Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 7 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Audiomat Opéra et Sonus Faber ?

Message » 18 Aoû 2006 10:10

désolé mais un ampli n'est pas qu'un shéma ....... et c'est bien ce qui fait cette différence que tu peines à percevoir......


[Mode ironie on ] Ah oui j'oubliais, en plus d'un schéma il y a aussi des composants, mais c'est vrai que quand ils sont chinois, ils sont systèmatiquement mauvais, même quand il s'agit d'un Cayin 500... [Mode ironie of ]

Laurent
Piano10
 
Messages: 892
Inscription: 24 Déc 2005 14:08
Localisation: Aube
  • offline

Annonce

Message par Google » 18 Aoû 2006 10:10

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 18 Aoû 2006 10:13

Por recentrer un peu le sujet et en finir avec cette triste parenthèse qui a pu comparer un audiomat Opéra avec un amplificateur numérique (Nuforce ou Flying Mole) ?

Laurent
Piano10
 
Messages: 892
Inscription: 24 Déc 2005 14:08
Localisation: Aube
  • offline

Message » 18 Aoû 2006 11:29

J'ai compare un solfege reference à un I1000 3d lab. C'est tres different, le 3d etait plus analytique (sans etre fatiguant à ecouter attention, ca reste toujours tres doux et limpide). Les lampes, c'est chaleureux (bien que les audiomats soient toujours bien tenus), plus genereux en rondeur. Mais ce sont des amplis de meme gamme, de philosophie différente en fait, il faut écouter pour se faire une vraie idée.
cfc
 
Messages: 1854
Inscription: 25 Mai 2005 0:24
  • offline

Message » 18 Aoû 2006 17:24

Piano10 a écrit:Bonjour Patrick,

merci pour ces renseignements qui me confirment que c'est du côté de l'Opéra que ça risque de se jouer. Et cela m'évitera de me séparer des Sonus Faber.

Malheureusement, j'ai un peu trop traîné pour me décider entre le MK2 d'occase et l'Audiomat et le magasin qui le vendait l'a vendu entre-temps :cry: :cry:
J'aurais dû être + réactif mais l'absence d'autobias sur le MK2 m'a pas mal fait hésiter... ainsi que le fait de voir pas mal de Cayin 500 en vente à droite à gauche.

Laurent


Hello,

Concernant les Cayin 500 en vente a gauche a droite, c'est a mon avis surtout du au mauvais tubage d'origine, qui fait qu'on a envie de "jeter" l'ampli par la fenetre :evil: J'en parle en connaissance de cause car c'est ce que j'ai failli faire.
Mais une fois retube en RCA + ECC JJ (cf mon long post a ce sujet), ca deviens du delire a ce prix. Jamais ecoute un ampli comme ca dans la fourchette de 6000 euros.

Pour le nombre des amplis CAYIN 500 a vendre, mefie toi, thf met un temps fou a virer les annonces, le mien n'est plus a vendre depuis que je l'ai retube (a la deception de qq personnes qui m'appellent :mdr: ), et deux autres Cayin 500 ont deja trouves acquereurs.

Ayant eu le Solfege reference, je suis desole de dire que le Cayin bien tube (RCA + ECC JJ) enterre le Solfege reference avec mes B&W805 signatures ayant besoin de courant. Peut etre qu'avec d'autres associations la musicalite du Solfege l'emporterais.

Cordialement
Patrick
PatrickAudiophile
 
Messages: 747
Inscription: 23 Déc 2005 13:36
Localisation: nice
  • offline

Message » 18 Aoû 2006 17:41

danieln70850 a écrit:comparer une chinoiserie à une production française comme audiomat frise l'hérésie , pas un peu fatigué, le laurent ?

dis moi , patrick , en quoi l'opéra enterre-t-il le solfège , en d'autres termes , la difference de prix entre le solfège et l'opéra est-elle justifiée ?

bonsoir
daniel


Hello Daniel, :P

Je n'ai pas eu l'occasion d'entendre dans une meme salle, ni avec les meme materiels l'opera et le solfege reference.
Neanmoins, comme me le predisais le concepteur d'audiomat M. Clarisse, le Solfege Reference qui est certes tres musical a du mal avec les charges difficiles telles que B&W nautilus
Il n'arrivait pas a driver correctement mes B&W805 signatures (en obtenir la substantifique moelle :mdr: ). Encore une fois, M. Clarisse m'avais prevenu, mais ayant fait un achat a distance je me suis aligne a tord sur un avis qui disais que le solfege reference etait plus musical que l'Opera. Le solfege marche bien avec du JMR par exemple. :wink:

Par contre j'ai entendu l'Opera driver des Dynaudio C2 superbement! Tres musical, graves tenus impecables, voix de la Callas avec beaucoup d'emotion... Et c'est pas rien car il faut voir la M@@%^&#%... biiiiiiiiiiiiiiiiiiiip :mdr: que c'est une Dynaudio C2 a driver!!! Donc il est EVIDENT que l'opera drive des B&W805 signatures, et que par consequent l'Opera a un potentiel bien plus important que le solfege reference. :D

Ca reponds daniel?

Cordialement
Patrick
PatrickAudiophile
 
Messages: 747
Inscription: 23 Déc 2005 13:36
Localisation: nice
  • offline

Message » 18 Aoû 2006 18:16

Hello Patrick,

l'avantage d'Audiomat au moins c'est qu'il n'y a pas à chercher à essayer d'autres tubes pour le faire tourner au mieux - et comme je ne me voyais pas me lancer dans des changements de tube sur le Cayin...
En tout cas, encore merci pour ces précisions qui t'éviteront si l'Opéra ne me satisfaisait pas pleinement de recevoir un mail de ma part pour le Cayin 500.

Cordialement,
Laurent
Piano10
 
Messages: 892
Inscription: 24 Déc 2005 14:08
Localisation: Aube
  • offline

Message » 18 Aoû 2006 19:45

bonjour à tous
laurent vient de résumer la situation avec brio , apres l'achat du cayin vient la valse des tubes....plus rien à dire !
merci patrick pour tes precisions , il subsiste pour moi néanmoins un non sens entre le solfege equipé de 6550 sensées mieux tenir les graves et l'opéra avec ses el34 moins péchues , d'ou le doute qui ne sera balayé que par un test sur le même équipement ......... et mon petit doigt me dit que ça ne devrait pas tarder à venir ....
bonne nuit
daniel
danieln70850
 
Messages: 723
Inscription: 10 Mai 2005 21:34
  • offline

Message » 18 Aoû 2006 19:53

Salut Daniel et Patrick,

une chose est sûre (pour moi, j'attendrai mardi pour en être certain) c'est qu'Audiomat semble mettre tout le monde d'accord :D :D :D

Cordialement,
Laurent
Piano10
 
Messages: 892
Inscription: 24 Déc 2005 14:08
Localisation: Aube
  • offline

Message » 18 Aoû 2006 22:30

J'ai eu l'occasion de faire une écoute d'un Opéra il y a peu de temps sur des enceintes Kélinac 511. Je n'ai pas eu l'impression qu'il tenait mieux les graves que mon solfège référence. :-?

Idem pour la comparaison solfège et solfège ref suite au passage d'un forumeur chez moi qui possède la première version. Difficile d'être objectif à 100% suite à la différence de matériel et de local, mais à première vue la différence ne saute pas aux oreilles.

Pour reprendre ce qui a été dit auparavant, et pour reprendre une conversation que j'ai eu avec N.Clarisse,le solfège (ref) demande à driver des enceintes au rendement confortable (mini 89db) sans charges difficiles (gros HP, nombre de HP grave, radiateurs passifs, charge close...) et là il peut s'exprimer avec notament un grave présent.

Maintenant, avec l'opéra, je pense qu'il peut supporter des charges plus complexes, probablement dû à une contre réaction plus élevée que son frère et aux tubes utilisés.

Sans voulair troller ce post, quelqu'un a t'il déjà écouté les enceintes audiophysic sur de l'audiomat ? :roll:

Mit mit
mit mit
 
Messages: 2690
Inscription: 08 Mar 2006 22:59
Localisation: Orléans
  • offline

Message » 19 Aoû 2006 13:19

tests solfège et opera sur sonus faber gp et elipson 3230 avec cables , sources et supports identiques prévus semaine prochaine
Laurent se fera un plaisir d'assurer le cr !
daniel
danieln70850
 
Messages: 723
Inscription: 10 Mai 2005 21:34
  • offline

Message » 19 Aoû 2006 21:29

danieln70850 a écrit:tests solfège et opera sur sonus faber gp et elipson 3230 avec cables , sources et supports identiques prévus semaine prochaine
Laurent se fera un plaisir d'assurer le cr !
daniel


Excellent!!! :D

Allez avec les ecoutes que j'ai deja faites, certes pas sur le meme Matos, et certes je n'ai pas eu les deux appareils en confrontation, n'ayant possede que le solfege reference, mais neanmoins, je parie 1 pack de bieres que l'Opera enterre le Solfege reference dans la tenue des graves. :P
Oui le discours 6550 contre EL34 je l'ai deja entendu, mais a cela M. Clarisse retorque qu'il s'agit avant tout de deux schemas differents, et je crois que l'alim de l'opera est autrement plus consequente aussi. A titre de contre exemple sur le theme 6550/EL34, un ATM1 est en EL34, or c'est un ampli tres repute.

Dans tous les cas je suivrai de tres pres le compte rendu.
Si comme prevu l'Opera enterre le Solfege Reference, je continuerais de regretter de ne pas avoir pu faire un test Opera / Cayin avant d'acheter le Cayin
Si il y a similitude, cela me confortera sur le choix du Cayin, preferant le Cayin au Solfege reference sur mes enceintes qui sont difficiles a driver.

Voili :mdr:

Patrick
PatrickAudiophile
 
Messages: 747
Inscription: 23 Déc 2005 13:36
Localisation: nice
  • offline

Message » 19 Aoû 2006 22:11

Pour en rajouter une couche sur les matériels chinois, il se trouve que la GRANDE majorité des matériels anglais, allemand, français etc contiennent des composants chinois...

En ce qui concerne Sonus Faber, j'ai la chance d'avoir des Cremona et je peux vous dire qu'associé à un Accuphase 550, c'est plus que parfait. J'ai aujourd'hui un ampli Audio Analogue Settanta, et il a un peu de mal.

Si les grand piano n'offre aue 87db de rendement, il faut vraiment un ampli avec beaucoup de courant...
ciaravoh
 
Messages: 190
Inscription: 14 Juin 2006 19:22
Localisation: PARIS
  • offline

Message » 19 Aoû 2006 22:23

Bonsoir Ciaravoh,

tu as raison concernant le faible rendement des Sonus Faber, cela reste encore l'inconnu pour le moment en ce qui concerne l'association avec un Opéra, mais les témoignages glanés ici et là donnent envie d'essayer. Et le précédent proprio des SF tournait sans aucun souci avec des tubes qui n'avaient pas non plus un rendement extraordinaire - sans doute , si j'ai bien tout compris, un avantage lié aux transformateurs de sortie.
J'ai aussi un Audio Analogue Grand Maestro (mais il a eu un pépin - et est en réparation pour encore qq jours, snif) et il drivait sans aucun souci les SF. Et contrairement à ce que j'ai pu lire parfois l'association avec des Sonus Faber est intéressante, à condition de ne pas être trop allergique à une certaine bosse dans le medium (mais sans que cela soit non plus si marqué). En tout cas, il donnait du jus, de la présence aux SF qui sinon sonnent un peu introverties.

Selon ce que cela donnera avec l'Opéra (j'ai aussi envie de changer après presque trois ans avec l'Audio Analogue), je reviendrai ou non au Maestro.

Cordialement,
Laurent
Piano10
 
Messages: 892
Inscription: 24 Déc 2005 14:08
Localisation: Aube
  • offline

Message » 22 Aoû 2006 23:38

Bonsoir à tous,

l'Opéra est ici pour une semaine - encore merci à Jérôme (Berlioz Audio Conseil) pour l'essai :D :D :D :D :D
Première constation évidente : le Vecteur quelles que soient ses qualités est déjà hors-jeu. Enfin les Sonus Faber respirent et la musique et l'émotion sont au rendez-vous !!!!! En tout cas, l'association entre Audiomat et Sonus Faber fonctionne très bien !!!!
Je posterai un CR plus développé vendredi avant un autre CR portant sur la comparaison avec un Solfège.

Cordialement,
Laurent
Piano10
 
Messages: 892
Inscription: 24 Déc 2005 14:08
Localisation: Aube
  • offline

Message » 22 Aoû 2006 23:47

Pour info, j'ai pu écouter récemment l'ensemble suivant :

Lecteur CEC TL-51X
Convertisseur AUDIOMAT Tempo 2.5
Ampli AUDIOMAT Récital

Bilan : MAGNIFIQUE ! Rien à redire... (j'ai pu comparer cette config à une composition NAIM et le Récital lui met une grosse claque en étant moins cher).

Pour info, l'OPERA va être remplacé dans les mois à venir pour un ampli inspiré du Récital et qui tournera aux alentours des 5000 euros...

@ +

Mister Moon
Mister Moon
 
Messages: 1362
Inscription: 24 Juin 2006 13:18
Localisation: Catalogne
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message