Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 19 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Audiophilie : merveilleux pays où le roi est un gogo...

Message » 05 Sep 2008 14:46

expertdoc a écrit:
BPhil a écrit:
Impossible d’imager quoi que soit, avec vous :o :o moi aussi je men fou, puisque j’ai un scooter :wink: , mais bon, on peut faire la comparaison entre un scooter et une moto si vous voulez, ou avec un bateau et un pédalo…. :mdr:
:



Fargo? pédalo? ..... je savais pas :D :lol: :mdr:


quoi ???? aie! aie! aie!!!!!!!! :mdr: :mdr:
BPhil
 
Messages: 8449
Inscription: 13 Juil 2001 2:00
Localisation: 95
  • offline

Annonce

Message par Google » 05 Sep 2008 14:46

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 05 Sep 2008 14:54

Là on atteint des sommets. Je n'ai pas le niveau. Je dois humblement me retirer de la discussion.
Fyper
 
Messages: 3215
Inscription: 13 Juil 2005 18:05
  • online

Message » 05 Sep 2008 16:13

Fyper a écrit:Là on atteint des sommets. Je n'ai pas le niveau. Je dois humblement me retirer de la discussion.


Tu sautes du train en marche, donc. 8)

Alain
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49552
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 05 Sep 2008 16:52

Fyper a écrit:...Je dois humblement me retirer de la discussion.


Disputatius interuptus.

:-?

Comme pour l'autre, faut une sacrée volonté, ou une grosse contrariété pour se résoudre à ça.

8)
grand x
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 7401
Inscription: 28 Juin 2005 8:50
Localisation: Paris 12°

Message » 06 Sep 2008 9:46

BPhil a écrit:Franchement je ne sais pas si les gens qui achète du matos THDG sont des Gogos de la première espèce, mais une chose est sur, quand c’est un grand système avec tout derrière, le plaisir est énorme, vraiment énorme !!!!!!!

Que c’est bon……. d’avoir de la vrai classeA, qui bouffe tout plein de courant, que c’est bon d’avoir des enceintes comme els Parsifale qui demandent beaucoup de courant, sans la moindre concession, hummm….. !!!!!!!! Se plaisir n’a pas de prix !!!!!!

Quand les poils se hissent tout debout sur la peau, et qu’une petite larme de bonheur sort des paupières, a tous les Gogos de la terre, battons nous contres les charlatans qui font battre nos cœur, et donne trop de plaisir, c’est insoutenable, battons nous et unissons nous !!!!!


Tout plaisir est personnel, et rien d'autre. Il ne peut donc se partager, comme le ressenti.

Je n'éprouve pas de plaisir particulier à posséder une chaîne hifi (pas plus que celui de posséder un véhicule particulier dont je me passerais bien), qui n'est pour moi qu'un appareil ménager n'ayant pas plus de valeur en soi qu'un lave-vaisselle...

C'est pourquoi je ramène la hifi à son usage...

A l'usage, une esthétique sonore omniprésente est, à mon avis, horripilante, surtout celle située dans le bas-médium qui fera que presque tous les clavecins sonneront pareil tout en prenant la place en largeur d'un piano de concert, un quatuor à cordes celle de la moitié d'un semi-remorque, avec mélange des timbres, surtout ceux de l'alto et du violoncelle dont la résonance fondamentale sera en partie masquée... etc.

25.000 euros pour ça c'est déjà beaucoup trop cher à mon avis... surtout que pour ce prix on n'a que l'étage d'amplification...

J'ai écouté un jour de manière impromptue le lecteur Accuphase DV-500, et j'avais constaté la même esthétique sonore omniprésente... qui pour moi est un défaut... que l'on rencontre très souvent selon moi en hifi, et dans la technologie dite classe A en particulier — même déséquilibre sonore depuis toujours.

Un défaut est toujours trop cher... bien qu'acceptable en bas de gamme (ou entrée de gamme pour parler le sabir commerçant)... où, curieusement (curieusement ?), ce défaut n'est pas systématiquement proposé, au contraire... si on se souvient du lecteur multiformats Philips DVP-5000, vendu pour une bouchée de pain sans sucre ajouté, pardon sans bosse dans le bas-médium, c'est-à-dire au moins équilibré au plan sonore : une immense qualité... presque rare en hifi...

Plus généralement, je trouve le public audio(idio)phile — submergé par sa passion irrationnelle — beaucoup trop peu exigeant à l'égard des fabricants en général : un « idiot utile » en quelque sorte...
ghozze
 
Messages: 1090
Inscription: 03 Jan 2008 12:12
  • offline

Message » 06 Sep 2008 11:40

ghozze a écrit:
BPhil a écrit:Franchement je ne sais pas si les gens qui achète du matos THDG sont des Gogos de la première espèce, mais une chose est sur, quand c’est un grand système avec tout derrière, le plaisir est énorme, vraiment énorme !!!!!!!

Que c’est bon……. d’avoir de la vrai classeA, qui bouffe tout plein de courant, que c’est bon d’avoir des enceintes comme els Parsifale qui demandent beaucoup de courant, sans la moindre concession, hummm….. !!!!!!!! Se plaisir n’a pas de prix !!!!!!

Quand les poils se hissent tout debout sur la peau, et qu’une petite larme de bonheur sort des paupières, a tous les Gogos de la terre, battons nous contres les charlatans qui font battre nos cœur, et donne trop de plaisir, c’est insoutenable, battons nous et unissons nous !!!!!


Tout plaisir est personnel, et rien d'autre. Il ne peut donc se partager, comme le ressenti.

Je n'éprouve pas de plaisir particulier à posséder une chaîne hifi (pas plus que celui de posséder un véhicule particulier dont je me passerais bien), qui n'est pour moi qu'un appareil ménager n'ayant pas plus de valeur en soi qu'un lave-vaisselle...

C'est pourquoi je ramène la hifi à son usage...

A l'usage, une esthétique sonore omniprésente est, à mon avis, horripilante, surtout celle située dans le bas-médium qui fera que presque tous les clavecins sonneront pareil tout en prenant la place en largeur d'un piano de concert, un quatuor à cordes celle de la moitié d'un semi-remorque, avec mélange des timbres, surtout ceux de l'alto et du violoncelle dont la résonance fondamentale sera en partie masquée... etc.

25.000 euros pour ça c'est déjà beaucoup trop cher à mon avis... surtout que pour ce prix on n'a que l'étage d'amplification...

J'ai écouté un jour de manière impromptue le lecteur Accuphase DV-500, et j'avais constaté la même esthétique sonore omniprésente... qui pour moi est un défaut... que l'on rencontre très souvent selon moi en hifi, et dans la technologie dite classe A en particulier — même déséquilibre sonore depuis toujours.

Un défaut est toujours trop cher... bien qu'acceptable en bas de gamme (ou entrée de gamme pour parler le sabir commerçant)... où, curieusement (curieusement ?), ce défaut n'est pas systématiquement proposé, au contraire... si on se souvient du lecteur multiformats Philips DVP-5000, vendu pour une bouchée de pain sans sucre ajouté, pardon sans bosse dans le bas-médium, c'est-à-dire au moins équilibré au plan sonore : une immense qualité... presque rare en hifi...

Plus généralement, je trouve le public audio(idio)phile — submergé par sa passion irrationnelle — beaucoup trop peu exigeant à l'égard des fabricants en général : un « idiot utile » en quelque sorte...


Salut Ghozze

Dans tout ce que tu dis, il y a des choses ou je suis en accord avec toi, comme les clavecins qui sonnent pareils, ou le bas medium en partie cacher, un violoncelle dont le bas ne ressemble pas du tout à la réalité, avec une tendance au sur timbrage, pour exalter l’oreille, grâce à une transparence tronqué, par se manque de bas medium.

On est d’accord, sur tous ses points que je connaît bien, pour le Accuphase je ne peux être en désaccord, même si j’en parle pas, je n’aime pas spécialement cette marque, à cause de la signature, comme tu me la si bien dis.

Mais sache qu’en relativisant on peut trouver dans ce monde très ingrat des produits qui fonctionnent vraiment, sans tricherie, c’est une peut comme les machines à laver, n’étant pas chez moi toute l’année, quand je revenais, mon lave linge avait les roulements de foutus, et ne durée que quelque années, un jour j’en ai eut marre je me suis acheter une miel à un fuck Price et depuis plus rien, de plus on ne l’entend jamais.

Dans la haute fidélité, je me suis fait mon système entièrement d’occase, pour relativiser, car je ne suis pas en accord avec le prix, de plus j’avais commencé à acheter les éléments un par un sur une longue durée, depuis 97 et finis mon système en 2003, car je ne veux pas changer quoi que se soit.

Il y a des caractéristiques d’écoute qui ne trompe pas, comme la matière, qui fait que l’on a l’impression d’y être, ou sur des forte, la stabilité de la scène sonore, qui prouve que l’ampli suis, ou un grand respect de la phase qui rend une scene sonore homogène et précise, ou un grave tendus, sans halos parasite comme souvent sur la plupart des systèmes qui invente un extrême grave qui n’existe pas.

J’essais de ne pas me faire piégé c’est tellement facile en HIFI, d’autant que l’équilibre est sur un fil tendus comme je le dis toujours, et que le moindre faux pas casse l’homogénéité.

J’aime avant tout la vrai musique, et mon système est à l’image de ce que j’ai l’habitude d’entendre, sans sur timbrage, sans chichi, la seul chose que j’ai exagéré puisque j’aime c’est l’effet 3D, comme si ont tournait autour de chaque son, cette aération exagéré, qui n’existe pas vraiment en vrai, d’où le choix de mon matos figé a jamais.
BPhil
 
Messages: 8449
Inscription: 13 Juil 2001 2:00
Localisation: 95
  • offline

Message » 06 Sep 2008 13:24

ghozze a écrit:A l'usage, une esthétique sonore omniprésente est, à mon avis, horripilante, surtout celle située dans le bas-médium qui fera que presque tous les clavecins sonneront pareil tout en prenant la place en largeur d'un piano de concert, un quatuor à cordes celle de la moitié d'un semi-remorque, avec mélange des timbres, surtout ceux de l'alto et du violoncelle dont la résonance fondamentale sera en partie masquée... etc.

25.000 euros pour ça c'est déjà beaucoup trop cher à mon avis... surtout que pour ce prix on n'a que l'étage d'amplification...

J'ai écouté un jour de manière impromptue le lecteur Accuphase DV-500, et j'avais constaté la même esthétique sonore omniprésente... qui pour moi est un défaut... que l'on rencontre très souvent selon moi en hifi, et dans la technologie dite classe A en particulier — même déséquilibre sonore depuis toujours.


Je trouve que tout ce que tu écris depuis le début peut se prêter à la critique.

D'abord ton post sur le banc d'essai des blocs Accuphase M-6000 de la NRDS de septembre 2008 au début de ce fil, censé illustrer par l'exemple ce que tu abhorres.

J'ai ce numéro, j'ai lu les mêmes mots que toi.
Tu décris en gros un amplificateur insupportablement gonflé dans le bas médium, inécoutable, comme tout le reste de la gamme de ce constructeur. En tout cas c'est ce qu'on comprend de ce que tu écris.

Je trouve assez curieux un tel raccourci, par rapport à ce qu'on lit réellement dans l'article.

Certes, Il est écrit à plusieurs reprises que sur ce modèle, il y a une sensation de léger accent porté sur le bas-médium. Cela peut inciter à se méfier.
Mais il est aussi écrit à plusieurs reprises que ce n'est absolument pas gênant.

Au contraire, la conclusion est dans l'un des trois points que "nous avons aimé", je cite :
(nous avons aimé) "L'équilibre subjectif et la répartition homogène de l'énergie sur le spectre audio"

!!!!

On ne peut être plus clair. S'ils avaient voulu dire à demi-mot (comme ils le font d'habitude) que quelque chose n'allait pas du tout, alors il n'auraient pas écrit cela dans les point forts.

Par ailleurs, dans les essais précédents d'Accuphase, il ne me semble pas avoir remarqué qu'un accent peu supportable sur le bas médium soit une signature récurrente de la marque.

Enfin, ces blocs M-6000, je les ai écoutés. Et sur 4 enceintes (totalement) différentes.

A part une petite résonnance de pièce (que je connaissais et dont j'ai appris à faire abstraction pour tenter de juger le matériel), je n'ai rien identifié comme étant un bas-médium trop systématique.
Inutile donc de dire que je suis en désaccord avec ce que tu dis de l'ensemble de la production de la marque (en y ajoutant les lecteurs et la classe A...)

Pour en revenir à ton paragraphe que je cite au début :

J'ai écouté un jour de manière impromptue le lecteur Accuphase DV-500, et j'avais constaté la même esthétique sonore omniprésente... qui pour moi est un défaut



Tu es sans doute très doué : tu sais "écouter un lecteur" (en plus de manière impromptue) et émettre un jugement définitif (que tu généralises bien entendu à l'ensemble de la production de la marque écoutée, passée ou présente).

Moi, je ne sais pas "écouter un lecteur".

Je sais tout juste écouter un ensemble lecteur-amplification-enceinte/PIECE. Et encore avec les enregistrements que je connais.
Je mets en gros le mot pièce, car c'est le couplage des enceintes avec cette dernière (ainsi que la position de l'auditeur) qui va provoquer 99% des variations dans la zone grave/bas-médium.
L'amplification va jouer sur quelques petits % (et encore) à partir du moment où elle fournit ce qu'il faut en courant à tout instant (ce qui EST le cas des M-6000 :mdr:).

Donc, pour t'aider dans ta recherche d'électroniques sans défaut de déséquilibre dans le bas du spectre, je ne peux que te suggérer humblement de faire ce que j'ai essayé de faire : prendre un (bon) correcteur de pièce. Tu traiteras sans doute 99% des problèmes de ce type, qui en pratique ne viennent pas de l'électronique. Je parle de ce qu'on écoute dans la vraie vie, pas dans les magazines ou dans une chambre sourde :lol:
Mais tu n'as certainement pas besoin de suggestions, tu as sans doute déja trouvé ton bonheur :wink:
fgero
 
Messages: 3837
Inscription: 23 Oct 2004 23:44
Localisation: 92
  • offline

Message » 06 Sep 2008 15:00

Salut BPhil,

On peut très bien apprécié Accuphase à cause de sa signature sonore — ou seulement un de ses produits —, comme on apprécie aussi d'autres marques pour leur "son"... C'est un choix très fréquent en audiophiie. Je dis seulement — même si cela peut choquer — que cela revient à aimer un défaut, car l'idéal hifiste est, en principe, l'absence d'esthétique ou signature sonore — la haute-fidélité si les mots ont un sens —, surtout lorsque le prix grimpe à certaines hauteurs...

Ce n'est que mon avis.

Récemment, j'ai écouté un amplificateur dont j'ai reconnu quasi immédiatement la technologie : de la classe A. Un Xindak autant que je me souvienne : excellent, stable, avec de la matière, etc., mais lui aussi avec une signature reconnaissable dans le bas-médium...

Depuis que j'utilise de l'amplification numérique — Trends Audio et Flying Mole, mais il existe d'autres marques —, jamais la signature sonore des autres technologies ne m'a autant « sauté » aux oreilles... Trois ou quatre produits Flying Mole ont fait l'objet de tests par la NRDS desquels il ressortait explicitement que leur courbe subjective était droite... C'est ce qui m'a poussé à l'achat, ainsi qu'un de mes amis d'ailleurs... C'est pourquoi, je dis que cette revue fait correctement son travail dans l'ensemble, et pas moins bien que la presse anglo-saxonne en tout cas, particulièrement chauvine... sachant très bien se vendre...

Fort intéressant d'un point de vue audiophilique : un excellent disque (Alpha) Frescobaldi-Couperin de Gustav Leonhardt jouant deux clavecins, italien et français, qui sonnent très différemment...
ghozze
 
Messages: 1090
Inscription: 03 Jan 2008 12:12
  • offline

Message » 06 Sep 2008 17:29

Dire qu'on "reconnait la technologie" d'un ampli immédiatement à l'écoute me parait curieux (décidément...)
J'ai écouté plein de classe D, j'en ai même possédé deux (Flying Mole et Gemincore), que je connais et apprécie, mais dont le rendu est assez différent (sans non plus que ce soit le jour et la nuit, relativisons, on parle d'amplis).
Je ne vois pas de moyen de reconnaitre immédiatement à l'écoute le fait que ces amplis soient en classe D (hormis une tendance générale à bien se comporter dans le grave, relativement à d'autres ampli de même prix, et encore).
Pour la classe A, je ne connais vraiment bien que les Accuphase A-30 et 45. Mais je suis sûr qu'il en est de même que pour les classe D: on doit trouver de tout en matière de rendu, en terme de petites ou grosses colorations, et de "qualité". Sans parler de la "fausse" classe A.
fgero
 
Messages: 3837
Inscription: 23 Oct 2004 23:44
Localisation: 92
  • offline

Message » 06 Sep 2008 17:31

ghozze a écrit:Salut BPhil,

On peut très bien apprécié Accuphase à cause de sa signature sonore — ou seulement un de ses produits —, comme on apprécie aussi d'autres marques pour leur "son"... C'est un choix très fréquent en audiophiie. Je dis seulement — même si cela peut choquer — que cela revient à aimer un défaut, car l'idéal hifiste est, en principe, l'absence d'esthétique ou signature sonore — la haute-fidélité si les mots ont un sens —, surtout lorsque le prix grimpe à certaines hauteurs...

Ce n'est que mon avis.

Récemment, j'ai écouté un amplificateur dont j'ai reconnu quasi immédiatement la technologie : de la classe A. Un Xindak autant que je me souvienne : excellent, stable, avec de la matière, etc., mais lui aussi avec une signature reconnaissable dans le bas-médium...

Depuis que j'utilise de l'amplification numérique — Trends Audio et Flying Mole, mais il existe d'autres marques —, jamais la signature sonore des autres technologies ne m'a autant « sauté » aux oreilles... Trois ou quatre produits Flying Mole ont fait l'objet de tests par la NRDS desquels il ressortait explicitement que leur courbe subjective était droite... C'est ce qui m'a poussé à l'achat, ainsi qu'un de mes amis d'ailleurs... C'est pourquoi, je dis que cette revue fait correctement son travail dans l'ensemble, et pas moins bien que la presse anglo-saxonne en tout cas, particulièrement chauvine... sachant très bien se vendre...

Fort intéressant d'un point de vue audiophilique : un excellent disque (Alpha) Frescobaldi-Couperin de Gustav Leonhardt jouant deux clavecins, italien et français, qui sonnent très différemment...


Il est vrai que beaucoup de marque ont une esthétique sonore qu’ils leur appartiennent, je suis un peut contre, et j’avoue qu’a une certaine époque cela m’avais un peut dérouter, je crois que je suis parfaitement ta ligne de conduite qui est la même que la mienne.

Les câbles c’est pire !!!!! :) :) :) si on le prend par la, bref, c’est vrai, j’ai oublié, on n’entend aucune différence. :) :)

Et voila, on y vient, la classeD :) :) je partage, et je voie très bien ce que tu ressens, pour en avoir écouté, (un peut seulement) leur signature ne saute pas aux oreilles, de plus pour un prix minimum, on peut accéder à des performances de haute voler, qui appartenait au THDG avec leur alimentation gargantuesque, malgré les quelques petits défauts classeD, qui font la différence avec des produits en classeA hors de prix bien conçue.

Un ampli normal diras t’on, dans la zone HDG, est battus à plate couture par la technologie de la classeD, sur les paramètres techniques, pas de bouillons, grave tenus, hyper rapide, scène sonore hyper précise, pas de coloration, bande passante ultra large, timbre travaillé, détaillé, par forcement des plus suave, la petite cerise, la ou les ampli se font battre à plate couture, est le maintient de la phase absolue, comme qui dirait, il n’y a plus photo !!!!

Pour conclure, j’attends avec impatience, un peut plus de maturité dans les amplis en classeD, haute puissance pour mon système, je ne suis pas trop intéressé d’avoir une alim à découpage, je veux un truc genre Gemicore, mais encore plus poussé, en bloc mono et vrai XLR pour mes doux ML, pour l’instant, il y rien, bientôt je pense avoir des Nuforces pour essais, mais je sais deja, que ca le feras pas pour moi, je veux plus !!!!!!! :)

Pour la NRDS sache que c’est ma revue préféré depuis toujours, et qu’une fois de plus, je suis en accord avec toi, uniquement sur se sujet :)
BPhil
 
Messages: 8449
Inscription: 13 Juil 2001 2:00
Localisation: 95
  • offline



Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message