Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 34 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

merci pour vos sympathiques réactions.

Message » 12 Avr 2006 23:51

je m'ennuyais un peu cet après-midi et après avoir lu un post "sérieux" sur un "machin" approchant et dont je ne saisissais pas nettement l'utilité, je me suis interessé au sujet.

on a tendance à mesestimer l'importance des "cônes" dans l'univers de la High Fidelity...

c'etait l'occasion de faire remonter les autres bancs d'essai car je me souvenais avoir passé du temps à tester ces matériels d'exception.

je crois par ailleurs que je vais en revendre quelques uns sur ebay (prix de départ 23055 euros)

évidemment ce prix sera le prix de départ mais le minimum exigé pour mener à bien la transaction sera bien supérieur.

A titre d'exemple, la semaine dernière, j'ai mis en vente une paire d'enceintes Lidl (le modèle sans le caisson de basse, entièrement en plastique moulé avec l'option bande de velcro pour le fixer sur un tissus en velours)

prix de départ 19500 euros.

32 enchères. meilleur offre 59000 euros.

mais prix de réserve NON ATTEINT.

y'en a qui croient qu'on peut les avoir pour de bouchées de pain...
peg-harty
 
Messages: 660
Inscription: 01 Mar 2004 17:27
  • offline

Annonce

Message par Google » 12 Avr 2006 23:51

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 13 Avr 2006 11:33

[...](un genre de pagode stylisé traversé par un rayon de soleil et le chiffre bénéfique 7 suivi
d'un énigmatique 8 renversé)

:lol: Ton CR arrive à point nommé pour nous dérider un peu, ça fait du bien :D

Le seul truc qui ne fait pas vrai finalement, c'est que les CR de ce genre, que l'on a tous lus un jour au l'autre dans nos magazines et sur le web, eux n'assument pas du tout leur obédience ésotérique; au contraire, on retrouve souvent des expressions comme "cela n'a finalement rien d'ésotérique" ou encore que "cela est le fruit de longues années de recherche et développement". Sans oublier le passage obligé des tentatives d'explications (dignes d'un scénariste de Star Strek mais à qui on aurait donné la consigne de point user de néologismes), comme s'il s'agissait d'anesthésier l'éventuel vieux reste de rationalisme subsistant chez le lecteur. C'est toute une culture finalement! :mdr:
GBo
 
Messages: 3377
Inscription: 03 Avr 2002 2:00
Localisation: RP 78
  • offline

l'objectif... et le subjectif...

Message » 13 Avr 2006 13:17

Comme tout le monde sur ce forum je suis un fanatique de son et d'image.

J'ai passé une bonne partie de ma vie a "changer" de matériel en me référant à des bancs d'essai. Certains articles étaient si bien écrit que j'entendais de la musique en tournant les pages.
des basses bien rondes : Bong
des basses rondes un peu flatteuses : Boong

l'avantage, à la longue, c'est qu'on peut se retrouver avec des doublons et comparer à la maison. Je me souviens avoir possédé un préampli bricolé par Hafler (le DH 101). Il était moche comme une maquette de chez Heller monté par un gamin de 12 ans.
Je lis un banc d'essai sur un préampli Nad qui "rallie" tous les suffrages, douceur, justesse des timbres...
j'achète. Je branche, j'écoute... en tous cas, jolie construction, touches franches etc...
Après une semaine, je rebranche le Hafler et depuis, je me méfie du mot douceur que j'ai tendance à associer facilement à "mou du cul"...

Fabriquer son système sonore idéal exige un raisonnement personnel.

a) on fait confiance à des bancs d'essai flatteurs
risque : on tombe quasi systématiquement dans le piège du marketing. Toujours imaginer qu'il y a des gars qui sont (bien) payés pour faire rêver avec des phrases, des shémas et des réponses en signaux carrés.
avantage : pour frimer, pour se convaincre, on sort le banc d'essai (allez, on connait la vie, TOUS ceux qui raisonnent comme ca GARDENT le banc d'essai de leur matos dans un tiroir)

b) on SE fait confiance
risque : au début on tâtonne... on apprend... on avance doucement...
avantage : on découvre certaines vérités qui font sourire

les HP, la salle d'écoute, font 70% du travail... et on met dix ans à s'en rendre compte...

le cable, le preampli, l'ampli, le lecteur CD, à partir d'un certain niveau, c'est du kif-kif... non pas qu'il n'y ait pas des différences, mais c'est du domaine du détail (genre dans le passage bien précis de ce titre bien précis, on entend mieux le shkrr du doigt qui effleure la corde)

il faut être bien attentif, garder en mémoire le premier shkrr, viiiiiiite remettre l'autre cable, et remettre le shkrr. Hésiter puis décider que le premier était plus "fidèle" au shkrr original... pff

Si on change de HP, on ne se pose plus de questions. Tout devient clair et évident POUR TOUT LE MONDE. Avec un modèle, on a un groupe devant soi, avec un autre modèle on a que des hauts parleurs... c'est tellement facile à déterminer qu'aucun magasine n'ose avouer cette vérité première... alors ils brodent, ils brodent.

Ceux qui me font le plus rire sont ceux qui imaginent une seule seconde qu'une petite boîte de 15 cm de haut sur 20 cm de large puisse restituer correctement un groupe de métal en live (par exemple) ou un grand concert symphonique (autre exemple).

Désolé... pas possible... s'il est vrai qu'un grand coffret mal conçu ne permet pas d'approcher la réalité, il est autrement plus vrai qu'un minuscule coffret très bien conçu montrera rapidement, lui aussi ses limites.

pour mériter un "semblant" de haute fidélité, selon moi, il faut :
1) pas de voisins
2) du matos bien conçu et qui ne sature JAMAIS, quel que soit le volume...

le reste n'est que littérature...

Quand on va à une fête chez des potes et que, après l'apéro, les gens veulent danser, y'a toujours quelqu'un qui s'approche de la chaîne pour mettre plus fort...
au bout d'un moment, ca sature, d'autres baissent le volume....
mais pour que l'ambiance soit à la fête, un autre revient et remet plus fort... ca sature encore plus...
quand on explique au gars que sa chaine est "limite" pour un usage hi-fi le propriétaire rétorque l'argument supprême :
c'est une chaîne HI FI pas une sono....

HAHAHAHA ca me fait rire.... une chaine hifi qui ne peut pas reproduire une sono d'un groupe.... elle est où la HIFI exactement ?!?

bon, je m'emporte, mais ca, c'est selon moi la réalité...
peg-harty
 
Messages: 660
Inscription: 01 Mar 2004 17:27
  • offline

Message » 13 Avr 2006 13:46

peg-harty a écrit:pour mériter un "semblant" de haute fidélité, selon moi, il faut :
1) pas de voisins
2) du matos bien conçu et qui ne sature JAMAIS, quel que soit le volume...
3) un gymnase traité acoustiquement
le reste n'est que littérature...

Et un grosse adhésion totale pour tout le reste :D

Mais qui fait réellement de la haute fidélité sur ce forum ?
Le critére premier avant tout chose est une pièce dédiée de dimension suffisante et on élimine déjà 99% des membres (dont moi même, cela va sans dire).

La confusion vient de la définition originelle de la haute fidélité qui s'est un peu perdue et s'est galvaudée sous son racourcis de hifi. La hifi c'est juste "ma chaîne marche un poil mieux que la mini chaine de mon beau frêre" aprés à chacun d'estimer la taille du poil en question. Et ne nous y trompons pas l'essentiel des discutions sur ce forum traitent et rapportent des expériences hifi et pas haute fidélité.

La plupart d'entres nous écoutent de la musique avec un matériel qui rend l'écoute plus ou moins agréable dans les conditions ou elle est implantée, ça n'est pas de la haute fidélité, même pas de la simple fidélité vraissemblablement mais c'est bien agréable quand même. Il faut juste le réaliser et ne pas vouloir prétendre à plus (hormis dans des discutions de forum ou là tous les trolls sont permis :lol: ).
angus2
 
Messages: 5932
Inscription: 09 Déc 2003 14:18
Localisation: Paris
  • offline

Message » 13 Avr 2006 13:53

peg-harty a écrit:: on découvre certaines vérités qui font sourire

les HP, la salle d'écoute, font 70% du travail... et on met dix ans à s'en rendre compte...

le cable, le preampli, l'ampli, le lecteur CD, à partir d'un certain niveau, c'est du kif-kif... non pas qu'il n'y ait pas des différences, mais c'est du domaine du détail (genre dans le passage bien précis de ce titre bien précis, on entend mieux le shkrr du doigt qui effleure la corde)

il faut être bien attentif, garder en mémoire le premier shkrr, viiiiiiite remettre l'autre cable, et remettre le shkrr. Hésiter puis décider que le premier était plus "fidèle" au shkrr original... pff

Si on change de HP, on ne se pose plus de questions. Tout devient clair et évident POUR TOUT LE MONDE. Avec un modèle, on a un groupe devant soi, avec un autre modèle on a que des hauts parleurs... c'est tellement facile à déterminer qu'aucun magasine n'ose avouer cette vérité première... alors ils brodent, ils brodent.

..



Je ne résiste pas au plaisir de quoter ce passage...comme ça il est encadré :D

Blounote :wink:
blounote
 
Messages: 4817
Inscription: 11 Juin 2002 18:08
Localisation: 40 - DAX
  • offline

Message » 13 Avr 2006 15:16

Ce post est à mettre en Post-it

J'adère totalement à cette vision de la HiFi :D
John Smith
 
Messages: 600
Inscription: 17 Déc 2005 12:40
  • offline

0,05 % de distorsion...

Message » 13 Avr 2006 16:07

c'est mieux que 0,06 % de distorsion


hahahahahahahahahhahahahahhahahahahhahahahahhahahahahahhahahahahhahahaha

on est tous passé par là....
peg-harty
 
Messages: 660
Inscription: 01 Mar 2004 17:27
  • offline

ceci dit...

Message » 13 Avr 2006 16:29

a l'occasion je sacrifie encore "un peu" au marketing... on est pas de bois....

là, je changerais bien mon ampli actuel... ca fait quand même près de 8 ans que j'ai le même et ca devient insupportable :)

depuis qu'il y a les mentions AV sur les amplis, on est rentré dans une nouvelle époque.

on achète des innovations bizarres... du 5.1, puis du 7.1 puis du 8.1
je sais pas pour vous mais je trouve ce machin quand même un peu surfait...

ca épate au début car ca fait parfois schboiiing sur les enceintes arrières mais au final, bof...
ca arrive pas à me convaincre (pourtant j'ai cédé aux sirènes de la technologie et transformé ma pièce en galerie de haut parleurs...)
en musique, je trouve que, non seulement ca ne sert à rien, mais en plus, c'est moins bien que sur deux voies.... (quand je suis dans un concert, y'a pas de son de guitare electrique dans mon dos)
en DVD, ca frime bien, mais pareil, au final, y'a très peu de films qui exploitent (selon moi) correctement le son multipoint...
le tioouu tiouuuu du soldat ryan
le boom du pianiste
le crrouuik crouuik du pirate des caraïbes
et dans la majorité des cas ca se résume à
tut tut d'une voiture dans une scène de rue
et blablabla confus dans ue ambiance de bar

y a t-il vraiment de quoi casser 4 pattes à un canard ?
le mieux, c'est encore le
vvvvvvoovoovovooovooovovoovooom BEEEEEEEEEMMMMM
qui précède le film et qui annonce que c'est en Dolby Digital....

vachement mieux que le diling dilling dilling qui annonce que c'est en DTS

Ca le vvvvvvoovoovovooovooovovoovooom BEEEEEEEEEMMMMM, ca le fait vraiment bien. Parfois, je le passe en boucle :)

et après, retour au ridicule tutut.... blabla.... tu parles d'une innovation
peg-harty
 
Messages: 660
Inscription: 01 Mar 2004 17:27
  • offline

Message » 13 Avr 2006 16:37

peg-harty a écrit:ca épate au début car ca fait parfois schboiiing sur les enceintes arrières mais au final, bof...


C'est variable…

En fait, mes deux préférés sont probablement Plutôt guitare (Maxime le Forestier) et Julia Fischer jouant du Bach au violon (et juste après le disque de Wispelwey)… Les Marquises de Brel aussi.

Mais je conçois parfaitement qu'on n'aime pas ce genre de musique boum-crac… :lol: D'ailleurs, si ça n'avait été que pour du film, je ne l'aurais pas fait!

Sans rire: vu les tarifs très conséquents à investir là dedans, je trouve qu'y aller en douceur en se posant d'abord la question du placement… etc etc…

Cdlt :wink:
Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 28990
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Suze et Cancoillotte
  • offline

Message » 13 Avr 2006 20:44

Bonsoir,

Tout à fait d'accord avec tout ce que tu dis Peg-Harty et plus particulièrement encore avec ceci :

en musique, je trouve que, non seulement ca ne sert à rien, mais en plus, c'est moins bien que sur deux voies.... (quand je suis dans un concert, y'a pas de son de guitare electrique dans mon dos)



Ceci dit ce genre d'écoute peut, peut-être convenir à des musiciens qui eux ont l'habitude de percevoir des sons venant de l'arrière.


Cordialement,



Udayan
Udayan
 
Messages: 637
Inscription: 25 Sep 2003 15:14
Localisation: Centre - Loir et Cher
  • offline

Message » 13 Avr 2006 22:35

je crois que vous confondez multicanal et home-cinéma.

Les deux n'ont rien à voir.

Appelons un chat, un chat.

Utiliser des tas de points pour reproduire une scène sonore, c'est un peu comme augmenter les pixels d'une image et ça c'est bien.

Faire ce que l'on entend généralement sous le vocable de multicanal, c'est faire n'importe quoi et le plus souvent: de la merde. Mais ça, ce n'est pas du multicanal.

Il y a un beau sujet - un peu compliqué - sur la question en ce moment.

Soyons heureux que le forum soit capable de nous apporter de tels moments et pourvu que ça dure.
Philippe Muller
Professionnel
Professionnel
 
Messages: 4404
Inscription: 14 Déc 2003 22:20

aaaaah ENFIN UNE POLEMIQUE

Message » 14 Avr 2006 1:53

Salut Philippe Muller,

nous sommes presques voisins. Le doubs !!!! quelle belle région.... la vallée du Dessoubre, son restaurant d'écrevisse (malheureusement pas locales mais importées de pays de l'Est) la vallée de la Loue... ses truites... le vin du Jura...

Prenons ces deux vallées au hasard. Elles sont très différentes entre elles, bien plus que le "son multi canal" et le "home cinéma 7.1" par exemple. Pourtant, on ne se sent pas obligé d'appeler l'une un lapin et l'autre un volcan...

les deux sont des vallées ! C'est ce qu'il y a de bien avec la sémantique géographique : elle n'essaye pas d'embrouiller l'amoureux de la nature avec des fausses différences d'expert.

Evidemment, et c'est une mode en 2006, et pas seulement en Hifi, on aime pinailler. On préfère diviser à l'infini les problématiques car il est plus simple d'analyser ce qui diffère de ce qui rassemble. On fabrique des chapelles. Il y avait les sonos et les chaînes hifi... (dans les deux cas un ampli, une source, des HP qui essayent tous de réduire les taux de distorsions au maximum mais on a réussi à nous convaincre que c'etait le jour et la nuit... on appelle cela de la segmentation de marché)

et voilà qu'on nous explique très sérieusement qu'il y a le 5.1 cinéma et le multicanal sonore...

l'un étant bien entendu la péjorative "sono" de l'autre. Bon, ok, le matériel est identique mais la finalité est tellement différente que faire le procès de l'un permettra éventuellement de préserver l'intégrité commerciale de l'autre.
Je vois bien une époque future où le vendeur demandera :
c'est pour du multicanal ou pour du home cinema ? un bon conseil, prenez les deux !

Interrogeons nos deux oreilles. Il ne viendrait à personne l'idée de remettre en cause l'innovation majeure de la stéréophonie. Du jour au lendemain chaque oreille a applaudi la chose.

Le 5.1 c'est déjà moins évident comme progrès...
le 7.1 ca devient risible
le 12.1 à part un vendeur de HP, je vois pas à qui ca sera vraiment utile

C'est sûr, libre à chacun de rentrer ou non dans l'inflation de HP dans sa chambre, de crier au miracle car y'a des gens qui applaudissent en arrière G et arrière D...

Dans un absolu tout théorique, je n'arriverais à concevoir un interet quelconque à cette surenchère que si de nouvelles formes artistiques venaient à naître... c'est probablement la musique electronique qui pourrait le mieux utiliser le 12.1, pas le concert philharmonique. Jean Michel Jarre va se régaler :)

Je me souviens d'une époque pas si lointaine où certains amplificateurs étaient truffés de "surround" "d'effet hall" "d'effet cave" qui étaient sensés retransmettre une impression d'espace que la bête stéréophonie n'arrivait pas à rendre correctement.

on connait le succès de ces "machins" chez l'esthète... idem pour les egaliseurs... et autres DBX

Je dis pas, diluer la problématique essentielle :
A quoi ca servent réellement 22 HP disséminés dans une pièce ?

avec de fausses subdivisions :
vous parlez en home cinema ou en multicanal ???

est une technique éprouvée en politique mais mes oreilles refusent de te suivre dans ta tentative de noyer le poisson...

le home cinema n'est, prouve-moi le contraire, qu'une des applications possibles du multicanal...

le prend pas mal, philippe, mais "je ne confonds rien du tout". Nous parlons bien de la même chose et c'est bien plus simple qu'il n'y parait :

soit la multiplication (à l'infini ?) de HP est réellement une innovation pour nos deux malheureuses oreilles - et dans ce cas, ce qui est valable pour du cinéma le sera pour de la musique - ou alors c'est une fausse innovation et à la longue, nos femmes vont s'en débarrasser car celà prend de la place dans un salon...

A l'heure actuelle... aussi bien je retournerais pas en mono mais si les 3 HP qui trainent chez moi devait se remiser au grenier, je crois que je demanderais pas le divorce...
peg-harty
 
Messages: 660
Inscription: 01 Mar 2004 17:27
  • offline

Message » 14 Avr 2006 6:34

Je suis désespéré, je suis un adepte du multicanal et j'ai investi une somme conséquente pour y parvenir, je dois encore améliorer l'acoustique de mon local qui est trop étroit :( mais c'est la seule pièce où mon waf tolère la présence imposante de mon système.

J'ai pourtant 2 gros problèmes:
- je n'ai pas les moyens de m'acheter ces cones révolutionnaires
- mes gouts musicaux se portant sur le jazz et le classique, je n'ai pas eu l'idée, et je le regrette amèrement le 45T des pains au chocolat et à l'ail, l'ail, l'ail, l'ail (faut dire pour ma défense que je n'aime pas l'ail) et depuis que Caroline a initialisé ce post, je suis à la recherche de ce titre de référence et on ne le trouve plus ce d'autant qu'il n'a pas encore été ressorti en CD 24bits, ni en SACD multicanal :( :( une reverb si elle est bien faite sur les voies arrière (ou latérales pour P Muller) cela devrait le faire.
KurtLil
 
Messages: 2264
Inscription: 24 Oct 2000 2:00
Localisation: Compiègne ou Lille j'sais plus!
  • offline

Message » 14 Avr 2006 7:29

peg-harty a écrit:et voilà qu'on nous explique très sérieusement qu'il y a le 5.1 cinéma et le multicanal sonore...


Ton propos prouve seulement que tu n'as pas encore eu l'occasion, en magasin ou ailleurs, d'écouter un enregistrement multicannal musical sur un système bien installé.

Je dis multicannal, parce que l'apport commence en 3.0 sur un enregsitrement du genre des suites de Bach par Janos Starker au violoncelle:

je peux t'assurer que ça n'a pas grand chose à voir avec le Seigneur des anneaux (que j'aime aussi) ou le retour de la mort qui tue contre-attaque (j'avais préféré le tome I)…

Comme tu es voisin de Passavant: demande si tu peux y passer… Dans le Doubs, on ne s'abstient pas… :wink:
Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 28990
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Suze et Cancoillotte
  • offline

Message » 14 Avr 2006 8:47

Penser que deux canaux suffisent à notre nature serait reconnaître que nous ne devrions jamais écouter d'orchestre supérieur à deux musiciens.

C'est bien ce que je pensais, il y a confusion des genres.

Le nombre d'oreilles n'a rien à voir avec le mode d'enregistrement et de reproduction.

Le multicanal n'implique pas une reproduction circulaire pour entendre derrière ou sur les côtés, quoique la moindre des choses serait de replacer les choses là où elles se trouvaient. Malheureusement, même cinq canaux n'y parviennent pas. Et c'est ce que le cinéma et Jarre tentent de nous faire croire de façon caricaturale et obscène.

Bien entendu, quand nous écoutons de la musique, nous allons écouter un ensemble de musiciens placé devant nous et c'est heureux car on n'a pas eu à se poser la question de savoir si on devait poser une enceinte à l'avant et l'autre à l'arrière. Malgré tout, je suis bien ennuyé car le Requiem de Fauré auquel j'ai assisté me pose un problème de conscience. Comme l'église ne possède pas d'orgue de choeur, on a utilisé le grand orgue qui est au fond. Choeur et orchestre devant, orgue derrière... mais quelle est donc cette manie qu'a la stéréo de toujours me renvoyer les choses à l'avant?
Philippe Muller
Professionnel
Professionnel
 
Messages: 4404
Inscription: 14 Déc 2003 22:20



Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message