Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 30 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Barber tu me barbes

Message » 11 Fév 2008 20:58

C'est là que je vois que je suis hors du coup: en lisant le titre, je pensais qu'il s'agissait de Samuel Barber...
micheloupatrick
 
Messages: 1016
Inscription: 04 Avr 2006 15:47
  • offline

Annonce

Message par Google » 11 Fév 2008 20:58

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 11 Fév 2008 21:28

MONTMAYEURA a écrit::D Allez :D
Si vous voulez progresser, arrêtez d'écouter ce qui est valorisant à vos oreilles.
Marre d'entendre Patricia!
Prenez le plus mauvais enregistrement que vous avez, et travaillez dessus.
jusqu'à obtention de quelque chose d'écoutable.
Beaucoup de novices audio se gargarisent sur ce qui est valorisant.Non!
La meilleure base de travail c'est un cd "bof" qui deviendra "hé hé" sous le joug de vos efforts :-?


Sur une config comme la tienne, je pense qu'effectivement le 'black magic women' de barber doit passer à l'aise. cela dit, je pense que ce morceau est capable de mettre à genou bien des systèmes.
il reste révélateur sur la dynamique (combien de système offre de la bouillie ?), l'étagement et la précision de la scène sonore, la transparence la qualité des timbres (peau et autres), rythme et j'en oublie. non définitivement barber ou d'autres très bons enregistrements restent la panacée pour apprécier les qualités d'un système.
Maintenant sur un petit trio de jazz la c'est clair n'importe quel système aura un rendu flatteur. d'ailleurs c'est amusant le nombre de crémeries qui lorsqu'elles veulent épater un client novice utilisent ce type d'enregistrement.

Franck
franckc2
 
Messages: 453
Inscription: 05 Mar 2004 18:02
Localisation: 78
  • offline

Message » 12 Fév 2008 13:27

Goan a écrit:
fargo a écrit:Je propose Fargové ..... :mdr: , non aux OGM et aux Rosita's !!! :mdr:


Eh bien moi je persiste avec la Rosita :mdr:

Justement je trouve que c'est un de ses gros points fort, sur des disques à l'enregistrement très moyen, voir carrèment pourrit, ça passe bien mieux que la plupart des lecteurs CD que j'ai pus essayer.

Quand je vais tester du matos j'emmene principalement des disques que j'écoute tout les jours, hors ceux-ci sont pour la plupart dans la catégorie mal enregistré :( et pour moi le but c'est de pouvoir écouter la musique que j'aime avant tout, pas de trouver le système qui tue sur quelques disques bien lechés. Donc mon choix de matos se fait toujours avec de la musique et des enregistrements "normaux", pas des trucs de concours ou on entend tout de façon hyper léché. Après j'ai quand meme des disques bien sympa, tout n'est heureusement pas enregistré moyenne.
De toutes façons quand j'arrive à faire sonner un système avec des disques approximatif, c'est toujours superbe avec de bons disques :wink:

Et évidemment j'ai quelques trucs à Patricia chez moi qui sont effectivement un ravissement à écouter :P



C'est ce qui me semble effectivement le plus important : que veut on faire avec son système ?

Je suis aussi de l'avis qu'il faut pouvoir passer sans frustration la majorité de ses disques quitte à perdre peut être un peu sur les meilleurs enregistrements. Mais cela vient peut être du fait que chez moi c'est la musique qui prime avant la qualité du son. D'ailleurs si je regarde, c'est à la musique qu'est consacrée la majeur partie du budget.
ougo
 
Messages: 5743
Inscription: 12 Mai 2004 18:05
Localisation: Lausanne
  • offline

Message » 17 Fév 2008 22:47

frgirard a écrit:
fargo a écrit:
bernardi a écrit: Donc Fargozy !!!! au suffrage universel :o


:evil: , Ah non pas ça !!! :mdr:

Je propose Fargové ..... :mdr: , non aux OGM et aux Rosita's !!! :mdr:


Avec Fargozy, tu es sur de manger tous les jours et puis la carla, une chaine hifi a elle toute seule. :lol:
Avec Fargové, tu vas avoir quelques gréves de la faim à faire. :cry:


Réfléchis bien parce que le tweak est irréversible.

Francois





Fargolène peut être....
Mambosun
 
Messages: 1113
Inscription: 15 Mar 2006 23:27
Localisation: 92
  • offline

Message » 18 Fév 2008 7:57

Maintenant sur un petit trio de jazz la c'est clair n'importe quel système aura un rendu flatteur. d'ailleurs c'est amusant le nombre de crémeries qui lorsqu'elles veulent épater un client novice utilisent ce type d'enregistrement.


Il y a une raison fort simple à cela, un trio de jazz avec un piano, une batterie et une contrebasse permet facilement de couvrir tout le spectre sonore et de juger tout aussi facilement de la dynamique, des attaques, et de la fluidité d'un système. De même q'une voix permet rapidement de juger du realisme d'une chaine. Rien n'empèche cependant d'essayer la 5ème de Malher, le final du Crepuscule des Dieux ou le Requiem de Berlioz pour voir si la chaine ne fait pas de ces morceaux une bouillie infâme ; Je ne connais pas de système qui soient capable de passer parfaitement ce genre de musique dans une pièce de dimension standard.
LaurentV
 
Messages: 11729
Inscription: 04 Mar 2002 2:00
Localisation: du coté de Versailles
  • offline

Message » 18 Fév 2008 11:18

LaurentV a écrit:
Maintenant sur un petit trio de jazz la c'est clair n'importe quel système aura un rendu flatteur. d'ailleurs c'est amusant le nombre de crémeries qui lorsqu'elles veulent épater un client novice utilisent ce type d'enregistrement.


Il y a une raison fort simple à cela, un trio de jazz avec un piano, une batterie et une contrebasse permet facilement de couvrir tout le spectre sonore et de juger tout aussi facilement de la dynamique, des attaques, et de la fluidité d'un système. De même q'une voix permet rapidement de juger du realisme d'une chaine. Rien n'empèche cependant d'essayer la 5ème de Malher, le final du Crepuscule des Dieux ou le Requiem de Berlioz pour voir si la chaine ne fait pas de ces morceaux une bouillie infâme ; Je ne connais pas de système qui soient capable de passer parfaitement ce genre de musique dans une pièce de dimension standard.


+1. N'importe quel systeme peut passer correctement 1 trio de jazz... Je n'en suis pas sur. Quiconque a deja entendu un sax de pres conviendra que peu de systeme sont par exemple capable de simuler (reproduire est illusoire) le rendu ds le bas medium d'un alto par exemple.

Rajoutes-y une contrebasse et son grave tres particulier, descendant peu, assez sec, ample mais tres leger et pourtant reellement plein, mais sans percussion.

Puis 1 piano, peut-etre l'instrument le plus dur a simuler -d'ailleurs c'est souvent meme pas sur les timbres, mais sur ses resonances, leur duree et leur ampleur que les totors se font demonter par les tubes en particulier les SE- et la t'as 1 combinaison affreusement difficile pour n'importe quel systeme.

Et quelquefois pire encore pour les gros (ou les panneaux) qui souffrent parfois de sources sur-dimensionnees (le saxo ou la bouche de la chanteuse fait 1m de large par exemple), amlgre toutes leurs qualites.
san-antonio
 
Messages: 1588
Inscription: 17 Avr 2007 0:51
  • offline

Message » 18 Fév 2008 11:51

Il y a Barber et Barber!
On a tous chez soi un disque de Patricia, effectivement tres léché, spectaculaire à la fois intimiste plein de microdynamique, un magnifique grain de voix etc... ça flatte le proprietaire de sa chaine et le deculpabilise d'avoir mis autant d'argent dans ses appareils.
J'ai toujours trouvé que le jazz (que j'adore) comme la musique baroque etait flatteur et assez spectaculaire (quand l'enregistrement est de qualité) à retranscire sur un bon systeme hifi.
Là ou j'ai ressenti le plus d'écart entre la musique live et la retranscription via une chaine c'est sur la musique symphonique ou l'opera. Les masses orchestrales particulierement les cordes sont souvent tassées, "mono-timbre", et sans les ecarts de dynamique que l'on entend en concert.
Ecoutez donc pour tester vos systemes Samuel Barber dans l'adagio pour corde. Une musique moderne de facture classique, tres abordable meme pour ceux qui n'aime pas le classique. C'est un long crescendo de cordes qui commence tres lent et bas, une longue respiration ou votre systeme devra etre capable de montrer de la finesse, de l'ampleur et surtout pas d'acidité dans l'aigu sur les violons du final. Bref un Barber autrement plus difficile ...
ddmkg
 
Messages: 168
Inscription: 09 Fév 2007 16:02
Localisation: rp
  • offline

Message » 18 Fév 2008 13:12

san-antonio a écrit:+1. N'importe quel systeme peut passer correctement 1 trio de jazz... Je n'en suis pas sur. Quiconque a deja entendu un sax de pres conviendra que peu de systeme sont par exemple capable de simuler (reproduire est illusoire) le rendu ds le bas medium d'un alto par exemple.

Rajoutes-y une contrebasse et son grave tres particulier, descendant peu, assez sec, ample mais tres leger et pourtant reellement plein, mais sans percussion.

Puis 1 piano, peut-etre l'instrument le plus dur a simuler -d'ailleurs c'est souvent meme pas sur les timbres, mais sur ses resonances, leur duree et leur ampleur que les totors se font demonter par les tubes en particulier les SE- et la t'as 1 combinaison affreusement difficile pour n'importe quel systeme.

Et quelquefois pire encore pour les gros (ou les panneaux) qui souffrent parfois de sources sur-dimensionnees (le saxo ou la bouche de la chanteuse fait 1m de large par exemple), amlgre toutes leurs qualites.


Ce que voulait dire franckc2 c'est que sur ce genre de morceaux, tu peux discuter principalement du réalisme de la dynamique de la représentation. Ce qui de toutes les façons quelque soit le système de reproduction peut prêter le flanc à la critique (y compris les systèmes HR), en admettant déjà que l'info juste soit encore sur le disque.
A part cela tu peux ergoter sur les bruits d'ambience, sur le nombre de craquements que tu peux entendre en arrière plan, sur le rendu legato et donc on finit sur du "c'est particulier, c'est flatteur, c'est sympathique etc...". Du moins sur une bonne partie des systèmes correctement mis en oeuvre.
Au moins lorsque la pièce est complexe, le résultat est évident, sans forcément arriver à la 5ieme de Malher.

Alors c'est sûr que si tu te concentres bien, tu peux, avec l'habitude, identifier sans doute les mêmes choses mais c'est un peu de cela que vient la réputation des audiophiles de couper les cheveux en 4...
nidsee
 
Messages: 2148
Inscription: 24 Déc 2006 20:42
Localisation: Terre
  • offline

Message » 18 Fév 2008 13:45

Un orchestre symphonique écouté à 50m dans un grand auditorium peut être beaucoup moins contraignant à reproduire qu'un trio de Jazz écouté à 10m dans une petit salle de concert. :wink:

Michel :)
Michel K
 
Messages: 1705
Inscription: 04 Déc 2002 12:11
  • offline

Message » 18 Fév 2008 16:23

Il y a une raison fort simple à cela, un trio de jazz avec un piano, une batterie et une contrebasse permet facilement de couvrir tout le spectre sonore et de juger tout aussi facilement de la dynamique, des attaques, et de la fluidité d'un système. De même q'une voix permet rapidement de juger du realisme d'une chaine. Rien n'empèche cependant d'essayer la 5ème de Malher, le final du Crepuscule des Dieux ou le Requiem de Berlioz pour voir si la chaine ne fait pas de ces morceaux une bouillie infâme ; Je ne connais pas de système qui soient capable de passer parfaitement ce genre de musique dans une pièce de dimension standard.


Je me suis peut être mal exprimé. Dans l'absolu il est très difficile d'approcher de la réalité avec n'importe quel système. je fais du chant à petit niveau (baryton basse) et je peux de dire que je ne pense pas qu'un système si bon soit il n'est capable de reproduire correctement une voix (peut être parlée mais pas chantée). c'est pareil pour le piano (résonance par sympathie des cordes par exemple on n'approche une certaine réalité mais c'est tout).
Maintenant il 'est beaucoup plus facile de convaincre un béotien (et c'était la mon propos) qu'un système joue correctement sur un trio de jazz que sur une masse orchestrale, un chœur d'opéra ou un duo. la voix humaine étant par nature difficile à reproduire de façon convaincante car c'est celle que nous connaissons le mieux ou pour laquelle nous avons le plus de références.
Ma première expérience de la haute fidélité c'était en 1989 à Nice chez "audio feeling" à l'époque sur un système à base de klipsch. A posteriori c'était mou, mal timbré, avec une bande passante limitée mais pour le béotien que j'étais ça me paraissait génial.
Concernant la reproduction d'une masse orchestrale je dirais que cela dépend ou tu te situe par rapport à la scène. j'aime beaucoup l'opéra mais mes moyens ne me permettent pas d'avoir des places dans les 3 premiers rangs. A bastille (certes l'acoustique est discutable) au delà du 10eme rang honnêtement je préfère le rendu de mon système en dépit de tous ses défauts (y compris défauts de salle).

Franck
franckc2
 
Messages: 453
Inscription: 05 Mar 2004 18:02
Localisation: 78
  • offline

Message » 19 Fév 2008 2:50

ougo a écrit:
C'est ce qui me semble effectivement le plus important : que veut on faire avec son système ?

Je suis aussi de l'avis qu'il faut pouvoir passer sans frustration la majorité de ses disques quitte à perdre peut être un peu sur les meilleurs enregistrements. Mais cela vient peut être du fait que chez moi c'est la musique qui prime avant la qualité du son. D'ailleurs si je regarde, c'est à la musique qu'est consacrée la majeur partie du budget.


Ah on reconnait les tubeux : ceux qui ecoutent d'abord plein de disques, pas les audiophiles... :wink: :wink: :wink:
Des que j'ai des sous, je remplace mes (tres bons) Mingda par une paire de (encore meilleurs) Quest....
san-antonio
 
Messages: 1588
Inscription: 17 Avr 2007 0:51
  • offline

Message » 19 Fév 2008 9:02

Ecoutez donc pour tester vos systemes Samuel Barber dans l'adagio pour corde. Une musique moderne de facture classique, tres abordable meme pour ceux qui n'aime pas le classique. C'est un long crescendo de cordes qui commence tres lent et bas, une longue respiration ou votre systeme devra etre capable de montrer de la finesse, de l'ampleur et surtout pas d'acidité dans l'aigu sur les violons du final. Bref un Barber autrement plus difficile ...


Je n'ai pas ce disque mais sur des cordes je conseille aussi (c'est un classique) le "carmen fantasy" avec au violon anne sophie mutter. à partir de la plage 6. prise de son assez rapprochée à mon goût mais j'avoue que pour différencier nuances, soyeux de cordes et touché c'est génial.

Ah on reconnait les tubeux : ceux qui écoutent d'abord plein de disques, pas les audiophiles...

Mais c'est sectaire ca :) :wink: Perso je suis en full numérique et mon budget disque est supérieur au budget matériel.
Je pense que nous avons tous 2 approches de notre plaisir. une approche plutôt intellectuelle (le coupeur de cheveux en 4 cf nidsee) et puis celle qui consiste à se laisser bercer par la musique. Conjuguer les 2 reste pour moi la finalité.

Franck
franckc2
 
Messages: 453
Inscription: 05 Mar 2004 18:02
Localisation: 78
  • offline

Message » 26 Fév 2008 16:46

san-antonio a écrit:+1. N'importe quel systeme peut passer correctement 1 trio de jazz... Je n'en suis pas sur. Quiconque a deja entendu un sax de pres conviendra que peu de systeme sont par exemple capable de simuler (reproduire est illusoire) le rendu ds le bas medium d'un alto par exemple.



+1

Si tu veux un cd qui passe bien partout et qui soit tres flatteur pour un "non-initié" c'est Dire Straits, tous les grandes surface de la hifi en ont un pour les "tests".

Concernant Patricia Barber j'ai acheté son Cd "Fornight un Paris", c'est bien enregisté ça c'est sûr mais c'est super chiant (pardonnez moi l'expression) a écouter.

Je vais le vendre au profit de Diana Krall Live a Paris je pense, plus vivant pour moi
Flitwoodmac
 
Messages: 1361
Inscription: 01 Sep 2006 14:22
Localisation: (29) Ploudaniel
  • offline

Message » 29 Fév 2008 12:48

Bonjour à tous,

En voilà un débat qu'il est intéressant...

Je suis plutôt d'accord avec le discours qui tend à dire qu'écouter de la hifi (car c'est bien là la question qui nous préoccupe réellement finalement, nous les idiophiles :mdr: ) avec des cd particulièrement bien enregistrés est très flatteur. Cela permet sans doute de mieux percevoir quelques notions "psycho acoustiques " comme la profondeur ou l'étagement d'un enregistrement, c'est possible. Il n'empêche que la perception auditive est d'abord et avant tout personnelle. Je veux dire par là que les premières oreilles qui triturent le son sont d'abord celles du preneur de son qui fera de son mieux (s'il est bon) pour retranscrire ce qu'il entend en fonction des conditions de l'enregistrement. Musiques de genre varié, allant du classique au chant en passant par le rock ou la house, par exemple. Ensuite interviendra le producteur artistique qui lui aussi va sans doute donner une couleur à ce son. Après arrive la masterisation de l'enregistrement qui là aussi va donner une couleur. Et en bout de chaîne, nous arrivons avec notre conception de la reproduction qui, elle, sera influencée par notre matériel, notre local d'écoute, notre disponibilité à écouter de la musique (je n'entends pas la même chose en faisant la vaisselle qu'en m'installant confortablement pour écouter de la musique) et nos oreilles. Nous n'entendons pas tous les mêmes choses en termes de gamme de fréquence. Une oreille plus jeune (si elle n'est pas trop gâtée par lemp3 :mdr: ) n'entendra pas la même choses que la mienne (je sais parfaitement que mon oreille gauche est plus faible que la droite par exemple). A ce titre, on m'a rapporté l'exemple d'un ingénieur du son qui sonorise des concerts qui, s'il doit se déplacer en avion par exemple, se fait contrôler les oreilles par un orl systématiquement avant le concert. Cela lui permet de confronter sa réelle capacité d'audition à sa théorie et de compenser la reproduction en fonction. Tout cela pour dire que cette notion de haute fidélité est plus que relative. Je crois que l'on ne pourra jamais entendre sur notre chaîne hifi ce qu'on entendrait en live, que ce soit au concert ou en studio (je veux dire en cabine d'enregistrement, puisque pour moi -je suis musicien et je fréquente les studios- c'est déjà différent quand on passe derrière la table de mixage. Il n'y a rien à faire, si je me mets à côté de l'instrument à enregistrer ou que je l'écoute dans des genelec, du dynaudio, de l'adam ou n'importe quelle marque de moniteurs de studio, même si on est parfois très proche du vrai son, on y est quand même pas). Donc, je crois que notre quête du graal est intéressante et passionnante mais un peu utopique. Nous aimons nous faire plaisir avec nos achats de matériel, nos discussions passionnées etc et c'est tant mieux. Mais cela devrait s'arrêter là. Je suis souvent surpris de constater que certaines discussions sur les forums hifi partent en cacahuètes, parfois d'ailleurs c'est franchement à la limite de la grossierté, sur ce sujet qui nous passionne, le son. Il y a aussi les goûts et les couleurs. Personnellement, Patricia Barber, je trouve cela chiantissime, mais je respecte tout à fait quelqu'un qui adorerait Patricia Barber. C'est bien enregistré, donc effectivement, il peut m'arriver d'écouter cela pour le plaisir du son, mais pas pour les qualités artistiques. Ce serait sympa si ce fil (à moins qu'il faille en ouvrir un autre) pouvait aussi servir à échanger son point de vue sur ce "problème" (on est quand même gâtés se pouvoir en faire un problème,non ? :wink: ) de la perception toute personnelle du son.

Merci de m'avoir lu et au plaisir de vous lire,

Vanel
vanel
 
Messages: 192
Inscription: 18 Juil 2006 16:01
Localisation: Bruxelles
  • offline

Message » 29 Fév 2008 13:01

nous n'écoutions pas non plus les CD pour évalué a chaque fois un systéme, on n'aime aussi les artistes ou écouté de la musique simplement, la pauvre Patricia, elle a rien demandé a tous ça, moi je l'aime bien, non pas pour une seule raison a savoir ces enregistrement leché mais pour le coté artistique également ;)

si vous voulez vous régalé sinon il y a ça, plage 12 "stiméla"

Image
aldo
 
Messages: 24550
Inscription: 25 Déc 2001 2:00
Localisation: Landes dans le 4 zero!


Retourner vers Discussions Générales