Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Bing [Bot] et 18 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Bruits blancs et roses comment les exploiter?

Message » 07 Avr 2003 13:32

Salut
J’ai un cd de demo. genre nrds avec des bruits blancs et roses.
Je voudrais savoir comment les exploiter pour régler mon système.
Par avance merci.
A+
DSI77
 
Messages: 3968
Inscription: 21 Mar 2002 2:00
Localisation: 77
  • offline

Annonce

Message par Google » 07 Avr 2003 13:32

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 07 Avr 2003 14:01

Salut. concernant le bruit rose j'ai tiré ce qui suit de http://www.stereophile.com/showarchives.cgi?338:10



The sound on Track 15 is random noise with equal energy per musical octave, recorded in dual mono. Called "pink" noise by engineers, it easily enables the listener to hear loudspeaker problems. It should sound like absolutely smooth rushing water with no band of frequencies sticking out any more than any other. It should also not sound hollow or colored in any way, while the image of the noise should appear to come from a narrow point midway between the speakers. If the sound of this track fails to meet any of these criteria, then try sitting higher or lower, closer or farther away, or moving the speakers and/or nearby furniture. The second noise signal is the same as the first except that each channel of noise was recorded independently. The overall sound should therefore appear to be very spacious. Listen, however, to see if any frequency bands stick out or appear to give a central image, particularly in the treble. If this happens, then your speakers probably have some resonant problems in those regions.
antoinecomte
 
Messages: 435
Inscription: 18 Avr 2002 12:25
Localisation: Lausanne
  • offline

Message » 07 Avr 2003 14:15

antoinecomte a écrit:Salut. concernant le bruit rose j'ai tiré ce qui suit de http://www.stereophile.com/showarchives.cgi?338:10



The sound on Track 15 is random noise with equal energy per musical octave, recorded in dual mono. Called "pink" noise by engineers, it easily enables the listener to hear loudspeaker problems. It should sound like absolutely smooth rushing water with no band of frequencies sticking out any more than any other. It should also not sound hollow or colored in any way, while the image of the noise should appear to come from a narrow point midway between the speakers. If the sound of this track fails to meet any of these criteria, then try sitting higher or lower, closer or farther away, or moving the speakers and/or nearby furniture. The second noise signal is the same as the first except that each channel of noise was recorded independently. The overall sound should therefore appear to be very spacious. Listen, however, to see if any frequency bands stick out or appear to give a central image, particularly in the treble. If this happens, then your speakers probably have some resonant problems in those regions.



Salut
Merci je le fait traduire.
a+
DSI77
 
Messages: 3968
Inscription: 21 Mar 2002 2:00
Localisation: 77
  • offline

Message » 07 Avr 2003 20:47

Salut
Pas grand monde pour mes bruits... :(
A+
DSI77
 
Messages: 3968
Inscription: 21 Mar 2002 2:00
Localisation: 77
  • offline

Message » 08 Avr 2003 0:26

Ta question est une question pour spécialistes.
Y répondre précisément demande pas mal de connaissances.

Disons qu'énergétiquement parlant, le le bruit rose est plus proche de la réalité acoustique que le bruit blanc. C'est le bruit rose qui va servir à régler la chaîne pour écouter, tandis que le bruit blanc sert plutôt à obtenir des mesures de réponse linéaire. En clair, le bruit blanc, c'est pour faire des mesures de la réponse du système, le bruit rose, c'est pour écouter.
Sinon, à part pour mesurer au spectrogramme ou à l'aide d'un appareil du style Behringer ou Tact, ou pour rôder la chaine de façon accélérée, balancer un bruit dans la chaîne ne sert pas à grand-chose. Le test d'écoute expliqué ci-dessus pour détecter une courbe trop torturée, j'ai pas essayé, mais il me parait assez grossier.
Ninja40
 
Messages: 1473
Inscription: 22 Aoû 2002 16:37
  • offline

Message » 08 Avr 2003 2:35

Bruit blanc
Le bruit blanc est un bruit homogène en energie (amplitude moyenne du signal) quelque que soit la fréquence.
C'est à dire que pour un niveau moyen de référence de X dB, la fréquence de 20 Hz sera à X dB et 20KHz seront à X dB.
C'est à utiliser de façon très prudente pour des mesures spécifiques car les enceintes ne sont pas aptes à reproduire un bruit blanc.
La constitution "normale" d'une enceinte, c'est 50% de puissance pour le grave, 35% pour le medium et 15% pour l'aigu. Vous imaginez les conséquences si vous balancez un signal à 100% de puissance sur un HP qui en attends 15% ....
On peut corriger un couple pièce/enceintes avec un bruit blanc à condition de ne pas pousser le volume trop fort.

Bruit rose
Le bruit rose est un signal homogène en energie par octave. On passe d'une octave à l'autre en doublant la fréquence. Cela veut dire, par exemple, que dans un bruit rose, il y autant d'energie de 500 Hz et 1000 Hz qu'entre 1000Hz et 2000Hz. La répartition d'énergie (donc de puissance) suit donc une courbe descendante du grave vers l'aigu qui corresponds bien au contenu général de la musique et aux capacités des enceintes. Ce bruit est donc inoffensif pour ces dernières.

Le bruit rose peut (et est) généralement utilisé pour régler les niveaux respectifs des canaux dans un ampli HC et aussi pour faire une égalisation pièce/enceinte. Le couple analyseur/egaliseur devra simplement faire la translation bruit-rose <-> bruit blanc pour corriger correctement si les octaves de l'analyseur sont différentes de celle de l'égaliseur.
ajds
 
Messages: 10779
Inscription: 02 Fév 2000 2:00
Localisation: Région Parisienne
  • offline

Message » 08 Avr 2003 12:34

ajds a écrit:Bruit blanc
Le bruit blanc est un bruit homogène en energie (amplitude moyenne du signal) quelque que soit la fréquence.
C'est à dire que pour un niveau moyen de référence de X dB, la fréquence de 20 Hz sera à X dB et 20KHz seront à X dB.
C'est à utiliser de façon très prudente pour des mesures spécifiques car les enceintes ne sont pas aptes à reproduire un bruit blanc.
La constitution "normale" d'une enceinte, c'est 50% de puissance pour le grave, 35% pour le medium et 15% pour l'aigu. Vous imaginez les conséquences si vous balancez un signal à 100% de puissance sur un HP qui en attends 15% ....
On peut corriger un couple pièce/enceintes avec un bruit blanc à condition de ne pas pousser le volume trop fort.

Bruit rose
Le bruit rose est un signal homogène en energie par octave. On passe d'une octave à l'autre en doublant la fréquence. Cela veut dire, par exemple, que dans un bruit rose, il y autant d'energie de 500 Hz et 1000 Hz qu'entre 1000Hz et 2000Hz. La répartition d'énergie (donc de puissance) suit donc une courbe descendante du grave vers l'aigu qui corresponds bien au contenu général de la musique et aux capacités des enceintes. Ce bruit est donc inoffensif pour ces dernières.

Le bruit rose peut (et est) généralement utilisé pour régler les niveaux respectifs des canaux dans un ampli HC et aussi pour faire une égalisation pièce/enceinte. Le couple analyseur/egaliseur devra simplement faire la translation bruit-rose <-> bruit blanc pour corriger correctement si les octaves de l'analyseur sont différentes de celle de l'égaliseur.


Salut et merci.
S'est exactement ce que je cherchais.
A+
DSI77
 
Messages: 3968
Inscription: 21 Mar 2002 2:00
Localisation: 77
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message