Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 31 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Ça tourne chez Jefferson Audio: project Xperience / Grado

Message » 22 Juil 2006 16:54

Si par hasard, on passe par là, autant s'arrêter…

Hier, comme je passais tout à fait par hasard à côté de chez Alain, je m'aperçois que j'avais machinalement fourré dans le camion:
deux pack d'eau
deux paquets de cahouett's,
des bretzels
une bouteille de blanc
les Thiel 1.5
le RC50
le pré Cyrus AV8
l'Alesis
pré phono Cambridge 640 (à façade spéciale…)
mes câbles
l'ampli casque Amity hpa2 et, des casques:
Beyer DT990, Jecklin Float 1, le Sennheiser hd600 (au fait: Alain, je te l'ai piqué et t'ai laissé le hd540 en otage - et sans te le dire: je suis super goujat! :oops:) — vu que je voulais essayer l'Ergo2… 8) — mais ceci est une tout autre histoire qui, évidemment, ne vous intéresse pas du tout. Restons dans le sujet, :roll: :evil: concentrons-nous et revenons à nos 33t! 8)

Donc, disais-je, je me dis: «tiens! arrêtons-nous par hasard, histoire de voir si Alain est là!».
Et bien il était là! :o Et sa noble compagne aussi: qui m'a abreuvé de café et m'a nourri le soir! Bénie soit-elle! (ce n'était rien qu'un peu d'omelette, mais elle m'avait nourri le ventre, et dans mon âme elle reste encore à la manière d'un grand festin, si j'ose dire).

Bref, bref, comme tous les mauvais coups qui se prémédite, on s'est donc retrouvés quelques temps après devant le magasin de Jefferson Torno, à Pérouse:
http://www.jefferson-hifi-video.fr/
Bon: on se prosterne devant le Maître, on le supplie de bien vouloir avoir pitié de nous, je m'arrache les cheveux en pleurant, Alain se couvre de cendres et déchire ses vêtements et bon — le tram tram — on accède au premier étage, où tournait un joli petit système façon "Mini chaîne de chez Jeff": Lecteur Ayre, préampli Ayre, Ampli AudiaFlight, Enceintes Avallon — et dessus en écoute… le CD Friday Night in San Francisco (et là, je n'y suis pour rien!). Le temps de tout brancher mes trucs (on a débranché la mini chaîne!) — et même d'ajouter le drive cyrus cd xt (qui décidément… enfin… bon… c'est une autre histoire…) et donc de perdre 5 litres d'eau (car il faisait chaud), et d'ajouter le TD qui se trouvait là super par hasard:
une project Xperience, sur laquelle Michel B., cédant avec bonhomie à l'un des mes inexplicables caprices :roll:, avait eu l'extrême amabilité de monter une cellule Grado Gold (à la place de la cellule Sumiko Pearl que je n'aime pas des masses —
et comme j'avais retrouvé sur ces entrefaits une dizaines de 33t qu'une série causale contingente m'avait oublier sur le siège avant de mon tank diesel…… On s'est dit que bon, on ne vit qu'une fois…

On a mis les machins en chauffe, et je suis allé me refroidir l'organisme auprès de la clim mobile qui se trouve au rez de chaussée. L'Apertura rc50 a besoin d'une demi heure de chauffe pour s'épanouir — avant, il reste timide: forcément, il connaît pas, il a peur qu'on lui dise du mal, qu'il est pas beau pis tout ça! Pareil pour le Cyrus — pendant les premières vingt minutes, il est tout flou, tout brouillon… Je vous dis: ces petites bêtes là, c'est craintif… et puis, ça faisait longtemps qu'elles étaient pas revenues dans cet auditorium d'où elles viennent, alors…

on se met un disque?

J'ai sorti mes 33t:
Mon bistrot préféré dans Boucan d'enfer de Renaud (LP Ceci-Cela/Virgin 72438 123611-6, 2002) — le plus récent
Across the Universe des Beatles dans Rarities (1980, EMI/Pathé Marconi PM2C062 07 148)
la première chanson d'un disque du Cuarteto Cedron (1980, Chansons traditionnelles d’Argentine, LP Polydor 2473 110)
la dernière du concert de Al Di Meola, John Maclaughlin et Paco De Lucia Friday Night In San Francisco (1981, Philips/Phonogram 6302 137).
Jojo de Brel dans les Marquises (le 33t acheté en 77) — et aussi les Marquises
et un passage de Bach (Wachtet auf) dans le disque d'orgue d'Odile Pierre (1977, Max 45t RCA RC 8108) qui se trouve être un 45t en même temps qu'un bon enregistrement (à mon goût), au moins sur le plan technique.

J'ai choisi ces passages parce que je les connais bien (j'ai acheté ces disques à leur sortie et je les connais presque par coeur, — certains depuis des années…) et qu'ils me semblent mettre mon propre système en difficulté. D'autre part, je m'en suis fait des reports sur l'Alesis, de façon à avoir une sorte d'aide mémoire, pour approcher un peu une comparaison plus directe que celle qui ne se fonderait que sur les seuls souvenirs d'impressions et d'écoute (ah oui, au passage: non je n'ai pas fait de comparaison en aveugle — non je n'ai pas l'intention d'en faire — pas plus que de fournir une quittance d'Eudéhaif et une analyse d'urine récentes — inutile d'insister… :lol:). J'ai pris quelques notes au fur et à mesure, histoire de mettre au clair mes propres préférences (car c'est par pur égoïsme que j'ai de la hifi: pour mes oreilles…).

1) Renaud. Avec L'Xperience, j'entends un registre grave plus tendu et plus propre — supplémentairement, l'image stéréo est plus propre, les instruments sont mieux disposés entre les deux enceintes, moins «l'un sur l'autre». D'autre part, j'ai l'impression que le registre aigu est un poil moins insistant/coloré, voire vulgaire (en exagérant un peu!) que sur la Shure v15iv.
Et en même temps ça me paraît monter haut dans ce registre (l'autre point de comparaison, c'est l'essai que j'ai pu faire de la Marantz TT-15 équipée d'une cellule ClearAudio Virtuoso, cellule que j'ai beaucoup aimée — et la Vintage Audio Matière qui m'a — à cause de la cellule, je crois — un peu déçu). J'ai l'impression que monter une Sumiko Pearl sur cette platine est très dommage, vu le peu d'écart de prix avec la Grado Gold: certes, ça nous fait passer la barre psychologique des 1000€ (1050 pour être précis) — mais en francs, on reste en dessous de la barre des 7000 francs même en ajoutant un petit câble, histoire de ne pas rester avec le câble fourni par project, qui est tout à fait correct pour mes oreilles (m'en fous: je suis sourd! :lol:), mais dont les cinchs ne m'inspirent pas une confiance aveugle:
6887,548 francs, pour être précis……… :mdr: - aller, j'arrondis à 6900 francs!

2/ Across the Universe des boeufs attelés. Les sifflements artificiels (enfin je crois: sinon, j'aimerais pas trop avoir des moineaux de ce genre là dans mon jardin! :lol:) qu'on entend au début de ce morceau ont commencé à m'irriter les tympans lorsque j'ai fait l'acquisition de mon casque AKG k1000. Et à chaque fois que j'ai changé un élément depuis que j'ai progressivement quitté mon Rega Mira (Atoll pr200, puis Atoll AM100, puis Cyrus AV8, puis Apertura……), ça n'a fait qu'être de plus en plus prononcé. En fin de compte, après m'être dit que c'était sans doute les Thiel 1.5 ou le couple enceintes/ampli qui était en cause, je me suis aperçu que le problème ne subsistait que sur certains passages - dont celui là.
Ici, dans ce que j'ai entendu, les sifflements en question demeurent artificiels mais perdent considérablement (totalement?) leur caractère agressif: ça devient élégant et très transparent! L'espèce de halo ou de matité qui entoure la voix n'a pas disparu, mais le chant est plus lisible. Halo? Matité? Ah oui…… :roll: certains de ceux qui me lisent se gaussent des métaphores, alors je traduit: on a l'impression d'avoir 4/5 db de plus dans le médium, disons entre 4/500Hz et 1000Hz et que ça perd de sa transparence dans ce registre. Bref: on entend très bien la sonorité du micro et du préampli utilisés pour la prise de son. Mais je préfère employer des images: la langue est faite pour ça et pas pour autre chose.

3) Le début du disque du Cuarteto Cedron. Voilà un disque qui ne doit pas laisser insensible et qui doit donner envie de faire un procés à Pinochet et de trouver que Che Guevarra avait raison (OK je sais, là, j'exagère: mais c'est l'émotion! et puis rappelle-toi: tonton venait juste d'être élu et Gros Quinquin allait faire la révolution… :lol:).
Sur ce passage, ça me paraît réellement plus transparent que la Vintage Audio Matière que j'ai écoutée hier — très nettement: les respirations, les frottés de doigts sur les cordes etc — tout est plus net, plus précis et beaucoup plus "aéré" (N.B.=> ça veut dire qu'on a moins l'impression que c'est artificiel, et plus le sentiment d'être "dans la salle" avec des vrais musiciens avec de la vraie atmosphère autour d'eux qui la respirent - simplement, c'est plus court que cette périphrase de dire: aéré).
En même temps, c'est aussi le signe que la reproduction de la dynamique des instruments est très bonne — et surtout: ça monte mieux dans l'aigu que la Sumiko — sans présenter les défauts de ma Shure: un bel aigu qui monte haut sans devenir trop envahissant. Le bandonéon, pour autant que je puisse en juger, me paraît approcher de plus près la réalité. Je pense que c'est au moins au niveau de la Marantz TT-15 que j'ai essayée il y a peu — peut-être même au dessus mais sans que je puisse en être certain ni expliquer pourquoi, n'ayant pas les deux sous la main…
Donc, donc… Car à quoi bon se casser les nénettes avec tous ces détails? — on peut écouter ce disque sans se poser de question et "s'y croire". Le meilleur signe, pour moi, c'est que ça me donne envie de continuer le disque — et que je n'ai pas envie d'interrompre le morceau, mais bien d'écouter.

4) La dernière plage de Friday night me confirme dans cette idée. Alors que sur mon système habituel, les frappés de cordes deviennent un peu agressifs si on monte à un volume honorable, là, ça reste à la fois très bien rythmé et en même temps très "fluide" (= ça rape pas les oreille comme si le message était simplifié et qu'on avait ôté les harmoniques pour ne laisser que la fondamentale, ou comme si on avait rejoué le morceau avec un orgue bon tant pis…). Le final du morceau, en particulier me laisse très enthousiaste: les trois musiciens sont à la fois très présents et bien distincts les uns des autres. Sur ce critère là, je suis presque sûr que c'est mieux qu'avec la Marantz tt-15 (je suis certain absolument de préférer la porject) — et il me paraît évident qu'avec cette cellule, la Project est au moins deux étages au dessus de la Matière avec une Sumiko…

5) Une écoute ne peut, selon moi, pas être complète si on n'écoute pas au moins une fois Jojo et les Marquises de Brel! C'est vraiment excellent ici: plus une seule des sifflantes qui, même sur le 33t, et infiniment plus encore sur le CD, m'agressent (les "i" et les "r"!). De plus, j'ai réellement l'impression d'un bond en avant sur la transparence: tout s'entend - y compris le pré-échos de la bande magnétique (on l'entend très bien au casque, mais sur les enceintes, c'est autre chose). Et pourtant, j'ai l'impression qu'entre le niveau de sortie du report fait à partir de la Shure (chez moi quand je passe de la Shure à son report, je n'entends pas la différence, au moins en 24/48), il y ~2/3db de moins avec la Grado. A moins que la propreté de l'ensemble n'incite à pousser le volume. La respiration de Brel — émouvante, évidemment (autant que celle de Béranger dans son dernier CD!) — a ici une plus grande présence. Sur les Marquises je n'entends plus les quelques nasalités que j'entendais encore avant — et les cordes sont beaucoup plus élégantes (avec une réverbération mieux restituée).
Bref: c'est très beau selon mes critères.

6) Last but not least: un petit coup d'orgue — et en poussant le volume suffisamment pour approcher ce que j'entends quand je vais écouter ça dans l'église du coin où répète une de mes amies, on obtient une écoute très réaliste… Ma foi, sans atteindre des profondeurs abyssales (je ne regrette pas l'utilisation du sub que je fais habituellement et que j'ai ici remisé), ça descend assez dans le grave pour n'être pas frustrant. Les différents jeux sont distincts et bien localisés. Alors certes, l'auditorium de Jefferson: ça franchement, je regrette de ne pas avoir 100 m 2 à consacrer à ça chez moi (faudrait que j'assassine une partie du voisinage: ce qui est difficile à justifier! :lol:)… Mais quand même, si ça monte aussi haut dans l'aigu sans devenir agressif et si ça reste propre et élégant, je considère pour ma part, que c'est un signe probant.

J'ai laissé Alain, ensuite, écouter un disque test Marantz que Michel B a fait rentrer et qui est, techniquement, extrêmement intéressant. Redoutable, même! Mais je laisse Alain en parler (je suis allé me rafraîchir! j'avais plus un poil de sec: l'émotion? le climat? :lol:). Alain avait aussi amené son exemplaire de Division Bells de Pink Floyd: il vous en parlera mieux que moi (car ce n'est pas celui que je connais le plus — moi c'est plutôt Several Species of small animals dans Ummagumma — mais bon, on me fait des réflexions, soi-disant que ça serait trop "psyché", et même que j'ai un peu peur de me faire virer de l'auditorium si je récidive! :lol:)…

On a aussi écouté quelques morceaux par plaisir: Cupidon s'en fout dans les Nouvelles chansons de Brassens sorties en 1976 (Philips 9101 092); le début de la Nuit transfigurée de Schoenberg (par l'Ensemble Intercontemporain de P. Boulez, 1985, CBS Masterworks Records Digitals IM 39566) — un peu du quatuor «De ma vie» de Smetana par les Talich (1984, Calliope CAL 1690).

Haind ze Ouineur Iz!………………… 8) :lol: Disons que pour l'instant, cet ensemble là me paraît largement du même niveau que la TT-15 (en moins cher et en plus pratique sur le plan purement utilitaire!) et au dessus de la Vintage A telle que je l'ai entendue (et évidemment largement au dessus d'une Thorens comme celles que j'ai pu réentendre…).
Donc, en janvier prochain, si je n'ai pas trouvé mieux d'ici là………

Cdlt :wink:
Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 28978
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Suze et Cancoillotte
  • offline

Annonce

Message par Google » 22 Juil 2006 16:54

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 23 Juil 2006 21:55

On voit qu'il est vacance et qu'il a l'esprit aéré !!!

Bravo encore, quelle virtuosité dans l'ecriture ! :wink:
alohatifan
 
Messages: 1431
Inscription: 21 Déc 2003 1:05
Localisation: Dans les pommes...
  • offline

Message » 23 Juil 2006 22:02

C'est le hifi-thon qu'il nous fais le dub :mdr:
r4m
 
Messages: 8155
Inscription: 01 Déc 2004 23:39
Localisation: ici

Message » 23 Juil 2006 22:38

dub a écrit:
Donc, disais-je, je me dis: «tiens! arrêtons-nous par hasard, histoire de voir si Alain est là!».

Manquerait plus qu'on fasse des écoutes dans mon dos! :lol:


dub a écrit: Et bien il était là! :o Et sa noble compagne aussi: qui m'a abreuvé de café et m'a nourri le soir! Bénie soit-elle! (ce n'était rien qu'un peu d'omelette, mais elle m'avait nourri le ventre, et dans mon âme elle reste encore à la manière d'un grand festin, si j'ose dire).

...Et fut bien surprise de nous voir rentrer si tôt :lol:

dub a écrit: on se prosterne devant le Maître).

...et en phase, je vous l'assure! :lol:


dub a écrit:J'ai laissé Alain, ensuite, écouter un disque test Marantz que Michel B a fait rentrer et qui est, techniquement, extrêmement intéressant. Redoutable, même! Mais je laisse Alain en parler (je suis allé me rafraîchir! j'avais plus un poil de sec: l'émotion? le climat? :lol:). Alain avait aussi amené son exemplaire de Division Bells de Pink Floyd: il vous en parlera mieux que moi (car ce n'est pas celui que je connais le plus — moi c'est plutôt Several Species of small animals dans Ummagumma — mais bon, on me fait des réflexions, soi-disant que ça serait trop "psyché", et même que j'ai un peu peur de me faire virer de l'auditorium si je récidive! :lol:)…

Que dire de plus... sinon que j'ai encore pris une belle baffe dès la première écoute:
cette platoche équipée de la Grado Gold timbre comme ça n'est pas permis: les registres sont superbement bien étagés. La descente dans les basses est profonde et tendue sans martèlements ou bourdonnements. le médium/ aigu :prend des altitudes... et d'une limpidité comme... je l'aime.
Aucun voile ni d'effet bouchon, qui me semblent bien plus conséquents aujourd'hui avec la Sumiko :(
alain70
 
Messages: 6591
Inscription: 16 Juil 2004 10:23
Localisation: Mouvance Goldmund Dissidente
  • offline

Message » 24 Juil 2006 6:00

Pour info, une bonne cellule doit fonctionner environ 50 heures avant de donner le meilleur d'elle même.

Rodage quand tu nous tiens...

:wink:
Baussart
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 3067
Inscription: 15 Juil 2004 13:06
Localisation: Reims

Message » 24 Juil 2006 7:14

C'est noté :D :wink:
alain70
 
Messages: 6591
Inscription: 16 Juil 2004 10:23
Localisation: Mouvance Goldmund Dissidente
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message