Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 18 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Cayin 500 : une aventure avec son importateur

Message » 14 Jan 2002 11:48

Cette histoire est vieille de deux ans, mais l’apothéose a eu lieu au cours des trois derniers mois.

Comme beaucoup d’entre vous le savez je possède un Cayin 500 depuis plus de deux ans, à ce niveau là je suis comme un certain Monsieur De Nayer…

Si je n’ai pas de commentaire à faire sur les différentes écoutes que j’ai fais avant d’acheter mon Cayin (je suis quand même passé 3 trois avant de conclure par un achat). La suite, vous allez le constater n’est pas du tout du même tonneau.

Je me décide donc en juin 1999, à acquérir Mon Cayin 500.

1° erreur de ma part, j’avais oublié mon chéquier, donc je décide de payer par carte de crédit (le prix négocié était de 17 800 francs, j’ai le relevé de carte à la disposition des curieux). Là, Monsieur Chanu découvre que ce montant dépasse le montant autorisé sans un accord bancaire (appel, transmission du numéro de la carte, …) et visiblement il ne connaissait pas la procédure (j’ai appris par la suite que le montant limite est négocié avec son banquier, donc il le savait …).

2° erreur : Mon Cayin se trouvant en Allemagne, je prends l’option : « livraison à domicile » et pour cela je donne mon adresse et je précise le numéro de téléphone de Blandine à son bureau (son bureau est à 5 minutes de la maison) comme ça au moins je suis certain d’avoir un Cayin à la maison et non pas le petit papier dans la boîte au lettre qui dit que le livreur est passé en semaine à 11 h. 36 et il n’a trouvé personne… Nous sommes donc samedi, le temps de passé le fax, de demander la livraison, que le transporteur fasse son travail, on nous dit que la livraison devrait avoir lieu jeudi ou vendredi au plus tard.

Jeudi soir, je rentre à la maison, pas de nouvelle, bon…

Vendredi midi, j’appel Blandine (en général les livraisons se font le matin). Pas de nouvelle… A 14 h. 30 j’appel Studio Sésame pour savoir s’ils ont des nouvelles, réponse : non. Mais on va essayer de joindre les Allemands pour savoir. JE rappel une heure plus tard, réponse : la secrétaire en Allemagne n’a pas le numéro de livraison et le concepteur ne sera pas disponible avant mardi prochain (il a pris quelques jours de repos)…
Là, je commence à m’exister un peu et je demande si ne pouvait peuvent pas rappeler la secrétaire pour quel appel le transporteur local afin d’avoir le numéro. Réponse surprenant de M. Chanu : « Mais je ne parle pas l’allemand ! Et je ne vois pas ce que je peux faire… ».

Bon, on se calme. Je passe un coup de fil à Blandine, qui me dit, j’appel les Allemands et on se rappel. Un quart d’heure plus tard, j’ai le numéro de livraison chez le transporteur (les Allemands avaient retrouvé le double, le concepteur était de retour de vacances, le transporteur en Allemagne avait livré son homologue français le mardi matin,…).

J’appel le transporteur et lui donne le numéro de livraison (je précise qu’il est 17h. et nous sommes le vendredi). L ‘opérateur me précise qu’une tentative de livraison avait été faite le mercredi matin mais que mon adresse n’existe pas car il n’y a pas de 94 de l’avenue … (j’habite au 86 et à l’époque c’était le dernier numéro de l’avenue depuis il existe le 88). Bien sur, il est impossible de me livrer le jour même et en plus j’habite à 15 kilomètres d’un centre de stockage de ce transporteur mais le Cayin se trouve à 60 kilomètres de chez moi dans un autre centre et celui ci ferme dans une ½ heure, par conséquent lundi ??? Dernière question, comment se fait il que la première présentation se fasse le mercredi, que nous sommes vendredi et que l’expéditeur n’a pas connaissance de cet incident ? Réponse de l’opérateur, comme l’expéditeur a choisit le mode de transport le plus économique possible, il n’a de tracabilité et donc c’est à lui de se préoccuper des livraisons sinon il est prévenu des problèmes dans la semaine qui suit.

Lundi matin, no problème, le Cayin arrive enfin chez moi.

Mon niveau d’énervement n’arrivant à retomber même après plusieurs jours, nous décidons de faire un courrier au concepteur en Allemagne et dans sa langue natale pour lui préciser que : le Cayin 500 était vraiment une bête fabuleuse mais qu’il nous paraissait que Monsieur Chanu avait été limite sur cette affaire car hors mis le fait qu’il n’avait rien fait pour faire avancer le problème de la livraison, on pouvait même se demander s’il avait fait ce qu’il avait dit qu’il avait fait. Et je voulais que l’on m’explique comment le 86 de l’avenue du bon de commande, soit disant faxé en Allemagne était arrivé changé en 94 ?
Il est bien entendu que ce courrier est resté lettre morte et je suis toujours preneur d’une explication.
Deux ans se passe sans un nuage dans le plus beau des mondes… Oh, non j’allais oublier un détail, je n’ai en main qu’un bon de commande, pas de facture et pas de bon de garantie, et bien mes nombreux appels à Studio Sésame ne serviront à rien car je n’obtiens que la facture lors d’un passage à Strasbourg (pour les garanties,…). Anecdote au passage, après les formalités d’usage lors de mon arrivé dans le magasin, j’explique que je suis toujours sans Facture et bon de garantie à M. Chanu et là il se tourne vers sa collaboratrice pour lui passer un savon sur le fait que rien n’était fait et cela devant une petite dizaine de personne (un manager né !!!). Au passage, d’après le montant de la facture, M. Chanu me doit 500 francs.

En septembre de l’année dernière, je me dis que je changerais bien mes FU-29. En effet, avec une écoute moyenne de 2 heures par jour, j’avais quand même atteint les 1500 heures d’écoute. J’avais récupéré quelques mois plutôt la procédure chez Ludo et j’avais trouvé dans FU-29 à Paris.

Donc comme l’écolier moyen qui écoute son maître, je fais ce qui est marqué dans le manuel. Mais malheureusement les mesures annoncées ne sont pas celle que je lis sur les voltmètres. Je finis même par appeler Ludo pour avoir des compléments d’informations, en vain car Ludo m’avoue ne pas voir le problème. J’arrête donc de jouer à l’apprenti sorcier, je remets les choses en place. Mais, alors que je pensais que j’avais fait un retour arrière correct, je me suis retrouvé face à un Cayin qui s’est mis à fumer et à claquer le fusible.

« Pierre il est malheureux, son Cayin est en panne ».

Après un appel chez les revendeurs locaux de Cayin en îles de France, je découvre que le SAV se fait uniquement en Alsace !!!!!! J’appel donc Monsieur Chanu, celui ci me confirme que le SAV de Cayin (la suite le confirmera au-delà de mes espérances) en France c’est chez lui. Je lui explique le problème à et là il me dit : « c’est sans doute le transfo d’alimentation, bien que l’ampli ne soit plus sous garantie, je vais essayer de voir avec le concepteur pour le faire passer quand même… ». Il est bien entendu que Blandine ne m’a jamais cru que Chanu allais essayer de faire passer la réparation sous garantie, il est vrai que je n’avais pas donné mon nom…

Anecdote : M. chanu me précise qu’un service après-vente allait ouvrir prochainement en région parisienne chez Espace Cinéma à Mouroux, je passe donc un coup de fil à ce magasin qui m’affirme qu’il n’est pas au courant…

J’essaye avec l’aide d’un ami à Ludo de réparer le cayin, mais il essaye puis abandonne car il n’avait pas les pièces et le transfo d’alimentation étant spécifique (et c’est bien lui qui était HS), il ne voulait pas prendre de risque (pas de plan, …).

Ma seule solution était donc de ramener le Cayin 500 à Strasbourg. C’est fait le 13 octobre, je dépose le Cayin 500 chez Studio Sésame et lui re-explique donc mon problème je précise aussi q’un technicien avait essayé de voir si la panne était réparable par lui, mais qu’il avait abandonné de peur de faire des dégâts supplémentaires. Réponse ok, on fait comme préciser au téléphone. Je lui donne en plus mes FU-29 de chez Radiotron afin que le Cayin soit re-lampé par la même occasion.
Monsieur Chanu me fait quand même remarquer qu’il y a un problème avec mon Cayin… il est vert. Or depuis plus d’un an, il ne se vend que des Cayin noirs et il ne peut pas me dire si le concepteur à en stock un transfo de la bonne couleur donc le délai risquait de passer de quelques jours à 6 semaines (dit devant Blandine et moi). Glurp… Glurp… 6 semaines Glurp… Glurp…

De retour à Paris, j’attends 8 jours (19 octobre !!!) d’avant d’appeler Studio Sésame. La réponse est la suivante : « c’est effectivement le transfo qui a grillé, il n’y en a pas en stock donc le délai est de 6 semaines, par contre il n’est pas du tout question de le faire passer sous garantie… ». Vous remarquerez comme moi, ce virage brutal à propos de la possibilité de faire passer la réparation sous garantie (j’ai hésité longtemps entre le fait que ce monsieur ne m’apprécie pas beaucoup et c’est pourquoi ou alors le fait que le concepteur ne soit pas d’accord pour faire jouer la garantie, la suite répondra pleinement à mes interrogations).

13 octobre + 6 semaines = 17 novembre…

Je passe un coup de fil à Studio Sésame le 15 novembre pour avoir des nouvelles sur mon Cayin 500 et je vous livre le dialogue :

- Bonjour, Pierre Mack, je vous appel à propos du Cayin 500.
- Ah ben il n’est pas revenu.
- D’accord, mais vous m’aviez parlé de 6 semaines donc je pense que vous pouvez quand même me dire à quelle date…
- 6 Semaines, je n’ai jamais parlé de 6 semaines, je vous ai dit 3 semaines (je rappel que la 6ième semaines en sur le point de se terminer…). Et puis pendant que l’on parle de ce Cayin, il a été relampé et bidouillé.
- 1° ce Cayin n’a pas été relampé, la preuve se sont les lampes d’origine qui sont dessus. 2° je vous ai dit qu’un technicien sur Paris avait essayé de voir s’il la panne était réparable simplement. Et puis, je ne vois pas en quoi cela poserait un problème car l’ensemble des réparations sont à ma charge puisque la garantie ne joue pas ?
- Oui, mais je ne peux pas vous dire quand il reviendra, vous comprenez j’ai fais ce que j’ai pu mais nous travaillons avec des chinois…
- Bon je vous rappel quand pour avoir des informations ?
- Ben je ne sais pas…
- Au revoir.
- … (je ne lui ai pas laissé le temps de me répondre, pour ceux d’entre vous qui n’ont pas compris, je leur répondrais personnellement).

Enervé, à bout de nerf, avec des idées de vengeance dans la tête, j’arrive à persuader, après 2 jours, Blandine de prendre contact avec le concepteur en Allemagne.

Le soir de son premier appel, elle rentre, me fait asseoir dans le canapé, me donne un cigare et le met Merlin dans les bras (je caresse le premier et fume le second, … ou l’inverse… je sais plus… vous n’avez pas vu Merlin ?????). Elle me donne les détails de la suite du 13 octobre :

- M. Chanu a fait expédier le Cayin 500 en Allemagne début novembre (3 Semaines après mon passage à Strasbourg !!!).
- Le Cayin 500 a été démonté et remonté (par qui ?.
- Il est arrivé sans explication sur la panne.
- Le concepteur n’a pas d’ordre précis sur ce qui est à faire.
- Il nous fax un devis pour les réparations.
- Et enfin le Transfo arrivera début décembre.

Deux jours se passe, et Blandine reçoit ce fameux FAX : transfort, résistance X,… et 4 FU-29 !?!?!?!?!?!?!

Comment ça 4 FU-29, il va quand même pas ma faire payer MES FU-29,… après un appel de contrôle, nous apprenons que le Cayin 500 était arrivé sans aucunes FU-29 (les anciennes étaient débranchées mais à leurs places et les 4 nouvelles étaient dans un sac.

Finalement, le concepteur a fini par mettre 4 FU-29 de chez lui et il récupérera les miennes chez chanu (je n’avais plus la force de faire un scandale pour avoir mes Radiotron au lieu des lampes chinoises).

L’histoire se termine le 24 décembre, sauf que mon cayin 500 est arrivé chez moi avec des éraflures qui n’avait pas en partant (là non plus je ne fais pas de scandale car comme le concepteur m’a fourni un pot de peinture pour réparer les traces du transfo). Et en plus, il émet un petit grésillement à froid, audible quand on est à moins de 50 centimètres des enceintes (sans aucune variation si on joue avec le volume), mais qui disparaît dès que l’on lance un disque !?!?!?!?!?!? Si quelqu’un peut m’expliquer…

Globalement, et sans revenir sur le problème du prix de revente ‘officielle’ de Cayin en France, il me semble que l’importateur de cette marque est plus que limite et je souhaite à tous les anciens ou futures propriétaires de Cayin de ne pas avoir des services du SAV Français (?!?!), car j’ai peur que l’histoire puisse se répéter…
Pierre 77
 
Messages: 72
Inscription: 30 Aoû 2001 2:00
Localisation: France 77
  • offline

Annonce

Message par Google » 14 Jan 2002 11:48

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 14 Jan 2002 12:29

Mon cher Pierre,

Comment ne pas être touché par ton histoire ?

J'ai moi-même été victime du manque de suivi d'un importateur concernant la marque Densen.

Mais cela confirme ce que je disais sur Cayin quelques semaines auparavant dans un autre post.

Le produit est peut-être bien (je ne l'ai jamais écouté) mais cela ne suffit pas à en faire un produit compétitif.

En effet, sur une nouvelle marque, le suivi de l'importation et du SAV est déplorable. Les appareils sont différents d'un exemplaire à l'autre...

Il est dommage que des produits qui sonnent bien soient desservis par les gens qui les vendent.

A plus et bon courage à toi.
RoroMinator
 
Messages: 3962
Inscription: 26 Oct 2001 2:00
Localisation: toulousecon !
  • offline

Message » 14 Jan 2002 13:01

Mon très chère RoroMinator,

Le Cayin 500 est, comme tu l'as lu, très mal déservi par un importateur ...

Par contre, je ne suis pas d'accord en ce qui concerne le Cayin en lui même, car en deux ans et après beaucoup, beaucoup d'écoutes, je n'ai pas retrouvé ces qualités musicales ou alors à des tarifs d'au moins 2 fois, voir 3 fois le prix du Cayin 500.

Salutations.
Pierre.
Pierre 77
 
Messages: 72
Inscription: 30 Aoû 2001 2:00
Localisation: France 77
  • offline

Message » 14 Jan 2002 14:52

Pierre,

Que le Cayin 500 soit un excellent appareil, je te crois sans peine ; même si je ne connais pas le produit, je n'ai lu que des propos élogieux dans ce forum ou dans la presse.

C'est donc un appareil qui peut avoir les qualités d'éléments plus chers.

Mais quand tu dis : "je n'ai pas retrouvé ces qualités musicales ou alors à des tarifs d'au moins 2 fois, voir 3 fois le prix du Cayin 500.", là j'ai du mal à te suivre et je pense qu'à 35 000 Francs, on peut trouver de meilleurs appareils (l'intégré de BOW par ex.).

Le Cayin 500 est peut-être un très bon appareil, mais ça n'est pas une révolution. Ou alors ça se saurait.

A plus.
RoroMinator
 
Messages: 3962
Inscription: 26 Oct 2001 2:00
Localisation: toulousecon !
  • offline

Message » 14 Jan 2002 16:58

Bon d'accord, je pousse peux être le bouchon un peu loin, en tout cas j'ai un ami revendeur qui vend du BOW.
Je vais lui poser la question sur ce que valent les amplis de la marque.

<font size=-1>[ Ce Message a été édité par: Pierre 77 le 2002-01-14 16:05 ]</font>
Pierre 77
 
Messages: 72
Inscription: 30 Aoû 2001 2:00
Localisation: France 77
  • offline

Message » 14 Jan 2002 20:48

Pierre : d'une certaine façon, j'admire ton calme. Car, pour moins cher que ça, j'ai menacé par lettre recommandée la Fnac et un garagiste (mais c'est une autre histoire) de les trainer devant le tribunal de commerce pour les mettre chacun d'eux devant leurs responsabilités : réparer un appareil afin qu'il fonctionne et que ces caractéristiques correspondent aux normes de l'appareil neuf.
La marque de Hifi était Marantz dont le SAV était incapable de réparer un magnéto CP 430, trois têtes, dolby et dbx... qui se vend toujours au prix de 5000F, à la Fnac (le mien date de 1986). la bagnole c'était une citroen à la boite qui se conçait en seconde!
ça a marché dans les deux cas de figure : la fnac a eu tellement les jetons qu'elle m'a donné un appareil neuf pris dans son stock (et le mien n'était plus garanti) et le concessionnaire m'a racheté ma voiture au prix de l'argus sans me faire subir le fameux abattement pour frais professionnels et kilomètrage supplémentaire.
Car en plus, le tribunal de commerce qui statue très très vite te donne des dommages et intérêts...
Car un importateur est tenu par la loi d'avoir en stock ou dans des délais raisonnables toutes les pièces nécessaires à la réparation des appareils qu'il commercialise...
Deux, il a une obligation de résultat...
Vendre un ampli à lampes, sans avoir de transfos d'alimentation ou de sortie, les condos, etc. est répréhensible...


Ton tort, si je puis me permettre c'est d'avoir permis à un technicien non agréé de toucher ton appareil. Cela dit, il faut que Chaunu en apporte la preuve.

Enfin, tu peux t'adresser à un expert, ou prendre ton appareil sous le bras, aller avec un huissier chez l'importateur et exiger que l'on vérifie si les courants de repos indiqués dans le mode d'emploi correspondent aux valeurs réelles de fonctionnement de l'appareil.

Car tu as grillé ton transfo suite apparemment à une mauvaise indication donnée dans le manuel...

Seconde erreur : tu aurais dû faire noter sur le bon de remise pour réparation que tu fournissais quatre lampes neuves de marque X ou Y et marquer ces lampes sur leur culot avec un petit poinçon... faire figurer le tout sur le bon...

Imagine que tu es envoyé un ampli équipée de quatre 300B américaines qui serait revenu avec des lampes chinoises...

N'hésite pas à menacer l'importateur car le petit bruit que tu entends est parfaitement anormal...


Autrefois, il y a bien longtemps, le patron de Hi-fi Stéréo refusait de tester les appareils hifi qui n'étaient pas représentés en France par une société ayant pignon sur rue... Et il l'écrivait noir sur blanc en citant les marques dans le courrier des lecteurs où certains s'étonnaient de l'absence de banc d'essai sur telle ou telle marque...

Quand tu vois que les SAV de Marantz et Philips sont nuls aujourd'hui, que Pioneer garde un lecteur de DVD dont l'alimentation à découpage est nase pendant trois mois pour le réparer... Un ampli à lampes, surtout les montages modernes, c'est tellement capricieux parfois qu'il vaut mieux se tourner vers une marque très bien représentée...
Et aussi ne jamais acheter un ampli dont les références des composants sont effacées par le constructeur... Par exemple, il ne faut pas acheter Etalon... A moins d'avoir de la famille en Hongrie! Et encore qui sait ici c'est qu'est cette société, qui sait sa perennité, qui sait si demain il sera possible de faire réparer un ampli à 30.000F et plus...

Mais de tout coeur avec toi! Et je ne doute pas un instant de l'excellente qualité d'écoute procurée par cet ampli chinois. Mais je n'achèterais jamais!
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49552
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 15 Jan 2002 20:10

Le problème vient du distributeur avant tout
il est paradoxale que les importateurs
"parallèles" de Cayin soient à la fois moins
chères et autrement plus sérieux...quant au
fait de ne tester que du matériel avec un
certain nombres de revendeurs (Ex: Stereophile) et pignon sur Rue c'est un excellent moyen de tuer des marques qui
débutent,de découvrir des perles bref de
récompenser les valeurs établies qui
s'endorment sur leurs lauriers et qui proposent cf Marantz et d'autres un SAV déplorables.
Sonlam
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2444
Inscription: 27 Aoû 2000 2:00
Localisation: Paris
  • offline

Message » 15 Jan 2002 23:16

Connaissant Studio Sésam (c'est tout ce qu'on a à Strasbourg), j'imagine les différentes scènes sans grand effort ...

Doc'M
Docteur M
 
Messages: 13034
Inscription: 21 Juil 2000 2:00
Localisation: Strasbourg-campagne
  • offline

Message » 16 Jan 2002 9:00

Le 2002-01-15 19:10, Sonlam a écrit:
quant au
fait de ne tester que du matériel avec un
certain nombres de revendeurs (Ex: Stereophile) et pignon sur Rue c'est un excellent moyen de tuer des marques qui
débutent,de découvrir des perles bref de
récompenser les valeurs établies qui
s'endorment sur leurs lauriers


Oui mais porter au pinacle un ampli à lampes quand on sait pertinement que ces machines peuvent être capricieuses, le Tester sans essayer lors du test, d'autres lampes, pour voir si les réglages sont conformes au mode d'emploi, tester un ampli à lamptes sans s'assurer du prix d'un transfo d'alimentation de rechange, voire de sortie (j'en ai un qui a cramé... suite à une soudure sèche...), bref tester un ampli à plus de 20.000F prix public... sans le tester sérieusement c'est vraiment se foutre de la gueule des lecteurs.

Quant aux usagers de la hi-fi : ils n'ont pas à servir d'engraisseurs d'importateurs ou de distributeurs plus ou moins fiables, plus ou moins sérieux. C'est aux revues de faire leur travail et de prévenir les lecteurs des risques qu'ils peuvent prendre en achetant un appareil dont le SAV est assuré à Canton, en Allemagne, en Hongrie ou je ne sais où...
Quant à Marantz, je ne suis pas le dernier à avoir dit ce que je pensais du SAV (ajoutes-y Pioneer pour les DVD, Philips et Sony apparement aussi), mais tu as un moyen de pression direct sur eux qui sont installés en France... : le tribunal de commerce! Et c'est rapide!
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49552
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 16 Jan 2002 13:40

>haskil, t'es ouf ou quoi ? demander à des revues de hi-fi (françaises) de tester leur matos, surtout du à tubes, en changeant les tubes, en jouant du voltmètre, en se renseignant sur le sérieux de l'importateur, du réseau de SAV, j'en passe et des meilleures.... c'est pas 50 balles qu'ils nous feraient payer leur prose, mais 10 fois plus !
plus sérieusement, je pense que dans le fond, ceux qui sont bien placés pour avoir ces infos devraient en faire part dans leurs articles, mais le jour où l'on verra ça dans un canard de hifi français, je serai plus de ce monde. Y'a qu'aux états-unis où ça doit se voir ça !!!
déjà que sur certains appareils, on se demande franchement s'ils l'ont eu entre les mains.....
par contre, ce qui est vrai un jour (sérieux de l'importateur et du SAV) ne l'est malheureusement pas forcément un mois ou un an après, quand on voit, surtout en hifi, le nombre de fois où les importateurs changent...
Invité
 
Messages: 1455
Inscription: 23 Mar 2000 2:00
  • offline

Message » 16 Jan 2002 13:52

>BrunoLev
Salut, alors tu en es où de ta recherche d'enceintes ? Moi, j'ai écouté les spendor FL9 est c'est pas mal, peut être un peu cher mais pas mal.
A+
PNicolas
 
Messages: 7467
Inscription: 05 Oct 2001 2:00
Localisation: Paris
  • offline

Message » 16 Jan 2002 17:31

je peux te donner un conseil ? Les artisans du son à Mulhouse. Je sais que c'est à 150 km, mais là au moins on trouve des gens sérieux et qui aime la musique avant tout...

Le 2002-01-15 22:16, Docteur M a écrit:
Connaissant Studio Sésam (c'est tout ce qu'on a à Strasbourg), j'imagine les différentes scènes sans grand effort ...

Doc'M
Pierre 77
 
Messages: 72
Inscription: 30 Aoû 2001 2:00
Localisation: France 77
  • offline

Message » 16 Jan 2002 18:42

Les artisans du son à Mulhouse.

Merci du conseil. J'ai entendu parler d'eux plus d'une fois, mais c'est vrai j'ai toujours eu la flemme de me bloquer une demi-journée pour leur rendre visite.

Doc'M
Docteur M
 
Messages: 13034
Inscription: 21 Juil 2000 2:00
Localisation: Strasbourg-campagne
  • offline

Message » 16 Jan 2002 19:31

Bonjour pierre 77 et sonlam;

j'ai idée qu'on se connait (boogiewoogie sur le forum HIFI).
Comme vous le savez, j'importe aussi la CAYIN (et + particulièrement le C500 et C800 qui sont les meilleurs de la gamme).
J'ai vendu plusieurs dizaines d'appareils et au niveau SAV, je n'ai jamais eu de PB majeurs.
Je peux l'affirmer ici : très fiables si seulement le réglage des tubes a été bien fait au départ.
les acheteurs en sont très contents et ne l'ont pas payé au prix prohibitif conseillé par Studio Sesam.
Le sérieux ne vient pas du prix vendu mais de la volonté du vendeur d'assumer en toutes circonstances.
poprock-homecinesolutions
Pro-Commercant.
Pro-Commercant.
 
Messages: 2585
Inscription: 01 Nov 2001 2:00
Localisation: Compiegne 60200

Message » 16 Jan 2002 19:35

Le sérieux ne vient pas du prix vendu mais de la volonté du vendeur d'assumer en toutes circonstances.
Exact...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49552
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message