Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 20 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

cd mal enregistré

Message » 21 Oct 2006 11:44

Autant pour moi, et confirmé par beaucoup de forumeurs, qui après un changement de source, ampli ou HP, redécouvrent la plupart de leurs Cd ou Lp, avec des détails jamais entendus auparavant. :P
C'est clair qu'avec certain enregistrement vraiment pourri, y'a pas de miracles, mais ahma ça concerne une minorité de mes Cd.
Trencito
 
Messages: 989
Inscription: 28 Oct 2004 10:44
Localisation: Spain
  • offline

Annonce

Message par Google » 21 Oct 2006 11:44

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 21 Oct 2006 12:03

mpoun a écrit:
haskil a écrit:Depuis 30 ans, plus j'ai monté en gamme d'appareils et MIEUX mes disques de mauvaise qualité ont mieux sonné... au point que certains jugés mauvais sur une chaine pas chère se sont révélés excellents sur une chaine d'une gamme bien, bien supérieure.


L'inverse est vrai aussi, certains CD qui paraissaient très bon peuvent reveler leurs défauts lorsqu'on améliore son système (je n'aime pas l'expression monter en gamme qui ne veux rien dire)


En dehors des défauts il y a l'émotion. Ecouter Billie Holiday sur une "mini chaine" va rendre un son sourd au point de se demander pourquoi on l'estime tant. Sur un meilleur système on comprend le caractère unique de sa voix, de ses interprétations devrais-je dire, malgré les nombreux "défauts" du son. Idem pour Charlie Parker, la guitare de Charlie Christian et tant d'autres.
Paradoxalement, plus c'est mal enregistré et plus un bon système peut rendre justice aux intentions des musiciens, si intention il y avait... Il me semble
cohuelaz
 
Messages: 5697
Inscription: 16 Sep 2006 11:56
  • offline

Message » 21 Oct 2006 12:21

Oui Cohuelaz, mais ce n'est pas une généralité. Tu as des CD qui sont réellement mal enregistrés et qui ne passeront vraiment pas sur un bon système équilibré qu'il soit à base de tube de totor etc...

Pour reprendre ce que je disais plus haut, je redécouvre mes CD mais certains sont et resteront pour moi difficilement écoutables (pas innécoutables, faut pas éxagérer), test sur différents systèmes EDG, MDG et HDG à l'appui.

Un exemple flagrant de bon CD dont je pensais par "à priori" qu'il était mauvais, est l'album de Dépech mode-ultra que j'ai eut l'occasion d'écouter sur un système Cabasse baltic/stromboli de toute beauté. Hé bien il contient des plages dont je me delecte à pousser le volume tellement le rendu est bon. Pourtant c'est de la new wave, style réputé pour ses mauvais enregistrements. Idem pour l'album de Francis cabrel-un samedi soir sur la terre, un régal pour un CD dit commercial.

Mit mit :wink:
mit mit
 
Messages: 2690
Inscription: 08 Mar 2006 22:59
Localisation: Orléans
  • offline

Message » 21 Oct 2006 12:38

cohuelaz a écrit:
mpoun a écrit:
haskil a écrit:Depuis 30 ans, plus j'ai monté en gamme d'appareils et MIEUX mes disques de mauvaise qualité ont mieux sonné... au point que certains jugés mauvais sur une chaine pas chère se sont révélés excellents sur une chaine d'une gamme bien, bien supérieure.


L'inverse est vrai aussi, certains CD qui paraissaient très bon peuvent reveler leurs défauts lorsqu'on améliore son système (je n'aime pas l'expression monter en gamme qui ne veux rien dire)


En dehors des défauts il y a l'émotion. Ecouter Billie Holiday sur une "mini chaine" va rendre un son sourd au point de se demander pourquoi on l'estime tant. Sur un meilleur système on comprend le caractère unique de sa voix, de ses interprétations devrais-je dire, malgré les nombreux "défauts" du son. Idem pour Charlie Parker, la guitare de Charlie Christian et tant d'autres.
Paradoxalement, plus c'est mal enregistré et plus un bon système peut rendre justice aux intentions des musiciens, si intention il y avait... Il me semble


C'est pas faux mais à mon avis l'émotion vient plus de l'interpretation que du materiel.
J'ai de l'émotion en écoutant des CD ou même la radio avec des morceaux que j'aime bien dans ma voiture qui a un son très banal, même si ce serait sans doute mieux sur ma chaine.
mpoun
 
Messages: 1304
Inscription: 23 Juin 2004 9:32
Localisation: Nantes

Message » 21 Oct 2006 12:43

salut

oui en effet c'est un tres bon post que j'ai ouvert la :)

j'arrive mieux a cerner les choses a present, c'est vrai que certains ont leur style de musique et leur style d'enregistrement je pense a placebo et indochine par exemple.
C'est vrai qu'il ne faut pas regarderque si le son est flatteur a l'oreille ou non mais plutot essayer de deceler le message que veut nous faire passer le chanteur.Je ne dis pas que le dernier cd de placebo est tres mauvais en qualité sonore mais il flatte moins l'oreille qu'un francis cabrel "les bodegas" , mais c'est leur style de musique, un style melancolique qui se traduit par un enregistrment bien particulier, je comprends mieux a present.Et pourtant sur ce meme cd des passages sont tres joli dans leur pureté c'est quand tous les instruments se melangent que c'est assez particulier ou lorsqu'il rajoute des crepitements et des gresillements dans leur bande son, certains n'y connaissant rien pourrait dire que l'installe hifi est mauvaise.
Mais bande son mauvaise ou pas, le son est quand meme bien meilleur sur un ensemnle hifi comme le mien que sur une mini chaine ou dans une voiture car dans ces 2 cas c'est franchement assez inecoutable.

Je crois en effet qu'il ne faut pas chercher une bande son parfait comme certains vendeurs peuvent nous mettre sur une install mais plutot regarder l'oeuvre.

Pour avoir ecouter le cd de placebo sur des amplis de 5000€ chacun bi amplifié sur des elektra, le son ne se trouve pas changer la qualité est toujours la meme a savoir un peu tout melanger lorsque les instruments sont tous present, mais c'est bizarre il y a comme une emotion en plus tout de meme inqualifiable par rapport a mon ensemble
touti261
 
Messages: 1183
Inscription: 30 Déc 2004 20:44
Localisation: a cote de valence dans la drome
  • offline

Message » 21 Oct 2006 14:07

mit mit a écrit:Oui Cohuelaz, mais ce n'est pas une généralité. Tu as des CD qui sont réellement mal enregistrés et qui ne passeront vraiment pas sur un bon système équilibré qu'il soit à base de tube de totor etc...

Pour reprendre ce que je disais plus haut, je redécouvre mes CD mais certains sont et resteront pour moi difficilement écoutables (pas innécoutables, faut pas éxagérer), test sur différents systèmes EDG, MDG et HDG à l'appui.

Un exemple flagrant de bon CD dont je pensais par "à priori" qu'il était mauvais, est l'album de Dépech mode-ultra que j'ai eut l'occasion d'écouter sur un système Cabasse baltic/stromboli de toute beauté. Hé bien il contient des plages dont je me delecte à pousser le volume tellement le rendu est bon. Pourtant c'est de la new wave, style réputé pour ses mauvais enregistrements. Idem pour l'album de Francis cabrel-un samedi soir sur la terre, un régal pour un CD dit commercial.

Mit mit :wink:


:D Tu as raison, parfois on peut pas, on ne peut pas tout simplement, je pense à un cd de quincy jones que je n'ai jamais pu écouter quelle que soit la chaine, pourtant Mr Quincy Jones... Et oui des fois cela passe pas... :wink:
cohuelaz
 
Messages: 5697
Inscription: 16 Sep 2006 11:56
  • offline

Message » 21 Oct 2006 19:19

Salut à tous,

Je crois qu'il y a plusieurs facteurs limitants potentiels:

-d'abord, OUI, les audiophiles écoutent souvent leurs CDs avec du matériel plus haut de gamme que celui qui a servi à enregistrer/mixer/masteriser (pensez aux kms de cables bas de gamme cavalant dans les studios d'enregistrement par ex!)

Ceci est nettement moins valable pour les disques classiques (du moins la musique de chambre, où le petit nombre de musiciens/micros permet de monter en gamme de matériel)

-certains disques sonnent moins bien que d'autres, et c'est directement lié aux facteurs musiciens/instruments/matériel de prise/ingé son/mixage/mastering, la notion de qualité (et de fait budget) jouant bien sûr à tous les niveaux (matériel ET humain).


-Un enregistrement de concert amplifié est presque toujours de qualité moins bonne, pour d'évidentes raisons de conditions techniques très défavorables :

niveau sonore des retours/façade ENORME polluant les sons "acoustiques",

micros dynamiques pas chers/solides plutôt que gros statiques chers/fragiles,

"splitting" des micros en 3 pour façade/retour/enregistrement, chacun voulant gérer
indépendamment sa partie.

Avec tout ça il ne reste généralement pas grand chose du son...


-Ce qui réduit/détruit toute impression de profondeur, de réelle dynamique, d'attaque sur les caisses claires, sur les disques pop/rock/variété... récents, c'est l'ECRETAGE draconien opéré au mastering (et parfois déjà au mix) pour obtenir un niveau compétitif sur le CD (le maximum de niveau crète ne pouvant être dépassé, il ne reste plus qu'à "raboter" les crètes... :roll: )

Au stade où on en est on ne peut plus faire ça avec un compresseur (qui ne sert pas qu'à ça d'ailleurs!!!)


Au passage, les disques si chers aux amoureux du son jaaazz 60's sont assez pauvres en dynamique, et ce qui plait tant dans leur son, c'est une sorte de compression typique des éléctroniques à lampes utilisées à l'époque, plus celle du magnétophone, sans parler des manips en temps réel de l'ingé son (qui faisait à la main ce que simulèrent plus tard les compresseurs),....

et...... je n'ai JAMAIS entendu un disque de rock , métal ou de pop, bref, de musique très amplifiée, qui sonne comme le groupe jouant "acoustique" (genre en répétition seulement avec les amplis), sans compression, EQ,... et HEUREUSEMENT POUR MOI!


Que ceux qui ne comprennent pas aillent faire un tour dans un local de répétition de groupe de rock pour voir à quoi ça ressemble.......


Et puis, écoutez Led Zep, c'est overcompressé et même SATURé de partout, et on s'en fout la musique est fantastique!

Et elle le serait moins si ils n'avaient pas osé tout faire cracher comme ça!



Aujourd'hui les disques ne sont pas moins bien enregistrés/mixés qu'hier, c'est la débile et totalement suicidaire course au niveau subjectif (voulue et courue par les teams radios/Majors) des musiques pop qui a tout détruit.

Et ce n'est pas la faute des studios de mastering, eux ils finissent toujours par faire ce que veut le client... comme nous tous quelque soit le domaine...
maikol
 
Messages: 180
Inscription: 11 Avr 2006 1:18
Localisation: paris

Message » 21 Oct 2006 20:33

-Ce qui réduit/détruit toute impression de profondeur, de réelle dynamique, d'attaque sur les caisses claires, sur les disques pop/rock/variété... récents, c'est l'ECRETAGE draconien opéré au mastering (et parfois déjà au mix) pour obtenir un niveau compétitif sur le CD (le maximum de niveau crète ne pouvant être dépassé, il ne reste plus qu'à "raboter" les crètes... :roll: )

Aujourd'hui les disques ne sont pas moins bien enregistrés/mixés qu'hier, c'est la débile et totalement suicidaire course au niveau subjectif (voulue et courue par les teams radios/Majors) des musiques pop qui a tout détruit.

Et ce n'est pas la faute des studios de mastering, eux ils finissent toujours par faire ce que veut le client... comme nous tous quelque soit le domaine...


CQFD.... :wink:
Mambosun
 
Messages: 1113
Inscription: 15 Mar 2006 23:27
Localisation: 92
  • offline

Message » 21 Oct 2006 22:01

Il faudrait quand même y aller mollo avec les affirmations du genre:

Je n'aborderais pas le principe des prises mais il faut savoir que les prises de son en studio se font presque toujours instrument par instrument puis mixé après. Et même si on garde un certaine qualité de timbres et de détail, l'image sonore est détruite dès le début.


Quelle image sonore? Celle d'un groupe de rock/variet/pop qui joue en studio? Ca n'a pas d'image sonore ça. Les musiques modernes se caractérisent par un son produit en studio, travaillé, en doublant certaines parties, en n'enregistrant pas toujours au même endroit, en branchant parfois les instruments directement sur la console sans qu'ils ne produisent réellement une onde acoustique entre l'excitation et l'enregistrement.
Donc on est dans l'écriture du son, pas dans sa reproduction. L'image se construit après l'enregistrement, permettant toutes les fantaisies possibles. Ce qui n'empèche pas non plus de capter certaines parties en vrai stéréo. Ce sont des choix artistiques...

Moi je ne suis pas du métier mais lorsque j'ouvre le titre d'un CD récent dans Cool Edit et je
regarde la gueule du graphique, je me dis que quelqu'un s'est endormi sur le
bouton "mormalize".
Résulat, plage dynamique aussi plate que la Batavia..

Le "normalize" permet de remonter le niveau général pour que les crêtes atteignent le 0dBfs. Il ne touche pas à la dynamique. Au contraire même, il permet d'utiliser la plage la moins sensible au rapport signal/bruit...

Ecoute un piano sur un cd de musique classique, ecoutes en un sur un cd de rock et on en reparle apres.Tu me diras lequel est le plus naturel

C'est l'artiste qui a choisi ce piano (ou ce clavier), pas l'ingé son. Choix artistique.

tu as tout faux aussi la reverb et l'echo comme tu dis ce sont des effets, la compression c'est pas un effet chez c'est pour un but commercial point barre, ca sert absolument a rien d'en faire a part a augmenter le niveau en dB de la piste sonore

Bon, ben il faut que j'informe les dizaines de gens que je connais qui l'utilisent comme un effet qu'il faut qu'ils arrètent. Certes, on compresse pour le support (cd, radio etc.) mais c'est largement utilisé comme outil de traitement du son. Ca permet d'avoir un haut niveau d'énergie dans un son ou de faire remonter l'acoustique, ou de diminuer les transitoires ou de... plein de trucs.



Pour moi un cd se definit par un suppoort qui a pour but de se rapprocher du plus possible de la prise de son lorsque le groupe jouait leur morceau et pas le contraire pour des fins commercials a n'en plus finir.

C'est dommage, parce que les albums studio de Jimi Hendrix par exemple ne seraient vraiment pas aussi biens. Et Page qui enregistrait parfois sa guitare direct dans la console, dommage aussi. Et quand on a deux fois le même chanteur en même temps, pas possible non plus? Choix artistiques...

Qu'on ne se méprenne pas, hein, je suis pas fan de la compression utilisée systématiquement sur tout pour avoir un "bon gros son" radio et tv etc. Mais je pense que d'une manière générale les artistes ont un mastering qui leur correspond, et, pour les plus connus, les moyens de changer d'ingé son si ça leur plait pas... et pour finir, que beaucoup d'ingés sons sont consciencieux, bosseurs, sensibles et compétents. (mais bon, difficile de faire une généralité...)
Dernière édition par Richton le 22 Oct 2006 10:03, édité 1 fois.
Richton
 
Messages: 117
Inscription: 03 Mar 2003 10:31
Localisation: Paris
  • offline

Message » 22 Oct 2006 1:08

maikol a écrit:-d'abord, OUI, les audiophiles écoutent souvent leurs CDs avec du matériel plus haut de gamme que celui qui a servi à enregistrer/mixer/masteriser (pensez aux kms de cables bas de gamme cavalant dans les studios d'enregistrement par ex!)

Ceci est nettement moins valable pour les disques classiques (du moins la musique de chambre, où le petit nombre de musiciens/micros permet de monter en gamme de matériel)


J'ai l'impression que dans les studios , ils enregistrent un instrument aprés l'autre. Ce qui permet de n'avoir besoin que de un micro. Alors que pour un ensemble classique il faut plusieurs micros, et donc selon ton raisonnement moins de qualité.

Je pense aussi que les professionels qui créent les installations des studios ont des connaissances techniques largement supérieures aux tiennes et qu'ils mettent le matériel adéquat. Et qu'il en est de même de ceux qui commandent le matériel.

Il y a d'ailleurs sur ce forum au moins un spécialiste de la chose et il doit être ravi de lire qu'il posséde du matériel "bas de gamme" selon tes dires.

Pour la qualité des cables, ils utilisent les cables nécessaires et qui sont concu mécaniquement et électriquement pour l'usage qu'ils en font. Ils achétent le câble au juste prix. Ce n'est pas parceque certain pigeon achéte du cable qui vaut quelques €, plusieurs dizaines ou centaines d'€, que tout le monde doit faire idem.

Un dernier détail que tu as l'air de totalement méconnaître.
Dans un ensemble, et particuliérement ici, la qualité globale ne peut être supérieure à la qualité du plus faible des composants. Dans les cas que tu mentionne c'est donc, selon tes dires, le studio avec son matériel "bas de gamme".
Tu pourras avoir l'ensemble de repoduction sonore que tu veux, dans le meilleur des cas il ne pourra retransmettre que le contenu issu du studio. Un peu moins, beaucoup moins, mais jamais plus.

A moins que tu ne veuilles insinuer qu'un ensemble hi-fi peut recréer ceux qui n'a pas été enregistré! De la génération spontanée quoi.
zabc51
 
Messages: 1102
Inscription: 07 Avr 2003 0:13
Localisation: Chalons-en-Champagne
  • offline

Message » 22 Oct 2006 8:42

Passionant car j'apprends beaucoup sur la face cachée, pour nous les "clients finaux", de la musique. En fait je connais des ingés sons, surtout au cinéma, et des musiciens, surtout africains et de jazz, et, il me semble, qu'il est illusoire d'essayer de reproduire le son d'un concert chez soi ou même de s'en approcher. Les réalités psycho accoustiques sont différentes et si certains enregistrements peuvent nous donner l'impression d'être dans une salle, il manquera toujours les musiciens en chair et en os qui "vivent" leurs musique, les voisins qui tappent du pied, la pression accoustique qui est difficile à comparer.
Tous les ingés sons que je connais sont des fous de musique ou de sons et pour le croire il faut voir un mec se lever à 4 h du matin avec 40 kg de matériel pour aller capter le chant du fleuve Niger à l'aube et qui vous explique pendant des heures qu'il ne trouve rien de plus beau... Le même jour, on tournait en nocturne, il nous a emmerdé sur une scène d'incendie pour une sombre problématique de pression accoustique et de propagation du son lors d'un feu. Vous savez quoi ?, on a fait 2 incendies pour qu'il soit content et on s'est couché à 3 H du mat. Au montage on a compris ce qu'il voulait dire, non on a pas compris, mais on était fier du résultat. Des fous je vous dis...

Cordialement,
cohuelaz
 
Messages: 5697
Inscription: 16 Sep 2006 11:56
  • offline

Message » 22 Oct 2006 9:25

Quelqu'un avec qui je discutais cette semaine, qui a travaillé comme ingé son, me disait que bien souvent, en fin de production, ils copiaent un l'enregistrement sur un cd, descendaient dans la voiture, mettaient le moteur en route et passaient le cd afin d'entendre si c'était écoutable dans un tel environnement.
Si ça l'était il pouvaient envoyer en production pour diffusion, sinon ils retravaillaient la prod jusqu'à ce que cela passe dans une voiture avec moteur en route.
LaurentV
 
Messages: 11729
Inscription: 04 Mar 2002 2:00
Localisation: du coté de Versailles
  • offline

Message » 22 Oct 2006 9:28

LaurentV a écrit:Quelqu'un avec qui je discutais cette semaine, qui a travaillé comme ingé son, me disait que bien souvent, en fin de production, ils copiaent un l'enregistrement sur un cd, descendaient dans la voiture, mettaient le moteur en route et passaient le cd afin d'entendre si c'était écoutable dans un tel environnement.
Si ça l'était il pouvaient envoyer en production pour diffusion, sinon ils retravaillaient la prod jusqu'à ce que cela passe dans une voiture avec moteur en route.



et bien triste nouvelle :(
Nono
 
Messages: 23472
Inscription: 09 Avr 2004 19:56
Localisation: 2.8 en Beauce !
  • offline

Message » 22 Oct 2006 9:33

Et oui, malheureusement ça confirme ce que je disais plus haut :(
mpoun
 
Messages: 1304
Inscription: 23 Juin 2004 9:32
Localisation: Nantes

Message » 22 Oct 2006 10:03

LaurentV a écrit:Quelqu'un avec qui je discutais cette semaine, qui a travaillé comme ingé son, me disait que bien souvent, en fin de production, ils copiaent un l'enregistrement sur un cd, descendaient dans la voiture, mettaient le moteur en route et passaient le cd afin d'entendre si c'était écoutable dans un tel environnement.
Si ça l'était il pouvaient envoyer en production pour diffusion, sinon ils retravaillaient la prod jusqu'à ce que cela passe dans une voiture avec moteur en route.


C'était valable pour tous les styles? Jazz, classique, chanson etc.? Parce qu'il ne faudrait pas, pour 1 exemple, généraliser à toute la production de disque.

Par exemple qu'un album ultra-commercial destiné à un type d'écoute (soirées, discothèques...) soit optimisé pour cela, je vois pas où est le mal.
Richton
 
Messages: 117
Inscription: 03 Mar 2003 10:31
Localisation: Paris
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message