Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 10 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

CD PAV n°5 ; juillet 2006 (live à Passavant)

Message » 03 Aoû 2006 14:28

jd.acsos a écrit:Les forum, les blog, sont, pour moi, des lieux conduisant immenquablement au clach et à l'affrontement parce que les mots sont parfois plus dur que les paroles (on est bien caché derrière nos claviers) et la sur-interprétation des tournures de phrases est parfois louche et malhonnetes.


Oui c'est vrai que ça n'arrange rien tout ça.


Le cd N°4, n'a pour moi, qu'une vocation démonstrative et explorative des possbilités de reproduction sonore d'un système (et la découverte d'artiste prodigieux) alors que le N°5 est un CD qui restera dans le disquotèque de beaucoup.

me trompe-je ?
[/quote]

Il y en a déjà un qui ne le rangera pas dans la case CD test. :wink:
chris.c
 
Messages: 3424
Inscription: 24 Nov 2004 22:18
Localisation: Seine et Marne
  • offline

Annonce

Message par Google » 03 Aoû 2006 14:28

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 03 Aoû 2006 14:29

j'ai un nouvel élément relatif à la qualité de ce disque
pas sur le plan musical :
on aime ou on aime pas, moi j'ai beaucoup aimé et étant musicien (piano et guitare- mais a coté du guitariste du disque je ne fais pas de musique mais du bruit) plus qu'audiophile
je peux vous assurer que les artistes sont de qualité. peu de chanteuses arrivent en live à varier autant en si peu de temps et avec des registres très différents.

nouvel élément sur l'enregistrement :
1ère écoute avec le chat sur les genoux.
a chaque parole du disque ; il dressait les oreilles et cherchait ou était la chanteuse
c'est la 1ère fois qu'il réagit ainsi. au bout de quelques minute , trop apeuré il est parti

voila , c'était ma contribution non technique.

pour dire aussi qu'écouter , au dela de la technique qui doit etre surtout le role de gens comme ceux de passavant , c'est avant tout prendre du plaisir
oulan bator
 
Messages: 116
Inscription: 27 Nov 2005 21:00
Localisation: parmonts-éparvaux
  • offline

Message » 03 Aoû 2006 14:41

oulan bator a écrit:j'ai un nouvel élément relatif à la qualité de ce disque
pas sur le plan musical :
on aime ou on aime pas, moi j'ai beaucoup aimé et étant musicien (piano et guitare- mais a coté du guitariste du disque je ne fais pas de musique mais du bruit) plus qu'audiophile
je peux vous assurer que les artistes sont de qualité. peu de chanteuses arrivent en live à varier autant en si peu de temps et avec des registres très différents.

nouvel élément sur l'enregistrement :
1ère écoute avec le chat sur les genoux.
a chaque parole du disque ; il dressait les oreilles et cherchait ou était la chanteuse
c'est la 1ère fois qu'il réagit ainsi. au bout de quelques minute , trop apeuré il est parti

voila , c'était ma contribution non technique.

pour dire aussi qu'écouter , au dela de la technique qui doit etre surtout le role de gens comme ceux de passavant , c'est avant tout prendre du plaisir


Si le chat est mélomane je ne suis pas sûr que cela soit trés bon :mdr: ... Je plaisante bien sûr...
lcartau
 
Messages: 4332
Inscription: 26 Oct 2004 17:40
Localisation: Paris Bordeaux !!
  • offline

Message » 03 Aoû 2006 14:53

lcartau a écrit:
jd.acsos a écrit:
La critique est un élément important de la vis de tous. Par contre, il est étonnant de noter que l'artiste (et je classe Mr Muller dans cette catégorie) peut être très sensible à cela. Je comparerai cela au cinéma ou à la production musicale plus classique.
Et là ou cela ...

Ce qui me parait risible, par.......Le cd N°4, n'a pour moi, qu'une vocation démonstrative et explorative des possbilités de reproduction sonore d'un système (et la découverte d'artiste prodigieux) alors que le N°5 est un CD qui restera dans le disquotèque de beaucoup.

me trompe-je ?


Non je ne pense pas. A ceci près, ce n'est pas un disque artitisquement palpitant... Là je suis désolé de le dire, je connais quelques écrivains et je ne leur passe pas la brosse à reluire en leur disant qu'ils écrivent comme Céline ou Giono.

Ce disque est tout à fait intéressant parce qu'il dépasse par sa qualité 95% des enregistrements que j'ai. Honnetement c'est franchement le cas... De là à parler d'art attention... Oui il y a sans doute une part sensible dans le travail qui aboutit à une telle réalisation. On sent qu'il faut "avoir de la feuille " pour régler des paramètres d'enregistrement pour arriver à un tel résultat. Mais merci de ne pas confondre l'Art et la technique, et je dis ça le plus simplement du Monde sachant que je suis totalement dépourvu de talent artistique :wink: ... L'Art est a priori un acte conceptuel pur. Il peut dévier mais il y a peu d'artiste pour beaucoup de technicien, et la limite est extremement fine. Je ne crois pas, mais ça n'engage que moi que l'on bascule dans le cadre de l'Art.

Amicalement Loïc :D


Bon, ok, d'accord avec toi pour ce qui concernen l'Art avec un grand "A"
Comme cela titille ma curiosité, petit tour sur wikipedia
"Le mot art vient du latin ars (habileté, métier, connaissance technique). Le terme grec équivalent, techne (τεχνη), a évolué en sens contraire, ne conservant que le sens de technique. On retrouve ici la classique évolution littéraire des racines latines et scientifique des racines grecques." et pour cotoyer un certain nombre d'artisan : "Dans son sens premier, peu utilisé dans le langage courant, l'art se définit comme une pratique qui met en œuvre l'application de connaissances et d'un savoir-faire en vue d'un objectif. La compréhension du mot artisan rejoint cette définition initiale du mot : l'artisan pratique l'art au sein du métier en utilisant son habileté.". Bien sur le sens commum aujourd'hui est : Dans son sens moderne, le plus couramment utilisé, l'art est considéré comme une pratique en vue de la production d'œuvres susceptibles d'exprimer un idéal moral, métaphysique et esthétique

je suis content ma curiosité est complée et je partage ça avec les incultes, comme moi, qui aurons le courage de me lire.

Revenons à nos moutons. Pour moi et wiki le confirme, l'art ne se limite pas au conceptuel pur. Le travail de Mr Muller ne se limite par, pour moi, à des aspects techniques et technologique mais relève d'un savoir, d'une sensiblité et d'une forme de recherche d'idéal et de perfection qui le rapporche de l'art (sans le grand "A", je le concède). L'art et la technique ne sont jamais éloignés

Après, le fait que tu ne trouves pas le disque artistiquement palpitant rejoint ce que j'exposais, à savoir que l'on est en face d'un disque/ d'une production proche d'un album du commerce avec une unité de temps et d'artiste. Il est donc normal que certains aiment, d'autres pas.
jd.acsos
 
Messages: 97
Inscription: 03 Aoû 2005 17:03
  • offline

Message » 03 Aoû 2006 14:54

L'enregistrement ou la prise de son peuvent etre un art au sens ancien, celui de l ingenieur 'art et metier'. Qui designe alors une technicite.

L'art c'est pour moi un mode d expression qui ne fonctionner que quand l artiste et le spectateur sont reunis par l oeuvre. Pour cela, il faut connaitre l'artiste - sans cela l oeuvre reste muette- Que sont les boites de Campbell ou les fleurs si on ne connait rien de Warhol? Rien elles restent muettes. Pareil pour la fille en pleur de Roy Lichtenstein. Sans connaitre l auteur et ses intentions, sopn epoque, on est loin de l art.

C est pour ses raisons que les peintures rupestres sont à jamais hors du champ de l art. On ne connait pas l auteur ni ses intentions ( religieuses ? esthetiques ? memoire?).

L enregistrement n est pas un art mais est au service de l art. Comme une toile, une terre, une couleur, ... Je ne veux surtout pas 'beneficier' de la sensibilite des ingenieurs dans la reproduction.

Je suis toujours surpris de voir certains fabricants appeler leurs appareils 'intruments'. Comme si ils etaient là pour participer, alors que l on leur demande diametralement le contraire. LA confusion est du même ordre.
antonyantony
 
Messages: 4022
Inscription: 06 Juin 2003 15:16
  • offline

Message » 03 Aoû 2006 14:59

antonyantony a écrit:L'enregistrement ou la prise de son peuvent etre un art au sens ancien, celui de l ingenieur 'art et metier'. Qui designe alors une technicite.

L'art c'est pour moi un mode d expression qui ne fonctionner que quand l artiste et le spectateur sont reunis par l oeuvre. Pour cela, il faut connaitre l'artiste - sans cela l oeuvre reste muette- Que sont les boites de Campbell ou les fleurs si on ne connait rien de Warhol? Rien elles restent muettes. Pareil pour la fille en pleur de Roy Lichtenstein. Sans connaitre l auteur et ses intentions, sopn epoque, on est loin de l art.

C est pour ses raisons que les peintures rupestres sont à jamais hors du champ de l art. On ne connait pas l auteur ni ses intentions ( religieuses ? esthetiques ? memoire?).

L enregistrement n est pas un art mais est au service de l art. Comme une toile, une terre, une couleur, ... Je ne veux surtout pas 'beneficier' de la sensibilite des ingenieurs dans la reproduction.

Je suis toujours surpris de voir certains fabricants appeler leurs appareils 'intruments'. Comme si ils etaient là pour participer, alors que l on leur demande diametralement le contraire. LA confusion est du même ordre.


L'art du technicien qui enregistre, n'est-il pas justement de mettre sa sensibilté au service de celui qui se dit artiste et justement de lui proposer une reproduction fidèle (ou de faire les modif' qu'il faut, s'il le faut).

C'est sur que c'est se triturer l'esprit sur des choses qui ne sont pas fondamentale (art ou pas art). On a tous été un jour à concert où le son était mal réglé ... c'est tout un art que de mettre un artiste en valeur :D :D :D :D :D
jd.acsos
 
Messages: 97
Inscription: 03 Aoû 2005 17:03
  • offline

Message » 03 Aoû 2006 15:02

jd.acsos a écrit:L'art du technicien qui enregistre, n'est-il pas justement de mettre sa sensibilté au service de celui qui se dit artiste et justement de lui proposer une reproduction fidèle (ou de faire les modif' qu'il faut, s'il le faut).


Oui je suis de ton avis et j'ajouterai du coups que tous les enregistrements compréssés ou trafiqués, ne servent pas du tout l'art de la musique. :wink:
chris.c
 
Messages: 3424
Inscription: 24 Nov 2004 22:18
Localisation: Seine et Marne
  • offline

Message » 03 Aoû 2006 15:04

jd.acsos a écrit:Pour ce qui est du sujet, bcp de chose ont été dite sur le disque lui-même mais que reste-t-il à dire ?
on a parlé de l'extraordinaire dynamique, de la qualité du guitariste et de la chanteuse, des choix artistique et de l'interpretation, du positionnement de la guitare et son ampli (gauche droite). La prise de son est bien sur formidable

que dire de plus ?

Dans l'attente

Julien


il reste plein de forumeurs encore sous le soleil qui ne se sont pas exprimé et qui peuvent avoir des choses interréssante à dire, pis fermer un topic parce que tout à été dit ... c'est la mort du déterrage :o :lol: dans 3 ans on sortira ce topic et on se tappera sur la panse, comme on le fait régulièrement avec ce genre de polémique.

Personnellement j'ai dit ce que j'avais à dire sur ce CD, rien de plus à dire à ce jour mais qui sait dans 1 semaine, dans 1 an ??

tcha :)
WhyHey
 
Messages: 13833
Inscription: 29 Avr 2002 12:31
Localisation: WhyCity
  • offline

Message » 03 Aoû 2006 15:16

jd.acsos a écrit:
antonyantony a écrit:L'enregistrement ou la prise de son peuvent etre un art au sens ancien, celui de l ingenieur 'art et metier'. Qui designe alors une technicite.

L'art c'est pour moi un mode d expression qui ne fonctionner que quand l artiste et le spectateur sont reunis par l oeuvre. Pour cela, il faut connaitre l'artiste - sans cela l oeuvre reste muette- Que sont les boites de Campbell ou les fleurs si on ne connait rien de Warhol? Rien elles restent muettes. Pareil pour la fille en pleur de Roy Lichtenstein. Sans connaitre l auteur et ses intentions, sopn epoque, on est loin de l art.

C est pour ses raisons que les peintures rupestres sont à jamais hors du champ de l art. On ne connait pas l auteur ni ses intentions ( religieuses ? esthetiques ? memoire?).

L enregistrement n est pas un art mais est au service de l art. Comme une toile, une terre, une couleur, ... Je ne veux surtout pas 'beneficier' de la sensibilite des ingenieurs dans la reproduction.



Je suis toujours surpris de voir certains fabricants appeler leurs appareils 'intruments'. Comme si ils etaient là pour participer, alors que l on leur demande diametralement le contraire. LA confusion est du même ordre.


L'art du technicien qui enregistre, n'est-il pas justement de mettre sa sensibilté au service de celui qui se dit artiste et justement de lui proposer une reproduction fidèle (ou de faire les modif' qu'il faut, s'il le faut).

C'est sur que c'est se triturer l'esprit sur des choses qui ne sont pas fondamentale (art ou pas art). On a tous été un jour à concert où le son était mal réglé ... c'est tout un art que de mettre un artiste en valeur :D :D :D :D :D


Pour moi, reconnaitre l'art est Fondamental. Et, j aime me triturer l esprit devans des oeuvres.
Est ce si grave ?

Il arrive que celui qui enregistre mette sa sensibilité au service de l'artiste. Plus encore participe à la creation du son. C est vrai sur des albums de Rap comme ceux de Dr Dre/ Eminem. Vrai encore quand l artiste se preoccupe lui même de l enregistrement ( Jarre ou Mike Oldfield). Là aussi, le processus fait partie de la creation ou de l interpretation.

Le reste du temps, on revient à la definition premiere de l art, au sens de fabrication , d 'art et metier'. Ce qui n est plus du tout le sens retenu à notre epoque.
antonyantony
 
Messages: 4022
Inscription: 06 Juin 2003 15:16
  • offline

Message » 03 Aoû 2006 15:17

chris.c a écrit:
jd.acsos a écrit:L'art du technicien qui enregistre, n'est-il pas justement de mettre sa sensibilté au service de celui qui se dit artiste et justement de lui proposer une reproduction fidèle (ou de faire les modif' qu'il faut, s'il le faut).


Oui je suis de ton avis et j'ajouterai du coups que tous les enregistrements compréssés ou trafiqués, ne servent pas du tout l'art de la musique. :wink:


Tu ecoutes vraiment à niveau réel chez toi?
antonyantony
 
Messages: 4022
Inscription: 06 Juin 2003 15:16
  • offline

Message » 03 Aoû 2006 15:18

chris.c a écrit:
jd.acsos a écrit:L'art du technicien qui enregistre, n'est-il pas justement de mettre sa sensibilté au service de celui qui se dit artiste et justement de lui proposer une reproduction fidèle (ou de faire les modif' qu'il faut, s'il le faut).


Oui je suis de ton avis et j'ajouterai du coups que tous les enregistrements compréssés ou trafiqués, ne servent pas du tout l'art de la musique. :wink:


Servir ou ne pas servir l'Art ne constitue en rien en produire...
lcartau
 
Messages: 4332
Inscription: 26 Oct 2004 17:40
Localisation: Paris Bordeaux !!
  • offline

Message » 03 Aoû 2006 15:18

antonyantony a écrit:
chris.c a écrit:
jd.acsos a écrit:L'art du technicien qui enregistre, n'est-il pas justement de mettre sa sensibilté au service de celui qui se dit artiste et justement de lui proposer une reproduction fidèle (ou de faire les modif' qu'il faut, s'il le faut).


Oui je suis de ton avis et j'ajouterai du coups que tous les enregistrements compréssés ou trafiqués, ne servent pas du tout l'art de la musique. :wink:


Tu ecoutes vraiment à niveau réel chez toi?


ça c'est une excellente question :wink: ...
lcartau
 
Messages: 4332
Inscription: 26 Oct 2004 17:40
Localisation: Paris Bordeaux !!
  • offline

Message » 03 Aoû 2006 15:24

antonyantony a écrit:
chris.c a écrit:
jd.acsos a écrit:L'art du technicien qui enregistre, n'est-il pas justement de mettre sa sensibilté au service de celui qui se dit artiste et justement de lui proposer une reproduction fidèle (ou de faire les modif' qu'il faut, s'il le faut).


Oui je suis de ton avis et j'ajouterai du coups que tous les enregistrements compréssés ou trafiqués, ne servent pas du tout l'art de la musique. :wink:


Tu ecoutes vraiment à niveau réel chez toi?


Pas toujours mais très souvent oui , surtout les enregistrements qui en valent la peine les autres un peu moin de toute façon on ne s'y croit pas.
Je préfére écouter moins longtemps mais plus proche du concert. Mon idéal utopique serait d'être transporté dans la salle de concert via l'électroacoustique.

Pourquoi cette question ?
chris.c
 
Messages: 3424
Inscription: 24 Nov 2004 22:18
Localisation: Seine et Marne
  • offline

Message » 03 Aoû 2006 15:33

Servir ou ne pas servir l'Art ne constitue en rien en produire...

Oui , je précise ce que je voulais dire pour tout confusion:
Une oeuvre musicale ne s'exprime pas que par sa mélodie mais aussi pas son intensité sonore aussi.
Je prend ici l'exemle de la dynamique, car que serait une ouvre classique compréssé avec les piannissimo et fortissimo aux même niveau. Ca ne voudrait plus rien dire.

Au même titre qu'un amateur de peinture n'ayant pas les moyens de s'achetter un Dali ou autre va se tourner vers une reproduction moin cher. Il va un tenter de trouver une imitation proche au dessin (analogie à la mélodie) mais aussi proche en couleur (analogie à la dynamique).

Car un modél en noir et blanc sera une reproduction mais ne lui livrera pas la moindre émotion, en couleur c'est déjà plus proche du vrai.

C'est comme ça que je l'entend. Mais je te rassures et heureusement, j'aprécis et prend du plaisir tout de même avec des tas de CD que j'ai et qui sont loin des qualités techniques de ceux de Passavant. :wink:

Je prend d'autant plus mon pied quand c'est bien enregistré c'est tout.
chris.c
 
Messages: 3424
Inscription: 24 Nov 2004 22:18
Localisation: Seine et Marne
  • offline

Message » 03 Aoû 2006 15:36

lcartau a écrit:
chris.c a écrit:
jd.acsos a écrit:L'art du technicien qui enregistre, n'est-il pas justement de mettre sa sensibilté au service de celui qui se dit artiste et justement de lui proposer une reproduction fidèle (ou de faire les modif' qu'il faut, s'il le faut).


Oui je suis de ton avis et j'ajouterai du coups que tous les enregistrements compréssés ou trafiqués, ne servent pas du tout l'art de la musique. :wink:


Servir ou ne pas servir l'Art ne constitue en rien en produire...


citation de moi même : " Dans son sens moderne, le plus couramment utilisé, l'art est considéré comme une pratique en vue de la production d'œuvres susceptibles d'exprimer un idéal moral, métaphysique et esthétique "

Seul le musicien devant son public sans aucune sonorisation (du type de la prestation du cd N°, mais fallait etre dans la salle ) peut se prévaloir d'être le seul responsable de la production de l'oeuvre. Dans le cas d'un enregistrement, le technicien qui va utiliser son savoir-faire dans le but de produire l'oeuvre ne peut-il pas être considéré comme un artiste (ou intermittent du spectable alors). Plus communément, on parle de technicien du spectacle... tout dépend du talent de chacun.

Concernant le CD N°5, qui est réellement le producteur de l'art .... la chanteuse et le guitariste qui ont réalisé une prestation en public sans sonorisation ou bien les personnes qui ont imposer la philosophie de la reproduction de l'oeuvre dans le cadre d'un CD de démonstration .... question.
jd.acsos
 
Messages: 97
Inscription: 03 Aoû 2005 17:03
  • offline



Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message