Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot] et 11 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Comment ça marche la biamplification ?

Message » 15 Oct 2002 16:30

Ca veut dire qu'on a 1 ampli de puissance par enceinte , C ça ou je me gourre ? Comment on fait les branchements ? Y-a t'il un gain effectif ?

Si vous pouvez m'aiclairer.. 8)
Cocorezo
 
Messages: 327
Inscription: 14 Fév 2002 2:00
  • offline

Annonce

Message par Google » 15 Oct 2002 16:30

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 15 Oct 2002 16:40

Salut Cocorezo

La bi-amplification consiste a utiliser 1 ampli pour le registre médium-aigu et un ampli pour le registre grave.

Ceci est possible quand ton enceinte est bi-câblable (deux paires de bornier)

La multi amplification consiste à utiliser 1 ampli par voie (grave, médium, aigu).

Après il y a la multi amplification passive ou active, mais c'est une autre histoire

A+
EUVRARD
 
Messages: 4924
Inscription: 22 Aoû 2002 15:48
Localisation: Pithiviers, Loiret
  • offline

Message » 15 Oct 2002 16:41

Je vais faire simple :
En fait tu as un ampli de puissance par voix, par ex si tu as une enceintes avec un double bornier aigu et medium-grave, tu branches un ampli mono sur chaque bornier ou alors un ampli stéréo pour l'ensemble des borniers.
Bien souvent cela apporte une plus grande ouverture une bien meilleurs image et un meilleurs rendu des effets stéréophoniques ainsi qu'une meilleurs maîtrise des différentes voix.
Mais bien souvent il vaut mieux un très bon ampli que plusieurs mauvais.

A+
PNicolas
 
Messages: 7467
Inscription: 05 Oct 2001 2:00
Localisation: Paris
  • offline

Message » 15 Oct 2002 17:12

ok, je comprends mieux. Donc, c'est le même principe de branchement que du bi-cablage, il faut impérativement un double bornier.
Comme pour le bi-cablage, le filtre de l'enceinte n'est alors plus utilisé. J'ai bon ?
Cocorezo
 
Messages: 327
Inscription: 14 Fév 2002 2:00
  • offline

Message » 15 Oct 2002 17:14

:o :o :o Pierre, t'es sûr que tu souhaites qu'il comprenne...? Je te relis et c'est pas clair. :lol:

Je vais essayer de m'y coller aussi.

Bi-amplification: (par registre)

Préalablement, il faut que les enceintes soient munies d'un double bornier.
Il faut alors relier les borniers (G et D) correspondant au grave à un ampli et les borniers correspondant au medium aigu à un autre ampli.

Ce principe a ses défenseurs et ses détracteurs, car il est vrai que dans cette configuration chaque ampli n'a plus en face de lui le filtre (dans sa totalité) de l'enceinte.
Certains diront qu'à la grande rigueur on peut se hasarder à ce type de configuration si et seulement si les deux amplis sont strictement identiques, afin d'avoir les même tps de montée, même puissance, etc....

Ceal dit, j'ai longtemps pratiqué ce type de bi-amp avec un Mc Intosh à lampes (25w) sur les voies médium/aigu et un Mc Intosh à totors (150w) sur les graves.
Le résultat était somptueux!
Cela dit, compte tenu de la différence de puissance entre les deux amplis, cette config. était possible car chacun des amplis disposaient d'un reglage de gain. Faute de quoi....

Les avantages: la richesse en timbres du tube sur la partie medium/aigu et la tenue dans le grave des totors.

Bi-amplification: (par canal ou mono amplification)

Cela consiste à mettre un bloc de puissance monophonique (ou stéré en mode bridgé, quand il le permet) sur chaque enceinte.
Bien évidemment, dans ce cas de figure, un simple bornier suffit.

Cette config. est plus "académique" puisque chaque ampli rencontre la totalité du filtre de l'enceinte.

Les avantages: une image stéréo plus stable et plus précise.

JérômeB
JérômeB
 
Messages: 7529
Inscription: 03 Fév 2002 2:00
Localisation: Paris

Message » 15 Oct 2002 17:26

ok, je vois bien la différence entre les deux ! Merci :wink:

Comment se fait le branchement entre le préamp et les 2 ampli de puissance dans les 2 cas cités u dessus ?
faut 2 sorties pré-out ? ou alors, il y a un espèce de "bridge" entre les amplis de puissance ?
(désolé pour mes questions de newbie :oops: )
Cocorezo
 
Messages: 327
Inscription: 14 Fév 2002 2:00
  • offline

Message » 15 Oct 2002 17:27

Cocorezo a écrit:Comme pour le bi-cablage, le filtre de l'enceinte n'est alors plus utilisé. J'ai bon ?


Non tu as tout faux, en bicablage le filtre de l'enceinte est toujours utilisé, c'est uniquement en multi-amplification active où le filtre de l'enceinte n'est plus utilisé, on utilise des filtres actif entre le préamp et les ampli.

A+
PNicolas
 
Messages: 7467
Inscription: 05 Oct 2001 2:00
Localisation: Paris
  • offline

Message » 15 Oct 2002 17:30

JérômeB a écrit:Bi-amplification: (par canal ou mono amplification)


Et c'est moi qui ne suis pas claire, tu serais pas un peu aware toi :lol: :lol: :lol:
PNicolas
 
Messages: 7467
Inscription: 05 Oct 2001 2:00
Localisation: Paris
  • offline

Message » 15 Oct 2002 17:33

Donc, il y a la bi-amplification (2 amplis de puissances s'occupant individuellement de registres différents) et la multiamplification (2 amplis de puissance dont chacun s'occupe d'une enceinte).
J'ai bon cette fois ci ?
Cocorezo
 
Messages: 327
Inscription: 14 Fév 2002 2:00
  • offline

Message » 15 Oct 2002 17:53

Cocorezo a écrit:Donc, il y a la bi-amplification (2 amplis de puissances s'occupant individuellement de registres différents) et la multiamplification (2 amplis de puissance dont chacun s'occupe d'une enceinte).
J'ai bon cette fois ci ?


La bi-amplification, n'est qu'un terme générique pour un cas de la multi-amplification, lorsqu'on amplifie 2 voies séparement.
Tu peux très bien amplifier avec un ampli différent par registre dans le cas d'une mulitamplification hybride (tube et totor) ou alors utiliser un ampli stéréo (ou 2 ampli mono) par enceinte.

Je crois pas qu'on puisse parler de multi-amplification lorsqu'on utilise un ampli mono par enceinte.

A+
PNicolas
 
Messages: 7467
Inscription: 05 Oct 2001 2:00
Localisation: Paris
  • offline

Message » 15 Oct 2002 17:56

salut,

j'pense qu'il y a surtout Actif / Passif

- passif
on utilise les filtres des enceintes et vu qu'elles sont souvent utilisable en bi-cablage ( 2 paires de bornier) on utilise ces 2 paires pour faire de la "bi-amplification" avec 2 ampli différents ( mais souvent idendiques :lol: vous suivez ?) chacun s'occupant ( en général ) d'une partie du spectre pour les 2 enceintes
a ne pas confondre avec l'utilisation de blocs mono ( 1 par enceinte)
ou chaque bloc alimente tout le spectre de l'enceinte

- actif
on utilise plus les filtres des enceintes, et on colle 1 ampli / filtre
nos amis naimistes adorent ce genre de composition :)

on recommence ? :lol: :lol:

LaurentD :wink:
LaurentD
 
Messages: 2115
Inscription: 27 Fév 2002 2:00
Localisation: Dpt 78
  • offline

Message » 15 Oct 2002 18:04

Bon, ça m'a l'air bien compliqué en tout cas :-?
Et puis ça fait cher pour un gain.... incertain, non ?
Cocorezo
 
Messages: 327
Inscription: 14 Fév 2002 2:00
  • offline

Message » 15 Oct 2002 18:08

c'est pas compliqué,.... on s'exprime sans doute pas assez bien :cry:

par contre Gain il y a ! mais c'est à toi de voir et d'écouter ( doubler les amplis ou acheter un + performant )


laurentD
LaurentD
 
Messages: 2115
Inscription: 27 Fév 2002 2:00
Localisation: Dpt 78
  • offline

Message » 15 Oct 2002 18:08

Cher, ça c'est sûr, doubler les ampli et les câbles (HP + modulation entre ampli et preamp).
Le gain est variable suivant le matos.

A+
PNicolas
 
Messages: 7467
Inscription: 05 Oct 2001 2:00
Localisation: Paris
  • offline

Message » 15 Oct 2002 18:09

J'y vais de mon petit témoignage avec les pérégrinations de mes deux amplis rotel. J'ai essayé trois configurations.
La première, en biamplification horizontale, avec un ampli qui se charge des voies aiguës gauche et droite et l'autre des voies graves gauche et droite.
La seconde, biamplification verticale, en utilisant un ampli par enceinte. Un canal étant réservé aux graves et l'autre aux aiguës.
La dernière, un amplificateur par enceinte. Les deux amplis étant bridgés en mono.
Dans le cadre de ma configuration (enceintes de 83db) et à mes oreilles (qui ne sont certainement pas identiques aux votres), la biamplification verticale s'est montrée plus performante que son homologue horizontale. Ce n'est pas un changement déconcertant mais tout me semble un peu mieux à l'écoute sans que je puisse analyser précisément les améliorations pour autant. A noter que le passage en mode bridgé est sans retour. Le gain qualitatif est très importante. En particulier au niveau de l'ouverture et de l'étagement des plans (dans les deux sens).
Ma conclusion subjective est que le mode bridgé en mono est largement supérieur à une quelconque biamplification passive, que celle-ci soit horizontale ou verticale. Mais, et je le répète, c'est sans doute du au besoin de puissance de mes boîtes à chaussures.
bvda
 
Messages: 121
Inscription: 25 Juil 2002 16:52
  • offline


Retourner vers Discussions Générales