Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 11 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Comment choisir une platine vinyle ? quel model ?

Message » 15 Avr 2012 14:12

Edité pour contestation de la modération. Carton jaune. Dehors pour 48 heures.

Haskil
MusicalBox
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 604
Inscription: 04 Déc 2011 9:57
Localisation: Rouen

Annonce

Message par Google » 15 Avr 2012 14:12

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 15 Avr 2012 16:05

Autentik a écrit:Bonjour
Je me permets de remonter ce post ( qui date quelque peu je sais ) suite au 2ème message de provideo1, que je trouve pour cela relativement exhaustif et très instructif.

À sa lecture, ( et n'étant qu'un simple amateur ), quelques interrogations me sont venu, notamment concernant le passage suivant :
provideo10 a écrit:si le transformateur adaptateur ou le préampli dispose d'une commutation d'impédance et de capacité...
Si j'ai à peu près bien compris le début, on peut considérer que : transfo adaptateur = préampli. Ce sont des synonymes en somme ( corrigez-moi si je me trompe ).
Mais peut-on m'expliquer plus en détail ( et plus simplement enfaite :-? ) ce qu'est une commutation d’impédance et SURTOUT ce que signifie le terme "capacité" içi. J'ai dû le voir des dizaines de fois dans toutes mes recherches que j'ai pu faire en la matière sans pouvoir en cerner le sens...
Privilégiez les explications davantages métaphoriques que technique svp :wink:
Je conçois qu'il y a des limites à la vulgarisation, et que tous n'est pas aussi "simple", mais je ne suis pas très à l'aise avec les théories et principes physique, électronique etc

D'avance merci.


Avec tout ça, personne ne t'avait répondu.

Donc pour fonctionner correctement une cellule à bobines mobiles a besoin d'être chargée par le pré-pré ou le transformateur qui en fait office.

Pour cela il y a une valeur en ohms à respecter
et une valeur en pf à respecter

Ces deux valeurs sont fournies dans la documentation fournie avec la cellule MC.

Elles doivent donc être reportées sur les réglages de l'entrée du pré-pré. Il y a toujours une petite latitude laissée à l'utilisateur car ces valeurs ne sont pas normalisées et les pré-pré ne disposent pas toujours de toutes les valeurs requises. Cela étant, ce n'est pas critique au poil de réglage près.

Raison pour laquelle certains préfèrent utiliser le transformateur prévu pour former un couple avec la cellule MC de haut de gamme de leur choix : le prix en est hélas ! à la hauteur de celui de la cellule en question.

Tu devrais faire un tour sur Vinyleengine qui est un site très instructif dont la lecture pourra te permettre d'apprendre beaucoup de choses et de te familiariser avec des notions finalement simples, exigeant surtout d'être informé sur le couple possiblement formé par une cellule et un bras, exigeant enfin de la méticulosité et quelques outils si l'on veut correctement régler la cellule afin que la lecture du sillon soit affectée par le minium d'erreur géométrique qui soit.

En effet, le sillon est gravé par un bras tangentiel... et il est lu par un bras qui décrit un arc de cercle...
le diamant doit en plus de cela attaquer le sillon avec un angle qui sera déterminé par la hauteur du bras : il est facile de comprendre que toutes les cellules ne faisant pas la même hauteur... il va falloir jouer sur la hauteur du bras pour que la face supérieure de la cellule soit horizontale quand le diamant lit le sillon... il faut aussi régler la force d'appui et la force centripète qui dépend de la première...

Pour ne rien dire du profil du diamant et autres choses, notament courbes de désaccentuation, qui entrainent loin, loin ceux qui veulent se spécialiser vraiment dans la lecture des microsillons et des 78 tours...
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49565
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 15 Avr 2012 16:23

MusicalBox a écrit:ATTENTION :

ce genre de propos est "péremptoire" comme dirait Haskil.
Que certains ici ne supportent pas qu'on leur rappelle des évidences qui vont à l'encontre de leurs habitudes, cela peut être humain. Mais pas plus loin.
La différence entre nous est qu'au quotidien je prouve ce que je dis concrètement, le papier est sage, l'écran aussi, ils se laissent écrire. Lorsqu'on est devant du vrai matériel c'est autre chose !
Le vinyle est une véritable spécialisation que même les meilleures connaissances (que je respecte au plus haut point) en électronique ne peuvent permettre de suivre sans des compléments mécaniques d'abord, et des contraintes physiques, ce mélange dépassant largement le cadre des brochures usuellement publiées dont aucune n'a traité le sujet dans sa globalité point par point, ce que nous allons faire ensemble une bonne fois pour toutes.
Si la tâche vous paraît trop ardue, pas de souci, mais ce sera fait, et dans un topic dédié de sorte à ne pas être pollué.

Le dernier post d'Haskil présente une poignée (pas tout évidemment !) d'inepties, sans compter les notions qui n'existent pas (ou alors ce n'est pas le bon mot qui est employé) démontrant qu'il n'a jamais fréquenté ce matériel à fond, on ne peut pas être spécialiste de tout bien évidemment ! Mais il ne faut pas se présenter comme tel. Je ne prétends pas avoir ses connaissances et je respecte son vécu technologique.
Je ne suis pas spécialiste dans ses domaines de référence, il n'est pas spécialiste dans les miens.
la différence est que je le dis..... je n'ai pas de compétitivité à ce niveau, simplement contribuer à véhiculer des erreurs c'est nier tout un pan de l'histoire du matériel, histoire encore vivante aujourd'hui, et fondée sur de l'ingénierie, accessoirement des brevets, licences, patentes, choisissez l'origine du mot qui vous convient.

Alors OK, on y va, on reprend tout depuis le début :
et encommençant par apprendre à M. Haskil qu'on ne dit pas bobineS mobileS ni aimantS mobileS vu que dans les deux cas il n'y en a qu'un (e)..... c'est le B A BA. Et pas la peine d'éditer entre deux, merci.

Donc j'ouvre un topic qui, sans termes fumeux, et en définissant les termes techniques incontournables, pour une fois rassemblera les trois types de notions.

Edit :
au fait, je ne vois pas dans la liste de votre configuration de platine vinyle. Quel matériel avez-vous fréquenté dans ce domaine ?
Ne vous méprenez pas, pas d'agressivité de ma part, juste une question qui immédiatement vient à l'esprit, logique.


Image
de la part d'une "spécialiste" ça commence mal ....
j_yves
 
Messages: 4203
Inscription: 18 Oct 2002 14:21
  • offline

Message » 15 Avr 2012 16:28

Image

C'est la java bleue, la java la plus belle ........ :ane:
fargo
 
Messages: 7624
Inscription: 15 Avr 2005 23:01
Localisation: Tolosa
  • offline

Message » 15 Avr 2012 17:37

MusicalBox écrit : Alors OK, on y va, on reprend tout depuis le début :
et encommençant par apprendre à M. Haskil qu'on ne dit pas bobineS mobileS ni aimantS mobileS vu que dans les deux cas il n'y en a qu'un (e)..... c'est le B A BA. Et pas la peine d'éditer entre deux, merci.



J_Yves répond
Image
de la part d'une "spécialiste" ça commence mal ....


Hélas ! ça avait mal commencé, ça continuait mal effectivement.

Et ça finira mal si la "spécialiste" ne se reprend pas quand elle pourra revenir dans deux jours.

Pour ceux que cela intéresse, un bon article sur le sujet. Vif, informé, pas prise de tête et pratique.

http://www.vinylengine.com/un-peu-de-bi ... aire.shtml
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49565
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 15 Avr 2012 18:44

MusicalBox a écrit: A
Le dernier post d'Haskil présente une poignée (pas tout évidemment !) d'inepties, sans compter les notions qui n'existent pas (ou alors ce n'est pas le bon mot qui est employé) démontrant qu'il n'a jamais fréquenté ce matériel à fond, on ne peut pas être spécialiste de tout bien évidemment !

[...]

Alors OK, on y va, on reprend tout depuis le début :
et encommençant par apprendre à M. Haskil qu'on ne dit pas bobineS mobileS ni aimantS mobileS vu que dans les deux cas il n'y en a qu'un (e)..... c'est le B A BA. Et pas la peine d'éditer entre deux, merci.



Il existe des cellules Audio Technica à double-bobines mobiles... : http://eu.audio-technica.com/en/product ... rodID=4028

... et à double-aimants mobiles : http://www.audio-technica.com/cms/cartr ... index.html

Lire à partir de la p. 10 pour les principes de fonctionnement : http://www.vintageshifi.com/audiotechnicaat14s.pdf
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10079
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 15 Avr 2012 19:01

:-? Ca va pas buriner le sillon avec deux amants mobiles ?
wuwei
 
Messages: 2726
Inscription: 05 Jan 2006 10:58
  • offline

Message » 15 Avr 2012 22:53

Je dirais meme mieux sur les Audio Techica à aimants mobiles les deux aimants disposés en croix sont visibles à l'oeil nu puisqu'ils font partie intégrante de l'équipage mobile : chaque fois qu'on remplace le diamant, on remplace les deux aimants avec!
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49565
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 21 Avr 2012 14:35

salut

j'investirai bien quelque dizaines d'€ dans une platine Vinyle ( neuve, occasion ,vintage) , afin d'écouter mes vieux vinyle ( 45 et 33 trs ) , mais je n'ai aucune idée de la marque , modèle à choisir et ceci afin de ne pas acheter la dernière daube existante :friend: , pour information je n'ai pas d'entrée phono .

Donc si vous avez des bon plans ( ebay, leboncoin etc ...)

par avance merci

michel
malenimi
 
Messages: 402
Inscription: 02 Déc 2011 23:39
Localisation: En Alsace , dans les montagnes
  • offline

Message » 21 Avr 2012 15:04

Une Thorens TD 147 neuve d'origine, acajou.
Neuve c'est à dire jamais vendue : achetée en rétrocession à une boutique en faillite il y a ... genre 25 ans, puis mise de côté pour collection.
Le capot n'est quasiment jamais sorti de l'emballage

Dans son carton d'origine avec livret, bon de garantie vierge pour l'anecdote, cellule ARCambridgeP77 montée réglée, un avant bras supplémentaire.

En dépôt à Orange, pas d'expédition (transfert de masse).

Mais c'est plus que quelques dizaines d'euros... 400€
Par contre c'est un engin superbe, Introuvable dans cet état.
Et ça sonne correctement.
MusicalBox
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 604
Inscription: 04 Déc 2011 9:57
Localisation: Rouen

Message » 21 Avr 2012 22:53

merci mais hors budget , 8)
malenimi
 
Messages: 402
Inscription: 02 Déc 2011 23:39
Localisation: En Alsace , dans les montagnes
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message