Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 8 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

comparatif consonance droplet 5 / lavry da10

Message » 01 Juil 2009 23:01

Bonsoir,
Je vous fait une petit comparatif vite fait (enfin pas assez vite apparemment pour éviter de me faire déconnecter :evil: ) entre le consonance droplet 5 et le lavry da10 connecté à ce lecteur via la connexion spdif.
Tout d'abord une petite description du droplet. Je l'avais choisi il y a 2 ans face à toute la production chinoise de l'époque que j'ai pu écouté à paris (tous les cayin, 2 consonances - le droplet et celui juste en dessous dans la gamme avec un dessus en bois, un vincent) et aussi , un cambridge, un marantz sa11 et sa15, un audio aéro prima. Ah oui c'est mon premier lecteur hifi "haut de gamme". Pourquoi lui et pas les autres. Eh bien je cherchais à obtenir un son plein, doux et enveloppant et donnant l'impression d'y être. Inutile de vous dire que dans l'absolu que tous m'ont paru digne d'intérêt, à part peut-être le cambridge dont je ne me souviens pas le modèle mais écouté proche d'une baie vitrée à 1.5m des colonnes. La mise en œuvre était nulle donc bof je n'ai franchement pas voulu m'attarder. Le choix final s'est fait entre le marantz sa11, le droplet et le consonance 2.2 (ça m'est revenu, celui avec le bois sur le dessus). Le consonance 2.2 a été vite largué sur la profondeur du bas du spectre bien que sur le reste il ressemble au droplet. Il a été très difficile de départager les 2 autres lecteurs. Encore aujourd'hui je pense que j'aurais pu être content avec le marantz. Ce qui l'a emporté c'est que j'ai pu écouté le droplet sur mon système et que c'était top à mon goût. Voilà.
En ce qui concerne le lavry eh bien je l'ai utilisé comme dac et ampli casque connecté à mon ordi pendant quelques mois, le temps d'avoir les sous et me payer une chaine hifi qui me plaise (donc entre autre le droplet). L'utilisation du dac au lieu d'acheter un lecteur cd m'avait traversé l'esprit mais l'utilisation du casque m'a rendu allergique à tout fil à la patte (en l'occurrence le fil du casque). Je veux être libre de me déplacer car j'aime de temps en temps faire autre chose que rester assis sur le canapé tout en écoutant le chanteur, la chanteuse etc ... et les musiciens à côté :) . Pourquoi je n'ai pas essayé le lavry avec le droplet depuis si longtemps. Eh bien je continue d'écouter le lavry au casque mais la flemme d'acheter des adaptateurs xlr-rca et de changer les jumpers dans le lavry + le fait que j'étais de toute façon satisfait du droplet. Donc je ne m'imaginais pas que le lavry fasse beaucoup mieux.
Voilà c'est fait pour l'historique.
Le test maintenant.
D'abord l'écoute avec le droplet, histoire de me remettre le son de cette platine en tête. Toujours aussi agréable avec cette propension à donner de la crédibilité aux instruments et voix. On pourrait penser au premier abord que ce côté charnu et doux mais dynamique avec pas mal de relief favorise certaines musiques. Oui c'est vrai notamment sur les petits ensembles instrumentaux et les voix. Mais le reste (pop, rock, grands ensembles classiques,etc ) passe très bien. C'est vraiment une question de goût. Je soupçonne que le classique pourrait mieux passer sur certains lecteurs même moins cher (l'audio aéro par exemple) mais je n'en suis pas certain.
Puis le lavry. Eh bien je suis quand même agréablement surpris. Bon je vous le dis tout de suite, dès le départ j'ai trouvé ça un peu moins bon que le droplet. Et puis en écoutant attentivement je me suis rendu compte qu'il ne cède rien du côté des détails. En fait c'est tout le contraire. Plus je l'ai écouté puis il m'est apparu évident que le droplet a une coloration marquée avec une nette propension à magnifier le médium (flagrant sur les voix, par exemple le dernier tracy chapman) . Mais cette coloration est accompagné d'un bouquet de qualité qui s'appelle ampleur, profondeur des basses (mais l'ampli y est aussi pour quelque chose et les tubes aussi). On a donc pas juste un médium et passez votre chemin il n'y a rien à voir. Le registre médium est quand bien fondu avec le reste, heureusement d'ailleurs car je pense que c'est qui fait qu'il sonne bien. A côté le lavry paraît chétif dans les basses, les voix semblent sonner simplement juste, les instruments n'ont pas cette emphase propre aux électroniques à tubes avec des harmoniques à n'en plus finir. En écoutant attentivement en fait c'est lui qui est dans le vrai même s'il sonne peut être un peu moins "ample" et moins "riche", plus transistor dirons certains. Je sais que cette coloration pourrait me manquer et en même temps je pense que je pourrais m'habituer au lavry sans trop de peine.
Pour classer mes idées exhibées à chaud voilà ce que je retiens concernant le lavry :
- lorsque la musique s'arrête puis reprend au milieu d'un morceau on vraiment l'impression d'une absence totale de bruit et du coup on dirait comme un calme qui s'installe (oui je sais c'est curieux mais j'y peux rien c'est comme ça :roll: )
- le grave est chaleureux paraît légèrement timide voire étouffé (mais les proac d15 n'aident pas c'est sûr) mais il est d'une excellente lisibilité, meilleure peut être que celle du droplet qui pourtant donne la sensation d'un grave plus autoritaire et plus "plein"
- au niveau spatialisation kif kif pour ce qui est de la précision, en revanche avantage assez net du droplet pour la matérialité et ampleur. Le droplet semble retranscrire une scène musicale en la rendant peut être plus belle qu'elle n'a été enregistrée. Le lavry fait dans le genre je suis honnête, le morceau que vous écoutez a été enregistré en studio pas sur scène, je ne fais pas dans le médium moi passez votre chemin.
En fait le lavry me donne vraiment l'impression de sérieux et d'absence d'esbrouffe ce qui donne envie de connaître les dac de gamme supérieure. Car là je suis pratiquement certain qu'on ne peut pas être déçu. Il ne s'agit pas de flatter le chaland.
En revanche si je devais aujourd'hui rechercher un lecteur cd "hifi" meilleur que le droplet j'aurais tendance à me méfier comme la peste tant la synergie avec les autres éléments de la chaîne semble critique en raison de caractéristiques marquées (qui a dis coloration :wink: ).

P.S. non je n'ai pas fait le test en double aveugle et non je n'ai pas égalisé les niveaux autrement qu'à l'oreille :lol:
dotipo
 
Messages: 147
Inscription: 16 Aoû 2008 21:54
Localisation: Sud
  • offline

Annonce

Message par Google » 01 Juil 2009 23:01

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 01 Juil 2009 23:16

CR sympa ! :wink:

On connait déjà les enceintes (de bonnes D15 de chez Prozac, comme disent les détracteurs ! :mdr: ) mais quel est le reste du système utilisé (cable inclus) ?

Cordialement
FDRT
FDRT
 
Messages: 6575
Inscription: 23 Jan 2004 19:48
  • offline

Message » 01 Juil 2009 23:20

Droplet 5 > vintage montrachet > Cayin 500 (Cetron 829b, EH 6cg7, JJ 802s et 803s) > Vdh cs122 > Proac d15 (dans mon profil en fait mais je pense le déplacer dans la signature plus commode)
Bonne nuit :wink:
dotipo
 
Messages: 147
Inscription: 16 Aoû 2008 21:54
Localisation: Sud
  • offline

Message » 01 Juil 2009 23:54

Oui dotipo, le LAVRY DA10 ne fait certainement pas dans l'esbrouffe... C'est la simplicité du son Studio avec un extrême grave légèrement atténué (à l'inverse de son grand grand frère le DA2002 que j'adore et qui pousse avec le couple d'un gros V8).
Mais le DA10 peut changer de visage; selon la phase secteur et selon le cordon secteur. Il peut passer d'une restitution un poil froide et distante à quelque chose d'enjoué et de très agréable. Cet appareil est extrêmement sensible à ces petits détails de mise au point; qu'on se le dise.
laurenta
 
Messages: 1964
Inscription: 04 Oct 2007 15:25
Localisation: Capitale de la Bretagne
  • offline

Message » 02 Juil 2009 0:37

dotipo a écrit:Puis le lavry. Eh bien je suis quand même agréablement surpris. Bon je vous le dis tout de suite, dès le départ j'ai trouvé ça un peu moins bon que le droplet. Et puis en écoutant attentivement je me suis rendu compte qu'il ne cède rien du côté des détails. En fait c'est tout le contraire. Plus je l'ai écouté puis il m'est apparu évident que le droplet a une coloration marquée avec une nette propension à magnifier le médium (flagrant sur les voix, par exemple le dernier tracy chapman) . Mais cette coloration est accompagné d'un bouquet de qualité qui s'appelle ampleur, profondeur des basses (mais l'ampli y est aussi pour quelque chose et les tubes aussi). On a donc pas juste un médium et passez votre chemin il n'y a rien à voir. Le registre médium est quand bien fondu avec le reste, heureusement d'ailleurs car je pense que c'est qui fait qu'il sonne bien. A côté le lavry paraît chétif dans les basses, les voix semblent sonner simplement juste, les instruments n'ont pas cette emphase propre aux électroniques à tubes avec des harmoniques à n'en plus finir. En écoutant attentivement en fait c'est lui qui est dans le vrai même s'il sonne peut être un peu moins "ample" et moins "riche", plus transistor dirons certains. Je sais que cette coloration pourrait me manquer et en même temps je pense que je pourrais m'habituer au lavry sans trop de peine.


c'est très exactement ce que j'avais pensé lorsque j'avais comparé la droplet à une platine 3dlab il y a 3-4 ans, sur du jazz la coloration de la droplet passait très bien et la 3dlab sonnait moins "plantureuse" en comparaison. Lorsque l'on mettait du classique, la coloration de la droplet était par contre un handicap à mes oreilles.

Je suis resté depuis sur le choix de la plus grande neutralité et je ne le regrette pas ... :wink:
Laurent69
 
Messages: 2851
Inscription: 01 Jan 2002 2:00
Localisation: Lyon
  • offline

Message » 02 Juil 2009 2:28

Super CR, merci!

Plus je l'ai écouté puis il m'est apparu évident que le droplet a une coloration marquée avec une nette propension à magnifier le médium (flagrant sur les voix, par exemple le dernier tracy chapman) . Mais cette coloration est accompagné d'un bouquet de qualité qui s'appelle ampleur, profondeur des basses (mais l'ampli y est aussi pour quelque chose et les tubes aussi). On a donc pas juste un médium et passez votre chemin il n'y a rien à voir. Le registre médium est quand bien fondu avec le reste, heureusement d'ailleurs car je pense que c'est qui fait qu'il sonne bien. A côté le lavry paraît chétif dans les basses, les voix semblent sonner simplement juste, les instruments n'ont pas cette emphase propre aux électroniques à tubes avec des harmoniques à n'en plus finir. En écoutant attentivement en fait c'est lui qui est dans le vrai même s'il sonne peut être un peu moins "ample" et moins "riche", plus transistor dirons certains. Je sais que cette coloration pourrait me manquer et en même temps je pense que je pourrais m'habituer au lavry sans trop de peine.


Ce que tu décris me fait bigrement penser à l'écoute Icos Fado vs platine MHZ que je viens de faire ce soir.
Paull
 
Messages: 8672
Inscription: 22 Sep 2003 16:32
Localisation: "For Those About To Rock (We Salute You)" - AC/DC

Message » 02 Juil 2009 9:43

Laurent69 a écrit:
dotipo a écrit:Puis le lavry. Eh bien je suis quand même agréablement surpris. Bon je vous le dis tout de suite, dès le départ j'ai trouvé ça un peu moins bon que le droplet. Et puis en écoutant attentivement je me suis rendu compte qu'il ne cède rien du côté des détails. En fait c'est tout le contraire. Plus je l'ai écouté puis il m'est apparu évident que le droplet a une coloration marquée avec une nette propension à magnifier le médium (flagrant sur les voix, par exemple le dernier tracy chapman) . Mais cette coloration est accompagné d'un bouquet de qualité qui s'appelle ampleur, profondeur des basses (mais l'ampli y est aussi pour quelque chose et les tubes aussi). On a donc pas juste un médium et passez votre chemin il n'y a rien à voir. Le registre médium est quand bien fondu avec le reste, heureusement d'ailleurs car je pense que c'est qui fait qu'il sonne bien. A côté le lavry paraît chétif dans les basses, les voix semblent sonner simplement juste, les instruments n'ont pas cette emphase propre aux électroniques à tubes avec des harmoniques à n'en plus finir. En écoutant attentivement en fait c'est lui qui est dans le vrai même s'il sonne peut être un peu moins "ample" et moins "riche", plus transistor dirons certains. Je sais que cette coloration pourrait me manquer et en même temps je pense que je pourrais m'habituer au lavry sans trop de peine.


c'est très exactement ce que j'avais pensé lorsque j'avais comparé la droplet à une platine 3dlab il y a 3-4 ans, sur du jazz la coloration de la droplet passait très bien et la 3dlab sonnait moins "plantureuse" en comparaison. Lorsque l'on mettait du classique, la coloration de la droplet était par contre un handicap à mes oreilles.

Je suis resté depuis sur le choix de la plus grande neutralité et je ne le regrette pas ... :wink:


il faut croire que cette platine est vraiment différente des autres avec une mise en avant du médium puisque j'arrive, tout objectiviste que je suis :mdr: , aux mêmes conclusions. Sympa et agréable..mais chère et coloré.
Mahler :

bon finalement, pas la peine d'attendre une semaine, le choix est fait. Je conserve ma cambridge 840c.
Si on me donnait le choix de prendre gratuitement l'une ou l'autre, je prendrai peut-être la droplet 5.0....mais c'est pas gratuit. Acheter une droplet représente pour moi un effort de +ou- 2000 euros (prix d'occas + perte de la revnte de la 840c)...hors les différences ne valent pas 2000 euros...clairement non !

je vais faire simple il est tard :

Droplet 5.0 :

les + : Douceur du médium, timbres, scene sonore profonde.
les -: manque de largeur de la scene sonore, manques de microdétails, manque de tranparence.

Cambridge 840c :

les + : tranparence, scene sonre, dynamique.
les - : timbres moins riches (moins coloré ?? le droplet est à tubes sur la sortie xlr non ?), un médium, parfois et sur certains cd, un peu raide.(edit 2009 : ça va mieux depuis un changement de position d'écoute)

Pour moi la 840c est plus proche de la réalité.... un piano en vrai, à 5 m, dans une petite salle de concert..croyez moi : ça claque aux oreilles !

Mahler
 
Messages: 12951
Inscription: 19 Mar 2006 18:27

Message » 02 Juil 2009 11:17

Paull a écrit:Super CR, merci!

Plus je l'ai écouté puis il m'est apparu évident que le droplet a une coloration marquée avec une nette propension à magnifier le médium (flagrant sur les voix, par exemple le dernier tracy chapman) . Mais cette coloration est accompagné d'un bouquet de qualité qui s'appelle ampleur, profondeur des basses (mais l'ampli y est aussi pour quelque chose et les tubes aussi). On a donc pas juste un médium et passez votre chemin il n'y a rien à voir. Le registre médium est quand bien fondu avec le reste, heureusement d'ailleurs car je pense que c'est qui fait qu'il sonne bien. A côté le lavry paraît chétif dans les basses, les voix semblent sonner simplement juste, les instruments n'ont pas cette emphase propre aux électroniques à tubes avec des harmoniques à n'en plus finir. En écoutant attentivement en fait c'est lui qui est dans le vrai même s'il sonne peut être un peu moins "ample" et moins "riche", plus transistor dirons certains. Je sais que cette coloration pourrait me manquer et en même temps je pense que je pourrais m'habituer au lavry sans trop de peine.


Ce que tu décris me fait bigrement penser à l'écoute Icos Fado vs platine MHZ que je viens de faire ce soir.

Bonjour Guillaume,

Pour moi, ton Fado est incontestablement supérieur à ma MHZS mais il est vrai que sur certain morceau la MHZS est plus charmeuse (ou musicale)

Avec la MHZS, les inflexions sur les voies, le coté plus analogique …, c’est souple, c’est ample, ça coule sans agressivité ! (même si ça doit colorer un peu)

Par contre, le Fado est plus rigoureux, plus droit, plus tendu (la ligne basse est plus nette). Sur une bonne prise de son, le Fado a plus de grain, il est plus analytique … mais sur d’autres plages, il « chante » un peu moins …




Sinon pour les câbles, on va dire que, sur le coté, j’étais mal placé (comme ça, je ne me mouille pas ! :mdr: )
LCD 31
 
Messages: 5413
Inscription: 16 Sep 2006 9:48
Localisation: Banlieue Ouest Toulousaine
  • offline



Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message