Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Christian85, jcpoire et 17 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Correlation entre "Sweet spot" et précision

Message » 29 Jan 2005 16:19

Bonjour à tous et Bonne Année,


Je lis souvent dans les CR qui sont postés sur le forum des appréciations sur la taille du sweet spot d'une installation ou d'une paire d'enceinte.

Notamment parfois des remarques déplorant la largeur restreinte dudit sweet spot alors que par ailleurs la scène steréo est trés précise.

La question que je me pose, comme le titre de ce post l'indique, est la suivante. Ne sommes nous pas là, face à une impossibilité physique d'avoir à la fois un sweet spot étendu et une scène sonore précise? En steréo tout au moins.

Chaque fois qu'il m'a été donné d"écouter une chaine trés précise dans la focalisation des instruments, j'ai constaté une certaine étroitesse du sweet spot ce qui me parait par ailleurs fort logique dans la mesure ou un déplacement latéral face aux enceintes doit théoriquement entrainer un changement de la position relative des instruments les uns par rapport aux autres. Un peu à la façon dont nos yeux perçoivent un paysage dont certains arrière plans peuvent être masqués ou visibles en fonction de la position d'observation.

Selon moi, donc, une chaine trés précise se verra toujours pénalisée en terme de largeur de sweet spot par rapport à une installation plus globalisante dans la présentation de la scène sonore. Toujours d'aprés mes observations, les chaines steréo avec sweet spot trés large (je ne parle pas ici de la largeur de la scène sonore qui est déterminée par la prise de son) sont souvent à la fois les plus répétitives et systématiques dans la présentation de la scène sonore mais aussi les moins fidèles dans la restitution des timbres.

En d'autres termes, n'avons nous pas à choisir entre un sweet spot large accompagné d'une précision moyenne et un un sweet spot étroit mais avec en contrepartie la meilleure précision possible dans le positionnement des instruments et la fidélité des timbres ? Un peu comme une voiture ne peut pas posséder à un degré équivalent des aptitudes routières d'ultra sportive et un confort de limousine.


Qu'en pensez vous Mesdames et Messieurs les forumeurs ?


A vous lire,



Udayan
Udayan
 
Messages: 637
Inscription: 25 Sep 2003 15:14
Localisation: Centre - Loir et Cher
  • offline

Annonce

Message par Google » 29 Jan 2005 16:19

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 29 Jan 2005 16:56

Bonjour à tous et Bonne Année,


Je lis souvent dans les CR qui sont postés sur le forum des appréciations sur la taille du sweet spot d'une installation ou d'une paire d'enceinte.

Notamment parfois des remarques déplorant la largeur restreinte dudit sweet spot alors que par ailleurs la scène steréo est trés précise.

La question que je me pose, comme le titre de ce post l'indique, est la suivante. Ne sommes nous pas là, face à une impossibilité physique d'avoir à la fois un sweet spot étendu et une scène sonore précise? En steréo tout au moins.

Chaque fois qu'il m'a été donné d"écouter une chaine trés précise dans la focalisation des instruments, j'ai constaté une certaine étroitesse du sweet spot ce qui me parait par ailleurs fort logique dans la mesure ou un déplacement latéral face aux enceintes doit théoriquement entrainer un changement de la position relative des instruments les uns par rapport aux autres. Un peu à la façon dont nos yeux perçoivent un paysage dont certains arrière plans peuvent être masqués ou visibles en fonction de la position d'observation.

Selon moi, donc, une chaine trés précise se verra toujours pénalisée en terme de largeur de sweet spot par rapport à une installation plus globalisante dans la présentation de la scène sonore. Toujours d'aprés mes observations, les chaines steréo avec sweet spot trés large (je ne parle pas ici de la largeur de la scène sonore qui est déterminée par la prise de son) sont souvent à la fois les plus répétitives et systématiques dans la présentation de la scène sonore mais aussi les moins fidèles dans la restitution des timbres.

En d'autres termes, n'avons nous pas à choisir entre un sweet spot large accompagné d'une précision moyenne et un un sweet spot étroit mais avec en contrepartie la meilleure précision possible dans le positionnement des instruments et la fidélité des timbres ? Un peu comme une voiture ne peut pas posséder à un degré équivalent des aptitudes routières d'ultra sportive et un confort de limousine.


Qu'en pensez vous Mesdames et Messieurs les forumeurs ?


A vous lire,



Udayan


bonjours et bonne année aussi

la tu parle en faite de directivité pure ou d’un rayonnement d’un HP, bicause sweet spot faible est souvent égale à des problèmes de fractionnement de membrane, donc à certaine fréquence un hp ne rayonne pas tout a fait sur toute la superficie de sa membrane.

Moi je suis comme toi, je veux l’argent du beurre avec la crémière, c’est pour cela que je me suis tourné résolument sur les haut parleur à membrane métal, qui ont un rendement assez déplorable du style 84db – 89db mais par contre tu a une largeur plus une profondeur avec une focalisation vraiment troulecutante pour certaine enceinte si bien fait.

Il suffirait de plus que tu tombe sur une enceinte qui n’a presque pas d’erreur de phase du style +2° -2° et la c’est le paradis, elles existent belle et bien, cherche du coté de Thiel, voir la série Lynnfield 300L et 500L de Boston acoustic trouvable d’occase a un prix alléchant.

Le problème après sera de trouver la centrale nucléaire pour les alimentés, voir un petit Tact 2150 a 1500€ qui feras largement l’affaire, car amplis numérique de talent.

Et la tu pourras écouter de la bonne zigue soit a droite de tes enceintes, soit complément a gauche sans perdre le point milieu, voir mettre des gens dans le canapé du milieu plus des sièges sur les cotés, et tout le monde en profiteras pleinement :) :)

Il existe aussi des enceintes à HP céramique qui fonctionne du tonnerre, mais a des prix prohibitifs, peut être plus accessible d’oc. A toi de voir, car cette piste est bonne.

Bien amicalement Philippe
BPhil
 
Messages: 8493
Inscription: 13 Juil 2001 2:00
Localisation: La Vallée De Chevreuses 91
  • offline

hors sujet...

Message » 29 Jan 2005 19:12

Bonjour,

Je n'ai pas d'avis précis sur la question. La seule chose dont je suis sùr et qui, je trouve, n'attire pas assez l'attention de nombreux forumeurs c'est la traitement accoustique de la pièce f'écoute . . .


Je me permets de m'introduire dans la conversation... Je voudrais que BPhil nous parle des qualités et défauts du 2150... Sur des contour 1.3 SE (86 db) est-ce que ça le ferai ?


Merci et désolé de détourner un instant...
Eltonio
 
Messages: 28
Inscription: 31 Jan 2004 2:35
Localisation: Futuroscope
  • offline

Message » 29 Jan 2005 19:22

Le 2150 marche avec quasiment tout sauf les panneaux, après on aime ou pas. :)
nico-
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 11000
Inscription: 14 Mai 2001 2:00
  • offline

Message » 29 Jan 2005 19:45

C'est évident, et la réponse est relativement simple. Un large sweet spot implique une faible directivité et donc une forte réflexion des fréquences hautes sur les murs adjacents. Avec des haut-parleurs plus fortement directifs, on évite ce problème, et donc les réflexions primaires sont limitées au minimum et ne viennent pas trop entravés les sons directs. C'est un petit peu le compromis trouvé par le cahier des charges thx pour les enceintes frontales, enceintes de type d'appolito qui évite les réflexions du plafond et du sol, tout en gardant une diffusion plus large en horizontale pour couvrir une plus grande zone d'écoute. Dans mon cas, je préfère une diffusion très large, mais aussi le plus cohérent possible en phase, cas des coaxiaux de mes Kefs (si je gagne au loto, ce sera Thiel). La précision est aussi bonne qu'avec des haut-parleurs directifs parce que j'évite la plupart des réflexions primaires, étagères remplies de revues de chaque côté, moquettes et tentures positionées aux endroits critiques, et le tour est joué. Les enceintes directives peuvent être intéressante dans le cas contraire, mais croyez-moi, seulement si la tête est fixée solidement dans un étaux et donc à une position précise bien au milieu des enceintes et c'est extrêmement fatiguant. Le premier mouvement de la tête, et hop sensation d'une oreille bouchés à cause de problèmes de phases ou de diffusion qui sont souvent liées à ce type d'enceintes.
MC INTOSH MX151/KRELL Showcase 5/2 MAGNEPAN MG1.7/OHM MicroWalsh CC/2 MIRAGE Omnisat V2 FS/MIRAGE OMD5/BK Monolith DF/NORDOST QB8/PANASONIC DMP-BD45/PIONEER DV-600/Jriver 19/PANASONIC 50G20/RME ADI 8 DS/TRINNOV Optimizer
PMIX
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1155
Inscription: 25 Mar 2002 2:00
Localisation: 44
  • offline

Message » 29 Jan 2005 21:13

Je trouve que les enceintes à base de HP coaxiaux BC1x et TC2x de Cabasse donne de bons résultats en ce qui concerne l'ouverture de la zone d'écoute.
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10136
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 30 Jan 2005 15:35

Bonjour,


BPhil a écrit:la tu parle en faite de directivité pure ou d’un rayonnement d’un HP, bicause sweet spot faible est souvent égale à des problèmes de fractionnement de membrane, donc à certaine fréquence un hp ne rayonne pas tout a fait sur toute la superficie de sa membrane.


Ni l'un ni l'autre, Je ne fais pas allusin aux enceintes à forte directivité ni à celle dont les HPs sont victimes d'un fractionnement important à certaines fréquences mais simplement à la notion de perspective qui change de toute façon en fonction de la position d'écoute.

C'est selon moi cette même perspective qui fait que le sweet spot ne peut pas être trés large quand un système est trés précis.

J'entends par sweet spot le point où l'équilibre droite gauche de la scène sonore est exactement celui voulu par l'ingénieur du son. Cela se rapproche plutôt de ce que l'on entends en direct: Les instruments n'occupent pas la même place les uns par rapport aux autres si on est trés décentré a gauche ou bien au contraire tés décentré à droite.
Je ne suis pas par ailleurs un fan des Thiel qui ont justement une scène trés profonde un peu en tuyau et qui ne varie pas beaucoup lorsqu'on se décentre (à moins que je ne les ai pas écoutées dans de bonnes conditions). De toute façon les Thiels ont un rendement rhédibitoirement faible pour mes goûts.


Scytales a écrit:Je trouve que les enceintes à base de HP coaxiaux BC1x et TC2x de Cabasse donne de bons résultats en ce qui concerne l'ouverture de la zone d'écoute.


Tout à fait d'accord avec toi (Je suis moi aussi en face de SCS pour mes écoutes) mais il n'en demeure pas moins que la perspective n'est pas immuable lorsqu'on se déplace de droite à gauche en face des enceintes.
Evidement pas de sensation de surdté d'une oreille en abandonnant le sweet spot ni même de modification troublante lors de mouvements de la tête (comme l'a mentionné PMIX), mais de petites variations de rendu qui renforcent selon moi la plausibilité de la retranscription.



Cordialement,


Udayan
Udayan
 
Messages: 637
Inscription: 25 Sep 2003 15:14
Localisation: Centre - Loir et Cher
  • offline

Message » 30 Jan 2005 17:06

Udayan a écrit:
Scytales a écrit:Je trouve que les enceintes à base de HP coaxiaux BC1x et TC2x de Cabasse donne de bons résultats en ce qui concerne l'ouverture de la zone d'écoute.


Tout à fait d'accord avec toi (Je suis moi aussi en face de SCS pour mes écoutes) mais il n'en demeure pas moins que la perspective n'est pas immuable lorsqu'on se déplace de droite à gauche en face des enceintes.
Evidement pas de sensation de surdté d'une oreille en abandonnant le sweet spot ni même de modification troublante lors de mouvements de la tête (comme l'a mentionné PMIX), mais de petites variations de rendu qui renforcent selon moi la plausibilité de la retranscription.


Que l'on me pardonne pour la faute d'accord dans ma phrase :oops:

Je suis en phase (sans mauvais jeux de mots :wink:) avec ce que j'ai souligné en gras. Dans les limites du raisonnable (et même du déraisonnable à vrai dire, mais je préfère rester mesuré), l'équilibre des Iroises SCS reste semblablement le même où que je les écoute dans ma pièce.
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10136
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 30 Jan 2005 18:04

Salut,

Scytales a écrit:Que l'on me pardonne pour la faute d'accord dans ma phrase


Je te donne l'absolution d'autant plus facilement que je fais moi aussi parfois ce genre d'étourderie!


Udayan
Udayan
 
Messages: 637
Inscription: 25 Sep 2003 15:14
Localisation: Centre - Loir et Cher
  • offline

Message » 30 Jan 2005 21:17

J'entends par sweet spot le point où l'équilibre droite gauche de la scène sonore est exactement celui voulu par l'ingénieur du son. Cela se rapproche plutôt de ce que l'on entends en direct: Les instruments n'occupent pas la même place les uns par rapport aux autres si on est trés décentré a gauche ou bien au contraire tés décentré à droite.
Je ne suis pas par ailleurs un fan des Thiel qui ont justement une scène trés profonde un peu en tuyau et qui ne varie pas beaucoup lorsqu'on se décentre (à moins que je ne les ai pas écoutées dans de bonnes conditions). De toute façon les Thiels ont un rendement rhédibitoirement faible pour mes goûts.


bonjour ou bonsoir

la je suis tout bonnement épaté :mdr: :mdr:

amitiés Philippe
BPhil
 
Messages: 8493
Inscription: 13 Juil 2001 2:00
Localisation: La Vallée De Chevreuses 91
  • offline

Message » 30 Jan 2005 22:41

Bonsoir,

BPHIL a écrit:la je suis tout bonnement épaté



Qu'est ce qui t'épate à ce point là ?

Mon avis sur les Thiels, où mes supputations sur les intentions des ingénieurs du son sur le sweet spot ?


Amicalement



Udayan
Udayan
 
Messages: 637
Inscription: 25 Sep 2003 15:14
Localisation: Centre - Loir et Cher
  • offline


Retourner vers Discussions Générales