Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 21 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Avez-vous déjà écouté des appareils de chez Cyrus?

Oui — j'aime bien
13
37%
Oui — je n'aime pas du tout/il y a mieux pour le rpix
1
3%
Non — mais j'essaierais si j'avais l'occasion
20
57%
Non — et il n'en est pas question pour cette raison que…
1
3%
 
Nombre total de votes : 35

CR Amateur: (Atoll PR5.1) mais surtout: Cyrus AV5 puis AV8+

Message » 28 Mai 2005 16:23

OK, on pourrait croire que le lieu serait le home cinéma pour ce matériel, mais en fait, non, il s'agit bien ici d'une recherche d'écoute hifi avant tout, et de musicalité.

Ça faisait quand même un certain temps que j’étais en quête d’une solution pour concilier hifi et écoute 5.1. Par cette expression d’«écoute 5.1», je ne veux pas dire écoute de type home-cinéma, mais bien un appareil permettant d’écouter au choix en stéréophonie, et en mode SACD/dvd-audio, et en mode «cinéma» (c’est-à-dire possédant soit des entrées analogiques pour y connecter mon lecteur de DVD doté de décodeurs DD, DTS etc, soit possédant des décodeurs propres).

I. Avant l’arrivée du Cyrus

J’ai donc essayé quelques solutions. L’une consistant à écouter tout en stéréophonie (mon lecteur permettant cela) en n’utilisant que mon préampli stéréo. Pourquoi pas, d’ailleurs. La suivante, consistant en l’achat d’un Yamaha E800 — cet appareil, qui m’avait été conseillé par le magasin HifiMadonnes à Cambrais m’a rendu de très grands services et c’était un très bon conseil que celui de commencer par là. Très rapidement, cet appareil m’a conduit à faire les constats suivants:
1/ comme il est (a) doté d’un processeur DD, DTS, d’une section préampli complète, avec entrée directe 5.1 et sorties variables 5.1, (b) doté de trois amplificateurs pour les voies centrales et arrières et (c) qu’il ne coûte pas cher (550€ neuf), il permet de constater directement que même à ce niveau là de qualité, et contrairement à ce que j’ai entendu ça et là, l’écoute de musique classique (SACD multi-ch) en 5.1 est supérieure à l’écoute de musique classique (SACD stéréo), laquelle est supérieure à l’écoute de l’équivalent CD en stéréo, et que l’écoute de musique de variété en DD ou en DTS est supérieure à son équivalent CD:
comparaison faite sur des quatuors à cordes de Beethoven par les Prazak (Praga Digitals/Harmonia Mundi) hybrides, sur les DVD Plutôt Guitare de Maxime le Forestier par rapport à la version CD, sur le SACD de Brel Infiniment en en comparant la couche CD et la couche SACD ou en comparant la couche SACD au 33t, et sur les DVD (DTS) de Beethoven par Duchable.
Dans tous ces cas de figure, l’écoute 5.1 de mon lecteur DVD Pioneer (pas terrible par rapport à d’autres machines) connecté au couple Yamaha E800/PR200 était supérieure à l’écoute stéréo sur le critère de l’aération du message en 5.1 et sur celui de sa précision et de son naturel (fluidité, legato, ce que j’appelle l’absence d’interposition de quelque chose entre moi et la musique)

2/— y compris avec une centrale Dantax totalement inadaptée et des arrières Studio Lab 102 — mais là entendons-nous bien: en 5.1 l’aération et l’élargissement de l’image y sont, mais le détimbrage est audible (on en compare pas impunément une centrale Dantax à des Thiel 1.5:wink:).
D’autre part, il était tout à fait évident que le Yamaha E800 étant un bouchon total en mode stéréophonique — même branché sur la section amplificatrice de mon Rega Mira par les sorties préampli avant variables, la section préampli du dit-Mira faisait mieux… Ce qui n’est pas peu dire, diront certains d’entre vous!:wink: Pour ma part je ne renie absolument pas mon Mira, que j’ai conservé et dont j’apprécie, ne vous en déplaise, certaines qualités même encore maintenant (mais il faut aimer l’alto et les voix pour comprendre ce que j’aime chez Rega).
Et enfin, le seul branchement acceptable d’un appareil AV avec un système stéréo consiste selon moi à connecter les sorties avant du lecteur DVD/SACD à l’intégré hifi et le reste au maillon AV (ni les branchements en cascades ni le switch ne donnent àmha de résultat probant) — ce qui fait deux potentiomètres à régler indépendamment: c’est faisable (vu que je l’ai fait au sonomètre!), mais effectivement guère pratique.
J’ajoute que l’effet «bouchon» du Yamaha (plus des basses flonflon comme sur tous les Yamaha que j’ai pu entendre) auguraient donc de la possibilité d’avoir mieux en changeant la section préampli (ce qui s’est confirmé le jour où, ayant connecté une section amplification trois voies à la sortie du Yamaha, j’ai obtenu mieux qu’avant, mais moins bien que sur les avant: c’était bien le préampli Av qui était en cause), ça m’a quand même décidé à ajouter à mon système: une centrale et deux arrières de chez Thiel, une section amplification correcte (Atoll).
Restait à trouver un maillon AV — qui fasse aussi bien au moins que le préampli stéréo Atoll PR200 — et là… Je suis navré d’avoir à dire que — et je ne parle pas des modèles d’entrée de gamme, mais à chaque fois d’appareil à 1500€ au moins — Marantz, Denon, Onkyo, Yamaha ou Sony ne proposent pas d’intégrés AV offrant une écoute stéréophonique suffisante pour se comparer avec celle que j’avais déjà. Soit les basses flonflon, soit le détimbrage dans le medium (Denon et Onkyo), soit un manque de transparence et/ou de dynamique (tous!) m’ont toujours arrêté à chaque fois que j’ai essayé. La différence entre ces appareils (fort chers par comparaison du trio Atoll PR200+YamahaE800+Section ampli du Mira payés en quelques années l’équivalent de 1500€ et d’appareils dans des gammes allant de 1500 à 3000€ n’a jamais tournés à l’avantage de ces derniers…

3/ Mais «maintenant que j’y suis, j’y suis»: vu que mes trois Thiel sont là, autant leur en ajouter deux autres pour compléter le bidule (ce que j’ai fait en ajoutant deux 0.5 à l’arrière).
Avec en tête de procéder à des essais pour choisir entre deux solutions:
- soit acheter deux PR200 de plus (et de quoi amplifier trois voies de plus): les sorties 5.1 de mon lecteur Pioneer étant réglables en gain, j’aurais dérivé les sorties «centrale» et «arrières» vers deux autres préampli connectés à des amplificateurs dédiés aux voies en question, puis, en partant du potentiomètre à zéro, réglé gain au sonomètre, avant de n’utiliser qu’un télécommande pour 1 préampli en hifi et pour 3 préampli en mode AV!
- soit trouver un préampli 5.1 potable!
Je concède que commence alors un parcours du combattant fort décourageant…
Car, il existe bien des appareils: Krell, Bryston, Lexicon, etc… — offrant certainement les performances que je recherche, et, certainement mieux que celles que j’ai obtenues. Je n’en sais rien: je n’ai pas essayé pour la bonne et simple raison que ces appareils n’entrent pas dans la gamme de prix qui est la mienne!
Il existe aussi des préampli-processeurs séparés AV qui entrent dans ma gamme de prix — mais qui présentaient à chaque fois la caractéristique suivante de me placer dans l’alternative:
- soit de devoir rogner sur la qualité des timbres (Rotel RSP1068 - Sony) en tout cas dans ma configuration et mes goûts
- soit de ne pas pouvoir obtenir assez de possibilité de branchement pour mes jouets (Vincent SAV-C1)
J’avoue n’avoir pas eu la possibilité d’essayer Nad ni Sherwood…


II. Du Cyrus AV5 au Cyrus AV8 et plus

J’ai essayé ensuite l’Atoll PR5.1 — dont j’ai fait sur ce site un CR comparatif avec le PR200 (http://www.homecinema-fr.com/forum/view ... #168600348):
C’est un excellent appareil — mais qui présente, je le maintiens une ou deux limitations dans le cadre de mon système. J’avoue ne pas comprendre la réaction des membres des «fans club de l’appareil X» qui se sentent toujours visés dès qu’on fait la moindre critique sur un appareil qu’ils possèdent ou vont acheter: ai-je jamais dit pour ma part que mon lecteur de CD Rega Planet (que j’aime bien!), que ma platine MD de chez Sony (dont j’apprécie le côté pratique), ou que mon lecteur dvd-sacd Pioneer (que j’utilise) — étaient les septième merveilles du monde?…

Je redis ce que j’avais dit: je n’allais quand même pas acheter un appareil Atoll pour ne pas casser l’ambiance, alors que je trouvais le Cyrus AV5 meilleur.

1/Entre le PR5.1 d’Atoll et l’AV5 de Cyrus, je choisis…

Essayé avec les mêmes disques que ceux que j’ai énuméré dans le CR de l’Atoll 5.1, en comparaison directe avec le PR200 sur un switch comme en lui-même et sans switch, écouté au casque AKG comme sur mes enceintes, j’ai constaté tout de suite avec le Cyrus AV5 (une occasion exposition proposée à 1000€, soit 600 de moins que le pr5.1 avec sa carte) que:
- c'est directement mieux dès le début en stéréophonie par les entrées analogiques du Cyrus que sur l’Atoll:
le violon du quatuor à corde de Janacek (par les Prazak chez Praga Digitals) et moins crispé, plus naturel, le message est plus aéré et plus mélodieux; même chose pour le piano, celui de Duchablé, comme celui de Martha Arguerich dans la Sonate de Liszt chez Philips dans la collection des Grands Pianistes du XX°, qui est moins martelant; même chose pour les voix (Brel et Brassens) — en CD, comme en SACD, comme en 33t

- et en utilisant les convertisseurs de l'av5 (spdif et toslink): j’obtenais la même chose mais en version «encore mieux» que sur des écoutes de type musique en 5.1 DTS, en SACD ou en DD (cf. les disques utilisés cités plus haut). Le gain est ici une extension dans le grave, non pas tellement que ça descende plus bas, même si mon K1000 est finalement capable de faire du grave quand on lui en envoie!!, mais surtout que celui-ci est plus net et moins baveux. — Et également un petit gain dans l'image qui est plus large et plus aérée que ce que j’avais noté avec le PR5.1.

- En DVD je suis totalement bluffé par le gain dans le grave — la poésie tintinabulante des douilles qui tombent sur le carrelage entre deux rafales (dans le même extrait de Matrix1), avec en contrepoint de la noble majesté des rafales de mitrailleuse lourde alternant le souffle des palles de l'hélico gagne en caractère: c’est plus percutant, plus dynamique (le convertisseur du Pioneer est laissé sur place par celui du Cyrus); le débarquement de Schwarzy au début de Terminator me révèle des détails que je n'avais jamais entendus dans le découpage du camion par la sphère de téléportation chrono-temporelle… Et la scène durant laquelle Bruce Willis traverse Central Park en taxi est encore plus brutale que d’habitude!

Dans la mesure où la comparaison PR5.1/PR200 s’était soldée par un constat triple: l’écoute est identique en stéréo sur les enceintes, un poil en dessous au casque AKG, avec une moindre puissance de sortie (ce qui me gênait un peu!) du PR5.1 rapport à celle du PR200,
le seul défaut du Cyrus AV5 — car il en a un selon mon goût — à savoir un manque de puissance de sortie, ses avantages en qualités musicales m’avaient directement convaincus comme je l’avais dit de ne pas restituer cet appareil à Jefferson Torno (qui me l’avait expédié gratuitement et sans me demander de caution pour que je puisse l’écouter, et de lui renvoyer en échange un chèque moins mélodieux…:wink: Un autre avantage du Cyrus est la possibilité du réglage automatique de niveau par micro, ce que n’offre pas, sauf erreur de ma part, le PR5.1

2/ … je choisis l’AV8+ CLIC!!

Restait quand même un petit problème, mais quand même de taille: le Cyrus AV5 ne possède pas d’entrée analogique 5.1. On ne peut donc pas lui connecter de lecteur SACD 5.1 (seulement du 2.0). Or, je ne suis absolument pas d’accord avec ceux qui prétendent que le SACD est mieux en 2.0 qu’en 5.1. C’est seulement beaucoup plus difficile à mettre en œuvre — en particulier la position des enceintes arrières. Même les doutes que semble éprouver Jefferson Torno sur ce point ne me paraissent pas fondés. Il me fallait donc up grader le Cyrus pour obtenir cette entrée… Or, l’entrée analogique 5.1 ne peut s’ajouter à l’AV5, mais seulement à l’AV8: il faut donc d’abord passer de l’AV5 à l’AV8 puis ajouter à celui-ci cette entrée. En tarif habituel, il faut compter le prix d’un PR5.1 en plus de votre AV5. Je tiens à signaler que Jefferson Torno a négocié et obtenu pour moi la possibilité de ces deux up grade de façon à rester dans la limite du budget maximum dont je disposais (2200€): je ne doute pas un seul instant qu’il existe bien des professionnels de la hifi qui soient de cette trempe — Jefferson en fait partie!
J’ai donc pris le risque de faire cet up grade. Je parle de risque car — Jefferson me l’a dit à de multiples reprises — il n’était pas absolument certain que l’AV8 allait sonner comme l’AV5: le premier up grade consiste en effet à changer la carte de l’AV5 contre une carte d’AV8. Cependant, je m’étais dit qu’ayant à chaque fois entendu une sonorité proche et qui me plaît beaucoup quand j’ai écouté du Cyrus: CD8 avec ou sans alim’ optionnelle chez Jefferson, Cyrus DiscMaster (+converto Golmund + préampli Cyrus) chez Alain70, préampli Cyrus (avec en source une platine 33t) chez Alain), et l’AV5 chez moi, il y avait quand même de fortes chances que cette esthétique sonore:
en gros la beauté naturelle des timbres de l’alto et des voix (ce que j’aime chez Rega) ET la transparence du message (ce que j’aime chez Atoll) ET la précision et la stabilité de l’image (là, on n’est pas chez Rega!) ET un registre aigu du violon qui monte sans jamais casser les oreilles (on n’est pas chez Atoll non plus, en tout cas pas chez Atoll accouplé à mes Thiel)
— avait des chances de se retrouver chez tous les appareils de cette marque.


Pour l’instant, c’est donc le compromis entre ces quatre paramètres — timbres dans le medium; image large, stable et étagée; aigu qui monte sans détimbrer; 5.1 en analogique et en numérique — que j’ai choisi avec cet appareil et que j’obtiens sur mon système. Mon propos n’est donc pas de vous dire que j’ai «le meilleur trucmuche de la planète», comme je le lis parfois dans certains fils. Je trouve ce genre de propos totalement dénué de sens. Je pense seulement avoir un très bon compromis pour chez moi.

J’ai donc…

…renvoyé l’AV5 chez Jefferson (merci à Alain70 qui s’est chargé de la manutention), pour qu’il l’expédie en Angleterre, rebranché mon Atoll PR200. Et patienté. Il faut du temps à la fois pour que les expéditions se fassent, et pour que l’appareil repasse au banc d’essai chez Cyrus. J’ai téléphoné et envoyé un ou deux mails tant à Jefferson qu’à Guillaume Ollive, l’importateur de Cyrus en France (AudioMarketingServices), tantôt pour savoir si tout allait bien, tantôt pour poser une ou deux questions sur les histoires de niveau de sortie et la mise en œuvre de l’appareil. On retrouve chez l’importateur la gentillesse et la disponibilité du distributeur — car:

Mon appareil est revenu, m’occasionnant deux surprises:
- sachez d’abord qu’il est sans doute possible d’up grader un AV5 en AV8 en ne changeant que la carte intérieure — mais qu’il n’est pas possible d’ajouter une entrée analogique 5.1 sans changer aussi la façade arrière. L’appareil que j’ai reçu a vraiment beaucoup changé: les sérigraphies sur la façade avant n’indiquent plus AV5 mais AV8, la carte est évidemment celle de l’AV8 comme le prouve les nouvelles fonctions processeur, et la façade arrière n’est plus la même: les sérigraphies ont changé, il n’y a plus du tout d’interrupteur général, et il y a une prise 5.1 in de plus. Donc: ce n’est probablement pas mon AV5 du tout. C’est probablement un AV8 tout neuf qui a été up gradé par l’ajout du 5.1 in… Ce qui est tout de même une très bonne surprise…
- l’entrée 5.1 ne se présente pas comme le pensaient Jefferson Torno et Guillaume Ollive — qui s’attendaient à ce que sorte de la façade arrière une tresse avec des cinchs en terminaison. La prise est une prise DB-25 femelle qui ressemble fort aux prises SCSI de mes ordinateurs d’avant le FireWire et l’USB! Bref, il faut un adaptateur, un câble spécial pour utiliser cette entrée: et qui n’est pas fournie par Cyrus avec l’up grade (j’ai vérifié sur le forum du site http://www.cyrusunofficial.co.uk/: Cyrus ne fabrique pas ce câble ni cet adaptateur). J’ai téléphoné à Jefferson, pour lui dire que j’avais reçu l’appareil et lui expliquer cela. Il m’a répondu qu’il s’en occupait et quand je l’ai à nouveau recontacté, il m’a appris, que ce câble était difficile à trouver, qu’il coûtait dans les 300€ (les membres du forum du site http://www.cyrusunofficial.co.uk/ en indiquent de moins chers mais achetables en Angleterre seulement…) et qu’il m’en avait fait expédier un —gratuitement… Il semble que ni lui ni l’importateur de Cyrus en France n’aient été au courant de ce fait auparavant. Bref: que voulez-vous que je dise, sinon «merci»?!…
Sinon, on est bon pour se payer la prise DB-25 (il s’en vend chez selectronic.fr), trois paires de câbles de modulation — et jouer du fer à souder (enfin, sauf moi, parce que doué comme je le suis, mais vous, je vous connais, doués comme vous êtes, vous l’avez déjà le câble…:lol:).

Le câble est arrivé aujourd’hui et j’ai même réussi à comprendre son code couleur et à le brancher. OK c’est un modèle 6 cinchs mâles/ DB25 femelle et le port 5.1 in du Cyrus est femelle aussi, de sorte qu’il faut y ajouter un adaptateur DB25 mâle-mâle. J’aurais sans doute préféré la version 6RCAs/DB25-M (pour mâle) de l’InterLink 206HT que propose aussi MonsterCable à sa version F. Mais à cheval donné on ne regarde pas la denture. De plus, je confirme que la façade arrière semble assez solide pour supporter le poids de l’adaptateur + le connecteur (c’est quand même pesant et massif).

Or donc, je puis désormais connecter:
- sur les trois entrées analogique 2.0: mon tuner, mon tourne disque et mon VHS
- sur deux entrées numériques SPDIF (sur 4): mon lecteur Rega (en attendant un jour un autre drive), le lecteur Pioneer (écoute de DVD)
- sur les deux entrées numériques indépendamment: mon lecteur de MD et le décodeur C-Sat
- sur la sortie analogique (à laquelle j’ai collé un doubleur de cinchs) et sur la sortie numérique SPDIF: le lecteur-enregistreur de MD (en attendant l’enregistreur de CD, peut-être, un jour)
- sur la 5.1 Channel Line Input Conection (CLIC!) de format DB-25: les sorties 5.1 du Pioneer (mode de lecteur SACD en attendant que je vois à comparer ça et la indépendamment)

À l’écoute, que je vous dise quand même:

- je retrouve exactement les mêmes qualités qu’avec l’AV5 — le même compromis que celui que j’ai décrit ci-dessus. Certes, en écoute directe «sortie du carton», il y a quelques duretés dans le medium et dans l’aigu: mais là, j’étais prévenu. J’ai laissé l’AV8 branché pendant 5 jours et 5 nuits avec une source active en permanence (SkyRock sur le Sat est mon outil de rodage favori: suffit de couper l’ampli…). Et tout est rentré dans l’ordre progressivement.Qu’on se rassure: j’ai évidement rebranché le PR200 au bout de ces jours pour le réécouter parce que je me demandais si je n’allais pas lui faire poser un by pass pour l’ajouter au Cyrus (de façon à disposer de plus d’entrées analogiques). Il n’y a pas de doute: la comparaison donne: égalité avec le PR200 en sortie de carton et tout est au mieux en 5 jours (soit un centaine d’heures). La seule différence, c’est l’impression de baisse de niveau subjective au bout de cinq jours (j’ai tendance à écouter plutôt à –26 db qu’à –30 db comme au jour #1): mais en fait, le volume mesuré au sonomètre (j’avais pris des notes en sortie de carton!) est… la même!!
- c’est-à-dire: je ne ressens absolument plus le manque de volume que j’avais avec le Cyrus AV5 (mais aussi avec le PR5.1)
conclusion 1: quand un appareil projette l’écoute et présente des duretés, il donne l’impression d’avoir plus de puissance parce qu’on a envie de baisser le volume :lol:
conclusion 2: il n’est vraiment pas facile de distinguer la vraie qualité dynamique de l’impression de «pêche» engendrée par un son coloré…
conclusion 3: pour autant que j’en puisse juger, la dynamique et la puissance subjective de l’AV8 est supérieure à celle de l’AV5…

L’écoute proposée est donc la même que celle de l’AV5 avec de la dynamique en plus: je n’écoute plus à 70 db sur l’AV8 mais plutôt à 65 db — et je peux monter le son sans que le piano féraille, sans que le violon grince, sans que le film me casse la tête. Méfiance donc avec mon casque car ça donne des envies qu’on peut satisfaire sans que les signaux d’alarme physiologiques ne se mettent en branle!

Bref, mon pari était le bon. Ouf! de toute façon: si ça n’était pas le cas, vous ne croyez quand même pas que je vous le dirais… :mdr: :mdr: :mdr: :mdr: :mdr:

Quant à l’écoute SACD par l’entrée 5.1 CLIC:
j’ai l’impression de voir le Goldmund multistandard quand j’allume mon poste de télé pour régler les set up, vu que c’est la même carte à la base :mdr: :mdr: — et c’est évidemment moins bon que le Goldmund (dont vous trouverez le CR sur la page que j’ai ouverte sur les écoutes que j’ai faites chez Jefferson Torno)… Mais même comme ça: Brel en SACD est meilleur que mes 33t, alors… Et qu’est-ce que ça descend bas sans floumfloum ni flonflon!

Les plus de l’AV8
les nouvelles fonctions «sympa» comme de pouvoir éteindre l’écran rétro éclairé, comme la conservation des options 2.0 ou 5.0 (je n’ai pas de sub!) en différenciant chacune des dix sources
les performances du ProLogic II qui reformate le 2.0 en 5.x — en particulier sur les films diffusés par C-Sat: les modes «panorama» et le réglage d’ampleur (width) sont à tester car, en tâtonnant on obtient des résultats très convaincants — le fun du trucage numérique sans renoncer à la rigueur de la stéréo analogique, comme je le voulais
Les moins de l’AV8
car il y en a quand même:
ça me donne évidemment envie de me payer soit un lecteur CD de qualité (là j’entends évidemment mon lecteur Rega — j’entends même la différence entre ce lecteur avec et sans les quatre Kg de fonte que j’ai posés dessus), soit une plateforme universelle CD-SACD 5.1, soit les deux, soit un lecteur CD et un lecteur SACD dédié (aïe! aïe! aïe! aïe! aïe! aïe! :lol:)
il y a moins d’entrées analogiques que sur le PR5.1 ou sur certains préampli de chez NAD par exemple — mais ça je peux encore en faire le choix
la télécommande est parfois surprenante: quand vous mettez l’appareil en veille, n’oubliez pas, après l’avoir rallumé d’appuyer à chaque fois sur la touche «mode» — sans quoi vous n’accédez plus à la touche éteignant l’écran de contrôle — en soit je n’ai rien contre mais la doc n’est pas claire sur ce point, donc j’en profite pour vous le signaler

Il y a aussi le coût de l’opération. Si j’avais dû le payer neuf, j’aurais hésité beaucoup plus: 2150 pour un AV8, plus 8/900€ pour l’up grade 5.1 CLIC, plus le prix du câble… Et j’aurais sans doute opté pour le PR5.1 — ou attendu, ou…
Mais avec des «si», on mettrait paris en bouteille…

Et je sais: il serait temps que je m’intéresse à changer de câbles… Mais une chose à la fois. Selon moi, il faut d’abord que ça sonne bien et seulement après y ajouter des câbles… Evidemment, des fois, après, on a le morlingue allégé :lol:

Cdlt :wink:
Dernière édition par dub le 21 Juil 2005 15:18, édité 3 fois.
Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 28996
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Suze et Cancoillotte
  • offline

Annonce

Message par Google » 28 Mai 2005 16:23

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 28 Mai 2005 16:41

Quelques adresses:
http://www.cyrus.co.uk/av_systems.htm
http://www.jefferson-hifi-video.fr/
http://www.AudioMarketingServices.fr/
http://www.audioreview.com/Cables/Monst ... 4crx.aspx#
(là, le câble DB25-Cinch est à 90$ et non 300€ mais je ne l'ai pas trouvé, ni là:
http://store.yahoo.com/buy-monster-cabl ... sert1.html
ni en France…)

et une chtite photo
Fichiers joints
Cyrus AV8.jpg
(542.82 Kio) Téléchargé 189 fois
Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 28996
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Suze et Cancoillotte
  • offline

Message » 28 Mai 2005 16:43

Et tu as essayé ta platine DVD en drive CD avec le Cyrus au lieu de passer en analogique avec une platine dédiée ? Tu pourrais être surpris.
karyboue
 
Messages: 5096
Inscription: 02 Aoû 2001 2:00
  • offline

Message » 28 Mai 2005 16:46

karyboue a écrit:Et tu as essayé ta platine DVD en drive CD avec le Cyrus au lieu de passer en analogique avec une platine dédiée ? Tu pourrais être surpris.


Oui — j'ai essayé, j'ai oublié de le dire: en TosLink et en SPDIF:
le Rega s'en tire mieux — le son reste un peu trouble et froid avec Pioneer.

Mais je peux me tromper.

Cdlt :wink:
Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 28996
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Suze et Cancoillotte
  • offline

Message » 19 Juin 2005 14:04

J'ai ajouté un sondage à ce fil — et je vous incite d'autre part à nous raconter votre rencontre avec Cyrus le cas échéant (en bien comme en mal!!)


Alors bon, depuis ces derniers jours

1/ j'ai essayé d'autres câbles en liaison numérique (des soi-disant câbles de modulation, j'en ai parlé ailleurs):
Les MITerminator 2, 2tm et 330 que m'a prêté Alain70
Des Qed Qnex 1
des profigold à 60€ (j'ai changé la liaison Toslink pour un profigold — avec profit.

Et des selectronic argenté — qui donnent un résultat, très surprenant. En dessous des MIT (l'aigu est un peu moins fin) mais au dessus des QED (sur la bande passante et la transparence)

2/ Alain est passé à la maison avec un caisson maudit de la mort qu tue (— depuis ma vie est morne et désolée :cry: :lol: )…

3/ et plusieurs questions ont surgi:

sur certains passages de films je perçois un très léger décalage dans les mouvements de droite à gauche, que j'attribue à la différence entre les Thiel 1.5 et la SCS3

je viens de repasser mes Thiel 0.5 à l'avant, et de mettre mes 1.5 à l'arrière: et je n'arrive plus à utiliser le micro de set up (l'une des 1.5 à l'arrière ne répond pas et j'ai l'indication d'erreur dont le manuel dit qu'il se produit quand les enceintes sont trop loin) — si certains d'entre vous ont une solution, je suis preneur!

Le rodage s'est encore affiné — avec en résultat un adoucissement encore accru du haut medium — auquel j'attribue une nette tendance de ma part à pousser sur le potard (tant au casque qu'aux HP) (alors que la valeur mesurée en db au sonomètre n'a pas varié) — bref, c'est peut-être la rançon de cet appareil de faire entendre des différences d'un enregistrement à l'autre et d'y rendre plus sensible!

d'un autre côté, en utilisant mon Planet comme drive (j'ai ajouté des pieds de soutien en dessous et j'ai lesté le dessus en y plaçant un gros poids), j'obtiens des résultats dont je n'aurais pas cru ce lecteur capable!

Cdlt :wink:
Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 28996
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Suze et Cancoillotte
  • offline

Avis sur CYrus

Message » 19 Juin 2005 17:40

Bonsoir,

je suis un utilisateur récent (1 mois) et modeste (2 boites seulement) de Cyrus.

Il y a un an ,quand j'ai décidé d eme remettre à écouter mes disques au lieu de les entendre, j'ai tout suite pensé à Cyrus, malheureusement, le vendeur du coin (enfin pas tout à fait à 80 KM) avait une conception bizarre de son busines : je suis passé 4 ou 5 fois devant son échoppe en semaine et le samedi pour la trouver fermée sans explication!!!

A titre d'info, il est même fermé définitivement maintenant.

Donc passage par la case Rega (Mira(puis Cursa+Maia) +Planet+ Radio3+ P3+Dynaudio 52se).

Je ne crache donc pas sur Rega c'est le moins que l'on puisse dire!!!(sport local?).

Ceci étant, trouvant cela un petit peu bouché j'ai décidé de changer de source et après différents essais j'ai choisi le CD8x puis une PSX-R(achetée d'occase sur ebay) et franchement on est très largement au dessus du Planet (à mon goût) et je pense que ce sera mieux avec mon nouvel ampli comme me l'ont confirmé mes écoutes d'hier.

En rechanche, le 8vs m'a paru me bloquer dans les évolutions futures du système(enceintes) et j'ai commandé un Moon I3 hier (encore un appareil qui ne laisse pas indifférents ses détracteurs).

Voila pour ce que ça vaut. :roll: :roll:
dgohyeres
 
Messages: 4010
Inscription: 17 Mai 2005 6:50
Localisation: Sous le chaud soleil du Havre.....
  • offline

Message » 19 Juin 2005 17:51

dgohyeres a écrit:Donc passage par la case Rega (Mira(puis Cursa+Maia) +Planet+ Radio3+ P3+Dynaudio 52se).

Je ne crache donc pas sur Rega c'est le moins que l'on puisse dire!!!(sport local?).


Tu OSES parler de Rega sur ce sitee sans peur de te faire détruire! :o :o :o Que la force soit avec toi! :mdr:
je prie les dieux qu'Haskill ne nous lise pas ou qu'il veuille bien nous pardonner et ne pas nous écrabouiller (aïe! Alain pas sur la tête!) :lol:

OK j'arrête de troller!
Juste pour dire que le coup de coeur Rega, ça se comprend et que ceux qui n'ont jamais eu de coup de coeur me jettent à la figure la première paire de Thiel CS6…
Et que c'est marrant de constater qu'avec moi — qui possède encore mon Mira et mon Planet, ça fait déjà deux qui apprécient la même estéhtique…


dgohyeres a écrit:Ceci étant, trouvant cela un petit peu bouché


…et décident de changer pour des raisons analogues, même si pas dans le même ordre…

dgohyeres a écrit:j'ai décidé de changer de source et après différents essais j'ai choisi le CD8x puis une PSX-R(achetée d'occase sur ebay) et franchement on est très largement au dessus du Planet


J'en suis totalemnt d'accord!
Ou alors comme drive, en le lestant lourdement (attention à ajouter des pieds par dessous pour répartir le poids) et en choisissant le câble. C'est par croyable ce qu'il change dans ces conditions là.

Mais cet été, j'irai comparer, en drive, le CD6 et le CD8 (sans et avec l'alim) en les branchant sur les convertisseur de l'AV8 pour voir ce que ça donne (à vue de pays: aigü et hau médium plus fins et plus intégrés…).

dgohyeres a écrit: En rechanche, le 8vs m'a paru me bloquer dans les évolutions futures du système(enceintes) et j'ai commandé un Moon I3 hier (encore un appareil qui ne laisse pas indifférents ses détracteurs).


Que ses détracteurs laissent aussi parler ceux qui le fréquentent et l'utilisent — fais nous part de ton expérience: pour un qui daube contre, il y en a dix qui lisent avec intérêt sans répondre!

Cdlt :wink:
Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 28996
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Suze et Cancoillotte
  • offline

Message » 21 Juil 2005 15:16

Bon aller — je refais un peu le CR de l'AV8 (ne serait-ce que parce qu'on me l'a demandé par mp: donc ça ne suffisait pas vraiment)…

1/ Quelques détails techniques sur l’AV8 et sur l’av5:

- Le prix: un AV8 coûte ~2200€ neuf (sans l'entrée 5.1 directe qui se fait par retour usine— pour 300£ dixit le site de cyrus.co.uk/ — car il faut un ajout! ce qui augmente la facture d'environ 900€ à moins de le commander tel quel d'origine) — donc en cas d'écoute sacd ou dvd-a il faut en tenir compte car cette entrée est indispensable (sans quoi le signal stéréo du scad est reconverti en format inférieur) — : ça fait un préampli à environ 3000€ - ce qui est déjà une somme respectable (j'ai payé le mien beaucoup moins cher…). OK — c’est pas pour rien, mais on en a pour ses sous avec ce beau jouet.

- Un petit truc. L'AV5 peut se trouver d'occasion (j'ai payé mon AV5 1000€ et l'ai fait upgrader en AV8. L’upgrade doit être double: de l’AV5 vers l’AV8, puis de l’AV8 vers l’ajout de l’entrée 5.1 (évidemment il faut faire les deux en même temps pour éviter de payer deux fois les frais de port). Il s’agit en fait d’un changement complet: carte, carlingue avec sérigraphie et façade arrière — Ça peut être une bonne affaire. Car l’av5 est déjà un excellent appareil en lui-même. En cas d'écoute uniquement en DD et en DTS il est presqu'aussi bien (un poil de dynamique en moins; de plus l'AV8 fait le DPLII que ne fait pas le modèle d'avant qui ne fait que le ProLogic). Si je n’avais pas eu besoin de l’entrée 5.1 (et même si j’avais pu comparer les deux appareils, je n’aurais sans doute pas procéder à des up grade! Consulter les possibilité d’up grade sur le site de Cyrus est toujours une bonne idée: avec cet appareil, si un av9 ou un av10 sort, je devrais probablement pouvoir envisager de passer au modèle d’après, en étalant mes dépenses.
Lors de l’up grade, on obtient la nouvelle télécommande de chez Cyrus (en pus de la précédente), qui contrôle non seulement l’av8, mais aussi les lecteurs CD, DVD et el tuner de la marque.

- Connectique arrière:
Il y a 4 entrées numériques (s/p-dif),
2 entrées numériques (TosLink),
trois entrées "analogiques (en fait le signal est renumérisé),
une sortie numérique (s/p-dif) — pas de sortie Toslink (ce que je trouve pas sympa pour ma part, mais bon…
je passe sur la prise réservée au micro de set up — et sur les prises de liaison entre les maillons
et une sortie analogique fixe (vers enregistreur par ex) — une seule, bon…
— et évidemment des sorties variables: deux frontales, deux surrounds, 2 sub et 2 centrales). Sur l’av5 comme sur l’av8 on a un interrupteur — qui disparaît sur l’AV8 quand on fait ajouter l’entrée directe analogique 5.1.
Cette entrée est de plus au format DB-25, un peu comme une broche informatique: il faut s'en occuper au moment de l'achat, car Cyrus ne fournit pas le câble spécial qui va avec: on trouve des infos sur cette question sur le forum du site cyrusunofficial.co.uk/ — comme le câble qui m’a été offert gracieusement part Jefferson et l’importateur de Cyrus en France, M. Guillaume Ollive, était de format 6cinchs=>DB-25 femelle, et que l’embase proposée à l’arrière du Cyrus est aussi une embase femelle, et que l’adaptateur Mâle=>Mâle me paraissait à la fois trop long et trop lourd (ça pèse sur une façade déjà très ramassée!), j’ai acheté un adaptateur DB25 à 2,6€ chez selectronic — et un de ces quatre je me fournirais bien 6m de câble coaxial argenté, un broche DB25 avec son capot de protection et 6 cinchs argentés, histoire de voir s’il n’y a pas moyen de monter un câble 5.1 Cinch/DB25 encore meilleur. J’ai quand même comparé ce câble avec un qnex 1 (mais par l’entrée analogique renumérisées): c’est très honnête! — et j’ai comparé l’adaptateur Mâle=>Mâle fourni avec le modèle informatique que j’ai acheté: du diable si j’entends une différence entre les deux. Il paraît que Cyrus propose un modèle de câble — à un prix prohibitif (plusieurs centaines de £) et le site cyrusunofficial.co.uk indique des adresses où se procurer des clônes pour moins de 100£.

- réglages:
La façade arrière, chez Cyrus, n’est pas très large (et au fait : la taille n’est pas habituelle: c’est plus profond que d’habitude alors attention au meuble s’il n’est pas ouvert à l’arrière). Donc, quand on câble le préampli, il faut procéder de droite à gauche ou de gauche à droite — il est assez difficile de changer un seul câble sur les embases situées au milieu de la façade arrière. Bon… J’avoue que ça m’agace un peu — surtout que c’est uniquement pour des raisons de taille de maillons, laquelle taille n’a pour raison d’être, me semble-t-il, que des considérations esthétiques (dont je me fiche complètement). Mais ce n’est pas non plus du matériel de studio où on branche et débranche sans arrêt.
Les deux modèles sont extraordinairement faciles à l'usage par le set up automatique par micro de calibrage: en trois minutes, c’est fait. — Après réglages auto de set up comme à la place, le gain peut être modifié enceinte par enceinte de -10 à +10db, ainsi que la distance (mesurée en pieds de 1 à 30 avec conversion en mètres); les enceintes arrières et centrale ainsi que le/les caissons (réglage commun des deux) peuvent être déclarés en grande ou petite taille ou en fantôme (le réglage du caisson se fait séparément). N.B. ça marche aussi en stéréo (j’ai essayé ces derniers jours pour des raisons de déplacement de mes jouets)…

- Ce préampli fait également convertisseur — de sorte que, si l'on a une source CD haut niveau, il faut absolument faire ajouter l'entrée 5.1 directe: c'est la seule entrée permettant de ne pas renumériser le signal, et donc de bénéficier des cartes de conversion de son lecteur CD intégré. C’est à la fois un avantage: c’est un préampli convertisseur stéréo de très très bonne facture — en même temps qu’un préampli 5.1 qui ne traite que la partie audio et ne véhicule nullement les signaux vidéo. Et un inconvénient pour une approche puriste: il n’est pas question d’entrer dans cet ampli en analogique pur et dur autrement que par la broche 5.1 directe. Alors, si on réserve cette entrée là au sacd, il faut faire une concession pour le tuner et la platine 33t. Ou alors, il faut s’acheter un préampli stéréo doté d’un by pass et y connecter ses sources purement analogique en reliant l’AV8 à l’entrée by pass de ce préampli. Je ferai peut-être l’expérience sur mon pr200 (une centaine d’€ et un aller-retour vers les atelier Atoll dans la Manche), histoire de voir si le by pass provoque un freinage ou un voile sur les sources connectées à l’AV8 en amont. Pourquoi? Ma foi: je crois savoir que certains préampli stéréo de grande qualité (Shamann, Goldmund) proposent des by pass… :lol:
En tout cas, tel quel, on se trouve doté d’un préampli stéréo/5,1 assurant les fonctions de convertisseur complet tant en 2.0 ou en 2.1 qu’en 5.1. On n’a plus qu’à lui connecter un drive correct en CD et un drive correct en DVD. Ou alors, une machine universelle: si j’en avais les moyens, je me paierais l’une de ces machines qui lit CD, DVD, SACD et DVD-A, et la connecterais en 5.1 in directe pour les SACD et les DVD-A, en numérique pour les DVD et les CD. Et basta… Une autre possibilité est d’acheter 3 machines: un petit lecteur dédié de SACD (je commence à penser à une 790 de chez Sony), un petit lecteur dédié de DVD (le mien me suffit) et un lecteur de CD uniquement évalué sur ses capacités en drive — ce qui, au point de vue du rapport prix/musicalité n’est pas une mauvaise idée àmha.
Cela dit:

La conversion est de très haute qualité sur le Cyrus — et franchement tant mon tuner que ma source 33t supportent très bien tout cela (c'est excellent) — de plus j'utilise désormais le Cyrus comme convertisseur-préampli tant en CD qu'en DVD (pas en SACD!). J’obtiens une écoute que je trouve en fait largement supérieure à celle que je peux avoir avec un PR200 (d’où aussi mon hésitation, puisque j’ai gardé le mien, à lui faire poser un by pass… Je le ferai sans doute quand même — pour le fun et par curiosité).

Quelques impressions d’écoute avec l’av8

Il y a quelque chose comme une signature sonore des produits Cyrus (car j’ai noté la même tendance sur le couple Cyrus DiscMaster/préampli Cyrus qu’avait Alain70, comme sur le Cyrus CD8 que j’ai pu entendre deux fois sur des matériels fort différents. La notion de «signature sonore» est à mon avis distincte ici de celle coloration. Après l’avoir longuement utilisé, sur enceintes comme sur casque (au k1000 avec lequel je trouve que tout s’entend), et avoir pu utiliser des enregistrements de piano à la fabrication desquels j’avais participé (ce qui permet des comparaisons intéressantes), je n’ai pu remarquer aucune coloration notable.

- D’abord, c'est très très transparent et ça fait entendre toutes différences entre les câbles et les sources. Par exemples, lors de mes écoutes en tuner, les "colorations" des micros dans les émissions d’une personne à l’autre, d’un micro à l’autre, sont extrêmement bien rendues! (signe de précision à mon avis). Rançon: le souffle sur mes CD les plus anciens (les Beattles, Pink Floyd, Led Zep, etc.) est nettement plus audible… Sans que cela soit particulièrement gênant. En tout cas, quand on parle de micro détails, ils sont là.

- L'image sonore est très précise tant pour le placement des instruments que pour l'étagement des plans.
Placement: par exemple en écoutant l’émission de F.Lodéon, «Le pavé dans la mare», le dimanche après-midi (celle qui portait sur une écoute comparative de quatuors à cordes avec J-M. Piel qui commentait les prises de sons… :wink:), non seulement d’un micro à l’autre j’entendais parfois une différence (de niveau), mais j’avais vraiment l’impression de «voir» se former la disposition des personnes entre mes deux enceintes.
À ce point là c'est très remarquable et, si lors de mes essais ça m’avait frappé en écoutant des DVD comme Plutôt Musique de Maxime le Forestier (la deuxième partie où il sont 4), je ne l’avais pas encore vraiment entendu — y compris avec certains de mes CD plus ancien ou des mes 33t que je pensais pourtant connaître par cœur (du Brassens, des Pink Floyd du genre Meddle, etc.). Effet de la renumérisation du signal? je n’en suis pas sûr, car, en lecture de CD en drive, j’entends la même chose (en mieux: car évidemment, mon Planet est complètement largué… je ne l’utilise plus qu’en drive et lesté de 8/9 Kg de poids). J’ai la même impression en écoutant les enregistrements SACD 5.1 de Brel sur Infiniment.
Idem l’étagement des plans qui me paraît tout à fait remarquable sur des masses orchestrales comme la Symphonie des Mille de Malher (enregistrement amateur), ou d’autres comme la Fantastique de Berlioz (par Solti) — et de la même manière sur des émissions radio: les différences de proximité et d’éloignement sont remarquablement restranscrites.
Ou encore en DVD, la différence entre bruit de fond et dialogues et vraiment très bluffante.

- Les trucages:
C’est infiniment moins le cas en Dolby ProLogicII (ou dans la version I sur l’AV5): appliqué à un signal stéréo (oui, je sais: c’est pas très puriste — mais tant qu’à faire j’ai essayé…), ça donne quelque chose d’embrouillé (placement) avec un voile très net sur le medium; appliqué à une source film stéréo genre satellite, c’est assez satisfaisant… Il ne faut utiliser ces trucages que comme il est convenables de le faire: sur du film de type satellite. Même une bande son mono de DVD, c’est vraiment pas terrible. Utilisé sur le satellite, en tâtonnant un peu sur les réglages proposé (le mode cinéma n’est pas terrible, le mode musique est un peu mieux et ej l’utilise pour les films; idem la fonction panoramique etc: il faut chercher ce qui plaît là-dedans).
N.B. pendant que j’y suis, je trouve totalement regrettable qu’il n’y ait pas une touche «mono» sur les préampli numériques de ce type: une touche qui shunterait les enceintes avant et ne laisserait subsister que la centrale, ou qui distribuerait un son mono beaucoup plus faibles pour les avant, juste pour dire d’élargir un poil la centrale.

- La fidélité des timbres (piano et violon) est vraiment exceptionnelle! C’est même le point qui m’avait frappé et totalement séduit lors de mes écoutes — tant pour ce qui est du CD8 que pour ce qui regarde l’av5: ça monte très haut dans l'aigu sans aucune dureté — en particulier le haut medium n'est pas du tout affecté de dureté (ces duretés si fréquentes qui demandent de ne pas trop monter le son). Des appareils comme l’Atoll pr5.1 ou le Rotel (je ne sais plus le modèle: il coûtait 2000€) que j’ai pu écouter ne proposent pas à mon goût une écoute aussi musicale (évidemment, mes critères sont particuliers: quatuors à cordes pour l’essentiel.
Bref, on peut monter le son encore et encore sans avoir envie de le baisser (voire aller jusqu'à fond de potentiomètre……) — sans ressentir de distorsion (évidemment il faut se méfier des expositions prolongées aux radiations sonores :wink:).

- Défaut — si c'en est un: on a parfois le sentiment (avec des CD anciens ou des 33t) que ça manque un peu d'énergie (alors qu'en mesure au sonomètre on a un volume très honorable: au dessus de 90db avec des pointes à -10db) — je pense qu'un son doux donne cet effet… Donc il ne faut pas s'attendre en HC à faire dans le spectaculaire qui claque dans le nez à fond les oreilles. On a le sentiment parfois que ça manque de puissance et d’attaque (mais il est bien possible que mes enceintes et mes ampli y soient pour quelque chose).

Bref, la signature sonore transparence / précision de l'image / douceur et précision des timbres me paraît résumer assez bien cet appareil.

- J’ai très peu parlé de son aspect HC — ben oui, ça n’est pas, dirons-nous, mon souci principal… La majeure partie de mes écoutes, c’est le tuner, puis à égalité CD et 33t (ou copies MD), puis SACD. Quant aux films, c’est principalement par le satellite.
Ce préampli, je l’ai dit, ne fait pas le routage des signaux vidéo: on n’y connecte que les parties audio des lecteurs de DVD, des décodeurs et des VHS etc. Il ne traite que la partie son. Mais même mon téléviseur basique à deux ou trois entrées.
A ce point de vue, je redis que l’av8 qu’il ne dispose que d’un décodage «basique»: 5.1 ou 5(+1).1+1* «seulement» — DD, DTS et DPLII point à la ligne. (*les deux sorties centrales et les deux sorties sub ne sont pas distinctes mais simplement doublées). Donc, si l’on veut faire du 6/7/9/11.1, on passe son chemin. Quoique… Les sérigraphies de la nouvelle télécommande livrée avec l’av8 laissent imaginer un futur up grade vers du 7. (deux voies d’effet latérales ou avant) voire du 8.1 (une centrale de pus à l’arrière…). L’explication de Cyrus est que mieux vaut se concentrer sur le 5.1 DD et DTS qui est le format le plus répandu, et qu’il vaut mieux obtenir une grande qualité sur du 5.1 que, etc… On en pensera ce qu’on voudra.
Je disais tout à l’heure qu’en utilisation HC, ça de donne pas forcément une claque absolue — ce qui est à pondérer quand même. D’abord par le type d’enceintes que j’utilise et qui ne sont pas particulièrement réputées pour être faciles à piloter. Et puis, dans les systèmes que j’ai pu écouter en auditorium, quand ça fait de l’épate, j’ai toujours l’impression aussi qu’on a un son plus ou moins projeté, sans compter la difficulté à accorder ça avec l’écoute musicale. D’autre part, il est bien possible que mon amplification puisse encore progresser. L’autre jour, Alain70 est passé à la maison avec un petit caisson de grave sous le bras: nous avons été étonnés de constater à quel point l’ajout du sub, probablement parce qu’il soulage les Atoll dans le bas du spectre, améliorait encore la lisibilité du message dans le médium. Enfin, j’entends peut-être sur certaines bandes son de films un léger décalage entre la centrale et les avants (pas sur la musique où je n’ai pas réussi à entendre d’où ma petite hésitation): peut-être la différence entre ma SCS3 et les 1.5 — ou alors un problème de pièce, ou… En tout cas, il est évident que ça ne donne pas dans le spectaculaire — ce qui n’est nullement de mon goût d’ailleurs: on sélectionne la source DVD, on règle potard, on éteint la fenêtre verte typique de chez Cyrus, et on regarde le film en oubliant le reste. Donc en utilisation de type HC, que ce soit avec ma source DVD ou sur le satellite, ça pourvoit amplement à mes besoins pour ma part et je ne vois pas ce que je pourrais demander de plus.

Voilà. C’est encore trop long… Tant pis pour vous! :lol:
Cdlt :wink:
Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 28996
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Suze et Cancoillotte
  • offline

Message » 21 Juil 2005 20:25

Oh, c'est trop long dub ! Qui aura le courage de lire ça en revenant du boulot ? :lol: Je vais me garder ça pour le week-end... :wink:

PS: après avoir posté, je viens de lire ta dernière phrase. Bin, je suis d'accord avec ta conclusion. Mais merci tout de même beaucoup. :wink:
Pyjam
 
Messages: 3503
Inscription: 30 Mai 2004 14:27
Localisation: Paris sur Seine
  • offline

Message » 21 Juil 2005 20:37

Pyjam a écrit:Oh, c'est trop long dub !


tas de faignants! :mdr:
z'avez qu'à ne pas aller au boulot! non mais! :lol:
Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 28996
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Suze et Cancoillotte
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message