Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 10 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

[CR] Amplis Atoll, MF, Rotel, Vecteur, Sim Moon : le match

Message » 27 Fév 2004 19:47

Récemment, j'ai décidé de remettre en question mon ensemble Atoll PR100+AM100, quant à son association avec mes BW 703. Après tout ces enceintes offrent un sacré potentiel, et il serait dommage de ne pas l'exploiter, voire de la gâcher avec une amplification qui ne serait pas à la hauteur. Je me suis donc consisté depuis une liste de remplaçants potentiels, de marques et modèles divers à tous types de tarifs acceptant l'idée de devoir mettre la main au portefeuille pour ainsi monter d'un cran la qualité de mes écoutes.

Hier, de façon impromptue, c'est soudain présenté l'opportunité de me rendre au Artisants du Son, accompagné par mon oncle. On va me dire mais on s'en fout de tes histoires avec ton oncle :lol: Eh bé non : j'ai en fait avec moi une oreille exercée de musicien, puisque ce dernier joue depuis plus de 15 ans de la batterie ; parfait, je vais pouvoir avoir un autre avis que le mien, avis éclairé notamment du point de vue rythmique et rendu sonore au niveau des percus.

Les écoutes comparatives seront effectuées avec des CD divers :
Marcus Miller [Tales], ProjeKct Four [Live In West Coast], NIN [The Fragile CD2], King Crimson [The Power To Believe], Metallica [S&M CD1], Intro solo de batterie (novo :wink: ), + Keith Jarrett [Koln Concert]

La base d'écoute est :
- Source Rotel RCD-1072
- Enceintes BW 703
- Câbles enceintes T4 Real
- Câbles modul Profigold PGA (?)

Les amplis testés comparativement sont :
- Atoll PR100 + AM100
- Musical Fidelity A 308
- Rotel RA-1070 + RB1080, RB1090
- Vecteur I 6.2
- Simaudio Moon I-5

Les absents que j'aurais bien voulu essayer :
- Musical Fidelity A 3.2
- Simaudio Moon I-3
- Naim NAP 250
- Electrocompaniet ECI-3 ou ECI-4

Après avoir recherché avec le vendeur un peu partout dans le magasin les différentes éléments et les avoir mis en place, on décide de commencer avec Marcus Miller [Tales] suivi de Metallica [S&M CD1] sur mon ensemble Atoll, qui nous servira de point de départ pour les comparaisons.

Musical Fidelity A 308 :
L'ampli est sympathique visuellement, chromé avec un revêtement en plexi, et notamment un énorme potentiomètre (même dans le noir pas moyen de le rater :lol: ) ; sa taille est imposante également.
La scène sonore est vraiment aboutie, la musique glisse avec fluidité. Les cuivres dans Marcus Miller sont magnifiques, quelle chaleur dans le medium, à ce niveau-là l'Atoll est enterré ! Puis viens une partie de slap : aïe ! ça claque pas assez, c'est mou. Je zappe aussitôt sur Metallica, les parties symphoniques (sur l'intro et le début de Call Of Cthulhu) sont exceptionnelles d'ampleur, c'est grandiose mais hélas, arrivé sur les parties où se superpose les riffs carrés de James avec des attaques percuttantes de Lars avec en fond l'accompagnement de l'orchestre cet ampli accuse un sérieux manque de dynamique ! J'abuse de cette faiblesse en mettant le NIN... fatal pour ce bel intégré ; mon oncle me regarde d'un air dubitatif, je suis d'accord avec lui : pas assez rock, cet ampli a un côté molasson inadapté au écoutes "violentes" malgré d'évidentes qualités au niveau des timbres et de la scène sonore.

Rotel RA-1070 + RB-1080 puis RB-1090 :
Ayant des antécédents auditifs sur l'ensemble avec le RB-1080, je veux voir si je ne me suis pas mépris en choisissant la première fois Atoll plutôt que Rotel. Je relance le NIN rapidement : c'est vraiment plus rapide et dynamique par rapport à avant, le medium est effectivement plus fourni que sur l'Atoll et l'ensemble est cohérent, avec un message sonore jamais confus. Je remet à nouveau du Metallica, et là apparaît immédiatement un problème : on a perdu le côté "grandiose" par rapport au Musical Fidelity, le son paraît assez directif, la spatialisation stéréo est moyenne...
Bon on arrête les frais, pour moi il faut passer à la vitesse supérieure : le RB-1090, un bloc gigantesque, massif (bonjour le poids), du costaud quoi. Je relance une fois de plus le Metallica en augmentant franchement le volume et là ça calme ! Quelle puissance sous le capot, un vrai rouleau compresseur... :o mais qui continue, à ce titre, à manquer de finesse. Je change de CD avec du King Crimson et là sur le passage avec le xilophone ce manque est très net ; ça sonne "plat", le son de clochette ne "tinte" pas... bof, je suis déçu au final. :(
Mon oncle trouve le côté neutre moins dérangeant que l'aspect "sec" du rendu sonore : à son avis, ce caractère est limitatif au niveau de l'ouverture et tronque le prolongement de certaines notes et sonorités, ce qui nous donne cet effet de réponse plate dans la courbe des fréquences. Je tente un dernier test : une intro avec un solo de batterie qui déménage (la prise de son a un rendu sonore très "brut" avec une définition excellente). Le Rotel délivre ce solo avec dynamisme mais clairement, si la caisse claire a une bonne attaque, la grosse caisse et des toms ne "sonnent" pas correctement ; pour mon oncle le claquement de peau est pas mal mais il manque la résonnance des fûts. :-?
On repasse sur l'ensemble Atoll pour voir ce que ça donne et là on hallucine ! Le résultat est nettement meilleur ! On perçoit sans souci la frappe sur la peau suivi par la résonnance des fûts même si les roulements rapides sur les toms paraissent moins articulés et définis que sur le Rotel.
Conclusion : j'oublie Rotel : au prix où c'est facturé j'ai la soudaine impression que vais plus mettre mon argent dans la marque (pour cet ampli du moins) que dans la qualité accoustique de l'ensemble :evil: . Je peux vous dire que cet écoute test a été édifiante et a changé mon point de vue sur certains aspects de la hifi. Le vendeur m'indique que ce bloc de puissance est plus adapté au home-cinéma, et que Rotel à un rendu sonore particulier que certains peuvent ne pas aimer : mouais, passons, je ne suis plus vraiment convaincu par cette explication. :roll:

Vecteur I 6.2 :
Cet intégré ne figurait pas sur ma liste au départ (une suggestion du vendeur), mais bon pourquoi pas, plus on compare, mieux c'est. Je décide immédiatement de retenter le test avec le solo de batterie (mon oncle n'en est que plus impatient), histoire de tout de suite voir ce qu'il a dans le ventre. Immédiatement, le son est mieux spatialisé que sur le Rotel, à nouveau il y a plus d'ouverture ; les roulements arrivent et là le message sonore est bluffant : les plans sur les toms résonnent avec une attaque monstrueuse :) . Par rapport à l'Atoll, mais aussi par rapport au Rotel, la précision est impressionnante, avec une articulation du message sonore d'une grande netteté (on perçoit l'enchaînement des toms aussi bien que le jeu au pédalier sur la grosse caisse en simultané). Assurément je suis conquis par la rapidité et la puissance (ah, ces toms basses, comme je les aime :P ) et c'est plutôt bien parti jusqu'au moment où arrive la partie avec des coups de cymbales splash. Elles ont un côté perçant, agressif (trop également de l'avis de mon oncle) qui est assez douloureux pour l'écoute :-? . Suspiscion à ce niveau : j'arrête le disque, il faut que j'en ai le coeur net avec un CD plus calme où se trouve des parties qui montent haut dans les aigus ; le vendeur, opportun, me tend un disque du pianiste Keith Jarrett, idéal pour ce test. A nouveau, une précision assez remarquable m'interpèle, mais le doute quant à une possible agressivité se renforce : le pianiste donne l'impression de jouer sous acide :lol: A la moitié du morceau je stoppe le tout et prononce un seul mot : stressant.
Quitte à comparer, et ne connaissant pas le CD, je décide de le remettre sur l'ensemble Atoll, histoire d'avoir une référence d'écoute. Adieu précision du Vecteur mais bienvenue dans un monde de douceur, où les notes ne cassent pas les tympans ; je repense à des avis de personnes qui trouve l'Atoll agressif, acide :wink: Je leur déconseille alors une écoute sur du Vecteur sous peine de voir des flots rouges sortir de leurs oreilles :lol:

Simaudio Moon I-5
L'ampli a, c'est le moins qu'on puisse dire, une forme originale ; en revanche, il a été massacré (je vous raconte pas l'état du capot dessus), y a de quoi criser quand on connait son tarif (5200 euros :o ). Je précise que je fais l'écoute juste pour le fun, le I-5 étant hors d'atteinte de ma bourse pour le moment. Tant qu'à faire et pendant que l'écoute du Keith Jarrett est encore fraîche, on en remet une petite couche. Les première notes affichent à nouveau une douceur et un naturel déconcertant, mais ce coup-ci mon oncle et moi on devient rapidement bleu :lol: en captant une foultitude de détails (bruits du public, craquement des sièges dans la salle, pianiste qui soupire, reprend son souffle...) carrément absents lors des écoutes précédentes et avec la meilleure spatialisation que j'ai pu entendre jusqu'ici (de toutes les écoutes que j'ai effectuées dans ma vie). Un frisson passe, c'est exceptionnel, un vrai distributeur à émotions cet intégré... 8) Bon, ne nous laissons pas attendrir par ce côté "en sucre", je décide de mettre notre désormais fameux solo de batterie. Et là, l'ampli nous en met plein la tête (on peut pas dire autrement) : d'une vélocité absolument redoutable, avec une précision et une définition diabolique. :o Encore tremblant, je pousse le vice en mettant du NIN : le deuxième morceau (Into The Void) sonne avec une fermeté remarquable, la dynamique est impressionante. J'augmente le volume à des niveaux dépassant le domaine du raisonnable (l'afficheur digital indique 45 !), l'ampli ne sourcille pas, se montrant impitoyable en nous délivrant un message sonore fracassant avec une aisance déconcertante (j'ai eu peur pour les 703 l'espace d'un instant en voyant les membranes littéralement décoller :roll: ). Enfin, les infra-basses abasourdissantes sur le CD ProjeKct Four finiront de nous achever par leur aptitude à pousser les enceintes jusque dans leur dernier retranchement.
Bon ben, OK, j'arrête là et je remballe mes CD la mort dans l'âme :cry: alors que le vendeur affiche un sourire satisfait en voyant nos mines déconfites en regard de la bête.


Mes conclusions :
Je n'échangerai pas un baril d'Atoll PR100 + AM100 contre deux barils de Rotel RA-1070 + RB-1090 ou contre trois barils de Vecteur I 6.2 ou encore trois barils de Musical Fidelity pour imager les choses, n'en déplaise à certains.
Ce jugement, je le sais d'avance, va offusquer nombre d'entre vous, et si je vous paraît brutal dans mes conclusions, c'est que j'estime légitime d'attendre un rapport en corrélation avec le prix d'une part et les qualités contribuant au plaisir de son auditeur d'autre part. Je n'ai rien contre du matériel coûtant plusieurs milliers d'euros, du moment où il a le potentiel technique et accoustique pour satisfaire à sa juste valeur l'acheteur. Ces écoutes m'ont apporté clairvoyance et ouvert mes yeux (ou plutôt mes oreilles) sur cet aspect visiblement (ou plutôt audiblement) négligé par certains constructeurs, certes sujet à polémiques et controverses, mais ô combien réel.

Mon conseil : gardez la tête froide, n'hésitez pas à remettre en question votre matériel mais sans vous laisser emporter par des idées préconçues ou des préjugés quelconques ; soyez objectifs, lucides lorsque vous faites des écoutes comparatives.
De mon point de vue, certaines marques misent sur l'aptitude à satisfaire leur propriétaire par leur seule image (renvoyée également au yeux des autres) et non sur l'aptitude à satisfaire leur propriétaire par des critères musicaux. Vraie ou fausse satisfaction, je ne sais, mais personnellement, la vanité ne parviendra pas à me transporter comme seule la musique sait le faire...
THRAK
 
Messages: 484
Inscription: 24 Sep 2003 20:48
Localisation: Strasbourg
  • offline

Annonce

Message par Google » 27 Fév 2004 19:47

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 27 Fév 2004 20:00

Ca c'est du CR ! je le lis et on parle tout à l'heure quant tu m'appeleras sur le portable !

A+
:wink:
julien max jacquemin
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 15597
Inscription: 29 Oct 2002 14:03
Localisation: Serris (77)

Message » 27 Fév 2004 20:02

Salut lionel,

Je rejoint tes conclusions en bien des points !

Mes écoutes chez les ADS, à base de Mf, entre autre se sont soldées de manière identique......Pas mauvais, mais il ne vaut pas son prix selon moi.

Mais dommage que tu n'es pas trouvé ton bonheur ( à un prix réaliste).

Et le I3 de Simaudio, pas écouté ?
novo
 
Messages: 1154
Inscription: 23 Sep 2003 21:19
Localisation: Est.
  • offline

Message » 27 Fév 2004 20:05

Super CR.
Je pense que tu as écouté un RC 1070 + RB 1080 plutôt non ?
:wink:
tatane
 
Messages: 1274
Inscription: 15 Juil 2003 19:47
Localisation: Paris
  • offline

Message » 27 Fév 2004 20:09

Thrax ! ça fait du bien ce que tu écris là !

Une chose, juste, pour chipoter : il aurait fallu intervertir les préamplis pour voir ce qui revenait aux préamplis et aux amplis dans le cas d'éléments séparés...

Alain :wink:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 27 Fév 2004 20:15

Un cr passionnant mais qui me laisse dubitatif quant aux choix des disques tests :peu d'instruments acoustiques,prises de son très typées comme le K.Jarett ou carrément trafiquées en studio.....et puis ne pas tester de tubes est un crime! :D
Sonlam
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2444
Inscription: 27 Aoû 2000 2:00
Localisation: Paris
  • offline

Message » 27 Fév 2004 20:17

Sim Audio I5 Powaaaaaaaaaa 8) 8) 8) :lol:
Au fait le Sim Audio I5 est a 4600 eruos et non, 5200 euros.
...
Et je sais ou on peut l'avoir moins cher :wink:

Thibaut :D
Youpiboy
 
Messages: 4486
Inscription: 06 Juil 2002 22:32
Localisation: Ain (01)
  • offline

Message » 27 Fév 2004 20:23

julien :
oui je t'en dirais plus si tu veux après.

novo :
le simaudio I-3 pas écouté car pas dispo au moment où j'ai fais l'écoute (ce n'est que partie remise, car je le sens bien si ça se rapproche du I-5)

tatane :
Oui, le préamp c'était un RC-1070 (j'ai toujours l'impression que je vais confondre avec les RCD, c'est pour ça), autant pour moi, donc.

haskil :
j'y avais déjà pensé lors de mes premières écoutes : un Atoll PR100 + RB-1080 marche assurément mieux qu'un RC-1070 + RB-1080, mais reste moins bon qu'un PR100 + AM100. J'ai voulu être plus radical ce coup-ci en comparant marque par marque et vraiment voir le caractère réel de chacun, plutôt qu'en essayant de rattraper les défaut de l'un avec les qualités d'un autre.
THRAK
 
Messages: 484
Inscription: 24 Sep 2003 20:48
Localisation: Strasbourg
  • offline

Message » 27 Fév 2004 20:35

les nouveaux préamplis Rotel me font une impression bizarre de son tiré au cordeau, très mat et étouffant... quand j'ai lu tes commentaires sur les peaux qui manquaient de résonnance, c'est comme si je l'entendais.

ça fait drôle !

Mais PR 100, PR 200 et AM 100 doivent être, hélas! réhabilités car récemment la mode serait de les dénigrer... pour des raisons qui m'échappent...

A part ça Musical Fidelity n'a donc pas changé : joli son, parfois somptueux, mais mollasson : caricature de tubes.

Alain :wink:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 27 Fév 2004 20:37

Sonlam a écrit:Un cr passionnant mais qui me laisse dubitatif quant aux choix des disques tests :peu d'instruments acoustiques,prises de son très typées comme le K.Jarett ou carrément trafiquées en studio.....et puis ne pas tester de tubes est un crime! :D


Oui, je n'ai pas forcément ce qui ce fait de mieux en enregistrement du point de vue accoustique, mais je peux te dire que certains des enregistrement que j'ai emmené parviendraient à te surprendre.

Pour les tubes... ça viendra peut être... plus tard... :)
THRAK
 
Messages: 484
Inscription: 24 Sep 2003 20:48
Localisation: Strasbourg
  • offline

Message » 27 Fév 2004 20:38

Youpiboy a écrit:Sim Audio I5 Powaaaaaaaaaa 8) 8) 8) :lol:


Relativisons : c est le seul matos HDG du test :)
nico-
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 11000
Inscription: 14 Mai 2001 2:00
  • offline

Message » 27 Fév 2004 20:40

Youpiboy a écrit:Sim Audio I5 Powaaaaaaaaaa 8) 8) 8) :lol:
Au fait le Sim Audio I5 est a 4600 eruos et non, 5200 euros.
...
Et je sais ou on peut l'avoir moins cher :wink:

Thibaut :D

Je te donne les tarifs Simaudio que le magasin m'a donné :
- Moon I-3 : 2800 euros
- Moon I-5 : 5200 euros
- Moon W-3 : 6500 euros
- Moon W-5 : 7800 euros
- Rock : 44000 euros :lol: (le bloc mono, x2 : 88000, y'en a qui doutent de rien :lol: )
THRAK
 
Messages: 484
Inscription: 24 Sep 2003 20:48
Localisation: Strasbourg
  • offline

Message » 27 Fév 2004 20:41

Thrax peux-tu rappeler les prix respectifs de ces appareils ?


Alain :wink:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 27 Fév 2004 20:42

Superbe CR, démarche sérieuse...bravo

Ces ensembles Atoll restent d'excellentes affaires :D

Blounote :wink:
blounote
 
Messages: 4817
Inscription: 11 Juin 2002 18:08
Localisation: 40 - DAX
  • offline

Message » 27 Fév 2004 20:43

nico- a écrit:
Youpiboy a écrit:Sim Audio I5 Powaaaaaaaaaa 8) 8) 8) :lol:


Relativisons : c est le seul matos HDG du test :)


Arrete tu vas casser le mythes..
Au passage le Sim Audio I5 au Canada coutent 2500$ canadien... Ce qui fait moins de 2000 euros je crois :wink:
Youpiboy
 
Messages: 4486
Inscription: 06 Juil 2002 22:32
Localisation: Ain (01)
  • offline



Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message