Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: ronparchita et 26 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

CR Avalon

Message » 12 Mar 2003 1:44

A force de lire des articles dithyrambiques dans les revues allemandes et anglaises sur les enceintes Avalon et Sonus Faber, et avant de me décider à acheter les Utopias que j’avais écoutées avec mon Audio Research Ref 600, je me suis décidé à aller écouter par moi-même, et ai pris la route pour Nürnberg vendredi soir.

J’avais combiné une écoute magasin des Avalon Opus et Eidolons et des Sonus Faber Amati (ma short list) ainsi que l’écoute des Avalon Opus chez un particulier qui les vendait d’occase. L’objectif était de choisir entre les 3 modèles et l’utopia, d’écouter les opus qui étaient plus dans mon budget dans 2 configurations différentes, et, le cas échéant, soit de passer commande, soit de revenir avec.

La boutique « L’atelier de Musique » est assez déconcertante, car derrière la vitrine se trouvent en vrac les Opus, les Eidolons, les Sentinel, les Sonus Faber Amati et Cremona, des Audio physic, des électroniques Jeff Rowland, Ayre, Hovland, …
Cette petite pièce est également la pièce d’écoute, où l’on écoute donc à 2 m des enceintes. C’est un peu raide pour choisir des Eidolons à 33 000 euros la paire ou des Sentinel à 140 000 euros la paire ! La démo a quand même démontré que dans cette config, on pouvait malgré tout être bluffé.

L’écoute à commencé par les Avalon Arcus, drivées par un système Jeff Rowland (gros bloc), des gros tuyaux MIT et un CD Wadia 830.
La première impression est un équilibre descendant, avec une sensation de manque d’aigu.
La deuxième impression est une sensation très agréable de musicalité, de naturel et une très bonne image sonore.
La dynamique de l’ensemble est plutôt réservée.

On passe alors aux Opus Ceramic, sur le même système.
L’aigu remonte, les graves descendent, l’image s’ouvre et la dynamique explose. Ouf ! On convient aussi que l’on est dans la même famille d’écoute que les Arcus.
Le piano est entré dans la pièce, les violons sonnent juste, …
La précision sur les messages complexes n'est cependant pas parfaite (mais l'acoustique n'est pas top non plus).

Changement de système pour les Eidolons N. Ces enceintes ressemblent beaucoup aux Opus, mais sont notablement plus grosses (je ne m’en rendais pas bien compte d’après les revues).
Le CD est le Ayre D1, l’ampli et le pré-ampli des Hovland, les câbles des NBS.
Là, toutes les limites précédentes sautent : définition, meilleur grave (qd même moins que les utopias), tout en augmentant encore le naturel et la finesse.

Pour le fun, on bascule sur les Sentinel drivées par des amplis Avalon pour les graves et Ayre pour les aigus. C’est comme les Eidolons avec plus de grave et généralement un meilleur équilibre, plus de dynamique. C’est par contre la même famille d’écoute, et l’écart de 100000 euros est un vrai luxe.

On a ensuite branché les Opus sur ce système, mais même si c’est un peu mieux que sur le précédent (acoustique de la pièce aussi), les défauts sont toujours là, mais les qualités aussi …

J’allais oublier un test intermédiare entre Opus et Eidolon, c’était les Sonus Faber Amati. Mêmes CD (piano, jazz, voix). Après le naturel et l’ambiance des avalon, je demandais à zapper rapidement les morceaux qui ne me procuraient aucun plaisir d’écoute (même si le son était propre quand même). Je n’ai du coup même pas pris le temps d’analyser vraiment plus.

En conclusion, les avalon sont des enceintes peu démonstratives, nettement moins que les Utopias notamment, mais qui savent transcrire une ambiance et une vie qui tranchent avec les écoutes habituelles. Les Eidolons N combinent en plus le zéro défaut en termes d’équilibre tonal, de dynamique, d’image sonore, … J’y passerai, je crois. Mais même le modèle de démo était hors budget.
Les opus ceramic sont un peu plus fermées dans le haut du spectre, moins précises dans les messages chargés, mais savent aussi bien rendre l’ambiance.



La deuxième partie de l’écoute se déroule chez le particulier qui revendait tout son système :

CD Audiomeca Mephisto + Ekianthus
Pré Audio Research Ref 1
Ampli Audio Research VT100
Câbles Verity Audio
Enceintes Avalon Opus « standard »

Le modèle « standard » est à 4 voies, avec un HP grave sous l’enceinte, alors que le modèle « ceramic » est 3 voies avec un HP grave céramique. Les 2 modèles cohabitent pour s’adapter aux pièces supportant ou non les graves. Ils sont au même tarif.

Dans cette configuration, ce modèle d’enceintes ne présente plus les défauts précédents : meilleur équilibre tonal (plus ouvert dans les aigus, medium-grave plus riche), meilleure précision. En remplaçant le câble CD-pré-ampli Verity Audio par un NBS Professional, l’équilibre tonal s’est d’ailleurs décalé nettement vers le haut, la dynamique a augmenté, réglant définitivement cette réserve.
L’écoute est cependant un peu sage.

On remplace alors le CD par le Dynastation. Le violon de Perlman devient beaucoup plus aéré. Sur le disque « twelve tribes », les musiciens s’éclatent. Sur « Take Five », le saxo prend de la matière. La voix de Anne Sophie von Otter devient plus humaine.
La musicalité et l’ambiance sont géniales.
La précision peut encore progresser dans les messages complexes, mais je fais le pari que cela vient de l’ampli.

En fait, cette configuration nous apparaît bien supérieure à ce que l’on a entendu avec les Opus Ceramic, en tout cas suffisamment pour nous décider, car les Eidolons sont 3 fois plus chères.

On a donc refait les 750 km bien chargés, branché en toute hâte en vrac, et vérifié …

Ouf, même en vrac, cela marche. Mieux. La précision est terrible avec les Ref 600. On entend bien chaque chanteur individuellement dans les chœurs, chaque instrument dans un orchestre. L’étagement des plans est bluffant, semblant venir parfois de 10 ou 20 m derrière les enceintes. Dans « La Cenerentola », on « voit » les chanteurs se donner la réplique à 1 m l’un de l’autre à 10 m de nous.
Le grave est certes moins bluffant que les Utopias, où les trombones, la grosse caisse, les grands ensembles dégagent une énergie qui donne la chair de poule.
Par contre l’ambiance rendue, y compris à très faible niveau, est supérieure, je crois. En tout cas, elle est excellente.

C’est bien dommage que cette marque ne soit pas distribuée en France. Ceci dit, avec la marge pratiquée ici, cela les mettrait à un niveau hallucinant.
On en trouve à vendre sur Audiogon (mais il faut payer les taxes et frais douaniers ainsi que le transport) ou sur audio-markt .de.

J’ai eu des Opus de 1,5 ans de cette façon au prix de B&W 802 neuves, et je crois que cela vaut le coup et le coût.

Marc
Marc 75
 
Messages: 762
Inscription: 27 Sep 2002 22:58
  • offline

Annonce

Message par Google » 12 Mar 2003 1:44

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 12 Mar 2003 1:49

:o


c'est malin ! il est trop tard pour que mes petits yeux arrivent à lire tout ça ! :p

dommage, ça avait l'air intéressant.... pas grave, ça sera pour demain ! ;)
-unsin-
 
Messages: 719
Inscription: 17 Nov 2002 15:45
Localisation: Nantes
  • offline

Message » 12 Mar 2003 7:31

Super CR, merci !! :D :wink:
krisscore
 
Messages: 4336
Inscription: 20 Jan 2002 2:00
Localisation: Saint-Paul-Trois-Chateaux (Drôme Provençale)
  • offline

Message » 12 Mar 2003 9:01

Félicitations, effectivement AVALON est une très bonne marque, en tout cas le seul modèle que j'ai eu la chance d'écouter "EIDOLON" m'a litéralement comblé, mais bon le prix par contre m'a vite fait redescendre sur terre :lol: Le système avoisinait les 150.000 € :o

Archi
:wink: :wink:
Archi
 
Messages: 7171
Inscription: 08 Mar 2002 2:00
Localisation: Liège / Belgique
  • offline

Message » 12 Mar 2003 9:47

Très sympa ton CR ! Par contre je ne sais pas comment tu as pu te forger une idée sur les enceintes en particulier alors que tu écoutais un système dans son ensemble ! :-?
Theobald
 
Messages: 833
Inscription: 19 Sep 2002 9:18
Localisation: Paris
  • offline

Message » 12 Mar 2003 10:12

Ta remarque est juste, Théobald. Le côté vivant et l'image 3D sont apparus dans l'ensemble des configurations testées (3 électroniques différentes + la mienne), La définition n'a pas toujours été au rendez-vous, mais la seule configuration qui m'avait satisfaite sur ce plan était les Utopia + le Ref 600.
J'ai parié que le Ref 600 apporterait cette définition aux Opus. Ce n'était pas une déduction. Ouf, c'était le cas.
L'écoute différentielle avec les Amati a également permi de confirmer le naturel et le rendu d'ambiance.
J'ai lu aussi que les Avalon Eidolons n'étaient pas testables car ce que l'on entendait, c'était l'ampli ... Cela va sans doute dans ton sens.
Marc
Marc 75
 
Messages: 762
Inscription: 27 Sep 2002 22:58
  • offline

Message » 12 Mar 2003 10:30

Salut,

C'est celle la ?
Belle bête !

Image

Hervé
Marsupilami
 
Messages: 5918
Inscription: 07 Mar 2001 2:00
Localisation: France - Lyon
  • offline

Message » 12 Mar 2003 10:47

J'ai lu aussi que les Avalon Eidolons n'étaient pas testables car ce que l'on entendait, c'était l'ampli ... Cela va sans doute dans ton sens.


Ah que nenni, avant l'ampli on entend les câbles ! :wink:
Theobald
 
Messages: 833
Inscription: 19 Sep 2002 9:18
Localisation: Paris
  • offline

Message » 12 Mar 2003 10:55

Salut Marc et félicitations,

Les Avalon, avec des électroniques Spectral et Pass, sont à l'origine de la plus belle écoute de ma courte vie.

Bien plus chantantes et réalistes que les Utopia et surtout que les Sonus Faber.

La même superbe scène sonore que des Genesis V, la richesse de timbres, la douceur, la transparence et les attaques en plus.

Tu dois te régaler.

Roro
RoroMinator
 
Messages: 3962
Inscription: 26 Oct 2001 2:00
Localisation: toulousecon !
  • offline

Message » 12 Mar 2003 13:46

Oui, il s'agit bien du modèle en photo.
"Chantantes, réalistes, douceur, timbres et transparence" me paraissent un bon résumé.
Seul le grave pourrait être plus musclé et ferme. Les câbles pourront peut être l'améliorer un peu (je l'ai déjà constaté rien qu'en changeant le câble secteur du lecteur CD !).
Ce système me donne surtout envie d'écouter de la musique, et pas de faire beaucoup de tests. C'est sans doute parce qu'il est plus musical qu'impressionnant. Quand on met un disque, ce n'est pas une fusée de feu d'artifice que l'on remplace vite par une seconde d'une autre couleur. Quand on met un disque, pas trop fort, c'est calme et on a envie de prendre son temps.
Marc
Marc 75
 
Messages: 762
Inscription: 27 Sep 2002 22:58
  • offline

Message » 12 Mar 2003 21:19

Marc 75,

T'aurais pas l'adresse du magasin ainsi que leur site internet ;)

Font-ils THIEL ? :lol: :P

Archi
:wink: :wink:
Archi
 
Messages: 7171
Inscription: 08 Mar 2002 2:00
Localisation: Liège / Belgique
  • offline

Message » 13 Mar 2003 16:50

Archi,

La boutique est 8 Obere Kanalstrasse à Nürnberg.
Ils n'ont pas de Thiel, ni de site internet.

Marc
Marc 75
 
Messages: 762
Inscription: 27 Sep 2002 22:58
  • offline

Message » 13 Mar 2003 17:06

Archi a écrit:Font-ils THIEL ?


Très amusant à prononcer "à la française" : fontiltil ? :lol:

Marc: félicitations, les Avalon sont vraiment sublimes, et il me tarde d'en écouter également.

Burndav' (congratulateur)
Burndav
 
Messages: 3390
Inscription: 25 Avr 2001 2:00
Localisation: Jamais très loin
  • offline

Message » 13 Mar 2003 18:36

Burndav a écrit:
Archi a écrit:Font-ils THIEL ?


Très amusant à prononcer "à la française" : fontiltil ? :lol:

Marc: félicitations, les Avalon sont vraiment sublimes, et il me tarde d'en écouter également.

Burndav' (congratulateur)


Oui Burndav, ça m'a fait drôle aussi quand je l'ai écris :lol: :lol: :lol:

ArchiTHIEL
:wink: :wink:
Archi
 
Messages: 7171
Inscription: 08 Mar 2002 2:00
Localisation: Liège / Belgique
  • offline



Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message