Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Exabot [Bot] et 7 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

[CR] B&W Nautilus 805 Vs BC Accoustique Niger

Message » 20 Déc 2002 11:19

Bonjour
Docteur M et moi sommes passé de nouveau chez les Artisans du Son hier. La mission du jour était de comparer les B&W Nautilus 805 et les BC Accoustique Niger. Pas vraiment le même gabarit, mais des prix similaires.

Nous avions ramené nos platines, la Marantz DVD du doc et ma Tjoeb et je ne vous étonnerai pas en disant qu'il y avait de l'Atoll en amplification :wink: . Le PR100 du magasin étant HS nous avons fait
un montage bizarroide avec un IN50 en préamp et un AM100 en bloc de puissance :o .

Acuueil toujours aussi sympathique. Les vendeurs compensent l'absence total de préparation de la salle (malgré la prise de rendez vous) par un "faites comme chez vous" qui me tranforme en un petit garçon
dans un magasin de jouet :P . Abusant de cette proposition, je n'ai pas tardé à dénicher un Tempo 2.5 qui venait aider la platine du Doc un peu à la peine sur des enceintes de cette qualité.
Ce n'était pas l'objet de l'écoute, mais ce converto sonne admirablement bien. Seul le prix est totalement irréaliste :o :o .

Les 805 que j'écoutai pour la deuxième fois ont des qualité de marathoniennes. Anti-spectaculaires au possible, elles affichent une bande passante flatteuse eu égard à la dimension liliputienne du boitier, une matité très agrébale, une neutralité et une transparence de bon aloi. Les timbres sont au final la qualité de fond de cette enceinte. Rien ne dérape ou ne traine. C'est classe, propre, séduisant :) .

Evidemment, cette biblio deux voies repousse les limites physiques mais ne s'en affranchit pas. Sur les grosses masses orchestrales, les signaux complexes, sortez la pelle et la balayette. La B&W s'aggrippe sur ses fondamentaux mais la musique se transforme inéluctablement en bruit. Bon, l'Atoll n'est pas forcément innocent sur ce coups là, avouant
ses limites, malgré ses 660VA, sur ces Nautilus qui n'ont jamais trop de Watts aux fesses :roll: :roll: ...

Nous descendons les Niger dans la pièce ("Faites comme chez vous", je vous ai dit 8) ) et c'est reparti. Voici une autre désse du stade. Son domaine c'est le sprint. Puncheuse, vivante, body buildée dans le grave, mais sans une once de graisse. Transparente, plus présente en haut que la Nautilus, elle donne beaucoups d'allant au message sonore. Avec elle les signaux complexes sont digérés avec facilité.
L'aération et l'impact sur ces musiques bénéficiant de la conception colonne trois voies. Durant le sprint, la BC avoue ses limites par une moindre capacité à gérer le médium, notemment au niveau des timbres.
Sur du Clapton unplugged, du Diana Krall et du Chopin, c'était évident.

Au final, que choisir? La fondeuse ou la sprinteuse? Choix cornélien. Comme je l'ai conclu hier avec Robert, la BC a une plage de performance
très large, qui la rend polyvalente, apte à vous donner du plasir sur un trio de corde ou le dernier Megadeath. La B&W voit cette plage de bon fonctionnement notablement réduite mais avec un niveau de performance plus élevé. Oui sur le trio de cordes, mais oubliez Megadeath, Wagner et autres "charges" du genre.

Ciao

Maverick :wink:
Maverick
 
Messages: 5417
Inscription: 04 Juil 2002 12:58
Localisation: Strasbourg
  • offline

Annonce

Message par Google » 20 Déc 2002 11:19

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 20 Déc 2002 11:45

Maverick étrange, en effet, le mariage d'un intégré Atoll avec un ampli de puissance Atoll : l'intégré en fait de préampli n'a qu'un potentiomètre et un sélecteur de source, les intégrés Atoll ont un préampli passif...


Alain :wink:
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 20 Déc 2002 11:56

haskil a écrit:Maverick étrange, en effet, le mariage d'un intégré Atoll avec un ampli de puissance Atoll : l'intégré en fait de préampli n'a qu'un potentiomètre et un sélecteur de source, les intégrés Atoll ont un préampli passif...

Alain :wink:


Ben ça faisait une sorte d'intégré....en éléments séparés :lol: :lol: :lol:

Mon pragmatisme industriel, m'ayant fait conster "ça marche", je n'ai pas cherché plus loin.....

Par contre ce qui a attiré mon attention, c'est que le PR100 HS en question avait un chassis de 5cm moins profond que la normale.

Avec le Doc on a fait comme dans le pub pour la Mercedes Classe A. On alignait devant, ça dépassait derrière, on alignait derrière, ça dépassait devant. :lol: :lol: :lol: :lol:

Ao bout de quelques tentatives on a remarqué cete bizarrerie. Atoll a probablerment modifié la taille de ses blocs....


Ciao

Maverick :wink:
Maverick
 
Messages: 5417
Inscription: 04 Juil 2002 12:58
Localisation: Strasbourg
  • offline

Message » 20 Déc 2002 11:58

haskil a écrit:Maverick étrange, en effet, le mariage d'un intégré Atoll avec un ampli de puissance Atoll : l'intégré en fait de préampli n'a qu'un potentiomètre et un sélecteur de source, les intégrés Atoll ont un préampli passif...


Alain :wink:


exactement ce que je me disais.

l'idéal aurait été le PR200+AM100

Roro
RoroMinator
 
Messages: 3962
Inscription: 26 Oct 2001 2:00
Localisation: toulousecon !
  • offline

Message » 20 Déc 2002 12:01

Ils ont dû tomber sur un lot de boitiers métalliques moins couteux...

Sinon le problème de l'intégré Atoll en utilisation préampli pourrait venir de ce que le cable qui relie les deux joue beaucoup sur la courbe de réponse...

En intégré les quelques centimètres de cable entre potard et ampli sont beaucoup moins critiques...

La postion du potard le restant elle, et beaucoup, la courbe de réponse varie beaucoup en fonction de sa position... dans un préampli passif. Je trouve qu'Atoll pousse un peu le bouchon en vendant des intégrés qui ne sont que des blocs de puissance précédés d'un potard et d'un sélecteur de source...

ça rend leurs intégrés beaucoup moins intéressants que leurs blocs de puissance...

Je suis toujours admiratif du PR 200 plus AM 100 : un régal! Et d'après Doc et toi, qui n'êtes pas sourdingue, PR 100 et PR 200 : pas de différence notables...

Alain :wink:
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 20 Déc 2002 12:13

haskil a écrit:...Je trouve qu'Atoll pousse un peu le bouchon en vendant des intégrés qui ne sont que des blocs de puissance précédés d'un potard et d'un sélecteur de source...

Alain :wink:


Oui, mais n'est-ce pas le cas de la plupart des intégrés ?

Je pense au Densen B100, il me semble bien que la partie préampli n'est aussi qu'un simple potar de volume et sélecteur de sources.

Existe-t-il des marques qui font l'effort d'utiliser un préampli actif dans leurs intégrés moyen de gamme ?

Roro
RoroMinator
 
Messages: 3962
Inscription: 26 Oct 2001 2:00
Localisation: toulousecon !
  • offline

Message » 20 Déc 2002 12:17

haskil a écrit:Sinon le problème de l'intégré Atoll en utilisation préampli pourrait venir de ce que le cable qui relie les deux joue beaucoup sur la courbe de réponse...


Ben à l'oreille je n'ai pas senti de "problème". C'est une utilisation qui est d'ailleurs prévu par Atoll si je ne m'abuse. Le fait que nous n'ayons pas été sur nos enceintes ne permettaient pas vraiement de sentir lea différence avec un PR100. Par contre nous avons commencé l'écoute avec l'IN50 seul et là il tirait salement la langue (sur les805).

Je suis toujours admiratif du PR 200 plus AM 100 : un régal! Et d'après Doc et toi, qui n'êtes pas sourdingue, PR 100 et PR 200 : pas de différence notables...


D'après notre dernière écoute à ce sujet sur mes Triangle, je n'ai rien senti. Nous avons pourtant essayé tous les styles de musique, du plus décharné au plus déchainé. Doc voyait un poil d'aération en plus et je lui fais confiance. Une petite différence donc, mais de là à justifier les 2kF d'écart...
La question que l'on se pose plus avec le Doc est plus de savoir si un autre péamp que l'Atoll ne serait pas mieux. Les blocs de puissance étant au dessus de tout soupçon...

Ciao

Mavy :wink:
Maverick
 
Messages: 5417
Inscription: 04 Juil 2002 12:58
Localisation: Strasbourg
  • offline

Message » 20 Déc 2002 12:19

RoroMinator a écrit:Existe-t-il des marques qui font l'effort d'utiliser un préampli actif dans leurs intégrés moyen de gamme ?

Roro


Je ne sais pas si cela rentre dans ta définition du moyen de gamme, mais il semble me souvenir que les intégrés Electrocompaniet possèdent des preamplis actifs. A vérifier néanmoins auprès des experts.
antoinecomte
 
Messages: 435
Inscription: 18 Avr 2002 12:25
Localisation: Lausanne
  • offline

Message » 20 Déc 2002 12:28

RoroMinator a écrit:
haskil a écrit:...Je trouve qu'Atoll pousse un peu le bouchon en vendant des intégrés qui ne sont que des blocs de puissance précédés d'un potard et d'un sélecteur de source...

Alain :wink:


Oui, mais n'est-ce pas le cas de la plupart des intégrés ?

Je pense au Densen B100, il me semble bien que la partie préampli n'est aussi qu'un simple potar de volume et sélecteur de sources.

Existe-t-il des marques qui font l'effort d'utiliser un préampli actif dans leurs intégrés moyen de gamme ?

Roro


A ma connaissance tous les intégrés hifi du marché ont une partie préampli active quand ils sont produits par des grandes marques industrielles. Il suffit d'un étage tampon adaptateur d'impédance capital pour que la courbe de réponse de l'ampli ne varie pas ou quasi pas, en fonction de la position du potentiomètres de volume.

Mêmes les appareils d'entrée de gamme à 1000 balles le deux fois trente watts.

Alain :wink:
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 20 Déc 2002 12:37

Maverick a écrit:Les 805 que j'écoutai pour la deuxième fois ont des qualité de marathoniennes. Anti-spectaculaires au possible, elles affichent une bande passante flatteuse eu égard à la dimension liliputienne du boitier, une matité très agrébale, une neutralité et une transparence de bon aloi. Les timbres sont au final la qualité de fond de cette enceinte. Rien ne dérape ou ne traine. C'est classe, propre, séduisant :) .

Evidemment, cette biblio deux voies repousse les limites physiques mais ne s'en affranchit pas. Sur les grosses masses orchestrales, les signaux complexes, sortez la pelle et la balayette. La B&W s'aggrippe sur ses fondamentaux mais la musique se transforme inéluctablement en bruit. Bon, l'Atoll n'est pas forcément innocent sur ce coups là, avouant
ses limites, malgré ses 660VA, sur ces Nautilus qui n'ont jamais trop de Watts aux fesses :roll: :roll: ...

Nous descendons les Niger dans la pièce ("Faites comme chez vous", je vous ai dit 8) ) et c'est reparti. Voici une autre désse du stade. Son domaine c'est le sprint. Puncheuse, vivante, body buildée dans le grave, mais sans une once de graisse. Transparente, plus présente en haut que la Nautilus, elle donne beaucoups d'allant au message sonore. Avec elle les signaux complexes sont digérés avec facilité.
L'aération et l'impact sur ces musiques bénéficiant de la conception colonne trois voies. Durant le sprint, la BC avoue ses limites par une moindre capacité à gérer le médium, notemment au niveau des timbres.
Sur du Clapton unplugged, du Diana Krall et du Chopin, c'était évident.

Au final, que choisir? La fondeuse ou la sprinteuse? Choix cornélien. Comme je l'ai conclu hier avec Robert, la BC a une plage de performance
très large, qui la rend polyvalente, apte à vous donner du plasir sur un trio de corde ou le dernier Megadeath. La B&W voit cette plage de bon fonctionnement notablement réduite mais avec un niveau de performance plus élevé. Oui sur le trio de cordes, mais oubliez Megadeath, Wagner et autres "charges" du genre.

Ciao

Maverick :wink:


Au risque de me mettre à dos tous les possesseurs d'Atoll (et donc de compliquer la vente de mes Niger :( ), je dirai que BC Acoustique et Atoll ne font pas bon ménage. Et je pense savoir de quoi je parle car j'ai eu un Atoll IN80 avec mes Niger pendant 1 an.

Autant la signature sonore des Atoll est complémentaire avec celle des B&W, autant elle est souligne les exubérances du Fostex par rapport au medium large-bande ce qui explique la déficience au niveau des timbres que vous avez pu noter.

Pour les BC, l'idéal est un bon totors doux type Audio Analogue (ou peut-être Vincent), ou mieux un bon intégré à tubes, voire encore mieux des blocs mono à tubes, comme moi !! Et là, je peux vous assurer qu'au niveau des timbres, je pense que c'est meilleur que des B&W 805 avec un ampli Atoll (les B&W ont plus de mal à être alimentées par du tube ...), avec sur les masses orchestrales, l'écart que vous avez aussi noter. Je ne vous raconte pas le pied quand j'ai écouté le Requiem de Verdi lorsque j'avais un bon préampli en prêt. :D

Voili, voilou...
Laurent69
 
Messages: 2851
Inscription: 01 Jan 2002 2:00
Localisation: Lyon
  • offline

Message » 20 Déc 2002 12:46

Laurent69 a écrit:Au risque de me mettre à dos tous les possesseurs d'Atoll (et donc de compliquer la vente de mes Niger :( ), je dirai que BC Acoustique et Atoll ne font pas bon ménage. Et je pense savoir de quoi je parle car j'ai eu un Atoll IN80 avec mes Niger pendant 1 an.


Pas d'accord, tout dépend de ta source...

Autant la signature sonore des Atoll est complémentaire avec celle des B&W, autant elle est souligne les exubérances du Fostex par rapport au medium large-bande ce qui explique la déficience au niveau des timbres que vous avez pu noter.


Le défaut de timbre se situait plus dans le médium/bas-médium qu'au dessus, le Fostex ne m'a jamais géné

Pour les BC, l'idéal est un bon totors doux type Audio Analogue (ou peut-être Vincent), ou mieux un bon intégré à tubes, voire encore mieux des blocs mono à tubes, comme moi !! Et là, je peux vous assurer qu'au niveau des timbres, je pense que c'est meilleur que des B&W 805 avec un ampli Atoll (les B&W ont plus de mal à être alimentées par du tube ...), avec sur les masses orchestrales, l'écart que vous avez aussi noter. Je ne vous raconte pas le pied quand j'ai écouté le Requiem de Verdi lorsque j'avais un bon préampli en prêt. :D


Oui, oui j'ai écouté avec de l'Audiomat. Boarf doux sur dur ou dur sur doux, ça devient une question de gout plus que de qualité objective.

Quant aux B&W sur du tube, malgré les dires du Maitre des lieux aux artisans du son, je veux le voir pour le croire. Ce que j'ai failli lui répondre hier soir, mais j'ai trop d'amitié et de respect pour lui, c'était de me trouver un autre ampli au prix de l'Atoll, capable de driver convenablement à la fois des BC et des B&W auw personnalités opposés, sans sombrer dans le ridicule....

Ciao

Mavy :wink:
Maverick
 
Messages: 5417
Inscription: 04 Juil 2002 12:58
Localisation: Strasbourg
  • offline

Message » 20 Déc 2002 13:07

haskil a écrit:En intégré les quelques centimètres de cable entre potard et ampli sont beaucoup moins critiques...


alors là, je ne te suis pas : pourquoi ce qui serait incompréhensible d'un point de vue logique pour les cables secteurs le deviendrait-il pour ce petit bout de modulation ? :o

Betekaa
Avatar de l’utilisateur
Betekaa
Membre d'Honneur - Administrateur Forum Bla Bla
Membre d'Honneur - Administrateur Forum Bla Bla
 
Messages: 52150
Inscription: 15 Jan 2002 2:00
Localisation: omnichiant
  • offline

Message » 20 Déc 2002 13:29

Betekaa a écrit:
haskil a écrit:En intégré les quelques centimètres de cable entre potard et ampli sont beaucoup moins critiques...


alors là, je ne te suis pas : pourquoi ce qui serait incompréhensible d'un point de vue logique pour les cables secteurs le deviendrait-il pour ce petit bout de modulation ? :o

Betekaa


Un cable de modulation transmet le signal, pas un cable secteur...

Et puis en cas d'inadaptation d'impédance entre deux éléments d'une chaine, le signal est modifié dans sa bande passante.

Dans le cas d'un préampli passif : il faut toujours que le cable le reliant à l'ampli de puissance soit le plus court possible : le cas dans un intégré et pas du tout en cas d'éléments séparés : on passe de quelques centimètres, voire quasi rien si le potard de volume est soudé sur le circuit imprimé et à un renvoi à tige vers la façade, dans le cas d'un intégré à une cinquantaine de centimètres en cas d'éléments séparés...

Alain :wink:
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 20 Déc 2002 13:39

Me voilà, j'étais un peu trop booké ce matin pour participer au début de la discussion.

L'IN50 en préampli : ce n'était vraiment pas voulu, je ne suis pas sûr non plus qu'il ait été très adapté à cet usage, mais bon malheureusement le PR100 prévu était en panne et donnait une ronflette assourdissante (variant avec le volume). Nous avons rapidement essayé d'échanger les câbles de modul et secteur mais c'était bien l'appareil qui était défectueux. Nous nous sommes alors résigné à prendre l'intégré également à disposition mais encore une fois déception en le soulevant sur l'étagère : ce n'était "que" le petit IN50. Tant pis, pas le choix, nous e branchons tel quel mais le pauvre a vraiment du mal avec les 805, c'est petit, étriqué. C'est alors que Maverick propose de brancher l'AM100 : l'idée est un peu saugrenue mais effectivement il y a un grand mieux et surtout dans le cadre de ce test comparatif de deux enceintes au tempérament très différent cela a le mérite d'équilibrer le comparatif : plus de jus pour les petites 805, le préampli de toute manière le même pour l'une comme pour l'autre.

Les disques et plages de test :
- CD test B&W #1, plages 1 (guitares manouches),6 (la reprise de Noa - I don't know), 11 (John Coltrane), 16
- L'hiver des Quatre Saisons de Vivaldi, l'enregistrement du HS Diapason du début de l'année déjà cité quelques fois sur le forum
- Oscar Peterson - We get request, plage 6 (merci ogobert !)
- Chesky Classic, Jazz and Audiophile test disc #3, plage 4 (L'hiver de Vivalidi encore !)
- Martha Argerich - Chopin, The legendary 1965 recording, plage 10 (la polonaise)
- Clapton Unplugged, plage 1 principalement, avec la petite minute d'applaudissements

Et j'en oublie à commencer par les disques de Mavy ...

Doc'M
Docteur M
 
Messages: 13034
Inscription: 21 Juil 2000 2:00
Localisation: Strasbourg-campagne
  • offline

Message » 20 Déc 2002 13:41

Salut

Pour votre info, une photo du IN80.

A+
Fichiers joints
Dcp_2265.jpg
(454.11 Kio) Téléchargé 29 fois
EUVRARD
 
Messages: 4924
Inscription: 22 Aoû 2002 15:48
Localisation: Pithiviers, Loiret
  • offline



Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message