Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 17 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

CR BW 802 - quatuor de Jazz live en chair et en os

Message » 23 Avr 2003 17:38

Mabuse a écrit:
PETER77 a écrit:
...la haute fidelité semble plus royaliste que le roi!! :o :o



Ou plutôt... lorsque la haute fidélité prétend être plus fidèle à son modèle que son modèle lui-même !!

Bref ! Mais que fait la Police ??!!

Fred :evil:


merci fred

c'est ce que je voulais dire mais j'ai passé une sale journée et les mots ne viennent pas comme ils le veulent!! :evil: :-?

a+
pierre
PETER77
 
Messages: 9114
Inscription: 18 Déc 2000 2:00
Localisation: Seine et Marne 77
  • offline

Annonce

Message par Google » 23 Avr 2003 17:38

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 23 Avr 2003 17:46

Je ne sais pas si la comparaison live vs enregistrement est totalement pertinente.
Sur la notion de scène sonore par exemple ; celle-ci, sur une musique en direct, est plus ou moins définie suivant la distance à laquelle l'auditeur est de l'orchestre.
Sur un enregistrement, les micros sont placés devant chaque interprète puis mixés ensuite. donc on peut avoir un enregistrement très fidèle à la réalité avec un très bon système et ce ne sera pas ce qu'entend l'auditeur dans la salle.
Supposition stupide mais explicite : le micro à été placé devant la contrebasse ; on entendra la contrebasse au premier plan, et les autres instruments au fond. Cela signifie t'il que le système est mauvais en placant la contrebasse au premier plan ? Il ne fait que reproduire ce que le micro à pris. C'est un peu simpliste et carricatural mais je pense être clair.

En cela je rejoins le propos de Gbo.
LaurentV
 
Messages: 11729
Inscription: 04 Mar 2002 2:00
Localisation: du coté de Versailles
  • offline

Message » 23 Avr 2003 18:46

En réalité cette histoire me conforte dans ce que j'ai pu ressentir à plusieurs reprises et particulièrement (mais pas seulement) à l'écoute de systèmes dits HDG ou THDG.........ils en font souvent trop.........
Beaucoup d'audiophiles recherchent un son que l'on pourrait qualifier de plus vrai que nature. :-? un son très lumineux, souvent excessivement détaillé qui s'appuie sur un regsitre grave qui donne une espèce de d'ampleur elastique et l'on voit les instruments comme des hologrammes flottant dans les limbes. C'est très beau et très impressionnant :o

Mais, Personnellement, je n'entends pas la musique vivante de cette façon. les sons naturels sont souvent (à mon oreille) plutôt mats et bien différentiés sans apparaitre venir d'une source excessivement ponctuelle; les registres du grave à l'aigu sont imbriqués les uns aux autres donnant un sentiment de globalité sonore. Bref la hifi audiophile donne trop souvent à mon sens un rendu idéalisé, la musique telle qu'on aimerait qu'elle soit plutôt que telle qu'elle est naturellement...après tout c'est un point de vue qui se respecte. Mais moi plutot que d'entendre un rendu idéal, je préfère rechercher d'approcher au mieux ce que je ressens dans la réalité quite à ce que ce ne soit pas toujours le plus agréable à entendre.

Il me semble que c'est là le travers de pas mal d'audiophiles et de concepteurs de matériel. je n'ai pas dit de tous, et je ne dis pas non plus qu'ils ont forcément tort pour la simple raison qu'il est impossible d'atteindre la vérité absolue et que pour certains cette voie est la meilleure manière d'atteindre LEUR vérité, même si ce n'est pas la mienne.

Juste une précision, ce post est d'ordre général, il ne s'adresse pas au système de l'initiateur du post que je n'ai jamais écouté et, qui plus est, correspondrait peut-être à mon idéal (mais pas à mon budget, mais ça viendra peut-être) :wink: .
blounote
 
Messages: 4817
Inscription: 11 Juin 2002 18:08
Localisation: 40 - DAX
  • offline

Message » 23 Avr 2003 19:24

blounote a écrit:

Mais, Personnellement, je n'entends pas la musique vivante de cette façon. les sons naturels sont souvent (à mon oreille) plutôt mats et bien différentiés sans apparaitre venir d'une source excessivement ponctuelle; les registres du grave à l'aigu sont imbriqués les uns aux autres donnant un sentiment de globalité sonore.



Pour la partie soulignée, j'ai réalisé ça assez récemment... encore qu'il faille, ici, tenir compte de l'acoustique de salle, de la configuration de l'orchestre et, bien sûr, de la position de l'auditeur...

Mais globalement, je suis assez d'accord avec toi, Blounote, pour dire que parfois (souvent ?) on a tendance à rechercher davantage que la simple représentation de ce qu'on entend ou plutôt "pense" entendre...

Fred :wink:
Mabuse
 
Messages: 4724
Inscription: 28 Oct 2002 14:39
Localisation: Fontenay aux Roses

Message » 23 Avr 2003 19:35

Pour mieux illustrer ce que je voulais dire, je ferais une fois encore une analogie avec la photo. Je dirai que certains aiment un son polarisé.

En effet pour ceux qui connaissent un peu la photo, il existe ce que l'on appelle des filtres polariseurs (ou polarisants) qui montés sur un objectif ont pour effet d'éliminer le voile atmosphérique, de saturer les couleurs, d'augmenter la transparence de l'eau.
C'est la cas typique de ces photos de paysages cotiers exotiques avec un ciel d'un bleu très dense, une mer vert emeraude et transparente on voit le fond des couleurs éclatantes et aucune impureté c'est très beau alors que la même image sans filtre ferait apparaitre un ciel un peu voilé quelques reflets sur une mer a peine translucide.

Vous voyez ce que je veux dire :roll:
blounote
 
Messages: 4817
Inscription: 11 Juin 2002 18:08
Localisation: 40 - DAX
  • offline

Message » 23 Avr 2003 22:29

:evil:
Dernière édition par Phil* le 01 Aoû 2004 22:37, édité 1 fois.
Phil*
 
Messages: 987
Inscription: 23 Oct 2002 23:34

Message » 24 Avr 2003 10:18

bonjour,
j'avais déjà parlé en "son" temps de la comparaison "direct" et son reproduit............. :wink:

Mis à part la "scène stéréo" qui peut-être modifiée par la prise de son........... :roll: et les micros informations "ajoutées" pour faire plus vrai...... :o
Il est pour le moment impossible de donner l'illusion que c'est une petite formation qui joue, alors que c'est un cd qui passe même sur une très bonne chaine................. :roll: :wink:
la "véracité des instruments" en direct est qq choses (pour moi) de difficilement définissable, c'est plutôt du "ressentit"............ :o
Et je n'ai JAMAIS été dupe d'un système, il manque toujours qq chose, pour dire que c'est VRAI............ :wink:
Un très bon système peu donner "une illusion" mais cela reste QU'UNE ILLUSION .................. :o
Jean.
jean GROS
 
Messages: 1582
Inscription: 16 Aoû 2002 11:23
Localisation: PARIS
  • offline

Message » 24 Avr 2003 11:12

dire que sa chaine est meilleure qu'un vrai quatuor de jazz est une belle provocation.... :o c'est impossible mais on peut en faire un petit débat quand meme :wink: que faites vous du naturel et de l'holographie de la vrai musique.....bon on ne s'énerve pas ....on tchatch papy
bornert
 
Messages: 3231
Inscription: 09 Déc 2002 22:28
Localisation: alsace
  • offline

Message » 24 Avr 2003 17:03

Phil* a écrit:Le fait que l'on entende plus de détails sur les disques que dans la réalité vient au fait qu'en studio, on capte de très près voix et instruments pour des raisons techniques entre autres.
Combien de fois à t'on vu à la télé les artistes en studio chanter la tête dans le micro en train de postillonner dans le diffuseur? Pas étonnant qu'on choppe tous les "miasmes" et autre bruits de respiration, déglutition, et autres horreurs. Idem pour les micros dans la rosace des guitares, dans le piano, dans la grosse caisse, etc…
Personne n'écoute comme cela les instruments, la tête dans le piano, le nez dans la rosace de la guitare et l'oreille à trois centimètres de la bouche de la chanteuse.… C'est d'autant moins crédible ou réaliste quand ces détails sont aussi perceptible avec des instruments qui physiquements se positionnent à plusieurs mètres de distance… C'est pourtant très courrant!


Cependant, on entend moins Arrau respirer quand on l'écoute sur disques que quand on l'écoutait à Pleyel ou au TCE... en studio, il se réfrénait un peu de ce côté là! Idem d'Yvonne Lefèbure qui grognait, feulait, râlait quand elle jouait, et si fort qu'on l'entendait distinctement, plus qu'au disque ou on l'entend quand même!

Y compris dans son live de 1954 où elle joue le K 466 de Mozart avec Furtwängler...

En général, cependant, ce que tu dis est la vérité vraie!

Alain :wink:
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49557
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 24 Avr 2003 17:48

:evil:
Dernière édition par Phil* le 01 Aoû 2004 22:36, édité 1 fois.
Phil*
 
Messages: 987
Inscription: 23 Oct 2002 23:34

Message » 24 Avr 2003 18:12

haskil a écrit:Cependant, on entend moins Arrau respirer quand on l'écoute sur disques que quand on l'écoutait à Pleyel ou au TCE... en studio, il se réfrénait un peu de ce côté là! Idem d'Yvonne Lefèbure qui grognait, feulait, râlait quand elle jouait, et si fort qu'on l'entendait distinctement, plus qu'au disque ou on l'entend quand même!

Alain :wink:


ne parlons pas de Glenn Gould et de Keith Jarrett 8)
blounote
 
Messages: 4817
Inscription: 11 Juin 2002 18:08
Localisation: 40 - DAX
  • offline

Message » 24 Avr 2003 20:53

GBo a écrit: On voit d'ailleurs souvent deux micros au dessus des cordes dans des photos de studios.

En fait c'est MAL de faire ça, d'après Bruce Swedien (ingénieur du son de Count Basie, Duke Ellington, Quincy Jones, Michael Jackson époque Thriller...) J'ai retrouvé une interview de lui dans la revue HOME STUDIO No 21 JUIN 98:
"Dès qu'on s'eloigne du captage microphonique stéreo, on perd l'image polaire de la source sonore. La stéréo ne se résume pas à envoyer de la mono à gauche ou à droite, ce qui pour moi est la technique la plus ennuyeuse qui soit. Je suis mortifié quand je vois des gens enregistrer un piano en mettant un micro au-dessus des cordes graves et un autre au-dessus des cordes aigües. Ce n'est pas comme ça que l'instrument "sonne" ! C'est de la mono gauche-droite: aucun intérêt. [...]
J'utilise d'habitude un couple coïncidant XY (NDLR: les grilles des micros se touchent, les corps faisant un angle de 90 à 120°) afin de préserver l'image générale.

cdlt,
GBo.
GBo
 
Messages: 3377
Inscription: 03 Avr 2002 2:00
Localisation: RP 78
  • offline

Message » 24 Avr 2003 21:00

GBo a écrit:J'utilise d'habitude un couple coïncidant XY (NDLR: les grilles des micros se touchent, les corps faisant un angle de 90 à 120°) afin de préserver l'image générale.[/i]


J'ai lu il n'y a pas longtemps un petit bouquin sur la prise de son, c'était une des deux techniques chaudement recommandées, l'autre étant avec les micros droits, relativement écartés, mais du recul bien sûr.
Docteur M
 
Messages: 13034
Inscription: 21 Juil 2000 2:00
Localisation: Strasbourg-campagne
  • offline

Message » 24 Avr 2003 21:04

et aussi la tete artificielle....technique a 2 micros bien connue.....
bornert
 
Messages: 3231
Inscription: 09 Déc 2002 22:28
Localisation: alsace
  • offline

Message » 24 Avr 2003 21:09

bornert a écrit:et aussi la tete artificielle....technique a 2 micros bien connue.....


Ah, peux-tu détailler ?
Docteur M
 
Messages: 13034
Inscription: 21 Juil 2000 2:00
Localisation: Strasbourg-campagne
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message