Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 11 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

CR BW 802 - quatuor de Jazz live en chair et en os

Message » 22 Avr 2003 22:12

En lisant les post sur les préoccupations techniques du matériel hifi et la recherche incessante de la perfection sonore, je me suis finalement décidé à prendre le risque de comparer mes enceintes, dans mon salon, avec un petit quatuor de Jazz composé d'un violon, d'une contrebasse, d'un guitariste et d'un piano electronique. Ils ont passé en revue les classiques, et j'ai pu tester ainsi l'écoute d'un instrument et d'un morceau en live. Pour info, mon install est composée pour l'essentiel des BW 802 (2 amplis AW 180 et un lecteur Electrocomp ECM1).

Et bien...essayez, pour voir. Drôle de claque que de constater que globalement, la hifi rend mieux que le quatuor!! et particulièrement en terme d'image(le plus curieux), et du son (dans l'absolu):

en fait, durant la démo, je cherchais les petits détails de l'orchestre qui sont inssaisissables par l'enregistrement et la reproduction...les vibrations infimes du violon, les aigus sublimes et les basses, les infrabasses, enfin, tout ce que ne saisis pas avec ma hifi (sur des très bons enregistrement, il va sans dire).

Et bien, rien ! c'est plutôt meilleur en hifi: Meilleure enveloppe, meilleure restitution, milleure attaque, meilleure précision, meilleure définition (et meilleure interprétation, mais bon...je pouvais pas me payer un roi du jazz à la maison)

Vous y croyez ?

Alors, la recherche du graal musical va-elle au delà de la musique elle même ? je dois dire que je me pose certaines questions depuis cette expérience. Cela me rassure chaque fois que j'écoute un disque, mais je me dis qu'on abuse un peu lorsque l'on parle technique hifi. Remarquez que globalement, j'ai pu constater l'immense qualité des enregistrements et des musiciens pour obtenir un disque. Il est vrai que de mon point de vue, on en parle pas assez...


A +, chers amis du forum
moteur
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 839
Inscription: 21 Juil 2002 15:33
Localisation: Romandie
  • offline

Annonce

Message par Google » 22 Avr 2003 22:12

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 22 Avr 2003 22:26

je reporte le début de discussion sur le forum audio :

Docteur M a écrit:Et qu'est-ce qu'ils en pensaient, les gars, de l'expérience ??


moteur a écrit:Les musiciens (prof) ont une apréciation du matériel hifi assez étrange. Le chef de l'équipe - qui est prof de musique, directeur d'une école- a un jugement assez déroutant: les musiciens sont souvent de piètre auditeurs, préférant jouer que d'écouter pour vivre plus encore la musique et surtout le jazz.
En fait, j'étais un peu honteux de la situation et j'ai comparé en toute discretion... Pour terminer, je dirais que le jugement des musiciens concernant le matériel porte plutôt sur l'admiration de la performance, rien de plus.Ce jugement est en fait décalé: musicien et auditeurs ne partagent pas les mêmes interêts ni les mêmes sensations.


Note: excusez-moi mais je bascuke ce post sur HIFI: Général. je me suis planté de chapitre.
Docteur M
 
Messages: 13034
Inscription: 21 Juil 2000 2:00
Localisation: Strasbourg-campagne
  • offline

Message » 22 Avr 2003 22:31

Slt

La vraie question a ce poser : est-ce que la musique enregistrée (et reproduite ;) ) ne va-t-elle pas trop loin dans SA recherche de vérité ?

Est-ce que en voulant trop bien faire, ne s'éloigne-t-elle pas de ce sacrosaint idéal représenté par la musique écouter en live ?


@++

Olivier (plutôt perplexe.... :-? )
olivier Lenaerts
 
Messages: 551
Inscription: 10 Déc 2002 21:22
Localisation: Liege (Belgique)

Message » 22 Avr 2003 22:46

je pense que l'on parle là de la différence entre musique reproduite et l'émotion musicale. Idéalement, il s'agit d'écouter un morceau que l'on juge exceptionnel (par l'émotion qu'il fait vivre, les souvenirs, la vibration l'histoire ou les rêves) sur un système hifi exceptionnel... Cela dit, un mélomane reproduit et développe l'émotion communiqué par un morceau davantages par sa mémoire auditive et sensorielle plus que par le matériel...C'est le coup du poste radio de la cuisine qui crache un air émouvant et qui fait vibrer. En fait, je pense que sans aller si loin, le problème de fond réside dans la recherche d'une musique qui corresponde à ce que l'on aime, ce que l'on ressent. C'est là, j'imagine, la vraie quête...
moteur
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 839
Inscription: 21 Juil 2002 15:33
Localisation: Romandie
  • offline

Message » 22 Avr 2003 22:47

moteur a écrit:
en fait, durant la démo, je cherchais les petits détails de l'orchestre qui sont inssaisissables par l'enregistrement et la reproduction...les vibrations infimes du violon, les aigus sublimes et les basses, les infrabasses, enfin, tout ce que ne saisis pas avec ma hifi (sur des très bons enregistrement, il va sans dire).

Et bien, rien ! c'est plutôt meilleur en hifi: Meilleure enveloppe, meilleure restitution, milleure attaque, meilleure précision, meilleure définition (et meilleure interprétation, mais bon...je pouvais pas me payer un roi du jazz à la maison)

Vous y croyez ?

A +, chers amis du forum


J'y crois et je ne vois donc qu'une seule conclusion possible après un tel constat : ta chaine est mauvaise, elle en fait trop, il faut tout changer. :wink:
blounote
 
Messages: 4817
Inscription: 11 Juin 2002 18:08
Localisation: 40 - DAX
  • offline

Message » 22 Avr 2003 23:33

Moteur je n'ai pas bien compris si tu comparais la prestation du groupe et l'enregistrement de ce groupe (ce que Cabasse aimait faire à une époque, j'y ai assisté une fois à un salon), ou bien le groupe avec des disques d'enregistrement célèbres reprenants les même standards.

Si c'est le deuxième cas, tes conclusions ne m'étonnent guère, Herbie Hancock (ou autre) a les moyens de se payer un vrai bon piano et d'enregistrer dans un studio réputé pour bien sonner (légère reverb naturelle par ex.).
Deux aspects donc: la qualité des instruments et les caractéristiques de la salle. Ton salon n'est peut-etre pas assez grand pour avoir un image précise, vu les reflexions dans tous les sens; il faut quand même que les musiciens soient assez loin des murs et que toi-meme aies du recul par rapport à la "scène".
A part ça je vois pas, si tu es dans le studio d'enregistrement pendant la prise de M. H. Hancock, du bon coté de la vitre en son non amplifié, ça doit être le pied (ah, je donnerais cher pour vivre ça... :roll:).
cdlt,
GBo.
GBo
 
Messages: 3377
Inscription: 03 Avr 2002 2:00
Localisation: RP 78
  • offline

Message » 23 Avr 2003 0:37

GBo a écrit:Moteur je n'ai pas bien compris si tu comparais la prestation du groupe et l'enregistrement de ce groupe (ce que Cabasse aimait faire à une époque, j'y ai assisté une fois à un salon.


Mme Tabey faisait aussi ça, à Lyon.
Mais il faut un sacré matos, et une sacré bonne notion de la prise de son, pour être sûr que ce n'est pas la qualité de l'enregistrement qui limite la restitution.

Sinon, si c'est des musiciens amateurs contre de très bons enregistrements, je fais la même remarque que GBO : les qualités des instruments, la maîtrise des musiciens, et la qualité de l'enregistrement et du studio font que la restitution est forcément meilleur (sur une très bonne chaîne (et tu AS une très bonne chaîne, en doutais-tu encore?)).

Par ailleurs, et on s'en faisait la remarque il n'y pas très longtemps dans ces colonnes : les enregistrements sont optimisés, notamment au niveau de la scène sonore : même en étant en face des musiciens en chair et en os, il est rare de ressentir une localisation aussi précise que celle produite par un bon enregsitrement sur une bonne chaîne.
Autrement dit, les ingés du son fabriquent une scène sonore plus précise que de nature!
vincent128
 
Messages: 6312
Inscription: 05 Déc 2001 2:00
Localisation: France
  • offline

Message » 23 Avr 2003 10:14

vincent128 a écrit:Autrement dit, les ingés du son fabriquent une scène sonore plus précise que de nature!


Il faut bien compenser l'absence de "visuel" sur les musiciens virtuels... :wink:

Cela dit, une performance musicale captée dans une très bonne acoustique ne peut que donner une scène sonore très précise.

Inversement, une image peut être artificiellement précisée par une enceintes conçue dans ce but. De cela, je suis convaincu. Je l'ai déjà constaté sur du matériel THDG, qui présentait une précision chirurgicale... sur les grandes orgues de Notre-Dame de Paris! Certes, c'est particulièrement impressionnant, mais très loin de la réalité à mon avis.
Dernière édition par Scytales le 23 Avr 2003 18:40, édité 1 fois.
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10079
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 23 Avr 2003 12:30

Tout à fait d'accord, l'image est parfois exagérée par la prise de son.
J'ai plein de disques où les graves de piano sont à gauche (les fondamentales en tout cas...), les aigus à droite et les mediums au milieu vous avez deviné..., et on a l'impression que chacune des 88 notes se détache parfaitement l'une de l'autre sur une ligne horizontale. C'est ce que j'appelerais une vue "subjective" (par analogie au cinéma), puisque c'est à peu près ce qu'entend le pianiste (avec des bruits mécaniques en moins). C'est très agréable. On voit d'ailleurs souvent deux micros au dessus des cordes dans des photos de studios.
Mais un gars dans la salle n'aura pas cette impression, d'autant plus que les cordes sont souvent perpendiculaires à son pif.
Il arrive même que l'on surperpose plusieurs instruments en vue subjective dans un enregistrement, c'est du moins ce que j'entends: on reprend le piano de tout à l'heure et on superpose la batterie qui occupe elle aussi tout l'espace de gauche (charley) à droite (tom basse, cymbale), caisse claire et toms aigus au milieu.
La contrebasse reste au milieu si ce n'est quelques reverbs du local.
Dans d'autres enregistrements au contraire, on a l'impression que l'on a confiné chaque instrument dans un cadre limité pour qu'ils ne se superposent pas trop. Enfin dans certains j'ai l'impression que l'on mélange un peu les deux approches, souvent les percus sont "confinées" sur un coté.
Ca serait bien d'avoir l'avis d'un ingé du son pour savoir si ce sont des choix qui sont aprement discuté avec les artistes, etc... Je ne sais pas non plus s'il arrive d'utiliser un seul micro stéréo en jazz, là on ne peut pas tricher avec l'image mais ça risque d'être plus terne...
cdlt,
GBo.
GBo
 
Messages: 3377
Inscription: 03 Avr 2002 2:00
Localisation: RP 78
  • offline

Message » 23 Avr 2003 15:00

j'ai eu l'occasion d'écouter ces fameux bloc 180 sur des 800S la semaine dernière et je me suis pris une méchante claque !!
pas étonnant dès lors du résultat que tu as chez toi :wink:
ashram
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 7589
Inscription: 08 Juin 2001 2:00
Localisation: belgique, Casteau

Message » 23 Avr 2003 16:00

moteur a écrit:
...globalement, la hifi rend mieux que le quatuor!!...



Excellent ça !! Excellent !!

... Une question me brûle l'esprit !, "mieux que" quoi ?!!, que le quatuor qu'elle est censée reproduire... fidèlement ??!!

En définitive, ce qu'il faudrait alors, si je comprends bien !, ce serait que le quatuor s'efforce de faire aussi bien... que la hifi ?

Voilà qui confirme le fond de vérité de nos bons vieux dictons, comme celui-ci par exemple : "le mieux est l'ennemi du bien" !!

Fred :o
Mabuse
 
Messages: 4724
Inscription: 28 Oct 2002 14:39
Localisation: Fontenay aux Roses

Message » 23 Avr 2003 16:45

cela me fait penser a une fable de lafontaine.
la grenouille qui voulait devenir aussi grosse qu'un boeuf!!!

d'ou la conclusion suivante.la haute fidelité semble plus royaliste que le roi!! :o :o

a+
pierre
Dernière édition par PETER77 le 23 Avr 2003 17:10, édité 1 fois.
PETER77
 
Messages: 9114
Inscription: 18 Déc 2000 2:00
Localisation: Seine et Marne 77
  • offline

Message » 23 Avr 2003 17:06

PETER77 a écrit:cela me fait penser a une fable de lafontaine.
la grenouille qui voulait devenir aussi grosse qu'une vache!!!

d'ou la conclusion suivante.la haute fidelité semble plus royaliste que le roi!! :o :o

a+
pierre


Peter, c'est pas une vache, c'est un boeuf :roll: :roll:
Qui habet aures audiendi, audiat
Avatar de l’utilisateur
boudZe
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur
 
Messages: 18224
Inscription: 17 Avr 2002 17:17
Localisation: Pas loin de Barbara
  • offline

Message » 23 Avr 2003 17:10

j'ai rectifié.merçi annie :D :wink:
PETER77
 
Messages: 9114
Inscription: 18 Déc 2000 2:00
Localisation: Seine et Marne 77
  • offline

Message » 23 Avr 2003 17:18

PETER77 a écrit:
...la haute fidelité semble plus royaliste que le roi!! :o :o



Ou plutôt... lorsque la haute fidélité prétend être plus fidèle à son modèle que son modèle lui-même !!

Bref ! Mais que fait la Police ??!!

Fred :evil:
Mabuse
 
Messages: 4724
Inscription: 28 Oct 2002 14:39
Localisation: Fontenay aux Roses


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message