Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 17 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

[CR] Chez Jemip: Naim et Modena

Message » 10 Déc 2002 11:29

Ca c'était sur, Ré-ouvrir un post sur Naim, ça va dégénérer.

Perso je serais très intéréssé par une écoute comparative "ultime" ou on amène quelque part (Paris) trois ou quatre types d'éléctronique dont Naim afin de mettre tous les violons sur la même note. A l'occasion d'une hpypothétique écoute des blocs Agora Audio?????

Autant je peux concevoir que les gouts de chacun soit différents, autant je ne peux comprendre que des notions objectives fassent l'objet d'une polémique.

Quand sur le système de Jemip, j'ai beaucoup plus de lisibilité que sur mon install Atoll-Triangle, que je pensai après pas mal d'écoute transparente de chez transparente, alors je me permets d'écrire que la transparence est irréprochable.

Les résonnances de l'orgue sur Mustang Sally, se prolongent plus longtemps. Le grain de la basse qui doit tater du 30 Hz sur le CD test de B&W est superbe de définition et de réalisme. La lisibilité des lignes musicales est impeccable. J'ai même dit à Doc M sur le chemin du retour que sur mon "Rage against the machine", ça m'avait semblé "surtransparent" :o :o :o :o :o


Bref, si je me trompe, alors merci de me faire écouter quelque chose de plus transparent.

Ciao

Maverick :wink:
Maverick
 
Messages: 5417
Inscription: 04 Juil 2002 12:58
Localisation: Strasbourg
  • offline

Annonce

Message par Google » 10 Déc 2002 11:29

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 10 Déc 2002 11:40

> Haskil

dynamique : faculté de retranscrire les écarts entre les sons les plus faibles et les plus fort ? .... avec rigueur et " fidélité "


pour le reste, il n'est pas nécessaire que cela degenere.
en fait, Naim ca fait aussi de la musique, mais c'est surtout, je crois, dans la manière, dont elle " apparait visuellement " devant l'auditeur que l'on accroche ou pas. Perso, j'ai failli accroché, mais j'ai révisé mon jugement.

A+
LaurentD
 
Messages: 2115
Inscription: 27 Fév 2002 2:00
Localisation: Dpt 78
  • offline

Message » 10 Déc 2002 11:47

LaurentD a écrit:> Haskil

dynamique : faculté de retranscrire les écarts entre les sons les plus faibles et les plus fort ? .... avec rigueur et " fidélité "


pour le reste, il n'est pas nécessaire que cela degenere.
en fait, Naim ca fait aussi de la musique, mais c'est surtout, je crois, dans la manière, dont elle " apparait visuellement " devant l'auditeur que l'on accroche ou pas. Perso, j'ai failli accroché, mais j'ai révisé mon jugement.

A+


Cent pour cent d'accord : j'employais mal le mot dynamique : j'aurais écrire : son lisse gommant les micros-nuances de jeu et tassant l'image sonore. Tout est relatif, bien sur, mais c'est une esthétique sonore qui peut avoir ses chauds partisans.

ça ne dégénérait pas : Pierre, toi et moi étions restés très sobres et n'avions pas écrit un mot plus haut que l'autre.

Alain :wink:
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 10 Déc 2002 12:41

>Maverick
Pour ce qui ait d'une écoute Naim, très peu pour moi comme je l'ai déjà dit, j'ai déjà donné :Nait5, Nap140, Nap 150, Nap 180, Nap 250, Nap 135, Nac 92+Hicap, Nac 82+Hicap, Nac 52 + SuperCap, CD3.5, CD5, CDX, CDSII+XPS, à croire que je suis maso :lol: Et bien même le système THG (Nac52+Nap135), je n'ai pas trouvé ça extrement transparent, j'ai même écouté des système avec ampli à tubes qui étaient plus transparent par exemple le système d'ogobert. Mais comme je le disais je ne pense pas que pour les Naimistes ce soit un defaut mais au contraire une qualité. Il faudrait peut être que tu écoutes plus de système HG domestique (dans les salons on ne peut pas jugé) pour avoir une idée precise de la transparence et après tu pourras dire si oui ou non Naim est transparent.
Mais les systèmes Naim ont des qualités autres : en général ils sont capable de driver presque n'importe quoi (Pascal de chez Choukroun m'avait racconté une fois que les seules pb qu'ils avaient eu c'était avec des Martin Logan qui avaient grillé une paire de Nap135 :o ), un certain confort d'écoute qui fait que même les disques mal enregistré passent bien (ce qui est l'opposé d'un système transparent), très chalereux, doux jamais agressif, les Naimistes disent "vivant" ou "musical" ...
Mon but n'était nullement d'emettre une critique sur Naim mais plutôt de remettre les choses à leurs places, c'est comme si tu disais que Brinkmann est extrement nuancés, non c'est un peu mat du moins le mien :wink:
A+
PNicolas
 
Messages: 7467
Inscription: 05 Oct 2001 2:00
Localisation: Paris
  • offline

Message » 10 Déc 2002 13:13

Bonjour à tous,

Non, je ne serai pas le chevalier Naim !

je viens aussi préciser les limites de ce que j'entends tous les jours (je ne parle pas du forum, mais bien de la musique dans mon appart...)

Il y a bien un "son" naim, ce qui implique qu'il ne peut être transparent par définition : Densité, matière, énergie.

De ces qualités découlent des défauts : (et vous allez voir que je rejoins Haskil sur plusieurs points).

Les appareils naim sont sans doute plus énergique que dynamique. Cette énergie est souvent un peu brute : le nuances ne sont pas celles des 300B entendues chez Ninja40, c'est évident. Les variations dynamiques "absolues" sont également gommées comparées à d'autres systèmes.

Mais (...), je trouve cette dynamique supérieure à mes besoins : sur certains disques de quatuor, pris de près, la dynamique est déjà bien plus grande qu'en concert, même au troisième rang ! Même avec un orchestre, la dynamique dont est capable mon système est supérieure à ce que peut supporter ma pièce, mes voisins (sans compter le bruit résiduel parisien à faible volume).
La notion de dynamique est à relativier en pratique, surtout en ville et en appartement


Pour la transparence, les naims n'ont pas prétention à être une référence. je dois avoir 5 versions des suites pour violoncelle, et 4 ou 5 extraits d'autres versions sur des disques diapason, et les prises de son, les différences de sonorité des instruments sont toutes très discernables.
J'ai bien conscience de la coloration du système (tension, solidité un peu systématiques), mais le dégré de transparence me suffit largement.

Pour la scène sonore, il y a effectivement un tassement des plans derrières les enceintes. Le système image tout de même, mais moins bien que d'autres. Mais une nouvelle fois, l'image n'est jamais nette même en concert. L'illusion est facile grâce à la vision des instrumentistes, mais se brouille souvent au gré du placement dans une salle. De même, la "projection" des cuivres est une réalité de concert avant d'être un défaut hifi...

Bref, l'expérience de l'audiophlie lui permet surtout de savoir où sont ses priorités dans l'évolution de son système. La hifi ne peut être qu'un compromis, et la recherche du réalisme par la transparence et la dynamique est à mon goût est trompeuse tant la resitution dépasse la réalité. A moins d'être au dernier blacon du TCE, où la dynamique orchestrale fouette physiquement, cette dernière n'est pas si spectaculaire dans l'orcherstre.



Une autre chose, qui pourra en autre amuser Haskil, et qui explique ma perception musicale.

Je joue sur le même piano depuis presque 14 ans : un rameau de milieu de gamme, choisi pour sa sonorité et ses timbres, étonnants dans sa gamme de prix. En revanche, le toucher est médiocre.
Lundi dernier, je suis allé diner chez mon ancienne prof de piano, qui a chez elle un steinway demi queue, refait dernièrement.
Je m'y mets...une calque gigantesque : la gamme de nuances est incroyable. Mon jeu était du coup très vulgaire, appuyé, exagéré : je n'avais jamais senti l'étendue des nuances de cette manière (tout en étant incapable de maitriser le piano). Mon rameau en est incapable.
Et je me demande si mon habitude du Rameau n'est pas déterminante dans ma perception de la musique, privilégiant les timbres, leur densité, aux nuances expressives...

A tout de suite,

Alexandre

J
alexandret
 
Messages: 1392
Inscription: 27 Aoû 2001 2:00
Localisation: Paris
  • offline

Message » 10 Déc 2002 13:38

PNicolas a écrit:Il faudrait peut être que tu écoutes plus de système HG domestique (dans les salons on ne peut pas jugé) pour avoir une idée precise de la transparence et après tu pourras dire si oui ou non Naim est transparent



:lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol:


Je pense qu'on va s'arréter là, puisque tu fermes la discussion:roll:


Ciao

Mavy :wink:
Maverick
 
Messages: 5417
Inscription: 04 Juil 2002 12:58
Localisation: Strasbourg
  • offline

Message » 10 Déc 2002 13:46

Maverick a écrit:
PNicolas a écrit:Il faudrait peut être que tu écoutes plus de système HG domestique (dans les salons on ne peut pas jugé) pour avoir une idée precise de la transparence et après tu pourras dire si oui ou non Naim est transparent



:lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol:


Je pense qu'on va s'arréter là, puisque tu fermes la discussion:roll:


Ciao

Mavy :wink:


> Mavy

comprends pas ?

t'as pas envie d'écouter d'autres trucs ? ou tu trouves que c'est vraiment transparent...

A+
LaurentD (diplomate :wink: )
LaurentD
 
Messages: 2115
Inscription: 27 Fév 2002 2:00
Localisation: Dpt 78
  • offline

Message » 10 Déc 2002 14:02

Alexandre,

Tu viens d'écrire ce que j'ai lu de plus juste, plutôt de plus convainquant, et depuis longtemps sur Naim en version éléments séparés que je préfère (tout problème de prix mis à part) au Nait 5.

Une seule chose me chiffonne : c'est au sujet de la dynamique. Je suis mille fois d'accord pour penser qu'en réalité cette caractéristique est la moins importante (en poussant à peine le bouchon trop loin) si on la prend dans sa réelle acception du terme : écart entre niveau le plus faible et le plus élevé.

Maintenant, la capacité d'une électronique a restituer les nuances les plus fines d'articulation et de pression sonore (qui relève aussi de la dynamique) sont, en revanche très importante et elles sont liées à l'aération du message, à sa transparence et la capacité de l'ensemble de la chaine de délivrer une image sonore tridimensionnelle.

C'est sur ce chapitre là que j'ai été plus d'une fois sur ma faim avec Naim en éléments séparés : l'image est trop tassée en profondeur, même si elle est large, pour reproduire une image en trois dimensions. Du coup, ce sont les "micro-dynamiques" qui me manquent plus que la dynamique globale qui est comprise dans la capacité de la chaine a restituer pianissimos et fortissimos.

C'est une écoute confortable, raison pour laquelle je prends l'image du fauteuil club en cuir, agréable, mais je lui préfère une certaine forme d'inconfort qui respecterait davantage l'image sonore, l'air entre les instruments.

Pour le piano, tu ne me fais pas rire du tout. J'ai eu un piano à queue Erard et un grand droit Toyo (excellents pianos : les queues sont splendides).

Le premier, comme tous les pianos d'autrefois a une mécanique facile, très souple et tu arrives vite au fond de la touche. Si tu joue trop fort, le piano sature immédiatement...

Ce qui nécessite une adaptation quand tu es confronté à un piano moderne dont la mécanique a une course d'enfoncement plus grande. Tu passes d'un Erard ancien a un Steinway et tu n'as plus de doigts, tu te fatigues vite... mais tu n'as pas besoin de réapprendre à jouer. Le timbre est plus rond, plus "feutré", moins gueulard.

Quand tu passes d'un piano moderne résistant sous les doigts à un piano ancien au clavier facile : catastrophe, tout est trop fort et il te faut un temps d'adaptation auditif et digital pour produire le son que tu veux (rodage des oreilles!). Et là, ça peut être long...

J'ai passé beaucoup de vacances au Brésil, chez Nelson Freire. Il a trois Steinway. Dont deux queues : un grand Steinway américain de 1926 et un grand Steinway de Hambourg de 1952.

Habitué à une mécanique facile Erard, j'arrivais vite, en deux minutes, à dompter (dans la mesure de mes moyens!) le Steinway américain. Une journée pour le Hambourg.

Je connais bien les Rameau. Ils ont une fabrication si aléatoire que dans une référence identique tu peux passer d'un piano mort de son, à un piano gueulard, à un piano convenable (jamais au dela). Ils ont une jolie sonorité (les bien fabriqués), mais justement assez pauvre de timbre et difficile à travailler car le rapport mécanique/plan de cordes et ensemble harmonique est celui d'un piano d'étude.

Si tu avais persisté sur le Steinway, tu te serais rendu-compte que sa sonorité est plus malléable, que sa dynamique potentielle plus grande te permets de mieux faire passer tes intentions de jeu, que la richesse de sa palette de timbres est telle que tu n'es pas limité dans la transmission de ton cerveau, de tes oreilles à tes doigts du son que tu veux produire...

A moins que l'harmonisation du Steinway de ta prof soit mal réalisée... ce qui est très, très fréquent et que les marteaux soient trop imprégnés de siccatif, trop durs et qu'ils donnent un son trop brillant tout de suite... Le défaut de tous les Steinway qui sortent de l'usine...

Le même Nelson Freire a un quatrième Steinway, dans sa maison parisienne. Réglé par un accordeur pourtant compétent, il ne le satisfaisait pas du tout. Quelque chose n'allait pas (moi, il me bottait à un point!). Il a fait reprendre tous les réglages par l'un des plus grands accordeurs qui soit au monde (un Belge : vive les belges!) qui a suivi Ketih Jarret, Jorge Bolet, Kristian Zimerman de longues années et s'occupe aujourd'hui, ayant envoyé boulé le premier et le troisième de Martha Argerich et de Nelson avec attention puisqu'il les vénére.

Le piano en a été transfiguré. Même moi, je m'en rend compte, même si les possibilités de ce piano sont à mille lieues de ce que je peux en tirer...

La dynamique? Sur un instrument la finesse et la rapidité de tes capacités d'audition et pianistiques te permettent de la contrôler et ainsi de donner l'illusion du fortissimo le plus tonitruant alors même que tu joues seulement fortissimo.

Pourquoi? Parce que tu travailles les nuances intermédiaires et que le piano est un art de l'illusion... comme toute la musique instrumentale de ce point de vue... Une pianiste était championne de cet art : Clara Haskil. Les forces physiques lui manquant, elle avait en revanche une palette de nuances pharamineuses entre le piano et le mezzo forte. Idem de Novaes. Et c'est sans doute ça qui a conditionné mon écoute, ces nuances infinitésimales dans une plage dynamique objectivement réduite qui devient énorme quand tu entres dedans.

Un chef était le champion, le plus grand de tous dans ce domaine, c'était Svetlanov. A la fin du poème de l'extase de Scriabine, il donnait l'illusion que les murs de la salle de concert allaient s'effondrer... et cependant les enregistreurs n'allaient pas dans le rouge. Barenboim, très mauvais chef dans ce domaine, ne maîtrise pas la dynamique. Lui va dans le rouge et pourtant il ne fait jamais tomber les murs de la salle de concerts...

Schwarzkopff. Pendant les cinq premières minutes, tu entendais un filet de voix dans le TCE... dès la sixième sa voix, objectivement peu puissante, emplissait tout le TCE...

GIlels, idem. Nelson Freire? Encore plus marqué. La prochaine fois qu'il joue à Paris, si tu le veux, tu seras mon invité.

Les oreilles se rodent ... Voilà une des raisons qui me font tenir à distance toutes ces notions de rodage...

Ce sont justement, ces nuances intermédiaires qui me manquent dans l'esthétique NAIM a côté d'autres qualités réelles.

Alain :wink:
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 10 Déc 2002 14:24

Salut à tous,

CDX, NAC102/Hicap, NAP250, Credo. ça c'est un système qui fait de la musique, c'est pas moi qui dirai le contraire, vous connaissez tous mes goûts :lol:

Mais, jemip, pourquoi diable les Credo ? un tel système mérite des enceintes un cran au dessus. As-tu déjà écouté les Allae ?

Remarque je préfère largement les Credo aux Modena qui délivrent un son trop brut, pas assez nuancé. Par contre les Modena ont un grave absolument magnifique si elles sont bien alimentées (c'est le cas avec un 250).

Les enceintes Naim, c'est la croix et la bannière pour les placer. Surtout il ne faut pas trop les écarter. Jemip, il y a un pur passionné justement dans le Nord-Est qui ne jure que par les enceintes Naim, il développe aussi ses propres électroniques. Tu devrais l'appeler, il sera sûrement de bon conseil mais tu risques de passer 2 heures au téléphone parce qu'il est bavard :lol:

Maverick, tu ne t'es pas trompé : un CDX+NAC102+NAP250 (assez récent) laissent entendre beaucoup de choses et cela se fait de façon très naturelle ; c.à.d que ces détails sont bien intégrés, ils ne paraissent pas surajoutés.

Mais c'est quand on descend dans la gamme que l'on perd radicalement cette transparence : écoute un 250 et puis écoute un 180 ; c'est le jour et la nuit, le 180 est trop rond, aigu trop court, peu de détails par contre ceux-ci sont très matérialisés, presque palpables.

Roro

P.S : Pour juger de la transparence d'un système Naim, il faut aussi penser à virer les modul. fournies d'origine qui sont de vrais bouchons. Perso j'obtiens de bons résultats avec un câble de Loïc Audio
RoroMinator
 
Messages: 3962
Inscription: 26 Oct 2001 2:00
Localisation: toulousecon !
  • offline

Message » 10 Déc 2002 15:37

RoroMinator a écrit:Salut à tous,

CDX, NAC102/Hicap, NAP250, Credo. ça c'est un système qui fait de la musique, c'est pas moi qui dirai le contraire, vous connaissez tous mes goûts :lol:

Mais, jemip, pourquoi diable les Credo ? un tel système mérite des enceintes un cran au dessus. As-tu déjà écouté les Allae ?

Remarque je préfère largement les Credo aux Modena qui délivrent un son trop brut, pas assez nuancé. Par contre les Modena ont un grave absolument magnifique si elles sont bien alimentées (c'est le cas avec un 250).

Les enceintes Naim, c'est la croix et la bannière pour les placer. Surtout il ne faut pas trop les écarter. Jemip, il y a un pur passionné justement dans le Nord-Est qui ne jure que par les enceintes Naim, il développe aussi ses propres électroniques. Tu devrais l'appeler, il sera sûrement de bon conseil mais tu risques de passer 2 heures au téléphone parce qu'il est bavard :lol:

Maverick, tu ne t'es pas trompé : un CDX+NAC102+NAP250 (assez récent) laissent entendre beaucoup de choses et cela se fait de façon très naturelle ; c.à.d que ces détails sont bien intégrés, ils ne paraissent pas surajoutés.

Mais c'est quand on descend dans la gamme que l'on perd radicalement cette transparence : écoute un 250 et puis écoute un 180 ; c'est le jour et la nuit, le 180 est trop rond, aigu trop court, peu de détails par contre ceux-ci sont très matérialisés, presque palpables.



Salut Rorominator, :P

j'ai choisi les Credo afin de passer en actif comme je l'ai dis à plusieurs reprises, j'ai entendu les Credo en actif, je peux t'assuré que c'est bien plus musical que le THDG naim ancienne gamme ( CDS2, Nac 52, Nap 135 ) en passif et ceci pour bien moins cher, à un moment j'ai hésité pour prendre les Allae, mais je préfère d'abord faire évoluer la partie source ainsi que la partie préampli, le gain sera plus intéressant, les enceintes passent en dernier chez moi.

Les Credo ne te transmettent que le grave délivré par le système, et non celui provenant de la pièce, quand des enceintes descendent à 30 Hz ou en-dessous celà ne sert pas à grand chose, peu d'instruments arrivent à ces fréquences, à part un orgue je ne vois pas, et ce grave provenant de la pièce ( grave redondant) masque le reste, d'où une perte en transparence, en dynamique, en tout simplement, j'en ai fait l'expérience chez moi avec les 2 paires d'enceintes sur mon système, donc je sais de quoi je parle.

C'est aussi vrai que dans ma région il y a quelques passionnés de naim, et là où je te suis c'est que le Nap 180 est un ampli un peu à part, il est plus rentre-dedans que les autres, musicalement je préfère le Nap 140, moins cher et moins puissant, ou alors le Nap 250 qui est de la même veine que le 140.
jemip
 
Messages: 130
Inscription: 19 Juil 2002 23:44
Localisation: Strasbourg
  • offline

Message » 10 Déc 2002 15:55

Maverick a écrit:
PNicolas a écrit:Il faudrait peut être que tu écoutes plus de système HG domestique (dans les salons on ne peut pas jugé) pour avoir une idée precise de la transparence et après tu pourras dire si oui ou non Naim est transparent



:lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol:


Je pense qu'on va s'arréter là, puisque tu fermes la discussion:roll:


Je ne reprends que ce que tu as écris toi même :

Maverick a écrit:Maintenant il est possible qu'au même prix on puisse avoir mieux. Je ne faisais que constater ce que j'ai écouté.


Ceci laissait sous entendre que c'était une gamme de prix que tu connais peu.

Il n'y avait aucune provocation dans mes propos, mais si tu veux te friter avec moi, il y a pas de pb je suis de forte mauvaise humeur ces derniers temps, mais je suis pas sûr que ce sera du goût de tout le monde :evil:


>Haskil et Alexandret
Passionant vos posts sur les piano :D :wink:
PNicolas
 
Messages: 7467
Inscription: 05 Oct 2001 2:00
Localisation: Paris
  • offline

Message » 10 Déc 2002 16:48

>PNico
Avant tout, relax, on n'est pas des barbares et ce n'est pas très sain de se "cogner les uns les autres". Un peu plus et Burndav
va devoir intervenir :wink: .

Je ne pense pas que mon post était provocateur, j'essayai au contraire
de "lacher l'affaire" en te faisant remarquer que tu m'interdisais
voie au chapitre sous prétexte que je suis une "bleusaille" :oops: .

Relis-toi

Il faudrait peut être que tu écoutes plus de système HG domestique (dans les salons on ne peut pas jugé) pour avoir une idée precise de la transparence et après tu pourras dire si oui ou non Naim est transparent


En clair tu dis que je ne sais pas juger ce qui est transparent ou non :o .
Soit, je ne suis pas d'un naturel belliqueux et estime que le Hi-fi n'est pas
sufisemment importante pour se monter les uns contre les autres.

Si je l'ai fait d'une manière qui t'as irrité, alors je m'en excuse, c'était pas du tout l'intention.

Mais là tu reviens à la charge, sabre au clair :roll: :roll:

mais si tu veux te friter avec moi, il y a pas de pb je suis de forte mauvaise humeur ces derniers temps, mais je suis pas sûr que ce sera du goût de tout le monde


Je ne viens pas sur ce forum, pour me "friter" :lol: avec qui que ce soit, je suis là pour causer, débattre, bref profiter pour comprendre et apprendre de nouvelles choses.
Que tu sois de mauvais humeur est regrettable, mais je te prie de ne pas passer ta colère sur moi. Je ne suis pas responsable de tes états d'ame.

Si je relie les différentes lignes de ce post, je voie:

Rorominator:
Maverick, tu ne t'es pas trompé : un CDX+NAC102+NAP250 (assez récent) laissent entendre beaucoup de choses et cela se fait de façon très naturelle ; c.à.d que ces détails sont bien intégrés, ils ne paraissent pas surajoutés.


Jemip
PNicolas tu m'en voudras pas , et ben oui naim est bien transparent, le problème est que la plupart de ceux qui ont écoutés naim l'ont faits chez des revendeurs qui ne savaient pas vraiment installés le système, celà demande un peu de patience comme pour chaque système


Je ne suis donc pas le seul à juger que ce que j'ai entendu était transparent.

La parole de ces personne ne vaut pas plus ou moins que la mienne ou la tienne. Toutes les opinions sont respectables quand elles sont appuyées sur une écoute convenable.
Tu juges Naim peu transparent, fort bien. Au vu des nombreuses écoutes que tu as fait sur ces matériels, ton discours est crédible.
Le problème c'est que je sais également ce que nous avons entendu et que ce que j'ai entendu était transparent.

Cela ne veut pas dire que nous devons en venir aux armes et régler ça à la "il ne peut en rester qu'un". C'est un peu puéril comme attitude.

Par Transparence, j'entends"Faculté à retransmettre l'intégralité du message sonore dans ses plus infimes détails".

Somme nous déjà d'accord sur cette définition?

Ciao

Mavy :wink:
Maverick
 
Messages: 5417
Inscription: 04 Juil 2002 12:58
Localisation: Strasbourg
  • offline

Message » 10 Déc 2002 17:03

LaurentD a écrit:> Mavy

comprends pas ?

t'as pas envie d'écouter d'autres trucs ? ou tu trouves que c'est vraiment transparent...

A+
LaurentD (diplomate :wink: )


puis-je tenter de détendre un peu cette atmosphère ?

mavy a écrit:Par Transparence, j'entends"Faculté à retransmettre l'intégralité du message sonore dans ses plus infimes détails".

Somme nous déjà d'accord sur cette définition?


Je dirait plutot que la tranparence est en fait l'abscence de coloration.
et que dès lors la retranscription est transparente si il n'apparait pas de coloration dans une ou plusieurs partie du spectre.

pour moi la "Faculté à retransmettre l'intégralité du message sonore dans ses plus infimes détails" est la definition

voili voilou

A+
LaurentD
 
Messages: 2115
Inscription: 27 Fév 2002 2:00
Localisation: Dpt 78
  • offline

Message » 10 Déc 2002 17:23

Voila typiquement le genre de posts qui dégénèrent pour une raison stupide : plusieurs personnes ont entendu une même chaîne (souvent même, ils n'ont pas entendu la même chaîne mais des maillons en commun dans différentes occasions), ont entendu plusieurs choses différentes, qui dépendent de leurs oreilles, de leurs gouts, des musiques qu'ils ont utilisés, de l'environnement dans lequel ils ont écouté cette chaîne, de leur humeur lors de l'écoute et même de leurs a-priori (je suis certain que cela influence l'écoute...).

Alors forcément ces gens n'entendent pas les même choses, et pis encore, ils n'utilisent pas non plus les mêmes termes pour définir ce qu'ils ont entendu : dans un seul post, vous avez réussi à être obligés de définir les termes de dynamique et de transparence :D

Alors il serait bon de se calmer un peu, rien ne sert de s'emporter ou de provoquer, sous peine de modération "burnée" :D (quel mauvais jeu de mots). Tout le monde s'accorde à dire que les électroniques en question sont bonnes même si pas exemptes de défauts. Pourquoi essayer encore d'apporter de la contradiction ?

Allons, allons, on reprends tout depuis le début, Mavy, Pierre, vous vous faîtes des gros poutoux, et tout ira mieux !

Burndav' (poutoux-master)

Note : quelqu'un connait-il une électronique exempte de défaut, par ailleurs ? Ca serait interessant :D

Note2 : il faudrait créer un lexique des "termes audiophiles" pour que chacun puisse comprendre exactement les CR des autres, cela éviterait les disputes de ce genre
Burndav
 
Messages: 3390
Inscription: 25 Avr 2001 2:00
Localisation: Jamais très loin
  • offline

Message » 10 Déc 2002 17:32

LaurentD a écrit:puis-je tenter de détendre un peu cette atmosphère ?


Avec plaisir :D

Je dirait plutot que la tranparence est en fait l'abscence de coloration.
et que dès lors la retranscription est transparente si il n'apparait pas de coloration dans une ou plusieurs partie du spectre.

un spectre de fréquence quasiment plat, en fait... Pas de bosses ou de creux.

pour moi la "Faculté à retransmettre l'intégralité du message sonore dans ses plus infimes détails" est la definition

Oui, je suis d'accord également !

Burndav' (approbateur ;) :D )
Burndav
 
Messages: 3390
Inscription: 25 Avr 2001 2:00
Localisation: Jamais très loin
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message