Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Bing [Bot], Pierre-Henri et 18 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

CR Concert écouté avec les oreilles d'un hifiste

Message » 19 Mar 2003 1:58

Ce soir Maceo donnait son deuxième show à l'Elysée Montmartre avant de continuer sa tournée en Europe, et pour une fois pendant un concert, j'ai pris qqes minutes pour écouter le son avec l'oreille critique de celui qui écouterait une chaine. Concrètement, ca donne un gars les yeux fermés en plein milieu de la foule qui écoute super concentré au lieu de danser. Bref, voilà le résultat :

Dynamique : évidemment, c'est le point fort, patate énorme, mais c'est habituel en concert. Du coté de l'équilibre tonal par contre c'est déjà plus intéressant. Il n'y a pas de médium à proprement parler ; mais l'ensemble n'est pas non plus vraiment typé loudness :o Assez étrange vous ne trouvez pas ? Le grave impressionnait par le niveau, mais dans l'optique ou ca serait une chaine qui jouerait ca, il manquerait cruellement de fermeté. Allez, je vous parle de la transparence et puis j'arrête : point de micro détails, même dans les passages calmes. Pas de craquements de chaise / glissements de doigts / bref, tous ces trucs qu'on aime tant en hifi

Avez-vous déjà fait les mêmes constatations ? Qu'en pensez-vous ?
DrBenton
 
Messages: 2089
Inscription: 14 Fév 2003 19:35
Localisation: Paris 16

Annonce

Message par Google » 19 Mar 2003 1:58

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 19 Mar 2003 9:33

Il y a deux catégories d'audiophiles.

Les audiophiles patentés cherchent à entendre ce qui ne s'entend pas en réalité.

Les audiophiles sages savent à partir de quel seuil l'excès de résolution dépasse la réalité.
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10077
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 19 Mar 2003 10:32

Scytales a écrit:Il y a deux catégories d'audiophiles.

Les audiophiles patentés cherchent à entendre ce qui ne s'entend pas en réalité.

Les audiophiles sages savent à partir de quel seuil l'excès de résolution dépasse la réalité.


Tiens tiens, en d'autres termes pas si différents, ça me fait à un récent MP :wink:
Tu l'as reçu ?
undweller
 
Messages: 1241
Inscription: 29 Oct 2002 13:36
Localisation: Paris / Seine & Marne
  • offline

Message » 19 Mar 2003 10:37

Je me permets d'intervenir sur ce sujet précis : si vous voulez pleinement juger de l'énorme différence qu'il y a entre une chaîne Hi Fi et la réalité, rendez vous à un concert classique !
Un orchestre symphonique, 50 ou 60 exécutants sur scène, dans un auditorium spécialisé, aucun micro, aucun ampli, aucun HP : le vrai son dans vos oreilles...
Quand vous aurez entendu 8 contrebasses avec archet vous balancer un grave soutenu, ou la grosse caisse vous envoyer directement dans l'estomac un son d'outre tombe, vous regarderez votre installation d'un drôle d'air !
Quand vous constaterez la dynamique d'un coup de cymbales, et quand vous distinguerez parfaitement la harpiste égrener un chapelet de notes cristallines au milieu de 35 violons, vous vous tracasserez moins du câble d'enceintes machin-chose tant notre son en boîte est cruellement loin de la réalité.
Et si derrière l'orchestre, il y a 40 ou 50 choristes, alors là, vous aurez des tentations de tout revendre...
Aldébaran
 
Messages: 606
Inscription: 02 Mar 2002 2:00
Localisation: Ouest Yvelines
  • offline

Message » 19 Mar 2003 10:39

bonjour,
Cette discution tombe à pic (de Dante) :wink:

car, lorsque l'on va écouter "un concert en direct" je ne parle pas du classique, encore que, cela doit exister....... :wink: voir Mr. Haskil :wink:

On écoute en fait "une grosse chaine" :o ...... :roll:
C'est certainement pour cela que chez soi, on peut- être légèrement "frusté" :o
Ou pas, si on a la chance d'avoir un système qui "marche" mieux que la sono.. :wink: A condition d'écouter la version LIVE du concert.....la version STUDIO est souvent bien diff. .... :roll:

Cela est aussi vrai pour les concerts plus intimistes........
mais toujours ELECTRO-ACOUSTIQUE... :roll:
Jean.
jean GROS
 
Messages: 1577
Inscription: 16 Aoû 2002 11:23
Localisation: PARIS
  • online

Message » 19 Mar 2003 11:06

Frustré?

Lorsque je vais à un concert classique et que je ferme les yeux (pour mieux me concentrer sur la musique: la vue parasite le son... en nous faisant croire qu'il est plus défini qu'il n'est), j'ai la nette impression... d'être face à ma chaîne! :lol:

Sauf lorsque surviennent les fortissimi. Ceux-là vous remettent les pieds sur terre en moins de temps qu'il n'en faut pour les entendre. Quoique, avec un chef qui ne rue pas dans les brancards pour toute conception artistique... on se rapproche déjà de ce que peut sortir une chaîne, même dans les fortississimi.

Nota: Je suis à un trentaine de mètres du chef, presque plein axe. Parfois à 10 m, dans des salles plus petites, avec de plus petits effectifs. C'est naturellement quelque part entre ces deux conditions que je cherche à me replacer.
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10077
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 19 Mar 2003 11:08

undweller a écrit:
Scytales a écrit:Il y a deux catégories d'audiophiles.

Les audiophiles patentés cherchent à entendre ce qui ne s'entend pas en réalité.

Les audiophiles sages savent à partir de quel seuil l'excès de résolution dépasse la réalité.


Tiens tiens, en d'autres termes pas si différents, ça me fait à un récent MP :wink:
Tu l'as reçu ?


Non?! Je n'ai rien reçu depuis tes deux MPs d'hier soir. Tu as répondu?
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10077
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 19 Mar 2003 11:14

J'ai vérifié mes boîtes d'envoi: c'est ma dernière réponse qui n'est pas passée!

Je te la retape... :wink:
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10077
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 19 Mar 2003 11:20

--------------------------------------------------------------------------------

Frustré?

Lorsque je vais à un concert classique et que je ferme les yeux (pour mieux me concentrer sur la musique: la vue parasite le son... en nous faisant croire qu'il est plus défini qu'il n'est), j'ai la nette impression... d'être face à ma chaîne!

Je parlais surtout des concerts électro.........
pour le classique acoustique, je pense que la diff.est d'un autre "niveau"
la dynamique et l'effet de salle.... :wink:
jean.
jean GROS
 
Messages: 1577
Inscription: 16 Aoû 2002 11:23
Localisation: PARIS
  • online

Message » 19 Mar 2003 11:22

Scytales a écrit:J'ai vérifié mes boîtes d'envoi: c'est ma dernière réponse qui n'est pas passée!

Je te la retape... :wink:


Ouais les MP déliraient sec :roll: , d'ailleurs j'avais pris soin de doubler par e-mail (adresse indiquée dans ton profil) ...
undweller
 
Messages: 1241
Inscription: 29 Oct 2002 13:36
Localisation: Paris / Seine & Marne
  • offline

Message » 19 Mar 2003 11:35

J'avais déjà fait la remarque suivante :
j'assistais à un concert de Jazz dans le cadre du festival "Un Doua de Jazz" à Villeurbanne.
Bien que les instruments soient amplifiés, j'avais l'impression d'écouter un son "proche de la réalité".
A la fin je suis allé voir la console de mixage : il y avait dans la chaîne un DSP Yamaha professionnel, réglé sur "Concert Hall 1"... Ah ah, on nous fabriquait un son typé salle de concert, dans une salle qui était plutôt comme un grand bar! :o :(

Autre cas : "petit" concert dans une église de campagne : quintet à vent de musique de chambre et de musique religieuse (je crois). J'arrive un peu en retard, je me mets vers le milieu de l'église. Son incroyablement brouillon, confus et très réverbéré. Je regarde autour de moi, beaucoup de personnes âgées, dont certaines avec un sonotone : elles n'ont pas l'air gênées par ce son.
Après l'entracte je me mets à une place libre au premier rang : ouf enfin un son clair, et une vraie "image stéréo".
Les musiciens étaient dans la croisée, qui était assez fermée. Le choeur, les absides, et toute l'église contribuaient donc à brouiller la musique avec des echos complexes, sauf pour les musiciens et les 2 premiers rangs qui entendaient la musique sans perturbation majeure.

Comme quoi la "vraie réalité" ou la "vraie fidélité" est parfois difficile à définir! :o
vincent128
 
Messages: 6312
Inscription: 05 Déc 2001 2:00
Localisation: France
  • offline

Message » 19 Mar 2003 12:03

undweller a écrit:
Scytales a écrit:J'ai vérifié mes boîtes d'envoi: c'est ma dernière réponse qui n'est pas passée!

Je te la retape... :wink:


Ouais les MP déliraient sec :roll: , d'ailleurs j'avais pris soin de doubler par e-mail (adresse indiquée dans ton profil) ...


Je crois que j'ai plutôt confondu la fonction "prévisualisation" avec la fonction "envoyer"! :oops:
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10077
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 19 Mar 2003 12:42

Autre cas : "petit" concert dans une église de campagne : quintet à vent de musique de chambre et de musique religieuse (je crois). J'arrive un peu en retard, je me mets vers le milieu de l'église. Son incroyablement brouillon, confus et très réverbéré. Je regarde autour de moi, beaucoup de personnes âgées, dont certaines avec un sonotone : elles n'ont pas l'air gênées par ce son.
Après l'entracte je me mets à une place libre au premier rang : ouf enfin un son clair, et une vraie "image stéréo".
Les musiciens étaient dans la croisée, qui était assez fermée. Le choeur, les absides, et toute l'église contribuaient donc à brouiller la musique avec des echos complexes, sauf pour les musiciens et les 2 premiers rangs qui entendaient la musique sans perturbation majeure.


Pareil!

La musique de chambre dans une église, cela donne un résultat a-bo-mi-na-ble-ment brouillon. («Ça nous brouille l'écoute»®, comme dirait l'autre... :wink:)

La musique de chambre, c'est fait pour être jouée... dans une chambre!


J'ajoute aussi une autre pierre à ce débat qui promet d'être intéressant.

Je me méfie comme de la peste des chaînes qui me permettent de «voir», ou plutôt qui me représentent instruments et personnes.

La dernière en date, c'était l'ensemble Revel/Mark Levinson/Accuphase au Festival du Son de Strasbourg. Bon ensemble, à n'en pas douter, même si ce n'est pas ma tasse de thé. Avis aux amateurs fortunés.

Une des choses qui m'a gêné dans cette démonstration, c'est que, sur les Tableaux d'une exposition par J. Guillou à l'orgue de Notre-Dame de Paris, je pouvais littérallement «regarder» la fine zone verticale d'où provenait le son des tuyeaux! On passe à une autre note, la «fente» émissive se place dans l'espace avec la même évidence! Je n'ai jamais, au grand jamais pu avoir une telle «visibilité» sur un orgue, que je l'écoute depuis la clavier, la tribune, de derrière ou près du choeur!

Alors, évidemment, on peut incriminer la prise de son «sur-réaliste». Je laisse au connaisseur de ce disque le soin de confirmer ou d'infirmer.

J'ajoute encore, que, lorsque j'écoute un concert classique les yeux fermés, il m'est bien difficile de me représenter mentalement les intervenants à partir de la scène sonore. Même le soliste dans un concerto. Ou même, de me représenter un environnement sonore banal avec la même exactitude que certains systèmes parviennent à avoir pour un auditeur comme moi... yeux ouverts!

Pour ma part, une telle résolution est excessive. Une chaîne hi-fi doit reproduire du son, et que du son! Ce n'est pas une prothèse visuelle!
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10077
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 19 Mar 2003 13:01

Oh voilà un beau débat qui s'annonce mon cher Scytalles :wink:

tu dis entre autre - et pour résumer : " Pour ma part, une telle résolution est excessive. Une chaîne hi-fi doit reproduire du son, et que du son! Ce n'est pas une prothèse visuelle! "

à ton avis, la " définition " ( d'un système ) est donc l'ennemi de la ( ou sa ) "musicalité"..... ( c'est une question qui me trotte aussi :lol: )

A+
LaurentD
 
Messages: 2115
Inscription: 27 Fév 2002 2:00
Localisation: Dpt 78
  • offline

Message » 19 Mar 2003 13:31

Pour ma part , le concert que j'ai trouvé le plus impressionnant au niveau perfection du son c'était Dire strait au arènes de nimes !
Les ingenieurs du son avec leur appareils n'arretaient pas de bouger et de donner les indication a l'ingenieur en chef , bref un son travaillé par des artisans.
swing star
 
Messages: 414
Inscription: 04 Fév 2001 2:00
Localisation: planète Drum dw
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message