Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 9 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

CR d'un système monitoring A2T M3117AT M3017 Tannoy TS12

Message » 20 Oct 2006 12:32

Amis du son,

Je vais par le biais de ces quelques lignes vous faire part de mon expérience. Depuis maintenant quelques mois, j'étais à la recherche d'un système audio capable de fonctionner en home cinéma mais surtout en écoute HI-FI.

Par le passé, j'ai eu plusieurs systèmes d'enceintes... du JM LAB (série Spectral 909.1), revendu par manque de place suite à un déménagement. Plus récemment, un système Cabasse orienté
clairement home cinéma et ne me procurant pas le niveau de qualité que j'attendais en écoute HI-FI.

La recherche d'un nouveau système... une quête du Graal ?


Dans ma démarche, j'ai voulu me poser les questions me permettant de me fixer un cahier des charges visant à ne pas résonner simplement en terme de produit / coût.

Les points de réflexions:

Quel est ma culture d'écoute ?
Quel est le type de son qui me plait ?
Quels sont mes contraintes liées à ma pièce d'écoute (acoustique, encombrements) ?
Quels sont les critères esthétiques (WAF) ?
Quels produits ou plutôt quels solutions ?




Quel est ma culture d'écoute ?

La question parait étrange... mais finalement essentielle. Qu’as t on l’habitude d’écouter… est on habitué à une écoute HI – FI en ayant l’habitude d’aller aux concerts, en ayant donc un repère réel sur la véracité des timbres. Ou alors, la seul référence n’existe qu’au travers de l’écoute de musique enregistré sans n’avoir jamais réellement entendu des instruments acoustique en « live ». On peut aussi apprécier les concerts de musique amplifié, et avoir l’habitude de se rendre en concert en recherchant un rendu dans le même esprit chez soi avec par exemple un rendu dans le grave énergique avec du « slam ».

Pour ma part, mon métier dans le domaine du son m'amène tous les jours à écouter des enceintes de monitoring (je dirais même une marque d’enceinte, vu la prolifération des Genelec en tout cas en broadcast) , c'est ma culture d'écoute. De plus, je me rend souvent en concert (plutôt rock, pop…), j’aime le grave tendu qui cogne un peu. Mon oreille est donc "formatée" à ce type d'écoute.

La question : pourrais je prendre plaisir à écouter des programmes tel qu'il soit avec des enceintes pro sans avoir l'impression d'être au boulot dans mon canapé...

Quel est le type d'enceintes qui me plait ?

J'ai tendance à dire... fidèle, dynamique, naturelle. Le respect des timbres, un grave sec, une lisibilité des différents plan sonore, tout ceci à niveau modéré comme à niveau plus élevé.

Quels sont mes contraintes liées à ma pièce d'écoute (acoustique, encombrements) ?


L'acoustique de mon salon n'a rien d'une cabine de prise de son. Mur en partie nu, parquet au sol, baie vitrée... La notion de directivité parait évidente à prendre en compte, il me faut donc trouver des enceintes capable de travailler correctement dans des locaux semi réverbérants. Il me faut donc récolter des infos techniques sur les produits, entre autres sur la notion de directvité... et pour le coup, en HI FI.... c'est le flou artistique ! Directivité ne doit pas rimer avec « sweet spot » de 10 cm … je souhaite une zone d’écoute assez large et stable.

Le grave... le nombre de topics sur ce forum montre bien toutes la difficulté à obtenir un résultat probant dans ce registre. Il est donc important pour moi de maîtriser au mieux ce paramètre afin d'obtenir un grave sec, non traînant.

Quels sont les critères esthétiques (WAF) ?

Il me faut aussi prendre en compte les critères esthétiques liés à la finition... là encore, les produits Hi Fi même chers proposent rarement des solutions personnalisées.

Quels produits et quels solutions ?

L'ensemble de ces considérations m'a amené à trouver quelqu'un qui soit à même de comprendre mes attentes et qui soit capable de coller au cahier des charges.... Je rencontre Jacques Fuchs de chez TMS, sa clientèle essentiellement constitués de professionnels est habituées à raisonner en terme de résultat en fonction de paramètres imposés par le CDC. TMS a comme toute société une obligation de résultat…

Il s'agit pour lui de trouver les produits mais SURTOUT de m'assister à la mise en oeuvre, l'optimisation est le point fort de Taylor Made System. Il est souvent surprenant de voir les sommes dépensés par les passionnés dans le matériel pour toujours espérer obtenir le résultat escomptée sans pour autant y parvenir... car pour beaucoup de personnes, c'est LE produit qui doit à lui seul être LA solution.

Vous allez me dire... pour l'instant, il nous a toujours pas parlé du matériel sélectionné (marque, référence ...) alors j’y viens…

Les produits retenu :

3 Enceintes M3117AT de chez A2T pour leurs capacités à s’adapter à mon local d’écoute (directivité croissante contrôlé) mais aussi pour leur rendu neutre, analytique mais sans être ennuyeux. Je connaissais cette marque depuis une bonne dizaine d’année, je l’avais rencontré plusieurs fois dans mon parcours professionnel.

3 amplis (intégrés dans les enceintes) type classe D, étudié spécifiquement pour cette enceinte et développée conjointement entre TMS et A2T. On obtient un couple réellement fait pour fonctionner ensemble, c’est précis et dynamique.

2 3017 en voies arrières. Elles sont alimentées par un bloc Rotel Stéréo dédié à cet usage.

1 sub actif Tannoy TS12 intégrant la même technologie d’amplification (BASH), ce sub est corrigé par un DSP1124 Behringer. L’égalisation a été réalisé par TMS.

La fabrication du câblage a été réalisé par mes soins à base de câble StarQuad Canare et de prises Neutrik.

Au final ça donne quoi...


L’écoute est clairement orientée monitoring, on entend tout de manière très précise. Les divers registres sont équilibrés et les accentuations tonal typique de pas mal de marque HI FI sont absentes. Il est certain que des personnes non habituées à ce type d’écoute devront passer par une phase « d’adaptation ». Les divers plan sonores sont restitués avec de l’espace et de la profondeur, au final on entend assez peu les enceintes. Le volume dispensé est impressionnant en regard de la taille de l’enceinte ( H 31 L 17 P 20), l’amplification dédiée apporte un plus indéniable, on a l’impression, par exemple, de pouvoir grimper en niveau sans jamais ressentir une compression de la dynamique.

L’apport de l’optimisation du caisson est indéniable et il m’est difficilement imaginable de m’en passer aujourd’hui. Le grave est sec, tendu avec de l’attaque, sans fréquence clairement prédominante.

Conclusion

Aujourd’hui, on a tendance à acheter un produit parce qu’il est à la mode, parce que d’autres l’ont acheté ou pour un tas d’autres raisons en oubliant que la mise en œuvre reste un point qui conditionne à plus de 50 % le résultat final, que le produit à lui seul ne fait pas tout. Il me paraît important de trouver le professionnel qui va trouver les solutions adaptées à vos contraintes mais aussi (c’est le plus important !) quelqu’un qui a les même références , qui apprécie le même type de son.

[EDIT:11/02/07] Des photos sont visiblesICI


Je vous remercie de m’avoir lu jusqu’au bout.

Bonnes écoutes à tous
Dernière édition par LGDS le 09 Jan 2009 0:05, édité 8 fois.
LGDS
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2541
Inscription: 14 Nov 2002 22:18
Localisation: Ile de France
  • offline

Annonce

Message par Google » 20 Oct 2006 12:32

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 20 Oct 2006 14:16

CR original et très agréable à lire. Et en plus, ça finit bien.....

Merci
ed
Eldudo
 
Messages: 7565
Inscription: 23 Jan 2003 15:10
Localisation: Paris dans les Alpes Maritimes
  • offline

Message » 20 Oct 2006 14:22

Très sympa à toi de prendre le temps de nous faire partager ton expérience avec une solution qui sort effectivement des sentiers Re-battus.
antoine Ecoutez Voir
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 1038
Inscription: 06 Nov 2004 14:54
Localisation: Poitiers

Message » 20 Oct 2006 22:37

antoine Ecoutez Voir a écrit:Très sympa à toi de prendre le temps de nous faire partager ton expérience avec une solution qui sort effectivement des sentiers Re-battus.


En effet, l'idée de cette bafouille est de faire découvrir au grand public exigant des solutions pro... Pour ceux qui veulent en savoir plus sur le principe de la directivité croissante, je vous invite à lire cet article.
LGDS
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2541
Inscription: 14 Nov 2002 22:18
Localisation: Ile de France
  • offline

Message » 21 Oct 2006 20:05

As-tu quelques photos du système, ça serait sympa ?
doudou_78
 
Messages: 2215
Inscription: 04 Avr 2005 20:50
Localisation: La Bretagne sous le soleil
  • offline

Message » 23 Oct 2006 23:32

Vivre avec un système qui vous surprend... à chaque instant.

Mes impressions d'écoute...

L'album Végétal d'Emilie Simon

Image

Le travail d'Emilie Simon et de son ingé Markus Dravs est d'une grande richesse dans le choix des sons, l'ensemble des morceaux fourmillent de micro détails.

Les 3117 vont littéralement fouiller le mixage dans ses moindre détails. La voix de l'artiste si particulière est bien calé entre les deux enceintes sans pour antant être artifciellement mise en avant comme par exemple sur des 1030 Genelec.

Sur "annie", les petits sons (crépitement de vynil et autres toys...) tournoient dans l'espace de manière étonnante et ne semblent pas provenir des enceintes. Sur la fin du morceau, on se rend compte réellement des différents plan sonore, les bruitages s'étalent à la fois en largeur mais aussi en profondeur.

Sur le morceau suivant "My Old Friend", cette impression de profondeur est encore plus flagrante... certains effets sonore semble venir de derrière les enceintes tandis que la voix trône au premier plan.

Sur l'ensemble des morceaux, les effets de réverbération, de delay sont toujours utilisés à des instants précis. Ce qui est étonnant avec ces enceintes, c'est leur capacité à restituer ces effets avec justesse. Quand un effet a été caler sur un son, on le perçoit tout de suite... et il ne donne pas l'impression de baver sur le reste du mix.

Au moment où j'écris ces lignes, l'écoute se fait à niveau modéré (on pourrais tenir une conversation sans hausser la voix). L'ensemble est super équilibré, on ne ressent pas le besoin de pousser le volume pour aller chercher du détail (les ingés son comprendront l'avantage de ce point...)

Cela m'ammène à parler du sub TS12.

Qui n'a jamais vécu ce dilème... soit il y a trop de sub soit pas assez. Ce caisson est étonnant, par sa capacité à fonctionner à bas niveau. Il souligne avec élégance les 3117, il ne donne jamais dans le balourd. Le grave est très sec, membrane hyper rigide de bon diamètre et charge close... il n'y a pas de secret comme dirait Jacques de chez TMS. L'apport de l'égalisation réaliser en sa compagnie est aussi appréciable à haut niveau qu'à niveau modéré.... il suffit d'appuyer sur la touche "by pass" du 1124 pour s'en rendre compte.

Revenons à l'écoute...

"Opium", cinquième morceau de l'album. Le morceau est souligné d'un pied qui s'apparente à un coeur qui bat. Son rendu est sec et l'on percoit sans peine l'attaque franche.

Sur "le viel amant"... les sons se déplacent vraiment dans l'espace. Celui qui passe d'une enceinte à l'autre décrit un arc de cercle que l'on suit sans mal. Les cordes sonnent de manière hyper naturel.

Ce qui est étonnant (cela doit être lié à la techno d'ampli num), c'est la capacité à retranscrire le comportement dynamique d'un son. Un son est caractérisé (entre autre) par sa dynamique que l'on peut décomposer en 4 phases dîte "ADSR"

Attack
Decay
Substain
Release

Le système met en évidence ces caractéristiques, on est par exemple surpris par le silence net et immédiat entre les sons ou plus simplement par la fin d'un morceau sans shunt. Tout semble hyper rapide... c'est d'autant plus flagrant sur les petits sons de craquement et autres toys électrisant des compos d'Emilie Simon.

Du naturel rien que du naturel...

Une autre manière de mettre à l'épreuve la capacité d'une enceinte à restituer les sons de manière naturel est d'écouter des sons de la vie courante que l'on connait bien.... Un filet d'eau, un craquement d'allumette, un grincement de porte, un passage de métro.... tout est bon.

Les 3117 prouvent encore une fois leurs capacités à ne pas colorer le message, les divers éléments végétaux présents tout le long de l'album qui porte bien son nom semble sonnés comme dans la vraie vie...

A bientôt peut être pour d'autres impressions....

Comme cela a été demandé plus haut, je vous poste un ou deux clichés dès que possible.
LGDS
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2541
Inscription: 14 Nov 2002 22:18
Localisation: Ile de France
  • offline

Message » 26 Oct 2006 23:54

Je suis fidèle à la marque depuis très longtemps.
Actuellement j'ai des Premium et je pensais investir dans les Soprano (3117) +caisssons dédiés (HP 25cm), système que je connais bien, et reconvertir les Premiums en arrières.
Ce soir j'ai découvert les 4022 (nouveau modèle pro). :o
J"en suis resté sur le c..
4O Hz à -3db avec un HP de 17cm....dans 12 litres!
Précision, vitesse, spacialisation, timbres.....
Je ne sais comment les décrire... :oops:

Edité: j'ai rectifier le nom de l'enceinte
Dernière édition par LPAD le 14 Nov 2006 0:24, édité 1 fois.
LPAD
 
Messages: 181
Inscription: 02 Juin 2004 17:30
Localisation: Val de Marne
  • offline

Message » 26 Oct 2006 23:54

Je suis fidèle à la marque depuis très longtemps.
Actuellement j'ai des Premium et je pensais investir dans les Sonata (3117) +caisssons dédiés (HP 25cm), système que je connais bien, et reconvertir les Premiums en arrières.
Ce soir j'ai découvert les 4022 (nouveau modèle pro). :o
J"en suis resté sur le c..
4O Hz à -3db avec un HP de 17cm....dans 12 litres!
Précision, vitesse, spacialisation, timbres.....
Je ne sais comment les décrire... :oops:
LPAD
 
Messages: 181
Inscription: 02 Juin 2004 17:30
Localisation: Val de Marne
  • offline

Message » 27 Oct 2006 9:22

LPAD a écrit:Je suis fidèle à la marque depuis très longtemps.
Actuellement j'ai des Premium et je pensais investir dans les Sonata (3117) +caisssons dédiés (HP 25cm), système que je connais bien, et reconvertir les Premiums en arrières.
Ce soir j'ai découvert les 4022 (nouveau modèle pro). :o
J"en suis resté sur le c..
4O Hz à -3db avec un HP de 17cm....dans 12 litres!
Précision, vitesse, spacialisation, timbres.....
Je ne sais comment les décrire... :oops:


Jacques m'a parlé des 4022 avec le même enthousiasme que toi ! Concernant les Sonata, c'est la version grand public des 3117. Le filtre entre autre serait différent, quand au caisson dédié la version pro est équipé (je crois ...) en PHL audio, avec un HP plus raide que la version grand public.

Ma première idée était de partir sur ces subs, mais l'encombrement m'a un peu refroidi... de plus, il me fallait des canaux d'amplis supplémentaire ainsi qu'un filtrage actif car la version pro des subs n'est pas filtré.

Pour info, le site oueb d'A2T est en reconstruction... il y aura très certainement les 4022 en présentation.
LGDS
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2541
Inscription: 14 Nov 2002 22:18
Localisation: Ile de France
  • offline

Message » 27 Oct 2006 12:51

La M4122 est effectivement plus que redoutable (ce sont les grandes soeur des M3117). Elles se permettent le luxe d'être un cran au dessus des 6030 (arrêtées) pour bien moins cher!

C'est les premières enceintes qui AMA utilisent la même techno de HP pour le médium et l'aigu (HP travaillant sur un mode de flexion).

Je dois recevoir les miennes cet AM :lol: , le temps de terminer la mise au point de l'ampli (sous une quinzaine), mes M4122AT seront prêtes.

jacques

PS: pour s'y retrouver en dénomination A2T:
- le M veut dire moniteur
- 4122 veut dire une façade de 41 cm de haut sur 22 cm de large

Une MA3117 est une 3117 amplifiée, une M3117AT est une M3117 amplifiée avec un ampli "upgradé TMS" et entrée sur transformateur :lol:

Nota: la version GP de la B3017, la premium diffère de sa cousine pro par un tweeter et un filtre différent. Entre une B3017/B4025 et une M3117/M4122, il un a deux générations de design d'écart.
TMS
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 4762
Inscription: 31 Mar 2004 2:22
Localisation: Ile de France / 77

Message » 28 Oct 2006 16:45

Salut bigwig

Je retrouve dans ton CR les qualités que j'ai appréciées sur les enceintes A2T.

Petite question par rapport à ton local :
As-tu pu écouter in situ le système Trinnov "édition TMS" ?
cf ce CR http://www.homecinema-fr.com/forum/view ... t=29829636
que je dois finir d'ailleurs...

Nb :
Merci Jacques pour le décryptage :wink:
car j'avoue n'avoir jamais rien compris aux refs des enceintes :oops:

Bonnes écoutes, Emile
Emile
 
Messages: 2827
Inscription: 23 Fév 2003 16:19
Localisation: Paris
  • offline

Message » 29 Oct 2006 0:14

Emile a écrit:Salut bigwig

Je retrouve dans ton CR les qualités que j'ai appréciées sur les enceintes A2T.

Petite question par rapport à ton local :
As-tu pu écouter in situ le système Trinnov "édition TMS" ?
cf ce CR http://www.homecinema-fr.com/forum/view ... t=29829636
que je dois finir d'ailleurs...

Nb :
Merci Jacques pour le décryptage :wink:
car j'avoue n'avoir jamais rien compris aux refs des enceintes :oops:

Bonnes écoutes, Emile


En effet, j'ai eu l'occasion d'écouter l'optimizer dans sa version d'origine et dans sa version TMS. En studio , lors d'une démo Optmizer et SRP organisée chez Ramses II (version d'origine) et à l'AES (version TMS)
LGDS
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2541
Inscription: 14 Nov 2002 22:18
Localisation: Ile de France
  • offline

Message » 08 Fév 2007 1:27

Voilà maintenant un peu plus de trois mois que je vis avec ce système A2T. Tout d'abord... les impressions dont je vous ai fait part il y a quelques mois ne se sont pas dissipées.

J'apprécie toujours autant l'écoute de ces enceintes qui sortent vraiment de l'ordinaire de part leur justesse des timbres, leur douceur tout en étant d'une précision redoutable.

Aujourd'hui, je viens vous faire un petit cr sur l'écoute en home cinéma. Comme décris plus haut le système est composé de trois 3117 amplifiées à l'avant et de deux 3017 à l'arrière amplifiées par un bloc Rotel stéréo Rotel.

Les enceintes arrières sont fixées sur des supports Ominmount. Ce sont des bras dont l'extrémité est équipé d'une platine sur rotule sur laquelle vient se fixer l'enceinte. Ce système donne une totale liberté de positionnement. Dans mon cas, elles sont fixées un peu plus haut que la hauteur d'écoute mais assez proche (pour des raisons esthériques et pratique) du mur situé à l' arrière de la zone d'écoute.

Rapidement, j'ai ressenti un peu trop de directivité sur les effets. J'ai donc orienté ces enceintes à 45° vers le mur arrière afin d'avoir un rendu plus diffu. Le canapé étant collé au mur arrière, il est idéal de l'avancer pour que l'arrière s'ouvre mieux.

Des photos seraient plus explicites... promis, je m'y colle dès que possible.

L'écoute se fait sur un extrait du secret des poignards vollant sur la fameuse scène des haricots

Ce qui frappe immédiatement, c'est le respect des différents timbres des tambours lorsque le haricot vient les frappé. On se sent bien entouré par le son qui tournoit autour de vous avec belle homogénéité.

Vient ensuite les frappes des foulards de Zhang Ziyi.... et on peut dire que ça frappe fort et sec. Le TS12 pousse fort... si fort qu'il a oscillé sur ses pointes un cour instant ! Par la suite, il m'a fallu le lesté pour qu'il ne bouge plus.

L'apport de l'amplification de classe D me semble encore une fois un réel plus et ce autant en Hifi qu'en HC. La multitude de sons que composent les bandes sonores de film semble tous très distincts les uns des autres.... encore une fois, la précision est redoutable.

L'écoute n'est pas agressive et très naturelle... cela se remarque particulièrement sur les dialogues dont les voix sonnent comme dans la vie !
LGDS
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2541
Inscription: 14 Nov 2002 22:18
Localisation: Ile de France
  • offline

Message » 08 Fév 2007 10:40

La spatialisation est excellente, ceci est lié au décodage du Rotel 1098 en comparaison le décodage interne du lecteur Pioneer ne présente pas la même ouverture.

Les trois enceintes identiques à l'avant apporte vraiment un plus en terme d'homogénéité. Au final, il y a peu de trou de son entre les enceintes et l'ensemble s'en sort bien malgré un accoustique peu favorable. Les murs de la pièce sont peu habillés, le sol est en parquet sans tapis et la baie vitrée est juste habillée de fin voilage.

On pourrait donc encore améliorer l'écoute en se penchant un peu sur l'accoustique de la pièce.... sans pour autant boulversé la déco 8) : pas simple.

Une évolution à venir pourrait être la mise en place d'un système de correction électro accoustique de type Audyssey ou Trinnov audio.
LGDS
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2541
Inscription: 14 Nov 2002 22:18
Localisation: Ile de France
  • offline

Message » 08 Fév 2007 11:48

Bonjour Bigwig,

Peux tu poster quelques photos de ce système ?
Merci d'avance
:wink:
Avatar de l’utilisateur
bobim
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 25569
Inscription: 05 Mar 2002 2:00
Localisation: ici et ailleurs
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message