Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 14 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

CR DBX Driverack PA

Message » 27 Juil 2011 19:29

La puissance des amplis n'a aucune importance.
C'est même l'intérêt de l'amplification active : de pouvoir utiliser chaque type d'ampli dans la gamme de puissance et de fréquence dans lequel il est le plus à l'aise.
Exemple (perso): du tube sur les medium-aigus en basse puissance (40W) et un gros totor de 165W pour les graves.
Tu peux régler le gain indépendamment sur chaque voie sur tout filtre actif (même analogique).
san-antonio
 
Messages: 1588
Inscription: 17 Avr 2007 0:51
  • offline

Annonce

Message par Google » 27 Juil 2011 19:29

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 27 Juil 2011 19:56

Merci :wink:
mikematrix
 
Messages: 3762
Inscription: 15 Sep 2003 19:53
Localisation: Belgique
  • offline

Message » 27 Juil 2011 22:59

san-antonio a écrit:Image 8)

Plus sérieusement, l'alignment delay te permet d'ajouter un retard à chacune de voies, ce qui permet en théorie d'aligner temporellement celles-ci dans les 2 situations suivantes :
1 - Dans le cas d'un passif intercalé entre l'actif et les haut-parleurs amenant des déphasages (si ceux-ci ne sont pas compensés dans le filtre évidemment).
2 - Dans le cas où tes HP ne sont pas exactement à la même distance de ton oreille (dans tous les cas quoi...).


Meri pour le quoi mais est ce que tu sais le comment faire ?
Comment évaluer le retard à appliquer sur le driverack en fonction de la distance entre les HP par rapport à l'oreille. La fréquence de coupure entre le grave et le médium est de 800Hz et le HP de grave est avancé par rapport au HP médium d'environ 30cm. Est ce que le type de filtre (butterworth, linkwitz riley, etc.) rentre en ligne de compte ?
markois
 
Messages: 40
Inscription: 21 Déc 2010 12:37
  • offline

Message » 29 Juil 2011 22:40

Une solution est d'utiliser un analyseur de spectre qui va te mesurer sur impulsion les retards à différentes fréquences : fréquences ciblées sur le milieu de chaque zone fréquentielle couverte par chacune des voies.
Sinon, et de manière bien plus simple, ce que j'ai appliqué (et qui semble marcher) est la mesure de la distance entre le centre du HP jusqu'à la position de ma trombine. Si tu es en full active, pas de rotation de phase donc, rien à ajouter de ce côté là. Avec la valeur de la célérité du son, il est facile de déterminer le delay sur les HP aigus et medium.
Le type de filtre n'a ps grand chose à voir avec le retard (seulement pour le filtres numériques type PA driverack) , mais avec le recouvrement fréquentiel : http://en.wikipedia.org/wiki/Linkwitz%E ... ley_filter
san-antonio
 
Messages: 1588
Inscription: 17 Avr 2007 0:51
  • offline

Message » 31 Aoû 2011 13:42

Bonjour,
Sinon, et de manière bien plus simple, ce que j'ai appliqué (et qui semble marcher) est la mesure de la distance entre le centre du HP jusqu'à la position de ma trombine. Si tu es en full active, pas de rotation de phase donc, rien à ajouter de ce côté là. Avec la valeur de la célérité du son, il est facile de déterminer le delay sur les HP aigus et medium.

C'est mieux que rien mais ce n'est pas la bonne méthode car elle ne tient pas compte:
- des déphasages dus aux HPs eux-mêmes (un HP dans une charge est un filtre);
- des déphasages dus aux filtres (car contrairement à ce que tu dis les rotations de phase dépendent de la topologie de filtrage et non du fait d'être en actif ou en passif, en numérique ou en analogique: ainsi un LR24 déphase de la même façon (360° à Fc) qu'il soit implémenté dans un driverack PA ou dans un montage avec ampli-op ou obtenu en filtrage passif).

Seuls les filtres numériques qui implémentent la topologie FIR sont à phase linéaire (et donc ne déphasent pas). Ils ne sont pas nombreux.

Il est impossible de "caler" convenablement un système sans mesure ou sans simulation extrêmement poussée.

Ceci dit, deux choses peuvent t'avoir sauvé la mise:
- le DBX compense surement "par défaut" sans le dire, les 360° du LR24 (ce qui serait impossible sur un filtre analogique);
- quand le filtrage est raide les défauts introduits par un mauvais calage se situent sur une plage de fréquences réduite.
Denis31
Pro-Fabricant
Pro-Fabricant
 
Messages: 4501
Inscription: 16 Sep 2005 9:50
Localisation: Toulouse

Message » 21 Déc 2011 14:42

Bonjour.

Je serais intéressé par d'autres avis comparatifs avec le Behringer DCX à l'écoute...

J'hésite entre les deux modèles, et à passer à une gamme supérieure mais combien faut-il mettre pour avoir mieux?

Je me suis fixé 500€ maxi en occasion ou neuf.
ludovico69
 
Messages: 2012
Inscription: 01 Mai 2009 10:53
Localisation: Lyon
  • offline

Message » 21 Déc 2011 23:28

Je recherche aussi un crossover de qualité, d'après ce que j'ai lu le dcx est pas terrible comparé au PA (souffle, son bouché, etc...).
J'ai pris un minidsp pour tester mais je ne crois pas que ce soit au niveau du driverack mais apparemment fort pareil que le dcx.
Il y a aussi l'electrovoice dc one et le dx46 qui fait le FIR, le prix est + cher évidemment mais peut être en occasion.
Pour le moment je me renseigne pour une solution FIR sur ordi mais c'est encore le début.
mikematrix
 
Messages: 3762
Inscription: 15 Sep 2003 19:53
Localisation: Belgique
  • offline

Message » 21 Déc 2011 23:39

mikematrix a écrit:Je recherche aussi un crossover de qualité, d'après ce que j'ai lu le dcx est pas terrible comparé au PA (souffle, son bouché, etc...).


On lit aussi le contraire...
ludovico69
 
Messages: 2012
Inscription: 01 Mai 2009 10:53
Localisation: Lyon
  • offline

Message » 21 Déc 2011 23:59

Oui mais après il dit qu'il préfère le dbx et qu'il a revendu tout ses dcx :D
Je suis persuadé que le dcx à le meilleur rapport qualité prix ainsi que des fonctions très pratique comme l'entrée numérique et le contrôle par ordi.
Mais au final on lit plus souvent que les personnes préfère le dbx.
Je me suis un peu renseigné sur l'electro voice dc-one et je le trouve pas mal du tout. On sait télécharger sur leur site le programme pour le contrôler par ordi et je le trouve très bien fait.
http://www.electrovoice.com/product.php?id=754
Quant au DX46 il fait le FIR (le top au niveau filtrage) et a le meilleur rapport qualité prix avec cette fonction.
Celui là il faut le trouver en occas car à presque 1200€ on est très loin de tes 500€ quant à l'autre le dc-one c'est 750€
mikematrix
 
Messages: 3762
Inscription: 15 Sep 2003 19:53
Localisation: Belgique
  • offline

Message » 22 Déc 2011 0:05

... J'ai bien envie d'essayer le DBX PA d'un coup...

Un lien vers un autre comparatif: http://www.cinetson.org/phpBB3/haut-ren ... 28892.html

Signé par un certain Christophe :wink:
ludovico69
 
Messages: 2012
Inscription: 01 Mai 2009 10:53
Localisation: Lyon
  • offline

Message » 22 Déc 2011 8:35

Le filtrage actif est une solution interessante,mais elle merite quelques commentaires:

-un crossover numerique actif peut servir de DAC des lors qu'il a une entree numerique ,de preference AES.
-je connais bien trois crossovers numeriques, le LEM 26, qui est bien, le SONY 96khz type srf300,qui est bien mais qui helas ne se regle qu'avec un ordi,enfin le Behringer Ultradrive DCX2496, upgrade par Selectronic.
J'ai bien essaye ce dernier, car je voulais l'utiliser en hifi et pas en sono.Il s'avere que les DAC internes sont tres peu dynamiques, et par consequent ecrasent la dynamique ,sans pour autant avoir de distortion, mais le son qui en sort est " plat" ,pas au niveau d'un bon DAC genre TC elec BMC2 ou a fortiori Weiss.

Le probleme du filtrage ,excepte a 6db/oct, est le non respect de la phase dans la zone de transition entre hp,ainsi que les lobes de directivite plutot tourmentes dans cette zone.
Les filtrages a 12,18,24,48 db/oct quel que soit le type, butterworth, linkwitz, etc ne sont pas satisfaisants si l'on recherche une scene sonore parfaitement en place en largeur et en profondeur.

A priori, la solution COMMENCE a venir grace a ce qu'on appelle les filtres "FIR", qui ont pour particularite d,avoir des
pentes raides mais me maintenir la phase quand on passe d'un haut parleur a un autre ,dans la zone de transition.Ainsi n'ont ils plus, en theorie,les defauts de leurs predecesseurs.Ainsi, en theorie, peuvent ils remplacer le filtrage a 6 db,
mais avec des pentes raides protegeant de ce fait les hp en dessous de leur zone d'utilisation en evitant des elongations exagerees qui font de la distortion et peuvent meme detruire les tweeters.

Pb: le prix: il semble qu'a ce jour il n'y ait comme fabricants de filtres FIR que: Dolby lake ,DEQX,Electrovoice dx26,Klein&Hummel.
Lake parait couter dans les 4000e,DEQX entre 3 et 4000usd,Electrovoice vers 1400e mais avec des limitations de reglages que je ne connais pas(a approfondir)

Voila un petit resume a unsage de ceux que la triamp active interesse.
maxitonic
 
Messages: 1839
Inscription: 26 Jan 2010 9:58
Localisation: Marseille
  • offline

Message » 22 Déc 2011 9:50

Bonjour,
juste pour signaler que ProSOA est également un filtre actif FIR :wink:

A priori, la solution COMMENCE a venir grace a ce qu'on appelle les filtres "FIR", qui ont pour particularite d,avoir des
pentes raides mais me maintenir la phase quand on passe d'un haut parleur a un autre ,dans la zone de transition.Ainsi n'ont ils plus, en theorie,les defauts de leurs predecesseurs.Ainsi, en theorie, peuvent ils remplacer le filtrage a 6 db,
mais avec des pentes raides protegeant de ce fait les hp en dessous de leur zone d'utilisation en evitant des elongations exagerees qui font de la distortion et peuvent meme detruire les tweeters.


Je partage cette analyse, mais j'apporte un complément: il est illusoire de penser qu'un filtrage en 6dB/octave évite les rotations de phase. En effet, un HP est en lui-même un filtre:
- mécanique, par l'ensemble masse/ressort que constitue l'équipage mobile et la suspension
- électrique, par la bobine qui est une self.
Et par conséquent il "embarque" ses propres rotations de phase, qui justement apparaissent lorsque le HP est utilisé sur une bande de fréquences très large, soit par exemple... quand il est filtré en 6dB/octave !
Sans compter les problème de réponse hors axe entrainés par les larges zones de recouvrement.

Ainsi la meilleure approche théorique du filtrage est celle qui permet d'utiliser les HPs dans leur zone préférentielle restreinte, de gérer les problèmes de directivité aux raccords, de compenser leurs éventuelles rotations de phase et de ne pas en introduire d'autres par le filtrage. C'est ce qui est possible avec ProSOA (et qui nécessite obligatoirement une étude / mesure du système in-situ).
Denis31
Pro-Fabricant
Pro-Fabricant
 
Messages: 4501
Inscription: 16 Sep 2005 9:50
Localisation: Toulouse

Message » 22 Déc 2011 10:16

Cher Denis,
je te rappelle qu'il existe des hp filtres a 6 db/oct et dont la courbe de phase tient dans moins de 45 degres de 100 a 10000 hz, il y a ,par ex, les dynaudio C4 ou le haut de gamme dynaudio (evidence je crois..) ,il y a les Duntech sovereign ,les miennes (Prince),les Princess etc.. ,il y avait aussi les Dunlavy 4 ,5 et 6.

Donc ce que tu dis n'est pas faux,mais il existe quelques constructeurs d'enceintes qui s'inquietent de maitriser la courbe de phase.

Comme par hasard,avec les enceintes en question,la scene sonore est particulierement realiste tant en largeur qu'en profondeur.

Par contre j'ai maintes fois verifie avec mes filtres actifs non FIR que l'on n'arrive pas a un resultat comparable, sans doute a cause des rotations importantes de phase,qui peuvent etre considerables, et nombreuses.

Je vais regarder proSOA..merci!
maxitonic
 
Messages: 1839
Inscription: 26 Jan 2010 9:58
Localisation: Marseille
  • offline

Message » 22 Déc 2011 10:30

Quelques modèles d'enceintes filtrées en 6dB parviennent en effet à de bons résultats sur le plan de la phase, en effet. Qu'en est-il alors hors axe, le rendement, etc... Un design est toujours un compromis de toutes façons.
A noter que même si c'est de loin la plus souple le FIR n'est pas l'unique solution, quelques passionnés (forum Audax) étudient des topologies de filtres dits "quasi-optimaux" qui permettent (sur le papier) de s'approcher de l'idéal en techno IIR et pentes d'ordre 2, 3, 4.
La techno FIR possède l'avantage d'une "maniabilité" parfaite. ProSOA permet par exemple de corriger la dérive de phase d'un pavillon, d'optimiser le raccord de directivité entre HP en utilisant des pentes multiples, etc...
Denis31
Pro-Fabricant
Pro-Fabricant
 
Messages: 4501
Inscription: 16 Sep 2005 9:50
Localisation: Toulouse

Message » 22 Déc 2011 10:32

Rebonjour Denis,
d'abord, bravo pour l'initiative.

Pour mon gout personnel, le systeme proSOA est trop complique.
Je sais faire des mesures tout seul,j'aime bien les systemes TRES SIMPLES et sans aucun esclavage a des prestations.Un petit detail: la presence de retards reglables est indispensable car il faut mettre rigoureusement en phase les hp sur des impulsions.

Au sujet du prix, j'ai bien compris qu'il depend de tas de choses, ce qui complique encore mes pauvres petits neurones.Mais qu'il sera compris entre 2000 et 6000 euros.

Or, le nouveau crossover FIR de Electrovoice a un prix de vente , sauf erreur, de 1400Euros....il approche donc l'accessibilite a un grand nombres de passionnes de tri-amplification...attention a lui!

Bon courage et bonne chance Cordialement
maxitonic
 
Messages: 1839
Inscription: 26 Jan 2010 9:58
Localisation: Marseille
  • offline



Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message