Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: indien29 et 29 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

[CR de PRO] enceintes Twin Signature de Jean Marie Reynaud

Message » 06 Mar 2006 14:29

Ce compte-rendu est realisé par un professionnel de la Hifi ou du Home-cinema. Il est donc susceptible d'entrer dans le cadre d'une communication commerciale. Pour connaître le revendeur du produit le plus proche de chez vous, vous pouvez vous adresser au distributeur mentionné ci-dessous, ou bien consulter la liste des distributeurs:


http://www.jm-reynaud.com/distributeurs.html

ESSAI ET ECOUTE DES TWIN SIGNATURE:

Préambule: Vous pourriez légitimement vous interroger sur mon objectivité pour un compte rendu d'écoute de nouvelles enceintes Jean Marie Reynaud. Je vais vous simplifier la tâche et répondre pour vous: je ne suis pas objectif, et mon enthousiasme peut difficilement être tempéré. Par contre, les choses étant clarifiées, vous pouvez tenir compte des quelques éléments objectifs relatés ici, et faire par la suite vos propres écoutes et votre propre opinion.

Présentation des enceintes :

Image

Ebénisterie : H 43 x L 20 x P 35 :
La plus grande profondeur fait paraître l’enceinte plus fine que l’ancienne version MK3.
Placage : aniégré teinté, alaises massives arrondies.
Bornier simple, donc raccordement des enceintes en monocablage (l’enceinte est conçue avec un filtrage à 2 voies, au lieu de 3 précédemment)

Modifications annoncées : nouveau HP 170 mm, moteur plus gros et puissant, nouvelle membrane papier, nouveau tweeter soie graphitée. Le passage de 3 à 2 voies permet de simplifier le filtrage. Monsieur Reynaud annonce plus de volume, plus de rendement, d’énergie, plus de graves accessibles. Comme d’habitude, transducteurs, filtres et ébénisteries sont mis au point par JMR, et réalisés en interne ou sous cahier des charges spécialement pour ce modèle.

Ecoutes avec Plinius 9100, lecteur 3D Lab Sonata et câbles HP et modulation JMR.
Le système d’alimentation peut paraître surdimensionné avec le Plinius, mais je ne veux rien rater des capacités, ne pas être limité par les électroniques pour juger ces enceintes, ne pas risquer de les colorer avec un amplificateur moins performant. Et puis c’est mon système de référence, toute modification ou changement de rendu sera plus flagrant à mes oreilles.

Premières écoutes : tout de suite beaucoup d’énergie, et descente dans les graves plus poussée qu’avec la version MK3.
Les timbres et sonorités sont justes et précis, et de grande qualité, comme ceux que l’on appréciait sur les MK3. Le changement n’a pas fait perdre leur âme à ces petites.

Rodage : effectué avec Magic CD bien sûr, le CD de rodage mis au point par J M Reynaud.
Le rodage semble modifier plus rapidement ces enceintes que la précédente version. Ce n’est peut-être qu’une impression, due à un accès aux graves plus immédiat, plus rapidement.
Après 6 à 8 passages de Magic CD, alternés avec de la musique généraliste (FIP) à niveau de volume moyen: la bande passante est plus étendue, les aigus ont gagné en harmoniques et beaucoup de graves sont apparus ou se sont « allégés », les sons sont plus « aérés ».

(dernière minute: Contrairement à ce à quoi je m'attendais pour ce modèle, un long fonctionnement des enceintes a continué à mûrir leur son, et les Twin rôdées avec le Magic CD et plus de 100 h de fonctionnement sonnent incomparablement mieux que celles bénéficiant seulement du passage de 10 scéances de Magic CD. Les 2 techniques sont à utiliser conjointement, attendez vous à ce que les enceintes sonnent encore mieux chez vous au bout d'un certain temps.)

Ecoutes :

CD : Harmonie universelle II, (Aliavox AV 9839) (sélection de pièces provenant d’autres disques Aliavox)
Plage 6, Musical Humors (AV 9837):Tobias Hume : Harke Karke , par Jordi Savall (viole de Gambe)
Toute la présence des cordes et du musicien. Coups d’archet, vérité des vibrations des cordes sous l’archet, résonance du coffret bois de l’instrument, acoustique de la salle. Continuité des vibrations de l’instrument jusqu’à extinction, prolongé par la résonance et la réverbération de la salle d’enregistrement. Puissance des coups d’archets sur les cordes, attaques extrêmement rapides, sèches et nerveuses, et étourdissement des harmoniques à chaque rebond d’archet sur les frappes finales.
Les graves sont d’une propreté exemplaire. Nous sommes proches du musicien, l’enregistrement est superbe, la concentration et l’émotion sont là, et les Twin ne nous cachent rien.

Plage19 Ninna Nanna (AV 9826): Arvo Pärt : Kuus kuus kallike :
-Placement physique des voix, Monserrat Figuerras à gauche, et Arianna Savall à droite de l’enceinte de droite, légèrement au dessus. Les registres chantés ici sont les mêmes pour la mère et la fille, sauf envolées D’Arianna Savall. Mais nous apparaissent ici clairement d’emblée les différences de tessiture de voix de chacune, sans que l’on veuille en en préférer l’une ou l’autre. Qualité des silences, limpidité et tempérament de la viole, il y a de l’espace entre les interprètes, les sons circulent et déploient leur richesse.

Blue Coast Collection. The ESE Sessions. Various Artists :
Des guitares et des voix, et surtout une qualité de prise de son qui fait honneur aux musiciens d’un côté et aux systèmes de restitution (le vôtre) de l’autre :
-attaques très énergiques, extrêmement précises, sèches et franches des cordes, identifiables (nylon,…), profusion de microdétails, harmoniques,
-le caractère de l’acoustique de la salle d’enregistrement,
-la restitution des voix, pour laquelle je manque de vocabulaire technique pour décrire leurs intonations, vibrations, etc,
-la profondeur et la richesse de la contrebasse seule, « travaillée » à l’archet sur la dernière plage, restituée sans aucune distorsion ni aucun manque.

CD de la BO du film Master and Commander (DECCA) :
Percussions, et quelques pièces classique et traditionnelles.
-Profondeur de la scène sonore : avec les percussions, votre mur derrière les enceintes recule de plusieurs mètres. Cet enregistrement vous convaincra comme je le suis que les Twin savent travailler avec énergie et puissance, et peuvent être utilisées pour du son de home cinéma de grande qualité. Les graves sont sans traînage.
Dans certains morceaux classiques, les coups d’archet sont presque visuels tellement ils sont précis et présents.

CD l’art de la fugue. Orgue de St Cyprien, par André Isoir. (Caliope CAL 3719) :
Plage n° 16 -contrapunctus BWV 1080-19 : Les basses profondes sont présentes. Il n’y a pas d’impression de manque. Pourtant, je sais que l’enregistrement est capable de rendre des infra graves sur ce morceau, l’édifice gronde sur quelques notes (ce sont les enceintes Offrande qui me l’ont dit), mais leur absence, logique avec une enceinte de cette taille et surtout à ce prix, n’engendre aucune frustration. Les sons sont propres, et l’enceinte ne triture pas ce qu’elle n’arrive pas à rendre parfaitement. Elle reste simplement dans ses limites, sans rien dénaturer.

CD Hadouk Trio, live à FIP, double album :
Bruit de fond dans la salle sonorisée pour cet enregistrement public. On oublie vite ce bruit à l'écoute. Les 3 musiciens sont bien présents et situés précisément, les percussions ont une grande énergie, les cordes et instruments à vent sont bien là. Sonorité acoustique de jazz, les ambiances sont rendues avec expressivité.

Par rapport aux Twin MK3, l’impression est qu’avec une même qualité de son, on est encore plus avec musique, le son est plus vivant, plus énergique, et explore le bas du spectre (graves) beaucoup plus loin, sans lourdeur.
Par rapport aux enceintes Trente : on s’en rapproche beaucoup, mais en écoute comparée , on ne ressent pas la même aisance. On sent la jeunesse, la fougue des Twin par rapport à la maturité des Trente, qui sont plus assises, et ont plus de naturel et d’autorité.

Conclusion : comme annoncé, ces enceintes ont été l’objet de profondes modifications techniques aboutissants à des améliorations évidentes. Un pas de géant a été accompli.

Les gains en qualités et capacités nouvelles valent largement plus que l’augmentation de 107 € qui sépare les 2 versions.(de toute manière, ne regrettez rien : les MK3 même sans modification auraient vu leur prix réactualisé.)

Cette enceinte est à recommander particulièrement à toute personne qui désire faire ses premiers pas dans le très haut niveau de restitution avec les sensations de la musique vivante. Un peu comme si on pénétrait pour la 1° fois dans une salle de concert.
Monsieur Reynaud nous fait le plaisir de mettre tout son talent et son expérience, salués par beaucoup de mélomanes et de musiciens, dans son premier modèle de gamme ; et cela s’entend !

Les + :
-son JMR, timbres, médium, spatialisation, précision, sensation de vie,
-bande passante linéaire,
-étendue et propreté des graves et des aigus,
-encombrement réduit,
-prix : Ces enceintes ne sont pas à leur prix, c'est une évidence.
Elles permettent un accès à une restitution sonore de très haute qualité à un niveau de prix pour moi incompréhensible, et les quelques écoutes comparatives que j’ai pu faire me le confirment.

Les - :
Très peu, et anecdotiques :
-Pieds : pas encore de solution JMR. Dans l'attente, et pour mon propre usage, j'ai étudié et fait fabriquer des pieds simples pour ces Twin et pour les Trente. Possibilité de les voir et d'en acquérir.
-Une toute petite réserve strictement personnelle, du point de vue esthétique : le rendu du placage : j’ai tendance à lui préférer celui de la MK3, mais la nouvelle finition s’intègre plus facilement dans les intérieurs. Et cela n’entame évidemment en rien mon jugement global sur ses qualités.

Prix des Twin Signature: 890€ (octobre 2006)

Pour ceux qui préfèrent le format colonne, les enceintes Arpeggione Signature sont la version colonne des Twin.
Elles suppriment le problème de recherche des pieds, et donnent un peu plus d’assise à la restitution des bas graves. Le son de ce format irradie plus dans la pièce d’écoute, fait prendre du recul face à la scène sonore.

Conclusion : mon avis personnel : avec l’Offrande, la Twin Signature est le modèle le plus enthousiasmant de la marque:

-La Twin Signature permet l’entrée par la grande porte et à coût maîtrisé dans le monde réjouissant de la restitution musicale de très grande qualité, tout à fait dans l’esprit de Monsieur Reynaud.
-L’Offrande me ravit elle aussi, comme aboutissement et résultat des recherches à la hauteur de la passion qui anime son créateur : elle offre elle aussi un son vrai, ou réaliste, elle est généreuse, technique, innovante, belle et discrète physiquement et auditivement, facile à mettre en œuvre, et appelée à évoluer selon les expérimentations et la progression incessante des connaissances de son concepteur.

(Pour les Concorde Signature, j'attends impatiemment d'avoir fait des écoutes détaillées avec le modèle que j'ai commandé.).

Alimentation conseillée pour les Twin Signature :

Du bon, vu le niveau : On n’aura pas peur de leur offrir le meilleur:
-Atoll: IN 100 (852€ avec télécommande), ou l’ensemble PR 200 AM 100 (1387€ avec T.),
-3D Lab (à partir de 1990€),
-Plinius 9100 : déraisonnable, en regard des ratios de coûts enceinte / amplification habituellement utilisés, mais tout à fait à même de laisser déployer l’ensemble des capacités des nouvelles Twin sans les brider. Donc Plinius 9100 conseillé aussi (2650€).
-Nad C 320 BEE (460€) : récemment testé, convient parfaitement à la qualité et à l'esprit des Twin.
-les amplificateurs que vos oreilles pourraient juger bons, à choisir cependant parmi les appareils offrant un rendu relativement neutre et un minimum de réserve de courant pour aller assez loin dans la restitution si vous voulez les pousser, mais c’est une nuance : ces enceintes sont très faciles à alimenter (demandez-en la démonstration).
Pour la qualité des écoutes, on veillera au rodage des enceintes, à la qualité des électroniques, pas nécessairement puissantes, à leur préchauffage si elles y sont sensibles, et à la qualité des enregistrements sélectionnés. Cette enceinte ne devrait pas vous décevoir.

Xavier de Grandsaignes - enceintesetmusiques.com
Dernière édition par grand x le 05 Déc 2006 10:57, édité 5 fois.
grand x
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 7401
Inscription: 28 Juin 2005 8:50
Localisation: Paris 12°

Annonce

Message par Google » 06 Mar 2006 14:29

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 06 Mar 2006 14:52

Beau CR, ça fait un moment que je prévois d'aller les écouter, ça me donne encore plus envie d'y aller.
Cédric - Visitez Just Diy It
Avatar de l’utilisateur
Kro
Staff DIY
Staff DIY
 
Messages: 26075
Inscription: 12 Jan 2004 19:24
Localisation: L'Isle d'Abeau (38)

Message » 06 Mar 2006 15:13

grand x a écrit:ESSAI ET ECOUTE DES TWIN SIGNATURE:


(...)

-La Twin Signature permet l’entrée par la grande porte et à coût maîtrisé dans le monde réjouissant de la restitution musicale de très grande qualité, tout à fait dans l’esprit de Monsieur Reynaud.



Merci pour ce beau CR, qui donne envie de la découvrir plus en détail !
(je ne l'ai écoutée que trop brièvement)

Tu n'oublieras de nous en apporter une paire, le 14/03. :wink:

A +
Avatar de l’utilisateur
Mathieu M.
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur
 
Messages: 9763
Inscription: 25 Juil 2000 2:00
Localisation: FRANCE Dept 91
  • offline

Message » 06 Mar 2006 15:59

Bonjour
Je suis content que ce CR vous donne envie.
Ces enceintes sont pour moi une grande source de réjouissance.


Et non, Matthieu, ne croyez pas que je vous oublie! Je compte bien les apporter le 14 pour qu'elles voient les grandes cousines!
A très bientôt
grand x
Dernière édition par grand x le 25 Sep 2006 16:52, édité 1 fois.
grand x
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 7401
Inscription: 28 Juin 2005 8:50
Localisation: Paris 12°

Message » 22 Sep 2006 22:04

Plus de nouvelles sur les écoutes des TWIN ?
L'ARPEGGIONE est-elle au niveau des TWIN en ce qui concerne le haut-médium ?
jbpfrance
 
Messages: 6298
Inscription: 07 Fév 2006 10:25
  • offline

Message » 22 Sep 2006 22:54

Bonjour -ou plutôt bonsoir-
L'Arpeggione a les mêmes hauts parleurs que la Twin.
Donc même niveau de haut médium.
La différence tient dans le format des ébénisteries:
Graves un poil plus profonds pour la colonne Arpeggione, mais plus de proximité avec la musique avec la biblio Twin.
Avec le NAD C 320 BEE, les 2 marchent divinement à mon point de vue (je suis personnellement aussi équipé de cet ampli).
Bonne soirée
Xavier
grand x
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 7401
Inscription: 28 Juin 2005 8:50
Localisation: Paris 12°

Message » 25 Sep 2006 9:09

Merci beaucoup,
Je possède les Arpeggione Serie 1 et le haut médium est un peu entaché de je ne sais quoi.
Probablement, il y a eu un changement notable avec les Séries 2 ou la Signature.
La CANTABILE est-elle plutôt proche de la TWIN ou de l'ARPEGGIONE en agrément musical ?
jbpfrance
 
Messages: 6298
Inscription: 07 Fév 2006 10:25
  • offline

Message » 25 Sep 2006 16:50

Bonjour jpb

L'Arpeggione a effectivement beaucoup progressé depuis la série 1; un modèle d'enceinte de la série signature est une réelle grosse avancée dans l'aboutissement d'un son toujours plus réaliste. Monsieur Reynaud renouvelle ses modèles non pour des raisons commerciales, mais uniquement s'il arrive à améliorer très sensiblement leur rendu musical.
La Cantabile Signature est une enceinte très polyvalente, par son format colonne, c'est à dire qu'elle donne leur pleine mesure aux musiques "péchues" (rock,...), aux grandes formations et au home cinéma, autant qu'aux formations plus restreintes. Elles sont toujours très à l'aise, et peu gourmandes.
La Twin a pour elle son format bibliothèque, qui favorise la communication, l'intimité et le partage avec les musiciens, particulièrement recherchés en jazz, en variété parfois, et sur les formations classiques pas trop géantes. Mais les autres musiques sont rendues avec autant de justesse, avec seulement un poil moins de rayonnement.
Pour résumer, ce sont des philosophies différentes dues au format biblio ou colonne, et aussi un niveau de gamme plus élevé pour les Cantabile Signature.
Si le niveau sonore demandé n'est pas outrancier, le Nad C 320 BEE peut sans problème et avec grand bonheur faire tourner les Cantabile, même s'il est vrai que des amplifications plus sophistiquées permettront d'aller encore plus loin dans la qualité du rendu.
Bonne journée
Xavier
grand x
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 7401
Inscription: 28 Juin 2005 8:50
Localisation: Paris 12°

Message » 28 Sep 2006 10:23

Bonjour à tous,

Je poursuis ma recherche d'enceintes. Après m'être interessé de près au Divatech Diva18 je me penche sur les Twin Signature.
Mes electroniques :
- HK signature 1.3
- Préamp Proton dont je ne me souviens plus de la référence mais il fait DTS.
- La source est un lecteur DVD pioneer DV444 et je possède une platine CD cambridge (300SE je crois) que j'ai du brancher 10 min en 4 ans.

Ce que j'écoute :
- Du classique : pas beaucoup il est vrai mais je prend bcp de plaisir à chaque fois.
- Du metal : un peu mais de plus en plus
- De tout le reste sauf Rap, R&B
- J'aime beacoup les DVD Live je compte acheter aujourd'hui "Sell Out" des pixies et cette forme d'acoute prend de plus en plus d'importance chez moi.
- Je regarde mes films via les enceintes frontales donc il faut qu'elles soient assez à l'aise dans ce domaine aussi.

Finalement je ne demande pas grand chose d'une enceinte :lol:
J'aime bcp divatech mais esthetiquement ... :-? En tout ce style de son me va bien.

Bien sur je compte bien aller écouter avant d'acheter mais des avis éclairés sont toujours bon à prendre.
Un petit reproche au Twin, elles semblent bien volumineuses les bestioles. Avant je possèdait des Triangle Celius 202 qui m'allait bien mais un poil fatiguantes lors d'écoutes prolongées.

Voila je pense être complet
Merci d'avance pour vos contributions.

A+
Michael
Paris01
 
Messages: 304
Inscription: 19 Mar 2002 2:00
Localisation: Paris
  • offline

Message » 29 Sep 2006 8:46

Bonjour PARIS (ça fait drôle, en disant ça, je me sens comme un jeune premier qui arrive à la capitale)
Bonjour Michael

Les Twin Signature, comme toutes les JMR, ne posent pas de problème pour les électroniques: dans leur gamme respective, elles sont plutôt faciles à alimenter, tout en sachant que les meilleures électroniques les feront s'exprimer d'autant mieux, comme toutes les enceintes.
Mais le minimum requis est n'est pas un monstre d'alimentation.

Attention, leur rendu est différent des Divatech. Elles en rajoutent moins dans l'énergie, elle font juste ce qu'il faut pour des sonorités et timbres les plus naturels possibles, elles sont conçues dans cette philosophie, pas pour en jeter plein les oreilles.
Dans cet ordre de choses, elles peuvent sans problème retranscrire du métal, elles le feront avec une grande propreté, mais ce ne sont pas les enceintes qui feront le plus de surenchère dans les effets.

Les Twin Signature sont de taille je dirais moyenne, sauf leur grande profondeur, qui leur procure un volume de charge nécessaire et suffisant pour aller chercher un son particulièrement plein et descendant dans les graves là où il faut, avec dans ce registre de graves une précision et une justesse de sonorités réalistes inégalés dans cette gamme.
L'optimisation du volume de charge, et son accord avec les HP médium grave fait partie des excellents savoir-faires reconnus des enceintes JMR.

Avec, cerise sur le gateau, un son non fatigant lors des longues écoutes (conséquence du réalisme de la restitution), et un très fort sentiment de présence et de vie.

Pour l'écoute multicanale sur les Twin, je pourrai prochainement en reparler, je viens de m'équiper avec des électroniques très musicales et de qualité hifi (ce qui est difficile à trouver en multicanal).
Bonne journée
Xavier
grand x
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 7401
Inscription: 28 Juin 2005 8:50
Localisation: Paris 12°

Message » 29 Sep 2006 9:22

Bonjour,
Pour information, j'écoute avec 4 enceintes frontales pour une plus grande spatialisation et une compensation des défauts d'un type d'enceintes par l'autre.
Le tout est de trouver ces enceintes complémentaires, par exemple, mettre 4 enceintes du même modèle en frontal NE marche PAS.
Et là, on obtient un "super HIFI" (ce n'est pas un "home-cinéma" car l'orchestre est toujours DEVANT soi quelque soit la position dans la pièce) qui damne le pion à beaucoup d'installations plus onéreuses qui essaye tout avoir dans une seule boîte, ce qui est quasi-impossible...
La dernière fois, j'avais associé des JMR Evolution 2 avec des TANNOY, cela n'avait pas marché par exemple. Par contre, les JMR Arpegionne 1 marchaient (encore, il fallait les TANNOY aux extrêmes et non pas les JMR).
Jeu subtil et captivant pour les amateurs de HIFI et de musique, car cela décuple les possibilités. (notez également que j'utilise 2 amplis séparés pour ces deux paires...)
jbpfrance
 
Messages: 6298
Inscription: 07 Fév 2006 10:25
  • offline

Message » 29 Sep 2006 9:23

Merci beaucoup pour ces précisions, Xavier.
Elles bien tentantes ces JMR. IL va falloir que je vienne écouter ça ce week end :D

Encore merci

Michael
Paris01
 
Messages: 304
Inscription: 19 Mar 2002 2:00
Localisation: Paris
  • offline

Message » 29 Sep 2006 11:31

Paris-Michael,
Si je peux me joindre à toi... j'irai bien écouter les TWIN aussi. Je suis flexible.
jbpfrance
 
Messages: 6298
Inscription: 07 Fév 2006 10:25
  • offline

Message » 29 Sep 2006 13:14

Moi c'est volontier, on peut se fixer un moment. Une écoute à plusieurs sera surement plus significative.
Je suis invité à un anniv demain vers midi donc je suis plutot disponible le matin ou le week end prochain.

ça te convient ?
Tu as un lieu privilègié pour les écoutes ? je ne sais pas si Xavier en fait ?

Xavier ? :wink:


Michael
Paris01
 
Messages: 304
Inscription: 19 Mar 2002 2:00
Localisation: Paris
  • offline

Message » 29 Sep 2006 13:50

Le week-end prochain serait sans doute mieux car j'ai mon frère qui a aussi des JMR et une oreille super-critique et qui souhaite aussi renouveler des éléments de sa chaîne...
jbpfrance
 
Messages: 6298
Inscription: 07 Fév 2006 10:25
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message