Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 16 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

CR des écoutes faites chez OGOBERT

Message » 09 Mai 2002 13:36

ogobert a écrit:> mais je l'observe sur d'autre, souvent moins prononcé

Il y a un CD de P. Barber qui sifflait beaucoup chez Jerome et pratiquement pas chez moi.


Dis-moi lequel, je crois que je les ai tous... Sur mon système, Barber passe très bien (Hmmm c'est bon !)
Harry Connick, Jr également... Avec un :D :D :D pour "SHE"

Gilles
PS J'écoute actuellement Stacy avec les "Straps" remplacés par du RG316: C'est très beau aussi, peut-être un rien plus "pointu" (j'ai mis qu'un brun par voix) mais ça résout pas vraiment le pb des sifflantes...
A suivre... :)
GillesC1
 
Messages: 209
Inscription: 05 Jan 2002 2:00
Localisation: LYON
  • offline

Annonce

Message par Google » 09 Mai 2002 13:36

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 09 Mai 2002 14:42

> Dis-moi lequel, je crois que je les ai tous...

J'ai un doute... "Café blues" je crois. Si Jérome peut confirmer ??
Avatar de l’utilisateur
ogobert
Fondateur et Membre d'honneur
Fondateur et Membre d'honneur
 
Messages: 48682
Inscription: 04 Juil 2000 2:00
Localisation: France (78)
  • offline

Message » 09 Mai 2002 15:05

>Nope, mais leur FFRC reste ma référence.
Pourquoi pas le Triple T alors ? Il y a de nouvelles configurations décrites sur leur site. J'avais cru comprendre que le Triple T était une version améliorée du FFRC (version bicablage).


> Avec un bon cable "plenum" ( aka isolé teflon ) comme du Belden >1585, le rapport qualité prix est imbattable. Tiens, je vais essayer...
tu n'as pas 42m à céder par le plus grand des hasard ?


Le UByte2 ne ressemble-t-il pas à ton cable de modulation RG179 en masse totale ?

Frederik, curieux
Fredk
 
Messages: 381
Inscription: 30 Juil 2001 2:00
Localisation: Villefranche sur Saone
  • offline

Message » 09 Mai 2002 16:08

> J'avais cru comprendre que le Triple T était une version améliorée du FFRC (version bicablage).

C'est effectivement une version pour le bicablage mais elle n'est pas spécialement "améliorée".

> tu n'as pas 42m à céder par le plus grand des hasard ?

J'en avais acheté un toron entier. J'ai tout distribué il y a bien longtemps...

> Le UByte2 ne ressemble-t-il pas à ton cable de modulation RG179 en masse totale ?

Pas tout à fait. le Ubyte polarise le blindage d'un des cable en y faisant passer une partie du signal véhiculer par l'autre. Dans un cablage masse total, rien ne circule par le blindage puisque justement il est relié à la masse d'un coté et à "rien" de l'autre.
Avatar de l’utilisateur
ogobert
Fondateur et Membre d'honneur
Fondateur et Membre d'honneur
 
Messages: 48682
Inscription: 04 Juil 2000 2:00
Localisation: France (78)
  • offline

Message » 09 Mai 2002 20:52

J'en reviens au CR .
J'ai eu également la chance d'avoir été reçu, avec Kador, par Ogobert le lendemain de la visite de Jérôme et de PNicolas.
Je ne m'étendrais pas sur ce CR, PNicolas ayant développé de large façon et avec justesse le sujet.

Lorsque je suis entré chez Ogobert j'ai eu une réaction de recul :
"Comment des enceintes aussi imposantes peuvent fonctionner dans un espace aussi limité ? et en plus il y en a 4 + 1 caisson + voie centrale."

Après le tour du propriétaire, La présentation du SACD, nous avons commencé la première écoute. Là mes doutes ont été balayés dès les premières mesures. Les grosses Cabasse, très bien mises en oeuvres par le maître des lieux, fonctionnent à merveille ; pas de grave boursouflé, aucune impression de scene sonore écrasée due à la taille du local d'ecoute comme on aurait pu le craindre. Chapeau ! Ogobert tu as du avoir un long travail d'optimisation pour en arriver là.

Pratiquement toutes les écoutes ont été faites avec le Sony (Kador était encore plus scotché que moi). Très impresionnant quant à la qualité ; beaucoup de détails, de précision dans l'étalement des plans aussi bien en largeur qu'en profondeur. C'est incroyable ce qu'il peut y avoir sur un CD !
Nous sommes passés rapidement à une écoute sur le méridian. Mes commentaires sont les mêmes que ceux de PNicolas.

Entre temps Ogobert avait pu se procurer quelques enregistrement en SACD. nous avons donc le meme disque en cd et en sacd. Un disque de 1958 Ella Fridzerald.
Sur le Sacd la scene sonore est plus profonde, le message plus précis particulièrement sur la voix. Cependant les differences ne sont pas aussi flagrantes que celles auxquelles je m'attendais. Une question s'impose donc : sur un master de 1958, très bien conservé, quelle est la part due au sacd et quelle est la part due au remastering ? les "mieux" sont ils dus a des "bidouillages" d'ingenieurs du son ? Il me semble qu'un enregistrement de 1958 aussi bien fait soit il comporte au moins du souffle de bande qui à déjà été nettoyé lors du remastering en cd et que le cd est capable de retranscrire ce que contient une bande analogique. Je suis donc un peu dubitatif sur ce sujet.

Pour en revenir au système de Ogobert le mariage Jolida / meridian/Cabasse marche très bien. L'émotion passe, les musiciens sont présents. Un exploit d'Ogobert à mettre à son actif : faire entrer un piano pleine queue dans 15 m2 et avec le pianiste en plus.

Merci Olivier pour ton acceuil, pour le café et pour le rhum
LaurentV
 
Messages: 11729
Inscription: 04 Mar 2002 2:00
Localisation: du coté de Versailles
  • offline

Message » 09 Mai 2002 21:03

Cher Laurent V, quand tu écris :

"Il me semble qu'un enregistrement de 1958 aussi bien fait soit il comporte au moins du souffle de bande qui à déjà été nettoyé lors du remastering en cd et que le cd est capable de retranscrire ce que contient une bande analogique. Je suis donc un peu dubitatif sur ce sujet. "

Pas du tout : un enregistrement de 1958, enregistré avec un haut niveau car plus limité en dynamique qu'un enregistrement de musique classique, ne souffle quasiment pas d'origine, en tout cas très très peu... et paradoxalement moins que certains enregistrements numériques... paradoxalement seulement, car les magnétophones professionnels de studio de ces années là avaient un rapport signal/bruit (en 38 et a fortiori en 76 cm/s) plus élevé qu'un enregistreur en 16/44!!!!!

Deuxièmement, ce n'est pas en partant du remastering fait lors de la réédition de ces bandes analogiques sur CD que sont fait les SACD... mais à partir des bandes analogiques originelles copiées en DSD...

Troisièmement, un CD en 16/44 ne peut pas reproduire la totalité des informations des bons enregistrements analogiques... On en est même assez loin...

D'ailleurs la comparaison entre CD et SACD d'un même programme enregistré en analogique montre une bien plus grande différence entre les deux supports que quand l'enregistrement originel a été fait en 16/44...


Alain
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49565
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 09 Mai 2002 22:21

ogobert a écrit:> Dis-moi lequel, je crois que je les ai tous...

J'ai un doute... "Café blues" je crois. Si Jérome peut confirmer ??


Non, il s'agissait de l'album "nightclub". Cet enregistrement contient une sifflante persistante particulièrement envahissante sur le titre 8 "summer samba".
La droiture du Maxitrans n'arrange rien... bien au contraire :-?

Pour revenir aux écoutes réalisées chez Ogobert, plusieurs points:

- d'abord un grand merci pour l'accueil extrêmement sympathique.
- par comparaison, le lecteur SONY SCD est bcp plus analytique que que le Meridian. Ce n'est plus une loupe, c'est un téléscope d'astronome! En contrepartie, je l'ai trouvé un brin froid et manquant de chaleur.
- le Meridian ensuite. Il ne peut renier ses origines britaniques :wink: Bcp de choses dans le médium et des extrêmités "rabotées". Du coup, par comparaison, le SACD ne pouvait paraître que glaciale car j'ai eu le même sentiment avec mon Stage6. Néanmoins, ce bougre de 508 fonctionne diablement bien!!!
- les Cabasse pour finir, offrent une restitution subtile et très nuancées. Ce sont des enceintes assez droites et "fidèles" qui permettent de mettre rapidement en valeur la moindre des modif. effectuées.

Un très bon moment passé en compagnie d'Ogobert, Pierre, Marc et de la poire.


JérômeB

« la vie est plus douce avec ses vices qu avec ses vertus ».
JérômeB
 
Messages: 7529
Inscription: 03 Fév 2002 2:00
Localisation: Paris

Message » 09 Mai 2002 22:35

JérômeB a écrit:Un très bon moment passé en compagnie d'Ogobert, Pierre, Marc et de la poire.


C'est pas gentil pour la femme d'Ogobert... :o

Max Image
Avatar de l’utilisateur
Maxwell Sheffield
 
Messages: 3763
Inscription: 14 Déc 2001 2:00
  • offline

Message » 09 Mai 2002 22:37

> Un disque de 1958 Ella Fridzerald.

Il y a eu aussi Ella, mais la comparaison CD/SACD a été sur un Billy Holliday. Ceci dit, tu as bon pour l'année ;-).
Avatar de l’utilisateur
ogobert
Fondateur et Membre d'honneur
Fondateur et Membre d'honneur
 
Messages: 48682
Inscription: 04 Juil 2000 2:00
Localisation: France (78)
  • offline

Message » 09 Mai 2002 22:38

> C'est pas gentil pour la femme d'Ogobert

Non non, la "poire" était dans les verres.. :lol:
Avatar de l’utilisateur
ogobert
Fondateur et Membre d'honneur
Fondateur et Membre d'honneur
 
Messages: 48682
Inscription: 04 Juil 2000 2:00
Localisation: France (78)
  • offline

Message » 09 Mai 2002 22:46

ogobert a écrit:Non non, la "poire" était dans les verres.. :lol:

héhéhéhéhéhé :P Je plaisantais... :lol:

Max Image
Avatar de l’utilisateur
Maxwell Sheffield
 
Messages: 3763
Inscription: 14 Déc 2001 2:00
  • offline

Message » 09 Mai 2002 23:08

JérômeB a écrit:
ogobert a écrit:> Dis-moi lequel, je crois que je les ai tous...

J'ai un doute... "Café blues" je crois. Si Jérome peut confirmer ??


Non, il s'agissait de l'album "nightclub". Cet enregistrement contient une sifflante persistante particulièrement envahissante sur le titre 8 "summer samba".
La droiture du Maxitrans n'arrange rien... bien au contraire :-?


J'ai mis ce CD dans le lecteur de mon PC :-? ...Et bien on entend déjà bien la sifflante. :o
...
Sur ma chaine, sifflante confirmée... C'est bien l'enregistrement !

Autre CD écouté cet après-midi: "Avril" le dernier album de Voulzy (j'aime beaucoup). Et bien on observe quelques rares sifflantes sur certain morceaux seulement (beaucoup plus "propre" que Stacy de ce point de vue)
Je suis bien convaincu qu'un système transparent avec un Maxitrans ne fait pas de cadeaux et il n'y a aucune raison qu'il "filtre" une partie du message gravé sur le CD même si c'est pour protéger les oreilles de l'auditeur... :x :lol:

Gilles qui préfère écouter la musique
GillesC1
 
Messages: 209
Inscription: 05 Jan 2002 2:00
Localisation: LYON
  • offline

Message » 09 Mai 2002 23:13

haskil a écrit:Cher Laurent V, quand tu écris :

"Il me semble qu'un enregistrement de 1958 aussi bien fait soit il comporte au moins du souffle de bande qui à déjà été nettoyé lors du remastering en cd et que le cd est capable de retranscrire ce que contient une bande analogique. Je suis donc un peu dubitatif sur ce sujet. "

Pas du tout : un enregistrement de 1958, enregistré avec un haut niveau car plus limité en dynamique qu'un enregistrement de musique classique, ne souffle quasiment pas d'origine, en tout cas très très peu... et paradoxalement moins que certains enregistrements numériques... paradoxalement seulement, car les magnétophones professionnels de studio de ces années là avaient un rapport signal/bruit (en 38 et a fortiori en 76 cm/s) plus élevé qu'un enregistreur en 16/44!!!!!

Deuxièmement, ce n'est pas en partant du remastering fait lors de la réédition de ces bandes analogiques sur CD que sont fait les SACD... mais à partir des bandes analogiques originelles copiées en DSD...

Troisièmement, un CD en 16/44 ne peut pas reproduire la totalité des informations des bons enregistrements analogiques... On en est même assez loin...

D'ailleurs la comparaison entre CD et SACD d'un même programme enregistré en analogique montre une bien plus grande différence entre les deux supports que quand l'enregistrement originel a été fait en 16/44...


Alain


Je relisais ce matin un article de Rinaldo Bassi qui parlait du Studer C37 (années 50) qui enterrerait tous les autres standards d'enregistrement modernes.
Pour l'anécdote, il indiquait que le dernier disponible en France avait été acheté par PRINCE.

JérômeB

« la vie est plus douce avec ses vices qu avec ses vertus ».
JérômeB
 
Messages: 7529
Inscription: 03 Fév 2002 2:00
Localisation: Paris

Message » 10 Mai 2002 1:06

Question à ceux qui ont eu la chance d'aller chez Ogobert :

- Peut on dire que le Sony est résolument meilleur que le Méridian ou simplement différent ?

- Pour vous, choisiriez vous à tous les coups le Sony contre le Méridian ?

- Que vaut selon vous un Jupiter/Io par rapport au Sony ?

Merci d'avance pour les réponses (LaurentV ?)...
KHOI
 
Messages: 910
Inscription: 12 Avr 2002 2:00
  • offline

Message » 10 Mai 2002 1:32

>KHOI
Il est difficile de comparer ces deux lecteurs, car en fait ils sont presque totalement opposé, je dirais que le sony est certainement plus droit plus proche de la verité mais peut être un peu trop froid à la longue, alors que le meridian est chaleureux mais un peu plus loin de la verité, cetainement une écoute plus facile, franchement si j'avais à choisir je sais pas lequel je prendrais, comme je le disais l'idéal serai un melange des deux. De la même façon, il est difficile de comparer le jupiter & io du sony car à mon avis il se rapproche plus du meridian, il est un peu moins chaleureux et a moins de matière mais par contre il peut être un peu moins flateur dans le medium et pourtant, c'est un rega. Peut être que laurent qui en a un aussi, a un autre sentiment ?
A+
PNicolas
 
Messages: 7467
Inscription: 05 Oct 2001 2:00
Localisation: Paris
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message