Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 19 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

CR: Dynaudio Confidence C4, Sphynx

Message » 03 Oct 2002 18:12

Maverick a écrit:Alors Doc, il est arrivé ce PR200 ou faut que je recherche ma ponceuse??? :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol:


Il vient à pied, mais j'ai un p'tit espoir pour demain :P

Maverick a écrit:Une p'tite paire d'Ittoh 202 en DIY à 600 euros la paire ça vous tente pas????

Euh merci ça ira pour moi !

Maverick a écrit:Mavy ( Pas là ce WE alors si y a une expe Colmar, ce sera tant pis pour moi :cry: :cry: :cry: )

Ce W-E il n'y a rien sur le feu pour ce que je sais, mais prochainement, virée à l'Oreille Musicale pour faire le point sur PEL, et aux Artisans pour écouter/réécouter plein de choses !

Doc'M
Docteur M
 
Messages: 13034
Inscription: 21 Juil 2000 2:00
Localisation: Strasbourg-campagne
  • offline

Annonce

Message par Google » 03 Oct 2002 18:12

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 03 Oct 2002 20:44

Docteur M a écrit:Des expériences vécues avec des enceintes trop grosses/trop petites pour une pièce ?


Bon, alors, voilà une petite expérience personnelle sur l'adéquation enceintes/pièce, expérience qui n'a rien de nouveau d'ailleurs, mais qui m'étonne seulement aujourd'hui que tu parles du sujet.

Mes premières colonnes étaient des Davis Axel 3. Je les écoutait à 2m/2.8m (selon mon humeur).

Après quelques mois d'usage, j'ai été frustré par une mauvaise restitution de l'espace. Il y avait de la diaphonie, les instruments me semblaient démesurément grossis sur certains plans sonores. Le scène me semblait subjectivement courbée sur les bord: les "coins" supérieurs de l'image sonore me parraissaient "coupés" et en fonction de la focalisation de l'enceinte, les instruments du centre et de la périphérie étaient plus ou moins élevés en altitude! Une mauvaise fusion des voies droite/gauche rendait l'écart, la distance d'écoute et la focalisation des colonnes problématiques pour avoir à la fois une scène large et pas de trous au milieux, à tel point que je n'est pas trouvé de solution et que j'ai voulu les changer.

Au magasin, lors de la fameuse scéance d'écoute au terme de laquelle j'ai choisi les Iroises, j'ai écouté les Axels dans le grand auditorium du premier chez les Artisans du Son (La pièce avec les grosses B&W).

Et là, à mon grand étonnement, avec un écart de trois mètres et une distance d'écoute équivalente, la scène sonore était d'une grande cohérence, sans déformation notable ni diaphonie gênante.

Certes, ces Axel étaient proprement écrasées par les enceintes que j'ai écouté ensuite en terme de finesse de l'image, mais globalement, la cohérence des Davis sur ce critère était alors patente.

Inutile de dire qu'avec toute les affirmations autour des grosses enceintes du genre "elle a besoin d'air pour s'exprimer", j'étais un poil inquiet de l'adaptation des Cabasses chez moi.

Et bien, abstraction faite de la pression acoustique considérable qu'il m'a fallu absorber en amortissant au maximum la pièce et en couplant/découplant (comment on dit?) les enceintes du sol, et une fois trouvée la bonne distance d'écoute en fonction de l'écart (malheureusement dicté par la géométrie et l'ameublement de la pièce), soit 2 m pour 1.4 m d'écart (!!), la scène sonore est d'une cohérence exemplaire.

Bien, sûr, l'ampleur et la profondeur de la scène ne sont pas la même qu'au magasin, mais je suis face à une image sonore parfaitement homothétique. L'homothétie, pour ceuxqui l'aurait oulié :wink: est la transformation géométrique au terme de laquelle on obtient l'image d'un objet sans changment d'orientation, mais avec un changement d'échelle. Et bien, c'est la même chose chez moi: l'image est parfaite, mais elle est simplement plus petite. Comme une photo rapetissée. J'ai moins de grains, mais c'est bien tout ce qui a diminué.

Ma pièce fait 22m2, l'auditorium des Artisans au bas mot 70m2.

Que faut-il conclure de cette expérience?

Que les toutes petites Axels 3 "ont besoin d'air pour s'exprimer", n'ayant pu le faire que dans l'auditorium?

Alors que les énormes Cabasses sont parfaitement à l'aise dans les petites pièces?

Il faut croire que oui.

Troublant, n'est-il point?
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10079
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 03 Oct 2002 21:39

N'est-ce pas l'angle un peu plus fermé que la moyenne qui passait mal avec les Davis, et qui va bien avec les Cabasse ?

J'ai un peu le même problème mais inversé, dans ma pièce le triangle équilatéral (ou presque) s'impose. Mes JMLab actuellement donnent une image ample mais pas très piquée et j'ai déjà remarqué en expérimentant qu'un angle plus fermé serait plus agréable mais concrètement c'est pas possible. En contrepartie la position d'écoute est assez permissive latéralement c'est toujours ça.

Doc'M
Docteur M
 
Messages: 13034
Inscription: 21 Juil 2000 2:00
Localisation: Strasbourg-campagne
  • offline

Message » 03 Oct 2002 22:04

Docteur M a écrit:En fait j'attend d'une part des avis théoriques, agrémentés d'exemples, et d'autre part des témoignages si ma question rappelle quelque chose à quelqu'un !


Doc, tu ne serais pas prof dans la vie? :lol:

En essayant de conceptualiser ce que j'ai décrit plus haut, peut-être pourrait-on dire que:

- les Axel souffraient d'un trop grande directivité...
-... ainsi que d'une mauvaise mise en phase des transducteurs
-ou alors, ces enceintes de 600 € sont vraiment faites pour des pièces gigantesques!

Sur le critère spatiale, il me semble donc que la taille de l'enceinte n'est pas en corrélation avec celle de la pièce à laquelle on la destine.

De ce point de vue, la mise en point est déterminante (mise en phase, directivité). Il est a noter que les Cabasses ont une source sonore coaxiale, ce qui peut expliquer, par les qualités que l'on prête à ce montage, leur adaptabilité à un environnement peu favorable.

Est-ce à dire que les Davis manquent de mise au point? Non, sinon elles n'auraient pas bien fonctionné en auditorium non plus. Simplement, leur conception est manifestement orientée vers les pièces où l'écoute se fait à grande distance. Pour moi, cela évoque irrésistiblement le Home-cinema avec grand écran... Une enceinte colonne Davis assez similaire (Dialogue), qui fonctionne très bien dans le HC d'un ami, avec une pièce de surface comprable à la mienne, mais avec un écartement et un recul plus important que chez moi confirme cette impression (encore qu'en stéréo pure, c'est pas top, mais cela ne vous étonnera pas...).

Finalement, cette expérience me fait penser à ce que disait un professionnelle sur ce forum, M. Muller, à propos des problèmes liés à l'amplification de puissance: "La première règle est de ne pas utiliser son système au-delà de ses possiblités". Eh, bien! En l'occurence, les petites Axels se sont révélé dépassées par un environnenent domestique trop difficile, qui exédait les possiblités que leur conception leur conférère. Alors que les grosses Iroises se révèlent ainsi étonnament plus accomodante dans une conformation acoustique délicate. Elle sont ainsi plus polyvalentes.

Scytales

PS: Pour fixer les idées, les proportions des trois objets:

Axel 3: h: 81 cm - l: 22 cm - p: 25cm; Volume: 44,6 L; 3 voies bass reflex: Tw 25 mm=>medium 17cm=>boomer 17 cm=>évent classique frontale au bas de l'enceinte
Dialogue: h: 81cm - l: 22 cm - p: 25 cm; Volume: 44,6 L; 3 voies bass reflex: Tw 19 mm=>médium 17 cm=>boome 17 cmr=>évent classique frontale sous le boomer
Iroise: h: 113 cm - l: 28 cm - p: 40 cm; Volume: 126.6 L; 3 voies bass reflex: Médium/Tw 3 et 9 cm apparents=> 2 boomers 21 cm=>double évent frontale à hauteur d'oreille
Dernière édition par Scytales le 03 Oct 2002 22:32, édité 1 fois.
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10079
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 03 Oct 2002 22:25

Docteur M a écrit:N'est-ce pas l'angle un peu plus fermé que la moyenne qui passait mal avec les Davis, et qui va bien avec les Cabasse ?

J'ai un peu le même problème mais inversé, dans ma pièce le triangle équilatéral (ou presque) s'impose. Mes JMLab actuellement donnent une image ample mais pas très piquée et j'ai déjà remarqué en expérimentant qu'un angle plus fermé serait plus agréable mais concrètement c'est pas possible. En contrepartie la position d'écoute est assez permissive latéralement c'est toujours ça.

Doc'M


Je ne crois pas que ce soit l'angle plus ou moins fermé qui ait été source de problèmes. J'ai testé chez moi de multiples combinaison d'écartement, de focalisation et de recul: aucune n'a donné des résultat aussi satisfaisant qu'en auditorium, où j'avais eu de bon résultat (lors de mon choix initial comme lors du changement d'enceinte), et cela, quelque soit l'orientation et l'écartement, mais à chaque fois avec une distance d'écoute plus importante (environ 3 mètres et plus).

C'est pour cela que je pense que la dispersion du son est plutôt directive et faible et qu'en conséquence la mise en phase ne s'effectue qu'à "grande" distance.
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10079
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 03 Oct 2002 22:39

Allez, je te mets une bonne note :lol: :lol: :lol:

Non vraiment ton histoire est très intéressante avec cette grosse colonne à 4 HP (si j'ai bien suivi) plus efficace en terme de spatialisation qu'une plus petite, avec des HP qui "s'étalent" probablement sur moins de hauteur.

Autre question intéressante : une enceinte un peu directive est plus agréable avec un angle assez ouvert, enfin c'est mon avis et tu ne dis pas franchement le contraire. Mais doit-on aller jusqu'à dire qu'avec un angle ouvert mieux vaut une enceinte directive ???

Et reste encore la question de la bande passante, à laquelle tu ammènes un avis intéressant aussi d'ailleurs.

Doc'M
Docteur M
 
Messages: 13034
Inscription: 21 Juil 2000 2:00
Localisation: Strasbourg-campagne
  • offline

Message » 03 Oct 2002 22:44

Et est-ce que tu avais essayé de faire jouer ta position d'écoute également ? Souvent, en auditorium, même si on est à distance domestique des enceintes, on a le mur très loin dans le dos, ça aide ...

Doc'M
Docteur M
 
Messages: 13034
Inscription: 21 Juil 2000 2:00
Localisation: Strasbourg-campagne
  • offline

Message » 03 Oct 2002 23:13

Docteur M a écrit:Allez, je te mets une bonne note :lol: :lol: :lol:

Non vraiment ton histoire est très intéressante avec cette grosse colonne à 4 HP (si j'ai bien suivi) plus efficace en terme de spatialisation qu'une plus petite, avec des HP qui "s'étalent" probablement sur moins de hauteur.


Oui, tu as bien suivi, 4 HP

A toi aussi je te mets une bonne note :lol:

Ces HP (dont 1 coaxial) sont groupés sur une hauteur de 45 cm (grosso modo), le tweeter/médium coaxial étant à peu près à hauteur d'oreille, déblaflé et encadré à la fois par les deux boomers (dans le sens de la hauteur) et les deux évents de la charge (dans le sens de la largeur). Une symétrie parfaite dont le centre -avec les fréquences les plus directives- à hauteur adéquate: il n'en m'en faut pas plus pour m'expliquer cette cohérence, oui. Même si techniquement, il peut y avoir d'autre motif, la vue des transducteurs est assez parlantes soi.

Autre question intéressante : une enceinte un peu directive est plus agréable avec un angle assez ouvert, enfin c'est mon avis et tu ne dis pas franchement le contraire.


Cela semble logique, pour contourner le problème d'une directivité excessive.

Mais doit-on aller jusqu'à dire qu'avec un angle ouvert mieux vaut une enceinte directive ???


Je ne pense pas: une enceinte sans problème de directivité marquée s'accomodera certainement de plusieurs angles d'écoute, non? Un peu dans le cas des sphères pulsantes MBL, qui, paraît-il offre une restitution fine et cohérente quelque soit la position d'écoute.

Et reste encore la question de la bande passante, à laquelle tu ammènes un avis intéressant aussi d'ailleurs.


Je n'est pas parlé de la bande passante? Que veux-tu dire ou que crois-tu m'avoir lu écrire?
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10079
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 03 Oct 2002 23:21

Docteur M a écrit:Et est-ce que tu avais essayé de faire jouer ta position d'écoute également ? Souvent, en auditorium, même si on est à distance domestique des enceintes, on a le mur très loin dans le dos, ça aide ...

Doc'M


Non, je n'ai pas essayer de jouer sur ma position d'écoute en auditorium.

En revanche, chez moi, j'ai le mur derrière moi aussi, à 3.5 m...


Sur ce, je vais me coucher! J'ai du trajet à faire demain. La suite, et notamment la bande passante au prochain épisode!
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10079
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 03 Oct 2002 23:29

C'est mon interprétation quand tu parles de pression acoustique, puisque je suppose que les Cabasse ne te font pas écouter particulièrement "plus fort" que tes précédentes Davis même si le niveau maximal que tu peux atteindre est effectivement au-dessus. Soit tu parles de dynamique, soit de bande passante, y aurait-il une nouvelle dimension au spectre sonore ??

Doc'M
Docteur M
 
Messages: 13034
Inscription: 21 Juil 2000 2:00
Localisation: Strasbourg-campagne
  • offline

Message » 04 Oct 2002 11:33

Docteur M a écrit:C'est mon interprétation quand tu parles de pression acoustique, puisque je suppose que les Cabasse ne te font pas écouter particulièrement "plus fort" que tes précédentes Davis même si le niveau maximal que tu peux atteindre est effectivement au-dessus. Soit tu parles de dynamique, soit de bande passante, y aurait-il une nouvelle dimension au spectre sonore ??

Doc'M


Oui, c'est bien raisonné.

La réponse dans le grave était bien supérieure avec les Cabasses qu'avec les Davis.

Lors de la première mise en route, les Cabasses étaient posées à même le carrelage, à 60 cm des murs arrière, qui plus est dans une niche, avec un pan incliné suivant la toiture et qui prend naissance à 1,2 m du sol... En plus comme le carelage DIY de ma pièce n'est pas parfaitement plan, elles étaient en "déséquilibre" sur 3 coins :lol:

Pour tester la bande passante, j'ai utilisé un enregistrement de l'orgue de Saint-Sulspice. Sur les passages de graves et surtout d'extrême grave (les registres si bas qu'il en sont presque inaudibles, mais donnent beaucoup d'ampleur au son), l'expérience était impressionnante, mais parfaitement inécoutable. J'avais l'impressions d'avoir la tête dans un étaux et le sol transmettait à mes pieds et à mon fauteuille de fortes vibrations :o

J'ai du me résoudre à payer des pointes et à éloigner les enceintes de presque un mètre du mur arrière. Là, c'est très bien.
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10079
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 04 Oct 2002 11:48

Tu as 3.5 m derrière toi avant le mur ???

Doc'M
Docteur M
 
Messages: 13034
Inscription: 21 Juil 2000 2:00
Localisation: Strasbourg-campagne
  • offline

Message » 04 Oct 2002 11:55

Ben oui.

Je suis obligé de mettre mon fauteuil a milieu de la pièce.

En fait, il y a un lit derrière le point d'écoute...
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10079
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 04 Oct 2002 11:58

Quelle chance, oui !

Doc'M
Docteur M
 
Messages: 13034
Inscription: 21 Juil 2000 2:00
Localisation: Strasbourg-campagne
  • offline

Message » 04 Oct 2002 12:19

Ah oui?

C'est vrai qu'intuitivement, le fait d'avoir un bel espace dans son dos me paraît pas mal, même n'y connaissant pas grand chose en acoustique.

La seule chose que je regrette, c'est de ne pouvoir écarter suffisament les enceintes. Il faudrait pour ça que je vire mon bureau (de côté) à la place de ma bibliothèque (derrière les enceintes :-? ) et que je place mes électroniques autre part qu'entre les colonnes. Mais il faudrait que j'achète plusieurs mètres de câbles. J'aurais un peu de mal, vu que ceux que j'utilise actuellement m'ont été offerts par les Artisans du son, le truc self-made de leurs auditoriums à 40 euros le mètre... Mais il faut d'abord que j'écoute enfin leur câble de modulation :-?
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10079
Inscription: 31 Mar 2002 2:00


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message