Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 14 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

CR écoute chez GilleC1 sur Lyon

Message » 01 Aoû 2002 22:48

C'est dans la vallée de la Saône, non loin du restaurant de Paul Bocuse, que nous avions rendez-vous avec GillesC1.

En attendant les autres invités, Gilles me présente son salon et son matériel. Difficile de rester indifférent devant cette pièce à vivre qui semble dessinée pour de longues écoutes confortables. Le matériel aussi à de quoi laisser rêveur. Lecteur MARANTZ CD17KI, Intégré PATHOS TT et Triangles LYRR XS. Le tout connecté par des cordons dont Gilles nous parleras mieux que d'autres.

Nous avons commencé l'écoute en comparant mon lecteur DVD/SACD DVP NS700 V, lecteur qui nous avait étonné lors de notre précédente écoute chez Fredk, avec le Marantz. La première écoute est réalisée avec un cordon RCA Profigold 1402. C'est propre mais Gilles sent que quelque chose n'est pas conforme avec son écoute habituelle. Nous connectons le lecteur avec un cordon DIY à base de RG316. L'image est plus nette, plus ouverte, mieux définie. Mais un retour au lecteur Marantz renvoie immédiatement et logiquement le Sony au rang de lecteur performant mais moins audiophile. Le Marantz a un rendu plus séduisant, plus dynamique surtout. Il fait plus vivre la musique !

Fredk arrive et nous pouvons passer aux véritables écoutes en groupe.

Pas de doute, le système est cohérent. Sur le premier titre de l'album de Sting 'Brand New Day', je suis tout de même étonné par l'absence de certaines informations alors que d'autres semblent plus tangibles. L'extrème grave qui ouvre le morceau passe correctement (sans atteindre le rendu de la ProAc Studio 125 de Marsupilami). Mais c'est surtout la caisse claire que je suis habitué à entendre en avant et forte que je peine à reconnaître.

Sur le troisième titre du même album, enregistré avec un léger embonpoint dans le haut du spectre, cela devient agressif.

Sur d'autres titres comme le live de Patricia Kass 'Rendez-vous', je trouve que le son est totalement différents du son produit par des ensemble avec des enceintes ProAc que je suis habitué à écouter (ma référence pour le moment). Le son est encore une fois différent. Ce ne sont plus les mêmes informations que je reçois au visage. Là encore le haut médium est en retrait.

Fredk passe à ses disques tests que nous commençons à bien connaître. Je le laisse exposer ses remarques.

Mais à entendre ses morceaux je suis néanmoins bluffé par la douceur du système à restituer des morceaux de piano. Que d'émotion. Les notes sont feutrées et les silences pesant dans le bon sens du terme.

Même douceur et presque de la mélancolie à écouter (découvrir pour moi) des albums de Stacey Kent ou Ella Fiztgerald. Sur de tels albums, la scène prend une dimension insoupçonnée. En se rapprochant des enceintes il est possible de sentir encore mieux les choses.

Difficile de rester insensible donc. Certes le message restitué par l'ensemble de Gilles est différents du son ProAc que j'aime tant avec différentes sources et amplifications. Certes il y a des absences sur certains enregistrements sur le haut médium (en retrait par rapport à une courbe de ProAc, mais pas forcément faux). Certes des graves enregistrés de manière trop puissants semblent parfois marquer quelques rictus de membranes. Mais que cet ensemble est cohérent. Jamais je n'aurai imaginé autant d'émotions en écoutant une paire de Triangle :wink: .

Mais il ne pardonne rien. Autant il est impérial avec des enregistrements de qualité, voire de très bonne qualité comme l'Album de Tom Russel 'The man God knows Where' ou de Stacey Kent 'Dreams Ville' autant il ne pardonne rien quand l'album souffre d'une mauvaise prise de son où il devient presque agressif.

En tous les cas, Gilles a su se composer un ensemble capable de répondre à ses attentes. D'autant que sa CD-Thèque regorge d'albums bien enregistrés, de la ballade pour une mouche par une chaude après midi méridionale a quelques bandes originales de films qui font verser des larmes.

Autre instant, d'intense émotion. Le goûter avec les désormais traditionnelles glaces partagées entre amis à chaque écoute :wink: .

Merci encore pour cette écoute.

PS / Tu le vends pas ton Pathos Gilles ? Ah... c'est si cher que cela ? :roll: :cry: :lol:
Dernière édition par Keron le 01 Aoû 2002 23:11, édité 1 fois.
Keron
 
Messages: 17745
Inscription: 26 Mar 2002 2:00
Localisation: PANDA LAND
  • offline

Annonce

Message par Google » 01 Aoû 2002 22:48

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 01 Aoû 2002 23:10

salut,
peux tu me donner l'ordre de prix du Lecteur MARANTZ CD17KI, car je suis interessé par l'achat d'un sony DVD/SACD DVP NS700 et comme ta comparaison est interessante j'aimerai savoir la diff de prix entre ces lecteurs
merci (pour le cr aussi)
sbringer
 
Messages: 2181
Inscription: 13 Avr 2002 2:00
Localisation: ales (30)
  • offline

Message » 01 Aoû 2002 23:13

sbringer a écrit:salut,
peux tu me donner l'ordre de prix du Lecteur MARANTZ CD17KI, car je suis interessé par l'achat d'un sony DVD/SACD DVP NS700 et comme ta comparaison est interessante j'aimerai savoir la diff de prix entre ces lecteurs
merci (pour le cr aussi)


Rien que 7500 F de différence. En se basant sur le prix public de Marantz.
Keron
 
Messages: 17745
Inscription: 26 Mar 2002 2:00
Localisation: PANDA LAND
  • offline

Message » 01 Aoû 2002 23:16

Rien que 7500 F de différence. En se basant sur le prix public de Marantz

gloupss!!!!du coup je le trouve pas si mal ce ns700...... :(
sbringer
 
Messages: 2181
Inscription: 13 Avr 2002 2:00
Localisation: ales (30)
  • offline

Message » 01 Aoû 2002 23:30

sbringer a écrit:
Rien que 7500 F de différence. En se basant sur le prix public de Marantz

gloupss!!!!du coup je le trouve pas si mal ce ns700...... :(


Moi aussi :wink: .

Mais la différence est quand même nettement audible.

Et le Marantz ne fait que lecteur de CD-Audio. Cela pour me consoler :wink:
Keron
 
Messages: 17745
Inscription: 26 Mar 2002 2:00
Localisation: PANDA LAND
  • offline

Message » 01 Aoû 2002 23:35

Keron a écrit:C'est dans la vallée de la Saône, non loin du restaurant de Paul Bocuse, que nous avions rendez-vous avec GillesC1.

En attendant les autres invités, Gilles me présente son salon et son matériel. Difficile de rester indifférent devant cette pièce à vivre qui semble dessinée pour de longues écoutes confortables. Le matériel aussi à de quoi laisser rêveur. Lecteur MARANTZ CD17KI, Intégré PATHOS TT et Triangles LYRR XS. Le tout connecté par des cordons dont Gilles nous parleras mieux que d'autres.


J'en ai déjà parlé à plusieurs reprises, ce sont entre autre les câbles modul en fil argent gainé coton :P

Keron a écrit:Nous avons commencé l'écoute en comparant mon lecteur DVD/SACD DVP NS700 V, lecteur qui nous avait étonné lors de notre précédente écoute chez Fredk, avec le Marantz. La première écoute est réalisée avec un cordon RCA Profigold 1402. C'est propre mais Gilles sent que quelque chose n'est pas conforme avec son écoute habituelle. Nous connectons le lecteur avec un cordon DIY à base de RG316. L'image est plus nette, plus ouverte, mieux définie. Mais un retour au lecteur Marantz renvoie immédiatement et logiquement le Sony au rang de lecteur performant mais moins audiophile. Le Marantz a un rendu plus séduisant, plus dynamique surtout. Il fait plus vivre la musique !


Ca me rassure un peu mais ce Sony est loin d'être ridicule (sauf quand il perd sa télécommande :wink: )

Keron a écrit:Fredk arrive et nous pouvons passer aux véritables écoutes en groupe.

Pas de doute, le système est cohérent. Sur le premier titre de l'album de Sting 'Brand New Day', je suis tout de même étonné par l'absence de certaines informations alors que d'autres semblent plus tangibles. L'extrème grave qui ouvre le morceau passe correctement (sans atteindre le rendu de la ProAc Studio 125 de Marsupilami).

C'est parce que des basses bien propres, c'est plus discret :lol:
Keron a écrit:Mais c'est surtout la caisse claire que je suis habitué à entendre en avant et forte que je peine à reconnaître.

Sur le troisième titre du même album, enregistré avec un léger embonpoint dans le haut du spectre, cela devient agressif.


Pas de cadeau pour l'embonpoint :evil:

Keron a écrit:Sur d'autres titres comme le live de Patricia Kass 'Rendez-vous', je trouve que le son est totalement différents du son produit par des ensemble avec des enceintes ProAc que je suis habitué à écouter (ma référence pour le moment). Le son est encore une fois différent. Ce ne sont plus les mêmes informations que je reçois au visage. Là encore le haut médium est en retrait.

La différence est réciproque... :roll:

Keron a écrit:Fredk passe à ses disques tests que nous commençons à bien connaître. Je le laisse exposer ses remarques.

Mais à entendre ses morceaux je suis néanmoins bluffé par la douceur du système à restituer des morceaux de piano. Que d'émotion. Les notes sont feutrées et les silences pesant dans le bon sens du terme.

Même douceur et presque de la mélancolie à écouter (découvrir pour moi) des albums de Stacey Kent ou Ella Fiztgerald. Sur de tels albums, la scène prend une dimension insoupçonnée. En se rapprochant des enceintes il est possible de sentir encore mieux les choses.

Difficile de rester insensible donc. Certes le message restitué par l'ensemble de Gilles est différents du son ProAc que j'aime tant avec différentes sources et amplifications. Certes il y a des absences sur certains enregistrements sur le haut médium (en retrait par rapport à une courbe de ProAc, mais pas forcément faux). Certes des graves enregistrés de manière trop puissants semblent parfois marquer quelques rictus de membranes. Mais que cet ensemble est cohérent. Jamais je n'aurai imaginé autant d'émotions en écoutant une paire de Triangle :wink: .

Pas si fort... On pourrait t'entendre :lol:

Keron a écrit:Mais il ne pardonne rien. Autant il est impérial avec des enregistrements de qualité, voire de très bonne qualité comme l'Album de Tom Russel 'The man God knows Where' ou de Stacey Kent 'Dreams Ville' autant il ne pardonne rien quand l'album souffre d'une mauvaise prise de son où il devient presque agressif.

Z'ont qu'a faire de bonnes prises de son, yen a bien qui y parviennent... C'est pas sorcier quand même :evil:

Keron a écrit:En tous les cas, Gilles a su se composer un ensemble capable de répondre à ses attentes. D'autant que sa CD-Thèque regorge d'albums bien enregistrés, de la ballade pour une mouche par une chaude après midi méridionale a quelques bandes originales de films qui font verser des larmes.

Au fait, tu pourrais faire attention, j'ai été obligé d'éponger :lol:

Keron a écrit:Autre instant, d'intense émotion. Le goûter avec les désormais traditionnelles glaces partagées entre amis à chaque écoute :wink: .

Merci encore pour cette écoute.

PS / Tu le vends pas ton Pathos Gilles ? Ah... c'est si cher que cela ? :roll: :cry: :lol:


Bon, ça peut aller... J'te rendrai peut-être ta télécommande :lol: :lol:
GillesC1
 
Messages: 209
Inscription: 05 Jan 2002 2:00
Localisation: LYON
  • offline

Message » 01 Aoû 2002 23:51

Pas si fort... On pourrait t'entendre :lol:


Il n'y a pas de mal à dire des vérités. Des Triangles bien amplifiées sont de petits bijoux. Ce qui n'est pas toujours le cas dans le réseau autorisé par Triangle. Et bien souvent le vendeur pousse à l'achat d'un matériel inadapté qui donnera vie au mythe du tweeter Triangle. Dommage.
Keron
 
Messages: 17745
Inscription: 26 Mar 2002 2:00
Localisation: PANDA LAND
  • offline

Message » 02 Aoû 2002 9:09

Des Triangles bien amplifiées sont de petits bijoux


Tout à fait d'accord mais c'est pas facile de trouver l'electronique qui les fera bien marcher (le TT ça doit le faire)
LaurentV
 
Messages: 11729
Inscription: 04 Mar 2002 2:00
Localisation: du coté de Versailles
  • offline

Message » 02 Aoû 2002 10:31

Tout à fait d'accord mais c'est pas facile de trouver l'electronique qui les fera bien marcher


J'ai une autre config pour les faire bien marcher si vous voulez ;-)
la recette :
un micromega minium
un bon rotel : rb985
un préamp proton as2631, bon ok c'est le point faible je pense mais même s'il renumérise il s'en sort très bien.

A l'écoute, pas d'agressivité, des graves tendus et profonds, un médium neutre (ni froid ni chaud) légèrement en retrait et des aigus maitrisés. Le tout sans bouillie entre tous les registres, et quand un nouvel instrument arrive, il ne se mélange pas aux autres mais ajoute encore un peu à la vitalité de l'écoute.

Christophe
hifichris
 
Messages: 1286
Inscription: 02 Fév 2001 2:00
Localisation: dpt 91
  • offline

Message » 02 Aoû 2002 10:48

Rapidement mon CR (je devrais être en train de charger la voiture pour partir en vacances)...

Tout d'abord la pièce d'écoute :
En arrivant, je l'ai trouvé réverbérante. Il me semblait qu'il y avait comme chez moi un excés d'aigu. Mais cela devait être du aux disques de Keron car une fois que l'on a passé nos références (plutôt jazz intimiste), ce sentiment d'excés d'aigus s'est estompé (a disparu).
La pièce est sans doute un poil trop réverbérante mais sans atteindre les excés de mon séjour.
Les enceintes paraissent bien écartés par rapport au recul de la position d'écoute. D'ailleurs, il n'y a qu'un sweet spot, sur le canapé au millieu des enceintes.

Pour faire simple, j'ai retrouvé dans les triangles ce qui m'a plu dans les albedos : un aigu très détaillé (et sans doute un peu mis en avant par rapport au médium), une bonne dynamique (autant aigu que grave) et un grave très franc.
L'impression subjective est assez différente de celle produite par les enceintes fétiches de nos adorateurs de Proac ! Les proac semblent plus douces (médium en avant, aigu légérement en retrait).
Les différents instruments se détachent bien les uns des autres et on entend parfaitement les silences entre les notes.

Le passage au DAC 2 Audionote a confirmé ces impressions, en donnant des résultats bizarres sur l'album d'Henri Salvador... Mais je laisse la main à Marsupilami pour ce passage...

Donc en conclusion, le système est très homogène : à contrario de chez moi tous les éléments semblent au même niveau.
La scéne sonore est large et bien cohérente et les timbres des instruments sonnent naturels (surtout le piano).
Peut-être que pour passer encore un niveau (mais le résultat actuel est très satisfaisant, c'est juste pour être audiophile !), il faudrait remplacer les enceintes. Mais l'ajout d'un bon DAC serait aussi bénéfique.

Voilà je dois partir....

A bientôt pour de nouvelles dégustations de magnum.

Frederik

PS J'ai envoyé les photos de cette écoute à Marsupilami...
Fredk
 
Messages: 381
Inscription: 30 Juil 2001 2:00
Localisation: Villefranche sur Saone
  • offline

Message » 02 Aoû 2002 11:13

ah oui, effectivement, en parlant de la pièce d'écoute, la config que j'ai donnée un peu plus haut est dans une pièce de 25m2 entièrement moquettée, ce qui joue beaucoup sur l'absorbtion de l'aigu pour des Triangle. Inutile d'y penser dans une pièce carrelée...

Christophe
hifichris
 
Messages: 1286
Inscription: 02 Fév 2001 2:00
Localisation: dpt 91
  • offline

Message » 02 Aoû 2002 11:56

hifichris a écrit:ah oui, effectivement, en parlant de la pièce d'écoute, la config que j'ai donnée un peu plus haut est dans une pièce de 25m2 entièrement moquettée, ce qui joue beaucoup sur l'absorbtion de l'aigu pour des Triangle. Inutile d'y penser dans une pièce carrelée...

Christophe


Chez moi c'est carrelé et j'ai des baie vitrées partout en plus !!! :lol:

Mais le proton a fait place au Pathos et là... c'est magique :P

Gilles qui a du mal a finir son post car Barber vient le cherch...
GillesC1
 
Messages: 209
Inscription: 05 Jan 2002 2:00
Localisation: LYON
  • offline

Message » 02 Aoû 2002 12:05

Mais le proton a fait place au Pathos et là... c'est magique

cet objet magique est il un préamp hifi ou HC ?
tu avais un Proton avant ?

Sinon à l'époque j'avais la même config avec un DV717 à la place du Minum dans une pièce haute carrelée.
La différence :
- c'était plus dynamique...
- Beaucoup de fréquences se mélangeaient, en fait l'infra grave ne semblait pas se développer correctement au profit d'un haut grave percuttant.
- les aigus claquaient assez fort, ça en devenait presque metallique
- les effets homecinema étaient clairement moins bons parce qu'ils étaient très difficiles à localiser
- l'écoute prolongée était vraiment très difficile

En fait les effets génants arrivaient en même temps que l'on poussait le volume.

Christophe
hifichris
 
Messages: 1286
Inscription: 02 Fév 2001 2:00
Localisation: dpt 91
  • offline

Message » 02 Aoû 2002 12:07

Juste histyoire de faire un up, pour une fois qu'on dit du bien des Lyrr.... :wink: :wink: :wink:



Mavy ( Ascenceur )
Maverick
 
Messages: 5417
Inscription: 04 Juil 2002 12:58
Localisation: Strasbourg
  • offline

Message » 02 Aoû 2002 12:16

hifichris a écrit:
Mais le proton a fait place au Pathos et là... c'est magique

cet objet magique est il un préamp hifi ou HC ?
tu avais un Proton avant ?


C'est un intégré hybride (lampe et totor) mais c'est aussi un investissement :( mais c'est tellement bon (je ne garantis pas l'objectivité; à essayer comme avant tout investissement :wink: )

Gilles
GillesC1
 
Messages: 209
Inscription: 05 Jan 2002 2:00
Localisation: LYON
  • offline



Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message