Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 12 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

[CR]Festival du Son de Strasbourg, 15 et 16 mars 2003

Message » 16 Mar 2003 0:39

Francois H, jemip, Vincent, Docteur M et moi nous sommes donc rendu au Festival du Son organisé par l'AAA (Association des Audiophiles Alsaciens) dans l'hôtel Holliday Inn de Strasbourg Wacken.

En préliminaire, un grand merci à Maverik pour nous avoir accueilli chez lui après la visite avec, ma foi, un excellent crémant d'Alsace (et de non moins excellentes olives vertes).

Le CR maintenant.


Premier constat. A mon grand regret, les Artisans du Son n'ont pas pris part au festival. Mais les motifs qu'ils m'avaient donné se sont malheureusement révélés pertinents: des pièces en paroies flottantes mal insonorisées incitaient chacun des exposants à y aller sur les décibels pour couvrir les bruits du voisin, de sorte que chaque démo tournait à l'exercice de sono...

Deuxième constat. Le niveau des chaînes présentées est très élevé. Il n'y avait pas grand chose en dessus du prix d'une petite citadine premier prix...

Troisième constat. Malgré le niveau global très relevé, il n'y a pas grand monde qui se bouscule au portillon de l'excellence sonore. :(

Je procède par ordre chronologique.


Manley et Référence 3A

La première salle visitée, celle de l'auditorium allemand Hifi Suite, abritait des électroniques à tubes 300B Manley alimentant une paire de monitor Référence 3A (une marque canadienne). 92 dB/W/m de rendement, un boomer de 21 cm non filtré plus un tweeter. Un caisson de grave (inconnu) complète l'ensemble des transducteurs. La source est soit une platine vynile de haut de gamme de fabrication allemande, soit un lecteur de CD YBA CD2.

Mon sentiment est que cet ensemble, placée dans un salon de 80 m² environ, est tout à fait remarquable. Il est visiblement mis en œuvre par des professionnels chevronnés et amoureux de la musique. Contrairement à la plupart des autres salons, le niveau sonore reste raisonnable.

L'assise est excellente, sans lourdeur. Un spectateur ayant fait remarquer la présence du caisson, avec comme un air de la critiquer, le démonstrateur a voulu prouver les qualités des enceintes en coupant le caisson. Il n'aura réussi qu'une seule chose: démontrer que son système triphonique est admirablement réglé! En effet, le soubassement de la restitution musicale disparut, purement et simplement.

Mes seules complaintes iront à la scène sonore déformée, car les enceintes étaient trop écartées l'une de l'autre en raison de la nécessité d'accomoder un public (bouches d'un mètre de large...), et à un certain manque d'aigu.

Au final, cette première devait se révéler la meilleure écoute du festival. Non seulement elle était objectivement très bonne, mais encore la concurrence n'a guère briller.


Cairn et Cabasse


La seconde démonstration était réglée par le magasin mulhousien Audio Top, qui présentait ce qu'il appelle un "Home Concert" (pour plus de détails sur ce concept, voir le CR des salons mulhousiens de novembre dernier). Celui-ci était centré sur 5 enceintes Cabasse Baltic II, dotées du fameux HP tricoaxial TC22 et deux caissons actifs Thor. Les Baltic II étaient amplifiées par des blocs monophoniques Cairn K1. Je ne me souviens plus du reste, source et préamp, qu'on me pardonne! Lorsque nous sommes entrés dans le salon, c'est une démonstration en stéréophonie que nous avons découverte.

Les assidus savent à quel point je révère Cabasse. C'est avec une déception à la mesure de mes espérances que j'ai écouté, ou plutôt subi cette démonstration, de la loin la pire du festival.

Le résultat était déplorable. Basses illisibles, en cloche, sans réel extrême-grave, magré les deux caissons. Registre aigu souligné (sans être agressif cependant). Une spatialisation "par morceau", sans réelle cohérence (un son par-ci, un son par là). L'ensemble ne distillait aucun naturel, aucun soupçon de fidélité, mais plutôt une sonorité artificielle et désincarnée.

Un forumien avait fait remarquer en son temps qu'Audio Top ne savait pas faire marcher un système. J'espère que c'est là l'unique cause de mon désappointement. S'il fallait un exemple à ce qu'il ne faut pas faire pour coupler des caissons à des satellites, celui-ci serait certainement à inscrire dans les annales.


Naim Audio

Système complet Naim.

Nous ne sommes restés dans cette salle que quelques secondes. Le morceau joué était le même que le dernier de chez Audio Top. C'était mieux qu'à côté, aucun doute la-dessus dans mon esprit. Je ne peux rien dire de plus compte tenu de la brièveté de l'écoute.


Prame, Vincent, Kora

La démonstration de Studio Sezame (magasin strasbourgeois bien connu pour être le seul magasin strasbourgeois de hi-fi...) nous permit de découvrir d'étonnantes Prame formées de deux caissons encadrant un pavillon. Elles étaient alimentées par des amplis Vincent (dont il y avait toute une collection), précédés d'un préampli de la même marque en double mono (deux potentiomètres). Le lecteur de CD semblait être de provenance Kora, d'après son style. A noter que d'imposantes GKF, qui n'étaient pas en fonctionnement, côtoyaient les Prame.

Nous tombâmes sans doute en plein réglage, car le responsable n'arrêtait pas de changer quelque chose au système. En fait nous sommes partie du stade "son bouché" à celui de "c'est quant même mieux qu'avant". Mais, même à ce moment, j'ai trouvé cette chaîne fade et sans saveur, racoleuse dans le grave. A la décharge de la chaîne, les CD utilisés étaient passables de chez passables.


Accuphase, Mark Levinson et Revel

Un système hors normes, dont j'ignore les références. Les Revel en question sont des colonnes à tweeter, médium et deux boomers. Elles sont épaulées par un caisson.

Le démonstrateur, visiblement un fan de musiques qui swinguent, nous a fait un vrai show! L'un des disques de démo était les Tableaux d'une exposition de Moussorgski joués par Jean Guillou aux grandes orgues de Notre-Dame de Paris, ce qui m'a permis de découvrir ce disque célèbre parmis les audiophiles.

Ce n'était pas très impressionnant dans l'extrême grave. En revanche la définition et la spatialisation étaient étonnantes (malgré le fait que j'était placé sur les côté.) Je ne peux pas me prononcer sur la justesse des timbres, n'ayant jamais entendu cet orgue. Le reste de la démo était de la même veine.

En fait, c'était un système très propre, mais pas parfait. Il manquait quelque chose. De la matière, de l'assise, certes, mais aussi une étincelle de vie, que je cherche souvent (un certaine façon de restituer les aigus, en fait.) et que je trouve rarement.

Beaucoup d'euros pour pas grand chose de plus. Tel pourrait être le qualificatif de cette démo.


Burmester


Système complet Burmester, avec d'imposantes colonnes flanquées d'aluminium.

La palme du design.

Absence de qualités sonores. C'est en vain que je cherche à définir ce que j'ai entendu. Les enceintes, qui ne jouaient pas à l'unisson, semblaient sortir plus de rien que de son, malgré un niveau sonore assourdissant, comme chez les autres. Alors...


Un artisan de Saint-Dié

J'ai oublié le nom de cet artisan, qui présentait deux modèles de bibliothèque et de grosses "colonnes", en fait deux caissons encadrant un pavillon, à l'image des Prame écoutées précédemment, mais dans un style nettement plus conventionnel.

Figurait également un convertisseur et un amplificateur de même provenance associés à une source Métronome Technologie.

Les colonnes, écoutées à un niveau trop important, m'ont parru présenter, malgré un manque d'assise certain, de remarquables qualités sonores, notamment au niveau des timbres. Il ne s'agit que de potentiel, car la scène sonore était pour ainsi dire inexistante, ou du moins déstructurée. Les biblio médianes ont rectifié ce défaut, mais avec un son plus mat, moins riche harmoniquement, trop confortable. Néanmoins une découverte intéressante. Peut-être est-il possible de très bien faire marcher ces choses là?


Voilà. Vous l'aurez compris, mise à part la démonstration de Hi-fi Suite, ce festival ne m'aura pas apporté grand chose.


L'après-midi s'est poursuivi sur un mode plus décontracté chez Maverick, mais... cela est une autre histoire!
Dernière édition par Scytales le 16 Mar 2003 16:17, édité 1 fois.
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10079
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Annonce

Message par Google » 16 Mar 2003 0:39

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 16 Mar 2003 11:41

Certes!

Je précise donc de "vifs mots" ce qui était impliqué dans mon CR: mon jugement porte sur les touts, et pas sur les parties. Ce jugement devrait d'ailleurs être plus précis sur tel ou tel point des chaînes écoutées. Cependant, compte tenus des conditions de présentation, ce n'était pas non plus la peine d'attendre le meilleur du matériel, ce qui rend l'analyse fine assez peu pertinente.

Pour la démo Cabasse, je suis d'accord avec François.

R1, avec tout cela, tu comprendras que je ne te fasse pas un CR sur les Baltics. :(
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10079
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 16 Mar 2003 13:26

Hier , en fin de journée , il y avait un véritable match entre les PRAME et les GKF EXCLUSIVES ! Pour cause de choix d'electroniques les prame menaient pendant un bon bout de temps....jusqu'à 19H , l'heure à laquelle les gkf ont été associées au cayin Ta30 ( qui certes était quand même trop juste dans le grave ) ---> et là , les prame enterrées ! -->mauvaise image et le pavillon qui projette de façon aggressive :-?

J'y retourne car je suis curieux de la riposte prame . Je vous en dirai plus tout à l'heure...

à+

mars(spectateur)
mars14
 
Messages: 80
Inscription: 22 Déc 2002 5:15
  • offline

Message » 16 Mar 2003 13:45

> Les Prame ont ete pour la premiere fois presente au public ce qui merite une dose d indulgence

Sorry, j'ai épuisé depuis longtemps ma dose d'indulgence concernant Prame et leur concepteur...
Adhérez à l'assoc pour que le site soit indépendant : http://www.homecinema-fr.com/l-association-hcfr/
(Ce compte ne répondra pas à vos messages privés)
Avatar de l’utilisateur
ogobert
Fondateur et Membre d'honneur
Fondateur et Membre d'honneur
 
Messages: 48682
Inscription: 04 Juil 2000 2:00
Localisation: France (78)
  • offline

Message » 16 Mar 2003 20:00

Non,non pas un duel mais un match , autrement dit une saine compétition amicale...sur les mêmes électroniques :wink: . Swinguer d'une enceinte à l'autre en changeant de matos mais en gardant les mêmes morceaux , cela permet de mettre en relief les qualités et les défauts de chaque enceinte.

Electroniques :

- un cd à 50 000 fr (ouff!) ,somme injustifiée à mes yeux mais il est en plein rodage ( audio aero, je crois)
- un petit cd cayin 12
- vincent s3

les amplis:

- un tout petit cayin
- cayin TA30--->très bien , très musical , doux, chaleureux mais pas mou car belle dynamique, monte et descent bien mais pas à l'extrême
-un cayin avec des tubes 88qui avait un problème jusqu'a 18H30
-cayin t 88 a qui fonctionnait en mode triode (25 watts ) --> belles voix, bon grave
-monoblocs vincent 993-->excellents! Vraiment tout y est! aucun manque!
puissance maîtrisée , précis et doux,bref tout ce que vous voulez !

enceintes:

Prame + précision ( mais avis partagés) , timbres , aigus
- projection du medium , image vraiment perfectible
--> vont bien avec t88a et avec les monoblocs

Gkf exclusive + très belle image , cohérance des registres ,le tout très bien équilbré
- dans mon absolu : pas grand chose ,peut-être l'aigu (en tout cas avec le cayin t88a)
-->vont bien avec les monoblocs .Cayin TA30 sonne très,très bien aussi mais porte les 2x38cm à bout de bras

Conlusion personnelle d'un nouveau : les deux enceintes sonnent bien mais ma préférence irait nettement en faveur des GKF car écoute absolument pas fatiguante .

Remarque
pour moi, LA grande révélation du Salon ont été les monoblocs Vincent 993(?) dans des prix encore humains.

Veuillez bien excuser mon brouillon :oops:

à+

mars(sur mars)




mars14
 
Messages: 80
Inscription: 22 Déc 2002 5:15
  • offline

Message » 16 Mar 2003 20:15

voila, je reviens de ce petit salon et je vous donne mes impressions...

je suis un peu novice dans le domaine audiophile mais bon, je me lance...

Pour avoir déja ecouté les gkf SVP 505 chez studio sesame, j'ai été agréablement surpris par les "Exclusive"... encore plus présentes, plus détaillée, dynamiques et pas aggressives ...

cependant, j'ai été globalement décu!

C'est la première fois que je vais dans un salon de ce genre.. et malgré l'acoustique des pièces (et l'insonorisation d'un salon a l'autre...), j'ai été décu!

Je ne suis pas un habitué du matériel tres haut de gamme qui coute 3 fois le prix de ma voiture... mais bon :

Je ne me suis pas pris la claque que j'éspérais!

pour le prix que valait tout ce matériel, je n'ai pas été tres impressionné!

Je suis meme rentré chez moi, et j'ai pris plaisir a écouter mes enceintes...

Sont ce mes oreilles!? mon inexpérience? ou alors l'acoustique ?!

Je ne sais pas...

cependant, je n'ai pas trouvé les démo convaicantes...
jejeaudio
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 470
Inscription: 04 Mar 2003 21:37
Localisation: Strasbourg

Message » 16 Mar 2003 21:32

Je suis repassé aujourd'hui en fin d'après midi pour prendre quelques clichés que voici ...

Ici Studio Sesam, le lecteur CD "qui a une tête de Kora" est bien un Audio Aero. J'ai trouvé l'association avec Vincent un peu "lourde" quand même, j'aurais eu envie d'électroniques plus chantantes, plus ouvertes.
Fichiers joints
sesam02.jpg
sesam02.jpg (32.91 Kio) Vu 998 fois
prame01.jpg
prame01.jpg (28.98 Kio) Vu 997 fois
reference3a01.jpg
reference3a01.jpg (25.99 Kio) Vu 996 fois
Docteur M
 
Messages: 13034
Inscription: 21 Juil 2000 2:00
Localisation: Strasbourg-campagne
  • offline

Message » 16 Mar 2003 21:32

j'ai été cet après-midi et j'en reviens également très déçu alors que je pensais y aller en découvrant le son ultime.les instals écoutées étaient sans relief sans chaleur.je m'ennuyait presque.
était-ce les musiques choisies ,le matos,l'acoustique?
je sais pas mais comme a dit jejeaudio
Je ne me suis pas pris la claque que j'éspérais!

pour le prix que valait tout ce matériel, je n'ai pas été tres impressionné!

Je suis meme rentré chez moi, et j'ai pris plaisir a écouter mes enceintes
xtant
 
Messages: 43
Inscription: 10 Sep 2002 21:24
Localisation: besac
  • offline

Message » 16 Mar 2003 21:37

La photo de la Reference 3A n'a rien à faire chez Sésam c'est une erreur ...

Image

Avec les électroniques Manley en particulier
Fichiers joints
manley01.jpg
manley01.jpg (41.45 Kio) Vu 989 fois
Docteur M
 
Messages: 13034
Inscription: 21 Juil 2000 2:00
Localisation: Strasbourg-campagne
  • offline


Retourner vers Discussions Générales