Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 8 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

CR : Linn Ikemi vs Naim CDX

Message » 27 Jan 2003 23:08

Salut à tous,

J’ai emprunté l’Ikemi ce week end pour le comparer à mon Naim CDX. Merci à Laurent Cormary de Sensitif Art (Toulouse) pour ce prêt, je lui avais dit dès le départ que je n’avais pas l’intention de changer de lecteur.
Quand je l'ai informé que c’était pour le comparer au CDX, il m’a dit texto : « ah, ce gros machin... » :-? un peu vexant le gars...

Bref, j’arrive à la maison et déballe la chose qui est à ranger dans la catégorie poids plume (pour le son c’est autre chose). Y’a tout plein de connectiques derrière : sorties numériques, analogiques asymétriques, symétriques, ...

J’installe la bête dans les meilleures conditions, je lui offre un café, un mars... meuh non j’déconne le mars il rentrait pas dans le tiroir... lol .

Recherche de la phase, désactivation de la sortie numérique, plaque de granit 17 kgs par-dessus (cf. JerômeB’s tweakings – HCFR Editions, 148 pages) et je laisse chauffer le soir et la nuit.


Dimanche Matin – début des hostilités :

Je m’installe dans le salon avec ma boîte de madeleines « Boucle d’Or » et un grand verre de... jus d’orange. Si je meurs, ce sera d’une overdose de madeleines ou de musique, une belle mort quoi !!!

Vous trouverez ICI la liste des musiques que j’ai utilisées ; je vous conseille d'ailleurs de télécharger la plage n° 6, idéale pour juger des transitoires et des timbres d'un système. J’ai gravé 2 CD Test de façon identique pour ne pas avoir à "maniper" les tiroirs bien que celui de l’Ikemi soit magnifique. J’ai toujours écouté le morceau en entier avant de changer de lecteur sauf sur Hotel California.

Pour chaque morceau, j’ai d’abord écouté le Linn pour savoir ce qu’il valait dans l’absolu puis j’ai basculé sur le CDX pour comparer et puis je suis revenu sur le Linn pour confirmer ou infirmer mes impressions.

Voici donc mes notes prises pendant l'écoute :


Plage 1 :

Ikemi : Belle articulation, aigu très ciselé, les castagnettes claquent bien.
CDX : on entend plus le souffle, écoute plus posée (ou moins dynamique ?) ; la première guitare est mieux détourée. Les instruments semblent avoir des volumes plus petits car l’écoute est moins aérée. Plus de matière (castagnettes), globalement c’est moins sec. La flûte a plus de grain.
Re-Ikemi : castagnettes un peu sèches


Plage 2 :

Ikemi : écoute plutôt descendante ; belle scène sonore qui se détache clairement des enceintes. Coups de cymbales un peu pauvres en "couleurs" ; contrebasse profonde et tendue. Le solo de batterie est bien pêchu sans masquer le jeu du pianiste.
CDX : beaucoup moins d’ouverture, volumes plus petits ; contrebasse moins tendue ; saxo plus riche. Sur le jeu de Desmond on entend plus de choses (souffle sur la anche du sax). Cymbales plus riches, batterie plus pleine, plus de réverbération donnant plus d’intensité au message.
Ecoute plus pleine mais moins ouverte, détails plus matérialisés.


Plage 3 :

Ikemi : piano rond ; résonances gênantes ; grave majestueux, piano bien stable. C’est très beau
CDX : plus riche, résonances tout aussi gênantes ; dynamique moins systématique, plus subtile. A cause d’un meilleur respect des petits écarts dynamiques, le jeu du pianiste est plus lisible.
Re-Ikemi : manque d’attaque.


Plage 4 :

Ikemi : Contrebasse tendue, informative ; voix bien posées, beaucoup de détails (salive), belle profondeur. Voix superbes, très douces mais elles ne montent pas assez.
CDX : contrebasse moins tendue, plus de transparence (reprises de respirations plus nettes) ; scène sonore plus précise en profondeur.
Re-Ikemi : jumbé moins matérialisé, on entend moins la "couleur" de la peau.


Une madeleine et zou, je continue


Plage 5 :

Ikemi : cymbales un peu pauvres en timbres, pareil pour le saxo ; belle séparation de chaque instrument. Ecoute superbe, beaucoup d’émotion sur ce magnifique morceau.
CDX : les cymbales retrouvent leurs couleurs, elles sont plus lisibles. Je m’attendais à ce que la clarinette soit plus colorée, plus ronde, il n’en est rien, tant mieux. Plus d’informations dans le bas-médium (impact de la corde de contrebasse dans le micro)
Re-Ikemi : écoute plus nette.


Plage 6 :

Ikemi : toujours un peu pauvre dans l’aigu ; belle séparation, bonnes attaques. Très bon respect des silences.
CDX : plus de réverbération ; le grave a plus d’assise sur le piano.


Plage 7 :

Ikemi : Très belle scène sonore, riche, aucune agressivité ; ça cogne fort ! Basse très facile à suivre derrière le chanteur.
CDX : on entend plus de choses ; grave moins profond mais plus tendu ; scène sonore plus en avant, moins détachée des enceintes. Ecoute plus pétillante sur les applaudissements et les cordes ; le jeu du jumbé est plus facile à suivre, sa "couleur de peau" est plus variée, plus évidente. Meilleur respect des silences.
Voix, plus détachée, plus lisible mais, au contraire, la basse est moins facile à suivre comme noyée dans le message.
Re-Ikemi : dès que le message se complexifie, devient plus chargé, j’ai l’impression que l’Ikemi a un peu plus de mal à suivre, devient plus brouillon alors qu’il est plus net sur les petites formations.


Plage 8 :

Ikemi : toucher du pianiste uniforme, semblable
CDX : plus transparent (fredonnement de Fazil Say) ; clarinette plus mélodieuse, avec plus de grain.
Re-Ikemi : moins de réverbération


Plage 9 :

Ikemi : grave impérial, profond et tenu ; belle séparation des instruments
CDX : grave plus brouillon


Une gorgée de jus d’orange et en avant la suite


Plage 10 :

Ikemi : Scène sonore superbe en profondeur ; bonne localisation de la guitare. La basse ne masque pas du tout la voix de Cabrel. Très bonne séparation. C’est vraiment très bon !
CDX : Plus d’attaque sur la guitare, plus de réverb., d’harmoniques (guitare), la voix a plus de présence, c’est assez flagrant ; ça donne un côté plus intimiste,de plus grande proximité comme si Cabrel me chuchotait à l’oreille. Scène sonore moins profonde.
Aigu plus naturel, moins crispé, accordéon plus riche. Grave plus brouillon, il empiète un peu sur la voix.


Plage 11 :

Ikemi : Excellent ; à la fois aéré, ciselé et doux
CDX : plus grande richesse harmonique, plus grande transparence ; la flûte a plus de présence, de grain. Violon magnifique, plus doux mais plus lissé - petite tricherie du Naim que je connaissais déjà : il arrondit un peu l’aigu pour le rendre plus doux mais un peu moins filé. Je l’avais déjà remarqué en comparaison de mon Densen B400, mais c’est aussi pour ça que je l’ai choisi car il n’y a jamais de duretés.


Plage 12 :

Ikemi : ça cogne fort.
CDX : grave moins tenu engendrant des résonances gênantes.


Plage 13 :

Ikemi : Rien à dire, la voix est magnifique.
CDX : plus riche en timbres, plus lumineux mais aussi plus clair et sûrement moins reposant à long terme.


Plage 14 :

Ikemi : grave qui cogne et descend très bas
CDX : plus de couleurs, de présence sur la guitare. Plus de réverb. (flagrant sur les fins de phrases). Grave profond mais moins tendu.


Plage 15 :

Ikemi : contrebasse superbe
CDX : plus de détails sur la voix. Piano moins rond, plus d’attaque.


Plage 16 :

Ikemi : beaucoup de grain, d’assise dans la voix de Mavis Staples.
CDX : vibrato plus audible, plus de présence de la voix ; reprises de respiration.
Orgue Hammond superbe de richesse et de douceur avec un côté très caressant : grosse différence ici en faveur du Naim.


Plage 17 : zappée


Plage 18 :

Les 2 cognent fort.
CDX : plus d’extension dans l’aigu, plus riche ; la batterie a plus de matière.
Re-Ikemi : on entend plus les toniques dans le micro (pour les mots commençant par « p ») sûrement à cause de (grâce à) l’écoute plus descendante.


Plage 19 :

CDX : écoute plus confuse, moins bonne séparation des instruments. Trop de réverb. sur la viole.


Plage 20 :

Ikemi : superbe de douceur et de richesse ; piano très bien car pas trop rond comme souvent avec cet enregistrement.
CDX : toujours plus riche mais moins de volume sur le triangle ; contrebasse moins lissée. Balais sur la caisse claire magnifiques de matière, de richesse. Plus transparent.


Plage 21 : zappée


Pour finir, j’ai mis le premier mouvement de la neuvième de Dvorak (DG). Fort, très fort. Sur les messages chargés comme celui-ci, l’Ikemi devient plus brouillon et vite fatiguante (je n’ai pas pu écouter le morceau jusqu’à la fin) alors que le CDX ne bronche pas. C’est bizarre car sur les morceaux moins chargés (3-4 interprètes) c’est plutôt le contraire, l’Ikemi décortique mieux le message, c’est plus propre.

Voili, voilou. 2 très bons appareils. J’ai été impressionné par la tenue du grave de l’Ikemi eu égard à sa taille et à son poids, l’alim à découpage fait bien son travail. La scène sonore aussi est assez fabuleuse et je pense que ce serait encore plus impressionnant dans une pièce plus grande.

Par contre, je préfère les timbres, la dynamique moins systématique ainsi que l’aspect plus matérialisé du CDX.

Il faudrait faire un mix des deux :lol:

Comme points communs, ils ont : une joie de vivre communicative, une écoute toujours reposante à niveau raisonnable. Cette impression de naturel, d’homogénéité qui enlève tout aspect numérique à la reproduction.

Deux beaux vecteurs d’émotion ! chapô Monsieur Linn, chapô Monsieur Naim...

A plus.

Roro

P.S : Jérôme, quand j’ai ramené l’Ikemi, Laurent m’a dit que Linn déconseillait de mettre quelque chose dessus. Il paraît que ça nuit à la scène sonore... Tu confirmes ?
RoroMinator
 
Messages: 3962
Inscription: 26 Oct 2001 2:00
Localisation: toulousecon !
  • offline

Annonce

Message par Google » 27 Jan 2003 23:08

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 27 Jan 2003 23:33

Merci pour ce CR très précis.

J'appuie un peu l'analyse, sans savoir s'il s'agit du lecteur de CD ou du reste du système : message parfait sur le jazz, musique du monde, très précis sur des petites formations, mais un peu confus sur les grandes formations classiques.
L'image est par contre très bonne, sans rien poser sur la machine (je n'ai d'ailleurs jamais essayé).
L'ajout d'un câble Linn Silver, la pose d'absorbant dans la pièce d'écoute, sont par ailleurs 2 moyens de diminuer sérieusement la confusion. Je crois que la dynamique et le niveau de détail sont également révêlés par le pré-ampli, et l'association pré-ampli / CD joue sans doute aussi.

Je vais tenter l'exercice d'une analyse aussi méticuleuse que la tienne, mais je ne pense pas tenir aussi longtemps.

Marc
Marc 75
 
Messages: 762
Inscription: 27 Sep 2002 22:58
  • offline

Message » 27 Jan 2003 23:36

Franchement, non... mais j'y ferais attention.
J'avais tellement gagné en articulation dans le grave et en dynamique, que je n'ai pas réellement fait attention à ce point.

A toutes fins utiles, je rappelle qu'à cette époque j'avais encore mes SP100 et que je bataillais dur pour "alléger" la restitution d'ensemble.
C'était mon obsession de l'époque, même au détriment d'une éventuelle dégradation de la scène sonore.

En tout cas, très beau CR! :roll:

Détaillé et methodique, comme on aimerait en lire plus souvent dans nos magazines.
Bravo!

JérômeB
JérômeB
 
Messages: 7529
Inscription: 03 Fév 2002 2:00
Localisation: Paris

Message » 28 Jan 2003 1:43

Et les madeleines, elles étaient comment ?
Dernière édition par PNicolas le 28 Jan 2003 10:23, édité 1 fois.
PNicolas
 
Messages: 7467
Inscription: 05 Oct 2001 2:00
Localisation: Paris
  • offline

Message » 28 Jan 2003 10:18

PNicolas a écrit:Et les madeleines, elles étaient commun ?


Tu t'es vu quand t'as bu?! :roll:

JérômeB
JérômeB
 
Messages: 7529
Inscription: 03 Fév 2002 2:00
Localisation: Paris

Message » 28 Jan 2003 10:26

JérômeB a écrit:
PNicolas a écrit:Et les madeleines, elles étaient commun ?


Tu t'es vu quand t'as bu?! :roll:

JérômeB


Tu deformes mes propos :o
Moi aussi je peux faire la même chose :

JérômeB a écrit:Vive le totor, et le tube c'est de la daube !


:lol: :lol: :lol:

J'y crois pas :o
PNicolas
 
Messages: 7467
Inscription: 05 Oct 2001 2:00
Localisation: Paris
  • offline

Message » 28 Jan 2003 13:37

PNicolas a écrit:
JérômeB a écrit:
PNicolas a écrit:Et les madeleines, elles étaient commun ?


Tu t'es vu quand t'as bu?! :roll:

JérômeB


Tu deformes mes propos :o
Moi aussi je peux faire la même chose :

JérômeB a écrit:Vive le totor, et le tube c'est de la daube !


:lol: :lol: :lol:

J'y crois pas :o


Arf, l'autre y sait plus c'qui dit...

N'essaye pas de nier : "Dernière édition par PNicolas le 28 Jan 2003 09:23, édité 1 fois"

Elles sont pas commun mes madeleines, elles sont de Limoges ; c'est très réputé pour les madeleines, Limoges, il y a aussi la marque Bijou.

Ben elles étaient bonnes, avec du chocolat sur le dessous je m'en suis mis plein les doigts et plein l'Ikemi (finition silver :-? ). C'est ça l'avantage du Naim "kaki-dessus", tu peux le crader, ça se voit pas.

Un peu bourratives au bout de la quinzième madeleine avalée, mais bon, avec du jus d'orange ça passe. Question de mariage comme toujours...

:lol: :lol: :lol:

Roro
RoroMinator
 
Messages: 3962
Inscription: 26 Oct 2001 2:00
Localisation: toulousecon !
  • offline

Message » 28 Jan 2003 14:54

PNicolas a écrit:
JérômeB a écrit:
PNicolas a écrit:Et les madeleines, elles étaient commun ?


Tu t'es vu quand t'as bu?! :roll:

JérômeB


Tu deformes mes propos :o
Moi aussi je peux faire la même chose :

JérômeB a écrit:Vive le totor, et le tube c'est de la daube !


:lol: :lol: :lol:

J'y crois pas :o


Saligaud!

Continue comme ça, et t'es bon pour devenir webmaster chez HiFi Info :lol:

JérômeB
JérômeB
 
Messages: 7529
Inscription: 03 Fév 2002 2:00
Localisation: Paris

Message » 28 Jan 2003 18:31

En fait j'aurais bien aimé être moderateur, rien que pour le plaisir de te bannir :lol: :wink:
PNicolas
 
Messages: 7467
Inscription: 05 Oct 2001 2:00
Localisation: Paris
  • offline

Message » 29 Jan 2003 11:27

Puuuréééeee quel CR !!! Ca c'est ce que j'appelle un VRAI CR !!!

A la lecture du titre, je me suis demandé si Roro n'avait pas pété un plomb ! Oser comparer sa Sainteté IKEMI ?!?
M'enfin, au vu de la pertinence du test, je ne peux que m'incliner devant autant de minutie.

Al1

PS : Mais Roro... l'électronique... c'était du Naim !
Al1
 
Messages: 191
Inscription: 29 Sep 2001 2:00
  • offline

Message » 29 Jan 2003 11:48

Al1 a écrit:PS : Mais Roro... l'électronique... c'était du Naim !


Oui, c'était du Naim...

Tu as raison de le préciser car je veux refaire le test chez Sensitif Art sur du matos Linn.

Je veux aussi avoir les impressions de Laurent Cormary (le maître de lieux). Son avis sera peut-être différent du mien s'il est sensible à d'autres caractéristiques de la musique.

A plus.

Roro
RoroMinator
 
Messages: 3962
Inscription: 26 Oct 2001 2:00
Localisation: toulousecon !
  • offline

Message » 29 Jan 2003 16:45

RoroMinator a écrit:[...je veux refaire le test chez Sensitif Art sur du matos Linn.

Je veux aussi avoir les impressions de Laurent Cormary (le maître de lieux). Son avis sera peut-être différent du mien s'il est sensible à d'autres caractéristiques de la musique.

A plus.

Roro


YESSS ! Match à suivre...

Al1, Ikemi'z venerator...
Al1
 
Messages: 191
Inscription: 29 Sep 2001 2:00
  • offline

Message » 31 Jan 2003 22:28

Suite et fin...

J'ai amené cet après-midi mon CDX chez Sensitif Art pour le comparer de nouveau à l'Ikemi dans d'autres conditions, avec d'autres électroniques et d'autres zoreilles.

Système : Linn Kolektor, Linn LK140, Linn Ninka

Sur certaines plages (2 et 3), l'écoute du CDX n'était vraiment pas agréable, trop ronde, trop de réverb, de l'énergie mal contrôlée on aurait dit.

Laurent Cormary a eu la bonne idée de passer en Biamp. (passive) avec 2 LK140 et tout est rentré dans l'ordre.

Globalement les impressions sont les mêmes que chez moi.

La différence d'aération en faveur de l'Ikemi était ici plus flagrante, la pièce est plus grande dans toutes les dimensions et plus réverbérées.

L'Ikemi est plus neutre que le CDX dont le bas-médium est en avant.

Le CDX est plus riche, apporte plus de présence mais le grave est moins tendu.

Là où l'Ikemi m'a déçu c'est sur la dynamique. Globalement il est aussi bon que le CDX mais les écarts sont moins prononcés. L'exemple le plus pertinent est au début de Hotel California Live lorsque le public reconnaît le morceau et se met à applaudir et à hurler : le CDX marque bien le changement de niveau tandis que l'Ikemi ne bronche pas, c'est moins vivant. Par contre ça me paraît plus reposant.

Pour terminer, je dirais que l'Ikemi triche moins que le CDX. Le médium du CDX sera toujours joli, charmeur ; celui de l'Ikemi sera plus honnête car plus à sa place et mieux articulé. Ce qui fait que le Linn pardonnera moins aux mauvais enregistrements car il est plus proche de la vérité.

En terme de transparence, le CDX est un bon cran au dessus :o

Roro
RoroMinator
 
Messages: 3962
Inscription: 26 Oct 2001 2:00
Localisation: toulousecon !
  • offline

Message » 01 Fév 2003 0:20

Ta conclusion, ...

"Ce qui fait que le Linn pardonnera moins aux mauvais enregistrements [b]car il est plus proche de la vérité[/b].
[b]En terme de transparence, le CDX est un bon cran au dessus [/b]"

... me parait un peu contradictoire, ou peux-tu préciser ?

Par ailleurs, quelle est l'influence du système aval dans cette comparaison. Lors de la comparaison de l'ikemi et du wadia 860 sur un système actif Linn 5103 + 5125 actif + Ninka (+ précis et dynamique que le kolektor + 140), j'avais trouvé plus d'équilibre à l'ikemi, une dynamique au moins aussi bonne, et un équilibre sans doute meilleur. Le wadia était par contre plus aéré dans l'aigu.
En remplaçant seulement le 5103 par un audio research Ref 2, la différence éclatait en faveur du wadia : plus de dynamique, scène sonore beaucoup plus large, aigus plus fins.

Par ailleurs, quand j'avais remplacé mon genki par l'ikemi, j'avais trouvé que cela ne valait le coup qu'à partir du kairn, et le remplacement du kairn par le 5103 avait vraiment boosté la dynamique et la définition.

J'ai également écouté le 5103 au milieu d'un chaine non Linn, et ce fut la cata.

Ta comparaison est forcément juste, mais crois-tu que tu as pu jauger vraiment des performances comparatives absolues des lecteurs ce CD ?

Je dis ça, car même si je change l'ikemi pour un wadia, c'est quand même une machine que j'aime beaucoup ... et ton jugement est un peu trop mitigé à mon goût !

Marc
Marc 75
 
Messages: 762
Inscription: 27 Sep 2002 22:58
  • offline

Message » 01 Fév 2003 9:39

Marc 75 a écrit:Ta conclusion, ...

"Ce qui fait que le Linn pardonnera moins aux mauvais enregistrements car il est plus proche de la vérité.
En terme de transparence, le CDX est un bon cran au dessus "

... me parait un peu contradictoire, ou peux-tu préciser ?



Salut, quand je parle de transparence, je parle ici de la quantité de détails : tous les petits bruits (salive, reprises de respiration, bruits "mécaniques" des instruments) son plus évidents avec le CDX.

Par contre l'Ikemi est plus neutre, plus linéaire, il a une courbe de fréquences plus plate.

Marc 75 a écrit:Par ailleurs, quelle est l'influence du système aval dans cette comparaison. Lors de la comparaison de l'ikemi et du wadia 860 sur un système actif Linn 5103 + 5125 actif + Ninka (+ précis et dynamique que le kolektor + 140), j'avais trouvé plus d'équilibre à l'ikemi, une dynamique au moins aussi bonne, et un équilibre sans doute meilleur. Le wadia était par contre plus aéré dans l'aigu.
En remplaçant seulement le 5103 par un audio research Ref 2, la différence éclatait en faveur du wadia : plus de dynamique, scène sonore beaucoup plus large, aigus plus fins.

Par ailleurs, quand j'avais remplacé mon genki par l'ikemi, j'avais trouvé que cela ne valait le coup qu'à partir du kairn, et le remplacement du kairn par le 5103 avait vraiment boosté la dynamique et la définition.

J'ai également écouté le 5103 au milieu d'un chaine non Linn, et ce fut la cata.

Ta comparaison est forcément juste, mais crois-tu que tu as pu jauger vraiment des performances comparatives absolues des lecteurs ce CD ?


Comme toujours, tout est une question de mariage. Quand je suis arrivé au magasin et que j'ai vu ce que Laurent avait branché, j'ai fait la grimace car ça me paraissait un peu léger.

Mais je te rappelle que j'ai aussi fait la comparaison des 2 CD sur du matos beaucoup plus gros et bien meilleur...

J'ai eu les mêmes impressions sur les 2 systèmes et je ne crois pas me tromper. Je n'étais pas seul à écouter, je crois que nous avons eu les mêmes sensations, Poussin pourra témoigner. Après c'est purement et simplement une question de goût.

Je rappelle quand même que l'Ikemi coûte 3000 Frcs de moins que le CDX. Il permet aussi d'évoluer en douceur avec un convertisseur externe ce qui n'est pas le cas du CDX qui n'a pas de sortie numérique.

Marc 75 a écrit:Je dis ça, car même si je change l'ikemi pour un wadia, c'est quand même une machine que j'aime beaucoup ... et ton jugement est un peu trop mitigé à mon goût !

Marc


trop mitigé... ou contradictoire ?

En tous cas j'ai décrit mes impressions telles quelles. Sans tricherie mais avec l'humeur du moment.

Je n'ai pas comparé l'Ikemi au Wadia. Mais Wadia (de mémoire) n'est pas une marque démonstrative, elle séduit plus sur le long terme. ça fait longtemps que je n'en ai pas écouté, hormis le CD 23 d'un copain.

A plus.

Roro
RoroMinator
 
Messages: 3962
Inscription: 26 Oct 2001 2:00
Localisation: toulousecon !
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message