Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 20 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

CR: Meridian 507 VS Sony SCD555ES

Message » 08 Oct 2002 15:51

assise_sur_un_ampli a écrit:Sans vouloir caricaturiser ou enlever tout mérite au (bon) CR de Picola, le méridian est un "pur" produit pour mélomane sans être brouillon pour autant et privilégie la douceur ; le SACD sony plus typé "audiophile" et terriblement neutre...Deux très bons cds quoiqu'il en soit...je pencherais perso pour le meridian car je n'ai pas de SACD à faire manger...


Sauf que n'étant pas le moins mélomane des amateurs de hifi du forum et ailleurs, je ne trouve pas du tout que Méridian soit une marque qui fasse des produits plus conçus pour les mélomanes que les autres marques... sans vouloir offenser Assise sur un ampli, ça c'est le marketing que les marques britanniques assènent à longueur d'années dans leurs pubs.
Pioneer qui a produit des disques pendant des années; JVC (Japan Victor Company), Denon (disques), Sony (disques) et Yamaha (instruments de musique excellents) sont ainsi beaucoup plus près structurellement de la musique et des mélomanes que Meridian et n'importe quelle marque britannique...
Attention, je ne dis pas que Meridian ne fait pas de bonne platine, mais à l'image de beaucoup de marques britanniques, cette marque propose une esthétique sonore typée qui peut plaire ou ne pas plaire mais donne un son semblable, très beau dans le cas de Meridian, à tous les disques (je force un peu, mais il y a de ça).
Cependant que Sony fait des machines plus neutres et transparentes qui n'imposent pas une couleur à tous les disques. C'est un problème de philosophie du son qui s'oppose là.
Mais pour moi, Sony est fait pour les mélomanes plus que Meridian qui est fait pour les amoureux du son.

Alain :wink:
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Annonce

Message par Google » 08 Oct 2002 15:51

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 08 Oct 2002 18:20

Haskil a écrit:Mais pour moi, Sony est fait pour les mélomanes plus que Meridian qui est fait pour les amoureux du son.


Mouais, Pas trop d'accord avec toi sur ce coup là. Le Sacd Sony est certes transparent, plus neutre que beaucoup de machines anglaises, mais j'ai tendance à avoir un avis contraire ; les appareils japonais (excuses moi pour le racourci) laissent passer le son et pas l'émotion et m'est d'avis que la musique, c'est avant tout de l'émotion. La 940 que je commence à bien connaitre :wink: est une coupeuse de décibels en quatre.
LaurentV
 
Messages: 11729
Inscription: 04 Mar 2002 2:00
Localisation: du coté de Versailles
  • offline

Message » 08 Oct 2002 18:25

d'autant plus que la neutralité me parait être la qualité première recherchée par les mélomanes. Je n'ai pas écouté énormément de lecteurs CD, mais j'ai retenu de mes écoutes deux grandes catégories et une théorie toute personnelle que je me risque à dévoiler au risque de prendre des coups mais tant pis 8)
Le plus difficile à restituer par un lecteur est la texture et la richesse harmonique des voix ou des instruments. Pour y parvenir les constructeurs ont deux approches : les uns font des lecteurs qui trichent en écourtant la bande et en réchauffant le son créant ainsi l'illusion de richesse harmonique (typique marantz, rega)
Les seconds ne trichent pas et restituent toute la bande passante sans ajouter au message et recherchent la neutralité. là si le constructeur arrive à extraire toutes les subtilités harmoniques du support la restitution sera superbe :P , si le lecteur laisse des informations au passage, il paraitra froid et sans âme :( .
Les premiers sont plus faciles à réaliser et permettent d'obtenir des résultats agréables à moindre prix, les seconds doivent être difficiles à réaliser car je n'ai trouvé ces qualités que sur des lecteurs plutot chers.

maitenant vous pouvez taper
blounote
 
Messages: 4817
Inscription: 11 Juin 2002 18:08
Localisation: 40 - DAX
  • offline

Message » 08 Oct 2002 18:25

Laurent, c'est toujours le même pb, chacun a sa notion de l'émotion, tu sais que pour moi l'émotion doit être sur la galette et ce n'est pas le système qui doit en rajouter, toi tu as une notion différente. Ces deux platines correspondent à deux type de mélomanes différent mais a des mélomanes tout même :wink: .

A+
PNicolas
 
Messages: 7467
Inscription: 05 Oct 2001 2:00
Localisation: Paris
  • offline

Message » 08 Oct 2002 18:29

PNicolas a écrit:Laurent, c'est toujours le même pb, chacun a sa notion de l'émotion, tu sais que pour moi l'émotion doit être sur la galette et ce n'est pas le système qui doit en rajouter, toi tu as une notion différente. Ces deux platines correspondent à deux type de mélomanes différent mais a des mélomanes tout même :wink: .

A+

En grande partie d'accord avec toi. Je donne mon avis, mais depuis que j'ai en prêt une Sony 940 sur tout ce que j'ai pu écouter jusqu'à présent avec cette machine à aucun moment un frisson ne m'a parcouru le dos.
LaurentV
 
Messages: 11729
Inscription: 04 Mar 2002 2:00
Localisation: du coté de Versailles
  • offline

Message » 08 Oct 2002 18:34

Moi ça y est j'ai vendu mon converto, on se fait quand notre petite ecoute BelCanto avec jerome ?
PNicolas
 
Messages: 7467
Inscription: 05 Oct 2001 2:00
Localisation: Paris
  • offline

Message » 08 Oct 2002 19:09

je n'aime pas non plus parler d'appareils pour mélomanes ou pour hifistes. les personnes proposant ce classement se présenteront d'ailleurs toujours dans la première catégorie. L'idée d'Haskil est à l'inverse intéressante : puisque le méridian est coloré, ceux qui l'apprécie aime son son : ce sont donc des audiophiles !

En revanche, je suis de plus en plus circonspect à l'égard des SACD Sony, et la dernière remarque de LaurentV confirme mon impression. Je crains que ces SACD ne deviennent le "loup" du forum : on ne parle que d'eux (provoquant un engouement d'achat) avant que leur mode ne passe.
je n'ai écouté qu'un SACD (un 555 quelque chose), mais tous les CR sur ce forum ou Delphi, par mail ou par MP, soulignent le caractère extrèmement détaillé du lecteur, souvent de la précision de son articulation, de la clareté de ses timbres, de sa transparence. Ces caractéristiques deviennent vite une restitution ou son association raide, un équilibre montant trahissant des timbres clairs. Certains essayent cette platine avec un convertisseur extérieur et retrouve davantage de matière...
Bref, cette plaidoirie pour appeler (signer mon manifeste !) à se méfier de l'illusion d'une probité objective. Car tous ces défauts sont balayés au nom de la linéarité, de la probité de la restitution et du lecteur. Cette illusion permet d'accepter que des dizaines de disques deviennent inécoutables sur un "système hifi" !
Pourtant, un lecteur méridian (je n'en ai pas! ) permet d'entendre déjà très nettement des différences de timbres entre violoncelles, de recréer des univers sonores différents etc. je suis convaincu que la HIHI fausse l'oreille vers le haut du spectre, créant ce piqué nécessaire entre autres au relief et à l'image.

S'il y a bien un "snobisme" des "mélomanes" (j'y sombre parfois), il y a aussi un snobisme des "objectivistes" ( bon, et il y a les fêlons tranversaux comme Haskil, enfin...).

Alexandre
alexandret
 
Messages: 1392
Inscription: 27 Aoû 2001 2:00
Localisation: Paris
  • offline

Message » 08 Oct 2002 19:25

bonsoir et merci pour vos réactions et conseils,

je voulais revenir sur un ou deux points rapidement:
- la Meridian n'est pas si anglaise que ça dans sa restitution: elle est vraiment bien defini et sa chaleur, c'est en fait juste des timbres plus "personnalisés" que d'habitude. Seulement, c'est vrai qu'à coté de la fabuleuse précision de la Sony et de sa dynamique (en fait c'est surtout cette dynamique qui m'a bluffé), le Meridian semble un peu plus coloré et plus "posé"
- pour Duc: en test SACD, je suis pour l'instant limité en références, et l'unique galette que je possède est loin d'etre aussi une référence (!!) pour la qualité de la prise de son : il s'agit d' "Alice In Chains Greatest Hits" (un coup de coeur) que je possède aussi en CD. Bien qu'il y est marqué "DSD" sur la jaquette, je doute que le procédé ait ete appliqué à ce disque. Quoiqu'il en soit, on gagne en ouverture et en précision, c'est évident, cependant, je pense que ceci est plus du à une remasterisation qu'à autre chose (c'est un peu comme la piste cd des sacd hybrides qui parait-il est souvent soignée)
- pour Kurtlil: j'ai vraiment un très bon résultat avec l'Audioquest Diamondback (env. 140 euros) et surtout un VRAI grand plus qu'avec un cable un peu plus sophistiqué que la normale (genre profigold, real cable, etc...)
- pour Duc et Kurtlil (:D ) : je n'ai pas encore changer de cable secteur. J'avais pensé à un cable Eupen de base (350 frcs je crois) qui est apparemment pas mal, mais je pense que je n'investirais pas dedans avant d'avoir changer d'ampli. Sinon, c'est vrai que les indications de Philippe m'interessent pas mal, mais là, pour le prix, je suis un peu plus songeur...(faudrait vraiment que Philippe nous fasse la demo de l'apport d'un tel cable !!)

en attendant la suite, je vous souhaite une bonne soirée

PS: va vraiment falloir que je pense à devenir membre moi, depuis le temps que je suis inscrit :-?
picola
 
Messages: 477
Inscription: 14 Oct 2000 2:00

Message » 08 Oct 2002 19:54

LaurentV a écrit:
PNicolas a écrit:Laurent, c'est toujours le même pb, chacun a sa notion de l'émotion, tu sais que pour moi l'émotion doit être sur la galette et ce n'est pas le système qui doit en rajouter, toi tu as une notion différente. Ces deux platines correspondent à deux type de mélomanes différent mais a des mélomanes tout même :wink: .

A+

En grande partie d'accord avec toi. Je donne mon avis, mais depuis que j'ai en prêt une Sony 940 sur tout ce que j'ai pu écouter jusqu'à présent avec cette machine à aucun moment un frisson ne m'a parcouru le dos.


Je suis d'accord avec PNicolas, l'émotion est sur la galette. mais cette émotion peut être perçue de façon différente, trouver sa source dans des événements sonores différents.

La Sony m'a provoqué des émotions à nulle autre pareille en me faisant entendre le moindre rebond d'un archet, la moindre hésitation dans l'attaque d'un accord de piano ou dans une ligne mélodique à découvert.
On touche là au coeur de notre perception de la musique. La tienne Laurent n'est pas inférieure ou supérieure à la mienne, elle est de nature différente et cette nature touche aussi au plus profond de nous-mêmes. Si je te dis que je suis un contemplatif qui analyse tout et tout le temps, un... coupeur de cheveux en quatre, tu comprendras d'un coup pourquoi je préfère globalement les bonnes Sony que j'ai entendues à d'autres.
ça me rappelle Chopin : "quand je ne suis pas en forme, je préfère les pianos Erard. Leur son est tout fait, toujours beau. Quand je suis en forme, je prèfère ceux de Pleyel. Je peux modeler leur son à ma guise, trouver mon son."
Avec les platines qui n'en rajoutent pas (pour faire court), qui n'interprètent pas la musique de belle façon toujours, on a le Pleyel... Et j'aime pouvoir suivre la moindre incise, le moindre cheminement harmonique, la polyphonie d'une fugue dans son intégralité, les voix se détachant parfaitement les unes des autres, j'aime entendre tous les détails de l'orchestration (par exemple avec la Sony j'entends beaucoup mieux dans des disques que j'adore des vents qui jouent faux qu'avec toutes les platines que j'ai eu avant à la maison ou en prêt!). Je peux être ému, par un détail infime, la façon dont une chanteuse reprend son souffle, un changement d'archet, une petite faille au milieu de difficultés inouies. Même si je le lui reprocherais un manque de densité du son. Je peux aussi être foudroyé d'émotion en écoutant un disque enregistré en 1919...

Avec celles qui ont un son plus typé, parfois splendide (Jupiter/io fait ça très bien, quand d'autres modèles font ça mal; quand la Naim que tu avais en près lisse un peu trop le message), j'ai l'impression que c'est le Erard dont parle Chopin.

Mais Liszt lui préférait les Erard en toute circonstance au Pleyel. C'était pas un couillon, le p'tit Franz! T'es Liszt. Chuis Chopin? pas mal, non?

Que fais, George Sand?

Alain :wink:
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 08 Oct 2002 20:01

faudrait vraiment que Philippe nous fasse la demo de l'apport d'un tel cable !!)

Pas la peine :) :)

www.elitediffusion.com prête gratuitement ce genre de câble :) :)

Philippe
BPhil
 
Messages: 8449
Inscription: 13 Juil 2001 2:00
Localisation: 95
  • offline

Message » 08 Oct 2002 20:03

waouwww....superbe
et moi alors avec mon arcam cd72 tout neuf, je suis qui????

le premier qui dit LICENSE 4 prends deux baffes..... :)
sbringer
 
Messages: 2181
Inscription: 13 Avr 2002 2:00
Localisation: ales (30)
  • offline

Message » 08 Oct 2002 20:18

[quote"Haskil"]On touche là au coeur de notre perception de la musique. La tienne Laurent n'est pas inférieure ou supérieure à la mienne, elle est de nature différente et cette nature touche aussi au plus profond de nous-mêmes. Si je te dis que je suis un contemplatif qui analyse tout et tout le temps, un... coupeur de cheveux en quatre, tu comprendras d'un coup pourquoi je préfère globalement les bonnes Sony que j'ai entendues à d'autres[/quote]
Je suis de ton avis. Si nous avons les mêmes perceptions nous n'avons pas la même sensibilité. La tienne te fais préferer des sonorités détaillées, comme je le dis souvent "entendre le triangle tout au fond lors d'un fortisimo" est plus ton truc. De mon coté c'est plus la cohérence de l'ensemble, même si il n'y a pas tout.
LaurentV
 
Messages: 11729
Inscription: 04 Mar 2002 2:00
Localisation: du coté de Versailles
  • offline

Message » 08 Oct 2002 20:28

LaurentV a écrit:[quote"Haskil"]On touche là au coeur de notre perception de la musique. La tienne Laurent n'est pas inférieure ou supérieure à la mienne, elle est de nature différente et cette nature touche aussi au plus profond de nous-mêmes. Si je te dis que je suis un contemplatif qui analyse tout et tout le temps, un... coupeur de cheveux en quatre, tu comprendras d'un coup pourquoi je préfère globalement les bonnes Sony que j'ai entendues à d'autres

Je suis de ton avis. Si nous avons les mêmes perceptions nous n'avons pas la même sensibilité. La tienne te fais préferer des sonorités détaillées, comme je le dis souvent "entendre le triangle tout au fond lors d'un fortisimo" est plus ton truc. De mon coté c'est plus la cohérence de l'ensemble, même si il n'y a pas tout.[/quote]

C'est que je reconstruis la cohérence en partant de et avec tous les détails et qu'il ne peut pas y avoir de cohérence pour moi sans les détails, la géométrie dans l'espace, sans le timbre. Et la densité des timbres manque un peu aux Sony (j'aimerais essayer un jour un égalisteur numérique pour juste relever la bande 100-200 d'un poil : tout se joue là pour la perception d'un son chaud : si le dessus n'est pas pourri!)

Pas vraiment le triangle dans un fortissimo, plutôt le petit trait d'alto solo dans une énorme symphonie de Mahler lors d'un passage pianissimo, tout doux quoi. Ou l'entrée de la voix de Ferrier dans la Rhapsodie pour contralto de Brahms!
Ce qui me fait pardonner bien d'autres choses, du reste, des défauts que d'autres ne supporteraient pas! D'ailleurs en ce moment, depuis mon déménagement, je fais grise mine.

Mais t'as une chaine excellente et dont le rapport qualité/prix est digne d'éloges. d'ailleurs avec George on va faire une virée cagoulée :wink: :wink:

Alain :wink:
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 08 Oct 2002 21:15

haskil a écrit:...C'est que je reconstruis la cohérence en partant de et avec tous les détails et qu'il ne peut pas y avoir de cohérence pour moi sans les détails, la géométrie dans l'espace, sans le timbre. Et la densité des timbres manque un peu aux Sony (j'aimerais essayer un jour un égalisteur numérique pour juste relever la bande 100-200 d'un poil : tout se joue là pour la perception d'un son chaud : si le dessus n'est pas pourri!)

Pas vraiment le triangle dans un fortissimo, plutôt le petit trait d'alto solo dans une énorme symphonie de Mahler lors d'un passage pianissimo, tout doux quoi. Ou l'entrée de la voix de Ferrier dans la Rhapsodie pour contralto de Brahms!....
Alain :wink:


alain mon approche est très similaire, mais je ne connais pas ta sony. Moi j'ai trouvé mon bonheur chez YBA et la seule autre écoute qui m'avait convaincu était celle du Icos CD Pro (beaucoup trop cher pour moi). Le petit sacd sony que j'avais écouté était équilibré mais souffrait du manque de richesse harmonique dont je parle dans mon post précédent.
au delà des considérations subjectives, les informations qui sont sur l'enregsitrement devraient toutes être audibles. Il me semble qu'un bon lecteur ne peut pas gommer des détails ni les souligner de manière artificielle, le bon équilibre c'est quand les détails sont là et à leur juste place, non?
Cela dit, comme aucun lecteur n'est vraiment parfait, on tombe dans la problématique du sucre dans le café: pour moi un bon café c'est sans sucre, pour d'autres ça ira d'un demi à deux ou trois.
blounote
 
Messages: 4817
Inscription: 11 Juin 2002 18:08
Localisation: 40 - DAX
  • offline

Message » 09 Oct 2002 0:02

meuh non haskil, tu ne m'as pas "offensée" lol ! :D en fait, quand je disais que le meridian était un pur produit pour mélomanes, c'était bien un avis personnel et pas du tout quelque chose que j'aurais pu lire sur des pubs, d'ailleurs je ne sais même pas qui distribue meridian en france ni ailleurs, et puis les revues hifi, je ne les ouvre que pour lire des bancs d'essais qu'une fois après avoir acheté le matériel.... :wink:
assise_sur_un_ampli
 
Messages: 301
Inscription: 30 Mai 2002 15:21
  • online



Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message