Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 6 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

CR: Nouvelle Grande Utopia BE: Les Géants

Message » 09 Sep 2003 22:34

J'ai eu le privilège, tout à l'heure, de découvrir rien de moins que les grandes UTOPIAS BE...


Nous débarquons, ma femme et moi, chez un ami très spécialisé dans ce type de matériel...

Arrivé dans le salon, le choc: Je les avais vue en photos, biens sûr, sous tous les angles, je connaissais l'UTOPIA, la petite soeur...mais là: une colonne de près de 2 mètres, d'une finition somptueuse, royale. Tout est à la mesure de ses prétentions:

Les joues latérales qui enserrent les caissons de hauts parleurs sont maginifiquement plaquées (érable moucheté) et vernis d'un satin profond, semi-mat semi-brillant, qui annonce déjà le style de la musique: en douceur, velouté, avec une réserve incomparable. La ligne, le galbe des courbes est sensuelle, la laque des boitiers de haut parleur est profonde, anthracite. Alors qu'en image elle me semblait grossière et lourde, je découvre une enceinte équilibrée, imposante mais proportionnée avec justesse.

Pour couronner le tout, la chassis des hauts parleurs a été réalisé dans un traitement de surface légèrement martelé, contrastant juste comme il faut la laque, afin de montrer le début de la haute technologie. Cette finition me rappelait nos précieux miscroscopes Suisses des cours de biologies...

Enfin, les hauts parleurs sont tous orientés vers un point virtuel, l'emplacement idéal d'écoute: l'imposant haut parleur de basse légèrement orienté vers le haut, jusqu'au basse supérieur légèrement baissé vers le bas...Le fameux tweeter en pure béryllium est logé dans un coffret parfaitement recangulaire, aux angles vifs, et ajusté exactement au niveau des yeux, pour qui est assis confortablement dans un canapé.

De là, ce géant immense vous regarde paisiblement du haut de ces 210 kg...il se veut presque rassurant, certains que sa musique va vous terrasser si on le provoque un peu.

Les dimensions latérales sont impressionnantes. Non content de les observer dans la perspectives, on les regarde sous tous les angles. La profondeur du caisson de basse est incroyable: 80cm ? plus peut être...Immédiatement je me dit que les subwoofers que l'on connait habituellement dans nos systèmes haut de gamme ferait bien pâle figure à coté de ces deux pachydermes. Quelle volume ! et le haut parleur, dissimulé derrière un magnifique cache galbé, tendu de tissus noire, est un monument du genre. La surface y est absolument parfaite, lisse comme un miroir. le diamètre est affolant (15").

L'arrière du géant laisse apparaître une plaque métallique sur laquelle 2 poignées métalliques de protection sont fixées. Entre elles sont disposés les bornes, et la place à disposition est à l'échelle du reste. La finition de l'ensemble surpasse largement les standards.

Satisfait de l'état des lieux, nous prenons place devant les colosses et attaquons l'écoute. En fait, c'est plutôt l'auditeur qui est attaqué, pris d'assaut, encerclé par la musique qui dès les premières notes vous enveloppe, vous enserre instantanément. Ces enceintes ne s'écoutent pas: A ce niveau de perfection, on ne parle plus d'écoute. On parle de sensations, de vibrations, de choc, d'émotions. La musique vous pénètre par la peau. La première émotion provient de ces basses profondes et nettes, sans écho. Elles arrivent est s'arrétent net. Ferme, précise, enveloppante, plus grande que la pièce, impossible à localiser. C'est l'air des poumons qui réagit imperceptiblement. Lorsque j'écoute un air de musique que je ne connais pas, c'est tout mon corps qui est en garde, et lorsque je passe un morceau familier, une envie de rire, une impression euphorisante monte à l'esprit. C'est trop, trop fort, trop grand...

La deuxième émotion, c'est la douceur de l'ensemble. Paradoxalement hyperstructuré et excessivement détouré, les instruments se détachent avec un agréable relief, jamais artificiellement prononcé mais au contraire pafaitement disposé...la cohésion est voluptueuse. On est aspiré doucement vers la musique, sans jamais être brutalisé.

Finallement, on se sent admiratif de cette force, cette puissance. J'ai poussé un peu le niveau sonore: c'est le concert live qui s'installe. Première place. On voit les musiciens, ils jouent pour nous: Les contrebasses sont exceptionnelles, les cordes grattent, les bois vibrent, des milliers d'informations sonores virevoltent autour de nous, nous renseignent sur la scène, les musiciens, le plateau, le public...


Les premières émotions passées, l'analyse des sons commencent à reprendre le dessus, notre visite doit aller de l'avant dans l'analyse. On cherche les détails, la découpe des aigus, le placement des instruments...

Puis on s'arrête. Je viens de mettre un Cassandra Wilson. Inutile de chercher à analyser quoi que soit, de rechercher les failles, la vibration. La démarche n'est pas cérébrale: Toute est dans l'émotion, le corps, les tripes qui reprennent le dessus et on a tantôt envie de s'enfoncer dans le fauteuil, tantôt de se laisser dissoudre dans la musique, de déposer les armes et de se rendre, de danser. La Grande UTOPIA a raison de vous en quelques minutes de musique.

Un grand moment de bonheur. Un mélo qui s'installe en rentrant de cette visite, trop courte, qui donne de quoi réfléchir. Mon Dieu que ces prouesses techniques donnent plaisir à découvrir. Il y a résolument de passionnés qui s'affairent à aller plus loin encore. J'avoue avoir été réellement dépassé...Et pourtant j'avoue être critique, souvent réticent, considérant l'investissement et le résultat comme premier point d'analyse. Et bien là....

J'éspère vous avoir transmis un peu de mon plaisir, et vous encourage à les tester...C'est du beau, du très beau matériel.



Lecteur: Electrocompaniet ECM1 dernière génération
Ampli Talisman, préampli Talisman
Disque: Christina Mac Bride, Cassandra Wilson, Etc.
Dernière édition par moteur le 09 Sep 2003 22:42, édité 1 fois.
Au plaisir de vous lire.
moteur
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 839
Inscription: 21 Juil 2002 15:33
Localisation: Romandie
  • offline

Annonce

Message par Google » 09 Sep 2003 22:34

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 09 Sep 2003 22:39

"Un grand moment de bonheur"

... c'est une passion que de découvrir de belles installations...

quelle était la dimension de la pièce et sa structure ?

bbill
Bbill
 
Messages: 390
Inscription: 21 Mai 2002 22:59
  • offline

Message » 09 Sep 2003 22:42

un salon particulier, envrion 35 m2 je pense.

Rien de particulier en terme de traitement acoustique, plutôt habitat domestique.
Au plaisir de vous lire.
moteur
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 839
Inscription: 21 Juil 2002 15:33
Localisation: Romandie
  • offline

Message » 09 Sep 2003 22:43

L'écoute des utopias "normales", parfaitement mises en oeuvre et royalement alimentées, m'avait littéralement saisi, de la même façon que ce que tu décris.
L'énergie déployée et la précision tri-dimensionnelle étaient telles que la sensation de concert était évidente.
Je n'ai jamais eu de frissons avec un système comme j'en ai eu au concert ... sauf ce jour-là ...

Marc :wink:
Marc 75
 
Messages: 762
Inscription: 27 Sep 2002 22:58
  • offline

Message » 09 Sep 2003 22:52

Ca fait reéllement plaisir de decouvrir la joie et le plaisir que tu as pû ressentir devant ces deux monstres !!!!!
J'aimerais tellement moi aussi pouvoir ecouter et voir ces fameuses enceintes .
serpent
 
Messages: 424
Inscription: 05 Nov 2002 22:55
Localisation: bordeaux
  • offline

Message » 10 Sep 2003 6:42

moteur a écrit: 35 m2 je pense. Rien de particulier .


la grande Utopia be dans 35m² !
peuvent elles être à leurs meilleures possibilités dans cet espace... et le grave ?
sur une pièce de +- 6 m de profondeur, vous étiez à quelle distance des hp, combien de recul pour vous des murs et idem pour les hp ??

bbill
Bbill
 
Messages: 390
Inscription: 21 Mai 2002 22:59
  • offline

Message » 10 Sep 2003 20:32

la grande Utopia be dans 35m² !
peuvent elles être à leurs meilleures possibilités dans cet espace... et le grave ?
sur une pièce de +- 6 m de profondeur, vous étiez à quelle distance des hp, combien de recul pour vous des murs et idem pour les hp ??



Ele fait 11 m. de long (on était assis à peu près au milieu) mais l'essentiel :
la Graqnde Utopia-BE est nettement moins sensible à la pièce que l'ancienne. Elle a la faculté incroyable de descendre très bas sans surcharger.
Les gens de JM Lab parlent de pièces d'env. 30 m2 avec la GU-BE, sans problème une fois bien mise en oeuvre.
(un cas chez un heureux propriétaire au Portugal)
Leur explication : la rapidité extrême des HP basses.
Toutefois, la distance des murs arrière minimum à respecter : en placant les GU-BE trop près, les basses sont trop gonflées.
Au plaisir de vous lire.
moteur
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 839
Inscription: 21 Juil 2002 15:33
Localisation: Romandie
  • offline

Message » 10 Sep 2003 21:33

Terrible ton CR Moteur!!
A te lire, j'ai eu l'impression de les écouter pendant quelques secondes!

Cependant j' aimerais tellement les entendre en vrai!

Aurel :wink:
aurel
 
Messages: 11090
Inscription: 19 Mar 2003 23:42
Localisation: Rennes
  • offline

Message » 10 Sep 2003 22:27

Merci pour ce [CR] :P

ca donne vraiment envie d'écouter :eek: , juste pour rêver un peu ;)
Lord
 
Messages: 6342
Inscription: 05 Oct 2001 2:00
Localisation: Montpellier (mais Normand !)

Message » 10 Sep 2003 22:44

11 metres de long!

Ca faisait plus que 35 m² alors...:roll:
tazz
 
Messages: 4906
Inscription: 08 Fév 2001 2:00
Localisation: Au près de mon arbre...

Message » 10 Sep 2003 23:52

Ou 3.181181181 m de large...

Un large couloir donc :-?
LABOLLE
 
Messages: 308
Inscription: 03 Fév 2003 15:19
Localisation: Fresnes

Message » 11 Sep 2003 0:14

Nous débarquons, ma femme et moi, chez un ami très spécialisé dans ce type de matériel...


alors au hasard (mais vraiment au hasard), c'etait chez sistrade, electro, jmlab, talisman, le tout chez nos amis rois du chocolat, je ne vois que ça

J'éspère vous avoir transmis un peu de mon plaisir, et vous encourage à les tester...C'est du beau, du très beau matériel.


effectivement, ça donne envie d'en écouter plus, et surtout d'avoir le plaisir de les entendre enfin marcher à hauteur de tout le tapage qui est fait autour de ces enceintes certes imposantes mais somme toute assez moyennes dans leur restitution

conaissant assez bien les matériels mis en oeuvre, je me permets toutefois d'emettre certains doutes quand à l'impartialité de ce cr, mais comme qui dirait ceci n'est que mon humble point de vue :wink:
adol
 
Messages: 2446
Inscription: 18 Jan 2002 2:00
Localisation: paris
  • offline

Message » 11 Sep 2003 8:11

Effectivement, la pièce ne fait pas 11 m de long..je l'ai bêtement reporté après demande d'infos au proprio. Il me semble que par rapport à ma salle...c'est démesuré. Comme vous semblez très intéressé par cette info, je vous passe les dimensions exactes dès que les trouve (c'est pas chez moi, cette démo, malheureusement. Cela dit, j'a proposé de mettre ma salle audio à disposition pour tester dans d'autres conditions :D :D )

Concernant les autres remarques, et bien en ce qui me concerne j'écoute des BW 802. Mais c'est vrai que ces Utopia sont incroyables. Je suis d'avis d'ailleurs que tout ce que j'ai écouté d'un certain niveau me semble exceptionnelle.
Rendons hommages à ces industriels de prendre de tel pari, à la limite de l'échec financier sur ce genre d'aventure (j'ai un ami très proche qui y a laissé des millions pour développer 1 paire d'enceinte haut de gamme, et qui a fini en faillite avant même la prodction en série).

Parfois, je trouve les commentaires des journaux un peu acide. Il me semble que certains commentaires sont souvent décalés des attentes du public. Les lexiques utilisés pour décoder la musique demandent bientôt des traductions. En ce qui me concerne, j'essaie plutôt de transmettre une émotion, une vibration. Une de mes connaissance me disait hier comment certaine personnes ne savent pas écouter avec le corps....

J'ai personnellement un immense plaisir à l'écoute, mais il est vrai qu'il me faut d'abord apprivoiser le compositeur ! cela restera toujours la première phase du plaisir. Bien sûr, on peut toujours découvrir un nouveau thème lors de ces découvertes de nouveau matériel. Mais cela n'est jamais pareil lorsque l'on a ses propres repères. Pour moi, la qualité du matériel vient toujours en second plan. A tel point que certains enregistrements n'entreront jamais dans ma collection.

Concernant l'objectivité de l'écoute, disons que sur du materiel d'exception comme celui-ci, je ne vois pas le sens d'être objectif ou subjectif ou je ne sais pas quoi d'autre...Le niveau est tellement bon et le prix est tellement élevé...Chacun juge. A voir le nombre de pièce Utopia vendu en Europe, on doit pas être nombreux sur le forum à se les arracher. Donc finallement, si même en rêver devient sujet à critique, alors quel sens ont les CR? Je continue de penser que l'objectif d'un CR sur le site est d'avoir le point de vue d'un(e) amateur passionné(e) pour prendre le contre pied des professionnels. J'ai relu encore les propos d'un journaliste spécialisé sur cette enceinte, c'est d'un stérile...Il retient encore plus ces commentaires qu'un article sur les probabilités de reprise économiques.

Je me fait donc un plaisir de vous passer du plaisir.
Au plaisir de vous lire.
moteur
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 839
Inscription: 21 Juil 2002 15:33
Localisation: Romandie
  • offline

Message » 11 Sep 2003 9:47

:evil:
Dernière édition par Phil* le 01 Aoû 2004 17:23, édité 1 fois.
Phil*
 
Messages: 987
Inscription: 23 Oct 2002 23:34



Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message