Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 25 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

CR salon Hte fidélité Paris 11-12/10/2003

Message » 15 Oct 2003 13:08

Yves Communal a écrit:C'est je crois la première fois que j'entends dire du bien (enfin à ce point) de la Concordre (JMR), le maitre des lieux semble, lui-meme, avoir eu du mal à bien optimiser le placement de cette enceinte, pour les personnes présentes au salon donnez-moi un peu le type de pièce (grandeur, hauteur) et le placement des Concorde dans cette pièce. L'association de ces enceintes avec de l'Atoll semble judicieux (et sans se ruiner) mais quid de l'association des Concorde avec des amplis plus chaleureux (voire tubes), c'est jouable a votre avis ?

L'auto quote cela ne se fait peut-être pas, ben c'est fait quand meme.

Ces belles Concorde c'était quoi les conditions de leur mise en oeuvre ?
Yves Communal
 
Messages: 4034
Inscription: 04 Nov 2001 2:00
Localisation: Chez moi
  • offline

Annonce

Message par Google » 15 Oct 2003 13:08

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 15 Oct 2003 13:15

haskil a écrit: On ne devrait pas faire écouter du clavecin dans une démonstration de salon... ça ne peut pas sonner convenablement si le niveau sonore est, ne serait-ce, qu'un poil plus élevé que le son naturel produit par cet instrument... Quel que soit la qualité du matériel qui est derrière.
Or le niveau sonore réel d'un clavecin entendu à deux mètres si vous saviez comme c'est pas grand-chose ! C'est quasi incompatible avec la notion de démonstration dans un salon.

Tu as parfaitement raison, mais le samedi soir, la présentation du démonstrateur, c'était "attention vous allez être entendre quelque chose que vous n'avez jamais entendu...le multicanal comme il devrait être installé chez vous (rappel: like Pentaphonie Cabasse")
Le pire, c'est que Bernard Neveu, l'auteur de l'enregistrement, assis à deux sièges de moi et que je regardais du coin de l'oeil n'a manisfesté aucune mimique devant ce désastre.


haskil a écrit: Et l'on se dit qu'en plus, bien installé à la maison, ça peut aller plus loin encore ! Cabasse devrait vraiment se bouger le popotin pour mieux faire connaître ces grandes enceintes pas encombrantes en plus !

Les grandes Cabasse ont perdu de leur aura, surtout parce qu'on ne peut quasiment pas trouver d'auditorium pour les écouter. Il n'y a plus qu'un seul revendeur Artis sur la place de Paris, un deuxième sur la petite couronne dans le 94 et un troisième dans le 77.

Que fait donc Jean-François Gauthier ? Peut-être préfère t'il vendre des petites Cabasse à la FNAC ou chez Cobra et Magma.

A +.
Gérard.
Alpes94
 
Messages: 3792
Inscription: 16 Avr 2002 1:08
Localisation: Val de Marne (94)
  • offline

Message » 15 Oct 2003 13:51

Que fait donc Jean-François Gauthier ? Peut-être préfère t'il vendre des petites Cabasse à la FNAC ou chez Cobra et Magma.

et les faire fabriquer en hongrie voire en chine
et fermer son usine en France
http://www.homecinema-fr.com/forum/view ... asse+usine
parce que bon faut arrêter de déconner :lol:
dio :wink:
Cabasse, mais si, tu te rappelles, les enceintes bretonnes :cry:
dionysos29
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 621
Inscription: 05 Nov 2001 2:00
Localisation: finistérien délocalisé en armorique
  • offline

Message » 15 Oct 2003 14:27

Yves,

je vais me permettre de citer ce que m'a dit par mail JMR, de retour du salon :

....concernant la disposition dans la salle, elle a été guidée par les essais, l'acoustique de ces salles est une horreur en raison de leur géométrie (rapport hauteur, largeur catastrophique et cloisons mobiles travaillant comme de gigantesque membranes). J'ai fait au mieux et je pense avoir tiré le meilleur du pas bon. (vendredi soir à 20 heures j'étais pret à tout remballer...).

Concernant les câbles : tout était câblé avec mon HP 216 A, (modulation et HP), les cables modulations étant configurés en pseudo symétrique (certains journalistes Américains pensent que les résultats obtenus avec ce câble en modulation et HPsont équivalents ou meilleurs que ceux obtenus avec des câbles...30 fois plus chers...).

Concernant la terre..impossible de l'utiliser car d'une qualité...dangereuse et pas de prise chassis sur les Atoll.

Enfin nous fonctionnions en bi-amplification passive, 1 AM 100 pour le grave 1 pour le médium aigu.(tant avec l'Offrande qu'avec le Concorde) Nous avons alterné les écoutes des préamplis 5.1 et PR 200 toujours en bi-amplification.


Il m'a dit également d'autres petites choses sur les conditions d'écoute, les niveaux d'écoute, mais disons que c'est un peu moins neutre comme appréciation, notamment par rapport aux exigences des publics qui ont rempli sa salle d'écoute. Donc je ne posterai pas ses propos.

Pour les Concorde avec du tube, sur mon Cayin 500 (dont tout le monde que tout compte fait ça n'est pas vraiment du tube), chez Olivier Double, ça sonnait, à mon avis, particulièrement bien et le Cayin ne s'effondrait pas, tenait fermement le grave, et sur toute l'étendue du spectre, la neutralité étéit de mise. Seul léger bémol émanant plus d'Olivier que de moi : par moment, certaines projections à haut niveau (je résume)....

voili, voilou.....
Invité
 
Messages: 1455
Inscription: 23 Mar 2000 2:00
  • offline

Message » 15 Oct 2003 14:53

Salut Barbe-rousse,

barbe-rousse a écrit:En lisant ce que je vient de lire, je comprend pourquoi ce site est réputé pour être insipide; parce que comme dans beaucoup de sociétés, un petit groupe de frustrés, sans réels moyens et avide de pouvoir n'a trouvé d'autre solution pour vivre, que de créer la polémique, la critique involutive et dépourvu de fondements!
je brule d'envie de vous noyer d'insultes, mais cela ne calmerait même pas ma déception.

L'année dernière, je ne me suis pas déplacé parce que j'avais été très déçu des mauvaises conditions d'écoutes dans le premier salon de la revue Haute-Fidélité en 1997 (le Sofitel Paris Forum Rive Gauche s'appelait alors PLM Saint-Jacques). C'étaient mes pires écoutes alors que j'ai visité tous les Salons du Son depuis 1970.

Et puis, dès le lundi j'ai regretté, de ne pas y avoir été en lisant les comptes-rendus de chacun des forumeurs qui même s'ils trouvaient les conditions d'écoute mauvaises, avaient leurs CR qui ne traduisaient pas individuellements les même qualités et défauts (ce qui est bien normal).

Aussi, cette année je me suis déplacé pour pouvoir conforter ce que je pense des goûts de certains forumeurs par rapport à leurs différents CR et par rapport à mon propre jugement du salon (abstraction faite que les conditions ont pu changées, voir le post d'Haskil pour Cabasse).

Je pense que tu aurais du faire pareil car entendre des enceintes mal fonctionner avec des amplifications qui coûtent dix fois le prix des enceintes c'est vraiment n'importe quoi. Et puis, il ne faut pas oublier que chaque forumeur n'a pas écouter les mêmes disques sur chaque enceinte car on y passe à des heures différentes (je n'ai fait que trois exceptions chez Cabasse, J-M. Reynaud et Triangle où je suis passé deux fois).

Ce qui manque le plus, c'est d'avoir, comme du temps du Festival du Son, le vinyle ou le CD officiel du Festival qui passait comme support principal pour toutes les écoutes, ce qui permettait de pouvoir comparer. Hélas, les constructeurs ont certainement trop peur de la comparaison à l'heure actuelle en étant persuadé de détenir la vérité sonore.

Chez P-E Léon, j'ai écouté les Modena sur deux morceaux de suite de l'album éponyme de Keb'Mo' (disque que je possède) il y a mieux pour juger d'une enceinte. Chez Cabasse il y avait un disque de percussion et encore des percussions avec le DVD Drumline, c'est lassant à force. Par contre, J-M Reynaud lui passaient ses disques à l'inspiration pour se faire plaisir me semble t'il. Plaisir partagé d'ailleurs, avec ce grand de l'acoustique française qui est resté aussi simple qu'à ses débuts.

En 2004, déplace toi au Salon H-F, pour te faire ta propre opinion, avant de déverser ta bile sur les forumeurs.

Forumeurs, dont je suis loin de partager toutes les opinions puisque je suis incapable de couper les dB en quatre. Car pour moi, l'écoute de la musique c'est ressentir, ou pas, une émotion et basta. Emotion qui peut même passer lorsque j'écoute FIP sur le transistor dans ma cuisine, et qui pouvait passer aussi dans ma jeunesse sur le haut-parleur Poly-Planar ultra plat avec membrane en polystyrène expansé dans ma chambre en écoutant Brassens ou Brel.

A +.
Gérard.
Alpes94
 
Messages: 3792
Inscription: 16 Avr 2002 1:08
Localisation: Val de Marne (94)
  • offline

Message » 15 Oct 2003 15:21

Merci Bruno pour les précisions concernant la mise en oeuvre des Concorde. Je pressens que les Concorde bien mises en oeuvre "ça doit le faire" musicalement parlant... Avec le Cayin 500 évidemment (une main de fer) peut etre avec les Audiomat (Solfège ou Opéra) aussi.
Yves Communal
 
Messages: 4034
Inscription: 04 Nov 2001 2:00
Localisation: Chez moi
  • offline

Message » 15 Oct 2003 17:07

dionysos29 a écrit:
Que fait donc Jean-François Gauthier ? Peut-être préfère t'il vendre des petites Cabasse à la FNAC ou chez Cobra et Magma.

et les faire fabriquer en hongrie voire en chine
et fermer son usine en France
http://www.homecinema-fr.com/forum/view ... asse+usine
parce que bon faut arrêter de déconner :lol:
dio :wink:
Cabasse, mais si, tu te rappelles, les enceintes bretonnes :cry:


Cabasse fait fabriquer certaines de ses ébénisteries au Danemark, comme d'autres font fabriquer les leurs en Espagne et en Europe centrale (Triangle).

Cabasse ne peut plus se permettre de payer des ébénisteries aux tarifs pratiqués en France par ce type de fabrication. Cela ne veut pas dire que ces enceintes sont fabriquées ailleurs.

Une enceinte ce sont des boites plus un amortissement, des haut-parleurs, un filtre...

Où est le problème ? Si Cabasse, comme les autres (qui sait où sont exactement fabriqués les HP, les composants des filtres, les borniers et les caisses des enceintes du marché ?) veut survivre et se développer dans un marché furieusement concurrentiel il est contraint de surveiller de près, de très près ces coûts.

A mon avis, le fait d'être contraint de faire fabriquer au loin (Mark Levinson en Chine :lol: ; Boston en Malaisie; Tannoy dans un autre pays du coin, Singapour peur-être, etc.) ne doit pas les enchanter car cela n'est pas simple dans l'organisation quotidienne du boulot, mais voilà ils y sont contraints...

Alain :wink:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49552
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 15 Oct 2003 17:32

julien max jacquemin a écrit:PS: Juste une précision, la Haute Fidélité est un domaine où le subjectif est très important, et chacun a sa manière d'écouter la musique (ils y en a qui préfèrent les timbres, d'autres la dynamique ou encore d'autres la scène sonore). Par contre, je rejoins ton avis: quant on va au concert, on entend tous les mêmes instruments, et là, je suis d'accord !


Tu peux m'expliquer, s'il te plaît, pourquoi chacun aurait sa manière d'écouter la musique (tu es sûr que tu parles bien de "musique", et non de "son" ?!) et pourquoi, au concert, tout le monde entendrait les mêmes instruments ?

Sauf ton respect, j'ai bien peur que tu confondes un peu deux choses, Julien !

Que ce soit dans une pièce et sur l'écoute d'un système de haute fidélité, le rendu sonore de ce système n'est pas perçu par tout le monde de la même façon. Mais c'est exactement la même chose au concert. Le rendu sonore d'un orchestre n'est pas non plus perçu par tout le monde de la même façon !

Je parle ici de "son"... la musique, c'est encore autre chose !

Fred :wink:
Mabuse
 
Messages: 4724
Inscription: 28 Oct 2002 14:39
Localisation: Fontenay aux Roses

Message » 15 Oct 2003 18:01

Salut Mabuse,

non, je ne pense pas confondre les 2. Cela dit, ce que tu dis es vrai, et je suis assez d'accord avec toi.

Cela dit, je ne voulais pas rentrer dans ce débat car je savais ca partirait en vrille, et c'est le cas.

Je sors avant que ça dégénère...

A+
:wink:
julien max jacquemin
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 15597
Inscription: 29 Oct 2002 14:03
Localisation: Serris (77)

Message » 15 Oct 2003 18:07

Non non, Julien... Pas de souci ! Il ne part pas en vrille, le post ! C'était juste une précision ! :wink:

Fred :wink:
Mabuse
 
Messages: 4724
Inscription: 28 Oct 2002 14:39
Localisation: Fontenay aux Roses

Message » 15 Oct 2003 18:13

Fred, tout à fait d'accord avec toi sur la perception au concert : parle-t-on de son ou de musique perçue ? ça commence à faire découpage de dB en quatre comme question, mais elle résume bien le débat : exemple, quand ici même on dit que l'acoustique de Bastille n'est pas si mauvaise que ça, certains démarrent au quart de tour pour dire que l'acoustique de Bastille est dégueulasse.

mais il y a tellement de paramètres qui interviennent, et encore je ne parle que de concerts classiques (les autres, je sais pas et puis à partir du moment ou c'est sonorisé, ça change beaucoup de choses non ?) : la place où l'on se trouve, si la salle est pleine ou non et puis aussi finalement si on est de bonne ou de mauvaise humeur, eh !!!

au Salon, en fait, lorsqu'on sort d'une salle d'écoute, on devrait se demander : est-ce que j'ai été ému par ce que je viens d'entendre. Et ému ne veut pas forcément dire qu'on s'est mis à chialer comme une madeleine. Non, c'est est-ce qu'on a été touché ? Et c'est évident qu'avec le va et vient quasi incessant, les portes qui grincaient, les cloisons qui résonnaient, les gens qui discutaient dans la salle même, etc, etc, c'était pas très propice à une appréciation en profondeur des écoutes.

mais ce manque de concentration c'est aussi en fait un avantage : si le système est bon, on peut, à mon avis faire abstraction du brouhaha pour se concentrer sur ce qu'on entend. On fera l'effort de se focaliser sur la musique et non sur le son. On dit souvent que, par exemple, pour apprécier la justesse de reproduction d'une voix sur un système, c'est souvent lorsqu'on se met dans la pièce d'a côté qu'on l'apprécie le plus....

pour en revenir au problème du Salon : je suis sûr qu'on est nombreux à trouver que le niveau moyen n'était pas génial (on est trop exigeants, mais comment ne pas l'être quand on voit la débauche de moyens et le prix démentiels de certaines installations), mais je suis sûr que même s'il avait été encore pire, on se jurerait de ne plus y remettre les pieds.... et puis l'année d'après, on est tout émoustillé d'y retourner encore....
Invité
 
Messages: 1455
Inscription: 23 Mar 2000 2:00
  • offline

Message » 15 Oct 2003 18:24

Yes, tout à fait d'accord !

Enfin une remarque judicieuse et intelligente par rapport à ce Salon qui a un mérite, celui de faire connaître des marques pas forcéments connues du grand public...et surtout de confirmer le sérieux d'autres marques (Atoll, JMR et Triangle par exemple).

A+
:wink:
julien max jacquemin
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 15597
Inscription: 29 Oct 2002 14:03
Localisation: Serris (77)

Message » 15 Oct 2003 18:29

exemple, quand ici même on dit que l'acoustique de Bastille n'est pas si mauvaise que ça, certains démarrent au quart de tour pour dire que l'acoustique de Bastille est dégueulasse.


Bruno, c'est plus compliqué que ça ! L'acoustique de Bastille a été réalisée par le CSTB sur un cahier des charges précis et l'acoustique livrée correspond exactement à ce qui a été demandé : du son direct et fort peu de son réfléchis (donc on n'a très peu de retour de la salle qui ne sonne pas donc).

On en est revenu car cette acoustique, pourtant voulue telle, ne convenait pas à l'usage et des auditeurs autorisés, à force d'écouter dans cette salle, des représentations, des générales, ont décidé qu'elle devait être changée.

Tous les ans, pendant la fermeture d'été, des travaux ont été faits qui ont modifié l'acoustique originelle de cette salle pour qu'elle soit ce qu'elle est devenue.

C'est mieux que les premières saisons, mais comme le dit honnêtement et publiquement le patron de l'Opéra de Paris : on ne peut pas aller plus loin sans faire des travaux très très importants.

Mais bon, il ne la trouve pas excellente cette acoustique. Ni lui ni ceux qui s'y produisent. Alors on l'aide... en privilégiant des décors qui renvoient le son vers la salle pour le gonfler un peu en volume...

De franchement pas bonne, elle est devenue convenable.


Donc celui qui la dira bonne ne fera qu'exprimer un sentiment personnel qui n'est pas pertinent.

Celui qui la dirait "dégueulasse" exagérera un peu mais sera davantage dans le vrai. C'était à peu de chose vrai jusqu'à une date récente en tout cas. De nos jours, elles est convenable.

J'aime. J'aime pas. Sont sans grand intérêt, s'ils ne s'accompagnent pas d'arguments.

Alain :wink:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49552
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 15 Oct 2003 19:14

Alain, je faisais référence à des propos qui avaient été tenues sur un autre forum, où je disais que je ne 'voyais' pas en quoi l'acoustique de Bastille était si mauvaise que ça. Tes explications m'en apprenent évidemment plus que tous les propos critiques qui avaient été tenus sur l'autre forum. Et à l'époque, j'avais pris ça pour un bon vieux réflexe franchouillard qui veut qu'on trouve que ce que tout ce font les voisins c'est toujours mieux alors qu'en france, c'est forcément de la merde...

en tous cas merci pour cet historique....
Invité
 
Messages: 1455
Inscription: 23 Mar 2000 2:00
  • offline

Message » 15 Oct 2003 19:20

Yves Communal a écrit:Bobim, je dirais 1 partout.... :wink:


Salut

Tu veux dire ? :o
Avatar de l’utilisateur
bobim
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 25383
Inscription: 05 Mar 2002 2:00
Localisation: ici et ailleurs
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message