Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: ronparchita et 25 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

CR salon Hte fidélité Paris 11-12/10/2003

Message » 15 Oct 2003 19:35

Le CSTB est le Centre Scientifique et Technique du Bâtiment, il produise un document technique pour tout type de construction avec les normes en vigueur qu’on se sert comme référent. Il ne peut assurer la qualité des réalisations par contre il a un service ACOUSTB pour les études d’environnement acoustique.
Voila voili pour info
kyoshok
 
Messages: 501
Inscription: 29 Avr 2003 16:34
  • offline

Annonce

Message par Google » 15 Oct 2003 19:35

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 15 Oct 2003 22:16

MORALITE
chacun ecoute
chacun analyse
chacun juge
mais chacun avec ses propres sensations
moi c est simple je suis passe partout au moins 2 fois !
he ben ! c est simple j ai fait le compte du temps que je suis reste dans chaque salle !
apres je fait le bilan !
ca va de 30 s a 20MM
FINALITE
il suffit d en deduire quels sont les approches qui vous procurent les meilleurs sensation !
CONCLUSION
on a pas passe tous le meme temps dans les memes salles , dou les gouts differents !!
sinon yaurai eu un gros bouchon :lol: :lol:
c est aussi pourquoi on trouve tant de difference d une larque a une autre >> il en faut pour tout les gouts !
voila :wink:
quand a moi !
ben j ai passe mes 20 mm chez TRIANGLE , et en plus avec de la musique qui n est aps du tout de mon style !!je me suis surpris a apprecie du classique !
................................................................................................
D autres part il me vient une interrogation quand aux moyens mis en oeuvre > ex alimenation demesuree des enceintes utopia et triangle pour atteindre un niveau de realisme envoutant !
est il possible avec une mise en oeuvre au ptits oignons , d acceder a ce niveau de realisme ( pas de niveau sonore ) chez nous dans nos pauvre pti 20 a 30 m2 avec du materiel de moindre volume ???
ou alors faut acheter une grange > l insonorise > et y mettre le paquet ??
0webi7db
 
Messages: 1847
Inscription: 01 Aoû 2001 2:00
Localisation: LESIGNY 77
  • offline

Message » 15 Oct 2003 22:53

En tout cas , il n'y a toujours personne pour me dire quelles électroniques accompagnaient les Triangle au salon... :( :( :( :(


Charles
moirasc
 
Messages: 2813
Inscription: 11 Déc 2001 2:00
Localisation: (Balle de) 6-3
  • offline

Message » 15 Oct 2003 23:02

moirasc a écrit:En tout cas , il n'y a toujours personne pour me dire quelles électroniques accompagnaient les Triangle au salon... :( :( :( :(


Charles



CD Naim CDS3
Ampli Classe CAM 350
Préamp Classe CP 65
LaurentV
 
Messages: 11729
Inscription: 04 Mar 2002 2:00
Localisation: du coté de Versailles
  • offline

Message » 15 Oct 2003 23:09

Bonsoir

Juste histoire d’apporter ma pierre à l’édifice des jugements contradictions (c’est assez cocasse) qui émaillent cette discussion. Décidément, les goûts et les couleurs...
Je ferai vite, de toute façon nous (ma femme et moi) n’avons pas pu tout écouter : ni Cabasse, ni JMlab, ni Fidelta (pas le temps), ni BC, ni CEC + Diapason, ni Présence (YBA...) (pas d’écoute en route quand nous sommes passés). Faut dire que nous sommes arrivés un peu tard dimanche après midi (pour info le matin nous avons assisté à un concert absolument magnifique d’Elisabeth Leonskaja au Châtelet dans du Schubert et du Shumann : je ne l’avais encore jamais entendue et ce fut une belle découverte)

Allons-y…
- Au risque d’en étonner plus d’un, nous avons été déçus par l’écoute NC Audio (Ear + Audio Physics + Garrard) : peu d’émotion et timbres un peu agressifs (surtout pour ma femme). Peut-être parce que c’est la première écoute que nous faisions de la journée et que nous étions encore pollués ( !) par le piano de Leonskaja : de quoi rendre exigeant…

- Audiomat + enceintes Esprit (tronche zarbie) : assez beau, mais froid. Médium/aigu un peu en avant (ai-je été influencé par la forme des enceintes pour dire cela ?)

- Davis : enceintes mal positionnées (trop écartées) et écoute très agressive

- Audio Focus : soûlant, dans le mauvais sens du terme

- Conrad Johnson : sympathique. J’ai bien aimé les enceintes Harpus dont je n’avais jamais entendu parler : de la pêche, du corps. Pas pu écouter sur du Revar, dommage...

- Linn : pas folichon, mais mieux que la dernière fois où l’écoute était vraiment ennuyeuse. Là, un peu mieux. Je me demande toujours pourquoi Linn se borne à faire ses démos sur ses propres enceintes. Une vraie marque d’enceinte rendrait sans doute plus hommage aux électroniques qui valent sans mieux à mon avis que l’impression qu’on pouvait en retirer au salon.

- Musimages (Sim + Proac) : encore une écoute agressive, décidément. J’avais préféré l’écoute des Sim l’an dernier sur je ne sais plus quelle enceintes. J’y étais resté un moment alors que dimanche on a quitté la salle rapidement.

- IHT : très belle écoute des Dynaudio sur électronique Thule, malgré quelques bugs du lecteur !... Belle scène sonore, aucune agressivité, niveau sonore raisonnable, de la vie, de la matière... En plus, chose rare dans ce salon, les morceaux choisis étaient de qualité (du moins à mon goût, cela reste subjectif). Certes, on a eu droit au concert de ce crétin prétentieux de Robby Williams, mais seulement la chanson avec des vrais morceaux de Sinatra dedans ! (ce qui permettait au passage de mesurer le gouffre qui sépare la nabot de son modèle affiché). Nous venions de l’entendre chez Linn et il n’y avait pas photo sur le meilleur des 2 systèmes. Je me demande ce qu’auraient donner les électroniques Linn sur les Dynaudio... Ensuite, David Gilmour, en concert toujours, avec de superbes solos de gratte et une rareté magnifique : une reprise d’un extrait des « pécheurs de perles » de Bizet, le célèbre « je crois entendre encore... » (un de mes morceaux fétiche, dont j’avais trouvé une version sublime par Nicolai Geda dans un CD Diapason d’il y a 2 ou 3 ans). La voie montante de Gimour était tout à fait adaptée, l’accompagnement musical de toute beauté (une belle et talentueuse violoncelliste notamment) et la pointe d’accent anglais ajoutait au charme (il n’y a que les anglophones pour oser ce genre de truc, comme la reprise de « ne me quitte pas » par Sting ou celle de « pauvre Ruteboeuf » par Joan Baez). Enfin Brel : « les bonbons » deuxième version (à hurler de rire) et le poignant « au suivant », avant de finir en cinoche par le début de « il était une fois dans l’ouest ». Au global, une longue écoute très agréable, mai foi.


- PE Leon : une horreur pour sourdingues bouchés à l’émeri. Inécoutable.

- Triangle : nous n’avons écouté que les « petites ». Pas top, écoute trop forte et son encore un peu agressif dans le haut-médium/aigu, mais mieux que l’écoute des Magellan l’an dernier. De très belles qualités tout de même : de la tenue, du corps, du volume, de la présence, extrême finesse... Je serai très curieux de les entendre à un niveau raisonnable, sur un bon morceau de classique, et surtout avec une électronique adaptée, i.e. moelleuse, chaleureuse, douce... (du tube ?) Mais à quoi pensent-ils, ces démonstrateurs ? ? ? ?

- Triode : comme l’an dernier belle écoute, douce, pas très démonstrative mais reposante, pas très précise mais cependant fine, bande passante pas des plus étendue ni des plus neutres mais agréable. Par contre prix exorbitant et non justifié à mon avis.

- JMR + Atoll : écoute des Offrandes seulement. Contre l’avis général : déception. D’autant que, nous avions adoré les Offrande lors du salon qui avait eu lieu au CNIT il y a un certain temps, couplées à du Cairn pour l’occasion. Je pensais que Cairn et Atoll jouaient dans le même style, mais là nous avons été gênés encore une fois par un niveau excessif et de l’agressivité. En fait nous avons très rapidement quitté la salle, déçus de ne pas retrouver ce qui nous avait enchantés au CNIT.

- BW : nous sommes ressortis à peine entrées. On se croyait plus à une foire qu’à un salon spécialisé.

- Icos : encore et toujours notre chouchou, malgré tout, ou plutôt devrais-je dire « malgré Thiel » ! ! ! ! Décidément je me demande ce qui a pris à Denis Hauser de coupler ses merveilleuses électroniques avec ces enceintes... . Déjà lors du précédent salon le mariage avec des Mosquito m’avait déplu au plus haut point. Avec les Thiel le résultat restait agréable néanmoins, un des meilleurs du salon selon nous, grâce aussi à un niveau sonore « normal » et un programme musical plaisant, mais cela n’avait pas la richesse de timbre, la charpente, la fluidité d’une full Icos. Je suis persuadé que le résultat aurait été meilleur sur mes Allegretto ! ! ! Un bon point à signaler : la disposition en diagonale donnait un résultat nettement meilleur que celle de l’an dernier (pièce carrée...). Il faut reconnaître que « cela ne pouvait pas être pire » comme le disait le jeune gars d’Icos (avec la barbiche. Très sympa, on avait déjà longuement parlé avec lui lors des précédentes fois. Il nous a tout de suite reconnus et est venu nous saluer : simplicité, convivialité et pas la grosse tête comme certains !).
Autre erreur (vue dans beaucoup d’autres stands) : une électronique THG pour des enceintes valant 4 fois moins. Un « simple » Elsberg 270 sans ALS aurait été plus logique, surtout que le but n’était pas de mettre les enceintes en valeur, mais bien l’électronique !
Toujours est-il que je serais bien reparti avec un Fado sous le bras ! ! !

Au global, donc, aucune écoute ne nous a réellement emballés. Sans parler du niveau absurdement élevé du volume sonore dans une majorité de stands : est-ce pour rendre les auditeurs sourds afin qu’ils ne puissent détecter les défauts de leurs produits ? pour les épater par la puissance de leur engins (ça peut prendre sur les m’as-tu-vus, voir le succès de 4x4 en automobile...) ? ou sont-ils sincèrement persuadés que cela sonne mieux ainsi ? Si c’est le cas, alors ils ont dû abuser des baladeurs et des boîtes de nuits dans leur jeunesse et feront la fortune de fabricants de sonotones sous peu...
Enfin pour rebondir sur ce qu’ont écrit certains, je veux bien croire qu’il n’est pas facile de mettre au point un système en très peu de temps dans un lieu donné, mais alors pourquoi dépenser de telles sommes pour avoir un stand au salon ? De plus ce n’est pas le problème des auditeurs qui sont là pour écouter, quoi qu’en pensent les exposants. Dans un salon Hifi, la grande majorité de visiteurs viennent en espérant pouvoir juger des qualités musicales des modèles exposés... « Voir » les appareils est sympathique, mais on peut le faire par internet, et l’esthétique, pour importante qu’elle soit, ne constitue pas le premier critère de choix d’amateurs de hifi, non ? La clientèle qui visite ce genre de salon n’est à mon avis pas la même que celle qui achète du B&O...
On peut toujours dire que c’est le client qui n’a rien compris et qui a tort. Pour ma part, si on ne prend pas en compte ses aspirations je pense qu’on fait fausse route (bossant dans l’automobile je sais ce que c’est que la tentation perverse d’opposer aux attentes du client nos propres difficultés techniques dont il n’a légitimement que faire...).
Et concernant les CR déjà publiés, je pense que chacun est bien conscient qu’il n’a pas entendu les qualités intrinsèques de chaque appareil, et ces CR ne sont que des constats de ce que donnaient les « systèmes » exposés, dans une configuration données, dans un lieu donné et avec des disques données. Il se mêle peut-être par moment le tentation de « descendre » tel ou tel appareil THG qu’on ne pourra jamais se payer juste pour se réconforter vis-à-vis du système qu’on a à la maison faute de mieux, c’est humain, mais je pense que la majorité préférerait entendre des résultats nettement meilleurs, pour garder un vrai espoir de progrès sur son propre système, et pour rêver un peu...

Voilà, c’était nos impressions sur le salon, avec leur lot de subjectivité et peut-être de mauvaise foi.
A la prochaine

Denis
Denis VINDRET
 
Messages: 77
Inscription: 24 Juil 2002 19:06
Localisation: Paris 3
  • offline

Message » 16 Oct 2003 0:28

moirasc a écrit:En tout cas , il n'y a toujours personne pour me dire quelles électroniques accompagnaient les Triangle au salon... :( :( :( :(


Charles


Classé Audio, signalé dans mon compte rendu.
jeanpascalg
 
Messages: 1059
Inscription: 25 Mai 2001 2:00
Localisation: Chantilly
  • offline

Message » 16 Oct 2003 0:47

BrunoLev a écrit:Alain, je faisais référence à des propos qui avaient été tenues sur un autre forum, où je disais que je ne 'voyais' pas en quoi l'acoustique de Bastille était si mauvaise que ça. Tes explications m'en apprenent évidemment plus que tous les propos critiques qui avaient été tenus sur l'autre forum. Et à l'époque, j'avais pris ça pour un bon vieux réflexe franchouillard qui veut qu'on trouve que ce que tout ce font les voisins c'est toujours mieux alors qu'en france, c'est forcément de la *****...

en tous cas merci pour cet historique....


C'est peut être moi qui en avait aparlé?

En tour cas c'est une salle dans laquelle on entend un niveau sonore important à peu près partout mais il est difficile d'apprécier le jeu instrumental qui est très simplifié. On a l'impression parfois d'entendre un disque et non pas quelque chose de vivant. Garnier ou le théatre des champs élysées sont bien meilleurs.
jeanpascalg
 
Messages: 1059
Inscription: 25 Mai 2001 2:00
Localisation: Chantilly
  • offline

Message » 16 Oct 2003 0:50

BrunoLev a écrit:Yves,

je vais me permettre de citer ce que m'a dit par mail JMR, de retour du salon :

Il m'a dit également d'autres petites choses sur les conditions d'écoute, les niveaux d'écoute, mais disons que c'est un peu moins neutre comme appréciation, notamment par rapport aux exigences des publics qui ont rempli sa salle d'écoute. Donc je ne posterai pas ses propos.



A t'il considéré que le public n'est pas assez mélomane pour apprécier ses enceintes? Qu'il faut l'épater ?
jeanpascalg
 
Messages: 1059
Inscription: 25 Mai 2001 2:00
Localisation: Chantilly
  • offline

Message » 16 Oct 2003 0:54

Theobald a écrit:
J'ai déja écouté des blocs monos Brinkmann avec des JMR Offrandes et ce n'était pas franchement ce que je pourrais qualifier de "HDG" dumoins en ce qui concerne l'écoute. Sur les Trente c'était nettement mieux, j'ai bien aimé. C'était chez un particulier et peut être que les conditions d'écoutes n'étaient pas au top.


je les ai entendu sur des Totem mani 2 et un CD métronome technologie. le revendeur m'a dit avoir passé beaucoup de temps à les optimiser. Il utilisait des cables Monster.

c'était très dynamique avec une présence de la voix qui ne coupait pas la profondeur, sur de la musique moderne.
jeanpascalg
 
Messages: 1059
Inscription: 25 Mai 2001 2:00
Localisation: Chantilly
  • offline

Message » 16 Oct 2003 1:48

kyoshok a écrit:Le CSTB est le Centre Scientifique et Technique du Bâtiment, il produise un document technique pour tout type de construction avec les normes en vigueur qu’on se sert comme référent. Il ne peut assurer la qualité des réalisations par contre il a un service ACOUSTB pour les études d’environnement acoustique.
Voila voili pour info


C'est cela m$eme, c'est un service du CSTB qui a été le maitre d'oeuvre de l'acoustique de Bastille. Je tire mes infos sur le boulot réalisé à Bastille de discussions que j'ai eu avec l'un des acousticiens de cette équipe qui se trouvait être le mari d'une collègue.

C'est également un service du CSTB, basé à Grenoble, le même service du reste, qui a imaginé et réalisé le système Carmen qui est un système d'assistance sonore qui permet de corriger l'acoustique des salles trop sèches. Il serait idéal à Bastille... au TCE par exemple et inopérant à Pleyel.

J'ai assisté à ses premiers essais à Monte Carlo à l'invitation du CSTB : sur le cutant. Ils l'ont du reste acheté !

Il me semble qu'il a aussi finalement été installé à Lyon, après un premier choix différent qui s'est révélé catastrophique. Mais pour Lyon, je n'en suis pas certain.

Alain :wink:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49557
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 16 Oct 2003 2:57

Pour l’opéra de Lyon, je peux seulement dire que c’est Jean Nouvelle qui a été l’architecte en chef.
Tu connais peut être Thierry Mignot ?
kyoshok
 
Messages: 501
Inscription: 29 Avr 2003 16:34
  • offline

Message » 16 Oct 2003 8:55

0webi7db a écrit:est il possible avec une mise en oeuvre au ptits oignons , d acceder a ce niveau de realisme ( pas de niveau sonore ) chez nous dans nos pauvre pti 20 a 30 m2 avec du materiel de moindre volume ???


Avec une mise en oeuvre comme tu dis "au p'tits oignons", il devrait même être possible de faire mieux !
Adhérez à l'assoc pour que le site soit indépendant : http://www.homecinema-fr.com/l-association-hcfr/
(Ce compte ne répondra pas à vos messages privés)
Avatar de l’utilisateur
ogobert
Fondateur et Membre d'honneur
Fondateur et Membre d'honneur
 
Messages: 48682
Inscription: 04 Juil 2000 2:00
Localisation: France (78)
  • offline

Message » 16 Oct 2003 9:30

- PE Leon : une horreur pour sourdingues bouchés à l’émeri. Inécoutable.

:o
euh, quand je disais que certains pouvaitent être sévère sans argumenter...
ce sont les possesseurs d'enceintes PEL qui sont sourdingues où juste le concepteur
qui est tellement nul qui n'a pas pu brancher et faire fonctionner son système correctement
je ne parle même plus de mise au point car là nous avons eu manifestement affaire avec de la torture auditive malheureusement :lol:
dio :wink:
ps: les cloisons amovibles servaient t elles de correction acoustique dans les salles ou étaient t elles utilisées aussi
comme isolation phonique
car comme reproche général sur ce salon il semblerait que c'était la foire aux dB comme dans les concours iasca plutôt que l'écoute de qualité :lol:
dionysos29
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 621
Inscription: 05 Nov 2001 2:00
Localisation: finistérien délocalisé en armorique
  • offline

Message » 16 Oct 2003 9:45

jeanpascal,

non, JMR ne dira à mon avis jamais que le public n'est pas assez mélomane pour apprécier ses enceintes, au contraire il semble apprécier les auditeurs exigeants. Et lorsqu'il demande aux auditeurs en question ce qu'ils veulent écouter comme type de musique ça veut dire qu'il se plie à leurs goûts musicaux, dans la mesure où il peut les satisfaire.

par contre, il m'a dit qu'à partir du moment où il baissait le niveau d'écoute, la salle se vidait, ou presque, ce n'est pas non plus le but du jeu que d'avoir zéro pékins après avoir passé tout ce temps à essayer d'optimiser et présenter son système en tenant compte du local. Autant une salle bondée ça peut faire fuir, autant une salle désepérement vide, ça donne un doute !!!!

ça rejoint complètement ce que disait Haskil au sujet de la démo de clavecin (sur Cabasse ou B&W, me souviens plus) qui ne pouvait qu'être vouée à l'échec quant on connait vraiment le niveau sonore qu'est capable d'exprimer un clavecin.....
Invité
 
Messages: 1455
Inscription: 23 Mar 2000 2:00
  • offline

Message » 16 Oct 2003 10:23

Bonjour

Pour répondre à dionysos29, je reconnais avoir été un peu lapidaire :D
Mais je suis le premier à dire que ce que j'ai écrit n'était pas un jugement en soi de PEL, mais simplement du son (du bruit ?) que j'ai entendu dans la salle d'écoute du salon. Et je regrette sincèrement de n'avoir pas été en mesure d'apprécier les enceintes et je suis incapable de dire si elles me plaisent ou non, ayant fui la salle très rapidement. Je ne pense pas que les possesseur de PEL écoutent chez eux dans de telles conditions, ou alors c'est qu'ils font une teuf avec de potes... Remarque, il est peut-être des gens qui aiment ce genre d'écoute, chacun ses goûts, simplement ce n'est pas mon cas.
Concernant les cloisons amovibles, si tu parles des cloisons servant à séparer les salles les unes des autres, c'étaient de vraie passoires : en générales les exposants essayaient d'alterner leurs écoutes avec celles de leurs voisins afin de ne pas être trop pollués par le bruit qui traversait les cloisons...
Côté correction acoustique, pas grand chose à relever et je pense que c'est une lacune. Remarque, ce n'est sans doute pas simple, mais les exposants devraient prévoir des trucs comme des tentures à accrocher à certains murs, des tapis, des paravents (il me semble en avoir vu) afin de tenter de corriger l'acoustique clairement pourrie de la majorité des salles (souvent carrées, cf la salle d'Icos. J'en avais longuement discuté avec eux l'an dernier).

Pour rebondir sur ce qui dit BrunoLev, c'est bien dommage que le public réagisse ainsi quand on baisse le niveau, et la réaction des exposants se justifient alors pleinement ; je m'incline démocratiquement devant la majorité. :roll:
Je dois avoir des goûts atypiques en la matière et c'est tant pis pour moi. Je me souviens que lors d'un concert de Kissin à Playel j'avais dû demander à ma voisine d'enlever sa montre et de la fourrer dans son sac car le tic-tac me gênait terriblement (une Swatch, une vraie saleté acoustiquement parlant : même posée sur une table de nuit elle perturbe encore quand on veut dormir )

A plus

Denis
Denis VINDRET
 
Messages: 77
Inscription: 24 Juil 2002 19:06
Localisation: Paris 3
  • offline



Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message