Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: MickeyCam, syber et 22 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

[CR] Yamaha CD-S2000 vs. EMU1212m vs. Lynx 2B

Message » 09 Juil 2008 1:24

Je commence un CR (qui va aller en s'étoffant j'espère) de comparaison de 3 sources (pour le moment) : la platine CD/SACD Yamaha CD-S2000, la carte son EMU1212m dans un PC, et la carte son Lynx 2B (dans le même PC).

L'écoute se fait sur un ampli Mimetism 15.2 (de conception symétrique comme la CD-S2000) et les enceintes Jean-Marie Reynaud EMP2 (cablées à l'ampli avec du cable JMR). La platine et les cartes sont branchées sur l'ampli en XLR avec du cable mogami+neutrik (cables pros pas trop chers). Pour la lecture via le PC les CD sont préalablement rippés bit à bit sur le disque dur puis lus par foobar en kernel streaming pour l'EMU1212m et en ASIO pour la Lynx2B. L'alim du PC est une seasonic S12 500W très stable. Voilà pour les détails techniques.

Ca fait 6 mois que je vis avec la platine CD-S2000 (1150 €) et l'EMU1212m (150 € pour la carte son seule, soit environ 800 € pour le PC complet (dédié HIFI) avec moniteur) donc je commence à bien les connaître. La lynx2B vient d'arriver (une occasion à 400 € au lieu des ~900 € neuf, mettons qu'on serait autour de 1400 € pour le PC complet) et je l'intégrerai dans les comparaisons. Avec un peu de chance j'aimerais ajouter aussi une platine Marantz SA11-S2 dans ce CR (là on passe aux alentours de 3000 €). Mais bon, ce n'est pas pour tout de suite...

Revenons au commencement, en janvier 2008. J'aurais bien commencé la hifi directement avec un PC et l'EMU1212m, mais comme je ne n'avais pas de point de comparaison (et que j'avais l'argent pour), j'ai aussi acheté la CD-S2000 Yamaha (qui en plus de me donner un point de comparaison pour ma carte son me permettait de lire les SACD). J'ai choisi cette platine sans l'avoir écouté, juste en lisant divers forums, en discutant à droite à gauche et aussi parce qu'à ce prix je ne voyais pas trop d'autres platines à sortie symétriques avec SACD : je n'avais pas trop le choix. Elle avait bonne réputation, une belle construction, je me suis dit allons-y.

J'ai rencontré rapidement un premier problème: un bruit, un 'tac' , entre les pistes des SACD - sur 68% des SACD de musique classique - gênant quand on est absorbé dans le Pie Jesu du requiem de Fauré que l'on écoute un peu fort et qu'un 'tac' vous fait sursauter juste avant de passer à l'Agnus Dei. J'en parle dans ce sujet. Le problème a finalement été reconnu par Yamaha (et constaté au Japon également). Ils sont en train de chercher une solution (firmware, retour SAV ?). Pour ma part j'ai demandé le remboursement de la platine (je l'avais acheté pour l'écoute SACD, et j'ai déjà attendu 6 mois, je ne vais pas attendre encore 6 mois pour une hypothétique réparation) et normalement la demande est en cours. [EDIT novembre 2008 : remboursement effectué (yes !). Je n'ai plus de CD-S2000 chez moi. Je reste avec l'EMU et la Lynx).

j'ai une autre remarque, mineure celle-là : un bruit de fonctionnement (rotation) quand on est à moins de 2 mètres du lecteur sur les premières pistes des SACD (un sifflement léger et très aigu). Sur les passages calmes ça m'arrive d'être gêné par ce bruit.

Passons aux qualités :

- Aucun bruit de fonctionnement en lecture CD, un silence parfait (Le silence revient aussi pour les SACD dès qu'on atteint les plages 3 ou 4. Et dans le cas où il n'y a pas de moments à bas volume ou de silences dans les plages 1 ou 2, évidemment le sifflement aigu est masqué.). En tout cas significativement plus silencieux que mon PC silencieux.
- Un tiroir en alu superbe, c'est un plaisir de l'ouvrir et de mettre un CD dedans. Tous les CD passent et SACD passent sans problème, la lecture de la TOC est rapide, un lecteur très agréable à utiliser. J'aurai du mal à revenir à un tiroir en plastique.
- il est beau
- d'une manière générale le son est élégant, les timbres sont beaux et jamais agressifs tout en étant fins, détaillés et transparents.

J'ai fait dans cet autre post un bilan des différences entre le CD-S2000 et l'EMU1212m. Le résultat est que je préfère l'EMU1212m à la platine Yamaha. Mais d'autres possesseurs de CD-S2000 ne me croient pas ;)

Alors pour la science, et d'une manière générale pour tous ceux que la comparaison platine CD haut de gamme (à 1200 € on est dans le haut de gamme pour moi) vs. "PC avec carte son" intéresse, je me lance ici dans un CR détaillé de plusieurs disques (et SACD).

La saison 2 ce sera : "Est-ce que la Lynx 2B fait mieux que l'EMU1212m (et en quoi) ?"
La saison 3 ce sera : '"Et si on passe à la Marantz SA11-S2, est-ce que l'EMU1212m continue de faire la maligne ? Est-ce que la Lynx2B sauvera l'honneur des cartes sons ? Est-ce que Marantz s'écrasera face aux cartes sons comme Yamaha ?"

En attendant, voilà la saison 1 : "En quoi l'EMU1212m est-elle meilleure que la Yamaha CD-S2000 ?"

(tout ce qui suit est bien évidemment valable pour mes oreilles, pour ma configuration et dans ma pièce d'écoute. Les résultats seraient peut-être différents avec une autre association, dans une autre pièce, etc. )
Dernière édition par corsario le 10 Nov 2008 14:32, édité 4 fois.
corsario
 
Messages: 2218
Inscription: 01 Fév 2005 18:39
Localisation: Paris
  • offline

Annonce

Message par Google » 09 Juil 2008 1:24

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 09 Juil 2008 1:31

dans le suite je noterai 2000CD pour un CD écouté sur la platine Yamaha CD-S2000, 2000SACD si j'écoute la couche SACD sur la Yamaha, et EMU1212 si j'écoute via le disque dur du PC et la carte EMU1212m

Altre Follie (Hesperion XXI, Jordi Savall) CD/SACD, plage 2 : "Folias antiguas"

dans l'intro on a du théorbe (luth) puis le morceau démarre sur un coup de percussion basse avec la viole de basse sur fond de dialogue entre le théorbe et une harpe. Quelques coup de percussions graves et profonds ponctuent le morceau, avec également des petits coups de sortes de clave en bois.

La différence entre 2000CD et 2000SACD est assez nette. En SACD grâce notamment à une extinction des notes plus longue qui donne de la vie entre les notes (en 2000SACD à 0'18 on a une belle note de luth qui se pose, en 2000CD on ne ressent pas ce plaisir. Pareil à 0'49-0'50 pour la viole où on a une extinction de la note plus longue en 2000SACD qui donne de la vie entre les deux notes, de la beauté à l'instant. En 1'42-1'43 également on a en 2000SACD une belle double-note de viole qui se transforme en coup d'archet sans relief spécial en 2000CD). Du coup dans l'introduction en 2000CD on a juste des notes de luth qui s'égrènent, alors qu'en 2000SACD on a plus de présence, plus de matière, les notes s'imposent. Pour les percussions on a aussi une différence : les "boums"
sont moins impactant en 2000CD (1'01), les 'claps' de clave en bois ont moins de résonnance (1'30, 1'35).

Quand on passe à l'EMU1212 on a à la fois la sensation d'être en terrain connu (les timbres ne changent pas) mais qu'en même temps on n'écoute plus la même musique : c'est comme si on se réveillait : la musique s'impose. Alors certes on perd l'extinction des notes du 2000SACD, on retourne à la qualité CD. Mais ceci est plus que compensé par la qualité de présence du son. Le théorbe au début est plus calme, plus posé, la scène est plus large, le théorbe est là. Le premier 'boum' des percussions est plus profond, plus percutant, plus présent. Et surtout la différence saute aux oreilles à l'entrée de la viole : la basse de viole a une qualité de présence, une assise et et une vie qu'elle n'avait pas. En comparaison sur 2000SACD la basse de viole ressemble plus à un alto qu'à un violoncelle, alors qu'avec l'EMU1212 on a un peu l'impression qu'il y a une corde grave en plus sur la viole. Et en plus (ou en même temps) on sent le volume et le coffre de l'instrument. Les graves plus présents, la largeur de la scène sonore et la dynamique, tout concoure, en gardant la même qualité de timbre à rendre plus présent et vivant l'instrument. En comparant 2000SACD et EMU1212 on peut presque dire que 2000SACD est monochromatique : le théorbe et la harpe auraient juste une petite plage d'aigu, la viole une petite plage de medium (ce n'est qu'une impression). Avec l'EMU1212 les instruments donnent l'impression d'avoir des timbres plus riches, plus complexes, on n'a plus du tout cette impressions de juxtaposition monochromatique. Notamment grâce à la spatialisation qui permet de séparer tout en enrichissant les timbres de chaque instrument, mais pas seulement. Le léger plus dans le grave pour l'EMU1212 par rapport au 2000SACD donne aussi toute sa richesse à la basse de viole. Une autre différence liée aux graves et à la dynamique également entre 2000SACD et EMU1212 a lieu vers la fin du morceau sur des coups de percussions basses qui prennent au ventre avec EMU1212 (2'49, 3'00, 3'12) alors qu'on a moins cette sensation avec 2000SACD.

De manière subjective quand j'écoute ce morceau avec EMU1212 je n'ai pas envie d'arrêter le morceau. Je ferme facilement les yeux et je suis facilement emporté par la musique. En 2000SACD je peux me laisser séduire par la belle extinction des notes, mais ça ne compense pas le manque de vie par rapport à EMU1212. En 2000CD c'est fade.

Keb' Mo "Suitcase" CD, plages 1 ("Your love") et 6 ("Rita")

C'est du blues-folk-rock avec des bonnes basses et une batterie qui tape bien sur les morceaux choisit. La voix du chanteur a une belle présence.

Plage 1 : c'est gentillet en 2000CD alors qu'en comparaison on a du punch en EMU1212. En intro la guitare a un son moins beau et cristallin en 2000CD qu'en EMU1212, où en plus la guitare remplit bien tout l'espace. Quand la voix entre en 2000CD elle semble contrainte en largeur et en avant. Derrière la basse est plus présente en EMU1212. En fait on l'entend sans difficulté sur les temps 1 et 3&4 en EMU1212 alors qu'en 2000CD on ne l'entend sans la chercher que sur les temps 1 et parfois sur le 4. Il faut la chercher pour entendre sa mélodie. En EMU1212 on ressent sans forcer la mélodie de la basse qui se coule sur les temps 1 et 3&4. En EMU1212 la musique s'épanouit dans la largeur (c'est une constante : l'étroitesse de 2000CD et la largeur épanouie - mais pas exagérée - de EMU1212).

Plage 6 : La c'est direct un beat basse/batterie puis guitare. En EMU1212 ça pulse et c'est bon; En 2000CD on a beaucoup moins d'impact (même si je monte le volume pour voir - volume que j'avais égalisé avant la comparaison) : c'est plus plat. En plus je note que c'est plus brouillon dans le sens où on a une masse sonore alors qu'avec EMU1212 on lit mieux les différents instruments.

Je reprend ici ma conclusion provisoire de ces premières écoutes comparées (et de 6 mois d'écoutes continues) :

Je trouve que la bande passante du Yamaha, par rapport à l'EMU1212 (et encore plus par rapport à la Lynx 2B) manque de grave : la réponse dans les graves est plus faible qu'avec ces deux cartes sons (je ne dis pas que la réponse est nulle, je dis qu'elle est moins élevée); et sur mon système je préfère le rendu avec ces cartes sons. Maintenant il est aussi possible (mais j'en doute) que ces deux cartes sons aient une bosse dans les basses et que ce soit le Yamaha qui ait une courbe plate... L'atténuation des graves ne peut pas se remarquer si on n'a pas de point de comparaison à côté (heureusement, sinon ça serait grave pour le Yamaha). C'est pour ça que je ne dis pas que le Yamaha est mauvais, je dis qu'il n'est pas excellent.

Plus précisément si on cherche des graves puissants, un son aéré et développé dans l'espace, avec de l'assise, et des timbres d'instruments riches et des couches sonores bien séparées, ce ne sont pas les points forts du Yamaha. Les points forts du Yamaha, à mon avis, c'est la non agressivité des timbres, l'élégance du son et sa fluidité et son réalisme (les timbres sonnent comme en concert).

Si je devais donner une note ça serait 15/20 pour 2000CD, 16/20 pour 2000SACD et 18/20 pour EMU1212m.

Ce qui est intéressant dans cette comparaison c'est que le son (timbre) des deux sources est très très semblable (c'est pour ça que je peux comparer et donner des notes). Il n'y a pas une source qui soit colorée d'une certaine manière et l'autre qui soit colorée différemment. Les deux sont neutres, transparentes, belles, musicales (jusqu'à un certain point pour le CD-S2000). Et sur cette base commune très proche l'EMU1212 donne les plus qui font la différence : des plus en largeur de scène, en profondeur de scène, et pour tout ce qui a trait à la spatialisation de la scène sonore. Ce qui du coup donne plus de présence aux instruments. Comme il y a aussi un peu plus de grave, les instruments qui en ont besoin prennent de la présence, du coffre, de l'assise. Et enfin l'aération permis par la largeur de scène et la spatialisation permet de séparer les couches musicales, les instruments et de donner de la lisibilité, de l'articulation. C'est tout ça qui fait passer la note de 15 à 18. Mais la couleur des timbres n'a pas changé fondamentalement (les mediums se ressemblent). Simplement le grave est un peu plus présent (ce qui change tout) et les aigus sont plus cristallins, plus agréables. Je pense que la dynamique également est supérieure avec l'EMU1212m. En fait c'est la conjonction de 3 choses (basses un peu plus présentes, spatialisation et dynamique meilleure) que je résumais dans l'autre post en : "avec l'EMU1212m j'ai les basses que je n'ai pas avec le CD-S2000". En fait j'ai, avec l'EMU1212, la vie, l'assise ou le punch (suivant les musiques) que je n'ai pas vraiment avec le CD-S2000. Et j'ai en plus la largeur de scène et la lisibilité, tout en gardant la fluidité et l'élégance des timbres du CD-S2000. Il y a tout quoi :D

Vraiment tout ? Non. En lecture SACD le CD-S2000 gagne dans l'extinction des notes, qui est plus longue, ce qui donne plus de vie à la musique, plus de présence et plus de matière (par rapport au 2000CD) : là c'est clair et net (2000CD vs. 2000SACD). Mais ce gain dans l'extinction des notes ne suffit pas à faire passer le 2000SACD au dessus de l'EMU1212. L'EMU1212 reste supérieure au 2000SACD principalement à cause de la largeur de scène, de la spatialisation, de l'articulation et des graves en plus qui donnent à la fois toute l'assise et toute la lisibilité nécessaire aux instruments.
En revanche on se rend compte là que l'EMU1212 pourrait faire mieux dans l'extinction des notes et un peu moins CD dans la qualité des timbres en général par rapport aux mediums du SACD. Mais ce manque de l'EMU1212 face aux timbres du SACD ne suffit pas à me faire préférer le 2000SACD : systématiquement quand j'écoute un SACD je préfère l'écouter via le PC plutôt que sur le CD-S2000; Avec le SACD sur le CD-S2000 je suis moins satisfait qu'avec le CD sur l'EMU1212 car je rentre moins dans la musique: Inversement, en écoutant le CD sur l'EMU1212 après avoir écouté le SACD sur le CD-S2000 je ne me dis pas "Ah, il me manque quelque chose qui me frustre"; sans être plus gêné que ça je me dis : "ah, les timbres sont beaux, mais ils pourraient l'être encore plus. Qu'est-ce que ça serait si on pouvait faire lire le SACD à l'EMU1212 !". Et puis j'oublie tout ça et je suis emporté par le musique et je suis tout au plaisir de mon écoute.

En conclusion ce que j'entends avec le CD-S2000, pour moi, n'est pas mauvais mais ne me satisfait pas pleinement. Par contre ce que j'entends avec ma carte son EMU1212 et mon PC, si. En fait dans un cas je suis satisfait, et je pourrais m'arrêter là (même s'il existe mieux, c'est évident), dans l'autre cas les limites du CD-S2000 me frustrent.


Je continuerai ce CR avec des CD de jazz, des voix, et également de la musique de chambre et des plus grands orchestres. Peut-être que le SACD, dans certains cas, sera quand même plus satisfaisant que l'EMU1212 (je doute).
corsario
 
Messages: 2218
Inscription: 01 Fév 2005 18:39
Localisation: Paris
  • offline

Message » 09 Juil 2008 15:26

Merci pour ce cr corsario, qui risque d'en froisser certains :wink: , une petite question, quelle version de la 1212m as tu?
-Celle avec le firwire(la première)
-Celle sans(la dernière)
Avatar de l’utilisateur
Géo trouvetout
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2361
Inscription: 16 Avr 2001 2:00
  • offline

Message » 09 Juil 2008 15:34

C'est vrai que c'est toujours interessant des comparaisons telle que celle ci. :)
NOIR
 
Messages: 21774
Inscription: 21 Déc 2004 18:31
  • offline

Message » 09 Juil 2008 15:56

C'est même captivant et bien dans l'air du temps : le passage du CD au DD de l'ordinateur est en marche pour de nombreux forumeurs.

Car en plus de comparer un lecteur CD/SACD à deux cartes son...

Corsario compare également la lecture CD via Red Book (lecteur de salon)...
et la lecture depuis le DD rippé sans correction d'erreur...


Alain
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 09 Juil 2008 18:05

si ça marche au moins aussi bien qu'un lecteur cd , je trouve ça extra car avoir un seul support pour tous ces cd , c'est génial
NOIR
 
Messages: 21774
Inscription: 21 Déc 2004 18:31
  • offline

Message » 09 Juil 2008 18:47

NOIR a écrit:si ça marche au moins aussi bien qu'un lecteur cd , je trouve ça extra car avoir un seul support pour tous ces cd , c'est génial


ça marche aussi bien, ça semble certain. Pour moins cher (si l'on a déjà l'ordinateur), ça semble certain aussi...

Reste le problème de fond : si l'on veut classer sérieusement ces CD et que l'on n'écoute beaucoup de musique classique, les logiciels intelligents pour classer manquent...
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 09 Juil 2008 21:23

le test ultime serai par exemple un lecteur ultra haut de gamme du style bryston ou Accuphase, face a un pc de course. :roll:
PROJO: Sony vpl vw 300/ AMPLIS Yamaha CX-A5100/AMPLIS DE PUISSENCES Anthem A5 et PVA7 LECTEUR BLU RAY: Sony BDP 7200 - UBP-X800 / CAISSON: Vélodyne DD 15/ ENCEINTES: Triangle Quatuor et BW CTL5 5 (surround) salle en 11.1
Avatar de l’utilisateur
STAR WARS
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 14615
Inscription: 16 Aoû 2006 9:02
  • offline

Message » 09 Juil 2008 23:00

:wink:
davfouch
 
Messages: 1019
Inscription: 04 Jan 2005 14:22
Localisation: 44640

Message » 10 Juil 2008 7:56

haskil a écrit:C'est même captivant et bien dans l'air du temps : le passage du CD au DD de l'ordinateur est en marche pour de nombreux forumeurs.

Car en plus de comparer un lecteur CD/SACD à deux cartes son...

Corsario compare également la lecture CD via Red Book (lecteur de salon)...
et la lecture depuis le DD rippé sans correction d'erreur...


Alain


J'ai fait, et ça me déboite qu'on puisse encore mettre €€€€ dans un lecteur CD sans se poser de question quand à savoir si cette somme ne serait pas qualitativement mieux investie ailleurs.

Les gens qui refusent "par principe" d'utiliser un DD comme source m'interloquent.

Mais chacun est libre bien entendu...
tututpouet
 
Messages: 4709
Inscription: 26 Nov 2006 14:02
Localisation: Paris
  • offline

Message » 10 Juil 2008 8:03

je crois également à ces "nouvelles" sources informatique, quand je vois déja la qualité d'une simple m-audio audiophile 24/96 on peut vraiment avoir une tres bonne source pour pas tres cher (qui n'a pas d'ordinateur)

le probleme étant l'ergonomie
Camocim
 
Messages: 3942
Inscription: 21 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Savoie
  • offline

Message » 10 Juil 2008 20:14

Dans l'autre sujet sur le Yamaha CD-S2000 Haskil me disait qu'il lui paraissait impossible que le CD-S2000 manque de basse parce que contrairement aux ampli et aux enceintes, pratiquement tous les lecteurs CD ont une bande passante plate de 20Hz à 20kHz :

haskil a écrit:J'ai écouté le Yamaha branché sur différents amplis d'une gamme de prix largement supérieure et à aucun moment je ne lui ai trouvé le défaut que tu as relevé dans le grave ! A aucun moment. Je ne crois évidemment pas à la panne d'un exemplaire.... et par expérience, je dois dire que je n'ai jamais entendu un seul lecteur ne pas arriver à descendre dans le grave ! Même un baladeur à 100 euros... Avoir un grave mou et pneumatique, oui. Mais avoir du mal à descendre, jamais ! Je suis très intrigué par ton expérience.

Du coup je ne savais plus comment expliquer ce que j'entendais (plus de graves sur l'EMU1212 que sur le CD S2000) !

Alors j'ai pris le taureau par les cornes et j'ai comparé directement des fréquences : j'ai d'abord égalisé le son des deux sorties XLR de mon ampli sur un bruit rose (en fait ça n'a pas modifié le réglage que j'avais fait en égalisant sur de la musique comme pour la première écoute, mais au moins maintenant on est sûr). J'ai ensuite passé du bruit rose à 30 Hz, 40 Hz, 60 Hz et 100 Hz. C'était très proche, et même égal entre les deux (Haskil a donc raison :) ). Mais parfois il me semblait que ça devenait plus fort sur l'EMU1212. C'est du bruit rose, il y a encore des petites variations, donc je suis passé aux sinusoïdes.
J'ai passé des sinusoïdes de 30 Hz à 125 Hz par pas de 10 Hz : aucune différence de volume entre les deux sources. Je passais de l'une à l'autre par la télécommande, absolument aucune variation décelable à l'oreille sur des sinusoïdes. ==> Haskil a 100% raison ! :D

Mais alors, comment expliquer que j'entends plus de basses quand j'écoute de la musique ??? :o

Je me dis qu'il ne reste plus qu'une explication : la dynamique plus élevée de l'EMU1212 par rapport au CD S2000. Je prends un CD pour vérifier :

BB King "Blues on the Bayou", plage 1 : "Blues Boy Tune"

C'est un instrumental, avec une intro à l'orgue, puis la guitare de BB King et basse batterie derrière. J'alterne entre le CDS2000 et l'EMU1212 : j'entends plus de basses avec l'EMU1212. Mais maintenant je sais que ce n'est pas possible : le volume des basses est identique, je viens de le vérifier. Alors j'écoute mieux : en fait les basses du CD S2000 n'ont pas d'attaque, ou beaucoup moins que sur l'EMU1212. On a donc juste une basse molle et du coup noyée dans la masse. Avec l'EMU1212, on a l'attaque de la note, et c'est pour ça qu'on entend la basse ! C'est donc l'avantage en terme d'attaque de note et de dynamique (que j'avais noté par ailleurs) qui est également le responsable de l'amélioration du rendu des basses sur l'EMU1212.

Du coup j'écoute attentivement la guitare électrique, et c'est pareil : avec le CDS2000 on a l'impression qu'il joue avec son pouce, avec l'EMU1212 qu'il utilise un médiator (en exagérant les différences). Pareil pour l'orgue dans l'intro, qui a beaucoup moins d'attaque et de présence sur la CDS2000. Les premiers coups de grosse caisse sont atténués par rapport au CDS2000, la guitare est adoucie, tout est smooth. Ce qui est en accord avec la fait que tout le monde (et moi le premier) s'accorde à dire que le CD S2000 n'est jamais agressif, ça c'est sûr. (Rendons à César : il pourrait être agressif à cause de ses timbres, il ne l'est pas non plus).

Mais avec l'EMU1212 le morceau n'est pas non plus agressif du tout, il est simplement plus (et je dirais beaucoup plus) vivant. Et paradoxalement il y a un endroit du morceau où le manque de dynamisme du CD S2000 le rend plus agressif que l'EMU1212 (possesseurs de CD S2000 et du CD "Blues on the bayou" - un régal d'audiophile et de mélomane par ailleurs - à vos oreilles) : c'est à partir de 2'21 quand la guitare devient plus incisive. Ca se situe plus précisément aux secondes 2'31, 2'34, 2'38 et 2'43 : à ce moment là BB King fait saturer sa guitare un peu plus en jouant un peu plus fort. Or avec le CDS2000 on perd pas mal de l'attaque de la note: Il ne reste donc plus que la partie saturée, moins agréable. Faites l'expérience d'écouter relativement fort ce passage : avec l'EMU1212 c'est bon, on a envie de mettre encore plus fort, on aime ces coups de guitare. Avec le CD S2000 on a peu de plaisir, limite mal aux oreilles, on n'a presque envie de baisser le son, en tout cas pas spécialement envie de monter : ce qui est bon dans ce passage c'est l'attaque sur les notes, et quand on la perd il ne reste que le son saturé. (il est également possible que l'aigu de la CD S2000 soit moins bon que l'EMU1212, ce qui me semble vrai pour avoir écouté notamment du chant lyrique, mais sur le BB King la perte de plaisir vient principalement de l'attaque évanouie : si l'attaque était là, les timbres ça irait quand même). Si vous avez envie de monter le son, vous avez probablement un système hifi dynamique, si vous avez envie de baisser le son vous avez probablement un système hifi qui manque de dynamique (ou alors vous n'aimez pas BB King :lol: )


D'une manière générale, sur ce morceau on peut entendre très distinctement la différence de dynamique entre CD S2000 et EMU1212, alors que leurs timbres sont vraiment équivalents..

Et donc le mystère du manque de basse est résolu (c'était probablement évident pour un audiophile expérimenté) : ce que j'ai traduit par une manque de basse était en fait un manque de dynamique dans les basses. C'est troublant car le ressenti ici est vraiment celui d'un manque de graves. Ce qui finalement n'est pas si étonnant : le grave sans attaque est plus facilement noyé qu'un medium ou un aigu sans attaque. J'avais donc traduit ça par : manque de basse, et manque de dynamique dans le reste du spectre, alors que c'est manque de dynamique partout.

deuxième CD pour confirmer :

Keb' Mo "The door", 1ère plage :

Un CD intéressant également et qui permettra aussi aux possesseurs de CD S2000 de peut-être entendre ce que je veux dire. De manière classique avec l'EMU1212 l'impression est que la basse est plus présente. Le manque de dynamisme (et donc de basse) peut être ressenti physiquement dans deux passages de ce CD : entre les secondes 35" et 45". Sur ce passage il y a de la basse et une caisse claire. Avec le CD S2000 ce qui a le plus de pêche c'est la caisse claire. Et donc si on veut hocher la tête on hoche la tête naturellement sur les coups de caisse claire (43" 44" 45"). Par contre avec l'EMU1212 la basse et la caisse claire ont autant de pêche, donc déjà on hoche la tête de façon naturelle et on ne peut pas s'en empêcher, et surtout on a tendance à hocher la tête sur la caisse claire certes, mais aussi et surtout sur le backbeat (sur la basse), par exemple aux secondes 37" 38" 39" *. Faites l'essai chez vous (si vous avez le CD) : est-ce que vous hochez la tête sur la basse ou sur la caisse claire ?

* le rythme du morceau n'est pas de 1 seconde exactement, c'est pour ça que la basse peut tomber sur les secondes exactes à un moment (37" 38" 39"), alors qu'ensuite ça se décale et c'est la caisse claire qui tombe sur les secondes exactes (43" 44" 45").


Voilà deux exemples concrets (la guitare saturée et le hochement de tête) où on peut constater l'importance de la dynamique.

Merci à Haskil de m'avoir fait me remettre en cause et vérifié les sinusoïdes : sinon j'aurais probablement pensé toute ma vie que la CD S2000 sortait moins de basse que l'EMU1212.

Le vrai problème reste qu'en terme de ressenti la CD S2000 n'a autant de basse que l'EMU1212 que sur des sinusoïdes pures :P
Dès qu'il y a un vrai instrument et donc une attaque, blam, on entend moins les basses sur la CD S2000 (et si j'entendais parfois des différences sur les bruits roses à 40 Hz et 65 Hz, c'est probablement qu'il y avait déjà des mini attaques quand le bruit devenait moins bruit, et que du coup la différence se devinait un peu).

Voilà, j'ai appris à quoi pouvait servir la dynamique aujourd'hui, et que pour moi (comme pour Syber*) c'est fondamental pour mon plaisir de mélomane :D

*Syber : "Pour moi la dynamique est une des caractéristiques majeures qui font qu'une chaine est qualifiée de "vivante". Et cette vivacité est personnellement ce que je recherche." (in "Comment juger la qualité d'une installation audio")
corsario
 
Messages: 2218
Inscription: 01 Fév 2005 18:39
Localisation: Paris
  • offline

Message » 10 Juil 2008 20:15

Géo trouvetout a écrit:Merci pour ce cr corsario, qui risque d'en froisser certains :wink: , une petite question, quelle version de la 1212m as tu?
-Celle avec le firwire(la première)
-Celle sans(la dernière)


bonjour,

je viens de regarder, c'est celle sans la firewire, donc apparemment la dernière (je l'ai achetée neuve en janvier 2008).
corsario
 
Messages: 2218
Inscription: 01 Fév 2005 18:39
Localisation: Paris
  • offline

Message » 10 Juil 2008 22:25

Corsario a tu aussi penser a changer ton cable XLR, peut être il te réduit la dynamique et quand on set l'importance des câbles que de l'un a l'autre TOUT changes. :roll: et moi j'en et fait l'expérience sur mon caisson et en cinch sur mon ancien lecteur 757 le jour et la nuit après changement. :P
PROJO: Sony vpl vw 300/ AMPLIS Yamaha CX-A5100/AMPLIS DE PUISSENCES Anthem A5 et PVA7 LECTEUR BLU RAY: Sony BDP 7200 - UBP-X800 / CAISSON: Vélodyne DD 15/ ENCEINTES: Triangle Quatuor et BW CTL5 5 (surround) salle en 11.1
Avatar de l’utilisateur
STAR WARS
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 14615
Inscription: 16 Aoû 2006 9:02
  • offline

Message » 10 Juil 2008 22:37

STAR WARS a écrit:Corsario a tu aussi penser a changer ton cable XLR, peut être il te réduit la dynamique et quand on set l'importance des câbles que de l'un a l'autre TOUT changes. :roll: et moi j'en et fait l'expérience sur mon caisson et en cinch sur mon ancien lecteur 757 le jour et la nuit après changement. :P


ce sont les mêmes cables pour l'EMU1212 et le CD S2000
corsario
 
Messages: 2218
Inscription: 01 Fév 2005 18:39
Localisation: Paris
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message