Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 10 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

D’après vous quelle est la meilleure membrane pour un tweet

Message » 18 Mai 2003 16:24

Bonjour a tous

Voilà, je me demande si certain d’entre vous ont remarqué un genre de son typique du à la nature de la membrane d’un tweeter, quel sont les avantages et les inconvénients ??

Et je serais très intéressé aussi de savoir vos goûts en matière de technologie utilisée sur tel ou tel tweeter comme le tweeter à ruban, le tweeter isodynamique, le tweeter à chambre de compression, le tweeter électrostatique, tweeter à plasma, et j’en oublis.. etc..

Directivité, horizontale et verticale, sons des critères importants sur les tweeters, et les technologies proposées peuvent avoir par exemple une directivité verticale déplorable, comme un faible rayonnement à la fréquence de coupure, avez vous des critères de choix ?

Par exemple je n’aime pas trop le tweeter à rubans car je trouve qu’ils ont du mal à avoir une bonne directivité verticale, et du rayonnement à la fréquence de coupure.

D’ailleurs le tweeter à membrane en tissus imprégner, me semble largement aboutie, êtes vous d’accord ? :)

Que le tweeter en titane présente il me semble une petite résonances bien agréable, mais un peut monophonique à la longue, qu’en pensé vous ?

Que le tweeter à membrane en aluminium est de plus en plus présent sur les enceintes d’aujourd’hui, avec un liquide fer. Dans l’entrefer qui permet le refroidissement de la bobine ainsi que l’amortissement des résonances obligatoire de l’alu, reste t’ils des résonances audibles ?

Personnellement jais une petite préférence pour les tweeters à membrane aluminium ferrofluidé tout en ayant très longtemps des tweeters à membrane tissus qui n’est pas en reste, et vous, vous en pensé quoi ???? :P :lol: :roll:

Amitiés à tous Philippe
BPhil
 
Messages: 8449
Inscription: 13 Juil 2001 2:00
Localisation: 95
  • offline

Annonce

Message par Google » 18 Mai 2003 16:24

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 18 Mai 2003 21:40

Meilleur souvenir d'un touiteur :
Le touiteur ionnique plasma de Magnat. un vrai bonheur, il rayonnait sur 360° dont pas de problème de directivité, on avait l'impression qu'il montait jusqu'à l'infini.
J'ai jamais compris pourquoi Magnat en a arreté la production et le développement .
Qu'elle soit de silence ou papillon, une minute dure toujours 60 secondes.
Une montre
LaurentV
 
Messages: 11728
Inscription: 04 Mar 2002 2:00
Localisation: du coté de Versailles
  • offline

Message » 19 Mai 2003 10:22

LaurentV a écrit:Meilleur souvenir d'un touiteur :
Le touiteur ionnique plasma de Magnat. un vrai bonheur, il rayonnait sur 360° dont pas de problème de directivité, on avait l'impression qu'il montait jusqu'à l'infini.
J'ai jamais compris pourquoi Magnat en a arreté la production et le développement .


le tweeter ne dégageait-il pas un gaz très nocif et dangereux pour la santé (bunzène?)?

Il me semble bien que c'est une rasion de ce genre qui avait obligé magnat a abandonné la production en série de ce tweeter...

Si un historien de la hifi pouvait confirmer :wink: ...

A+
sony scd 940 (qui marche plus) nokia E63 (ben quoi?)
sony TAFA 777 es
eltax monitor
rodjeur
 
Messages: 4753
Inscription: 25 Avr 2002 15:26
Localisation: huit six
  • offline

Message » 19 Mai 2003 10:51

Magnat fait aussi des tweeters céramiques qui montent en fréquence et ont peut etre moins de résonnance que les titanes.
Dernière édition par LABOLLE le 19 Mai 2003 18:03, édité 1 fois.
LABOLLE
 
Messages: 308
Inscription: 03 Fév 2003 15:19
Localisation: Fresnes

Message » 19 Mai 2003 17:26

rodjeur a écrit:
LaurentV a écrit:Meilleur souvenir d'un touiteur :
Le touiteur ionnique plasma de Magnat. un vrai bonheur, il rayonnait sur 360° dont pas de problème de directivité, on avait l'impression qu'il montait jusqu'à l'infini.
J'ai jamais compris pourquoi Magnat en a arreté la production et le développement .


le tweeter ne dégageait-il pas un gaz très nocif et dangereux pour la santé (bunzène?)?

Il me semble bien que c'est une rasion de ce genre qui avait obligé magnat a abandonné la production en série de ce tweeter...

Si un historien de la hifi pouvait confirmer :wink: ...

A+


Le soucis c'était la durée de vie ... 1 à 2 ans, mais Laurent a raison, quel touiteur !
Marc Terpsichore
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 557
Inscription: 05 Sep 2002 15:28
  • offline

Message » 19 Mai 2003 18:31

Marc G a écrit:
rodjeur a écrit:
LaurentV a écrit:Meilleur souvenir d'un touiteur :
Le touiteur ionnique plasma de Magnat. un vrai bonheur, il rayonnait sur 360° dont pas de problème de directivité, on avait l'impression qu'il montait jusqu'à l'infini.
J'ai jamais compris pourquoi Magnat en a arreté la production et le développement .


le tweeter ne dégageait-il pas un gaz très nocif et dangereux pour la santé (bunzène?)?

Il me semble bien que c'est une rasion de ce genre qui avait obligé magnat a abandonné la production en série de ce tweeter...

Si un historien de la hifi pouvait confirmer :wink: ...

A+


Le soucis c'était la durée de vie ... 1 à 2 ans, mais Laurent a raison, quel touiteur !


J'adorais ce tweeter dont on a déjà causé sur le forum. Il produisait de l'ozone mais même si sa flamme était isolée dans une boule qui ressemble un peu à l'avatar de BPhil, il y avait un risque... de brulure et d'incendie.
L'électrode était changeable car sa durée de vie n'était pas éternelle.

Ce tweeter était disponible à la vente séparé : la p'tite boule grillagée plus une boite noire pour l'alimenter et sur un modèle d'enceinte de forme pyramidale étroite.

Bon, quand l'enceinte fonctionnait sa sentait l'ozone (note du claviste : excellent ozone qui faisait tomber les poussières au sol, parfait pour asthmatique).

Sérieusement : cette enceinte était sublime et foutait une raclée par son naturel a bien des autres modèles en vente sur le marché à cette époque. M. Siedgfried Klein, un Français (allemand ou autrichien naturalisé dans sa jeunesse il me semble), avait été interviewé dans le Monde de la musique en 1981... genre mois d'avril ou mai 1981. Remarquable bonhomme...

A part ça, il y a de bons et de moins bons tweeter fait avec tous les matériaux...

Faire une analogie entre le matériau du tweeter et sa sonorité relève un peu de la vue de l'esprit... soie : doux; métal : dur, etc. Cela ne tient pas longtemps devant quelques évidences. Un bon HP ne doit pas faire entendre le matériau dont il est fabriqué...
Alain :wink:
haskil
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 49424
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 19 Mai 2003 20:05

Et je serais très intéressé aussi de savoir vos goûts en matière de technologie utilisée sur tel ou tel tweeter comme le tweeter à ruban, le tweeter isodynamique, le tweeter à chambre de compression, le tweeter électrostatique, tweeter à plasma, et j’en oublis.. etc..


Le tweeter à "chambre de compression" peut utiliser différents membranes, tant en tissus qu'en métal, en matière synthétique ou composite.
Un type de tweeter n'a pas été cité, il s'agit du piezo : outre les modèles économiques de chez Motorola, Gilles Milot en a fait une adaptation très réussie pour Audax. Pas facile à marier et pas assez à la mode peut-être.

Plutôt que la nature de la membrane, je dirais que c'est surtout l'association avec les autres HP et la plage d'utilisation qui lui est impartie qui est la plus importante. Le tweeter Magnat était exceptionnel, le reste de l'enceinte un peu moins… Idem pour les Tweeters Heil et Raven, ni HPS ni la MHP n'ont visiblement trouvé un HP grave médium réellement à la hauteur. Sans une homogénéité globale acceptable, le meilleur HP ne vaut pas grand chose.

Comme le dit Alain, peu importe la nature de la membrane, elle doit surtout se faire oublier à l'écoute, ne pas caractériser une signature sonore propre à une technologie ou à une marque. Or les oreilles affutées reconnaissent entre mille tel ou tel HP par le style d'écoute qu'il procure…
Pourtant si les HP étaient réellement transparents , il ne devrait y avoir aucune signature propre, aucune identification possible de la technologie employée, encore moins de la marque. Sauf exception, on en est loin!
Phil*
 
Messages: 987
Inscription: 23 Oct 2002 23:34

Message » 19 Mai 2003 23:38

le tweeter ne dégageait-il pas un gaz très nocif et dangereux pour la santé (bunzène?)?

copain de moi que j'ai, le benzene c'est un liquide ;)
tu as la reponse un peu au dessus : de l'ozone (o3) gaz qui a la particularité de former un melange explosif avec l'air ambient à certaines proportions......ca le fait pas dans un salon :) autre particularité son odeur (facile à reconnaitre c'est comme apres un orage)

je suis content : d'habitude ca parle que d'elec et là je suis une tanche.....je me rattrape un peu en chimie (heureusement c'est mon boulot)

sinon pour amener ma modeste contribution les deux tweeters qui m'ont le plus "impressionné" sont l'esotar dynaudio et le scanspeak revelator
sur le plus beau trône du monde, on n'est jamais assis que sur son ***
sbringer
 
Messages: 2181
Inscription: 13 Avr 2002 2:00
Localisation: ales (30)
  • offline

tweeter

Message » 20 Mai 2003 16:29

Ben moi je possèdes un kit de chez HPS avec un tweeter à ruban Raven qui me satisfait tout à fait. Je ne me souviens pas avoir entendu un aigu qui monte autant sans crispation avec une précision, une transparence et une localisation aussi évidente 8) . Certains sons aigus se forment à près d'un mètre du tweeter et se déplace aisément en hauteur et en largeur avec une facilité déconcertante. Revers de la médaille la profondeur n'est pas son point fort, les placements de voix approximatifs de certains enregistrements sautent aux oreilles (trop à droite ou trop à gauche :evil: ) et, comme cité ci-dessus il est difficile à associer :wink: .
Pour preuve j'ai modifié le filtre pour faire chuter son rendement et remonter du même coup la présence du grave-médium qui est devenue un peu mou en bas jusqu'à ce que j'isole ce grave-médium de l'ébenisterie avec un joint industriel de 2mm d'épaisseur.
Cette adaptation de l'enceinte à mon électronique et au local me donne satisfaction même si à fort niveau :wink: un déséquilibre persiste.
steuf
 
Messages: 341
Inscription: 23 Avr 2002 16:15
Localisation: 17
  • offline

Message » 20 Mai 2003 17:25

sbringer a écrit:
le tweeter ne dégageait-il pas un gaz très nocif et dangereux pour la santé (bunzène?)?

copain de moi que j'ai, le benzene c'est un liquide ;)
tu as la reponse un peu au dessus : de l'ozone (o3) gaz qui a la particularité de former un melange explosif avec l'air ambient à certaines proportions......ca le fait pas dans un salon :) autre particularité son odeur (facile à reconnaitre c'est comme apres un orage)

je suis content : d'habitude ca parle que d'elec et là je suis une tanche.....je me rattrape un peu en chimie (heureusement c'est mon boulot)

sinon pour amener ma modeste contribution les deux tweeters qui m'ont le plus "impressionné" sont l'esotar dynaudio et le scanspeak revelator


argh j'ai tjs été une daube en sciences :oops::cry:...Ca se confirme une fois de plus :sad:...
sony scd 940 (qui marche plus) nokia E63 (ben quoi?)
sony TAFA 777 es
eltax monitor
rodjeur
 
Messages: 4753
Inscription: 25 Avr 2002 15:26
Localisation: huit six
  • offline

Message » 20 Mai 2003 17:25

Histoire de participer au débat:

La question du tweeter est intéressante: parce qu'autant il n'existe pas 36000 solutions pour faire du grave / médium, autant il semble qu'il y ait beaucoup de diversité dans l'aigu: et pas seulement quand à la nature de la membrane...

Il existe aussi un autre point à débattre au sujet des tweeters "classiques": le ferro-fluid: c'est mieux avec ou sans ? Même si on lit systématiquement dans les bancs d'essai que c'est un qualité, la mode est plutôt au "sans" et certains ténors du genre (SS Revelator, Hiquphon) n'en n'ont pas...
Philippe Terrier
 
Messages: 385
Inscription: 28 Fév 2001 2:00
Localisation: Lausanne, Suisse
  • offline


Retourner vers Discussions Générales