Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 16 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

De la musicalité...

Message » 05 Déc 2005 19:42

Mais Dub,
l'appréciation esthétique, si elle est positive, en y mettant la qualité de son, ne sera qu'encore plus appréciée par toi, non?

Et on peut continuer sur un morceau que tu adores, tu l'apprécieras toujours sur le poste de ta voiture.
Mais tu l'apprécieras plus encore sur un système dédié que tu trouve de bonne qualité.
dofé
 
Messages: 912
Inscription: 08 Aoû 2003 13:06
Localisation: 974

Annonce

Message par Google » 05 Déc 2005 19:42

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 05 Déc 2005 19:57

dofé a écrit:Mais Dub,
l'appréciation esthétique, si elle est positive, en y mettant la qualité de son, ne sera qu'encore plus appréciée par toi, non?

Et on peut continuer sur un morceau que tu adores, tu l'apprécieras toujours sur le poste de ta voiture.
Mais tu l'apprécieras plus encore sur un système dédié que tu trouve de bonne qualité.


Oui, tout à fait, mais c'est le fait d'apprécier plus qui me paraît indiquer qu'il s'agit de deux choses distinctes:
Casals passe directement même sur un poste de radio en plastique à 20 francs (en tout cas, moi ça m'a fait cet effet là) — et mieux encore sur un système correct:
mais en me laissant le regret d'un son sans coloration de micro (je crois) et sans restriction de bande passante (là ça me paraît évident).

Donc, la bonne qualité de la prise de son participe aussi de la "magie" d'un système musical — et la référence à l'écoute dans la réalité des instruments (au concert, chez soi…) aussi:
c'est la variation de ces paramètres qui, peut-être plus que la différence des goûts, parfois explique des différences d'appréciation sur des systèmes — me semble-t-il…

Cdlt :wink:
Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 28977
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Suze et Cancoillotte
  • offline

Message » 05 Déc 2005 20:12

A quoi, ou pourrait ajouter que la précarité de certaines prises de son d'artistes des temps anciens rend les enregistrements plus émouvant, plus "musicaux" face à des prises de son plus réaliste.

Le son du piano de Cortot, dans ses disques des années 1930, est esthétiquement l'un des plus beaux sons de piano qui soient et vénéré comme tel par quantité de musiciens et notamment de pianistes.

Bref la musicalité, c'est esthétique (et ce qui est pénible à écouter peut être musical), quand la fidélité c'est la reproduction fidèle de ce qui est.

Et si ce qui est sur le disque est musical (jugement esthétique personnel qui peut trouver un large consensus), il n'y a aucune raison qu'une restitution fidèle détruise ou amoindrisse cette musicalité qqi est le fait des musiciens.

Tandis qu'une chaine musicale, c'est à dire, pour moi en tout cas, une chaine qui colore le son d'une façon agréable (ressentie de façon personnelle, mais qui peut trouver un large consensus :wink: ) déformera la musicalité des musiciens. Le résultat pourra être jugé plus agréable, plus musical (ressenti de facon personnelle, mais....etc.) ou pas du tout musical (idem).

Alain :wink:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49552
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 05 Déc 2005 21:56

D'ou l'importance de l'idée que l'on se fait de la perfection de la restitution.

L'année dernier j'etais dans une petite salle de la region pour ecouter Bojan z en trio.
Alors forcemment, malgre la petitesse de la salle, et surement pour equilibrer le son entre le piano, la basse et la batterie, le son etait amplifié, et, malgré la qualité de l'interpretation, je n'ai fait que raler sur le rendu de cette contrebasse ( maniée avec virtuosité au demeurant) qui m'a gené (Elle bavait dans tous les sens) pendant tout le concert.

Chez moi, je ne veux pas de ça, sinon, j'ecouterai la musique sur la mini chaine de la cuisine, tout en discutant avec mes fils des derniers titres qu'ils ont telechargés sur le net!

Ce que je veux, c'est Miles Davis, Patricia Barber, Laura Veirs, Damien Rice, Gian maria testa , Placebo, l'orchestre philharmonique de vienne, le quatuor mosaique et meme pascal obispo chez moi, pendant que j'ecoute LA musique.

Bon, c'est peut etre trop en demander, mais on doit pouvoir s'en rapprocher!

JC :wink:
JC 07
 
Messages: 858
Inscription: 19 Juin 2003 20:54
Localisation: Bourg Les Valence (26)
  • offline

Message » 05 Déc 2005 22:30

tiens, c'est marrant les differentes approches que l'on peut avoir de la "musicalité". pour moi, c'est plutôt l'approche du "petit plus" magique qui fait les grands systèmes. C'est le "vent" des cordes ressenti à l'opéra que le système ( la chaine Hi-Fi + la prise de son) est parfois capable de presque reproduire ...

Je ne pensais pas du tout coloration 8)
ouinedaube
 
Messages: 259
Inscription: 06 Nov 2002 12:19
Localisation: Lugdunum
  • offline

Message » 05 Déc 2005 22:36

A vous lire, et c'est très intéressant, je crois aussi, comme l'a souvent souligné P Muller, que la musique que nous écoutons a une très grande importance de part les différences évidentes de contenu et le plus souvent de prise de son, d'où effectivement parfois des différences surprenantes sur les appréciations des systèmes :wink:
expertdoc
 
Messages: 13448
Inscription: 23 Jan 2005 14:43
Localisation: Plein SUD
  • offline

Message » 05 Déc 2005 22:57

C'est très bien synthétisé Haskil.

Mais si je prends par exemple deux CD:

-Erroll's a Garner chez vogue (je crois)
-Django Reinhardt "accords parfaits" chez BMG

Je les adore sur un poste sony portable et continue de les aimer sur mon système pour ce qu'ils sont.
Cependant, au choix, je les écoute plus volontiers sur le sony portable... J'ai l'impression que sur mon système, tous les défauts (je ne sais pas si je peux parler comme ça) ressortent beaucoup plus. Et pas en rendant ça plus émouvant, non, mais bien génant, dur, agressif...

Peut-être aussi je me fais mon film qu'il faut de la qualité sur mon système et me suis fouvoyer dans les recherches d'enregistrements de type Barber et compagnie, mais...
dofé
 
Messages: 912
Inscription: 08 Aoû 2003 13:06
Localisation: 974

Message » 05 Déc 2005 23:57

dofé a écrit:C'est très bien synthétisé Haskil.

Mais si je prends par exemple deux CD:

-Erroll's a Garner chez vogue (je crois)
-Django Reinhardt "accords parfaits" chez BMG

Je les adore sur un poste sony portable et continue de les aimer sur mon système pour ce qu'ils sont.
Cependant, au choix, je les écoute plus volontiers sur le sony portable... J'ai l'impression que sur mon système, tous les défauts (je ne sais pas si je peux parler comme ça) ressortent beaucoup plus. Et pas en rendant ça plus émouvant, non, mais bien génant, dur, agressif...

Peut-être aussi je me fais mon film qu'il faut de la qualité sur mon système et me suis fouvoyer dans les recherches d'enregistrements de type Barber et compagnie, mais...


J'avais parfois un peu cette impression chez moi (entre mon système et ma mini-chaine), jusqu'au jour où j'ai comparé les écoutes au même niveau sonore. En diminuant le niveau sonore, on rend bien plus écoutable les mauvais enregistrements. :wink:
Michel K
 
Messages: 1705
Inscription: 04 Déc 2002 12:11
  • offline

Message » 06 Déc 2005 0:50

Oui, en effet, ceci explique cela :-?
J'y avais pas pensé.
dofé
 
Messages: 912
Inscription: 08 Aoû 2003 13:06
Localisation: 974

Message » 06 Déc 2005 8:32

Michel K a écrit:En diminuant le niveau sonore, on rend bien plus écoutable les mauvais enregistrements. :wink:


D'autre part, pour écouter par ex. Cortot jouant Chopin au piano il faut faire abstraction de beaucoup de choses: craquements, souffle, distorsion etc (et à niveau élevé, c'est pire):
je me demande dans quelle mesure, la qualité du son produit par l'artiste n'est alors le résultat d'un effort d'imagination ou de reconstitution, qui dépend donc de la culture instrumentale de l'auditeur,
et la qualité de la prise de son tout court —

Il est évident que la qualité musicale esthétique de l'oeuvre ou de l'interprète peut transcender le support ou la restitution — mais celle-ci peut quand même àmha être un obstacle.

Cdlt :wink:
Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 28977
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Suze et Cancoillotte
  • offline

Message » 06 Déc 2005 9:11

angus2 a écrit:

Je commence par le début de la présentation des grandes orgues (plage 14) pour le laius de présentation de Mr Guillou.
je trouve que la voie parlée est un test des plus révélateur que l'on oublie trop souvent.





Salut, tu ecoutes cette plage pour la voix essentiellement, c'est çà?

Pour ma part, je me suis toujours demandé pourquoi un orgue produisait à mes oreilles un son on ne peut plus desagreable (en ecoute domestique), jusqu'à ce que j'entende un orgue en situation dans une eglise.
A ce jour, je n'ai entendu aucun systeme pouvant me rendre un dizieme de la sensation eprouvé alors.
JC
JC 07
 
Messages: 858
Inscription: 19 Juin 2003 20:54
Localisation: Bourg Les Valence (26)
  • offline

Message » 06 Déc 2005 11:14

Détrompes-toi! Il ya beaucoup d'orgueilleux!! :lol:
dofé
 
Messages: 912
Inscription: 08 Aoû 2003 13:06
Localisation: 974

Message » 06 Déc 2005 11:47

JC 07 a écrit:angus2 a écrit:
Salut, tu ecoutes cette plage pour la voix essentiellement, c'est çà?

Tout à fait, je peux laisser la suite "pour voir" mais le test est sur le discours du début, hors orgues.

JC 07 a écrit:Pour ma part, je me suis toujours demandé pourquoi un orgue produisait à mes oreilles un son on ne peut plus desagreable (en ecoute domestique), jusqu'à ce que j'entende un orgue en situation dans une eglise.
A ce jour, je n'ai entendu aucun systeme pouvant me rendre un dizieme de la sensation eprouvé alors.
JC

En effet, ça rejoint un peu une discussion de la semaine dernière, sur un autre fil, concernant le rendu des ensembles orchestraux.
angus2
 
Messages: 5932
Inscription: 09 Déc 2003 14:18
Localisation: Paris
  • offline

Message » 06 Déc 2005 22:47

Tentons un petit comparatif entre le sportif et l'element hifi.

Pour ceux qui ont pu grandir en regardant le tennis( d'il y a quelques années deja) , je mettrais en comparaison l'ampli precité dans mon post initial avec le jeu d'un Stephan Edberg: technique irreprochable , gestes magnifiques, du beau tennis, et, de l'autre cote, un john Mc enroe, intuitif, allant à l'esentiel sans se preoccuper du style, incroyablement juste, faisant vibrer la foule et le joueur que j'etais , malgre tous ces defauts.

L'un vehicule de la perfection, l'autre, de l'emotion. Et le vainqueur est....


JC :wink:
JC 07
 
Messages: 858
Inscription: 19 Juin 2003 20:54
Localisation: Bourg Les Valence (26)
  • offline

Message » 06 Déc 2005 22:52

Ce n'est pas comparable, JC 07.

Les disques qui passent sur une chaîne peuvent très bien contenir des musiciens dont le jeu évoquerait un McEnroe ou un Edberg... ou tous autres joueurs de tennis qui auraient chacun leur style!
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10077
Inscription: 31 Mar 2002 2:00


Retourner vers Discussions Générales