Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 17 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

De la réussite d'un système hifi

Message » 08 Oct 2003 19:43

Je profite de l'arrivée de buruc sur le forum et d'une période, pour moi, plus lectrice que participative, pour relancer un sujet anodin :

Comment réussir son système hifi ?

Peut-être est-ce une polémique ou tout simplement la banale question que chacun se pose. C'est certainement un sujet récurent, mais j'ai envie d'y apporter ma contribution.


1. De la musique écoutée

Peut-on réellement parler de la musique qu'on écoute pour rechercher son système hifi ?
Rien n'est moins sûr...

Il me semble que nos goûts musicaux évoluent avec l'âge, avec la quantité de musique écoutée mais surtout avec notre envie de découverte de nouveauté. Or ce nouvel appétit de musique vient souvent avec l'écoute d'un système hifi. Ce n'est donc pas notre disque de référence qui remet en question notre écoute mais plutôt le futur disque de référence, celui qu'on n'a pas encore, celui qui n'est pas encore pressé ou qu'on va découvrir par hasard, chez un copain, dans une boutique de musique ou pire… chez un revendeur de hifi…

En revanche on peut toujours partir sur une certaine base, les chances de passer d'un type musical à un autre radicalement différent sont faibles (mais possibles).

Réduire son système à une certaine écoute est une affaire de compromis. Un système trop réducteur aura probablement une durée de vie affective faible. Sauf à obtenir un système d'exception pour une application donnée et l'accepter parce qu'on sait qu'on ne peut pas trouver mieux à son goût sur cette application.


2. De la taille de la pièce

Doit-on toujours rechercher un système hifi adapté à sa pièce d'écoute ?

La question paraît stupide mais elle ne l'est pas tant que ça. Combien d'entre nous ont acheté un système en prévision du futur ? Combien d'entre nous survivent avec des systèmes qui ne sont plus adaptés à leur chez soi ?

C'est bien entendu primordial.

On peut rêver d'un système Apogée Grand dans 15 m²… On peut espérer sonoriser son loft de 80m² avec des ls3/5a… On peut aussi passer à l'acte et là encore, à moins d'être masochiste, la durée de vie affective sera brève.


3. De son expérience

L'expérience personnelle est importante, certes, mais forcément réductrice…

Combien un individu normal écoute-t-il de système avant de passer à l'acte ? Peu finalement et ça dépend de sa culture (magazines, Internet…), du choix de magasins dans sa zone d'achat et très souvent des arguments de vente d'un bon vendeur.

Bien acheter seul du premier coup c'est très difficile. Et puis à moins de devenir aveugle ou sourd du jour au lendemain on finit toujours par se persuader que la dernière nouveauté ou le dernier BE fait mieux pour moins cher que ce qu'on a acheté. Il faut bien reconnaître qu'à n'importe quel budget on n'aime pas ne pas avoir le mieux possible…

A l'opposé il y a ceux qui sont un peu plus malades que les autres et qui ont beaucoup plus écouté que les autres pour découvrir qu'il n'y a pas qu'une solution et que ce qu'on aime n'est pas universel. Pour ceux là le risque est grand de faire un choix affaire de compromis…

Rares sont ceux qui sont toujours content de leur matériel après quelques temps. La encore revient la lassitude affective du système.


4. De l'expérience des autres

Très profitable mais très dangereuse.

L'expérience des autres permet de faire quelques raccourcis et d'éliminer d'entrée de jeu certaines erreurs fatales (mauvaises associations, systèmes trop grands ou trop petits pour la pièce…).

En revanche je suis certain qu'elle ne permet pas de trouver le meilleur système, celui qui sera le plus adapté à notre écoute. Il n'y a pas deux individus identiques dans deux pièces identiques avec les même goûts musicaux. Il y a des personnes dont on sent qu'elles ont une perception assez proche de la nôtre et leurs avis valent alors plus, à notre sens, que ceux des autres, même si toutes font la même erreur… qui peut-être n'est finalement pas si importante que ça.

Acheter le système d'un autre c'est là encore risquer de se lasser très vite.


5. Pour en venir à quoi ?

Je pense que tout le monde a compris où je veux en venir. Le critère numéro 1 de choix d'un système hifi c'est le risque de lassitude.

A mon avis il faut prendre de l'expérience des autres pour une pièce comme la sienne ce qui paraît le moins lasser dans un budget donné (neuf ou occasion). Exemple : combien de temps reste un Cayin 500 chez son propriétaire ? Tout en sachant que les membres du forum sont peut-être plus malades que soi…

Ensuite il faut aller écouter ce que les autres proposent. Même un revendeur peut proposer un système adapté à nos oreilles et qui sort pourtant des standards de la presse ou des forums.

Enfin il faut acheter le système qui risque de nous lasser le moins vite. Celui qui plaît, qu'on a envie d'écouter, qui ne fait pas mal aux oreilles, qui ne sors pas de mauvaises basses fatigantes et qui ne va pas dépareiller chez soi. Qu'on va avoir plaisir à allumer, qui va nous surprendre parfois. Bref le système qui n'est pas forcément le mieux sur le papier, le mieux sur les critères des autres, le mieux chez les autres mais avec lequel on a du feeling.


6. Mais encore ?

Comme c'est impossible qu'un lecteur du forum soit entièrement satisfait depuis plus d'un an de son système il y a des choses à respecter.

Il faut choisir des éléments qui ont une valeur marchande, pour pouvoir les revendre…

L'occasion permet d'accéder à mieux pour moins cher à condition de pouvoir essayer. Si le système de ses rêves est trop cher il le sera moins après quelques années et ne sera pas forcément détrôné de vos rêves par un autre…


7. Si j'avais à choisir aujourd'hui ?

J'irais écouter les sources de référence (expérience des autres) correspondant à mon budget sur tout un tas de systèmes. La source est à mon avis aujourd'hui le maillon le plus important au niveau du goût personnel. A mon avis il y a moins de sources qui fonctionnent que de paires enceintes/amplis.

Ensuite j'irais écouter des paires réputées (couple enceintes/amplis) pour rechercher un truc qui me plaît et qui sera adapté à ma pièce d'écoute.

Enfin je ferai l'essai croisé des sources et des couples choisis pour déterminer le système qui risque de rester chez moi le plus longtemps possible.

8. Si je devais faire un upgrade de mon système ?

Je suis aujourd'hui persuadé que la première chose à remettre en cause avant ses enceintes, son ampli, ses cables ou sa santé mentale c'est la source.

Avant toute autre modification il faut essayer d'autres sources qui vont infirmer (ou confirmer) les défauts devenus rédhibitoires de son système.


Conclusion

Je ne sais pas si mon verbiage peut servir à quelqu'un mais ça m'a fait plaisir de l'écrire.

Mon système aujourd'hui a ses défauts connus de moi ou non, mais il ne me lasse pas. J'ai encore envie de le faire progresser mais ce n'est pas une obsession. Il me surprend toujours sur certains disques, je ne sais pas dire si il me restitue mieux qu'un autre ce que j'écoute parce que ce qu'il me rend me plaît. J'aimerais qu'il soit plus précis sur les voix de jazz mais ce n'est pas la musique que j'écoute le plus.

Je sais vivre avec mon système ET ça ne m'empêche pas d'avoir envie de faire des essais de sources…
Dernière édition par n.d.b le 09 Oct 2003 12:13, édité 1 fois.
n.d.b
 
Messages: 2076
Inscription: 19 Mar 2003 23:44
  • offline

Annonce

Message par Google » 08 Oct 2003 19:43

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 08 Oct 2003 20:23

n.d.b, je viens de lire ton post avec beaucoup d'intérêt. Il y a dedans beaucoup de choses que nous constatons ou pensons tous à un moment ou un autre. 8)

c'est assez drôle, car j'avais justement l'intention de poster un topic que j'aurais intitulé "Le prix de l'insatisfaction". :-?

cette idée m'était venue à travers la lecture de ce forum sur lequel force est de constater que, quel que soit le niveau d'investissement, tous les forumers se plaignent à peu près des mêmes choses. La même démarche, la même recherche du cable, de la source de l'ampli ou des enceintes qui sont toujours un peu trop ceci ou pas assez celà, avec les mêmes mots chez ceux qui possèdent des chaines dépassant dix mille euros que chez ceux qui ont des chaines bien plus modestes. :(

Alors j'en arrivais à conclure qu'il valait surement mieux flairer les meilleurs compromis au meilleur prix, ces fameux appareils qui en donnent beaucoup à moindre frais. :P

En effet, quitte à être insatisfait au bout du compte, autant avoir la satisfaction de pouvoir se dire que l'on a une chaine qui a des limites, mais qui sans nous ruiner est capable de donner beaucoup de plaisir. :P

En plus, comme ça on a plus d'argent pour acheter plein de disques, car le veritable objectif, c'est bien la musique n'est-ce pas ? :wink:

Blounote :wink:
blounote
 
Messages: 4817
Inscription: 11 Juin 2002 18:08
Localisation: 40 - DAX
  • offline

Message » 08 Oct 2003 21:10

c'est intéressant, tu résumes bien la situation des acteurs du forum : c'est la spirale infernale de tous les passionnés :wink:
MR panpan
 
Messages: 1258
Inscription: 26 Avr 2003 23:43
Localisation: hauts de seine
  • offline

Message » 08 Oct 2003 21:34

Bravo ndb pour ce post.
Les conseilleurs ne sont pas les payeurs et si l'avis d'autrui est toujours profitable je dirai que l'on apprend plus par soi même quitte à commettre quelques erreurs au début (oui, moi aussi j'ai eu des Triangle :lol: ).

Je donne parfois mon avis, je demande souvent le votre mais...au final il faut se faire sa propre opinion "sur pièce" car la part de préference personnelle est énorme et inquantifiable.
Exemples:
* le lecteur CD Philips 723 qui a une bonne côte ici et que j'ai trouvé execrable à mon oreille.
* le cable Diamondback que j'ai acheté juste après les louanges des forumeurs et que... j'adore aussi.
Dans les 2 cas pas d'écoute préalable et 50 % de deception.

En fait ce qui m'a le plus surpris dans mes petites découvertes perso c'est...l'influence du cablage, depuis le secteur jusqu'aux HP :o . Bien sûr une fois l'ensemble du "hardware" homogeneisé, mais ceci même avec du matériel moyen de gamme l'apport est impressionnant.

Ce qui est marrant ici: comme en politique on retrouve de grands courants idéologiques de "dégustation sonore".

Suis je satisfait de mon système ? Oui. La preuve: je compte l'améliorer juste par le cablage "de la mort qui tue tout sauf mon portefeuille" :lol:
Des changements de source, ampli ou enceintes sont ils prévus ? Oui. Quand ? Un jour. Dès que je serai dégouté de ma chaine après avoir entendu mieux ailleurs :wink: (bon pépi, je suis pas sûr de vouloir écouter tes éléments :lol: ).
Avatar de l’utilisateur
hounddog
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1633
Inscription: 24 Oct 2000 2:00
Localisation: Gard
  • offline

Message » 08 Oct 2003 22:16

n.d.b. Merci pour ton post, je trouve qu'il apporte un recul et une réflexion très bienvenus, presque indispensable.

Blounote :
>tous les forumers se plaignent à peu près des mêmes choses

Peut-être que ceux qui sont satisfaits de leurs systèmes ne viennent pas ici?
Les gens que je connais sont contents de leurs chaînes, même quand il s'agit d'un appareil très modeste.
On peut dire "oui mais les gens n'ont pas l'habitude du concert, c'est pour ça qu'ils se contentent de peu".
Mais comme haskil le répète bien volontiers, la plupart des musiciens se contentent d'une chaîne modeste! Alors qu'ils ont l'éxpérience du concert, du vrai son!

La perfection n'est pas de ce monde, or ce forum est consacré à la recherche de la perfection musicale (c'est même marqué à l'entrée), donc nous tous foreumeurs sommes condamnés à l'insatisafaction!

Peut-être que la meilleure manière d'être satisfait de son système c'est d'arriver à calmer cette soif de perfection, ou de la tourner vers d'autres domaines!

Ceci je suis d'accord avec toi : tant qu'à être insatisfaits, autant que ce soit avec des appareils qui ont un bon rapport qualité/prix, et garder de l'argent pour autre chose!
vincent128
 
Messages: 6312
Inscription: 05 Déc 2001 2:00
Localisation: France
  • offline

Message » 08 Oct 2003 22:22

Peut-être que la meilleure manière d'être satisfait de son système c'est d'arriver à calmer cette soif de perfection, ou de la tourner vers d'autres domaines!


en étant fauché : ça peut calmer la soif de la perfection ça ;)
MR panpan
 
Messages: 1258
Inscription: 26 Avr 2003 23:43
Localisation: hauts de seine
  • offline

Message » 09 Oct 2003 0:09

-----------
Dernière édition par JérômeB le 15 Oct 2004 9:52, édité 1 fois.
JérômeB
 
Messages: 7529
Inscription: 03 Fév 2002 2:00
Localisation: Paris

Message » 09 Oct 2003 10:36

Pour éviter la lassitude de votre système, incorporez y donc un égaliseur numérique! :lol:

Ca va sans doute choquer les puristes : depuis que j'ai un correcteur acoustique, j'ai l'impression d'avoir 10 systèmes en un. Je sais bien qu'un système ne se résume pas à son spectre, mais tout de même, la coloration d'un système est tout de même essentielle.

Suivant la musique écoutée et suivant mes envies du moment, je sélectionne telle ou telle courbe :
- haut-médium creusé lorsque je veux éviter la fatique auditive
- aigus remontés pour augmenter la sensation d'aération
- gonflement du bas-médium pour apporter de la chaleur aux voix
- coupure du haut et du bas du spectre pour valoriser le médium
...
Ne serait-ce qu'expérimentalement, ça peut être intéressant d'avoir un simple égaliseur numérique : la recherche de la courbe la plus plaisante permet de rechercher le compromis qui parait idéal, ou plutot de finir par comprendre que le spectre idéal n'existe pas.

:-)
Michel K
 
Messages: 1705
Inscription: 04 Déc 2002 12:11
  • offline

Message » 09 Oct 2003 10:50

Michel K a écrit:Pour éviter la lassitude de votre système, incorporez y donc un égaliseur numérique! :lol:

Ca va sans doute choquer les puristes : depuis que j'ai un correcteur acoustique, j'ai l'impression d'avoir 10 systèmes en un. Je sais bien qu'un système ne se résume pas à son spectre, mais tout de même, la coloration d'un système est tout de même essentielle.

Suivant la musique écoutée et suivant mes envies du moment, je sélectionne telle ou telle courbe :
- haut-médium creusé lorsque je veux éviter la fatique auditive
- aigus remontés pour augmenter la sensation d'aération
- gonflement du bas-médium pour apporter de la chaleur aux voix
- coupure du haut et du bas du spectre pour valoriser le médium
...
Ne serait-ce qu'expérimentalement, ça peut être intéressant d'avoir un simple égaliseur numérique : la recherche de la courbe la plus plaisante permet de rechercher le compromis qui parait idéal, ou plutot de finir par comprendre que le spectre idéal n'existe pas.

:-)



+1 :D :D
Akim
 
Messages: 406
Inscription: 19 Juil 2002 13:33
Localisation: Lille
  • offline

Message » 09 Oct 2003 11:06

Merci n.d.b.

Le post le plus sâge de ces derniers mois :D
Je vais essayer de l'apprendre par coeur :oops:
Buzzbuzz
 
Messages: 660
Inscription: 10 Fév 2003 16:21
Localisation: PARIS
  • offline

Message » 10 Oct 2003 2:19

n.d.b. Quelle capacité de synthèse : sans doute le fruit d'une longue expérience bien assimilée!
Je souscris à 100 % à deux idées qui mont frappé depuis 3 mois que je m'intéresse à la HiFi ... et au forum
1- l'importance de la source: une fois qu'on a cerné un type de source, pour moi par exemple il me semble qq chose d'assez analytique, précis, détaillé, mais qui sait qd même garder le sens des nuances et donc restituer le grain d'une voix ou d'une corde, il devient difficile de prende du plaisir avec un système sans avoir au départ le type de source ad-hoc
2- l'idée qu'avec un peu d'attention on arrive à décoder le style des forumeurs, et donc à partir de là de "décoder" les appréciations portées par les uns et les autres, et donc de tirer parti des CR avec moins de risque de désillusion

Pour en revenir à l'idée de "bien choisir son système" et à la notion de "value for money" qui ressort peu à peu des posts de ce trhead, que pensez-vous des posts inquiétants qu'on peut lire à droite à gauche (en particulier sur les sites US) comme quoi les nouveaux systèmes intégrés numériques comme les Sony 3000 ES, 5000 ES, proposent (avant la fin du process conversion analogique / amplif/retist) une qualité comparable aux électroniques traditionnelles que l'on a pu payerr 10 fois plus cher
buruc
 
Messages: 6
Inscription: 27 Sep 2003 1:00
Localisation: Rueil 92
  • offline

Message » 10 Oct 2003 6:43

Buzzbuzz a écrit:Merci n.d.b.

Le post le plus sâge de ces derniers mois :D
Je vais essayer de l'apprendre par coeur :oops:


mais ou est Christobal ?
il devrait avoir un avis sur la question !!!
:o
Bbill
 
Messages: 390
Inscription: 21 Mai 2002 22:59
  • offline

Message » 10 Oct 2003 8:59

Bbill a écrit:
Buzzbuzz a écrit:Merci n.d.b.

Le post le plus sâge de ces derniers mois :D
Je vais essayer de l'apprendre par coeur :oops:


mais ou est Christobal ?
il devrait avoir un avis sur la question !!!
:o


Ben oui il est où l'amateur d'EMT...
oplancq
 
Messages: 915
Inscription: 10 Jan 2003 14:20
  • offline

Message » 10 Oct 2003 9:28

Salut N.B.D.

Et alors, la petite puce, elle pousse bien, parce que, tout comptes fait, il n'y à pas plus émouvant que votre bébé qui vous sourie le matin au réveil.

Pas une musique, pas une chaine HI-FI ne m'avais donné tant d'émotions.

Tu l'embrasse de la part de tout les forumeurs

Jérôme (toujours aussi croc de sa fille)
EUVRARD
 
Messages: 4924
Inscription: 22 Aoû 2002 15:48
Localisation: Pithiviers, Loiret
  • offline


Retourner vers Discussions Générales