Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 7 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Demande d'avis à propos de l'aquisition d'un système NAIM

Message » 15 Jan 2005 12:05

mchkn a écrit:Bonjour,

Je suis un NAIMiste de fraîche date. Et bien j'en suis ravi. Si le matériel NAIM (celui que tu cites en particulier) affiche théoriquement peu de watts, il faut savoir qu'un ampli NAIM ne s'écroule jamais : il semble que les watts NAIM soient différents de ceux des autres constructeurs. Certes il te faut composer avec des connectiques un peu particulières (prise DIN) : les câbles se trouvent saéns problème, ce n'est pas bloquant.


Des watts mesurés à une fréquence X selon un protocole Y sous une impédance Z sont les mêmes pour tous les constructeurs. Il n'y a pas de "Watts Naim Audio" ou de "Watts Marantz".

Ce qui peut changer, c'est le comportement de l'ampli en régime dynamique, sur signal musical. Ce n'est pas mesuré, du moins les mesures ne sont pas (rarement, très rarement) données. Ca ne veut pas dire que ce n'est pas mesurable. De même l'interaction entre l'ampli et sa charge (les enceintes) peut produire des résultats variables (et plus ou moins prédictibles) suivant la nature de cette charge. Puisqu'on ne nous en dit rien, on ne peut que constater les choses à l'écoute (quand elle sont perceptibles), avec tous les risques de d'illusionner le complexe auditif :wink:

Un système NAIM est évolutif : tu pourras le faire évoluer sans problème (juste des euros) en faisant l'acquisition d'alimentations séparées qui apportent un gain très significatif. Tu peux aussi faire une évolution en achetant un ampli de puissance séparé (genre un NAP150 comme celui que je vends), le NAIT5 devenant dans ce cas un préampli.


L'évolution est un concept intéressant, mais l'évolution au moyen d'alimentations vendues fort cher pour ce qu'elles offrent n'est pas d'un rapport qualité/prix favorable (d'autant que les appareils tels quels sont déjà chers en eux-mêmes)! Je ne rien de l'apport sur la qualité sonore, dont je laisse tout le monde juge, de ces alimentations. Je dis juste que le matériel lui-même est vendu à un prix prohibitif par rapport à sa valeur calculée sur catalogue de composants, même au prix de détail! Fusse en intégrant le travail de montage et de labo, la tarification ne me semble pas favorable.

Je ne dis pas cela pour dissuader ou inciter à faire quoi que ce soit, juste pour apporter une contradiction à cette idée d'évolutivité pour cette marque donnée. De la discusion jaillira la lumière. :wink:

En tout cas, bon plaisir à Phonic avec sa future chaîne! :)
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10079
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Annonce

Message par Google » 15 Jan 2005 12:05

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 15 Jan 2005 12:26

oomingmak a écrit:justement, quelle est l'esthétique sonore des produits NAIM ?


Le mien c'est assez dynamique pas forcement neutre (par rapport à mon goldmund) mais agréable à écouter :D
BALIPIT
 
Messages: 1364
Inscription: 24 Avr 2004 16:39
Localisation: monpeul
  • offline

Message » 17 Jan 2005 16:00

Scytales a écrit:
mchkn a écrit:Bonjour,

Je suis un NAIMiste de fraîche date. Et bien j'en suis ravi. Si le matériel NAIM (celui que tu cites en particulier) affiche théoriquement peu de watts, il faut savoir qu'un ampli NAIM ne s'écroule jamais : il semble que les watts NAIM soient différents de ceux des autres constructeurs. Certes il te faut composer avec des connectiques un peu particulières (prise DIN) : les câbles se trouvent saéns problème, ce n'est pas bloquant.


Des watts mesurés à une fréquence X selon un protocole Y sous une impédance Z sont les mêmes pour tous les constructeurs. Il n'y a pas de "Watts Naim Audio" ou de "Watts Marantz".

Ce qui peut changer, c'est le comportement de l'ampli en régime dynamique, sur signal musical. Ce n'est pas mesuré, du moins les mesures ne sont pas (rarement, très rarement) données. Ca ne veut pas dire que ce n'est pas mesurable. De même l'interaction entre l'ampli et sa charge (les enceintes) peut produire des résultats variables (et plus ou moins prédictibles) suivant la nature de cette charge. Puisqu'on ne nous en dit rien, on ne peut que constater les choses à l'écoute (quand elle sont perceptibles), avec tous les risques de d'illusionner le complexe auditif :wink:

Un système NAIM est évolutif : tu pourras le faire évoluer sans problème (juste des euros) en faisant l'acquisition d'alimentations séparées qui apportent un gain très significatif. Tu peux aussi faire une évolution en achetant un ampli de puissance séparé (genre un NAP150 comme celui que je vends), le NAIT5 devenant dans ce cas un préampli.


L'évolution est un concept intéressant, mais l'évolution au moyen d'alimentations vendues fort cher pour ce qu'elles offrent n'est pas d'un rapport qualité/prix favorable (d'autant que les appareils tels quels sont déjà chers en eux-mêmes)! Je ne rien de l'apport sur la qualité sonore, dont je laisse tout le monde juge, de ces alimentations. Je dis juste que le matériel lui-même est vendu à un prix prohibitif par rapport à sa valeur calculée sur catalogue de composants, même au prix de détail! Fusse en intégrant le travail de montage et de labo, la tarification ne me semble pas favorable.

Je ne dis pas cela pour dissuader ou inciter à faire quoi que ce soit, juste pour apporter une contradiction à cette idée d'évolutivité pour cette marque donnée. De la discusion jaillira la lumière. :wink:

En tout cas, bon plaisir à Phonic avec sa future chaîne! :)


Toujours le même débat sur le prix des boîtes à partir des composants...

Des sociétés comme Naim ne sont pas des géants comme Sony ou Philips, les volumes commandés ne sont donc pas énormes. En conséquence, le coût des composants pour une société de la taille de Naim ne sera pas fondamentalement différent du prix "retail".

Ensuite, la parts des composants électroniques est assez minime dans le prix de ce type d'appareil. La main d'oeuvre doit représenter au moins la moitié des charges... Un quart des charges doit être composé des loyers, amortissement des machines, etc. Il ne serait donc pas étonant (ni absurde) que les composants ne représente que le quart des coûts. On est loin de la parfumerie ou des produits de luxe, dont le prix des matières premières représente moins de 10% du coût du produit. On est loin aussi de certains produits tel que le cinéma ou les cosmétiques, où les coûts marketing représentent plus de la moitié des coûts pour certains produits :o :o :o

Une fois sorti d'usine, le coût est multiplié par 2 ou 3 en raison du système de distribution et de la TVA. Là non plus, rien d'absurde car cela est vrai dans tous les autres secteurs économiques où la distribution est libre. Le marketing direct est une possibilité pour réduire les coûts de distribution. Mais même dans ce cas, la distribution a un coût, même chez Dell qui peut offrir des prix plus bas, ne peut pas être 2 fois moins cher que ses concurrents.

Conclusion : si les alims séparées de Naim ne sont pas données, leur prix n'est pas délirant, ni au regard des coûts de fabrication et de distribution, ni au regard des prestations offertes, en tout cas pour ce que j'ai pu en juger sur le lecteur de CD, CD5 : le couple CD5+alim séparée qui était à 3000€ l'année dernière offrait une qualité de restitution tout à fait comparable à celle offerte par les lecteurs de CD concurrents...
Abraham.ctl
 
Messages: 2016
Inscription: 09 Mar 2003 2:13
Localisation: Paris
  • offline

Message » 17 Jan 2005 16:33

Merci pour vos commentaires généraux et particuliers...
J'ai donc, et grace à vous, l'honneur de vous annoncer que je viens d'entrer dans le club des (heureux?) possesseurs de système Naim. J'ai donc passé mon accord pour la commande de la bestiole et devrai attendre environ deux semaine avant d'avoir le tout, installé chez moi.
Il est vrai que les système Naim sont évolutifs...et à ce propos le soucis que j'ai est de mourir d'envie un de ces prochains mois d'y ajouter un flatcap ou un ampli de puissance est être complètement coincé par les prix. C'est certainement excellent comme matériel, manifestement très réservé à un petit nombre d'amateurs prêts à y mettre le budget, mais néanmoins totalement inabordable par "monsieur-tout-le-monde". Bon c'est pas sa vocation non plus :o
Dans tous les cas je suis monnnstre content et n'attends plus que le moment de découvrir mes CD sous un autre angle :lol: :lol: :lol:
Phonic
 
Messages: 25
Inscription: 03 Déc 2004 16:51
Localisation: Lausanne - Suisse
  • offline

Message » 17 Jan 2005 17:06

Bah, de toute facon, si tu es content avec ce que tu vas avoir, ce n'est pas un soucis.
Il est vrai que les alim Naim ne sont pas données mais pour ce qui est des lecteurs CD, à part pour ce qui est de la FC2, je pense qu'il vaut mieux passer directement à la gamme au dessus à chaque fois.
Pour les prémplis, à partir d'un NAC 202, ca commence à se discuter pour ajouter une HiCap.

Et il y a aussi le meuble Fraim qui n'est pas à négliger à défaut d'alimentation séparée. Sur le forum Naim il y en a un paquet qui se posent quand même la question à priori étrange de savoir si en très haut de gamme il vaut mieux mettre une grosse alim sur un CDX2, CDX3 ou NAC 282/252 ou mettre toute la chaine sur un meuble Fraim. Ce qui doit couter à peu près le même prix vu les tarifs affichés pour le Fraim (base + 3 étages > 2730 €). Ce meuble doit quand même avoir un sacré impact (lu un banc d'essai dythiranbique dans Haute-Fidélité) ... qu'il va falloir que j'aille ecouter un de ces 4 puisque mes appareils (AV2 + DVD5 ... un jour ? )ne peuvent pas bénéficier d'alim séparée.

Si et seulement si ce meuble "marche" si bien, ca signifie, à mon sens, que ca doit être le tout premier maillon supplémentaire à acheter chez Naim car inusable et pas évolutif. A chaque maillon electronique, acheter un étage Fraim me semble être une bonne solution alternative plutôt que de se tourner vers une -Cap.
karyboue
 
Messages: 5096
Inscription: 02 Aoû 2001 2:00
  • offline

Message » 17 Jan 2005 17:27

Pas donné le meuble !!!! Là, n'est-on pas en train de rejoindre les travers dénoncés par Scytales un peu plus haut ???
Abraham.ctl
 
Messages: 2016
Inscription: 09 Mar 2003 2:13
Localisation: Paris
  • offline

Message » 17 Jan 2005 17:39

le détail c'est base : 960 et chaque étage sup entre 590 et 700 (3 tailles différentes).

Alors évidement on peut se demander si ils ne sont pas délirants ... mais après après avoir lu les topics Fraim sur le forum Naim et le banc d'essai dans Haute-Fidélité, après tout on peut se poser la question ... je crois que vaut une écoute.
D'après mon revendeur chaque étage vaut un gain entre l'apport d'une FC2 et une HiCap ... mais il ne va pas non plus dire que c'est le daube en bois.
karyboue
 
Messages: 5096
Inscription: 02 Aoû 2001 2:00
  • offline

Message » 17 Jan 2005 17:41

Ah et j'oubliais, sur le forum, les utilisateurs conseillent de mettre un étage vide entre les amplis/alim séparée et les pré/CD. Ca commence à faire très cher surtout pour du vide :lol:

De toute facon je veux écouter le Fraim quand je vais démoïser le DVD5 pour savoir ce que ca fait. Je ferai un CR à ce moment là ... sauf si je suis viré avant.
karyboue
 
Messages: 5096
Inscription: 02 Aoû 2001 2:00
  • offline

Message » 17 Jan 2005 22:01

Abraham.ctl a écrit:
Scytales a écrit:
mchkn a écrit:Bonjour,

Je suis un NAIMiste de fraîche date. Et bien j'en suis ravi. Si le matériel NAIM (celui que tu cites en particulier) affiche théoriquement peu de watts, il faut savoir qu'un ampli NAIM ne s'écroule jamais : il semble que les watts NAIM soient différents de ceux des autres constructeurs. Certes il te faut composer avec des connectiques un peu particulières (prise DIN) : les câbles se trouvent saéns problème, ce n'est pas bloquant.


Des watts mesurés à une fréquence X selon un protocole Y sous une impédance Z sont les mêmes pour tous les constructeurs. Il n'y a pas de "Watts Naim Audio" ou de "Watts Marantz".

Ce qui peut changer, c'est le comportement de l'ampli en régime dynamique, sur signal musical. Ce n'est pas mesuré, du moins les mesures ne sont pas (rarement, très rarement) données. Ca ne veut pas dire que ce n'est pas mesurable. De même l'interaction entre l'ampli et sa charge (les enceintes) peut produire des résultats variables (et plus ou moins prédictibles) suivant la nature de cette charge. Puisqu'on ne nous en dit rien, on ne peut que constater les choses à l'écoute (quand elle sont perceptibles), avec tous les risques de d'illusionner le complexe auditif :wink:

Un système NAIM est évolutif : tu pourras le faire évoluer sans problème (juste des euros) en faisant l'acquisition d'alimentations séparées qui apportent un gain très significatif. Tu peux aussi faire une évolution en achetant un ampli de puissance séparé (genre un NAP150 comme celui que je vends), le NAIT5 devenant dans ce cas un préampli.


L'évolution est un concept intéressant, mais l'évolution au moyen d'alimentations vendues fort cher pour ce qu'elles offrent n'est pas d'un rapport qualité/prix favorable (d'autant que les appareils tels quels sont déjà chers en eux-mêmes)! Je ne rien de l'apport sur la qualité sonore, dont je laisse tout le monde juge, de ces alimentations. Je dis juste que le matériel lui-même est vendu à un prix prohibitif par rapport à sa valeur calculée sur catalogue de composants, même au prix de détail! Fusse en intégrant le travail de montage et de labo, la tarification ne me semble pas favorable.

Je ne dis pas cela pour dissuader ou inciter à faire quoi que ce soit, juste pour apporter une contradiction à cette idée d'évolutivité pour cette marque donnée. De la discusion jaillira la lumière. :wink:

En tout cas, bon plaisir à Phonic avec sa future chaîne! :)


Toujours le même débat sur le prix des boîtes à partir des composants...

Des sociétés comme Naim ne sont pas des géants comme Sony ou Philips, les volumes commandés ne sont donc pas énormes. En conséquence, le coût des composants pour une société de la taille de Naim ne sera pas fondamentalement différent du prix "retail".

Ensuite, la parts des composants électroniques est assez minime dans le prix de ce type d'appareil. La main d'oeuvre doit représenter au moins la moitié des charges... Un quart des charges doit être composé des loyers, amortissement des machines, etc. Il ne serait donc pas étonant (ni absurde) que les composants ne représente que le quart des coûts. On est loin de la parfumerie ou des produits de luxe, dont le prix des matières premières représente moins de 10% du coût du produit. On est loin aussi de certains produits tel que le cinéma ou les cosmétiques, où les coûts marketing représentent plus de la moitié des coûts pour certains produits :o :o :o

Une fois sorti d'usine, le coût est multiplié par 2 ou 3 en raison du système de distribution et de la TVA. Là non plus, rien d'absurde car cela est vrai dans tous les autres secteurs économiques où la distribution est libre. Le marketing direct est une possibilité pour réduire les coûts de distribution. Mais même dans ce cas, la distribution a un coût, même chez Dell qui peut offrir des prix plus bas, ne peut pas être 2 fois moins cher que ses concurrents.

Conclusion : si les alims séparées de Naim ne sont pas données, leur prix n'est pas délirant, ni au regard des coûts de fabrication et de distribution, ni au regard des prestations offertes, en tout cas pour ce que j'ai pu en juger sur le lecteur de CD, CD5 : le couple CD5+alim séparée qui était à 3000€ l'année dernière offrait une qualité de restitution tout à fait comparable à celle offerte par les lecteurs de CD concurrents...


J'ai déjà donné l'exemple de l'XPS (plus de 3800 euros): très peu de composants et un schéma très simple, avec un montage sans complexité aucune. Donc, les frais de montage et de labo ne me parraissent pas être l'explication du prix public de cette alimentation séparée.

http://www.homecinema-fr.com/forum/view ... #167487184

Je ne vois pas de raison que les autres alimentations Naim fassent exception?
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10079
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 18 Jan 2005 12:19

Scytales a écrit:
Abraham.ctl a écrit:
Scytales a écrit:
mchkn a écrit:Bonjour,

Je suis un NAIMiste de fraîche date. Et bien j'en suis ravi. Si le matériel NAIM (celui que tu cites en particulier) affiche théoriquement peu de watts, il faut savoir qu'un ampli NAIM ne s'écroule jamais : il semble que les watts NAIM soient différents de ceux des autres constructeurs. Certes il te faut composer avec des connectiques un peu particulières (prise DIN) : les câbles se trouvent saéns problème, ce n'est pas bloquant.


Des watts mesurés à une fréquence X selon un protocole Y sous une impédance Z sont les mêmes pour tous les constructeurs. Il n'y a pas de "Watts Naim Audio" ou de "Watts Marantz".

Ce qui peut changer, c'est le comportement de l'ampli en régime dynamique, sur signal musical. Ce n'est pas mesuré, du moins les mesures ne sont pas (rarement, très rarement) données. Ca ne veut pas dire que ce n'est pas mesurable. De même l'interaction entre l'ampli et sa charge (les enceintes) peut produire des résultats variables (et plus ou moins prédictibles) suivant la nature de cette charge. Puisqu'on ne nous en dit rien, on ne peut que constater les choses à l'écoute (quand elle sont perceptibles), avec tous les risques de d'illusionner le complexe auditif :wink:

Un système NAIM est évolutif : tu pourras le faire évoluer sans problème (juste des euros) en faisant l'acquisition d'alimentations séparées qui apportent un gain très significatif. Tu peux aussi faire une évolution en achetant un ampli de puissance séparé (genre un NAP150 comme celui que je vends), le NAIT5 devenant dans ce cas un préampli.


L'évolution est un concept intéressant, mais l'évolution au moyen d'alimentations vendues fort cher pour ce qu'elles offrent n'est pas d'un rapport qualité/prix favorable (d'autant que les appareils tels quels sont déjà chers en eux-mêmes)! Je ne rien de l'apport sur la qualité sonore, dont je laisse tout le monde juge, de ces alimentations. Je dis juste que le matériel lui-même est vendu à un prix prohibitif par rapport à sa valeur calculée sur catalogue de composants, même au prix de détail! Fusse en intégrant le travail de montage et de labo, la tarification ne me semble pas favorable.

Je ne dis pas cela pour dissuader ou inciter à faire quoi que ce soit, juste pour apporter une contradiction à cette idée d'évolutivité pour cette marque donnée. De la discusion jaillira la lumière. :wink:

En tout cas, bon plaisir à Phonic avec sa future chaîne! :)


Toujours le même débat sur le prix des boîtes à partir des composants...

Des sociétés comme Naim ne sont pas des géants comme Sony ou Philips, les volumes commandés ne sont donc pas énormes. En conséquence, le coût des composants pour une société de la taille de Naim ne sera pas fondamentalement différent du prix "retail".

Ensuite, la parts des composants électroniques est assez minime dans le prix de ce type d'appareil. La main d'oeuvre doit représenter au moins la moitié des charges... Un quart des charges doit être composé des loyers, amortissement des machines, etc. Il ne serait donc pas étonant (ni absurde) que les composants ne représente que le quart des coûts. On est loin de la parfumerie ou des produits de luxe, dont le prix des matières premières représente moins de 10% du coût du produit. On est loin aussi de certains produits tel que le cinéma ou les cosmétiques, où les coûts marketing représentent plus de la moitié des coûts pour certains produits :o :o :o

Une fois sorti d'usine, le coût est multiplié par 2 ou 3 en raison du système de distribution et de la TVA. Là non plus, rien d'absurde car cela est vrai dans tous les autres secteurs économiques où la distribution est libre. Le marketing direct est une possibilité pour réduire les coûts de distribution. Mais même dans ce cas, la distribution a un coût, même chez Dell qui peut offrir des prix plus bas, ne peut pas être 2 fois moins cher que ses concurrents.

Conclusion : si les alims séparées de Naim ne sont pas données, leur prix n'est pas délirant, ni au regard des coûts de fabrication et de distribution, ni au regard des prestations offertes, en tout cas pour ce que j'ai pu en juger sur le lecteur de CD, CD5 : le couple CD5+alim séparée qui était à 3000€ l'année dernière offrait une qualité de restitution tout à fait comparable à celle offerte par les lecteurs de CD concurrents...


J'ai déjà donné l'exemple de l'XPS (plus de 3800 euros): très peu de composants et un schéma très simple, avec un montage sans complexité aucune. Donc, les frais de montage et de labo ne me parraissent pas être l'explication du prix public de cette alimentation séparée.

http://www.homecinema-fr.com/forum/view ... #167487184

Je ne vois pas de raison que les autres alimentations Naim fassent exception?


Les chiffres que tu mentionnes dans ce post sont a peu près cohérent avec ce que je dis : à la louche il y a pour plus de 200€ de composant électroniques identifiés en prenant les prix les plus bas (quantité les plus importantes). Si tu rajoutes la boîte, la carte, les câbles, l'interrupteur, etc. on doit bien arriver à 300€. Si en plus il y a un minimum de tri des composants pour les appariers, on peut monter jusqu'à 400€.

Vu l'organisation dans la boîte, il doit y avoir pas mal de travail de main d'oeuvre (en comparaison d'autres équipements électroniques). Donc un x5 par rapport aux composants élémentaires ne semble pas ridicule, si l'on ne tient pas compte d'une R&D minimale (essais pour choisir ses fournisseurs sur ce schéma en fonction du résultat attendu et non d'accords sur le prix des fournitures - en tout cas il faut l'espérer). On est déjà entre 1500€ et 2000€ de prix de vente au réseau de distribution.

Avec le réseau de distribution et la TVA qui grosso modo multiplie le prix par 2, on abouti à un prix public de 3000€ à 4000€.

C'est un calcul à la grosse louche, mais on voi bien que s'il y a du gras, il ne peut pas représenter plus de 20% à 30%. Si les coûts de distributions sont un peu supéreurs (produits THGD), si le tri des composants est plus important, si les coûts de main d'oeuvre sont supérieurs, il n'y a plus de gras du tout....

Je sais, c'est complètement hallucinant que les composants principaux ne représentent que 10% du prix final du produit :o :o :o mais c'est qqch que l'on retrouve chez plein d'autres industries un peu technologique. C'est quand même 2 à 4 fois "mieux" que dans les industries fortement basées sur le luxe ou le marketing, où les intrants essentiels représentent 5% à 10% du coût pour le fabriquant et donc 1% à 5% du prix public :o :o :o
Abraham.ctl
 
Messages: 2016
Inscription: 09 Mar 2003 2:13
Localisation: Paris
  • offline

Message » 18 Jan 2005 14:14

Surtout que chez Naim tout est assemblè à la main.
Je ne sais pas combien de temps met une alim pour sortir de chaine mais pour un CDX2 c'est hallucinant : 25 heures.
karyboue
 
Messages: 5096
Inscription: 02 Aoû 2001 2:00
  • offline

Message » 18 Jan 2005 14:50

De toute façon, je ne comprends pas qu'on puisse, en connaissance de cause s'offusquer du prix des appareils Naim (ou autre) et fermer les yeux sur le prix des lecteurs "grand public" , fabriqués à la chaîne en Chine ou en Corée, et revendu ici 100 fois leur prix de revient...

Enfin moi j'achète des appareils Naim "hors-de-prix", je ne suis pas le seul, et le pire, c'est que j'en suis ravi... :mdr: :mdr: 8)
moirasc
 
Messages: 2813
Inscription: 11 Déc 2001 2:00
Localisation: (Balle de) 6-3
  • offline

Message » 18 Jan 2005 15:21

Phonic a écrit:Merci pour vos commentaires généraux et particuliers...
J'ai donc, et grace à vous, l'honneur de vous annoncer que je viens d'entrer dans le club des (heureux?) possesseurs de système Naim. J'ai donc passé mon accord pour la commande de la bestiole et devrai attendre environ deux semaine avant d'avoir le tout, installé chez moi.
Il est vrai que les système Naim sont évolutifs...et à ce propos le soucis que j'ai est de mourir d'envie un de ces prochains mois d'y ajouter un flatcap ou un ampli de puissance est être complètement coincé par les prix. C'est certainement excellent comme matériel, manifestement très réservé à un petit nombre d'amateurs prêts à y mettre le budget, mais néanmoins totalement inabordable par "monsieur-tout-le-monde". Bon c'est pas sa vocation non plus :o
Dans tous les cas je suis monnnstre content et n'attends plus que le moment de découvrir mes CD sous un autre angle :lol: :lol: :lol:


Welcome to the club :D
LaurentV
 
Messages: 11729
Inscription: 04 Mar 2002 2:00
Localisation: du coté de Versailles
  • offline

Message » 18 Jan 2005 16:00

moirasc a écrit:De toute façon, je ne comprends pas qu'on puisse, en connaissance de cause s'offusquer du prix des appareils Naim (ou autre) et fermer les yeux sur le prix des lecteurs "grand public" , fabriqués à la chaîne en Chine ou en Corée, et revendu ici 100 fois leur prix de revient...

Enfin moi j'achète des appareils Naim "hors-de-prix", je ne suis pas le seul, et le pire, c'est que j'en suis ravi... :mdr: :mdr: 8)


Pour les 100 fois, tu exagères un peu :lol:

La main d'oeuvre étant 10 fois moins cher, le coût des intrants prend une part plus grande dans le prix de revient, mais le coût de transport aussi...

Avec les produits chinois, toute la chaîne économique peut faire un peu plus de gras que sur des produits fabriqués en Europe. En plus, avec les taux de change actuels, l'effet est encore plus fort.

Dans les calculs de coûts on oublie souvent les coûts de distribution et la péréquations des marges entre continnents : quand je vois que des objectifs d'appereils photos de marque mondiales comme Nikon ou Canon sont vendus 2 fois plus cher en France qu'aux USA (TVA et droits de douanes inclus), je me dis qu'il y a un problème :evil:
Abraham.ctl
 
Messages: 2016
Inscription: 09 Mar 2003 2:13
Localisation: Paris
  • offline

Message » 18 Jan 2005 16:34

Abraham.ctl a écrit:Les chiffres que tu mentionnes dans ce post sont a peu près cohérent avec ce que je dis : à la louche il y a pour plus de 200€ de composant électroniques identifiés en prenant les prix les plus bas (quantité les plus importantes). Si tu rajoutes la boîte, la carte, les câbles, l'interrupteur, etc. on doit bien arriver à 300€. Si en plus il y a un minimum de tri des composants pour les appariers, on peut monter jusqu'à 400€.

Vu l'organisation dans la boîte, il doit y avoir pas mal de travail de main d'oeuvre (en comparaison d'autres équipements électroniques). Donc un x5 par rapport aux composants élémentaires ne semble pas ridicule, si l'on ne tient pas compte d'une R&D minimale (essais pour choisir ses fournisseurs sur ce schéma en fonction du résultat attendu et non d'accords sur le prix des fournitures - en tout cas il faut l'espérer). On est déjà entre 1500€ et 2000€ de prix de vente au réseau de distribution.

Avec le réseau de distribution et la TVA qui grosso modo multiplie le prix par 2, on abouti à un prix public de 3000€ à 4000€.

C'est un calcul à la grosse louche, mais on voi bien que s'il y a du gras, il ne peut pas représenter plus de 20% à 30%. Si les coûts de distributions sont un peu supéreurs (produits THGD), si le tri des composants est plus important, si les coûts de main d'oeuvre sont supérieurs, il n'y a plus de gras du tout....

Je sais, c'est complètement hallucinant que les composants principaux ne représentent que 10% du prix final du produit :o :o :o mais c'est qqch que l'on retrouve chez plein d'autres industries un peu technologique. C'est quand même 2 à 4 fois "mieux" que dans les industries fortement basées sur le luxe ou le marketing, où les intrants essentiels représentent 5% à 10% du coût pour le fabriquant et donc 1% à 5% du prix public :o :o :o


Très intéressant.

En outre, la démonstration de Scytales est totalement fausse en ce qui concerne certains prix de composants pour la bonne et simple raison que, sur une Supercap (1ère génération mais il doit en être de même sur la 2ème génération et sur la XPS), certains composants ne sont pas disponibles dans le commerce, je me suis renseigné : demandez donc à Loïc Audio pourquoi il ne remet pas les mêmes références de condos dans ses NAP135 recappés.

Notamment le transfo ; celui d'un appareil Naim est d'un tout autre "calibre" que celui du "prisu" du coin (en l'occurence Sélectronic) même s'il a les mêmes valeurs.

Et qu'on ne vienne pas me dire "Un transfo, c'est un transfo". Il y a suffisamment de gens convaincus ici (à juste titre) de l'influence des câbles secteurs sur le son pour supposer qu'il en va de même avec le transfo.

Roro
RoroMinator
 
Messages: 3962
Inscription: 26 Oct 2001 2:00
Localisation: toulousecon !
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message