Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 12 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Dématérialisation...Bof : Résultat moyen .

Message » 23 Fév 2014 0:20

robob a écrit:
regis01 a écrit:Concernant le rippage de cd, j'ai réglé itunes en réglage d'importation sur "encodeur apple lossless". La sortie audio du mackbook est réglé sur 44100 hrtz 2ca-24 bits et j'ai lu le fichier avec audirvana plus. J'imagine qu'il y a moyen de peaufiner les réglages mais je débute...


Je crois qu'avec OS X, c'est un peu comme sous Windows et le kmixer, il faut court-circuité le gestionnaire audio (core audio ?) ce que fait ou peu faire Audirvana.

ll ne te reste plus qu'à essayer un DAC USB asynchrone : celui dont je fais la pub en page 4 a très bonne réputation. Au pire à ce prix, 50€, tu pourras toujours l'encadrer dans le salon avec marqué en dessous "ma premiere démat". :wink:
Ah oui, pour les gars avec des "sytemes résolvants" : comme je suppose que le fameux système vous a coûté un bras, vous n'ête plus à 50€ près. Faites donc l'essai d'un petit DAC ESS 9018, juste pour le fun...


J’ai déjà essayer se genre de DAC, et bien plus HDG en démat…..me posant la question tous les jours avec mes vieux rogatons dépassés.

C’est vraiment pas mal, mais on n’a pas les silences profond, la transparence, la dynamique, (des rogatons) et surtout la finesse et la focalisation, (des rogatons) la matière des appareils plus conventionnel drive DAC, composé avec soin et réglé avec passion. (j’insiste)

Cela ne me donne toujours pas la motivation de passer en démat pour le moment, pour tous les critères cités, sauf pour mon Iphone :ane:
BPhil
 
Messages: 8449
Inscription: 13 Juil 2001 2:00
Localisation: 95
  • offline

Annonce

Message par Google » 23 Fév 2014 0:20

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 23 Fév 2014 1:26

BPhil a écrit:
robob a écrit:
regis01 a écrit:Concernant le rippage de cd, j'ai réglé itunes en réglage d'importation sur "encodeur apple lossless". La sortie audio du mackbook est réglé sur 44100 hrtz 2ca-24 bits et j'ai lu le fichier avec audirvana plus. J'imagine qu'il y a moyen de peaufiner les réglages mais je débute...


Je crois qu'avec OS X, c'est un peu comme sous Windows et le kmixer, il faut court-circuité le gestionnaire audio (core audio ?) ce que fait ou peu faire Audirvana.

ll ne te reste plus qu'à essayer un DAC USB asynchrone : celui dont je fais la pub en page 4 a très bonne réputation. Au pire à ce prix, 50€, tu pourras toujours l'encadrer dans le salon avec marqué en dessous "ma premiere démat". :wink:
Ah oui, pour les gars avec des "sytemes résolvants" : comme je suppose que le fameux système vous a coûté un bras, vous n'ête plus à 50€ près. Faites donc l'essai d'un petit DAC ESS 9018, juste pour le fun...


J’ai déjà essayer se genre de DAC, et bien plus HDG en démat…..me posant la question tous les jours avec mes vieux rogatons dépassés.

C’est vraiment pas mal, mais on n’a pas les silences profond, la transparence, la dynamique, (des rogatons) et surtout la finesse et la focalisation, (des rogatons) la matière des appareils plus conventionnel drive DAC, composé avec soin et réglé avec passion. (j’insiste)

Cela ne me donne toujours pas la motivation de passer en démat pour le moment, pour tous les critères cités, sauf pour mon Iphone :ane:


tu est un grand malade bphil ou un grand poète :lol: je me souviendrais toujours le jours ou tu as écrit ça sur le fil xtz (il y a 1 mois )....je me souvient être seul dans ma voiture et pleurer de rire ...merci encore !! :lol:

je te cite Pour moi un grave THDG n’est pas celui qui vas faire le plus d’extrême grave, mais celui qui sera le plus tendu et le plus focaliser, oui j’ai bien dis focaliser, ne dépassant jamais la scène sonore des enceintes, restant dans l’instrument même.
[b][b]
Un grave palpable en 3 dimensions, avec un contour de l’instrument bien dessiné, plus son orientation
, comme une contrebasse que l’on voie bien légèrement incliné, ou l’orientation d’un piano, cette sensation de tourner autour de chaque son.

Avoir une profondeur qui va chez le voisin, une largeur qui dépasse non seulement le cadre des enceintes mais aussi le cadre des murs ou la musique se trouvera une fois de plus chez le voisin[/b].
[/b]

tu est bien le seul qui puisse discerner l'angle d'une contrebasse ou l'orientation d'un piano :o :o :lol:

pardonne moi ...mais ça c'est dans mes archives pour toujours !! bravo l'ami ! encore !!
fredoamigo
 
Messages: 2924
Inscription: 04 Déc 2010 10:21
Localisation: aix en provence
  • offline

Message » 23 Fév 2014 10:44

fredoamigo a écrit:
BPhil a écrit:
robob a écrit:
regis01 a écrit:Concernant le rippage de cd, j'ai réglé itunes en réglage d'importation sur "encodeur apple lossless". La sortie audio du mackbook est réglé sur 44100 hrtz 2ca-24 bits et j'ai lu le fichier avec audirvana plus. J'imagine qu'il y a moyen de peaufiner les réglages mais je débute...


Je crois qu'avec OS X, c'est un peu comme sous Windows et le kmixer, il faut court-circuité le gestionnaire audio (core audio ?) ce que fait ou peu faire Audirvana.

ll ne te reste plus qu'à essayer un DAC USB asynchrone : celui dont je fais la pub en page 4 a très bonne réputation. Au pire à ce prix, 50€, tu pourras toujours l'encadrer dans le salon avec marqué en dessous "ma premiere démat". :wink:
Ah oui, pour les gars avec des "sytemes résolvants" : comme je suppose que le fameux système vous a coûté un bras, vous n'ête plus à 50€ près. Faites donc l'essai d'un petit DAC ESS 9018, juste pour le fun...


J’ai déjà essayer se genre de DAC, et bien plus HDG en démat…..me posant la question tous les jours avec mes vieux rogatons dépassés.

C’est vraiment pas mal, mais on n’a pas les silences profond, la transparence, la dynamique, (des rogatons) et surtout la finesse et la focalisation, (des rogatons) la matière des appareils plus conventionnel drive DAC, composé avec soin et réglé avec passion. (j’insiste)

Cela ne me donne toujours pas la motivation de passer en démat pour le moment, pour tous les critères cités, sauf pour mon Iphone :ane:


tu est un grand malade bphil ou un grand poète :lol: je me souviendrais toujours le jours ou tu as écrit ça sur le fil xtz (il y a 1 mois )....je me souvient être seul dans ma voiture et pleurer de rire ...merci encore !! :lol:

je te cite Pour moi un grave THDG n’est pas celui qui vas faire le plus d’extrême grave, mais celui qui sera le plus tendu et le plus focaliser, oui j’ai bien dis focaliser, ne dépassant jamais la scène sonore des enceintes, restant dans l’instrument même.
[b][b]
Un grave palpable en 3 dimensions, avec un contour de l’instrument bien dessiné, plus son orientation
, comme une contrebasse que l’on voie bien légèrement incliné, ou l’orientation d’un piano, cette sensation de tourner autour de chaque son.

Avoir une profondeur qui va chez le voisin, une largeur qui dépasse non seulement le cadre des enceintes mais aussi le cadre des murs ou la musique se trouvera une fois de plus chez le voisin[/b].
[/b]

tu est bien le seul qui puisse discerner l'angle d'une contrebasse ou l'orientation d'un piano :o :o :lol:

pardonne moi ...mais ça c'est dans mes archives pour toujours !! bravo l'ami ! encore !!


Faut arrêter un peu les gars, car dans les années 90, c’était déjà monnaie courante d’entendre se genre de système, se n’est pas une nouveauté du tout.

Avec du petit matos à pas chère, un bon placement des enceintes, un peu de bidouille, du temps, de la passion, de la patience, un salle dédié pas trop mat, pas trop clair, on y arrive…

Tu peux effectivement bien rire de moi !!!!!
BPhil
 
Messages: 8449
Inscription: 13 Juil 2001 2:00
Localisation: 95
  • offline

Message » 23 Fév 2014 12:00

haskil a écrit:
fredoamigo a écrit:robob ...tu devrais aller faire un tour ici http://www.homecinema-fr.com/forum/source-dematerialisee-haute-fidelite-et-dac/source-numerique-a-base-de-pc-fonctionnement-detaille-t30045940-30.html
peut être tu verrais que tout n'est pas aussi simple que tu le prétend . ..mais surtout soit humble , pose des questions , pose -toi des questions ,ta solution est peut être bonne ? mais pas sur que ça soit la meilleures :-?


C'est pourtant... simple ! Et robob qui est connu comme le loup blanc sur la partie multimédia de ce forum sait quand même de quoi il parle.

Certes, le bit perfect n'est pas une fin en soi... dès qu'on entre dans celui du filtrage actif et/ou de l'égalisation on obtient un résultat meilleur que que quand on en reste à l'épure du bit perfect.

Cela étant, si l'on doit comparer des players il vaut mieux s'assurer qu'ils sont réglés, eux et l'ordinateur, de façon que le bit perfect soit respecté. Et certains ne permettent pas le bit perfect sous certaines plate formes : il vaut mieux les éviter car on ne sait pas ce qu'ils bidouillent avec le son : sous XP, par exemple, et même sous d'autres OS... on n'est jamais certain de ce qui se passe quand on ne peut pas utiliser des pilotes qui permettent d'outrepasser ce que fait l'OS dans le domaine du son... sans le dire... Merci Asio...

Sinon, la dématérialisation est simple à mettre en oeuvre, bien plus que la lecture d'un microsillon, et dès lors que l'on est en bit perfect tous les players délivrent le même flux : ça c'est une certitude. De même que la décompression du Flac ne pose aucun problème de hardware à un PC. Ce qui se passe avec le flux ensuite... n'est plus du ressort du player, mais de la liaison avec le DAC et de la façon dont le DAC traite ce qu'il reçoit en entrée.

Et je suis sous MAC et sous PC et j'utilise régulièrement plusieurs players en relation avec une chaine dont on va dire qu'elle est d'une qualité suffisante pour permettre de discriminer les différences quand elles existent.

Mais entre une lecture en bit perfect sans corrections derrière et une lecture en bit perfect dont les données sont ensuite travaillées pour un filtrage actif et ou une correction active : je préfère la seconde solution qui est la plus qualitative.

Tout cela pour dire qu'un rip en bit perfect d'un CD lu par un player qui permet d'envoyer un flux numérique en bit perfect au DAC ou à un logiciel qui permet de filtrer ou de corriger... est qualitativement identique à ce qui sort d'un drive de lecteur CD de très grande qualité...

Si un rip de CD en Flac ou Alac ou WMA Pro donne un résultat différent du même rip en PCM (qu'il soit contenu dans un conteneur Wav ou AIFF) il faut se poser des questions sur la méthode de comparaison, sur la qualité du rip, sur celle des DAC... mais pas sur la dématérialisation en tant que telle...


Je suis bien d'accord.
Messian
 
Messages: 808
Inscription: 06 Déc 2012 16:00
  • offline

Message » 23 Fév 2014 12:11

BPhil a écrit:
J’ai déjà essayer se genre de DAC, et bien plus HDG en démat…..me posant la question tous les jours avec mes vieux rogatons dépassés.

C’est vraiment pas mal, mais on n’a pas les silences profond, la transparence, la dynamique, (des rogatons) et surtout la finesse et la focalisation, (des rogatons) la matière des appareils plus conventionnel drive DAC, composé avec soin et réglé avec passion. (j’insiste)

Cela ne me donne toujours pas la motivation de passer en démat pour le moment, pour tous les critères cités, sauf pour mon Iphone :ane:


Appareils plus conventionnels ???
Il n'y a pas plus conventionnel aujourd'hui qu'un drive dématérialisé et un dac pour lire de la musique.
Tu parles en outre de composition réalisée avec soin et tu entasses des appareils ML qui font presque aujourd'hui figure d'antiquité... quel soin si particulier et quelle originalité pouvons-nous trouver dans cet assemblage somme toute assez banal si ce n'est l'âge qui le caractérise ?
Il n'y a strictement aucune raison technique pour ne pas retrouver sur un drive informatique la finesse et la focalisation que tu crois réservées à ton drive ML, vraiment strictement aucune...
Messian
 
Messages: 808
Inscription: 06 Déc 2012 16:00
  • offline

Message » 23 Fév 2014 12:33

Messian a écrit:
BPhil a écrit:
J’ai déjà essayer se genre de DAC, et bien plus HDG en démat…..me posant la question tous les jours avec mes vieux rogatons dépassés.

C’est vraiment pas mal, mais on n’a pas les silences profond, la transparence, la dynamique, (des rogatons) et surtout la finesse et la focalisation, (des rogatons) la matière des appareils plus conventionnel drive DAC, composé avec soin et réglé avec passion. (j’insiste)

Cela ne me donne toujours pas la motivation de passer en démat pour le moment, pour tous les critères cités, sauf pour mon Iphone :ane:


Appareils plus conventionnels ???
Il n'y a pas plus conventionnel aujourd'hui qu'un drive dématérialisé et un dac pour lire de la musique.
Tu parles en outre de composition réalisée avec soin et tu entasses des appareils ML qui font presque aujourd'hui figure d'antiquité... quel soin si particulier et quelle originalité pouvons-nous trouver dans cet assemblage somme toute assez banal si ce n'est l'âge qui le caractérise ?
Il n'y a strictement aucune raison technique pour ne pas retrouver sur un drive informatique la finesse et la focalisation que tu crois réservées à ton drive ML, vraiment strictement aucune...


c'est exact :grad:

C’est la banalité, la simplicité, une source, un ampli, une paire d’enceinte qui a toujours payé le plus, beaucoup d’année de plaisir sans se poser la moindre question, d’où la vétusté du matériel.

On peu venir avec son matériel informatique, passer une journée à faire tout plein de réglage compliqué, ce qui est déjà fais pour certain, vous comprendrez par la suite qu'il n'y a aucune raison technique qui puisse expliquer l'inexplicable :hehe:

Si j'avais eus autre chose que du ML, ca aurait était la même chose. :wtf:
BPhil
 
Messages: 8449
Inscription: 13 Juil 2001 2:00
Localisation: 95
  • offline

Message » 23 Fév 2014 13:11

Messian a écrit:
haskil a écrit:
fredoamigo a écrit:robob ...tu devrais aller faire un tour ici http://www.homecinema-fr.com/forum/source-dematerialisee-haute-fidelite-et-dac/source-numerique-a-base-de-pc-fonctionnement-detaille-t30045940-30.html
peut être tu verrais que tout n'est pas aussi simple que tu le prétend . ..mais surtout soit humble , pose des questions , pose -toi des questions ,ta solution est peut être bonne ? mais pas sur que ça soit la meilleures :-?


C'est pourtant... simple ! Et robob qui est connu comme le loup blanc sur la partie multimédia de ce forum sait quand même de quoi il parle.

Certes, le bit perfect n'est pas une fin en soi... dès qu'on entre dans celui du filtrage actif et/ou de l'égalisation on obtient un résultat meilleur que que quand on en reste à l'épure du bit perfect.

Cela étant, si l'on doit comparer des players il vaut mieux s'assurer qu'ils sont réglés, eux et l'ordinateur, de façon que le bit perfect soit respecté. Et certains ne permettent pas le bit perfect sous certaines plate formes : il vaut mieux les éviter car on ne sait pas ce qu'ils bidouillent avec le son : sous XP, par exemple, et même sous d'autres OS... on n'est jamais certain de ce qui se passe quand on ne peut pas utiliser des pilotes qui permettent d'outrepasser ce que fait l'OS dans le domaine du son... sans le dire... Merci Asio...

Sinon, la dématérialisation est simple à mettre en oeuvre, bien plus que la lecture d'un microsillon, et dès lors que l'on est en bit perfect tous les players délivrent le même flux : ça c'est une certitude. De même que la décompression du Flac ne pose aucun problème de hardware à un PC. Ce qui se passe avec le flux ensuite... n'est plus du ressort du player, mais de la liaison avec le DAC et de la façon dont le DAC traite ce qu'il reçoit en entrée.

Et je suis sous MAC et sous PC et j'utilise régulièrement plusieurs players en relation avec une chaine dont on va dire qu'elle est d'une qualité suffisante pour permettre de discriminer les différences quand elles existent.

Mais entre une lecture en bit perfect sans corrections derrière et une lecture en bit perfect dont les données sont ensuite travaillées pour un filtrage actif et ou une correction active : je préfère la seconde solution qui est la plus qualitative.

Tout cela pour dire qu'un rip en bit perfect d'un CD lu par un player qui permet d'envoyer un flux numérique en bit perfect au DAC ou à un logiciel qui permet de filtrer ou de corriger... est qualitativement identique à ce qui sort d'un drive de lecteur CD de très grande qualité...

Si un rip de CD en Flac ou Alac ou WMA Pro donne un résultat différent du même rip en PCM (qu'il soit contenu dans un conteneur Wav ou AIFF) il faut se poser des questions sur la méthode de comparaison, sur la qualité du rip, sur celle des DAC... mais pas sur la dématérialisation en tant que telle...


Je suis bien d'accord.


Et bien, je me permettrai d'avoir l'audace de ne pas être tout-à-fait d'accord. Certes la source dématérialisée est pour moi la meilleure des sources jamais mise à la disposition des audiophiles-mélomanes comme moi, du moins si l'on prend la peine de pousser la technique (comme par exemple utiliser un ordinateur conçu et réalisé pour la reproduction musicale) et que l'on écoute des fichiers-audio en haute définition comme ceux proposés par Qobuz. Je confesse n'avoir pour critère que mes oreilles, et encore des oreilles qui ne sont plus ce qu'elles étaient. Je prétends cependant, parce que je l'ai vécu, qu'il y a des différences appréciables entre les moyens numériques utilisés. Il y a tout d'abord les standards (je ne connais pas les mots techniques et j'utilise donc mon vocabulaire) qui véhiculent l'information "kernelstreaming, Asio, Wasapi....". A mes oreilles du moins, le bon vieux Kernelstreaming est de très loin le meilleurs. D'autre que moi, avec des oreilles intactes et exercées, ont fait la même constatation. Ensuite, et toujours selon mon expérience, les players ne sonnent pas de la même manière. J'ai rejeté JRIVER pour le remplacer par JPLAY car je préférais ce dernier, plus dynamique et tout compte fait beaucoup plus vivant que l'autre qui me semblait une bonne fille prête à tout faire pour vous endormir mélodieusement. Certains préfèreront JRIVER et demeureront éveillés. Il faut cependant faire un choix primordial car le réglage de l'installation n'est pas le même selon que l'on utilise l'un ou l'autre des deux players. JPAY possède une application dite "hibernation". Quand cette application est mise en service, toutes les fonctions de l'ordinateur qui ne servent pas à la reproduction musicales sont provisoirement désactivées, par exemple l'écran devient noir, la souris et le clavier sont inopérants pour ne citer que ce qui est du visible. La différence dans la restitution de la musique saute aux oreilles. Les défauts qui sont souvent attachés à la dématérialisation et au numérique (un manque de fluidité dans le haut du spectre, une certaine rudesse dans la superposition des plans sonores) disparaissent complètement au bénéfice d'une restitution comme je n'en avais jamais entendue. Tout cela n'est évidemment que mon avis. Cordialement Olivier
La haute-fidélité est une servante de la musique et non une fin en soi.
Le daim
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 178
Inscription: 11 Aoû 2012 7:59
  • offline

Message » 23 Fév 2014 13:51

Quel est la différence entre un ordinateur, et un ordinateur "spécialement conçu et réalisé pour la reproduction musicale" ?
Nicolas-76
 
Messages: 5783
Inscription: 07 Jan 2009 20:49
Localisation: 76
  • offline

Message » 23 Fév 2014 14:09

Nicolas-76 a écrit:Quel est la différence entre un ordinateur, et un ordinateur "spécialement conçu et réalisé pour la reproduction musicale" ?

Le prix ? :mdr:
wuwei
 
Messages: 2726
Inscription: 05 Jan 2006 10:58
  • offline

Message » 23 Fév 2014 14:18

Ah d'accord, je pensais aux pointes et à la plaque de marbre :mdr:
Nicolas-76
 
Messages: 5783
Inscription: 07 Jan 2009 20:49
Localisation: 76
  • offline

Message » 23 Fév 2014 14:28

Le daim a écrit: Et bien, je me permettrai d'avoir l'audace de ne pas être tout-à-fait d'accord. Certes la source dématérialisée est pour moi la meilleure des sources jamais mise à la disposition des audiophiles-mélomanes comme moi, du moins si l'on prend la peine de pousser la technique (comme par exemple utiliser un ordinateur conçu et réalisé pour la reproduction musicale) et que l'on écoute des fichiers-audio en haute définition comme ceux proposés par Qobuz. Je confesse n'avoir pour critère que mes oreilles, et encore des oreilles qui ne sont plus ce qu'elles étaient. Je prétends cependant, parce que je l'ai vécu, qu'il y a des différences appréciables entre les moyens numériques utilisés. Il y a tout d'abord les standards (je ne connais pas les mots techniques et j'utilise donc mon vocabulaire) qui véhiculent l'information "kernelstreaming, Asio, Wasapi....". A mes oreilles du moins, le bon vieux Kernelstreaming est de très loin le meilleurs. D'autre que moi, avec des oreilles intactes et exercées, ont fait la même constatation. Ensuite, et toujours selon mon expérience, les players ne sonnent pas de la même manière. J'ai rejeté JRIVER pour le remplacer par JPLAY car je préférais ce dernier, plus dynamique et tout compte fait beaucoup plus vivant que l'autre qui me semblait une bonne fille prête à tout faire pour vous endormir mélodieusement. Certains préfèreront JRIVER et demeureront éveillés. Il faut cependant faire un choix primordial car le réglage de l'installation n'est pas le même selon que l'on utilise l'un ou l'autre des deux players. JPAY possède une application dite "hibernation". Quand cette application est mise en service, toutes les fonctions de l'ordinateur qui ne servent pas à la reproduction musicales sont provisoirement désactivées, par exemple l'écran devient noir, la souris et le clavier sont inopérants pour ne citer que ce qui est du visible. La différence dans la restitution de la musique saute aux oreilles. Les défauts qui sont souvent attachés à la dématérialisation et au numérique (un manque de fluidité dans le haut du spectre, une certaine rudesse dans la superposition des plans sonores) disparaissent complètement au bénéfice d'une restitution comme je n'en avais jamais entendue. Tout cela n'est évidemment que mon avis. Cordialement Olivier


Dans ce que vous écrivez je ne vois pas en quoi cela vient en opposition avec ce qu'a écrit Haskil. mais peut être ai-je lu trop rapidement...
Messian
 
Messages: 808
Inscription: 06 Déc 2012 16:00
  • offline

Message » 23 Fév 2014 14:34

BPhil a écrit:
c'est exact :grad:

C’est la banalité, la simplicité, une source, un ampli, une paire d’enceinte qui a toujours payé le plus, beaucoup d’année de plaisir sans se poser la moindre question, d’où la vétusté du matériel.

On peu venir avec son matériel informatique, passer une journée à faire tout plein de réglage compliqué, ce qui est déjà fais pour certain, vous comprendrez par la suite qu'il n'y a aucune raison technique qui puisse expliquer l'inexplicable :hehe:

Si j'avais eus autre chose que du ML, ca aurait était la même chose. :wtf:


J'adhère à l'idée de la simplicité et j'aime beaucoup même.
Sur le reste, l'inexplicable te permet sans doute de tout justifier et tout entendre, même l'angle d'inclinaison subtil d'une contrebasse. Là, je n'adhère plus, désolé...
Messian
 
Messages: 808
Inscription: 06 Déc 2012 16:00
  • offline

Message » 23 Fév 2014 14:35

Nicolas-76 a écrit:Quel est la différence entre un ordinateur, et un ordinateur "spécialement conçu et réalisé pour la reproduction musicale" ?

le reseau de distribution et la marge....
j_yves
 
Messages: 4200
Inscription: 18 Oct 2002 14:21
  • offline

Message » 23 Fév 2014 14:38

Nicolas-76 a écrit:Ah d'accord, je pensais aux pointes et à la plaque de marbre :mdr:


si c’était le cas en quoi cela te gênerais t'il ? ... mis a part ajouter ton smiley a la con :-? ..le prix des pointes ? du marbre ?
Quel est la différence entre un ordinateur, et un ordinateur "spécialement conçu et réalisé pour la reproduction musicale" ?

pour apporter une réponse a ta question plus haut ( même si tu vient pas ici dans un but constructif mais destructif ) un ordi "audiophile sera de préférence (mais pas obligatoire ) en 64 bit avec une bonne carte son , une mémoire ssd sera un gros plus ,sortie usb 2.0
fredoamigo
 
Messages: 2924
Inscription: 04 Déc 2010 10:21
Localisation: aix en provence
  • offline

Message » 23 Fév 2014 15:05

fredoamigo a écrit:
Nicolas-76 a écrit:Ah d'accord, je pensais aux pointes et à la plaque de marbre :mdr:


si c’était le cas en quoi cela te gênerais t'il ? ... mis a part ajouter ton smiley a la con :-? ..le prix des pointes ? du marbre ?

pour apporter une réponse a ta question plus haut ( même si tu vient pas ici dans un but constructif mais destructif ) un ordi "audiophile sera de préférence (mais pas obligatoire ) en 64 bit avec une bonne carte son , une mémoire ssd sera un gros plus ,sortie usb 2.0


interet de la bonne carte son pour sortir sur de l'USB?
en quoi le ssd est un gros plus?
... pour moi le vrai Pc audiophile c'est un truc dans le genre de ce que propose Denis31 avec ProSOA
j_yves
 
Messages: 4200
Inscription: 18 Oct 2002 14:21
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message