Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 17 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Déprime de l'audiophile ;(

Message » 16 Sep 2004 14:11

ogobert a écrit:
nomad a écrit: et comme pour les disques nombre de concerts ont un son pourri ! (mauvaise salle, mauvaise balance, .... , mauvais groupe :lol: !)


Oh que oui, mes pires expériences musicales ont été des concerts. Quand c'est mauvais, c'est infiniment + inécoutable que la plus mauvaise des chaines hifi ( ou que la meilleure mais avec un mauvais disque ;-) )...


+ 1... :-? et des concerts, j'en totalise des centaines et des centaines...

Sinon Mbon, ton probleme ressemble plutot a celui de la tristesse de l'homme apres le coit... Tu as investi du temps, de l'energie, beaucoup de toi meme et de savoir... pour atteindre le nirvana.

et tu doutes... essaies de ne pas ecouter ta chaine pendant 15 jours... et tu vas voir que ca va marcher... Les mesures in situ sont evidemment remarquables.



Alain :wink:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49552
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Annonce

Message par Google » 16 Sep 2004 14:11

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 16 Sep 2004 14:20

Sinon Mbon, ton probleme ressemble plutot a celui de la tristesse de l'homme apres le coit...


:o :lol: bonjour l'analogie :mdr: !

Ceci dit entièrement d'accord avec haskil:coupes ton bazar pendant 15 j une fois que tu as fini tes monstrueux caissons et ça ira bcp mieux après :wink: ...C'est une question de recul sur les choses :wink:
rodjeur
 
Messages: 4753
Inscription: 25 Avr 2002 15:26
Localisation: huit six
  • offline

Message » 16 Sep 2004 14:32

haskil a écrit:essaies de ne pas ecouter ta chaine pendant 15 jours... et tu vas voir que ca va marcher...


+ 1000

Et comme on dit, dans tout… "qui trop embrasse, étreint mal".

Courage :wink:

Gilles
Gilles R
 
Messages: 1485
Inscription: 09 Juin 2004 15:34
Localisation: Ile-de-France

Message » 16 Sep 2004 15:22

MBON a écrit:Oui, m'enfin non, tu vois, c'est le doute, l'expérience c'est excitant, mieux que des modèles industriels...sans doutes mais c'est pas ce qui m'intéresse, je cherche le graal et plus le système devient pointu plus il devient instable...inexploitable, sublime sur un disque, atroce sur un autre...
C'est pourquoi je ne sais plus dans quelle direction aller...peut être une chaîne Tokaï de chez Darty...:roll: Les studios d'enregistrements sortent des galettes égalisées pour ce type d'engins alors il faut suivre le mouvement...:???:


Les systèmes très dynamiques ne nécessitent-t-ils pas une pièce d'écoute très réussie, suffisament mate?

Avec mon modeste système, dans ma pièce d'écoute relativement claire, j'ai longtemps imputer aux enregistrements les défauts de ma pièce d'écoute. Ceci, jusqu'au jour où j'ai pu écouter les disques que je croyais pourris, dans des auditoriums suffisament mat ("Comptoir Electronique" à Brest ou "HRD" à Lyon). Tous ne passent pas de façon sublime, mais ça améliore tout de même bien l'écoute. :)
Michel K
 
Messages: 1705
Inscription: 04 Déc 2002 12:11
  • offline

Message » 16 Sep 2004 16:39

MBON a écrit:Oui, m'enfin non, tu vois, c'est le doute, l'expérience c'est excitant, mieux que des modèles industriels...sans doutes mais c'est pas ce qui m'intéresse, je cherche le graal et plus le système devient pointu plus il devient instable...inexploitable, sublime sur un disque, atroce sur un autre...
C'est pourquoi je ne sais plus dans quelle direction aller...peut être une chaîne Tokaï de chez Darty...:roll: Les studios d'enregistrements sortent des galettes égalisées pour ce type d'engins alors il faut suivre le mouvement...:???:


Ton expérience me fait penser à ma situation d'il y a quelques années.

Il y a à peu près vingt ans, je me suis mis à construire in kit d'un système audiophile type Onken. Ça avait l'air de bien marcher. Tous mes amis trouvaient le son formidable. Il n' y avait qu'un qui trouvait toujours un détail qui clochait selon le disque écouté (des aigus absents, le médium trop dur, des détails absents…), c'était moi !
Pendant les quinze ans ou j'ai eu ce système je n'ai quasiment pas arrété de chercher à l'améliorer… refaire le cablàge, réamortir l'intérieur, changer les hp médium dans des versions plus légères, sabler, désabler un peu, changer la positions des caissons des hp… je passais de la joie d'avoir trouver l'équilibre, aux doutes, deux ou trois semaines plus tard.
L'histoire s'est terminée qu'à la suite d'un déménagement, je n'ai pas remis ce système. Et je n'ai rien remis du tout ! (sauf une écoute de proximité dans mon studio de travail).

Nous sommes rester comme cela 7 ans ! Sans avoir envie de retrouvé cette écoute suspicieuse.
Jusqu'au jours où le désir d'écouter dans de bonnes conditions nous a repris.
Là, j'ai pris mon temps et je me suis dit que je ne ferais plus le même choix, je ne me mettrai plus les mains dans la mise au point !
J'ai fais un choix d'un système avec des composants qui donne un rendu que je trouve très cohérent. Et là, je ne cherche plus à bidouiller les enceintes (je ne peux pas). J'ai eu un petit moment difficile avec les câbles… mais j'ai soigné la question (et mon cas).
Par contre, j'ai pris soin préalablement à l'acoustique de la pièce d'écoute. J'ai même recours à un égaliseur qui règle les résonnances de la pièce.
Maintenant, j'écoute, sans chercher les imperfections. C'est tellement bien, que je ne pense pas pouvoir mieux entendre (c'est probablement faux… mais cette illusion me satisfait… et c'est un peu une voie de la sagesse…).
Je passe des soirées avec des très grands plaisir d'écoutes. Avec la certitude de ne jamais replonger dans l'artisanat de mes propres enceintes.
Les faire et les écouter n'est vraiment pas compatible…

T'ai-je bien compris ?

Cordialement.

Gilles
Gilles R
 
Messages: 1485
Inscription: 09 Juin 2004 15:34
Localisation: Ile-de-France

Message » 16 Sep 2004 19:59

C'est avec grand intérêt que je lis les nombreuses et inattendues réponses :o


1-Effectivement, la prise de son est problème inextriquable, il faut faire avec et à ce titre j'ai un moment pensé que deux à trois systèmes aux tempéraments différents sont nécessaires pour absorber la plupart des disques, je le pense toujours un peu mais ne pratique c'est couteux et un peu luxueux comme démarche.
2-Le traitement de la pièce d'écoute est un facteur qui pèse certainement au moins la moitié du poids de celui de la qualité de l'enregistrement mais comme pour l'enregistrement, la plupart d'entre nous n'ont pas le choix de la pièce d'écoute ni de son traitement (j'ai un bébé, une femme et un chat...que des facteurs agravants :mdr:)
3-J'ai tous les symptômes de la déprime post coitale :lol: (je n'aurais jamais pensé à l'analogie mais la déprime de l'audiophile vaut bien celle de l'homme aux couilles vides :mdr:), débranché le bazar pendant quinze jours est certainement un sage conseil, cela va régler ma fatigue auditive car mon nouveau système a une caractéristique très vicieuse, il supporte une pression acoustique phénoménale dans tous les registres et ce sans montrer la moindre perte de souffle, il faut calmer les acouphènes, les 105 dB réglementaires sont vites atteints, ce n'est pas sage, il faut que je mette un limiteur sur le préampli :roll:

Dans les réponses que j'ai lu, il y a une qui est d'une grande sagesse, en gros se satisfaire d'abord intellectuellement d'un système pour arrêter de l'écouter et ne profiter plus que de la musique qu'il restitue, j'ai du chemin à faire....:evil:

PS : je retourne égaliser un peu la courbe de grave et une petite correction physiologique à 3KHz :mdr: :mdr: :mdr: :cool:

PS2 : j'aime beaucoup ce que fait Obispo et je suis fier de le dire, vive la pop, mes albums d'Obispo sont entre Chopin et Lutoslawski

Image

et....

je regarde la Star'Ac :mdr:

Image

...mais aussi :
Image

:mdr:
MBON
 
Messages: 5444
Inscription: 30 Avr 2002 21:30
  • offline

Message » 16 Sep 2004 20:55

loloboy a écrit:
TMS a écrit:ceci n'est malheureusement pas à la portée de tout le monde

Même si ce n'est pas forcément ce que tu as voulu dire, je tenais a souligner que MBON (tout comme Aldo et quelques autres) n'est pas tout a fait le premier venu dans le domaine du DIY.

;)

Absoluement, et essaye donc d'imaginer les résultats des autres.... :(

jacques
TMS
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 4726
Inscription: 31 Mar 2004 2:22
Localisation: Ile de France / 77

Message » 17 Sep 2004 0:35

rodjeur a écrit:
Sinon Mbon, ton probleme ressemble plutot a celui de la tristesse de l'homme apres le coit...


:o :lol: bonjour l'analogie :mdr: !

Ceci dit entièrement d'accord avec haskil:coupes ton bazar pendant 15 j une fois que tu as fini tes monstrueux caissons et ça ira bcp mieux après :wink: ...C'est une question de recul sur les choses :wink:


Avec de telles analogies j'éviterais de conseiller à Mbon de couper son bazar :lol:


Résultat : ce sytème révèle ou confirme que 80% de ma discothèque a une prise de son médiocre...Quand le disque est bien enregistré c'est sublime mais sortie de ça c'est inaudible...


Ben c'est exactement ce qui se passe sur de très bons systèmes, tu upgrades ton système, celui ci devient telement transparent (dans tous les sens du terme) que tu fini par virer la moitié de ta discothèque. C'est là que l'on peut différencier l'audiophile au sens propre du terme (cad celui qui cherche la meilleure chaine possible donc en otant le sens péjoratif du mot) du mélomane qui est prêt à faire des compromis pour pouvoir écouter beaucoup de musique sans pour autant tomber dans la mini chaine tokai à 99 €.
LaurentV
 
Messages: 11729
Inscription: 04 Mar 2002 2:00
Localisation: du coté de Versailles
  • offline

Message » 17 Sep 2004 1:09

Meme si sur le fond, il y a un peu de vrai...

Alfred Brendel qui a des BW 803 ne serait donc pas un vrai musicien ?

Isaac Stern qui avait un chaine qui faisait baver ses amis musiciens et dont il etait si fier qu'il la faisait ecouter a tout le monde non plus ?

Serkin qui etait un maniaque de la chaine hifi de tres haut niveau non plus ?

[pour Stern et Serkin, c'est une amie bresilienne qui a ete Vice presidente chargee du departement de musique classique chez CBS qui me souffle ces deux noms auxquels elle ajoute d'un coup le nom de Gould...]

Alain :wink:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49552
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 17 Sep 2004 1:23

Modéré
Dernière édition par JérômeB le 19 Sep 2004 20:47, édité 2 fois.
JérômeB
 
Messages: 7529
Inscription: 03 Fév 2002 2:00
Localisation: Paris

Message » 17 Sep 2004 2:08

JérômeB a écrit:Tous les vrais mélomanes, voire musiciens, que je connais écoutent sur des Tokai de 99€.


Je connais, il est vrai, beaucoup de mélomanes et même des musiciens qui ne prêtent pas beaucoup d'attention au choix de leur hifi.
Ils écoutent la conduite de l'interprétation, et l'abstraction de l'écriture ou de la forme à travers l'image sans définition de leur matériel, mais ces "informations" significatives pour eux passent suffisament. Ils ne font pas attention au son, ni à sa matière, mais suivrons le "geste musical", les tensions, les contrastes, ce que l'on appelle l'agogique, la conduite du discours. Souvent ce type de mélomanes ne s'aventure pas trop hors des chemins qu'il a jalonné à outrance.
Pour les musiciens, le cas existe aussi c'est vrai, souvent parce que les musiciens professionnels n'écoutent pas beaucoup de musique ! Ils la jouent… et des journées entières, souvent en luttant. Quand ils écoutent c'est plutôt une détente. Et dans le milieu musical on est très économe… pour ne pas dire plus…

Mais il y a aussi de vrais mélomanes et de vrais musiciens très bien équipés. Ceux là s'intéressent au son. Ils ont une écoute de la matière du son, du grain, de l'espace du concert. Et leur considération de la texture du son va aussi avec un intérêt pour des œuvres plus récentes à l'orchestration plus developpée et où le langage intégre ces dimensions de la matière du son. Mais je connais des grands amoureux de la musique baroque qui se grisent des subtilités de couleurs des instruments d'époque.
JérômeB a écrit:Plus on investi (dans tous les sens du terme) dans un système, plus l'attention se porte vers le système et s'éloigne de la musique.
Nous sommes fous.
JérômeB

L'audiophile excessif passe à côté de la musique, tu as raison.

Mais je crois qu'une musique écoutée sur un bon système avec l'écoute d'un mélomane, est tout de même la mieux servie.

Alors servons la musique le mieux possible :wink:

Gilles
Gilles R
 
Messages: 1485
Inscription: 09 Juin 2004 15:34
Localisation: Ile-de-France

Message » 17 Sep 2004 8:17

Excellent post Gilles, à la conclusion fédératrice...
Les musiciens, créateurs et instrumentistes, ont nécessairement la perception tonale des notes jouées par les instruments. D'un point de vue physique, la reconnaissance des fondamentales (à part pour le fameux tuyau d'orgue virtuel...). C'est vital à leur activité.
Il est simplificateur de s'arrêter là, j'y reviens.

A l'opposé, quelques audiophiles non musiciens peuvent ne pas détecter, parmi deux notes voisines jouées en aveugle, chacune sur un instrument différent, laquelle a la fréquence fondamentale la plus élévée! On peut donc imaginer que ces personnes, qui prennent pourtant beaucoup de plaisir à l'écoute de la musique, auront une perception plus spectrale que tonale, une écoute qui privilégie donc le timbre (en gros, les transitoires et les harmoniques - voire partiels - et leur évolution dans le temps).
Un certain Jean-Claude Risset, spécialiste de ces choses là (CNRS et IRCAM) ne dit pas autre chose dans un article de "Pour la Science" d'il y a quelques années, j'ai utilisé son vocabulaire (tonal vs spectral).

Mais tout ceci ne veut pas dire que le musicien n'a pas AUSSI une approche spectrale de l'instrument. J'ai même tendance à penser que les musiciens les plus intéressants sont bien évidemment ceux qui "ont le son" en plus d'avoir les notes. C'est une perception essentielle pour la maitrise parfaite du timbre des instruments. Pour parler contrebasse jazz par exemple, je préfère un Gary Peacock à un Jean-François Jenny Clark.

Si ces musiciens là passent du temps à écouter de la musique enregistrée, et qu'ils ont le pouvoir d'achat nécessaire, je ne vois donc pas pourquoi ils ne serait pas équipés convenablement en Hi-Fi!!! C'est d'ailleurs le cas des quelques musiciens que je connais, à l'exception d'un ami batteur pro qui n'a plus toutes ses cellules ciliées, hélas.

cdlt,
GBo.
GBo
 
Messages: 3377
Inscription: 03 Avr 2002 2:00
Localisation: RP 78
  • offline

Message » 17 Sep 2004 8:36

...réinterprétation du syndrome du maillon faible...

Laurence, au secours...
phil974
 
Messages: 7080
Inscription: 18 Juin 2003 7:31
Localisation: Saint Gilles les Hauts (La Réunion)
  • offline

Message » 17 Sep 2004 8:43

Salut Marc,

amha avis, ce que tu vis est tout a fait normal, ça ma fait pareil quand j'ai mis le pieds dans le HR en multiamp active.

t'as toute ta percerption musical qui est remise en jeu, ça prends du temps (pour moi en tout cas) pour arréter de changer tout le temps de réglages, placement et autres.

franchement, ça fait depuis que j'ai le Conrad que je ne touche plus a rien, j'estime ma chaine aboutie, j'ai appris a apprécier ces défaut et ces qualité, pour me consacrer a l'écoute de musique.

mais le chemin fut long, très long :-? p'tet environ 1 à 2 ans :o je crois que je vais te faire flipper a te raconter ça, mais mon évolution a été beaucoup plus progressive aussi, je ne suis pas parti sur de la multiamp dés le début, etc

Vincent.

PS. Achètes toi quelques galettes de bon reggae :mdr: ça detend, toi et tes menbranes :mdr:
Vincent.B
 
Messages: 4405
Inscription: 14 Mar 2001 2:00
Localisation: Aubagne, PACA LIBRE !!

Message » 17 Sep 2004 9:58

GBo a écrit:Un certain Jean-Claude Risset, spécialiste de ces choses là (CNRS et IRCAM) ne dit pas autre chose dans un article de "Pour la Science" d'il y a quelques années, j'ai utilisé son vocabulaire (tonal vs spectral).

GBo, tu as très bien résumé les propos de Jean-claude Risset.
Je signale que ce Jean-Claude Risset est un compositeur important et en même temps un chercheur sur la synthèse du son des plus reconnus au monde.
Je vous recommande d'écouter le célèbre "Mutations" (1969) de J.C. Risset, où il est fait usage pour la première fois des sons paradoxaux (sons à hauteur fixes montant continuellement). Je n'ai pas la référence du CD sous la main, mais cela se trouve facilement.

GBo a écrit:J'ai même tendance à penser que les musiciens les plus intéressants sont bien évidemment ceux qui "ont le son" en plus d'avoir les notes. .

Très important, ce que tu dis là ! Cela est vrai pour les musiciens mais aussi chez les compositeurs…

Gilles :wink:
Gilles R
 
Messages: 1485
Inscription: 09 Juin 2004 15:34
Localisation: Ile-de-France


Retourner vers Discussions Générales