Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Bing [Bot] et 28 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

DEQ2496 - des nouvelles

Message » 01 Juin 2004 16:49

TMS a écrit:Concernant les féquences > 200Hz, nous avons mis au point un réglage dit "Physiotemporel" qui tient compte de la physiologie de l'oreille et du temps de réponse de la boucle (oreille-cerveau), résultat de plus de 10 an d'études au labo d'acoustique de l'INA (1e mise en application au festival Imagina en 1993). Ce type de correction rend les enceintes (à conditions quelles soient cohérentes dans toutes les direction comme une source naturelle) "identique" du point de vue de l'oreille, et à ce moment (et seulement dans ce cas) la notion de stéréophonie peut marcher.(voir mes autres posts dans différents topics à ce sujet, je ne vais pas tout reprendre ici :wink: ).
Jacques


Bonjour Jacques

En plus des différences perçues en niveau en fonction de la fréquence de l'oreille humaine (courbes d'isophonie), il y aurait un décalage temporelle, ie un déphasage ?

Merci,
Emile
Emile
 
Messages: 2827
Inscription: 23 Fév 2003 16:19
Localisation: Paris
  • offline

Annonce

Message par Google » 01 Juin 2004 16:49

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 01 Juin 2004 20:51

TMS a écrit: T'inquites pas JB, je n'ai pris aucune de tes remarques pour des attaques (j'espères qu'il en est de même pour toi, mon temps est trop précieux pour en dépenser à ce genre de choses, et quand il y des attaques infondées.... les chiens aboient et la caravanne passe :wink: )
Y'a pas de problème de mon coté ! :wink:

Par contre je ne comprends pas comment tu différencie (dans ton language) un correcteur d'un égaliseur ? Peux-tu me dire la diférence que tu fais? Merci
Ben, en fait, j'ai tendance (peut être à tord ?) à appeller "égaliseurs" les appareils qui font juste une correction en fréquence, comme le DEQ2496 justement, et à parler de "correcteurs" pour les appareils plus évolués qui font aussi une correction en tenant compte de la phase et de la réponse impulsionnel, comme par exemple le Tact cité plus haut, avec lesquels on peut espérer faire une véritable correction global de l'accoustique du local. :wink:

Concernant la correction des modes propres dans le grave (< 200Hz), une utilisation avec modération de correcteurs est de toute façon mieux que rien du tout (attention, d'après mon expérienc, il faut parfois caler les correcteurs au 1/2 Hz près pour que ça marche :o )
Oui, en effet, c'est assez pointu (je me prend un peu la tête là-dessus ces temps-ci chez moi d'ailleurs :roll: ), et c'est pour cela que pas mal de gens conseillent d'utiliser au maximum une égalisation paramétrique et non graphique : avec un égaliseur graphique, la fréquence centrale et la largeur de bande est figée, donc le résultat ne peut donner que quelquechose d'approximatif, alors qu'avec un égaliseur paramétrique, on peut ajuster à volonté fréquence centrale, largeur de bande et amplitude de chaque correction, ce qui permet alors de suivre au mieux les résonnances pour les compenser. :wink:
Mais malheureusement le réglage automatique du Berhinger ne marche que pour l'égalisation graphique, ce qui est compréhensible du fait de la différence de puissance de calcul nécessaire entre les 2 situations... :roll:

Concernant les 2 canaux ou plus, un bon réglage est de toute façon salutaire (pour info, pour la grande salle de Movie Store à Paris, il y a environ 180 (oui cent quatre vingt!) correcteurs paramétriques de calés, impossible à faire à l'oreille, surtout que leur largeur va de 0,1 à 0,2 octaves pour la plupart). La différence à l'écoute du système optimisé ou non, se fait principalement sur l'impression d'espace et la "disparition" des enceintes (on ne perçoit plus que le champ acoustique voulu par l'ingé son, s'il a bien fait son boulot bien sûr :wink: )
J'ose à peine imaginer le boulot ! :o Vive l'informatique et le traitement numérique du signal pour ce genre de choses ! :wink:

PS 1 : pour l'adresse en Allemagne, c'est là aussi que je l'ai pris ! :wink: PS 2 : puisuqe le Tact a été évoqué, quelqu'un connait le prix du modèle multicanal ? C'est juste par curiosité, hein, c'est pas dans mon budget ! :roll:

JB
jbcauchy
 
Messages: 3165
Inscription: 22 Oct 2001 2:00
Localisation: Chatellerault
  • offline

Message » 01 Juin 2004 21:02

10 K€

Personne ne voudrais commencer une série de post sur le DEQ ?

"Comment je m'en sert, voici ma méthode de réglage !"

En toute humilité bien sur.
stef1777
 
Messages: 2128
Inscription: 05 Jan 2004 12:55
Localisation: RP

Message » 02 Juin 2004 1:48

Emile a écrit:
TMS a écrit:Concernant les féquences > 200Hz, nous avons mis au point un réglage dit "Physiotemporel" qui tient compte de la physiologie de l'oreille et du temps de réponse de la boucle (oreille-cerveau), résultat de plus de 10 an d'études au labo d'acoustique de l'INA (1e mise en application au festival Imagina en 1993). Ce type de correction rend les enceintes (à conditions quelles soient cohérentes dans toutes les direction comme une source naturelle) "identique" du point de vue de l'oreille, et à ce moment (et seulement dans ce cas) la notion de stéréophonie peut marcher.(voir mes autres posts dans différents topics à ce sujet, je ne vais pas tout reprendre ici :wink: ).
Jacques


Bonjour Jacques

En plus des différences perçues en niveau en fonction de la fréquence de l'oreille humaine (courbes d'isophonie), il y aurait un décalage temporelle, ie un déphasage ?

Merci,
Emile


Emile,

il y a environ deux ans, des chercheurs ont mis en évidence un mode de fonctionnement de l'oreille en deux "passes" (un peu comme un complilateur) :

1) le son arrive dans l'oreille interne, excite les cils vibratiles qui transmettent l'information au cerveau
2) le cerveau envoie une info en opposition de phase avec le premier signal (avec un décalage temporel de traitement de l'information) pour l'annuler partiellement et écouter le résidu en différentiel : ceci est totalement nouveau, on n'envisageait pas de cils vibratiles générateurs avant cette découverte.
Ceci explique entre autre la grande précison de l'oreille sur un programme musical (sur des filés d'instrument par ex), précision que n'ont pas les microphones et les FFTeurs associés :(

Le décalage temporel entre la "contreréaction" de perception crée une zône de non différenciation entre le son direct et les réflexions (appelées premières réflexions); ces réflexions peuvent venir du bafflage de l'enceinte (toutes, je dis bien toutes les enceintes bafflées ajoutent des premières réflexions non contenues dans le signal original, visible en regardant la réponse impulsionnelle : ceci explique entre autre des différences sonore avec des courbes identiques :wink: ) ou des parois proches de l'enceintes. Après cette "zône d'ombre temporelle", le système auditif distingue les réflexions et les attribue au local. Pour compliquer le tout, ce décalage temporel est également variable en fonction de la fréquence...

Dans la méthode de correction dite "Physiotemporelle" (car résultant de la physiologie et du décalage temporel du système auditif humain), il est nécessaire de corriger les réflexions non distinguées (en énergie et en phase) et de surtout ne pas corriger les réflexions distinguées : aucun système de correction automatique ne peut faire ceci, ce qui fait d'ailleurs dire aux professionnels sérieux qu'une correction automatique ne "sonne" pas, même si la courbe de réponse est hyper régulière :wink:
Les réflexions sur une surfaces arrières sont traitées différemment des réflexions sur des surfaces face à l'auditeur...

Les systèmes de correction par bruit (rose ou blanc) donnent également des corrections inappropriées (sauf dans le grave ou ça se passe pas trop mal, sauf comme le dit JB, on peut se prendre la tête aussi :( )

Voila Emile, j'espère avoir éclairé un peu votre lanterne..

Jacques
TMS
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 4726
Inscription: 31 Mar 2004 2:22
Localisation: Ile de France / 77

Message » 02 Juin 2004 2:15

Merci Jacques pour cette réponse :wink:

Cet algorithme a donc été implémenté et tourne sur du BSS,
une commercialisation est prévue ?

Emile
Emile
 
Messages: 2827
Inscription: 23 Fév 2003 16:19
Localisation: Paris
  • offline

Message » 02 Juin 2004 2:23

Suite ! :wink:
Et donc pour l'instant, on cherche un réponse "plate" sur l'ensemble du spectre + déphasage nul, exemple TACT

alors que :

A. Un petit creux entre 2kHz et 5kHz ne ferai pas mal, histoire de compenser notre sensibilité à cette plage (voie humaine)
Je crois que la BBC le faisait sur ces enceintes, exemple la LS3/5
N'est-ce-pas ?

B. L'ajout du modèle représentant le décalage temporel cité serait encore mieux ?
Emile
 
Messages: 2827
Inscription: 23 Fév 2003 16:19
Localisation: Paris
  • offline

Message » 02 Juin 2004 2:28

La méthode "Physiotemporelle" peux tourner sur toute machine permettant d'avoir 12 à 15 paramétriques par enceinte avec une bonne précision et des facteur de qualité allant jusqu'à 0,05 octave.

Pour des installation complexes et versatiles (multi bass management, simulation de pavillon long ou de retard et/ou relaxation de HP de LFE, etc.) nous utilisons des processeurs programmables, principalement des BSS. Pour des applications plus modestes, un Behringer peut (en principe) marcher (2 DCX2496 pour un système 5.1)

Elle est déjà commercialisée (était en démo au MIPS, écoutable chez Movie Store, la grande salle où deux BSS sont montés en réseau : 8 entrées et 16 sorties car 16 amplis 8) )
TMS
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 4726
Inscription: 31 Mar 2004 2:22
Localisation: Ile de France / 77

Message » 02 Juin 2004 9:38

lafouine1777 a écrit:10 K€

Personne ne voudrais commencer une série de post sur le DEQ ?
"Comment je m'en sert, voici ma méthode de réglage !"

En toute humilité bien sur.



Très bonne idée ça ! :D

:wink:
Akim
 
Messages: 406
Inscription: 19 Juil 2002 13:33
Localisation: Lille
  • offline

Message » 02 Juin 2004 11:54

lafouine1777 a écrit:Personne ne voudrais commencer une série de post sur le DEQ ?

"Comment je m'en sert, voici ma méthode de réglage !"

En toute humilité bien sur.
Oui, bonne idée! :) je m'imprègne lentement de sa mise en oeuvre à l'aide du manuel .. hum! :-?

:wink:

buss
Avatar de l’utilisateur
buss
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 7486
Inscription: 31 Aoû 2002 23:12
Localisation: France
  • offline

Message » 02 Juin 2004 15:16

J'ai également un correcteur acoustique Behringer, le modèle 8024. Dans ma nouvelle pièce, il détecte uniquement une forte résonance vers 80hz (liée surtout à mes 2,5m de hauteur de plafond), les deux autres résonances principales étant hors de la bande passante de mes enceintes. :) Je me demande donc si je peux me passer du correcteur acoustique (son DAC étant, sur mon installation et à mon gout, trop sec).
L'idée étant de faire une correction analogique en sortie du DAC de ma platine CD ; à l'aide de 2 filtres rejecteur. Mise à part le problème de déphasage (que j'ai aussi avec le correcteur 8024), quels sont les inconvénients d'une correction analogique? :wink:
Michel K
 
Messages: 1705
Inscription: 04 Déc 2002 12:11
  • offline

Message » 03 Juin 2004 9:37

Michel K a écrit:J'ai également un correcteur acoustique Behringer, le modèle 8024. Dans ma nouvelle pièce, il détecte uniquement une forte résonance vers 80hz (liée surtout à mes 2,5m de hauteur de plafond), les deux autres résonances principales étant hors de la bande passante de mes enceintes. :) Je me demande donc si je peux me passer du correcteur acoustique (son DAC étant, sur mon installation et à mon gout, trop sec).
L'idée étant de faire une correction analogique en sortie du DAC de ma platine CD ; à l'aide de 2 filtres rejecteur. Mise à part le problème de déphasage (que j'ai aussi avec le correcteur 8024), quels sont les inconvénients d'une correction analogique? :wink:


Up! :wink:
Michel K
 
Messages: 1705
Inscription: 04 Déc 2002 12:11
  • offline

Message » 03 Juin 2004 10:33

Trouvé une page sur un site d'une société en Hollande qui vend un DEQ2496 "tuned". Il change des capas et les amplis op pour des Burr Brown de dernière génération.

http://www.soundevolution.nl/article_Ultracurve_SE.html

Image

Comme je ne lis pas le hollandais, je n'ai pas bien compris si la "mise à jour" est disponible seule ou si il faut acheter l'ensemble.

A fouiller.
:o
Dernière édition par stef1777 le 03 Juin 2004 18:13, édité 1 fois.
stef1777
 
Messages: 2128
Inscription: 05 Jan 2004 12:55
Localisation: RP

Message » 03 Juin 2004 14:42

es tu content Lafouine de ton DEQ?
As tu reussi à obtenir un resultat concluant avec le micro ecm8000 et l'analyseur de spectre?

je suis sur le point de le commander.
flet
 
Messages: 1482
Inscription: 06 Nov 2002 17:18
Localisation: Ajaccio
  • offline

Message » 03 Juin 2004 15:01

flet a écrit:es tu content Lafouine de ton DEQ?
As tu reussi à obtenir un resultat concluant avec le micro ecm8000 et l'analyseur de spectre?

Je suis sur le point de le commander.


Oui très content. En numérique on ne l'entend pas. En analogique, il bouche un peu mais le gain de la correction fait oublier ce petit défaut. Tu peux toujours commander celui des hollandais mais c'est quand même 200€ de plus...

Par contre, la façon dont on l'utilise est importante. Je vais essayer de faire un petit texte la semaine prochaine sur mes différents essais et mèthodes avec photos des courbes.

Faut rester pragmatique en toute chose.
8)
stef1777
 
Messages: 2128
Inscription: 05 Jan 2004 12:55
Localisation: RP

Message » 04 Juin 2004 10:14

Salut
Quelqu'un a déjà essayé l'expanseur de dynamique ? Ca marche comment ? Principes...? Je vois comment le compresseur marche..Mais l'expanseur ?



Olivier
oplancq
 
Messages: 915
Inscription: 10 Jan 2003 14:20
  • offline



Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message