Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Exabot [Bot] et 18 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Diapason est-il un journal sérieux?

Message » 11 Nov 2014 1:32

Bonsoir,

Je vous trouve bien sévère avec la revue Diapason. Ce n'est pas une revue de HI-FI mais de critique musicale.
La partie HI-FI s'adresse à ceux qui lisent la revue pour ses critiques musicales, donc à priori des mélomanes et non des passionnés de matériels HI-FI.

Les termes employés sont en adéquation avec la cible. De plus, nous savons que les caractéristiques techniques ne sont pas toujours corrélées avec l'écoute. J'ai un ampli donc les caractéristiques ne sont, pour les paramètres les plus couramment utilisés en hi-fi, très moyens. Pourtant, cet ampli fait l’unanimité dans le monde de la HI-FI.

J'ai rencontré à plusieurs reprises Jean-Marie Piel et Thierry Soveaux. Ceux sont des gens d'une grande culture musicale avec chacun leurs domaines de prédilection. Les mots qu'ils utilisent, utilisaient pour JM qui nous a récemment quitté, sont issus des nombreux concerts auxquels ils assistent à travers l’Europe.

Je ne partage pas vos avis sur la primauté des caractéristiques techniques pour qualifier un système. Combien de fois ai-je participé à des tests où les participants n'entendaient pas une inversion stéréo gauche droite sur un orchestre symphonique ou la taille démesurée d'un violoncelle ou la mauvaise tonalité d'un hautbois. Ces deux journalistes connaissent les timbres des instruments ainsi que les particularités des grands enregistrements historiques, contrairement à la majorité des Hifistes.
Je le redis, cette revue s'adresse aux mélomanes. Je n'ai rien contre ceux que j'appelle les Hifistes. Je n'écoute pas, pour ma part, les courbes de réponses ou le slew rate, mais de la musique.

Je reçois très prochainement chez moi Igor Kirkwood dont je partage très largement l'avis sur ce qui est important dans la reproduction musicale. Lors de mon passage chez lui, j'ai constaté qu'il était très rigoureux sur la justesse des timbres et la richesse des plans sonores. Ce qui n'est pas monnaie courante en hi-FI.

Je suis juste en accord de principe avec ceux qui dénoncent les articles sur les "gris-gris". En même temps cela confirme bien que le test est en priorité musical.

La prochaine fois qu'un diapason vous passera à travers les mains, lisez surtout les trois quart en commençant par le début.

Patrick
legato
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 432
Inscription: 04 Déc 2008 0:17
Localisation: région parisienne

Annonce

Message par Google » 11 Nov 2014 1:32

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 11 Nov 2014 10:31

legato a écrit:Bonsoir,

Je vous trouve bien sévère avec la revue Diapason. Ce n'est pas une revue de HI-FI mais de critique musicale.
La partie HI-FI s'adresse à ceux qui lisent la revue pour ses critiques musicales, donc à priori des mélomanes et non des passionnés de matériels HI-FI.

Les termes employés sont en adéquation avec la cible. De plus, nous savons que les caractéristiques techniques ne sont pas toujours corrélées avec l'écoute. J'ai un ampli donc les caractéristiques ne sont, pour les paramètres les plus couramment utilisés en hi-fi, très moyens. Pourtant, cet ampli fait l’unanimité dans le monde de la HI-FI.

J'ai rencontré à plusieurs reprises Jean-Marie Piel et Thierry Soveaux. Ceux sont des gens d'une grande culture musicale avec chacun leurs domaines de prédilection. Les mots qu'ils utilisent, utilisaient pour JM qui nous a récemment quitté, sont issus des nombreux concerts auxquels ils assistent à travers l’Europe.

Je ne partage pas vos avis sur la primauté des caractéristiques techniques pour qualifier un système. Combien de fois ai-je participé à des tests où les participants n'entendaient pas une inversion stéréo gauche droite sur un orchestre symphonique ou la taille démesurée d'un violoncelle ou la mauvaise tonalité d'un hautbois. Ces deux journalistes connaissent les timbres des instruments ainsi que les particularités des grands enregistrements historiques, contrairement à la majorité des Hifistes.
Je le redis, cette revue s'adresse aux mélomanes. Je n'ai rien contre ceux que j'appelle les Hifistes. Je n'écoute pas, pour ma part, les courbes de réponses ou le slew rate, mais de la musique.

Je reçois très prochainement chez moi Igor Kirkwood dont je partage très largement l'avis sur ce qui est important dans la reproduction musicale. Lors de mon passage chez lui, j'ai constaté qu'il était très rigoureux sur la justesse des timbres et la richesse des plans sonores. Ce qui n'est pas monnaie courante en hi-FI.

Je suis juste en accord de principe avec ceux qui dénoncent les articles sur les "gris-gris". En même temps cela confirme bien que le test est en priorité musical.

La prochaine fois qu'un diapason vous passera à travers les mains, lisez surtout les trois quart en commençant par le début.

Patrick

D'accord sur le fond avec ce message.
Pour autant, Diapason n'est pas seulement une revue musicale, mais bel et bien aussi une revue de hifi (haute-fidélité sonore). Et même une des meilleures, à mon avis.
Diapason — et Classica —, parce qu'elle est une revue (savamment) musicale, possède logiquement les qualités requises pour évaluer les produits composant un système hifi dont la finalité est la diffusion de la musique, et pas simplement la diffusion du fait sonore. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle aucune revue digne de ce nom aujourd'hui ne peut se contenter de proposer un test hifi en ne s'en tenant qu'aux mesures de laboratoire. Le critère fondamental et déterminant est l'écoute.
Diapason est donc un "journal (de hifi) sérieux". Ce qui ne veut pas dire infaillible, bien entendu.
padcost
 
Messages: 1051
Inscription: 08 Sep 2014 9:19
  • offline

Message » 11 Nov 2014 10:46

Si, au travers de l'exemple de Diapason,nous désirons mettre sur la table la méthodologie nécessaire pour tester des appareils dits 'hifi',il y a ,je pense, beaucoup à dire, par ex. (liste non limitative)=

-Les mesures objectives restent indispensables pour tous les critères acoustiques qui sont INDECELABLES par l'oreille humaine.
J'en cite quatre: La TIM et meme la DI (distorsion d'intermodulation, quand les produits d'intermodulation ne sont pas situés dans la zone de sensibilité maximale de l'oreille), la DH paire (harmoniques 2 et 4 que l'oreille ne peut déceler), et SURTOUT le timing, c'est à dire la distorsion de phase ou de tpg (temps de propagation de groupe) pour laquelle l'oreille se trompe gravement, les vibrations parasites de parois (nécessitent des mesures fines a l'accéléromètre)..

-Les mesures de distorsion de phase, pourtant extremement importantes, ne sont JAMAIS données par les constructeurs ,les plus graves concernent évidemment les enceintes, et c'est un vrai problème car la cohérence temporelle conditionne la scène sonore

-Les résultats subkjectifs dépendent bien plus encore de l'"installation" (cablage, filtrage secteur, polarités,positionnement géométrique des enceintes,murs,objets dispersants, et du point d'écoute, Tr de la pièce en fonction de la dréuence ,effet des autres enceintes présentes (qui servent de tube traps !)qu'ils ne dépendent du ou des appareils essayés.

-les comparaisons entre appareils essayés nécessitent, pour en optimiser les résultats, d'en optimiser préalablement l'installation (par ex de changer les cables hp's quand on change d'enceintes ou d'ampli essayés)sinon on se trompe sur ses conclusions subjectives.
En effet les défauts d'équilibre grave-médium-aigus sont en général consécutifs a l'installation telle que réalisée et non à l'appareil testé..

-le "banc d'essai " doit etre standardisé, c'est à dire étalonné, mesuré, optimisé, toujours le meme sinon les conclusions sont obligatoirement dénuées de pertinence.
Il me parait souhaitable que ledit banc d'essai soit mesuré préalablement de facon appprofondie en écoute stéréo par un logiciel performant genre ARTA,OMNIMIC.. en fonctionnement par enceinte, puis mono, les deux enceintes ensemble, avec micro au point d'écoute également standardisé.
Je rappelle qu'il y a ...25ans, la Revue du Son avait standardisé son système d'écoutes..

-les adjectifs stupides du type idiophile doivent etre bannis des conclusions, et des corrélations mesures-écoute subjectives doivent etre validées par ceux qui écoutent.

Les conclusions précédentes ne sont pratiquement jamais réunies, sinon qu'elles le sont -en partie seulement- approchées par de rares magazines sérieux mais sombrant hélàs dans l'élitisme couteux, comme Stéréophile, ou encore Hificritic (martin colloms) UK.Et a un degré moindre par les allemands audio.de, stereoplay.de, stereo.de...
Selon mes expériences personnelles les résultats de tests banals produits notemment par les magazines francais n'ont quasiment aucune valeur car ne respectent RIEN de ce qui précède.
maxitonic
 
Messages: 1842
Inscription: 26 Jan 2010 9:58
Localisation: Marseille
  • online

Message » 11 Nov 2014 12:06

De toutes les façons ce genre de filière est un marronnier qu'on retrouve à chaque mois de novembre. (Et même ceux qui écrivent qu'ils n'achètent plus cette revue la commentent) :oldy:
Naim Audio, Linn, Benz, EAR, Sonus Faber, Rudistor, Focal
filip-63
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1893
Inscription: 19 Avr 2005 20:04
Localisation: Auvergne

Message » 11 Nov 2014 12:33

filip-63 a écrit:De toutes les façons ce genre de filière est un marronnier qu'on retrouve à chaque mois de novembre. (Et même ceux qui écrivent qu'ils n'achètent plus cette revue la commentent) :oldy:


comment veut-tu qu'on achette uen revu aussi peu sérieuse uqe celle-ci en matière de hi-fi :wink:

maxitonic a écrit:Si, au travers de l'exemple de Diapason,nous désirons mettre sur la table la méthodologie nécessaire pour tester des appareils dits 'hifi',il y a ,je pense, beaucoup à dire, par ex. (liste non limitative)=

-Les mesures objectives restent indispensables pour tous les critères acoustiques qui sont INDECELABLES par l'oreille humaine.
J'en cite quatre: La TIM et meme la DI (distorsion d'intermodulation, quand les produits d'intermodulation ne sont pas situés dans la zone de sensibilité maximale de l'oreille), la DH paire (harmoniques 2 et 4 que l'oreille ne peut déceler), et SURTOUT le timing, c'est à dire la distorsion de phase ou de tpg (temps de propagation de groupe) pour laquelle l'oreille se trompe gravement, les vibrations parasites de parois (nécessitent des mesures fines a l'accéléromètre)..

-Les mesures de distorsion de phase, pourtant extremement importantes, ne sont JAMAIS données par les constructeurs ,les plus graves concernent évidemment les enceintes, et c'est un vrai problème car la cohérence temporelle conditionne la scène sonore

-Les résultats subkjectifs dépendent bien plus encore de l'"installation" (cablage, filtrage secteur, polarités,positionnement géométrique des enceintes,murs,objets dispersants, et du point d'écoute, Tr de la pièce en fonction de la dréuence ,effet des autres enceintes présentes (qui servent de tube traps !)qu'ils ne dépendent du ou des appareils essayés.

-les comparaisons entre appareils essayés nécessitent, pour en optimiser les résultats, d'en optimiser préalablement l'installation (par ex de changer les cables hp's quand on change d'enceintes ou d'ampli essayés)sinon on se trompe sur ses conclusions subjectives.
En effet les défauts d'équilibre grave-médium-aigus sont en général consécutifs a l'installation telle que réalisée et non à l'appareil testé..

-le "banc d'essai " doit etre standardisé, c'est à dire étalonné, mesuré, optimisé, toujours le meme sinon les conclusions sont obligatoirement dénuées de pertinence.
Il me parait souhaitable que ledit banc d'essai soit mesuré préalablement de facon appprofondie en écoute stéréo par un logiciel performant genre ARTA,OMNIMIC.. en fonctionnement par enceinte, puis mono, les deux enceintes ensemble, avec micro au point d'écoute également standardisé.
Je rappelle qu'il y a ...25ans, la Revue du Son avait standardisé son système d'écoutes..

-les adjectifs stupides du type idiophile doivent etre bannis des conclusions, et des corrélations mesures-écoute subjectives doivent etre validées par ceux qui écoutent.

Les conclusions précédentes ne sont pratiquement jamais réunies, sinon qu'elles le sont -en partie seulement- approchées par de rares magazines sérieux mais sombrant hélàs dans l'élitisme couteux, comme Stéréophile, ou encore Hificritic (martin colloms) <span class="skimlinks-unlinked">UK.Et</span> a un degré moindre par les allemands <span class="skimlinks-unlinked">audio.de</span>, <span class="skimlinks-unlinked">stereoplay.de</span>, <span class="skimlinks-unlinked">stereo.de</span>...
Selon mes expériences personnelles les résultats de tests banals produits notemment par les magazines francais n'ont quasiment aucune valeur car ne respectent RIEN de ce qui précède.


chose que ces journaliste ne fond pas et donc son sur ce point très mauvais, il ne comprenne a mon avis absolument pas ce qu'il doivent entendre sur une enceinte, quel chose mesuré apporte quel défaut à l'écoute
:wink:
dominax
 
Messages: 5458
Inscription: 09 Mai 2010 16:50
  • offline

Message » 11 Nov 2014 12:46

user011 a écrit:Étant néophyte dans le domaine et cherchant à connaître ce qu'il se fait, je viens d'acheter le hors-série/guide d'achat 2015 de Diapason. Je pensais que c'était une référence puisque le label "Diapason d'or" semble être reconnu.

Et puis je me retrouve avec un magazine d'oenologie dans sa version la plus lyrique. De résultats de tests, point: les avis sur le matériel sont bel et bien des opinions, avec des qualificatifs qui me semblent bien vague comme "belle spontanéité", "beaucoup de proximité", "l'air circule", "scène sonore dégraissée". Le rendement des enceintes est la seule mesure quantitative qui semble avoir de l'intérêt et revient régulièrement.

Mais ceci n'est rien. Que l'approche soit littéraire, pourquoi pas. C'est un parti-pris et une ligne éditoriale comme une autre, qui convient surement à son lectorat. Mais doit-on pour autant se passer complètement de culture scientifique? Quand j'ai vu, page 23, la revue dithyrambique d'un "tube bioénergétique" travaillant sur la "cohésion de la matière moléculaire" pour améliorer la qualité du secteur courant, j'ai immédiatement vérifié la couverture pour m'assurer que le kiosquier ne m'avait pas refilé le dernier numéro de Secte Magazine. Hélas non. A côté, la chaleureuse recommandation de câbles audio à 2000 euros le mètre semble presque tristement facile pour nos poètes.

Me sentant sale, je me suis immédiatement remis à la lecture des "10 Biggest Lies in Audio" par the Audio Critic. Purifié, mon esprit revient serein en ce monde à la cohésion moléculaire contrariée. Oooommmmmm.

Bonjour,

L'intérêt de diapason n'est ni dans ces critiques disques: polycopie de la notice, ni dans la partie hifi: chroniqueur sous acide.
Le reste est intéressant.
The Audio Critic, le must en la matière.
dinococus
 
Messages: 3000
Inscription: 22 Déc 2012 18:31
  • offline

Message » 11 Nov 2014 13:49

legato a écrit:
J'ai un ampli donc les caractéristiques ne sont, pour les paramètres les plus couramment utilisés en hi-fi, très moyens. Pourtant, cet ampli fait l’unanimité dans le monde de la HI-FI.

Patrick


Un ampli qui fait l unanimité est plutôt susceptible d être coloré
AMHA dans la multitude de conditions domestiques dans lesquelles les amplis sont écoutés , un ampli neutre sera plutôt celui qui aura une moyenne d' avis positifs et négatifs équilibrée
rha61
 
Messages: 967
Inscription: 11 Mar 2003 0:34
Localisation: Paris
  • offline

Message » 11 Nov 2014 14:45

Les audiophiles fantasment sur leurs impressions subjectives.(ce n'est pas un scoop)
Par exemple ils incriminent un ampli pour le son qu'ils entendent, alors que le pauvre n'y est pour rien, ou à l'inverse ils s'extasient pour un ampli dont la qualité essentielle relevant du miracle serait justement et a contrario de "ne pas exister, disparaitre totalement, se faire complètement oublier".
Le comble pour un bon ampli serait donc de ne procurer aucun plaisir ,comme s'il n'était pas là.L'ampli "sansamp".

Nous en sommes loin,....les fantasmes constituant en eux meme et par eux memes une des motivations principales des maniaques de l'hifidiophilie.
maxitonic
 
Messages: 1842
Inscription: 26 Jan 2010 9:58
Localisation: Marseille
  • online

Message » 12 Nov 2014 8:38

user011 a écrit:Étant néophyte dans le domaine et cherchant à connaître ce qu'il se fait, je viens d'acheter le hors-série/guide d'achat 2015 de Diapason. Je pensais que c'était une référence puisque le label "Diapason d'or" semble être reconnu.

Et puis je me retrouve avec un magazine d'oenologie dans sa version la plus lyrique. De résultats de tests, point: les avis sur le matériel sont bel et bien des opinions, avec des qualificatifs qui me semblent bien vague comme "belle spontanéité", "beaucoup de proximité", "l'air circule", "scène sonore dégraissée". Le rendement des enceintes est la seule mesure quantitative qui semble avoir de l'intérêt et revient régulièrement.

Mais ceci n'est rien. Que l'approche soit littéraire, pourquoi pas. C'est un parti-pris et une ligne éditoriale comme une autre, qui convient surement à son lectorat. Mais doit-on pour autant se passer complètement de culture scientifique? Quand j'ai vu, page 23, la revue dithyrambique d'un "tube bioénergétique" travaillant sur la "cohésion de la matière moléculaire" pour améliorer la qualité du secteur courant, j'ai immédiatement vérifié la couverture pour m'assurer que le kiosquier ne m'avait pas refilé le dernier numéro de Secte Magazine. Hélas non. A côté, la chaleureuse recommandation de câbles audio à 2000 euros le mètre semble presque tristement facile pour nos poètes.

Me sentant sale, je me suis immédiatement remis à la lecture des "10 Biggest Lies in Audio" par the Audio Critic. Purifié, mon esprit revient serein en ce monde à la cohésion moléculaire contrariée. Oooommmmmm.


Quelques explications très peu littéraires sur la cohésion de la matière moléculaire :
http://www.web-sciences.com/fiches1s/fi ... iche32.php
padcost
 
Messages: 1051
Inscription: 08 Sep 2014 9:19
  • offline

Message » 12 Nov 2014 8:48

Scytales a écrit:
padcost a écrit:
La honte de quelle profession ?


La honte de la profession de journaliste : Thierry Soveaux écrit tout et n'importe quoi sur tout et n'importe sans procéder à la moindre vérification. Sans parler des câbles : les coupelles Tchang, le dynamiseur de liquide Lodyfi, l'appareil Acoustic Revive qui régénère la fréquence de 7,8 Hz du champ électromagnétique de la Terre (rien que ça !), ... Autant invoquer les marabouts, les sorciers, les cartomanciennes ... Dans aucune revue sérieuse, de telles fadaises ne serait publiées (sauf peut-être dans la "minute du rire"). Je l'ai déjà écrit très souvent, mais je le récris : Diapason est une revue de critique musicale, mais la crédibilité de la revue dans son ensemble est écornée par les niaiseries qui sont racontés dans la partie hifi. Et puisque Thierry Soveaux n'a pas de compétences particulières en technique, qu'il arrête d'essayer de décrire les techniques des produits. Cela lui éviterait de se contredire dans un même numéro de la revue (ex : il écrit n'avoir jamais entendu un ampli en classe D convaincant tout en décernant sa note maximale à un ampli en classe D NAD mais il ne le sait pas : dans la description du produit, il reprend la blabla marketing du fabriquant en écrivant un truc flou et vide de sens). De toute façon, ce qu'il raconte sur la technique ne sert à rien. Cela lui laissera plus de place pour faire le fat en décrivant la sonorité des produits après un... un test ? un essai ? dont on ignore tout de la méthodologie et des conditions. L'antithèse du journalisme d'information du consommateur.


Si tu veux une revue d'ingénieurs et de techniciens, en cherchant bien tu en trouveras certainement au moins une. Evidemment, Diapason n'est pas une revue technique en hifi-HC. C'est une revue musicale, qui jauge le matériel fabriqué à destination de mélomanes et/ou de musiciens. Elle base son évaluation sur l'écoute — et que l'on sache, l'écoute est la finalité de tout appareil hifi — en confrontant les appareils entre eux : ce que je trouve personnellement aussi honnête qu'efficace, et autrement vérifiable in concreto pour le consommateur mélomane que toute une batterie de mesures de laboratoire d'une revue technique quelconque. Classica, autre revue musicale qui s'était dès le départ inspiré de Diapason effectue en gros le même travail.


La discussion ne porte pas sur l'utilité de la rubrique hifi de Diapason (elle est inutile, selon moi) mais sur son sérieux. Ce n'est pas parce qu'il n'y a pas de mesures et pas de compétence technique qu'elle n'est pas sérieuse (quoique), c'est parce qu'elle parle sérieusement de chose qui ne le sont pas et qu'on y trouve pas la seule chose qu'on pourrait y faire sérieusement : un test d'écoute.


A-t-il été démontré scientifiquement l'inanité supposée des commentaires de M. Soveaux sur « les coupelles Tchang, le dynamiseur de liquide Lodyfi, l'appareil Acoustic Revive qui régénère la fréquence de 7,8 Hz du champ électromagnétique de la Terre « ? A ma connaissance, non. Mais peut-être me trompé-je...

Par ailleurs, je comprends mal ce que tu écris ici : « (Dans Diapason) on y trouve pas la seule chose qu'on pourrait y faire sérieusement : un test d'écoute. » J'ai l'impression complètement inverse. Des tests d'écoute, c'est ce qu'on y trouve essentiellement. :o
padcost
 
Messages: 1051
Inscription: 08 Sep 2014 9:19
  • offline

Message » 12 Nov 2014 9:17

padcost a écrit:
A-t-il été démontré scientifiquement l'inanité supposée des commentaires de M. Soveaux sur « les coupelles Tchang, le dynamiseur de liquide Lodyfi, l'appareil Acoustic Revive qui régénère la fréquence de 7,8 Hz du champ électromagnétique de la Terre « ? A ma connaissance, non. Mais peut-être me trompé-je...


Faut oser :roll:

Cours d'acoustiques, de physique, de géologie de n'importe quelle université française et mondiale,

Plutot que de lire Diapamagie, tu feras bien de t'attarder là, longtemps, très longtemps http://assoacar.free.fr/archives/Cours/ ... e_CNAM.pdf

Le champ magnétique terrestre : http://www.astrosurf.com/luxorion/terre ... etique.htm

22, vl'a un éléphant rose qui vient de passer au dessus de mon bureau :roll:
dinococus
 
Messages: 3000
Inscription: 22 Déc 2012 18:31
  • offline

Message » 12 Nov 2014 9:54

Daniel c a écrit:Ca fait peut être vieux radoteur de le dire, mais du temps de J M Piel, les commentaires sur les produits avaient 2 fois plus de lignes, et la majorité des produits testés étaient d'un prix abordable pour le grand public.


Je suis tout à fait d'accord, il me semble avoir vu jadis (sic!) des critiques des anciens produits NAD, Rotel ou Proton qui n'étaient pas à des tarifs extraordinaires.

ed
Eldudo
 
Messages: 7565
Inscription: 23 Jan 2003 15:10
Localisation: Paris dans les Alpes Maritimes
  • offline

Message » 12 Nov 2014 9:56

Eldudo a écrit:
Daniel c a écrit:Ca fait peut être vieux radoteur de le dire, mais du temps de J M Piel, les commentaires sur les produits avaient 2 fois plus de lignes, et la majorité des produits testés étaient d'un prix abordable pour le grand public.


Je suis tout à fait d'accord, il me semble avoir vu jadis (sic!) des critiques des anciens produits NAD, Rotel ou Proton qui n'étaient pas à des tarifs extraordinaires.

ed

ce n'est pas une hallucination, il y a bien eu et il y eu un certain temps (jusqu'en 94 ou 95 ?) une notation dans l'absolue qui fut interrompue car génante pour le HDG.
dinococus
 
Messages: 3000
Inscription: 22 Déc 2012 18:31
  • offline

Message » 12 Nov 2014 10:20

dinococus a écrit:
padcost a écrit:
A-t-il été démontré scientifiquement l'inanité supposée des commentaires de M. Soveaux sur « les coupelles Tchang, le dynamiseur de liquide Lodyfi, l'appareil Acoustic Revive qui régénère la fréquence de 7,8 Hz du champ électromagnétique de la Terre « ? A ma connaissance, non. Mais peut-être me trompé-je...


Faut oser :roll:

Cours d'acoustiques, de physique, de géologie de n'importe quelle université française et mondiale,

Plutot que de lire Diapamagie, tu feras bien de t'attarder là, longtemps, très longtemps http://assoacar.free.fr/archives/Cours/ ... e_CNAM.pdf

Le champ magnétique terrestre : http://www.astrosurf.com/luxorion/terre ... etique.htm

22, vl'a un éléphant rose qui vient de passer au dessus de mon bureau :roll:


Oui, oui. Mais tu ne réponds pas précisément, rationnellement (ou scientifiquement) sur chacun des produits décrits par M. Soveaux et cités par Scytales. Il te suffit de dire que c'est du flan : une opinion sans nul doute respectable, mais seulement une opinion. Rien de plus. Personnellement, je n'ai pas vérifié in situ l'efficacité de ces appareils. C'est pourquoi je m'abstiens de formuler tout avis à leur sujet.
Tu n'as pas essayé le tube bioénergétique, par hasard ? Ça m'intéresse... :siffle:
padcost
 
Messages: 1051
Inscription: 08 Sep 2014 9:19
  • offline

Message » 12 Nov 2014 10:28

Que la promo les gris gris idiophiles fatigue ou même mette hors de soi...soit.
Mais ...
"Tout est limpide, délié, défini, transparent proche d'une certaine perfection. S'ajoute à cela un réel sens musical qui permet de cerner au mieux les différentes interprétations : qualité du vibrato vocal ou instrumental, éloquence du phrasé, suivi mélodique. On sera également sensible aux belles extinctions de notes d'une acoustique très réaliste. L'image stéréo, la dynamique, le grain sonore, remarquable lui aussi : tout concourt à la réussite de cet ampli, imbattable à ce prix."
Le prix, c'est 349 euros. Marantz PM5005. Novembre 2014.
Il y a toujours eu promotion (bien ou mal faite, c' est un autre problème) de produits d' entrée de gamme dans Diapason. C' est aussi vérifiable que l' absence d' argumentation sérieuse (pour cause) en ce qui concerne les gris gris.
Bref...ne pas dire n' importe quoi permet de cerner un peu les débats.
Un peu.
bruno parfait
 
Messages: 1051
Inscription: 18 Déc 2005 13:05
Localisation: nevers
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message