Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 16 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Différences entre audiophile, mélomane, hifiste et hc-iste

Message » 13 Juin 2006 18:07

la distinction abyssale vient du fait que le hifiste cherche à coller à la réalité. On peut discuter de la réalité mais l'intention me paraît claire. Un flic souffle dans un sifflet à roulette. Je l'enregistre puis je le reproduit. Si mon équipement était parfait, je me laisserais surprendre. Où est le subjectif là dedans puisque j'ai le flic de référence en face de moi? Je peux même lui demander de souffler une nouvelle fois et même plein de fois. C'est ça la haute-fidélité dont hi-fi est une contaction usuelle issue de high-fidelity. Le hifiste dispose de moyens, s'il se les donne, pour évaluer le niveau de perfection de son système. C'est ce que faisait Georges Cabasse et c'est également ce que je pratique. Je n'achète rien par goût; je le compare à l'original et pour ça, je dispose de moyens importants.

Que ce soit un orchestre, une vache, un moteur diesel ou mon voisin qui chante faux, je pourrai considérer que mon installation, salle comprise, est parfaite quand je ne saurai plus distinguer le vrai du faux.

Etre audiophile ne signifie pas qu'on n'est pas hifiste mais ce n'est pas une condition systématique. Pour être audiophile, il suffit d'aimer écouter des sons. C'est généralement de la musique mais ce n'est pas non plus un passage obligé. Quand on parle de musicalité, on considère son installation comme un instrument ou un vecteur ultra spécialisé. La fidélité, comme le disait quelqu'un ici, s'applique à tout. Si c'est fidèle à la musique, ce sera fidèle pour un marteau-piqueur ou un sifflet à roulette. Il y a des tas de catégories d'audiophiles (les hifistes en font partie) mais il y a ceux qui croient que le vinyle est fidèle, ceux qui pensent que Rhedéko était la panacée et qui, le plus souvent, ne mettent jamais les pieds dans une salle de concert. Ils ont le droit de vivre mais comme ils ne vérifient jamais rien, ils disent souvent n'importe quoi. On trouve aussi et assez naturellement des tas de "vrais" mélomanes chez les hifistes mais ce n'est pas une condition absolue et certains hifisstes aiment écouter des oiseaux. On peut être amoureux d'une gendarmette et pour pouvoir l'entendre siffler, même quand elle n'est pas là, on se convertit au hifisme car on veut la vraie présence et l'audiophilisme ne suffira pas.

A propos des systèmes de référence, bien entendu, toutes les chaînes fidèles devraient reproduire le même son de la même manière sinon comment parler de fidélité. En fait, pour le hifiste, le matériel n'est qu'un vecteur. L'intérêt est la source originelle. Il faut que le matériel s'efface. Le hifiste n'est pas fétichiste, le matériel est moins important que chez beaucoup d'autres.

Pour ma part, je vais sortir de ce sujet car je crois que si je décrivais un plat de nouilles au beurre, il se trouverait quelqu'un ici pour m'expliquer que c'est du cassoulet et que je veux imposer mon point de vue.

Grosse fatigue!
Philippe Muller
Professionnel
Professionnel
 
Messages: 4404
Inscription: 14 Déc 2003 22:20

Annonce

Message par Google » 13 Juin 2006 18:07

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 13 Juin 2006 20:06

+1
avec tout ce qui viens d'être évoqué.

Je comprend ce ras le bol Philippe je ne peux pas vous en vouloir.
Encore un fois c'est bien dommage que votre expérience ne puisse pas profiter à tout le monde, à cause de certains qui pensent en savoir plus sans acquis particulier.

J'avoue que moi même je m'étonnais que ça dure aussi longtemps sans déraper. :(
chris.c
 
Messages: 3424
Inscription: 24 Nov 2004 22:18
Localisation: Seine et Marne
  • offline

Message » 13 Juin 2006 20:12

astrorock a écrit:Le debat sur le support et la verite de ce qui en sort me laisse :o .

Sans la musique enregistree, bien ou mal, de maniere hifiste, melomane ou audiophile, combien de pans entier de la musique du monde aurait definitivement disparu?.

Ou alors, j'ais pas tout comprendu. :lol:


Y'avait quand même des notations avant: on a même conservé des pièces de muisque de la grèce antique — mais je pense quand même que l'archive sonore est effectivement d'une nature différente.

Cdlt :wink:
Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 28993
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Suze et Cancoillotte
  • offline

Message » 14 Juin 2006 6:53

Que dit mon dictionnaire?

Fidèle: 3. qui respecte la vérité - par extension: portrait fidèle.

Fidélité: Electroacoust. Haute-Fidélité (abrév. : hi-fi): dénomination d'un appareil qui restitue très fidèlement les sons.

Comme on le voit, il est fait mention de son et pas de musique en particulier et surtout, cela ne sous-entend aucunement l'idée de subjectivité. Fidèle est entendu comme comparable (qui peut être mis en comparaison. Qui ressemble à).

Audiophile est un néologisme qui ne figure pas dans mon dictionnaire. Les mots composés avec audio n'évoquent d'ailleurs que très rarement la musique, mis à part auditionner qui concerne la présentation de son numéro par un artiste mais sans préciser musique. Même auditorium est défini comme une salle équipée pour l'écoute, l'enregistrement, la reproduction d'oeuvres sonores.

La question est la définition de: oeuvre sonore car le dictionnaire connaît le mot musique mais ne l'emploie pas à la place de oeuvre sonore. Le dictionnaire a pour vocation d'être précis, l'approximation n'est pas la règle.

Je note que la définition de base de haute-fidélité et de hi-fi correspond bien à celle que je défend depuis le début de ce sujet. Je n'en fais pas une question de vie ou de mort mais si, dès le départ, nous partons sur des redéfinitions personnelles de chaque mot, comment voulez-vous que nous arrivions à mener des discussions?

Quand le dictionnaire définit un mot ou une expression, ayons la modestie de ne pas aller jusqu'à remettre cette définition en cause. Au besoin, inventons des mots nouveaux (audiophile en est un exemple) mais ne sortons pas ceux qui existent de leur contexte. Et en plus, n'ajoutons pas systématiquement:" c'est une question de goût". La fidélité n'est pas une affaire de goût. C'est l'infidélité qui n'est pas du goût de tout le monde.
Philippe Muller
Professionnel
Professionnel
 
Messages: 4404
Inscription: 14 Déc 2003 22:20

Message » 14 Juin 2006 7:52

Bon aller:

Fidélité: du latin fides — la foi: ce qui est fidèle ce ce à quoi on peut se fier. Un compagnon fidèle: on peut s'y fier il ne trahit jamais — tel est le chien.
Le contraire de "se fier à": se défier — la défiance est le contraire de la confiance, l'infidélité de la fidélité.

Tout ça pour dire qu'il y a dans la fidélité (relative à quelque chose), un élément d'adhésion subjective de la part de celui qui se fie à

et un élément objectf de la part de celui qui promet, ou jure, ou fait serment de fidélité.

De là on tirerait peut-être que:

L'auditeur adhère à — subjectivement donc — parce que le système assure (objectivement) un restitution.

Audio-phile — mot visiblement composé à partir de deux radicaux grecs
aud-: en grec, hè audè veut dire: la voix, le bruit (le bruit de la corde de l'arc), voire un récit mélodieux (quand l'aède chante Homère) — et par extension: les sons (pas pas les sons désagréables).
Phil- comme dans le verbe philô, phileîn — signifie l'amour (philia, l'amitié etc).

L'audiophile est l'amoureux des sons — celui que les sensations auditives séduisent et flattent le plus.

Cdlt :wink:
Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 28993
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Suze et Cancoillotte
  • offline

Message » 14 Juin 2006 8:05

Pour moi, les racines n'ont d'intérêt que lorsqu'il s'agit de comprendre le sens d'un mot non répertorié dans un dictionnaire.

Le dictionnaire fixe, au-moins pour une certaine durée, le sens utile des mots. Je lis un dictionnaire de façon simple et idiote car je pense qu'il est fait pour me donner une solution, non pour me torturer. Quand le dictionnaire traduit un mot par un autre, il nous renvoie à la définition de cet autre mot et à la fin, on finit par avoir une explication exhaustive (ou presque). Je vois que, même la lecture du dico pose un problème sur ce forum.

La prochaine fois que j'achéterai du pain, il ne faudra pas que je m'étonne si on me livre une bouteille de pinard. On trouvera bien une explication pour ce que j'aurais tendance à prendre pour une bavure. Et je repartirai avec ma bouteille de vin, en me disant que j'ai déjà bien de la chance si je repars avec quelque chose. Le plus dur, c'est la confiture. J'en fais quoi? Je la place dans le fond du verre?
Philippe Muller
Professionnel
Professionnel
 
Messages: 4404
Inscription: 14 Déc 2003 22:20

Message » 14 Juin 2006 8:27

Philippe Muller a écrit:Pour moi, les racines n'ont d'intérêt que lorsqu'il s'agit de comprendre le sens d'un mot non répertorié dans un dictionnaire.

Le dictionnaire fixe, au-moins pour une certaine durée, le sens utile des mots. Je lis un dictionnaire de façon simple et idiote car je pense qu'il est fait pour me donner une solution, non pour me torturer. Quand le dictionnaire traduit un mot par un autre, il nous renvoie à la définition de cet autre mot et à la fin, on finit par avoir une explication exhaustive (ou presque). Je vois que, même la lecture du dico pose un problème sur ce forum.

La prochaine fois que j'achéterai du pain, il ne faudra pas que je m'étonne si on me livre une bouteille de pinard. On trouvera bien une explication pour ce que j'aurais tendance à prendre pour une bavure. Et je repartirai avec ma bouteille de vin, en me disant que j'ai déjà bien de la chance si je repars avec quelque chose. Le plus dur, c'est la confiture. J'en fais quoi? Je la place dans le fond du verre?



Ben quoi? :o Jen'arrive pas à comprendre pourquoi tu te fâches comme ça: surtout que je n'ai pas l'impression de t'avoir contredit…

Un dictionnaire, effectivement, soit donne des synonymes, soit des exemples, soit une périphrase pour tenter de faire appréhender les usages possibles d'un terme. Je ne dis pas le contraire.
Y ajouter un écho d'un sens plus comme je le fais avec fidélité/foi n'est pas forcément absurde:
- un système fidèle fait croire à son auditeur avoir affaire à la réalité — on peut dire comme toi: «respecte la vérité», ou désigner la comparaison concert/écoute comme expérience cruciale pour le vérifier et le valider

Bon. J'y remarque aussi un double sens — celui de l'adhésion de l'auditeur — mais en quoi est-ce "grave"?

Tu nous dis que "audiophile" est un néologisme — qu'on ne peut donc saisir qu'en en examinant les racines et radicaux, me semblent-il?

En quoi "retraduire" "audiophile" par "amoureux du son" serait-il choquant? ou insultant?…

Quant à ces histoires de pinard, de confiture et de pain…… — j'avoue ne pas comprendre.

Cdlt :wink:
Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 28993
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Suze et Cancoillotte
  • offline

Message » 14 Juin 2006 8:30

Tout de même attaquer dub sur le dico ....... :o :lol: :wink:
expertdoc
 
Messages: 13448
Inscription: 23 Jan 2005 14:43
Localisation: Plein SUD
  • offline

Message » 14 Juin 2006 8:32

expertdoc a écrit:Tout de même attaquer dub sur le dico ....... :o :lol: :wink:


Pan sur le bec! :lol:

Bon: si ça se trouve j'énerve sans m'en apercevoir! :-?

T'aurais pas un cachet à me faie prendre? :lol:
Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 28993
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Suze et Cancoillotte
  • offline

aute audiophilie

Message » 14 Juin 2006 8:37

dub a écrit:
expertdoc a écrit:Tout de même attaquer dub sur le dico ....... :o :lol: :wink:


Pan sur le bec! :lol:

Bon: si ça se trouve j'énerve sans m'en apercevoir! :-?

T'aurais pas un cachet à me faie prendre? :lol:


dub, prend un cachet de Ca (pour calcium) et Chet pour Baker. :D
dgohyeres
 
Messages: 4010
Inscription: 17 Mai 2005 6:50
Localisation: Sous le chaud soleil du Havre.....
  • offline

Message » 14 Juin 2006 8:43

Ben quoi? Jen'arrive pas à comprendre pourquoi tu te fâches comme ça: surtout que je n'ai pas l'impression de t'avoir contredit…

Mais je ne me fâche pas du tout. J'emploie un langage direct, comme beaucoup de franc-comtois.

Je tente d'expliquer mon point de vue de la manière la plus précise possible. Je ne dispose pas d'un temps infini pour cela. Je vais donc à l'essentiel, autant que faire se peut.
Philippe Muller
Professionnel
Professionnel
 
Messages: 4404
Inscription: 14 Déc 2003 22:20

Message » 14 Juin 2006 9:02

En fait, pour le dire directement, je trouve souvent ton propos un poil anti intellectualiste: ce qui m'étonne d'autant plus que, sur un forum, on est là pour bavarder et discuter… Comme je n'ai pas l'impression de n'avoir rien dit - tu utilises le dictionnaire pour valider un point de vue: j'utilise mon sens de la langue et un peu d'étymologie pour ajouter un petit quelque chose - j'ai l'impression d'avoir expliqué quelque chose (en y mettant la forme). En en prenant le temps.

En gros le point qui paraît t'inquiéter c'est le couple objectivisme/subjectivisme — et ce n'est pas la première fois que je te voie t'en inquiéter.

Et effectivement, je viens de dire — à plusieurs reprises — que le teme "fidélité" comprend deux dimensions, l'une subjective, l'autre non.

Tu as cité l'expérience menée par Cabasse. Je n'ai rien contre et j'ai déjà dit que j'étais infiniment proche de ce type de démarche (à ma mesure, entendons-nous).

Mais enfin, il faut quand même être lucide:

quelqu'un qui dit: "il suffit d'écouter et si on n'entend pas c'est qu'on ne peut pas comprendre" — en invoquant l'épreuve auditive directe, c'est-à-dire une expérience vécue subjective:

celui-là n'est pas spécialement "objectiviste"……

De sorte d'ailleurs que l'opposition entre objectiviste et subjectiviste me paraît d'ailleurs non valide!. Il ya autant du côté de l'auditeur que du côté du système. Ce qui était justement le point dans ma remarque sur les deux dimensions du mot "fidélité à"…

A titre personnel, ensuite, ça m'est strictement égal: car à mes yeux ce couple là ne fait pas vraiment problème. Mais employer un ton sec et cassant pour dire après: je n'ai pas le temps, moi, de…… et répondre quand on te fait remarquer la chose: pas d'attaques personnelles comme tu l'as fait un page plus haut, je trouve ça un peu caractériel et autoritaire (voilà: comme ça, nous sommes deux à être directs et précis :lol:).

Quant aux franc comtois, j'en ai épousé une — ce qui évidemment m'a permis, en plus de 20 ans de mariage, de la tester longuement. Le testage étant réciproque, cela s'entend!
Je confirme en toute fidélité objective:
des têtes de cochons! :lol: :mdr:
Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 28993
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Suze et Cancoillotte
  • offline

Audiophilie, la guérison passe par vous

Message » 14 Juin 2006 9:05

Dub et Philippe,

vous auriez meilleur temps de ne pas vous chicaner et d'aller boire un verre dans un Cani comme on dit à Bsancon. :D
dgohyeres
 
Messages: 4010
Inscription: 17 Mai 2005 6:50
Localisation: Sous le chaud soleil du Havre.....
  • offline

Message » 14 Juin 2006 9:08

dgohyeres a écrit:Dub et Philippe,

vous auriez meilleur temps de ne pas vous chicaner et d'aller boire un verre dans un Cani comme on dit à Bsancon. :D


C'est moi qui rince! cet été: je pourrai y passer entre le 10 juillet et le 15 août! — et ça me paraît une excellent idée (j'aurai pas internet: alors faudra trouver un relayeur - genre Alain70)!

Si Philippe promet de ne pas me frapper (qu'en plus je porte des lunettes!) :lol:
Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 28993
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Suze et Cancoillotte
  • offline

Message » 14 Juin 2006 9:10

Et sur ce forum, mieux vaut tenter d'être précis. Toute ouverture, même servie à titre d'exemple, sera immédiatement exploitée de façon détournée.

Voilà pourquoi j'essaie de résumer. C'est déjà bien assez difficile comme ça. S'il faut redéfinir chaque mot en permanence, nous ne risquons pas de parler de l'essentiel.

Mais traduire audiophile par amoureux du son est totalement conforme à ma compréhension de ce mot.

Fidélité de la reproduction et fidélité du chien, c'est un peu plus indirect.

Le pain et le pinard c'est ce qui peut arriver quand on lie les choses de façon très (trop) large, comme on le voit souvent ici. Dans les deux cas, il s'agit de produits alimentaires. On pourrait donc nous vendre l'un pour l'autre en nous parlant de subjectivité (pain = pinard car produit alimentaire donc je vend du pinard comme si c'était du pain et personne n'a rien à y redire). Le rapport entre eux nous paraît gros et pourtant, c'est ce que nous lisons souvent, exprimé de façon très sérieuse.
Philippe Muller
Professionnel
Professionnel
 
Messages: 4404
Inscription: 14 Déc 2003 22:20


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message