Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 19 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Promitheus

Message » 20 Juin 2007 19:55

Trencito a écrit:Je m'en doutais, une petite boîte pleine de vide ! :lol:

Bon, j'ai craqué :roll: , moi aussi je me lance dans l'aventure TVC, je viens de passer commande du modèle de base, à ce prix, on ne risque pas grand chose ! :wink:


On est encore loin des 188 pages sur audiocircles mais à ce rythme là, il y va y en avoir quelques uns ici.

Pourvu que vous ne soyez pas déçus . :roll: :cry:
dgohyeres
 
Messages: 4010
Inscription: 17 Mai 2005 6:50
Localisation: Sous le chaud soleil du Havre.....
  • offline

Annonce

Message par Google » 20 Juin 2007 19:55

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

transformer et autoformer

Message » 21 Juin 2007 11:55

Bonjour,

J'ai pas encore bien saisi la différence entre autoformer et transformer. Qqn aurait-il la gentillesse d'éclairer ma lanterne ?...
Merci d'avance.

Romain.
romtom
 
Messages: 965
Inscription: 31 Mar 2007 0:28
Localisation: Lyon
  • offline

Message » 21 Juin 2007 12:24

Bonjour et une petite question pour voir si je comprends bien

La sensibilité d’entrée d’un ampli est, je crois, le niveau d’entrée en volt pour qu’il puisse développer sa puissance de sortie maximale et cela pour une résistance donnée (8 Ohms par exemple)

Cela reviendrait à dire que si un ampli a une sensibilité d’entrée de 1 V pour une puissance de 50 w (ou un gain de X dbv), il ne faut pas lui donner plus d’1V en entrée sous peine de le saturer, de le griller, de déclencher les fusibles…

Si nous avons un préampli actif, toujours dans le cadre d’un ampli avec 1 V en sortie et une source CD avec un sortie de 2 V, on ne dépassera pas la moitié du potard de volume, on atténuera le signal de 2 V à 1 V au maximum, pour atteindre la puissance maximale de l’ampli…

Si on a un préampli passif, qu’est-ce qui va changer ? La source de 2 V va devoir de la même manière être atténué de moitie au moins avant d’attaquer l’ampli…


Je me doute que cela n’est pas si simple mais justement si on pouvait m’expliquer et aussi l’histoire des gains variables sur les amplis car je m’aperçois que je crois savoir ce que je ne sais pas !
:lol:
Cdt :wink:
cohuelaz
 
Messages: 5697
Inscription: 16 Sep 2006 11:56
  • offline

Promitheus

Message » 21 Juin 2007 12:42

Vite un tech pour répondre !!!!

Des bribes de réponses:

le Sonic Euphoria est un passif avec un autoformer (http://www.stereophile.com/solidpreamps/106sonic/), le transfo n'a qu'un enroulement qui est utilisé (si j'ai bien compris) en tant que premier et second enroulement. Pour le coup , il peut fonctionner en atténuant (cas le plus fréquent) ou en créant du gain. Cela semble être un avantage.

Dans le cas du tranformer, il y a deux enroulements, j'en déduis qu'il ne marche que dans un sens avec des enroulements dédiés à chaque fonction.

Une réponse à une question presque identique ici :http://www.audiocircle.com/circles/index.php?topic=29524.msg262926#msg262926
dgohyeres
 
Messages: 4010
Inscription: 17 Mai 2005 6:50
Localisation: Sous le chaud soleil du Havre.....
  • offline

Promitheus

Message » 21 Juin 2007 16:35

Quelques avis discordants sur le Promitheus (manque de basses) et les moyens d'y répondre (au manque de basses):

http://www.audioasylum.com/forums/amp/m ... 16677.html

pour ma part, il me restait des Soundspikes que j'ai collé dessous dès réception, donc pas encore d'opinion sur le manque de basses.

Comme souvent, des modifications mineures (et souvent réversibles) peuvent résoudre les problèmes soulevés. Bonne lecture.

Vivement l'arrivée chez les autres clients français qu'il y ait un autre son de cloche, je veux dire d'autres avis.
dgohyeres
 
Messages: 4010
Inscription: 17 Mai 2005 6:50
Localisation: Sous le chaud soleil du Havre.....
  • offline

Message » 21 Juin 2007 17:12

Quelques question sur les tweaks :
- le black hole pad, c'est des plaques de bitume, c'est ça ? Sinon, où peut-on en commander ?
- j'ai pas encore bien compris ce qu'ils mettent à la place des vis qu'ils retirent ... elles doivent bien servir à tenir qqch, non ? :o
- quel est l'intérêt acoustique des boutons en ébène par rapport aux autres boutons, qui sont également en bois si je ne m'abuse ...
romtom
 
Messages: 965
Inscription: 31 Mar 2007 0:28
Localisation: Lyon
  • offline

Promitheus

Message » 21 Juin 2007 17:22

romtom a écrit:Quelques question sur les tweaks :
- le black hole pad, c'est des plaques de bitume, c'est ça ? Sinon, où peut-on en commander ?
- j'ai pas encore bien compris ce qu'ils mettent à la place des vis qu'ils retirent ... elles doivent bien servir à tenir qqch, non ? :o
- quel est l'intérêt acoustique des boutons en ébène par rapport aux autres boutons, qui sont également en bois si je ne m'abuse ...


Je ne pense pas que ce soit du bitume mais une espèce de mousse.
dgohyeres
 
Messages: 4010
Inscription: 17 Mai 2005 6:50
Localisation: Sous le chaud soleil du Havre.....
  • offline

Message » 21 Juin 2007 19:22

romtom a écrit:la différence entre autoformer et transformer ?

Cohuelaz a répondu

L'autoformer (nom anglais pour : auto-transformateur) ne comporte qu'un seul enroulement avec plusieurs prises

Une prise (outre le 0 V) est reliée à la source, les autres sont reliées au sélecteur de niveau de sortie

Le fonctionnement est plus complexe :
- il transmet le courant continu, et éventuellement les courants de défaut (boucles de masse)
- il peut amplifier (si la source est reliée à une prise intermédiaire au lieu de l'extrêmité)
- le transfert de signal se fait en partie directement par le fil de bobinage, en partie par couplage électromagnétique dans le transformateur, et le ratio est variable suivant le réglage du sélecteur de sortie
- c'est un filtre passe bande (self en série et en parallèle)
zeroundemi
 
Messages: 2355
Inscription: 02 Oct 2006 13:46
  • offline

Message » 21 Juin 2007 19:37

cohuelaz a écrit:La sensibilité d’entrée d’un ampli est, je crois, le niveau d’entrée en volt pour qu’il puisse développer sa puissance de sortie maximale et cela pour une résistance donnée (8 Ohms par exemple)

Cela reviendrait à dire que si un ampli a une sensibilité d’entrée de 1 V pour une puissance de 50 w (ou un gain de X dbv), il ne faut pas lui donner plus d’1V en entrée sous peine de le saturer, de le griller, de déclencher les fusibles…


C'est presque çà : si vous lui donner plus de 1 V en entrée il va distordre (la puissance maxi est donnée pour un certain % de distorsion). Si vous continuez, il va saturer (dépassement de la tension acceptable sur l'étage d'entrée = distorsion trés forte) ... Et si vous insitez davantage, les protections thermiques ou magnétiques (s'il y en a) vont l'arrêter

A noter que certains amplis ont de protections plus sophistiquées, ainsi le "Power Guard" des Mac qui décèle la distorsion et stoppe à un certain stade

cohuelaz a écrit:Si nous avons un préampli actif, toujours dans le cadre d’un ampli avec une sensibilité de 1 V en sortie en entrée et une source CD avec un sortie de 2 V, on ne dépassera pas la moitié du potard de volume, on atténuera le signal de 2 V à 1 V au maximum, pour atteindre la puissance maximale de l’ampli…


Edit en bleu dans la citation. Pour le reste, OK, sauf qu'en mettant votre réglage de niveau "à moitié", vous n'atténuez pas de -3 dB (qui correspondent à 2 V divisés par 2), mais à environ -20 dB à -30 dB (les potentiomètres sont logarythmiques avec un range de 40 à 60 dB)

cohuelaz a écrit:Si on a un préampli passif, qu’est-ce qui va changer ? La source de 2 V va devoir de la même manière être atténué de moitie au moins avant d’attaquer l’ampli……


Rien, effectivement, en première analyse. En deuxième lecture, vous gagnez sur la transparence du signal car il subira moins de transformations (atténuation, puis amplification par composants actifs)

cohuelaz a écrit:si on pouvait m’expliquer et aussi l’histoire des gains variables sur les amplis


Un ampli à gain variable dispose de réglages supplémentaires (à ne pas confondre avec le réglage de volume sur le pré) de sorte que son gain puisse être adapté au pré. Par exemple, on va jouer sur le gain d'un des étages d'amplification, par des cavaliers de configuration. Une fois réglé, on n'y touche pas en permanence. Par exemple, si vous avez un ampli à tubes qui possède une position "pseudo-triode" et une position "pentode", on peut considérer celà comme un gain commutable (mais ça ne change pas que le gain)
zeroundemi
 
Messages: 2355
Inscription: 02 Oct 2006 13:46
  • offline

Message » 21 Juin 2007 21:25

zeroundemi a écrit:
cohuelaz a écrit:La sensibilité d’entrée d’un ampli est, je crois, le niveau d’entrée en volt pour qu’il puisse développer sa puissance de sortie maximale et cela pour une résistance donnée (8 Ohms par exemple)

Cela reviendrait à dire que si un ampli a une sensibilité d’entrée de 1 V pour une puissance de 50 w (ou un gain de X dbv), il ne faut pas lui donner plus d’1V en entrée sous peine de le saturer, de le griller, de déclencher les fusibles…


C'est presque çà : si vous lui donner plus de 1 V en entrée il va distordre (la puissance maxi est donnée pour un certain % de distorsion). Si vous continuez, il va saturer (dépassement de la tension acceptable sur l'étage d'entrée = distorsion trés forte) ... Et si vous insitez davantage, les protections thermiques ou magnétiques (s'il y en a) vont l'arrêter

A noter que certains amplis ont de protections plus sophistiquées, ainsi le "Power Guard" des Mac qui décèle la distorsion et stoppe à un certain stade

cohuelaz a écrit:Si nous avons un préampli actif, toujours dans le cadre d’un ampli avec une sensibilité de 1 V en sortie en entrée et une source CD avec un sortie de 2 V, on ne dépassera pas la moitié du potard de volume, on atténuera le signal de 2 V à 1 V au maximum, pour atteindre la puissance maximale de l’ampli…


Edit en bleu dans la citation. Pour le reste, OK, sauf qu'en mettant votre réglage de niveau "à moitié", vous n'atténuez pas de -3 dB (qui correspondent à 2 V divisés par 2), mais à environ -20 dB à -30 dB (les potentiomètres sont logarythmiques avec un range de 40 à 60 dB)

cohuelaz a écrit:Si on a un préampli passif, qu’est-ce qui va changer ? La source de 2 V va devoir de la même manière être atténué de moitie au moins avant d’attaquer l’ampli……


Rien, effectivement, en première analyse. En deuxième lecture, vous gagnez sur la transparence du signal car il subira moins de transformations (atténuation, puis amplification par composants actifs)

cohuelaz a écrit:si on pouvait m’expliquer et aussi l’histoire des gains variables sur les amplis


Un ampli à gain variable dispose de réglages supplémentaires (à ne pas confondre avec le réglage de volume sur le pré) de sorte que son gain puisse être adapté au pré. Par exemple, on va jouer sur le gain d'un des étages d'amplification, par des cavaliers de configuration. Une fois réglé, on n'y touche pas en permanence. Par exemple, si vous avez un ampli à tubes qui possède une position "pseudo-triode" et une position "pentode", on peut considérer celà comme un gain commutable (mais ça ne change pas que le gain)


Merci pour vos explications et si j'ai bien compris...

Dan le cadre de l'utilisation d'un préampli passif :

1 le passif se comporte toujours (presque) comme un atténuateur et l'idéal serait que le sensibilité de sortie d'une source soit égale ou proche de la sensibilité d'entrée de l'ampli, dans ce cas le passif, bouton de volume à fond, exploiterait au mieux les capacités en gain de l'ampli...

2 L'actif se socmporte aussi en atténuateur mais peut ajouter du gain et, par exemple, proposer du 2 V en sortie si la source ne fournit qu'1 V... Dans ce cas l'amplification est assurée en partie par le préampli et en partie par l'ampli, thats's right ?


Si je ne me trompe pas, cela voudrait dire :

Dans le cas d'un passif il vaut mieux que la sensibilité de sortie de la source soit égale ou plus forte que la sensibilité d'entrée de l'ampli et il faudrait éviter une sensibilité de sortie de la source moins forte que la sensibilité d'entrée de l'ampli...

Si tous cela est correct, a-ton idée d'un "range" à respecter du style : c'est préférable que la sensibilité de sortie de la source soit comprise entre 1 fois et X fois la sensibilité d'entrée de l'ampli... Ou si la sensibilité de sortie est X fois inférieur à la sensibilité d'entrée cela ne marchera pas... Toujours dans le cas d'un passif...

Je vous fais bosser :oops: mais , en fait, j'aime bien :lol:

Merci d'avance

Cdt :wink:
cohuelaz
 
Messages: 5697
Inscription: 16 Sep 2006 11:56
  • offline

Message » 22 Juin 2007 9:00

cohuelaz a écrit:Dans le cas d'un passif il vaut mieux que la sensibilité de sortie de la source soit égale ou plus forte que la sensibilité d'entrée de l'ampli et il faudrait éviter une sensibilité de sortie de la source moins forte que la sensibilité d'entrée de l'ampli...


C'est aussi ce que j'ai compris, mais ça serait vrai pour un ampli qui ne distord pas ou peu à puissance maximale, ce qui est quand même rarement le cas.
Dans la pratique, j'imagine qu'on peut se permettre d'avoir un niveau de sortie de la source en léger retrait par rapport à la sensibilité d'entrée de l'ampli sans que ça soit vraiment pénalisant, non ?
romtom
 
Messages: 965
Inscription: 31 Mar 2007 0:28
Localisation: Lyon
  • offline

Message » 22 Juin 2007 9:14

romtom a écrit:
cohuelaz a écrit:Dans le cas d'un passif il vaut mieux que la sensibilité de sortie de la source soit égale ou plus forte que la sensibilité d'entrée de l'ampli et il faudrait éviter une sensibilité de sortie de la source moins forte que la sensibilité d'entrée de l'ampli...


C'est aussi ce que j'ai compris, mais ça serait vrai pour un ampli qui ne distord pas ou peu à puissance maximale, ce qui est quand même rarement le cas.
Dans la pratique, j'imagine qu'on peut se permettre d'avoir un niveau de sortie de la source en léger retrait par rapport à la sensibilité d'entrée de l'ampli sans que ça soit vraiment pénalisant, non ?


C'est un peu le but de la question, avoir une idée des écarts acceptables entre sensibilité de sortie et celle d'entrée quand à l'utilisation d'un passif. Pa déduction avoir une idée des écarts à éviter... Cela plus la notion d'impédance avec une l'idée d'un rapport de 50 à 100 entre l'impédance de sortie et celle d'entrée permettrait de donner les éléments chiffrés à regarder pour savoir si l'aventure d'un passif est compatible avec le matériel de chacun...

Je dis bien les paramètres "techniques" car pour le reste c'est un affaire de goûts, de moyens, de choix, de fonctionalités...

Cdt :wink:
cohuelaz
 
Messages: 5697
Inscription: 16 Sep 2006 11:56
  • offline

Message » 22 Juin 2007 22:40

cohuelaz a écrit: si j'ai bien compris... le passif se comporte toujours (presque) comme un atténuateur et l'idéal serait que le sensibilité de sortie d'une source soit égale ou proche de la sensibilité d'entrée de l'ampli, dans ce cas le passif, bouton de volume à fond, exploiterait au mieux les capacités en gain de l'ampli...


Absolument... Les préamplis ont été inventés à une époque ou les souces (cellule de platine TD, etc ...) produisaient un niveau de sortie insuffsant pour attaquer un ampli

Depuis l'apparition du CD, avec son niveau en sortie de 2 V typiquement, on n'a plus besoin du gain du pré, celui de l'ampli est largement suffisant, voire excessif

Exemple pratique : sortie CD 2V - pré actif, gain 12 dB - ampli, gain 25 dB, sensibilité 1,1 V, puissance 48 W. Il faut atténuer de - 17 dB pour la puissance maxi !

cohuelaz a écrit: L'actif se comporte aussi en atténuateur mais peut ajouter du gain et, par exemple, proposer du 2 V en sortie si la source ne fournit qu'1 V... Dans ce cas l'amplification est assurée en partie par le préampli et en partie par l'ampli, thats's right ?


Yeah. Gain total = atténuation par le potentiomètre du pré (négative) + gain du pré + gain de l'ampli

cohuelaz a écrit: Dans le cas d'un passif il vaut mieux que la sensibilité de sortie de la source soit égale ou plus forte que la sensibilité d'entrée de l'ampli et il faudrait éviter une sensibilité de sortie de la source moins forte que la sensibilité d'entrée de l'ampli...


Oui

cohuelaz a écrit: Si tous cela est correct, a-ton idée d'un "range" à respecter du style : c'est préférable que la sensibilité de sortie de la source soit comprise entre 1 fois et X fois la sensibilité d'entrée de l'ampli... Ou si la sensibilité de sortie est X fois inférieur à la sensibilité d'entrée cela ne marchera pas... Toujours dans le cas d'un passif...


Tant que l'écart n'est pas trés important (en dB), cela ne joue que sur la position du réglage d'atténuation, dans le premier cas. Si la source sort à un niveau trés supérieur à la sensibilité de l'ampli, vous devrez atténuer beaucoup, vous finirez peut-être par utiliser le réglage entre 6 h et 8 h... ce qui est peu pratique

Dans le deuxième cas, vous ne pourrez pas tirer le maxi de puissance de l'ampli... ce qui pourrait ne pas être génant si vous n'avez pas réellement besoin de toute la puissance ? (ampli de 300 W dans une chambre de 15 m2...)
zeroundemi
 
Messages: 2355
Inscription: 02 Oct 2006 13:46
  • offline

Message » 23 Juin 2007 7:30

Merci zeroundemi !

Je vais faire un tit récap pour savoir si j'ai bien totu compris !

Cdt :wink:
cohuelaz
 
Messages: 5697
Inscription: 16 Sep 2006 11:56
  • offline

Message » 23 Juin 2007 8:41

Pour résumer les critères techniques à prendre en compte pour l’achat d’un préampli passif à TVC (à transformateur et non avec un simple potentiomètre de volume élaborée)

D’abord il faut comprendre que le passif à transformateur TVC est un maillon relativement transparent dans le sens ou il ne possède pas d’impédance propre ni de sensibilité d’entrée ou de sortie… Il « adapte » l’impédance selon le principe : l’impédance de sortie du passif à TVC sera égal ou inférieure à l’impédance de sortie de la source. Concrètement, cela vaut dire que l’impédance de sortie de votre source, CD, Tuner…, est la seule à prendre en compte avec l’impédance d’entrée de votre ampli. Par exemple Si votre source à une impédance de sortie de 500 Ohms et votre ampli une impédance d’entrée de 50 K ohms, le TVC ne va rien changer à cela et vous aurez un rapport de 100, soit le rapport idéal, entre votre source et l’ampli, aucune contre-indication…

Il vaut mieux que ce rapport entre impédance de sortie et impédance d’entrée soit proche de 100 ou de 50, soit 50 X impédance de sortie source = impédance d’entrée ampli…

Si ce n’est pas le cas, cela ne veut pas dire que l’association ne va pas marcher mais il faudra mieux faire des essais pour le vérifier car il est possible qu’un préampli actif qui n’est pas transparent dans ce domaine, il a une impédance d’entrée et une impédance de sortie, soit plus adapté.


Pour la notion de sensibilité de sortie et d’entrée de la source et de l’ampli, il faut avoir en tête que le TVC va ses comporter en simple atténuateur et qu’il faut prendre certaines précautions pour l’association entre une source et un ampli via le TVC pour permette une exploitation optimale du préampli passif.

Le cas idéal serait que la sensibilité de sortie de la source soit égale à la sensibilité d’entrée de l’ampli, par exemple 1.1 V dans les 2 cas, cela voudrait dire que le bouton de volume à fond sur le préampli on soit au gain maximum exploitable sur l’ampli. Là on est plutôt dans l’optimisation de l’utilisation car si sur un potentiomètre à 24 positions ou ne peut en utiliser que 6 avant que l’ampli ne commence à saturer, on sera vite limité en possibilités de réglages et on exploitera pas l’ampli au mieux. A contrario si avec les 24 postions de réglages on arrive toujours pas au gain maximum de l’ampli, on ne pourra pas utiliser toutes ces possibilités…

Il faut vérifier que la sensibilité de sortie de votre source ne soit pas nettement inférieur à celle d’entrée de l’ampli, par exemple une sortie à 1 V et une entrée à 4 V, cela va poser des problèmes… Dans l’autre sens une sensibilité de sortie de 4 V et une entrée à 1,1 V sur l’ampli, cela va aussi poser des problèmes…

Voili, voilou, n’hésitez pas à corriger si des erreurs ou des contre sens…

Surtout n’oubliez pas qu’il s’agit de paramètres « techniques » à prendre un peu en compte mais que cela n’a rien à voir avec l’essentiel, la musicalité et c’est cela le plus important mais il faut quand même savoir si son matériel est plutôt compatible à l’aventure passif TVC

Cdt :wink:
cohuelaz
 
Messages: 5697
Inscription: 16 Sep 2006 11:56
  • offline


Retourner vers Discussions Générales