Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 30 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Disques : Vous n'en avez pas marre ?

Message » 23 Aoû 2007 19:13

(attention, liens en anglais)

Ars technica a publié un article sur le problème de la compression des CD :
http://arstechnica.com/news.ars/post/20 ... dness.html

Apparamment, certains analystes attribuent une partie de la mévente de la musique actuelle à la fatigue auditive engendrée par ces enregistrements de mauvaise qualité. En bref, les consommateurs fuient.

L'article sur lequel Ars s'est basé :
http://spectrum.ieee.org/aug07/5429

Dans la partie forum, un contributeur a redonné un lien vers un article de 2002 qui détaillait le problème pour un CD en particulier, avec des mesures et des graphiques pour visualiser les phénomènes en cause :
http://www.prorec.com/Articles/tabid/10 ... fault.aspx
Lizandre
 
Messages: 653
Inscription: 08 Nov 2006 1:06
  • offline

Annonce

Message par Google » 23 Aoû 2007 19:13

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 23 Aoû 2007 19:56

Etudes sujettes à caution, O combien !

Car à la grande époque de la midi chaine et avant encore de l'électrophone, la fatigue auditive se faisait également sentir et pas qu'un peu... et les ventes de disques grimpaient... tout comme elles ont longtemps grimpé jusqu'au moment... où elles ont chuté sans pour autant que les CD de variétés soient moins compressés... que trois ans plus tôt !

Et puis, le peer to peer qui n'est rien d'autre que du piratage... voit s'échanger des millions de fichiers compressés deux fois : l'enregistrement d'origine sur CD, l'est.... et le MP 3 le compresse numériquement, ce qui est différent, mais ne réduit pas les défauts de la compression de dynamique de l'enregistrement et n'améliore pas la qualité sonore du dit enregistrement...

Qui est en plus écouté sur un baladeur ou sur un ordinateur...

Quand c'est gratuit, ce serait moins fatiguant à écouter ? :mdr:


Et puis, les ventes de CD de musique classique pas compressés de façon aussi caricaturale que les variétés... dégringolent aussi... et pourtant ils ne sont pas fatiguant à écouter...


Alain :wink:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49565
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 23 Aoû 2007 20:00

Lizandre a écrit:Apparamment, certains analystes attribuent une partie de la mévente de la musique actuelle à la fatigue auditive engendrée par ces enregistrements de mauvaise qualité.


Cela ne m'étonnerait pas du tout.

Je compte ne pas acheter le prochain Within Temptation pour cette raison. Y a un orchestre entier, et tout le monde veut être soliste.

Autre expérience, ma mère, pas audiophile, a toujours considéré Kraftwerk comme ayant un son exceptionnel, alors que leurs enregistrements sont médiocres. Seulement ils sont dynamiques (replaygain 0 dB sur Man-Machine) et bien mixés. C'est quelque chose que le consommateur lambda peut apprécier.
Pio2001
 
Messages: 5908
Inscription: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline

Message » 23 Aoû 2007 20:12

Mais enfin, la totalité des genres musicaux voient leurs ventes s'effondrer :lol: :o

Sauf les échanges en peer to peer... gratuits...


Récemment, j'étais chez un audiophile qui m'a raconté l'histoire suivante... il fait écouter un disque à sa fille de 15-16 ans... trois heures plus tard, elle avait téléchargé tous les albums de cette artiste en P2P... "Elle n'achète aucun disque", se désolait-il, "comme tous ses copains et copines, elle télécharge et trouve ridicule d'acheter un disque qu'elle peut avoir gratuitement... "

Son DD est bourré à craqué, comme son Ipod et de temps à autre, zou, ménage, on vide et on remplit avec autre chose.
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49565
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 23 Aoû 2007 20:21

Sans compter que les priorités de dépenses de l'argent de poche des ados actuels à bien changé par rapport à ce que nous avons connu il y a 25 ou 30 ans.

L'objet 33T était sacralisé à l'époque (rappelez-vous les débats sur les pochettes des Stones ou de Led Zep, par ex. ).

Les ados actuels n'ont plus du tout le même rapport à la musique. Et leur argent de poche passe dans le GSM. Ca me fait dire que cette tendance à considérer la musique comme un service "gratuit" n'est pas prête de s'inverser.


Bon, c'est un peu HS, voire lieu commun, mais j'avais envie de participer au débat ? :oops: :lol:

Voilà, c'est fait, je continue de vous lire ! :D
syber
 
Messages: 10308
Inscription: 30 Juil 2005 15:07
  • offline

Message » 23 Aoû 2007 20:37

Syber, tu dis là très précisément ce que me disais cet audiophile... dans la suite de la discussion.

Il me disait donc que sa fille, comme les copines et les copains d'icelle, étaient très préocuppés par le fait que leur forfait GSM serait ou non bouffé avant la fin du mois... et que vraiment acheter un CD c'était un truc de vieux... :lol:

Alors que certains observateurs en mal d'originalité d'analyse ne vienne pas chercher midi à quatorze heures en mettant sous le tapis tout ce qui n'irait pas dans le sens de leur théorie fumeuse pour nous dire que les disques de variétés sont si compressés qu'ils fatiguent ceux qui les écoutent et qu'ils expliquent la baisse pharamineuse des ventes de disques.

En 2000, j'ai recueuilli un entretien avec Pascal Nègre au moment du Midem. Il disait, déjà confronté à la chute des ventes de CD, qu'il faudrait que les maisons de disques s'habituent à une croissance zéro. A l'époque, c'était pas le P2P, mais bien déjà le piratage sur CD qui faisait rage.

Tu ajoutes à ça, la chute vertigineuse du CD single... quand le 45 tours, dont la qualité sonore n'était pas la vertu première, se vendait comme des petits pains...

Alain :wink:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49565
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 23 Aoû 2007 20:58

Je viens de trouver chez mes copains d'Emmaüs le "Köln concert" de K. Jarrett (double vinyl absolument neuf) et mon fils de 19 ans en est tout bouleversifié........la jeunesse est multiple et il y en a qui aiment Chet Baker, Ben Webster surtout.......... sous la torture !! :mdr: :mdr:
fargo
 
Messages: 7624
Inscription: 15 Avr 2005 23:01
Localisation: Tolosa
  • offline

Message » 23 Aoû 2007 21:10

Evidemment Fargo !

Tu trouveras toujours des exceptions, mais vois-tu les ventes de disques de Jazz ne se sont jamais si mal portées que de nos jours avec la situation paradoxale que quelques chanteuses de jazz sont sorties du ghetto jazz et vendent à des gens qui n'écoutent qu'elles dans ce genre là. ce qui masque le naufrage du reste :-?


Cela étant, chuis attristé pour ton fils : Keith Jarrett en solo, vraiment :lol:

Tu nous aurais dit The Duke, Thelonius Monk, Errol Garner, John Lewis, Billie Holliday, Willy Lion The Smith, Eubie Blake, Anita O'Day,Ella, Saraha, Jacky Byard, Errol Garner, Portal, etc. là j'aurais applaudi : c'est du jazz, mais Jarrett, c'est du sous Erik Satie :mdr:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49565
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 23 Aoû 2007 21:16

:mdr: Oui, mais 2 Jarrett valent mieux que 10 trucs de "jeune" !!! :mdr:

Actuellement il est sous perfusion de Charlie Parker et de Billie Hiliday..........D'dieu on va les éduquer ces jeunes !!!!
fargo
 
Messages: 7624
Inscription: 15 Avr 2005 23:01
Localisation: Tolosa
  • offline

Message » 23 Aoû 2007 21:21

haskil a écrit:Etudes sujettes à caution, O combien !

(...)

Quand c'est gratuit, ce serait moins fatiguant à écouter ? :mdr:


Ce que vous dites est vrai...

Je nuancerais un tout petit peu la dernière phrase ci-dessus : il me semble que plus de la moitié des mp3 téléchargés ne sont jamais écoutés et servent simplement à remplir le disque dur :roll:

Pour ajouter ma petite expérience, pas représentative, il y a eu une période où je n'ai plus acheté aucun disque. La raison ? Rien ne m'intéressait, et rien ne me donnait envie, parce que radio et TV d'une part avaient réduit leurs horizons musicaux, et parce que disquaires indépendants susceptibles de me faire découvrir des artistes intéressant avaient fermé leur porte.

Une cause pernicieuse à cela est dans mon cas l'omniprésence de RFM, Europe 2 et RTL 2 dans les stations de métro ou les magasins. J'estime, à entendre leur programmation, qu'ils doivent posséder en tout une vingtaine de CD chacun, et qu'ils en achètent environ un par an :lol:
Je suis comme ça, je ne supporte pas la répétition et les sentiers battus.

En ce moment, c'est l'inverse, je viens d'en acheter sept. Il a suffi d'un déclic. Il y a à Lyon un bonhomme prénommé Kader qui anime une émission de radio associative depuis 18 ans, et qui gère un rayon disque dans un grand magasin de la ville. Et comme il se décarcasse pour trouver des trucs originaux, en apercevant une belle pochette de CD dans son rayon, j'ai été intrigué... De retour chez moi, j'ai écouté des extraits sur le site web du label... puis de fil en aiguille j'ai regardé à côté leur catalogue, puis d'autres sites... et vlan, sept nouveaux CD dont certains sont de petites merveilles... et dont cinq ne sont pas dispo, voire même pas commandables alors que ce sont des nouveautés, dans les grands magasins de disque de la ville ! Et j'attends la parution de deux autres.

Comme quoi pour moi, s'il y a de l'animation, des émissions de radio ou des disquaires branchés, cela m'incite à rechercher et acheter des choses. Sinon, les radios citées plus haut auraient plutôt tendance à me dégoûter de la musique.
Pio2001
 
Messages: 5908
Inscription: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline

Message » 23 Aoû 2007 22:29

+1

je suis tout à fait d'accord avec Pio2001.

A force de faire tourner en boucle 20/30 artistes dans la journée avec leurs fameuses playlists, les radios actuelles n'ont sans doute pas aidé l'industrie musicale, amha.. Et je pense qu'il est maintenant trop tard pour renverser la vapeur.

Et puis zut, je vous balance mon coup de coeur actuel. Comme quoi on y croit encore et il y a des petits jeunes qui essaient d'innover et il faut les aider.

Ca sort en Octobre et théoriquement ça devrait être bien enregistré.

http://www.myspace.com/onzeh30
Le Dom
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3993
Inscription: 17 Juil 2004 9:22
  • offline

Message » 23 Aoû 2007 23:08

Lool, le même label distribue 5 des sept CD que je viens d'acheter !
On va tourner en rond dans nos 20/30 artistes à nous de chez Prikosnovénie / Projekt / Equilibrium... :)
Pio2001
 
Messages: 5908
Inscription: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline

Message » 23 Aoû 2007 23:13

+ 10 000 avec pio
j'ai jamais compris ces chaines de radio qui repassent en boucle toujours la même chose.
Intoxiqué au Beryllium :D
Avatar de l’utilisateur
Powerdoc
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4974
Inscription: 30 Sep 2006 19:05
Localisation: Allier
  • offline

Message » 23 Aoû 2007 23:16

haskil a écrit:Etudes sujettes à caution, O combien !(…)


Oui, mais non. Le téléchargement peut expliquer une partie de la baisse des ventes, par effet de substitution. Mais pas tout, car tout ce qui est téléchargé n'aurait pas été acheté en absence de téléchargement.

Accuser le téléchargement, c'est l'argument des 4 majors, mais ce n'est qu'une partie de la réponse. Je connais autour de moi aussi plein de gens qui téléchargent… mais n'écoutent pas ce qu'ils téléchargent.

A un moment, il faut reprendre une vision marketing de la musique. Et là, il est légitime de se demander si les maisons de disque ne se sont pas tirés une balle dans le pied.

La qualité des enregistrements (le sujet de ce fil) est un vrai problème. Cette fatigue auditive, elle est réelle et extrêmement lassante sur la musique pop/rock actuelle.

Ensuite, les maisons de disque ont positionné leur produit comme du fast food : un produit parfaitement standardisé, facilement produit, facilement vendu, mais jetable et sans intérêt.

Autrement dit, elles ont positionné la musique comme un produit de consommation jetable, à valeur de réécoute nulle. Elles ont dilapidé les "valeurs" que pouvaient véhiculer leur produit. Dans le même temps, elles ont pendant des années empêché un modèle de musique dématérialisé de se développer.

Or, une fois l'habitude sociale du téléchargement acquise, elle devient un comportement très difficile à modifier. Pour protéger leur modèle traditionnel de distribution, les majors n'ont pas empêché son déclin mais ont retardé l'émergence de son successeur - s'il est encore temps.

Alors que le CD est basiquement sans DRM (la mode des CD protégés a d'ailleurs porté un tort considérable au secteur, que bizarrement l'industrie n'a pas trop cherché à mesurer), leur équivalent numérique est resté jusqu'à très récemment encadré par des restrictions d'usage énormes.

Accuser le téléchargement est facile, mais lorsque la cassette est sortie, l'industrie du disque n'a pas connu le même déclin. Et pourtant, niveau copiage…

Cette industrie est clairement passée totalement à côté d'une révolution de son modéle économique de distribution, pendant qu'elle détruisait une bonne part de la valeur d'usage de ses produits.

Il est intéressant de voir les tentatives de vente de musique sans DRM auxquelles les maisons de disque sont finalement venues. C'est l'aveux de l'échec total de leur stratégie depuis plus d'une dizaine d'années.
Lizandre
 
Messages: 653
Inscription: 08 Nov 2006 1:06
  • offline

Message » 23 Aoû 2007 23:42

haskil a écrit:Syber, tu dis là très précisément ce que me disais cet audiophile... dans la suite de la discussion.

Il me disait donc que sa fille, comme les copines et les copains d'icelle, étaient très préocuppés par le fait que leur forfait GSM serait ou non bouffé avant la fin du mois... et que vraiment acheter un CD c'était un truc de vieux... :lol:

Alors que certains observateurs en mal d'originalité d'analyse ne vienne pas chercher midi à quatorze heures en mettant sous le tapis tout ce qui n'irait pas dans le sens de leur théorie fumeuse pour nous dire que les disques de variétés sont si compressés qu'ils fatiguent ceux qui les écoutent et qu'ils expliquent la baisse pharamineuse des ventes de disques.

En 2000, j'ai recueuilli un entretien avec Pascal Nègre au moment du Midem. Il disait, déjà confronté à la chute des ventes de CD, qu'il faudrait que les maisons de disques s'habituent à une croissance zéro. A l'époque, c'était pas le P2P, mais bien déjà le piratage sur CD qui faisait rage.

Tu ajoutes à ça, la chute vertigineuse du CD single... quand le 45 tours, dont la qualité sonore n'était pas la vertu première, se vendait comme des petits pains...

Alain :wink:

le fameux Negre qui a fait virer Messier
quel con !!!
la crevette
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 2341
Inscription: 08 Mai 2006 21:38
Localisation: Paris
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message