Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Pierre-Henri et 18 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Disques : Vous n'en avez pas marre ?

Message » 23 Aoû 2007 23:50

Lizandre a écrit:Il est intéressant de voir les tentatives de vente de musique sans DRM auxquelles les maisons de disque sont finalement venues. C'est l'aveux de l'échec total de leur stratégie depuis plus d'une dizaine d'années.


Oui, mais c'est un échec technique... un CD, comme un MP3 n'est pas protégeable, et plusieurs firmes ou usines ont flairé le filon en essayant de vendre aux maison de disque des protections inefficaces. Ca a fait un flop.
La plupart des gens ne se sont même pas aperçus que les CD comportaient des protections.

Le principe du formatage à la "fast food" a à mon avis un impact bien plus fort. La maison de disque a un objectif de rentabilité, mais on dirait qu'ils ont tendance à oublier que la musique est un art, et qu'ils essayent de se baser uniquement sur des modèles économico-mathématiques du style "à chaque décibel de dynamique en plus, les ventes chutent de 10 %" pour gérer leur catalogue.
Pio2001
 
Messages: 5901
Inscription: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline

Annonce

Message par Google » 23 Aoû 2007 23:50

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 24 Aoû 2007 1:59

haskil a écrit:
Cela étant, chuis attristé pour ton fils : Keith Jarrett en solo, vraiment :lol:

Tu nous aurais dit The Duke, Thelonius Monk, Errol Garner, John Lewis, Billie Holliday, Willy Lion The Smith, Eubie Blake, Anita O'Day,Ella, Saraha, Jacky Byard, Errol Garner, Portal, etc. là j'aurais applaudi : c'est du jazz, mais Jarrett, c'est du sous Erik Satie :mdr:


+100000 8) 8) 8)
san-antonio
 
Messages: 1588
Inscription: 17 Avr 2007 0:51
  • offline

Message » 24 Aoû 2007 2:22

Lizandre a écrit:Ensuite, les maisons de disque ont positionné leur produit comme du fast food : un produit parfaitement standardisé, facilement produit, facilement vendu, mais jetable et sans intérêt.

Autrement dit, elles ont positionné la musique comme un produit de consommation jetable, à valeur de réécoute nulle. Elles ont dilapidé les "valeurs" que pouvaient véhiculer leur produit.


+100000.
Dans les 70's et meme les 80's il faut reconnaitre qu'un bon paquet de daube passait sur les ondes. MAIS, une large place etait faite aux chansons non standardisees, ou disons "artistiquement plus evoluees". De fait, la creation etait toujours possible, la musique restait un art. Et un art on le respecte. Un produit, on le consomme et on le jette.
La musique actuelle style "NRJ-Fun Radio-Skyrock" c'est du McDo : propre, bien organise, toujours la meme chose que tu manges a Pekinou Buenos Aires mais sans saveur, pire mauvaise au gout, mauvaise pour la sante et nocive a terme. Et les majors voudraient que les auditeurs paient pour ca?...

Lizandre a écrit: Accuser le téléchargement est facile, mais lorsque la cassette est sortie, l'industrie du disque n'a pas connu le même déclin. Et pourtant, niveau copiage…


Euh la qualite d'une copie K7 et surtout sa perennite n'ont pas grand-chose a voir avec le pur clonage possible grace au CD gravable. Qt au MP3, c'est l'acces qui est baucoup plus aise que la K7 d'autrefois : copier 1 K7 signifiait qu'au moins 1 personne de ta connaissance achetait le vynil. Et le disque etait copie, 3, 5 au pire 10 fois. Le MP3 ne demande virtuellement qu'un nombre reduit d'originaux. Donc, je pense que, oui, le telechargement a sa part ds le declin du support.

Declin qui m'inquiete, car, en tant que melomane mais aussi audophile, je ne suis en rien prepare a basculer vers la musique dematerialisee.

Tiens, rien que le mot "dematerialise", parlant de musique reste franchement affreux...
san-antonio
 
Messages: 1588
Inscription: 17 Avr 2007 0:51
  • offline

Message » 24 Aoû 2007 8:15

la crevette a écrit:
haskil a écrit:Syber, tu dis là très précisément ce que me disais cet audiophile... dans la suite de la discussion.

Il me disait donc que sa fille, comme les copines et les copains d'icelle, étaient très préocuppés par le fait que leur forfait GSM serait ou non bouffé avant la fin du mois... et que vraiment acheter un CD c'était un truc de vieux... :lol:

Alors que certains observateurs en mal d'originalité d'analyse ne vienne pas chercher midi à quatorze heures en mettant sous le tapis tout ce qui n'irait pas dans le sens de leur théorie fumeuse pour nous dire que les disques de variétés sont si compressés qu'ils fatiguent ceux qui les écoutent et qu'ils expliquent la baisse pharamineuse des ventes de disques.

En 2000, j'ai recueuilli un entretien avec Pascal Nègre au moment du Midem. Il disait, déjà confronté à la chute des ventes de CD, qu'il faudrait que les maisons de disques s'habituent à une croissance zéro. A l'époque, c'était pas le P2P, mais bien déjà le piratage sur CD qui faisait rage.

Tu ajoutes à ça, la chute vertigineuse du CD single... quand le 45 tours, dont la qualité sonore n'était pas la vertu première, se vendait comme des petits pains...

Alain :wink:

le fameux Negre qui a fait virer Messier
quel con !!!



Nègre est ce qu'il est, mais il n'est pour rien dans le fait que Messier ait été viré de Vivendi... Mais alors pour rien :lol: Le pauvre biquet, il n'avait pas ce pouvoir...

Disons plutôt que la presse a fait son travail... et Messier est tombé quand les membres du CA de Vivendi l'ont foutu dehors...


Alain :wink:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49552
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 24 Aoû 2007 8:19

Lizandre a écrit:

Ensuite, les maisons de disque ont positionné leur produit comme du fast food : un produit parfaitement standardisé, facilement produit, facilement vendu, mais jetable et sans intérêt.

Autrement dit, elles ont positionné la musique comme un produit de consommation jetable, à valeur de réécoute nulle. Elles ont dilapidé les "valeurs" que pouvaient véhiculer leur produit.


Vous n'allez pas réinventer la culture de masse, quand même :o Ce que vous dites s'écrit depuis les années 1950 !!!!

Le yéyé du début-milieu des années 1960, c'était déjà comme ça et en une saison ça a ringardisé quantité de chanteurs qui sont tombés au champ d'honneur et n'ont plus été diffusés par les radios périphériques de l'époque... ça remplissait les journeaux de l'époque, cette plainte des chanteurs de qualité dont seuls quelques rares ont survécu... certains après avoir passé un sacré quart d'heure.... Plus personne ne voulait d'eux...

Radio périphériques de l'époque qui tournaient avec encore moins de tubes que les radios dont vous parlez ne tournent aujourd'hui et qui étaient tellement moins nombreuses ! Ah ! Ces jeunes qui n'ont pas connu la FM et les ondes longues d'avant 1981.... :lol:


Et au passage, je vous rappelle que quantité impressionnante de disques de musique de qualité sortent aujourd'hui dans le commerce.... Bien plus qu'il y a 30 ou 40 ans... et qu'ils ne se vendent pas non plus...


Alors que les moyens d'information sont bien plus nombreux...
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49552
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 24 Aoû 2007 9:04

Pio2001 a écrit:Lool, le même label distribue 5 des sept CD que je viens d'acheter !
On va tourner en rond dans nos 20/30 artistes à nous de chez Prikosnovénie / Projekt / Equilibrium... :)


Il y a une multitude d'associations, de labels ou micro labels indépendants et on y trouve bien plus de 20 ou 30 artistes qui, certes vivent rarement de leur art et ont souvent des activités professionnelles tout à fait normales à côté, c'est même parfois marrant le décalage qu'il peut y avoir entre la musique qu'ils font et ce qu'ils sont en réalité.

Le label Prikosnovenie produit non seulement des artistes de qualité, qui ont le plus souvent des choses à apporter dans la musique, où les différents courant musicaux se mélangent, où la féérie est souvent présente mais en plus la qualité audio est très souvent au rendez-vous, ce qui ne gâche rien.

Pour info et par curiosité, quels sont les 5 CDs que tu t'es procuré chez eux?

Dans d'autres domaines musicaux, il y a, par exemple, l'excellent label français Fargo qui produit des artistes à tendance new folk américain (Andrew Bird, Emilie Loizeau, etc...) qui non seulement affre une certaine qualité artistique mais aussi un son irréprochable.

Et il y a, comme cela, tout un tas d'autres labels qui font dans la qualité à tous les niveau.. Certes, il faut sortir des sentiers battus, chercher, ne pas avoir peur de découvrir, écouter des radios associatives qui se battent contre vents et marrée pour subsister. On peut souvent les retrouver en streaming sur le web telles radio 404, la clé des ondes, radio blagon (scène francophone exclusivement), JetFM etc... il faut chercher. Je conseille d'ailleurs le soft Radio Solo Fr qui permet de trouver pas mal de ces stations radio.

Donc en ce qui me concerne et pour reprendre le titre du fil: non, je n'en ai pas marre car j'ai dans ma CDthèque beaucoup de CDs qui, artistiquement me plaisent beaucoup, mais en plus, qui ont une qualité sonore certaine. :wink:
Le Dom
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3993
Inscription: 17 Juil 2004 9:22
  • offline

Message » 24 Aoû 2007 9:39

haskil a écrit:
Lizandre a écrit:

Ensuite, les maisons de disque ont positionné leur produit comme du fast food : un produit parfaitement standardisé, facilement produit, facilement vendu, mais jetable et sans intérêt.

Autrement dit, elles ont positionné la musique comme un produit de consommation jetable, à valeur de réécoute nulle. Elles ont dilapidé les "valeurs" que pouvaient véhiculer leur produit.


Vous n'allez pas réinventer la culture de masse, quand même :o Ce que vous dites s'écrit depuis les années 1950 !!!!

Le yéyé du début-milieu des années 1960, c'était déjà comme ça et en une saison ça a ringardisé quantité de chanteurs qui sont tombés au champ d'honneur et n'ont plus été diffusés par les radios périphériques de l'époque... ça remplissait les journeaux de l'époque, cette plainte des chanteurs de qualité dont seuls quelques rares ont survécu... certains après avoir passé un sacré quart d'heure.... Plus personne ne voulait d'eux...

Radio périphériques de l'époque qui tournaient avec encore moins de tubes que les radios dont vous parlez ne tournent aujourd'hui et qui étaient tellement moins nombreuses ! Ah ! Ces jeunes qui n'ont pas connu la FM et les ondes longues d'avant 1981.... :lol:


Et au passage, je vous rappelle que quantité impressionnante de disques de musique de qualité sortent aujourd'hui dans le commerce.... Bien plus qu'il y a 30 ou 40 ans... et qu'ils ne se vendent pas non plus...


Alors que les moyens d'information sont bien plus nombreux...


OK, pourquoi pas. D'ailleurs la hausse de frequentation des salles de concert que l'on observe depuis plusieurs annees corrobore tes propos.

Mais a quoi attribues-tu la baisse dramatique de vente de CD?

Les moyens d'information sont en effet de plus en plus nombreux, contrairement a ce que pretendent quelques grincheux, la qualite des CD s'est amelioree de maniere spectaculaire qualite sonore mais aussi presentation et leur prix est incroyablement descendu (1 album CD tt neuf en 92 c'etait 130F, a comparer avec le tarif d'une nouveaute a la FNAC en 2007 ds les ~20 Zoros...).

Le vrai fautif c'est le MP3 plus recemment et plus generalement les moyens de communication "informatiques", je pense, mais aussi la deferlante plus ancienne de radios FM.

Certes ds les 70's, les grosses radios commerciales s'etaient peut-etre deja vendues a la facilite, mais le choix etait assez restreint : Europe1, RTL, RMC, + 2 ou 3 autres a opposer a Radio-France. L'auditeur n'avait d'autre choix que d'ecouter ces quelques stations ou Radio-France (radios de qualite il faut l'admettre).

Pour se procurer "la daube", il n'avait aucun autre moyen que de se rendre chez son disquaire.

Et la, le contact humain reprenait le dessus et, pour peu que le disquaire soit competent -tres souvent a l'epoque- les echanges de qualite permettait au quidam de se trouver confronte a la musique, la vraie puis de se construire une culture musicale autre que tubesque. Personnellement, j'ai enormement appris grace aux vendeurs de disques et continue (magasins de disques d'occasion en UK)...

Mais l'avalanche de moyens de communication a reduit cette relation d'humain a humain et par la-meme la possibilite de chacun a evoluer. On en est la : l'amateur eclaire doit se demener dans une jungle de media pour trouver la qualite ou elle est (bien etouffee de par l'avalanche de daube...) quand le quidam se contentera betement du tout-venant, vu son accessibilite et son immediatete.

Donc oui ou l'on reparle de culture de masse, mais aussi et surtout des passerelles pour y acceder.....
san-antonio
 
Messages: 1588
Inscription: 17 Avr 2007 0:51
  • offline

Message » 24 Aoû 2007 9:53

Il faut arreter de prendre tout le monde pour un pirate informatique ! Les gens veulent une solution simple pour écouter le musique sur leur ordinateur/ lecteur mp3 ... les maisons de disques ont préféré combattre le mp3 au lieu de répondre à ce besoin, tant pis pour elle c'est Apple qui a fait ce qu'aucune n'a réussi / voulu faire ! La preuve que les gens achètent est qu'itunes est devenu le 3eme (ou 4eme) disquaire aux USA étonnant alors que les memes mp3 se trouvent gratuitement.
Le probleme des majors AMHA vient d'une part d'avoir voulu combattre le phénomène du mp3 et d'avoir pris les consommateurs et clients (!) pour des voleurs, de vendre les CD a des prix honteux, de ne pas vouloir se remettre en question ni leur business model et d'utiliser le mp3 comme bouc-émissaire pour leurs maux. Je ne pense pas qu'Apple avait un quelconque avantage compétitif avant de lancer l'ITMS et que c'était à la portée de n'importe quelle major ou autre disquaire ... maintenant c'est trop tard.

Sinon je n'aime pas trop que l'on juge ici les gens sur leurs gouts musicaux et le fait qu'ils écoutent le top50 plutot que les symphonies de Beethoven. Il faut de tout et je ne pense pas que le fait d'écouter une musique compressée soit un jugement sur la qualité de ces personnes (dont je fais partie!)

La musique actuelle style "NRJ-Fun Radio-Skyrock" c'est du McDo : propre, bien organise, toujours la meme chose que tu manges a Pekinou Buenos Aires mais sans saveur, pire mauvaise au gout, mauvaise pour la sante et nocive a terme. Et les majors voudraient que les auditeurs paient pour ca?...

Honnetement tu es qui pour dire que c'est sans saveur, mauvais pour la santé ... ? Si les gens aiment ce genre de musique et aiment aller au macdo, c'est bien pour eux. Je ne vais pas les dénigrer car je ne vais manger que chez des étoilés Michelin.
antipop
 
Messages: 554
Inscription: 17 Juil 2007 17:21
  • offline

Message » 24 Aoû 2007 9:58

Un consommateur fait des arbitrages en fonction de son pouvoir d'achat et des offres qui lui sont proposées et dont il espère retirer un plaisir ou un bénéfice.

Et si le pouvoir d'achat s'est accru en France ces 30 dernières années, en parallèle les offres de divertissement se sont considérablement accrue.

Les consommateurs ont fait leurs arbitrages : ils ont estimé que dans la palette des offres de divertissement qui leur était proposée, l'offre "achat de CD" était moins "séduisante" que :

- Canal + (n'existait pas il y à 30 ans)
- CanalSat (n'existait pas il y à 30 ans)
- Playstation, Xbox et Wii (n'existait pas il y à 30 ans)
- Les ouacances au Maroc (existaient il y a 30 ans, mais pas démocratisées)
- Le GSM pour le p'tit dernier qui rentre en 3° (n'existait pas il y à 30 ans)
- les fringues (existaient il y a 30 ans, mais pas à ce point que nous connaissons aujourd'hui)
- etc, la liste est longue

Franchement, je crois qu'une part importante (mais pas en totalité, certe) de l'explication tiens là.
syber
 
Messages: 10300
Inscription: 30 Juil 2005 15:07
  • offline

Message » 24 Aoû 2007 10:52

syber a écrit:
- Canal + (n'existait pas il y à 30 ans)
- CanalSat (n'existait pas il y à 30 ans)
- Playstation, Xbox et Wii (n'existait pas il y à 30 ans)
- Les ouacances au Maroc (existaient il y a 30 ans, mais pas démocratisées)
- Le GSM pour le p'tit dernier qui rentre en 3° (n'existait pas il y à 30 ans)
.


Putain mais je vis 30 ans en retard :o ............ou bien quelques années ....en avance . :mdr:
fargo
 
Messages: 7624
Inscription: 15 Avr 2005 23:01
Localisation: Tolosa
  • offline

Message » 24 Aoû 2007 10:56

fargo a écrit:Putain mais je vis 30 ans en retard :o ............



Ben……


Non: en fait tu ne veux pas que je te réponde!! :lol:
Dernière édition par dub le 24 Aoû 2007 11:10, édité 1 fois.
Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 28978
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Suze et Cancoillotte
  • offline

Message » 24 Aoû 2007 11:03

fargo a écrit:
Putain mais je vis 30 ans en retard


C'est tout ce que t'as trouvé comme lifting :o :lol: :wink:
expertdoc
 
Messages: 13448
Inscription: 23 Jan 2005 14:43
Localisation: Plein SUD
  • offline

Message » 24 Aoû 2007 11:07

Je me cite :............ou bien quelques années en...avance !!!! :mdr: :mdr:

Non mais des fois, le Dub et le Doc ..........il faut lire jusqu'a la fin ....à votre age.... :-?

Je viens de me commander un Live de Mulligan et Baker (écouté chez Dgo) , quand je dis quelques années en avance....plutot quelques siècles .... :mdr:
fargo
 
Messages: 7624
Inscription: 15 Avr 2005 23:01
Localisation: Tolosa
  • offline

Message » 24 Aoû 2007 11:13

Et puis pour compléter mon avis de "vieux" de 42 ans :D qui a connu le Walkman et ses premiers émois musicaux sur un vieux Teppaz !

- La qualité moyenne technique des productions musicales à considérablement augmenté ces 30 dernières années.

- La diversité artistique à, durant cette même période, également considérablement augmenté.

- La qualité moyenne des systèmes de reproductions acoustique à également considérablement augmenté et ce pour un prix en baisse.

- J'attend avec impatience le nouveau Miles Davis, mais celà est indépendant de mon pouvoir d'action :lol: donc je fais avec !


Mon simple avis de consommateur audiophile : Si il se vend moins de disque, c'est tout simplement parce que c'est pas pratique d'aller acheter un disque ! C'est pas plus compliqué que ça !

Et si j'achète encore des disques, c'est parce que je ne peux pas télécharger en ''qualité CD" le catalogue des musiques que j'aime.

C'est un "bête" problème de distribution ! :D
syber
 
Messages: 10300
Inscription: 30 Juil 2005 15:07
  • offline

Message » 24 Aoû 2007 11:27

syber a écrit:Mon simple avis de consommateur audiophile : Si il se vend moins de disque, c'est tout simplement parce que c'est pas pratique d'aller acheter un disque ! C'est pas plus compliqué que ça !
Comme quoi il y a bien une demande de ce coté la.
Qu'est ce que tu pense d'itunes + (morceaux sans DRM et encodé en 320kbit de mémoire)? Ce n'est pas encore du lossless mais je pense qu'on est dans la bonne voie, non?
antipop
 
Messages: 554
Inscription: 17 Juil 2007 17:21
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message