Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 27 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Disques : Vous n'en avez pas marre ?

Message » 15 Aoû 2007 12:18

haskil a écrit:N'empêche que le microsillon, sur certains programmes pas trop exigeants en dynamique et en largeur de bande de fréquences reproduites peut délivrer un son dont les défauts objectifs... sont fichtrement agréables à écouter...


Alain :wink:


Sur ce point, nous sommes probablement tous d'accord. :wink:
Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 28993
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Suze et Cancoillotte
  • offline

Annonce

Message par Google » 15 Aoû 2007 12:18

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 15 Aoû 2007 13:11

haskil a écrit:
ougo a écrit :
ha, tu dois être ami avec Ogobert toi.


Oui, ça te gêne ? Il y avait une façon de prendre les choses avec humour. Comme Ogobert, je l'ai privilégiée. Tu en préfères une autre plus agressive, comme ta précédente réponse à Ogobert.

...

Alain :wink:



Ha ha ha haha !!!!

Ogobert intervient avec une phrase lapidaire et un smiley levant les yeux au ciel et c'est moi qui suis agressif.

Ha hahhaha !!! Vous êtes très bons.



Je ne te parle pas de ta remarque "ne pas croire une ligne de ce provoquant Ougo"...




Le provoquant que je suis maintient "les qualités de base du vinyle sont la" ; amusant que tu ne te sois pas penché sur la phrase elle meme... que sont donc les qualités de base du vinyle. Voila qui aurait pu etre plus intéressant.


Et après je me demande (non, ce n'est pas vrai, je ne me le demande pas) pourquoi je n'apprécie pas le fait de discuter avec toi.
ougo
 
Messages: 5743
Inscription: 12 Mai 2004 18:05
Localisation: Lausanne
  • offline

Message » 15 Aoû 2007 13:12

nidsee a écrit:
ougo a écrit:il faut aussi s'interroger sur l'impact de la codif riaa.

des curieux pas obtus se sont amusés à mettre une riaa inversé derriere un cd et le brancher sur une entrée phono.


Au hasard Guiston ? :wink:



Non Toan, mais il n'intervient plus ici.
ougo
 
Messages: 5743
Inscription: 12 Mai 2004 18:05
Localisation: Lausanne
  • offline

Message » 15 Aoû 2007 13:25

ougo a écrit:

Je ne te parle pas de ta remarque "ne pas croire une ligne de ce provoquant Ougo"...


Haskil avait écrit : Surtout faut pas croire un mot de Ougo qui provoque !

Il y a une petite différence entre ce que tu as lu, te qualifiant toi-même, de ce qui avait été écrit...

Alain :wink:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 15 Aoû 2007 13:26

ougo a écrit:
nidsee a écrit:
ougo a écrit:il faut aussi s'interroger sur l'impact de la codif riaa.

des curieux pas obtus se sont amusés à mettre une riaa inversé derriere un cd et le brancher sur une entrée phono.


Au hasard Guiston ? :wink:



Non Toan, mais il n'intervient plus ici.



Si, de temps à autre, et ses conseils et observations sont toujours précieux. Notamment sur les cellules, les préampli riaa, les réglages et tout ça... :wink:


Alain :wink:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 15 Aoû 2007 13:32

haskil a écrit:
ougo a écrit:

Je ne te parle pas de ta remarque "ne pas croire une ligne de ce provoquant Ougo"...


Haskil avait écrit : Surtout faut pas croire un mot de Ougo qui provoque !

Il y a une petite différence entre ce que tu as lu, te qualifiant toi-même, de ce qui avait été écrit...

Alain :wink:



Ne pas croire un mot = +/- Ne pas croire une ligne

De ce Ougo qui provoque = +/- de ce provoquant Ougo (différent de provocateur d'ougo qui est plus définitif).


Je trouve que je sais encore lire correctement mon Haskil dans le texte.


bonne suite
Dernière édition par ougo le 15 Aoû 2007 13:50, édité 1 fois.
ougo
 
Messages: 5743
Inscription: 12 Mai 2004 18:05
Localisation: Lausanne
  • offline

Message » 15 Aoû 2007 13:36

Bonne journée :roll:

Alain
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 15 Aoû 2007 19:52

Bonjour,

Ces deux pdf donnent une bonne idée du boulot typique d'un ingé son en studio :

http://voyard.free.fr/textes_audio/mots ... _80_90.pdf
http://voyard.free.fr/textes_audio/mots ... tering.pdf

prenez le temps de les lire, c'est très instructif.

On en a déjà bcp parlé sur ce forum et sur d'autres mais en gros :

La qualité très médiocre des CD d'aujourd'hui est notamment liée à l'extrême compression de dynamique imposée par les studios. J'ai fait un post sur ce sujet, histogrammes à l'appui, il faudrait le retrouver... Par ailleurs, la restitution que vous écoutez sur un CD est généralement une reconstruction virtuelle qui n'a pas grand chose à voir avec l'original et qui est régi par des critères de marché (petits systèmes) et des contraintes techniques (par ex la scène de 60° imposée par la stéréo). Si le CD est bien fait, et s'il est écouté sur un système performant, le même enregistrement en SACD stéréo ou un DVDA stéréo ne creusera pas d'écart franchement significatif tout 24/96 ou 24/192 qu'ils sont. Par contre, ces formats exploités non pas en stéréo mais en multicanaux permettront de s'affranchir des 60° de la stéréo. 120° de scène est bcp plus proche d'un rendu naturel et creuse cette fois-ci un écart significatif avec la stéréo.

Concernant la question de l'utilité des 100 dB, si la prise de son est située entre 1 et 2m des instruments, c'est très facile à atteindre en crête, même sur une formation de 1 ou 2 musiciens (une petite clarinette de jazz permet de l'atteindre...). Le CD a été pensé à la base il y a bien longtemps pour permettre une restitution fidèle avec un minimum de compromis, notamment sur la compression de dynamique. Aujourd'hui, on est bien loin de cet esprit mais il importe de souligner que de petit labels sont encore dans cette optique là. Le label Passavant Music a été cité plus haut et effectivement la philosophie de ce label est particulière par rapport à la prod. musicale actuelle : à Passavant, tout se passe au moment du placement des micros : Philippe Muller prépare soigneusement ses prises de son pour n'avoir justement (pratiquement) aucune retouche à faire ensuite. Ce n'est pas toujours simple, car l'artiste exige parfois un certain rendu (jazz par exemple qui a ces "codes"). Il faut alors arriver à construire ce rendu de manière 100% naturelle en plaçant correctement artistes et micros. La prise est ensuite un "one shot", ce qui est aussi très rare de nos jours (la plupart des enregistrements studio se font en cabine, un artiste après l'autre, le tout étant réassemblé ensuite via montage multipistes. Si un artiste se plante, c'est pas grave, il recommence et on recolle au montage. A Passavant, s'il se plante, bin tant pis, c'est immortalisé :wink: ). La dynamique moyenne (sur 50 ms) à Passavant est de l'ordre de 60 dB et sur les crêtes, donc pdt qq ms, on atteint des dynamiques de 90 dB. La particularité de ces enregistrements est alors que plus le système est bon, et plus le résultat obtenu fait de même. Ainsi si votre système est capable de passer un enregistrement sans tassement de dynamique (ce qui est hélas très rare...), vous aurez quasiment ce qu'entend chaque année le public de Passavant lors des concerts live. Autrement dit, de la vraie musique.

@+
Emmanuel
Emmanuel Piat
Contributeur HCFR 2016
Contributeur HCFR 2016
 
Messages: 10078
Inscription: 10 Oct 2000 2:00
Localisation: Besançon, FRANCE
  • offline

Message » 16 Aoû 2007 8:05

Emmanuel, je suis un tout petit peu gêné par la confusion que tu opéres entre fond et forme et par la globalisation que tu fais également en mélangeant tous les types de production au sens répertoire.

La compression excessive dont tu parles touche une partie très peu importante de la production. Que ce soit celle qui se vend le plus en terme de quantité est une chose tout à fait possible, qu'il faille généraliser les pratiques mises en oeuvres dans les studios pour produire ces disques à toute la production me parait osé.

Dans le domaine de la musique classique et dans le domaine du jazz qui sont également les deux domaines de prédilection de Passavant : la compression à mort ne règne actuellement pas plus que l'enregistrement en studio dans des cabines séparées de chacun des instruments pour les mixer ensuite ensembles. Cela se produit parfois (dans le domaine de l'opéra, par exemple), mais pour des raisons de cata (chanteur malade pendant l'enregistrement devant donc revenir chanter ses parties en re recording).


Sur le fond : l'idée selon laquelle ne pas corriger les fausses notes serait une manière de procéder qui nous ferait toucher à la vérité du jeu d'un artiste est contestable. Un artiste qui sait qu'il est enregistré pour faire un disque ou pour être diffusé en direct à la radio, même quand il joue en présence de public... ne joue pas comme quand il n'y a pas de micros... Corriger les fautes, monter un disque ne nuisent en rien à la musique et évidemment en rien à la qualité sonore du disque.

De 50 à 100 CD différents passent par la maison chaque mois : dans les domaines qui sont les miens, essentiellement la musique classique donc, la qualité des CD aujourd'hui est bonne, voire excellente et quand ils ne le sont pas, ce n'est pas pour des problèmes de compression ou de magouilles sonores ou autres, mais parce que l'équilibre de la prise de son, le placement des micros ne sont pas bons... Et ça... ça existait largement aussi du temps du microsillon... comme la compression à mort... sur certains enregistrements...


Alain :wink:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 16 Aoû 2007 9:10

haskil a écrit:... dans les domaines qui sont les miens, essentiellement la musique classique donc, la qualité des CD aujourd'hui est bonne, voire excellente et quand ils ne le sont pas, ce n'est pas pour des problèmes de compression ou de magouilles sonores ou autres, mais parce que l'équilibre de la prise de son, le placement des micros ne sont pas bons... Et ça... ça existait largement aussi du temps du microsillon... comme la compression à mort... sur certains enregistrements...


Alain :wink:


Avec le temps, je suis arrivé exactement à la même conclusion. En musique classique les enregistrements récents vont de bon à excellent au gré des prises de son.

Les ennuis commencent avec certaines rééditions CD d'enregistrements plus anciens lorque des techniciens bien intentionnés se mêlent de "nettoyer" la bande originale de son souffle. Exemple, désolant, la série Gold des enregistrement de Karl Ancerl chez Supraphon. Les premiers repiquages du début des années 90 étaient finalement bien meilleurs.

Dans la musique de jazz, de rock ou de variété, ce qui me gêne le plus c'est le multi-mono, lorsque chaque instrument/voix est enregistré dans sa propre cabine avec sa propre acoustique. Une fois mélangé ça donne une espèce de ratatouille pas très digeste, souvent génératrice de phénomènes d'ondes stationnaires dans ma pièce.

Jean
jeandl
 
Messages: 825
Inscription: 17 Fév 2005 1:53
Localisation: Nantes
  • offline

Message » 16 Aoû 2007 9:42

Je suis absolument d'accord sur ce qu'écrit Haskil sur les problèmes inhérents aux prises de son. Ces problèmes se laissent percevoir sur des enceintes « transparentes » comme les Triangle celius esw, à cause sans doute de résonnance des microphones électro-acoustiques dans la zone du haut médium [6Khz-12Khz] et sont responsables de cette fameuse « dureté » des aigus... où en fait il faut voir du médium. :wink:

Concernant les labels qui savent faire de magnifiques prises de son, citons Alpha et Arcana ; hélas, Michel Bernstein nous a quitté il y a moins d'un an.
Dernière édition par fulcanelli le 16 Aoû 2007 9:45, édité 1 fois.
fulcanelli
 
Messages: 209
Inscription: 17 Fév 2007 14:08

Message » 16 Aoû 2007 9:44

fulcanelli a écrit:Je suis absolument d'accord sur ce qu'écrit Haskil sur les problèmes inhérents aux prises de son. Ces problèmes se laissent percevoir sur des enceintes « transparentes » comme les Triangle celius esw, à cause sans doute de résonnance des microphones électro-acoustiques dans la zone du haut médium [6Khz-12Khz] et sont responsables de cette fameuse « dureté » des aigus... où en fait il faut voir du médium. :wink:


12 KHz, pour moi, c'est de l'aigue. J'ai déjà de la peine à entendre du 16 khz (et là il faut que j'augmente le volume)
Intoxiqué au Beryllium :D
Avatar de l’utilisateur
Powerdoc
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4978
Inscription: 30 Sep 2006 19:05
Localisation: Allier
  • offline

Message » 16 Aoû 2007 9:47

Disons que c'est la fin du haut médium. A 51 ans, j'arrive à entendre jusqu'à 15khz sans problème. Mais j'ai ménagé mes oreilles. :wink:
fulcanelli
 
Messages: 209
Inscription: 17 Fév 2007 14:08

Message » 16 Aoû 2007 10:50

+ 1 avec Powerdoc : à 12 Khz... il n'y a que des harmoniques de son aigus. Pas une seule note ! On n'est même pas dans le suraigu, on est encore plus haut !
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 16 Aoû 2007 10:54

fulcanelli a écrit:Disons que c'est la fin du haut médium. A 51 ans, j'arrive à entendre jusqu'à 15khz sans problème. Mais j'ai ménagé mes oreilles. :wink:


De l'avantage d'être sourd ...... :mdr:
fargo
 
Messages: 7624
Inscription: 15 Avr 2005 23:01
Localisation: Tolosa
  • offline



Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message