Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: maxitonic et 12 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Ecoute des JBL DD66000 + open DRC chez un particulier.

Message » 21 Déc 2015 0:01

Oui c'est vrai.

Mais le rendement confortable de 96db^1w^1m conjugué à une tenue en puissance très importante permet un spl que pratiquement aucune enceinte du commerce n'est en mesure d'atteindre.


Si les 2x38cm avaient été mis en parallèle, le rendement global aurait dépassé les 100 db à 1m à 1m avec une tenue en puissance encore plus importante et ce sans perdre de qualité et sans réel besoin de corriger la phase par open drc
Iorn
 
Messages: 4762
Inscription: 28 Juin 2014 20:07
  • offline

Annonce

Message par Google » 21 Déc 2015 0:01

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 21 Déc 2015 11:58

j_yves a écrit:
Le daim a écrit:96 db/octave, ce n'est pas vraiment du haut-rendement. La question que je me pose à propos de cette enceinte est celle de l'opportunité d'utiliser une chambre de compression pour obtenir le même résultat qu'une enceinte à rayonnement atmosphérique directe. Un tel résultat, nécessité vraisemblablement par la moindre sensibilité des deux 15'', implique que le filtre répartiteur de fréquences bride d'environ 10db la chambre pavillonnée. Mon expérience m'incite à penser qu'il est très difficile et dommageable pour la qualité de son rendu de modifier la courbe de réponse d'un moteur pavillonné précisément à cause du niveau de la restitution qui amplifie d'autant les effets des moindres retouches en gommant les nuances ou en accentuant les impulsions du message sonore. Cela en donne une image simplifiée qui est pour moi un peu la marque de fabrique des enceintes JBL. Cordialement Olivier

heu ....


Une erreur qui n'est pas de jeunesse . Il fallait évidemment lire 96db/ watt/mètre. Excuses
La haute-fidélité est une servante de la musique et non une fin en soi.
Le daim
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 177
Inscription: 11 Aoû 2012 7:59
  • offline

Message » 21 Déc 2015 12:26

Au fait, quand on met 2 hp en parallèle, on ne gagne pas +6dB de sensibilité qui s'exprime en spl/w/m.
Tout simplement car l'impédance a été divisée par 2.

On gagne +6dB à tension constante mais on a doublé la puissance nécessaire, le rendement s'exprime alors comme ceci, spl/2.83v/m et si le constructeur est honnête, il indique l'impédance min.
JIM
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4629
Inscription: 19 Nov 2001 2:00
Localisation: Toulouse

Message » 23 Déc 2015 12:26

Iorn a écrit:
Le daim a écrit:96 db/octave, ce n'est pas vraiment du haut-rendement. La question que je me pose à propos de cette enceinte est celle de l'opportunité d'utiliser une chambre de compression pour obtenir le même résultat qu'une enceinte à rayonnement atmosphérique directe. Un tel résultat, nécessité vraisemblablement par la moindre sensibilité des deux 15'', implique que le filtre répartiteur de fréquences bride d'environ 10db la chambre pavillonnée. Mon expérience m'incite à penser qu'il est très difficile et dommageable pour la qualité de son rendu de modifier la courbe de réponse d'un moteur pavillonné précisément à cause du niveau de la restitution qui amplifie d'autant les effets des moindres retouches en gommant les nuances ou en accentuant les impulsions du message sonore. Cela en donne une image simplifiée qui est pour moi un peu la marque de fabrique des enceintes JBL. Cordialement Olivier


Que l'on soit en actif ou en passif, quand il y a un seul 38cm raccordé à la compression, il est obligatoire de réduire le gain sur la compression .
il est également quasiment obligatoire de la linéariser sous peine d'avoir une réponse en cloche ( vrai pour une très grande majorité de couple compression/pavillon)
Sur votre système vous faites donc exactement la même chose.
Le rendement en lui même n'est pas un gage de qualité

La jbl dd66000 est une enceinte de qualité équipée de hp de très haute qualité largement comparable par exemple à la tad td 4001



Mon propos n’était pas de porter un jugement sur la qualité de JBL 66000 que je ne me souviens pas d’avoir entendue. Je cherchais simplement à faire état de l’expérience que j’ai acquise dans l’utilisation des chambres de compression. J’ai appris à mes dépens qu’il était très difficile d’incurver leur réponse ou de brider leur rendement sans altérer leurs qualités sonores. J’ai essayé à de multiples reprises de modifier sinon d’adoucir la sonorité de mes deux TAD 2'' au moyen d’un égalisateur paramétrique par touches de dixième de db. Le résultat paraissait probant sur le moment mais se révélait décevant après des écoutes prolongées.

Aussi n’est-il plus exact d’écrire aujourd'hui que mon installation fonctionne également avec des compressions dont la linéarité a été corrigée. Ils ne le sont plus que par une légère accentuation sur le très haut du spectre, aux alentours de 10.000 c/s, nécessitée par l’acoustique de mon (assez vaste) grenier.

Toute l’histoire de mon installation est liée à la recherche d’un fidèle partenaire pour mes compressions, un partenaire qui aurait suffisamment de carrure pour supporter sans faiblesse le poids sonore de ces sources de vibrations à très haut rendement, donc facilement envahissantes. Et c’est justement parce qu’il m’a fallu longtemps pour comprendre que la solution ne résidait pas dans la modification de la réponse des TAD au moyen d’un égaliseur mais bien dans la recherche d’un système de reproduction du bas-médium approprié que j’ai longtemps erré dans l’insatisfaction.

D’où mon idée d’acquérir une paire de VOIX DU THEATRE et de n’en conserver finalement que la partie compression (de 100 à aujourd’hui 600 c/s). Et encore, pas avec n’importe lequel des 15’’ ALTEC. Pour atteindre une parfaite intégration des voies médium et aigue j’ai remplacé les 416 C qui équipaient à l’origine les VOIX DU THEATRE par des 515 G beaucoup plus performants dans le registre que je leur destinais.

J’ai pu constater également qu’il était beaucoup plus aisé et moins dommageable de parfaire, si besoin en était, le bas-médium que d’agir sur les compressions medium-aigu. J’ai constaté encore qu’un haut-parleur traditionnel de 15’’ pouvait difficilement desservir harmonieusement à la fois le médium jusque à une fréquence suffisamment haute pour rejoindre la réponse utile d’une compression 2’’ et à la fois aussi le grave jusque à éventuellement l’extrême-grave.

Je salue donc chez JBL une réalisation qui devrait être hors du commun.

Cordialement Olivier
La haute-fidélité est une servante de la musique et non une fin en soi.
Le daim
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 177
Inscription: 11 Aoû 2012 7:59
  • offline

Message » 03 Jan 2016 12:15

Bonjour.

J'ai lu avec grand plaisir le CR en première page.

Je m'étonne que le propriétaire de ces belles enceintes se satisfasse d'un Plinius SA103.

J'ai eu ce bloc il y a 7-8 ans je je l'ai changé pour un autre après avoir écouté, sur le même système, des Madrigaux de Monteverdi.
La config avec mon bloc me laissait froid quand l'autre me mettait les poils au garde à vous...
Je ne me suis pas posé trop de questions et ai changé sans jamais regretter.
Un copain a un Plinius SA ref et c'est autre chose !

Je sais que les techniciens de ce forum nous expliquent que tous les amplis se valent mais un autre bloc de haut niveau a-t-il été essayé sur ces enceintes ?
Je trouve dommage, dans un tel contexte, d'en rester là.

Laurent.
totololo
 
Messages: 1051
Inscription: 28 Oct 2004 10:28
  • offline

le subalterne

Message » 03 Jan 2016 19:29

totololo a écrit:
J'ai lu avec grand plaisir le CR en première page.


Fort bien

totololo a écrit:Je m'étonne que le propriétaire de ces belles enceintes se satisfasse d'un Plinius SA103.



Il conviendrait lire le titre du post de Syber

Ecoute des JBL DD66000 + open DRC chez un particulier.

et non Ecoute des JBL DD66000 + ampli Plinius SA103

C'est l'OpenDRC bien mis en œuvre qui améliore très très nettement la qualité sonore de l'ensemble local + enceinte.

Quand au rôle de l'ampli il est tout à fait subalterne . Mais cela n'engage que moi :wink: .
Ingénieur du Son
Yamaha NS-1000x actives FIR powered by Ohl....
http://www.S.Igor%20Kirkwood:StudioBriare+YamahaNS-1000x(powered%20by%20Ohl)
Avatar de l’utilisateur
Igor Kirkwood
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 6437
Inscription: 30 Nov 2007 11:17
Localisation: Briare
  • offline

Message » 03 Jan 2016 20:00

Igor Kirkwood a écrit:
totololo a écrit:
J'ai lu avec grand plaisir le CR en première page.


Fort bien

totololo a écrit:Je m'étonne que le propriétaire de ces belles enceintes se satisfasse d'un Plinius SA103.



Il conviendrait lire le titre du post de Syber

Ecoute des JBL DD66000 + open DRC chez un particulier.

et non Ecoute des JBL DD66000 + ampli Plinius SA103

C'est l'OpenDRC bien mis en œuvre qui améliore très très nettement la qualité sonore de l'ensemble local + enceinte.

Quand au rôle de l'ampli il est tout à fait subalterne . Mais cela n'engage que moi :wink: .


Sur ce point et une fois n est pas coutume, je suis d accord avec toi. Une correction active bien mis en oeuvre offre un apport inespéré à nos installation stéréo.
Pas besoin de mettre 10k€ pour y arriver.
thx06
 
Messages: 1924
Inscription: 21 Mar 2006 21:12
Localisation: NICE
  • offline

Message » 05 Jan 2016 0:46

Je peux tout à fait admettre que la correction soit très efficace.

Mais si l'ampli était encore meilleur ?

Mais pourquoi ne pas mettre alors un ampli beaucoup moins cher ?

Et une source plus modeste?

Des câbles ultra basiques ?

Et des enceintes de mini chaine Akai à HP carrés ?

Puisque la correction semble tout transcender.

Ou alors elle ne permet de s'affranchir que des qualités de l'ampli, pas du reste ????

Pardonnez mes questions de néophyte en la matière.

Si j'ai bien compris votre propos, on se fout complètement de l'ampli avec ce DRC ???
totololo
 
Messages: 1051
Inscription: 28 Oct 2004 10:28
  • offline

Message » 05 Jan 2016 9:54

totololo a écrit:Je peux tout à fait admettre que la correction soit très efficace.

Mais si l'ampli était encore meilleur ?

Mais pourquoi ne pas mettre alors un ampli beaucoup moins cher ?

Et une source plus modeste?

Des câbles ultra basiques ?

Et des enceintes de mini chaine Akai à HP carrés ?

Puisque la correction semble tout transcender.

Ou alors elle ne permet de s'affranchir que des qualités de l'ampli, pas du reste ????

Pardonnez mes questions de néophyte en la matière.

Si j'ai bien compris votre propos, on se fout complètement de l'ampli avec ce DRC ???


Je construirais ma chaîne hifi de manière coherente. : enceintes, ampli et sources de mm niveau qualitatif. Ensuite, je soignerais le placement des enceintes et l acoustique passive de la pièce (tant que c est possible avec le waf).
Lorsque tout est fait, je mettrais une solution de calibrage auto et pas avant.

Pour le cablage, à soigner un minimum mais ne surtout pas mettre de fortunes la dedans.
thx06
 
Messages: 1924
Inscription: 21 Mar 2006 21:12
Localisation: NICE
  • offline

Message » 07 Jan 2016 0:23

Bien d'accord avec toi.
totololo
 
Messages: 1051
Inscription: 28 Oct 2004 10:28
  • offline

Message » 10 Jan 2016 16:34

Le premier point , ce n'est pas le matériel , mais bien la pièce .

L'objectif n °1 , si on veut aller loin en matière de restitution sonore , c'est de partir d'une pièce dédiée qui n'est pas le séjour familial ...

une pièce à peu près correcte , de 30 à 50 m2 , si possible , avec une bonne hauteur sous plafond , qui affranchit de tous les lamentables pbs liés au fameux et bien réel WAF :hehe: , avec ces photos d'intérieurs d'audiophiles où on voit de magnifiques modèles d' enceintes coincés derrière des canapés :mdr: , poussés dans les angles :mdr: :mdr: ...

pièce dédiée qui va permettre sans difficultés de respecter , par ex , l'ultra -pertinente règle du 2/3 - 1/3 dans le placement des hps , rappelée par l'importateur Europe Audio Diffusion , qui a " un peu d' expérience " dans ce domaine ...
McIntosh C 2300 et MC 2102 cd Accustic Arts Linn Sondek LP 12 Ittok LVII Lingo 2 Goldring 2500 sacd Pioneer PD6 Magnum Dynalab MD 100 Tannoy Canterbury 15 SE + ST 200 Kimble Fadel Art Stream Line Reference Mogami 2497
Avatar de l’utilisateur
philou3
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1414
Inscription: 20 Aoû 2005 16:44
Localisation: entre CHERBOURG et VALOGNES
  • offline

Message » 12 Jan 2016 22:02

Surprenant le peu d'intérêt pour ce sujet,il est pourtant question d'une amélioration décisive de l'écoute,sans entreprendre de coûteux travaux dans une pièce non dédié,au prix d'un cable de moyenne-haut de gamme,et sans changer pour autant d'électronique!
Étonnant!
domaud
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 226
Inscription: 06 Juin 2011 23:35
  • offline

Message » 12 Jan 2016 22:17

C'est moins vendeur que le changement d'amplis ou de câbles, il faut croire
Iorn
 
Messages: 4762
Inscription: 28 Juin 2014 20:07
  • offline

Message » 13 Jan 2016 1:23

philou3 a écrit:Le premier point , ce n'est pas le matériel , mais bien la pièce .

L'objectif n °1 , si on veut aller loin en matière de restitution sonore , c'est de partir d'une pièce dédiée qui n'est pas le séjour familial ...

une pièce à peu près correcte , de 30 à 50 m2 , si possible , avec une bonne hauteur sous plafond , qui affranchit de tous les lamentables pbs liés au fameux et bien réel WAF :hehe: , avec ces photos d'intérieurs d'audiophiles où on voit de magnifiques modèles d' enceintes coincés derrière des canapés :mdr: , poussés dans les angles :mdr: :mdr: ...

pièce dédiée qui va permettre sans difficultés de respecter , par ex , l'ultra -pertinente règle du 2/3 - 1/3 dans le placement des hps , rappelée par l'importateur Europe Audio Diffusion , qui a " un peu d' expérience " dans ce domaine ...


Pour la règle 1/3 - 2/3, tu veux dire les enceintes à 1/3 de la longueur de la pièce du mur arrière et place d'écoute à 2/3 de la longueur?

Je suis exactement assis aux 2/3 des 8M de la pièce (8,5 d'un côté, murs pas parallèles), à 5,2m du mur qui est derrière les enceintes, mais les enceintes n'ont leurs HP qu'à 2m du mur arrière. Il faudrait au moins 2,6m?
D'après toi, j'aurais un grand intérêt à les avancer vers moi pour récupérer cette distance ?
Je pose la question avant de déplacer un canapé, un tapis et qqes meubles léger.
totololo
 
Messages: 1051
Inscription: 28 Oct 2004 10:28
  • offline

Message » 13 Jan 2016 1:32

domaud a écrit:Surprenant le peu d'intérêt pour ce sujet,il est pourtant question d'une amélioration décisive de l'écoute,sans entreprendre de coûteux travaux dans une pièce non dédié,au prix d'un cable de moyenne-haut de gamme,et sans changer pour autant d'électronique!
Étonnant!


Iorn a écrit:C'est moins vendeur que le changement d'amplis ou de câbles, il faut croire


Pas que.

J'ai écouté des sytème comportant des Trinnov et, si le gain en lisibilité dans des pièces assez pourries était sensible, je n'ai pas été convaincu totalement par ce que j'écoutais, particulièrement sur les voix.
C'est difficile à expliquer sans se faire railler ici mais j'ai trouvé le rendu bien plus lisible mais moche sur les voix.

Je préfère largement travailler sur la pièce et le système et envisager la correction en dernier ressort.

Si on se fait plaisir sans, je ne vois pas l'intérêt d'y venir.

Plusieurs en sont revenu. Mais peut être parce qu'ils avaient la possibilité d'accéder à quelque chose de suffisamment satisfaisant.

Faire croire que la correction transforme les amplis médiocres en bons fait sourire...
totololo
 
Messages: 1051
Inscription: 28 Oct 2004 10:28
  • offline



Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message