Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: maxitonic et 22 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Enceintes 10 kF pour du Rega?

Message » 10 Avr 2002 22:37

Bonjour à tous.

Comme l'intitulé du topic vous l'indique, j'ai une forte envie de changer mes enceintes.

Mes raisons: lorsque j'ai choisi ma chaîne hi-fi, je m'étais focalisé sur des critères sonores (beauté des timbres et "brillance" de la restitution), plus que sur des critères musicaux (richesse des détails, profondeur et cohérence de l'image, ponctualité de la source, réalisme des timbres, ...). Aujourd'hui, je le regrette, après "seulement" six mois d'utilisation. (L'oreille se forme vite avec du bon matériel).

Bien sûr, je pourrais (et irais...) écouter du matériel chez mon revendeur (histoire d'avoir une bonne reprise de mes enceintes actuelles, ce serait idéal), mais faire une bonne affaire en occasion, du style payer pour le prix du neuf un matériel qui en vaut plus (je ne recherche pas l'économie), je ne suis pas contre. D'où ma question.

Je m'adresse principalement aux possesseurs d'électroniques Rega (j'espère qu'il y en a sur ce forum...), puisque j'ai actuellement un Planet (mk I) et un Elicit (2x70 W, 2 alim très costaudes) sur des Davis Axel 3.

Le système était plaisant à écouter avec mon premier ampli, mais avec l'Elicit, de nombreux défauts ressortent. En effet, la richesse de détails audibles et la linéarité du spectre sonore ont DRAMATIQUEMENT augmentées, et du coût, mes Davis n'arrivent plus à suivre. Pas assez bien timbrées, grave trop court (alors que l'ampli en a manifestement apporté), aigu que je trouve de plus en plus strident (haskil=> où as-tu entendu qu'il n'y a pas de suraigu dans les électroniques Rega???). Et puis surtout, une scène sonore très perfectible, notamment au niveau du placement et de la dimension des instruments, ainsi que de la fusion entre les deux voies.

Je pense vraiment être limité par les enceintes, alors, des suggestions autour de 10-15 kF maxi? Puisque mon revendeur en vend, je songeais à quelque chose chez B&W, qui a bonne cote dans la presse spécialisée. Avez-vous aussi entendu parler D'Atlantis Acoustics? (Estérel?, Seolane?).

Pièces de 22 m2, pas spécialement aménagée mais placée sous comble avec de l'aggloméré en guise de faux-plafond: pas mauvaise pour casser les mauvaises ondes je trouve; atmosphère assez feutrée. Mur parallèle, mais asymétrie dans la longueur.
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10078
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Annonce

Message par Google » 10 Avr 2002 22:37

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 10 Avr 2002 23:50

Essaie d'aller jeter une oreille du côté de chez Confluence.
Je sais, certains vont penser que c'est une idée fixe, mais dans cette gamme de prix je considère qu'il faut sortir "des enceintes dont on parle tant dans la presse"...

A+

JérômeB

"la vie est plus douce avec ses vices qu'avec ses vertus".
JérômeB
 
Messages: 7529
Inscription: 03 Fév 2002 2:00
Localisation: Paris

Message » 11 Avr 2002 8:41

Avec du Rega :
Pierre Etienne Leon Enzo
J.M.R trente
Voila pour une écoute soft
Thiels cs1.5 (fin de serie donc bradées d'apres ce que j'ai lu sur ce forurm)
Triangle Lyrr
Pour une écoute plus "Analytique"

Confluence comme propose Jérôme pourquoi pas
mais je ne sais pas sur avec Rega ca le fera
c'est a essayer (si tu peux fais nous un CR).
Perso j'ai une petite préference pour les PEL.
LaurentV
 
Messages: 11729
Inscription: 04 Mar 2002 2:00
Localisation: du coté de Versailles
  • offline

Message » 11 Avr 2002 10:28

Des thiel 1.5 avec un rega, je suis pas sûr que ça le fasse.
Sinon, entre 10 et 15, pourquoi pas les proac studio 125 (un grave terrible pour ces petites colonnes), où alors JMR cantabile plus neutre mais peut être moins vivante, evidement les JMR trenté, ou alors les avant scene tosca (j'ai pas écouté, mais j'ai aprecié les elektra), peut être des mulidine allegretto. En fait le choix est large, il y a beaucoup de très bonne enceintes dans cette zone de prix.
A+

<font size=1>[ Ce Message a été édité par: PNicolas le 2002-04-11 10:29 ]</font>
PNicolas
 
Messages: 7467
Inscription: 05 Oct 2001 2:00
Localisation: Paris
  • offline

Message » 11 Avr 2002 11:16

Scytales : tu sais ce que c'est du suraigu? Attrape ton téléphone et écoute la tonalité : un la 440... qui est celui qui se trouve juste après la serrure d'un clavier de piano... compte les octaves qui restent pour aller jusqu'à la note la plus aigüe du clavier... qui ne sert jamais mais qui est là essentiellement pour que ses cordes vibrent pas sympathie et enrichissent le son de leurs harmoniques, d'octave en octave.
Compte et multiplie par deux la fréquence à chaque octave...
Ecoute un soprano colorature sortir sa note la plus aiguë et dis toi bien qu'elle est moins aiguë que la note la plus aiguë du piano... idem d'une flûte...
Le sur-aigu se situe au dela des notes les plus aiguës que peut sortir un instrument de musique acoustique. Au dela ce ne sont pas les fondamentales qui sortent mais les harmoniques. La fondamentale, c'est la hauteur (en herz), les harmoniques donnent le timbre. Et les harmoniques ont beaucoup moins d'énergie que les fondamentales mais elles sont capitales pour la qualité du timbre.

La caractéristique des Axel et de bcp d'enceintes Davis (et de beaucoup d'enceintes récentes devrais-je dire!) vient d'une bosse visible sur les courbes de réponse dans l'aigu qui le rend très brillant à proximité, mais s'adoucit quand on est loin de enceintes et dans une acoustique amortie, cas très fréquent à cause de la moquette et de la présence de rideau et de canapés en tissus dans des pièces d'appartement de ville.
Cette caractéristique est volontaire car elle est plus facile à corriger que l'inverse...
Le problème des anciens intégrés Rega que j'ai entendus venait d'un médium et d'un aigu projeté qui par effet de masque.... masquait le suraigu, les harmoniques donc, qui, chez toi, sont déjà masquées par les Davis... (et j'ai des HP Davis, chez moi..., même si c'est le meilleur qu'ils aient jamais produit et l'un des meilleurs médium du marché il doit être coupé bas et raide alors que théoriquement il peu grimper très haut). En remplaçant mon Marantz CD 63 SE par un Sony 940, sans rien faire d'autre, tu ne peux imaginer combien j'ai gagné en finesse de son dans l'aigu, le vrai, et dans le sur-aigu, car le Marantz sonne un peu comme les amplis Rega en un peu moins caricatural.
Le problème c'est que par manque de vraie référence sonore naturelle, les critiques de hi-fi confondent un peu tous les registres... et nous enduisent tous d'erreur si l'on n'y prend garde.
Ecoute par exemple, le dernier des préludes de Chopin. Il se termine sur trois ré joués fortissimos, les uns après les autres. Ce ré est le dernier ré du clavier, on ne joue quasiment jamais les quelques notes qui sont en dessous... et c'est un putain de grave! qui doit être vers les 60 hZ... et nécessite une énergie colossale pour être reproduit à un niveau réaliste. Car les attaques, ce qu'on appelait autrefois les transitoires, un vocable mystérieusement disparu des commentaires hi-fi, d'un piano sont des tueuses de mauvais HP et d'électroniques déséquilibrées.
Quand j'entends parler de 20 hZ pour un caisson de grave, je rigole toujours un peu. Car cette fréquence est impossible à reproduire proprement (niveau, absence de trainage), dans une pièce d'habitation normale par les caissons du marché de la hi-fi, à l'exception de trois ou quatre qui valent à eux seuls le prix d'une excellente paire d'enceintes. Et encore! Je n'en suis pas certain!
Je ne sais pas si vous avez entendu un orgue en direct sortir un 16 hz (jeu de 32 pieds, tuyau de 50 cm de diamètre et haut de quelques mètres!), ou un contrebasson jouer à côté de vous mais sachez qu'on entend plus l'air bouger que la fondamentale! Que la note la plus grave d'une contrebasse n'est pas plus grave que la note la plus grave d'un piano...
Juste pour préciser ce que je dis quand je prétends que certains amplis masquent le sur-aigu...
Alain
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49552
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 11 Avr 2002 14:07

Merci pour ces explications très intéressantes haskil.

C'est vrai que je trouve quelques notes de piano subjectivement distordues, ne même que cloches et clochettes, avec cet ampli. Je ne m'en inquiète pas trop pour le moment, d'abord parcequ'il m'a beaucoup donné en plus sur d'autres critères, ensuite parce que ce phénomoène de distorsion tend à s'estomper. Question de rodage peut-être: l'ampli avait beau être d'occase, il n'avait pratiquement pas tourné.

As-tu de bons disques de références à conseiller pour que je puisse vérifier tout cela de façon plus attentive?
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10078
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 11 Avr 2002 18:34

>PNicolas
Bonsoir,
Thiel et Rega tu n'es pas sur que ça le fasse.Peux tu s'il te plait quelles sont tes craintes sur cette association.
J'ai fait une fois une écoute des 1.5 avec un Rega cursa/maia ça le faisait pas mal
les Rega adoucissait un peu les Thiels et ça gardait la superbe image de ces enceintes.
Je pense que c'est à essayer, je n'ai pas dit que ce mariage plairait à tous le monde mais ça m'avais bien plu.
Ceci dit depuis que je suis sur ce forum je me demande si je n'ai pas des goûts atypiques ; mais je vais tout de même continuer à donner mon point de vue.
LaurentV
 
Messages: 11729
Inscription: 04 Mar 2002 2:00
Localisation: du coté de Versailles
  • offline

Message » 11 Avr 2002 19:36

laurentV : continues de donner ton sentiment, tes opinions, affirmes les sans aucune crainte ou réticence. Nous vivons dans un monde hélas, un peu trop consensuel et marqué par un esprit moutonnier dont ce forum est justement à l'abri!
Amitié,
Alain
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49552
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 11 Avr 2002 19:57

Zut, j'ai eu une coupure d'internet il faut que je me repaluche, le post super long que j'étais entrain d'écrire, quoique je vais faire plus court.
>Laurentv
Ton avis m'interesse, il n'y avait aucune agressivité dans mon post, seulement j'ai cherché pendant longtemps l'ampli qui pourrait faire merveille avec les thiel, je n'ai pas écouté avec du rega mais au studio hifi à versaille, ils me deconseillaient l'association et pourtant ils font rega et aiment rega. Connaissant le son rega, car je possede une jupiter & io (tout comme toi il me semble) et j'ai écouté pas mal d'ampli de chez eux (brio, big brio, mira, maia, exon), je suis pas sûr (mais je peux me tromper) que l'association soit ideal car ces enceintes ont des inconvenients : grave un peu léger, un peu clair et un manque de matière, il faut donc un ampli qui compense ces defaux, et je suis pas sûr que rega aille dans ce sens.
A te relire
PS : il me semble que on se verra chez jeromeb le 20, ce sera avec plaisir, puis un gars qui a des mulidines accord prouve qu'il a tout même une bonne paire d'oreille, quoique naim... Non je plaisante.

<font size=1>[ Ce Message a été édité par: PNicolas le 2002-04-11 19:59 ]</font>

<font size=1>[ Ce Message a été édité par: PNicolas le 2002-04-11 20:00 ]</font>
PNicolas
 
Messages: 7467
Inscription: 05 Oct 2001 2:00
Localisation: Paris
  • offline

Message » 11 Avr 2002 20:58

PNicolas,
Je n'avais relevé aucune trace d'agressivité dans ton post. Pour l'association Rega Thiel
j'avais écouté ça chez Choukroun et justement pour reprendre les termes de ton post sur Thiel : "grave un peu léger, un peu clair et un manque de matière, il faut donc un ampli qui compense ces defaux, et je suis pas sûr que rega aille dans ce sens" il me semble que le son Rega un peu "descendant" apporte une bonne compensation au caractère un peu clair et "analytique" des Thiels : les Rega donnaient un coté très vivant à la musique. Par contre c'est sur qu'il faut aller taper sur un cursa/maia ou exon.
un brio ou un mira c'est un peu leger.
Tu ne va pas t'y mettre aussi avec naim nous avons déja assez de détracteurs sur ce forum. (je plaisante aussi) Ce que j'ai un peu de mal à comprendre c'est comment ces produits suscitent autand la contreverse ; ce sont de très bons produits (je serai mal placé pour dire le contraire) mais il y en a beaucoup d'autres.

a+
LaurentV
 
Messages: 11729
Inscription: 04 Mar 2002 2:00
Localisation: du coté de Versailles
  • offline

Message » 11 Avr 2002 22:45

La contreverse de naim, est logique comme c'est un appareil très typé, soit on deteste soit on adore. Allez j'arrête là avec naim, on va pas aussi pourrir ce thread.
A+
PNicolas
 
Messages: 7467
Inscription: 05 Oct 2001 2:00
Localisation: Paris
  • offline

Message » 12 Avr 2002 13:14

Effectivement, on s'éloigne un peu de ma question. Mais je ne vous en tiens pas rigueur: je fonctionne moi-même sur le mode de la digression...

Sur le caractère du "son Rega" (comme il y a un "son Marantz", un "son Naim", ...), comme je peux l'entendre et ai pu le sentir évoluer d'un ampli à l'autre (Brio 2000=>Elex=>Elicit, ça ne nous rajeunit pas je sais), je le définirais comme cela:

-aigu de teinte assez mat, et même terne, sans brillance flatteuse, pas clinquant pour un sou. C'est toutefois assez réaliste, sur les violons notamment, ainsi que sur les instruments baroques. Maintenant, c'est vrai qu'il manque un petit quelque chose sur le triangle, la flûte ou, comme je l'ai dit et comme l'a expliqué haskil, sur le piano. L'avantage est que le son n'a absolument aucune couleur électronique, ce dont j'ai été repu durant trop d'année. De ce point de vue, Rega est une thérapie pour moi.

-le medium est le tour de force de cette électronique, je crois que je n'ai pas besoin de m'étendre là-dessus. Je vous dirais simplement que j'ai un ami organiste qui m'a passé un enregistrement de jeunesse, un truc d'amateur sans prétention aucune, enregistré avec deux micros cardioïdes et un DAT portable et qu'il en fait sur l'orgue de Mahlberg, en Allemgne, un instrument absolument fabuleux. Eh bien, les timbres des registres correspondant à la voix sont d'un beauté à couper le souffle. Je ne trouve rien d'autre à dire que ces deux mots: présence et réalisme. C'est cela le plus fabuleux avec cet ampli, cette étoffe réaliste autour des sons. C'est la même chose pour les voix humaines. Il n'y aucune coloration pariculière dans ce registre (Au contraire, il faut le dire, d'autres produits Rega, leur tuner en particulier).

-grave: il est d'une fermeté que je trouve exemplaire; la première octave du clavecin ne souffre plus d'aucun phénomène de traînage audible; l'impact des percussions est d'une particulière netteté (haskil=> c'est vrai qu'il est dommage que l'on utilise plus guère le vocable de transitoire, alors que le son émis par les percussions à peau ne sont fait que de ça! Cela constituerait pourtant une excellente référence dans les tests, vue que ce type d'instrument est quant même moins différencié que d'autres entre les orchestres); il est aussi bien timbré. J'avoue toutefois que la grosse caisse manque de coffre, surtout que j'écoute à un niveau assez modéré.

C'est notamment pour cela que je recherche de nouvelles enceintes. Sachant que mon ampli ne peut driver de caisson, il m'en faudrait vraiment de bonnes pour "révéler" ce registre dans les fréquences les plus basses (Cela dit, je testerai mon système actuel avec les Préludes de Chopin, comme me l'a conseiller haskil; je pressens que cela sera instructif).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10078
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 13 Avr 2002 14:05

Le 2002-04-11 11:16, haskil a écrit:
Ecoute par exemple, le dernier des préludes de Chopin. Il se termine sur trois ré joués fortissimos, les uns après les autres. Ce ré est le dernier ré du clavier, on ne joue quasiment jamais les quelques notes qui sont en dessous... et c'est un putain de grave! qui doit être vers les 60 hZ... et nécessite une énergie colossale pour être reproduit à un niveau réaliste. Car les attaques, ce qu'on appelait autrefois les transitoires, un vocable mystérieusement disparu des commentaires hi-fi, d'un piano sont des tueuses de mauvais HP et d'électroniques déséquilibrées.




OK! Après écoute, je vois mieux ce que tu cherche à me faire comprendre. Encore que, malheureusement, ma seul expérience du piano en "live" soit celle de concerti donnés avec l'Orchestre Philharmonique de Strasbourg dans sa salle du Wacken ou dans une autre plus petite, non conçue à priori pour la musique mais avec une acoustique que j'ai trouvé exceptionnelle, à Sélestat (avis au connaisseurs et/ou aux Alsaciens du forum!).

IL est vrai que la caisse de l'instrument ne s'entend pas sur ces notes avec une ampleur suffisante et il manque effectivement des harmoniques graves (comme pour la grosse caisse d'ailleurs).

La question est de savoir si une meilleure paire d'enceinte parviendra à me les donner.

Vivement les écoutes (Et le brouzouf pour m'éviter de vivre dans la cave...)
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10078
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 16 Avr 2002 9:52

Scytales> Pour revenir à l'essence même de ta question, je te propose d'écouter des LINN Ninka qui figurent dans ton budget, et qui prédisposent une évolution vers l'actif (qu'aucune autre enceinte ne dispose à ce niveau de prix). Riches en détails, elles sont expressives et aérées. Bref, elles méritent sans contestation parmis ta liste d'enceintes à écouter de toute urgence.
Al1
 
Messages: 191
Inscription: 29 Sep 2001 2:00
  • offline

Message » 16 Avr 2002 10:36

Et des BC Acoustiques Araxe? Vote opinion?
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10078
Inscription: 31 Mar 2002 2:00


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message