Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 14 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Enceintes Vienna Acoustic Beethoven Baby

Message » 25 Sep 2005 0:09

Voici une écoute très instructive mais déstructurante : de celles dont on arrive avec des idées bien claires, et l’on repart troublé.
Je suis allé dans un magasin HDG, dont je tairai le nom pour deux raisons. La première est que le les termes dithyrambiques que j’utiliserai feraient penser que je suis en famille avec Mr J.Torno. La deuxième est que l’évocation du nom de ce magasin m’est insupportable, tant elle rappelle furieusement les émois provoqués par un fameux avion de mon adolescence, devenu vaisseau spatial par la suite.

Donc, me voilà arrivant à Bel****, fort de mes certitudes en matière d’enceintes. J’hésitais alors entre des JMR Offrandes accouplées au 9100 Plinius, qui m’ont fait craquer par leur musicalité, et les Kalibrators pour leur précision.

L’accueil est impressionnant de gentillesse sans être obséquieux. L’équipe me met à l’aise, étudie mes goûts et mon budget sans condescendance. Bon c’est vrai que ça bouge sans arrêt, que des amateurs arrivent de partout (je salue mon collègue de Blois :wink: avec qui j’ai découvert l’ampli Etalon). Cela m’a permis de faire également connaissance avec Laurent de chez Linn, aussi agréable que passionné. Le déjeuner fut bien sympa également.

Nous voilà installés pour l ‘écoute :
Lecteur CD et ampli ROKSAN caspian. On écoute Haydn sonate XVI : 20 (Brendel), Ben Webster and Associates, Aja (Steely Dan), Schubert, Quintet en do D.956 (Frank-Galimir-Teneboim-Wiley-Lichten), Les Noces de Böhm (Janovitz –Fischer Dieskau-Prey).

- Biblios Pierre Etienne Leon, pas plus rodées que moi. Rencontre à renouveler…

- On passe aux Vienna Acoustic Beethoven Baby. C’est les préférées de Michel, le pro qui a été condamné à me guider dans mes écoutes et transporter les enceintes…
Bon, déjà c’est des colonnes, et je trouve ça moins joli que les biblio sur pied.
Avec Brendel au piano, on ressent immédiatement comme un espèce de voile, comme si le piano était fermé. Moi qui cherchais quelque chose de clair et précis, ça semblait mal barré.


- On compare avec les Kalibrators. Ca s’ouvre, la musique se dessine mieux, on entend la frappe des touches, c’est beau. Ces enceintes sont décidemment aussi séduisantes que controversées.
Le médium et les aigus sont d’une précision effarante. … Puis on écoute les Nozze, et c’est simplement beau : on entend presqu'articuler la Gundula dans "Porgi, amor...", c'est pour dire :lol: . On les met de coté car il me semble qu’elles nécessitent une telle électronique que mon budget va exploser.


- On repasse aux Vienna et le son s’est également ouvert. Il semble que les appareils et les cables soient enfin chauds.
A ce moment, il se passe quelque chose de très bizarre. En me levant, j’ai la sensation qu’on a ajouté une centrale et que Fischer Dieskau chante par celle-ci :o . Me voici debout entrain de chercher cette enceinte fantôme, en arrière des colonnes, que je ne trouve pas. Je me rassois sur le c* :D l ! ! ! Il se développe devant moi une dimension musicale, un relief, que je ne connaissais pas ! ! C’est comme si les musiciens jouaient devant moi. On se met un petit coup de Schubert et c’est le choc de la mort qui tue :mdr: ! !
Je ne suis pas un habitué des écoutes mais j’ai enfin saisi ce que veut dire une scène sonore ! !
Il est vrai que les basses sont toujours très présentes et la magnifique impression de relief se développe au détriment d’une certaine définition qui était mon objectif premier.

- Puis c’est les Linn Ninka, et l’impression de relief s’écroule. Le son est plus clair, les basses un peu désagréables disparaissent mais le coté « vivant » également.

On repasse aux Vienna avec un ampli Atoll 100 ou 200, puis Cyrus. La scène sonore ne reparaît pas. La magie a disparu. Au bout de 3 heures, la lassitude apparaît. Doucement, tout me brouille l’écoute ( :wink: )et j’ai du mal à retrouver ma concentration et le plaisir initial.

Pour le fun, j’essaye Incubus : Megalomaniac . :cry: C’est vraiment pas terrible mais je m’en doutais un peu. Un petit pied final avec le lecteur CD Linn qui me paraît vraiment prometteur bien qu’au dessus de mon budget actuel. On arrête la séance faute de temps.


Au total : Vienna Acoustic Beethoven + Lecteur et ampli intégré Roksan : 8) écoute magnifique 8) mais, pour ma part, un poil de voile grave qui continue à me turlupiner. Je n’ai malheureusement pas pu comparer avec les Offrandes que je souhaiterais écouter avec ce Roksan qui m’a vraiment séduit. Mais je ne sais plus vraiment d’ou vient cette scène sonore magnifique : les enceintes, l’ampli, les deux ou l’ensemble dans l’auditorium :-?


Bon, c’est tout pour aujourd’hui….
cargodemelody
 
Messages: 232
Inscription: 25 Juin 2005 20:17
Localisation: A l'est
  • offline

Annonce

Message par Google » 25 Sep 2005 0:09

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 25 Sep 2005 17:15

Félicitations pour ce post interessant.Jj' ai eu l'occasion d'écouter qqchose d'approchant au salon du Sofitel de Paris au printemps dernier. Je ne sais plus s'il s'agissait des Beethoven Baby ou des Concert grand. Les electroniques étaient bien des Roksan de toute façon. :oops:
La où on se dit que les goûts et les couleurs!!! J'ai bien aimé cette écoute mais je trouvais que le grave était un peu en retrait et si l'image sonore était pourtant holographique :lol: :lol: on pouvait peut etre craindre un certainte lassitude à l'écoute :-?
en tout cas merci pour ce CR, je compte bien ré écouter lors de mon prochain périple chez le sympathique monsieur Starship :lol: :lol:
chaditch
 
Messages: 23
Inscription: 20 Juil 2005 21:08
Localisation: au nord de l'est et à l'est du nord
  • offline

Message » 25 Sep 2005 19:25

chaditch a écrit: si l'image sonore était pourtant holographique :lol: :lol:

Tu m'ôtes les mots du clavier. :wink:

En ce qui concerne les graves, mon inexpérience ne me permets pas d'attribuer une sensation à cette notion de "retrait". En ce qui concerne les autres électroniques, peut être que le résultat décevant était lié au manque de chauffe préalable, qui sait. Tout ça demande certainement une nouvelle écoute chez Jefferson. M...., je l'ai dit...
cargodemelody
 
Messages: 232
Inscription: 25 Juin 2005 20:17
Localisation: A l'est
  • offline

[CR] Enceintes Vienna Acoustic Beethoven Baby

Message » 26 Sep 2005 14:35

Salut,

Tout ça demande certainement une nouvelle écoute chez Jefferson. M...., je l'ai dit...

Mais non, mais non... Je t'assures ça ne s'est presque pas vu!

Bon ben du temps qu'on y est autant mettre un lien, cela facilitera la lecture :
http://www.jefferson-hifi-video.fr/inde ... TICS.html#

En ce qui concerne les autres électroniques, peut être que le résultat décevant était lié au manque de chauffe préalable, qui sait

bien possible, ou alors à ta fatigue auditive : 3 heures d'écoute comparative c'est long!


Il faudra que je refasse une petite écoute de nouveautés, j'en étais tout comme toi rester sur les :

On compare avec les Kalibrators. Ca s’ouvre, la musique se dessine mieux, on entend la frappe des touches, c’est beau. Ces enceintes sont décidemment aussi séduisantes que controversées.
Le médium et les aigus sont d’une précision effarante. … Puis on écoute les Nozze, et c’est simplement beau : on entend presqu'articuler la Gundula dans "Porgi, amor...", c'est pour dire . On les met de coté car il me semble qu’elles nécessitent une telle électronique que mon budget va exploser.


D'un point de vue grave comment était les Kal face à des colonnes ? Si je suis bien ton post, elles devraient être un peu en retrait face aux Vienna, non?

Cordialement
christian94
 
Messages: 690
Inscription: 24 Juin 2005 21:08
Localisation: vous voyez le clavier? bon, ben 50 cm au dessus et autant en avant
  • offline

Message » 26 Sep 2005 21:06

Pour ma part, les colonnes Vienna donnent une dimension supplémentaire dans le grave par rapport aux bibliothèques Kal .

Elles donnent également une sensation d'omniprésence des basses, ce qui m'a un peu troublé. J'avais par ailleurs déjà ressenti ce phénomène en comparant les Offrandes et les tanagra Signature.
cargodemelody
 
Messages: 232
Inscription: 25 Juin 2005 20:17
Localisation: A l'est
  • offline

Message » 26 Sep 2005 22:19

Pour ma part, les colonnes Vienna donnent une dimension supplémentaire dans le grave par rapport aux bibliothèques Kal.

J'ai un doute. Parles tu des Mini-Kal ou des Kalibrators? :roll:
chaditch
 
Messages: 23
Inscription: 20 Juil 2005 21:08
Localisation: au nord de l'est et à l'est du nord
  • offline

Message » 26 Sep 2005 22:27

chaditch a écrit:
Pour ma part, les colonnes Vienna donnent une dimension supplémentaire dans le grave par rapport aux bibliothèques Kal.

J'ai un doute. Parles tu des Mini-Kal ou des Kalibrators? :roll:


No doubt: les Kalibrators...
cargodemelody
 
Messages: 232
Inscription: 25 Juin 2005 20:17
Localisation: A l'est
  • offline

Message » 26 Sep 2005 22:30

Bon, que l'on ne s'y trompe pas. Ce post n'a pas pour but de juger ces enceintes : je suis trop
"vert "en HiFi pour avoir cette prétention. Simplement de comparer mon oreille à celle de ceux qui s'y interessent également.
cargodemelody
 
Messages: 232
Inscription: 25 Juin 2005 20:17
Localisation: A l'est
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message